web analytics

Il vend son Fuji X-T2 et passe au Canon EOS 6D MkII

59
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Mon ami Jeff (un autre Jeff photographe amateur au sens « qu’il aime la photo » mais que ce n’est pas son métier), m’annonce qu’il vend son Fuji X-T2 et tous ses objectifs… Pour prendre un Canon EOS 6D MkII à la place… Accompagné d’un EF 24-70 mm f/4, d’un EF 35 mm f/2 et d’un EF 100 mmf/2.8 IS. Je lui ai demandé pourquoi…

Canon EOS ou Fuji X ? Telle est la question vitale, qui semble agiter les cerveaux des « vrais photographes » ces derniers temps ! Ahah : je sais que ce terme « vrais photographes » en émoustille certains… Par « vrais photographes », je veux surtout parler des « photographes motivés », mais passons : ce n’est pas le débat du jour ! Et Nikon me direz-vous ? Pourquoi le débat ne serait-il pas Canon, vs Nikon, vs Fuji ? D’autant que Nikon vient de présenter le meilleur reflex du monde (c’est sur je le confirme) avec le fabuleux Nikon D850 ?

 

Et bien malheureusement pour Nikon : personne (ou presque) n’a besoin d’un reflex aussi performant, aussi encombrant et aussi cher que le Nikon D850… ET je crois que la plupart des photographes « normaux » : ont surtout besoin d’un appareil photo normal… C’est à dire performant, pas trop cher et surtout pas trop lourd ! Comme Fuji et Canon sont un peu les seuls à en proposer (je compte dans le poids total un équivalent 24-70 mm qui reste transportable et coûte moins de 1000 € : exactement ce que ne propose pas Nikon)… C’est pour cela que Nikon n’est plus dans le coup.

Photo : Jean-Francois Lemarchand.

Car le plus important : est de conserver assez d’argent pour choisir les bons objectifs (ça c’est le plus important je l’ai expliqué ici : Ce qui compte c’est l’objectif ! Pas l’appareil…)… Et aussi pour s’offrir l’abonnement à Adobe Lightroom, qui reste l’outil le plus indispensable au vrai photographe, juste après ses objectifs mais bien avant son appareil (mais voilà encore un sujet de discussion polémique qui avait fait couler beaucoup d’encre en commentaires ici : Débat : Lightroom Classic CC uniquement en abonnement)…

Car voyez-vous, grâce à Lightroom (à condition de l’exploiter correctement, donc de s’être formé) : les images produites par un mauvais appareil seront probablement meilleures (et au moins elles ne dormirons pas au fond des dossiers), meilleures que celle produites par un très bon appareil, sans les cataloguer avec Lightroom ! Mais ceci est un autre débat ! Revenons au « switch » de l’ami Jeff… Je lui ai donc posé quelques questions et l’article est illustré de quelques unes de ses photos :

 

Pourquoi as-tu changé d’appareil ? D’abord à cause de la visée électronique, qui est tout de même un inconvénient, surtout à contre-jour… Même en optimisant les réglages du viseur (ce qui est possible sur le Fuji X-T2 et ce que j’ai fait depuis la Birmanie).

 

Pourtant avant, tu ne semblais pas trop gêné par la visée électronique. Pourquoi as tu changé d’avis sur ce point ? La visée électronique effectivement me convenait dans beaucoup de situations. Relire : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ? Mais comme je l’ai dit, en contre jour ça revient parfais à faire de la photo en « aveugle », alors que les scènes à contre jour sont très intéressantes. J’ai aussi des exemples en Birmanie un autre photographe était dans le champ. Et je ne l’avais pas vu dans le viseur…

 

Il n’y a pas que le viseur donc ? Oui… Secondement j’abandonne mon Fuji, à cause de l’autonomie : c’est lassant de constamment chercher des réglages pour économiser les batteries. Et je me souviens du voyage fait en Birmanie, c’était très pénible de devoir recharger systématiquement quatre batteries chaque soir (se relever la nuit pour échanger les batteries sur deux chargeurs)…

Photo : Jean-Francois Lemarchand.

 

Troisième raison ? Enfin j’ai constaté que la différence de poids et d’encombrement n’est pas si importante entre le Fuji X-T2 avec ses objectifs et un Canon EOS 6D avec ses objectifs. Ainsi, il n’y a que 135 gr de plus pour le Canon EOS 6D MkII avec le EF 24-70 mm F4 comparé au Fuji XT2 avec le 16-55 mm f/2.8. (relire en bas de cette page : Fuji XT1 face au Canon EOS 6D). Pour une si petite différence de poids, pourquoi se priver d’un plein format ? Pour autant je reconnais aussi des qualité au Fuji surtout pour la photo de rue, ou l’appareil attire la sympathie par son côté vintage et semble ne pas faire pro.

Photo : Jean-Francois Lemarchand.

 

As tu vérifié que le Canon rentrait dans ton petit sac photo ? Celui que tu avais acheté pour le Fuji  – Oui, en réaménageant un peu mon sac, je suis capable de mettre mon matériel dans le même sac que pour Fuji. L’encombrement de l’EOS 6D MkII avec le EF 24-70 mm F/4 : ce n’est pas beaucoup plus gros que le Fuji X-T2 avec le 16-55 mm F/2.8.

Et le poids de l’ensemble Canon n’est que de 135 gr plus élevé : ce n’est pas de la théorie ! J’ai fait les pesées sur ma balance de cuisine (avec Batterie et cartes : 1395 gr pour le Canon. Face à 1260 gr pour le Fuji).

Photo : Jean-Francois Lemarchand.

 

Ne vas tu pas regretter ton grand angle fixe : Fujifilm XF-14 mm/F2.8R ? – Oui c’est sans doute mon grand angle que je vais le plus regretter, le  Fujifilm XF-14 mm/F2.8R équivalent à un 21 en FF, c’est une optique superbe… Mais bon, on utilise pa un 14 mm tous les jours.

Photo : Jean-Francois Lemarchand.

 

Et vas tu regretter les menus et l’ergonomie du Fuji X-T2 ? On s’habitue à une ergonomie, il ne faut pas tout miser là dessus. Oui les molettes sont pratiques et on peut faire ses pré réglages même avec l’appareil éteint. Mais Canon à une ergonomie aboutie, je vais peut-être regretter le joystick pour déplacer les collimateurs, absent sur le Canon 6D MkII.

 

Question 4 : Pourquoi as tu choisi le Canon EF 35 mm f/2 IS USM ? – Le 35 mm est MA focale préférée ! Je faisais un gros pourcentage de mes photos avec le Fuji XF23 F/1.4 équivalent au Canon EF 35 mm f/2 IS USM. Ce dernier est de grande qualité et son ouverture à F/2 me convient, il est aussi stabilisé (alors que le 23 mm sur le Fuji ne l’est pas : Le Fujifilm X-T2 et son 24 Mpix… non stabilisé). On peut dire que à F/2, on a l’équivalent du f/1.4 du Fuji 23mm. Et le prix du Canon (environ 500 € seulement) n’a rien à voir : il est deux fois moins cher que le Fuji XF23 F/1.4

Photo : Jean-Francois Lemarchand.

 

Pourquoi as tu choisi le 100 mm f/2.8 et pas un 85 mm par exemple ? – J’ai pensé que le 100 F2.8 Macro stabilisé est un couteau suisse, macro, portrait, stabilisation… Je l’ai préféré à un 85 « portrait ». Certes, il n’ouvre pas à f/1.8, ni f/1.4. Mais je ne fais que peu de portrait donc je pense que j’exploiterai davantage un 100 mm, qu’un 85 mm F/1.4.

 

La dernière fois que l’on s’est écrit, tu étais intéressé par un zoom télé Fuji ? Tu ne l’as pas acheté finalement ? – Grrrrr ! Si, je l’avais acheté… Heureusement pas au prix fort, j’en avais besoin : j’ai franchi le pas. Je devrais le revendre sans top de soucis. Car il est impeccable comme le reste de mon matériel, dont je prends soins de manière générale.

Photo : Jean-Francois Lemarchand.

 

Tu conserve toujours un Fuji X100 je crois : à quelle fréquence l’utilisais-tu ? Et l’utilisera tu encore ? Je conserve un Fuji X100, le modèle T et pas question de m’en séparer, je l’utilise en photo de rue ou en complément en voyage, pour sortir léger le soir.

Ce que j’aime le plus sur les Fuji X100 : ils possèdent les 2 types de visée (optique est électronique), avec une grande facilité de passer de l’une à l’autre.

Je l’utilise en déplacement professionnel également, il reste léger. Je rappelle que son Fujinon 23mm F/2 équivalent 35mm (et oui : on revient au 35 mm que j’affectionne). C’est le troisième modèle (T comme Third) : il est équipé du capteur 16M, ça me suffit; Le modèle F (comme Four) à le dernier capteur avec électronique du X-T2.

Mais ça devient la course à l’armement. Il est certain que pour la photo de rue dans des zones où il faut rester discret, le X 100T est parfait. Un EOS 6D MkII avec le 35 F/2 est plus « visible » et fait plus « pro », ce qui dans ce cas peut être un handicap. Par ailleurs le look Fuji attire la sympathie des gens, on me demande parfois : « ah ? Vous faites encore de l’argentique ? C’est un ancien appareil ? »….

 

PS : si vous êtes intéressé par le Fuji X-T2 de Jeff, écrivez-moi, je transmettrais !

Photo : Jean-Francois Lemarchand.

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

59 commentaires

  1. Bonsoir JF

    Je te trouve encore une fois un peu dur avec le matériel nikon, il y a toujours le D610 et le D750 à mettre en face du 6D2 (et en plus ils ont 2 slots SD eux…) et leur successeur génération expeed 5 ne devrait plus trop tarder maintenant (espérons) …

    En objectif à tout faire il y a toujours le 24-85 et le 24-120, alors ok le 85 n’est pas f4 mais il a une taille agréable et finalement n’est pas trop dégeu et le 120 a un super range … je trouve que quitte à prendre un zoom polyvalent à f4, autant prendre au moins un 24-105 ; à 70 il manque un peu d’allonge je trouve pour être totalement polyvalent (d’ailleurs à quand un test du 24-105 art ?)

    Ce qui est intéressant ce n’est pas que Jean François est pris un canon ( il aurait pris un D750+24-85 ou 24-120fx r+35 f2+105 macro cela aurait pareil), ce qui est intéressant ce sont ses arguments face au système hybride. Et je le rejoins complètement! je pense aussi qu’ils peuvent être de très bon compléments à nos réflex (j’ai d’ailleurs un x100s pour les mêmes raisons que jeff) mais qu’en terme de plaisir photographique rien n’égale un réflex (viseur, ergonomie…).

    Le pack photographique émergeant maintenant semble bien être ce duo: réflex en principal et hybride en complément passe-partout.

    Un sondage?

     

    • Le Nikon D610 ?  Poubelle, personne n’en veut plus d celui-ci : trop ancien, trop de limitations, et trop de soucis…

      Le D750 oui : très bien ! Mais pas de 24-70 mm f/4 compact, léger et pas cher signé Nikon : il manque donc la pièce la plus essentielle du puzzle… Car le plus important c’est l’objectif !

      Les deux slots : ça sert absolument à rien ça… (on en a souvent parlé : je reste sur cet avis. Je sais que d’autres ne sont pas d’accord ;-)

      Le Nikkor 24-120 mm : préhistorique, très lourd, très très encombrant : en un mot pas bon du tout… Je l’ai beaucoup utilisé, je ne parle pas en l’air.

      Le 24-85 mm : pourquoi pas, mais un peu léger par contre…

      Du coté des objectifs trans-standard : Nikon est vraiment en panne depuis 2012 ! ! ! C’est grave…

      Ce qui est intéressant c’est aussi le fait que JFL a étudié la question de revenir au reflex : chez Nikon, ou chez Canon. Il n’en a pas parlé, mais la colorimétrie a joué je crois dans son choix ! Il n’a guère pensé à Sony apparement…

      Quand à moi : j’hésite à m’acheter un EOS 200D (pour remplacer mon second boitier qui est l’EOS 100D), ou un Canon G1X III ?

      • C’est vrai Jean-François, j’avoue que je n’ai pas regardé vers Sony, c’est peut-être un apriori mais je vois une gamme d’optiques chères et assez lourdes (je ne veux pas retrouver un sac trop lourd..), j’ai eu un 24-70 f/2.8 Zeiss…

        En ce qui concerne la colorimétrie du XT2, il est souhaitable de corriger dans les rouges et les bleus dans LR sans quoi, on peut avoir du bizarre parfois, je parle bien entendu en RAW.

        • Sony a un 24-70mm F4 (426g soit presque 33% plus léger que le Canon 600g ) et un 24-105mmF4 en approche (663g contre 775g de la version II côté Canon).

          Sur les 3 objectifs Canon pris, il y a aussi chez Sony des objectifs légers et au prix équivalent : Sony 28mmF2 ou Samyang 35mmF2.8, Sony 24-70mmF4, Sony 85mmF1.8

    • et de 3 avec moi (mais on s’en fout)…Switch du x-T1 mais vers le d750 (avec le Tamron 24-70 mm f/2.8 + le 70-200 f/4 – une merveille)…absolument aucun regret (ni même de retourner chez les rouges où j’étais depuis 6 ans …5 mark III + 6D)..et ça ne dérange pas de me balader avec 1 kg 5 autour du cou (J’ai acheté une sangle spécifique sur Amazon et je ne sens plus de poids)

      Mais enfin..où est donc ce problème de ciel mauve ou visage vert !!!! chez Nikon ?????

      • Très bon choix (surtout les objos) ! La différence de dynamique se voit tout de suite (sauf le Canon 5DmkiV qui est pas mal, par contre le 5Dsr une horreur)

  2. Personne n’a besoin d’un D850 lourd et performant ?
    Mais qui est le photographe blogueur qui attend avec impatience le 5DSR mark II ????
    ( certainement tout aussi lourd, et performant.)

    • La plupart des gens n’en ont pas besoin non plus… Mais chez Canon ils ont le choix (surtout au niveau des objectifs à moins de 900 € : c’est là que sont les utilisateurs… Canon répond aux besoin de la grande majorité des utilisateurs, ceux qui veulent un zoom f4 excellent et compact : et Nikon n’y répond pas)

      Moi je profite de 50 Mpix depuis l’été 2015 durant ces deux ans, Nikon ne proposait rien de tel : c’est principalement la résolution qui m’intéresse sur ce boitier… Le reste du temps un EOS 100D me suffit !

      Nikon a sorti un super boitier pro à un prix pro…

      Mais l’immense majorité des utilisateurs n’a pas besoin de ça ! Ils préfère un EOS 6D MkII avec le fameux best seller de Canon : le EF 24-70 mm f/4 L IS USM

      • Je n’ai pas de Nikon et je n’en aurait sûrement jamais (je serai plutôt Canon et ce n’est pas une question d’optiques, car avec Sigma et Tamron c’est kif kif). Il faut arrêter la mauvaise foi et de tout mélanger.

        Canon a sorti 3ans après Nikon un FF survitaminé en pixel.

        Le D750 est beaucoup moins cher que le Canon 6D MarkII, à vous de démontrer qu’il est inférieur avec des faits (je ne pense pas que vous puissiez détecter la marque de Reflex en regardant une photo).

        Nikon a sorti un super boitier à un prix pro, comme Canon avec le Canon 5D mark IV…

        La majorité des gens, c’est qui ? Des amateurs qui prennent des photos de famille et de voyage une fois par an, des amateurs passionnés, des pros. Il y a un sondage ? Je connais beaucoup de gens qui me semblent »normaux » qui ont des Reflex qui ne le sortent que 2-3 fois par an, car trop encombrant pour un usage d’amateur non passionné, je vois des gens « normaux » qui ont un FF et qui shoote en mode auto et en JPEG.

        De ma vision, la majorité des gens amateur est possesseur d’un smartphone, d’un compact avec zoom sinon un APS-C Canon avec le zoom de kit.

        • Si, c’est clair : l’aspect verdâtre du Nikon est assez reconnaissable !

          Spécialement si on met deux photos l’une à côté de l’autre…

          Mais parfois tu regarde la galerie d’un photographe et tu te dis : mmmm voilà un Nikoniste (il faut regarder les ciels et les portraits, avec des gens qui ont la mise verte et l’air d’avoir pas bien digéré leur repas de midi…)

          • Tu dis n’importe quoi JF ! tu crois vraiment qu’on arriverait à placer nos clichés si ils étaient mal équilibrés. Tu n’es vraiment plus crédible… has been…

            • … « has been » ?  Tu veux dire, comme « Mister Bean » ?

              L’aspect verdâtre de certaines images issues des Nikon, n’empêchent pas de les vendre…

              Il ne s’agit pas de photos « mal équilibrées », mais d’une très légère « sensation verdâtre », ou parfois « jaunasse »…

              Tu sais, ce n’est pas moi qui l’ai inventé !  Beaucoup de gens ont la même sensation avec les RAW Nikon…

              Je dis juste que c’est souvent reconnaissable.  Voire très reconnaissable : c’est d’ailleurs incontournable pour moi qui encadre souvent de petits groupes de photographes, travaillant sur les même sujets…

              Je compare les photos après les prises de vues… Et je suis bien obligé de constater, ce que l’on voit !

              Bref : on peut toujours refuser de voir la vérité, ou tout simplement aimer le rendu Nikon, ou s’y habituer. Mais c’est un fait : il est « différent ».

      • Mais chez Canon ils ont le choix (surtout au niveau des objectifs à moins de 900 € :

        Slt JF….

        Et que fais tu de toute la série à 1.8 de Nikon, du 20 au 85 mm hyper qualitative et à moins de 900 euros. On a le choix quand même. Sauf pour ce foutu Transantard à F/4 manquant mais le tamron 24-70 compense largement ! Certes 300 g  de plus que le canon 24-70 f/4 mais avec une sangle d’épaule comme tu l’as présentée une fois…on s’en fout !! On y rajoute le 70-200 f/4 et le tour est joué …

        • Le Concorde (l’avion) : était à son époque l’équivalent d’un Nikon D5 !

          Ce qui compte ce n’est pas le « flagship », que seule la NASA, les grandes agences et quelques professionnels (les plus fortunés et les plus successful) peuvent acquérir…

          Non, ce qui compte c’est le coeur de cible : les reflex situés entre 1500 et 2500 € !

          Ce qui compte se sont les objectifs situés entre 500 et 1500 €…

          Et spécialement l’objectif le plus vendu et le plus utilisé par le plus grand nombre de photographes experts : le zoom Trans-standard moyenne gamme : le EF 24-70 mm f/4…

          Si une marque ne propose pas ce modèle « best seller » : elle perd un sacré paquet de clients ! Que Sigma et Tamron s’empressent de récupérer (même si leur offre n’est pas aussi bonne que l’on pourrait espérer : notamment en terme de compactité)…

          Ces milliers d’objectifs qui passent sous le nez de Nikon chaque mois : c’est autant d’argent qui n’est pas investi en recherche et développement.

          ET ne parlons pas du fait que sur chaque boitier vendu, Nikon reverse une bonne partie du bénéfice réalisé… à Sony ! Qui fabrique ses capteurs. La rentabilité de Nikon est probablement moindre que celle de Canon et Sony : et cela se paiera un jour (recherche et développement toujours).

          C’est probablement le futur de l’entreprise qui est mis en danger, à chaque fois que Nikon vend un capteur Sony (ce qui renforce son principal poursuivant : Sony est en passe de dépasser Nikon, ce qui est grave)… Et à chaque fois que Nikon fait vendre des zooms Sigma ou Tamron (plutôt que des zooms Nikon).

        • Par ailleurs en 5 ans ou 6 ans : on a constaté que ‘l’image de marque de Nikon » s’est très largement dégradée :

          – Perte d’image de fiabilité : plusieurs échecs graves comme le D600 gate, l’ont sérieusement écorné

          – Perte d’image de sérieux : arrêt des Nikon DL avant même leur commercialisation

          – Perte d’image d’une marque qui gagne : l’annonce des pertes et du changement de stratégie ne donne pas confiance en l’avenir

          – Perte d’image de modernité : arrête de Nikon Capteur NX, tout le monde à découvert que Nikon ne savait pas fabriquer ses logiciel et dépendait à 100% d’une société indépendante…

          Envoyer des Nikon D5 à la NASA ne compense pas vraiment tout ça : les gens s’en foutent des Nikon D5 dans l’espace…

          Pour « monsieur tout le monde » : ce qui compte c’est le logiciel qu’il vont pouvoir utiliser avec leurs NEF, ce qui compte c’est la fiabilité du boitier qu’is achètent…

          Et surtout l’honnêteté de Nikon face à une situation de crise : beaucoup de gens se sont sentis trahis par la marque qui n’a pas réagi assez rapidement et a tenté de cacher le scandale durant de longs mois… Avant de faire machine arrière « honteusement » : en arrêtant la fabrication du D600 prématurément, remplacé par le D610 !

          Bref : ça craint…

          • Encore une fois, dans un article où le titre est

            Il vend son Fuji X-T2 et passe au Canon EOS 6D MkII
            pourquoi évoquer Nikon à part rappeler pour la  millionième fois qu’ils ne vendent pas de 24-70 f/4 et parler du D850 comme s’il était le concurrent du 6DII, ce qui n’est absolument pas le cas…? Et soyons honnête, le « monsieur tout le monde », le « photographe normal » n’a besoin ni de D850, ni de 6DII, ni de X-T2 (eh oui, monsieur tout le monde claque rarement + de 1500 boules dans un appareil!). Donc si on pouvait lâcher la grappe à ce monsieur tout le monde qui fait joujou avec son smartphone/compact/bridge (beurk)/MFT ou APS-C d’entrée de gamme, il n’est pas la cible de tous les boitiers qu’on évoque ici.

            • Tout est là : je veux dire, les « achats de monsieur tout le monde » ! ! !

              http://photoetmac.com/2017/11/classement-bcn-2017-canon-monte/

              Appareils reflex : on constate l’ascension régulière de Canon, qui se fait principalement au détriment de Nikon (qui ne cesse de baisser)… Quand au troisième Pentax (Ricoh Imagine), c’est en dents de scie. L’arrivée récente des Canon EOS 6D MkII et du petit EOS 200D, devraient renforcer la position de Canon en 2018 en milieu de gamme…

              BCN Award

              Premier

              Second

              Troisième

              2017

              Canon : 63.3%

              Nikon : 31.6%

              Ricoh : 4.8%

              2016

              Canon : 56.2%

              Nikon : 36.7%

              Ricoh : 6.7%

              2015

              Canon : 54.7%

              Nikon : 39.1%

              Ricoh : 4.5%

              2014

              Canon : 49.2%

              Nikon : 42.5%

              Ricoh : 5.2%

               

               

               

              • Donc…rapport avec le titre? On parle de quelqu’un qui est passé d’un Xt-2 à un 6D II ou des ventes de reflex (il semble que monsieur tout le monde n’achète que Canon, Nikon ou Pentax selon ton tableau…où sont les autres constructeurs?) dans le monde en général et de la baisse de ventes de Nikon en particulier? Dans ton tableau, la part des messieurs tout le monde qui achètent XT-2, 6DII ou D850, STP?

                • Je comprend pas ta question…

                  Peut importe : moi tout ce que je sais, c’est que ce Fuji X-T2 est un assez mauvais choix !

                  Mais à chacun de faire ses choix et cherchant des infos à droite et à gauche…

                  Il y plein de photographes inexpérimentés et incapables de montrer de belles images, qui disent le plus grand bien de ce Fuji X-T2… tout simplement par effet de mode, ou parce qu’ils répètent ce qu’ils ont entendu ailleurs et qu’ils trouvent qu’il est très design !

                  Mon avis contradictoire, compensera peut-être un peu… cette belle unanimité moutonnière !

  3. Encore un article d’un amateur qui a le GAS (à court terme), je trouve plus intéressant, de mon point de vue, d’avoir le retour d’expérience avec recul d’une personne qui a opéré le changement il y a 1-2 an et pas à chaud – avec la sortie des hybrides de type les A7RII, X-T2, GH5)…

    Pas un article sur le Sony A7RIII (avec des améliorations notables sur la précédente mouture et qui ne subit pas une inflation à la Canon – et qui est vendu moins cher que le 5Ds), mais 3 sur le Canon G1X MarkIII…

  4. Bon ,ben c’est sur…..le Nikon d850…..ça n’est pas nécessaire à un photographe…..sauf pour ceux qui font de la photo avec le top du top insurpassable etc….. je désigne Canon

    Comme l’indique, de manière pertinente JFV de mon point de vue, le plus important dans le matériel photo ce sont les objectifs tant au niveau de leurs qualités optique que de leur mise en oeuvre pratique……et tout cela à un coût non négligeable rien qu’en ayant le kit de base 24-70 F2.8;70-200F2.8,120-300 F2.8, voire même le 85mm F1.4…..

    Ça doit avoisiner les 15000€

    Bref  comme les montures d’objectifs sont dédiées à chaque marque et quand depuis de nombreuses années on à des matériels Nikon….

    Comme dit ma concierge…

    -on ne change pas de garde robe sur un mouvement d’humeur surtout si on est un amateur (celui qui aime)

    C’est ça les vieux….ils ont du mal à changer leurs très mauvaises habitudes (comme le laisse sous entendre JFV) ils se servent même du matos qu’ils aiment bien et qui de plus est excellent comme le Nikon D850….

    On a pas des vies faciles….

    • Soyons sérieux…

      Ce Fujifilm GFX 50S : coute 6999 € boitier nu…

      Et voici toute la gamme dispo (et encore tout n’est pas dispo immédiatement) :

      Zoom équiv. 25-51 mm : GF32-64mm F4 R LM WR : 2 499 €
      Equiv. 18 mm : GF23mm F4 R LM WR : 2799 €
      Equiv. 50 mm : GF63mm F2.8 R WR : 1 599 €
      Equiv. 87 mm : GF110mm F2 R LM WR : 2 999 €
      Equiv. 95 mm : GF120mm F4 R LM OIS WR Mac : 2 899
      Equiv. 36 mm : GF 45 MM F/2,8 R WR : 1799 €

      Vu l’investissement nécessaire pour passer au moyen format, ce n’est pas un « switch »… C’est ajouter un autre système à son reflex.

      Ou cesser d’utiliser son reflex pour utiliser un autre type d’équipement à la place : qui sera de toutes façons incapable de remplacer un reflex en reportage « standard ».

      Car il y a une question de rapidité, d’encombrement et de poids (les objectifs Moyen format restent énormes).

      Une question de polyvalence aussi : car dans la gamme moyen format il n’existe aucun équivalents aux objectifs d’une gamme comme celle de Canon, ou Nikon..

      En terme d’AF, on n’aura jamais les mêmes performances.

      Bref : dans certaines applications photos, le moyen format est un avantage (exactement comme avant d’ailleurs). Mais il ne remplace pas encore la polyvalence d’un reflex Full Frame…

      Et il est de toutes façons inaccessible à la grande majorité des amateurs.

      Et pour la plupart des pro (pas tous bien entendu… mais pour une grande partie des professionnels) : l’adopter serait une grosse erreur, car ils ne font pas assez de chiffre d’affaire pour l’amortir sur une période d’activité assez courte. Le temps qu’ils le financent (ou le remboursent) : le modèle actuel sera remplacé et aura perdu les 3/4 de son prix d’achat.

      Evidement pour ceux qui travaillent en pub, en Mode, s’ils ont de gros clients et un chiffre d’affaire suffisant : le Fujifilm GFX 50S est un outil fantastique et novateur ! Mais réservé à une élite…

    • Tout est la :

      http://photoetmac.com/2017/11/classement-bcn-2017-canon-monte/

      Appareils reflex : on constate l’ascension régulière de Canon, qui se fait principalement au détriment de Nikon (qui ne cesse de baisser)… Quand au troisième Pentax (Ricoh Imagine), c’est en dents de scie. L’arrivée récente des Canon EOS 6D MkII et du petit EOS 200D, devraient renforcer la position de Canon en 2018 en milieu de gamme…

       

      BCN Award

      Premier

      Second

      Troisième

      2017

      Canon : 63.3%

      Nikon : 31.6%

      Ricoh : 4.8%

      2016

      Canon : 56.2%

      Nikon : 36.7%

      Ricoh : 6.7%

      2015

      Canon : 54.7%

      Nikon : 39.1%

      Ricoh : 4.5%

      2014

      Canon : 49.2%

      Nikon : 42.5%

      Ricoh : 5.2%

       

       

       

  5. Oui je partage pleinement ton analyse sur l’amortissement au niveau professionnel.

    Deux remarques par ailleurs:

    Actuellement le boitier coûte 6000 euros, on est bien sûr sur des niveaux de prix bien plus élevés que les gammes full frame haut de gamme mais 6000 euros pour un moyen format cela reste intéressant en soi il me semble.

    Sur le poids et encombrement, pour l’avoir eu en mains assez longtemps, monté avec le 63mn ou 45mn c’est pas plus gros voire moins que l’équivalent en 24×36.

    Par exemple le 50mn chez Sigma Art bien plus encombrant et lourd que le 63 mn de chez Fuji.

    Pour les focales à portrait ou macro effectivement ce sont des gros cailloux.

  6. Cuk fait preuve de la mauvaise foi sur le poids du 50mm côté Canon :
    C’est comme comparer le Canon 50mmf1.4 et Sigma 50mmf1.4, qui est beaucoup plus piqué à PO et une finition moins plastique.

    Les amateurs devrait arrêter les switchs integrales, ça a un coût conséquent surtout avec 4-5 objectifs à revendre.
    Mieux vaut un Reflex FF et un hybride et de réfléchir à avoir un ensemble cohérent optimisé.

    Exemple, un Canon 6D mark II avec le 24-70mm F4 (acheté en kit) et un sigma 85mmf1.4 et un petit x-e3 avec 10-24mmF4 et un 35mmf2 chez Fuji par exemple.
    Ou un A7II avec le 28mmf2 et le 85mmf1.8 et un Canon 70-200mmf4 et le Sigma 24mmf1.4 par exemple

      • Selon moi, il y a 2 approches : ceux qui aiment avoir le facteur x1.5, même si pour les possesseurs d’un 5Ds, je ne trouve pas aussi intéressant d’avoir un Aps-C, car vous avez déjà un facteur x2.Ou avoir un second boîtier qui apporte des fonctionnalité différentes : plus de discrétion, viseur hybride, déclenchement silencieux ou stabilisation par capteur, la double stabilisation, rangefinder style, pixel mapping, captation photo 4k (limité en attendant la captation 6k), Mode Pro Capture (qui me semble impossible d’être implémenter sur un reflex en mode visée)…

  7. N’oublions pas l’environnement du matériel, les accessoires, la gamme optique native, la gamme optique en adaptation (Sigma, etc …), le marché de l’occasion, la location (!) essayez de louer un 600 f/4 en dehors de Canon ou de Nikon!  (Taquin je suis ?).

    Deux marques occupent le marché, créatrices d’un environnement riche, Canon et Nikon. De mémoire les Canonikon dépassent les 50%, Sony et Pana sont dans les 12% et Fuji dans les 7 % – je suis resté avec ces chiffres en tête.

    En plus de cette « niche écologique » portée par la marque et directement proportionnelle à la quantité de matériel vendu, le support -réparation, information, services divers – suit le même mouvement .

    Ce point est tout à fait majeur pour les pros, le service existe pour Nikon (Carbon ou Titanium NPS), pour Canon (CPS), avec une réparation rapide, le prêt (pour les hauts contrats). Je n’ai pas d’information sur le niveau de qualité de NPS mais pour Canon j’ai vraiment de bonnes remontées.

    Ce n’est pas pour dire que Sony, Pana ou Fuji sont incapables de sortir de très remarquables choses, mais c’est pour dire que l’on s’évite pas mal de problèmes et d’incertitudes en restant chez Nikon ou Canon. Il en reste suffisamment à gérer  …

     

    • En effet !

      Ceux qui bossent vraiment avec leur matos, ne sont pas prête de switcher…

      Ceux qui switch, sont des blogueurs, des geeks, qui font de la com autour de leur activité : pas de gens qui « bossent » (pour la plupart, même si une fois de temps en temps un vrai pro switch : ça peut arriver c’est vrai… notamment les photographes de plateau).

      • On fait aussi parfois le switch après quelques photos et l’on se dit: merde c’est mieux et j’ai plus de plaisir avec le nouveau matos.

        En rentrant on regarde ses beaux cailloux blancs, les autres avec les liserés rouges et les moins prestigieux mais avec de belles ouvertures…

        On reprend le tout en main. On regarde encore une fois les photos. On essaye de piéger le nouveau matos… Patatra c’est toujours mieux « ailleurs » et là on décide faire le switch même si on sent que ça va faire mal au portefeuille…

          • Franchement, je n’arrive absolument pas à comprendre ce type de saut ! Evidemment que l’auteur a gagné en compacité mais il part d’un tank !!!

            Il aurait également gagné au compacité en achetant un apsc nikon pour doubler son D4 et je pense qu’il aurait d’aussi bonnes images tout en gardant la possibilité d’utiliser son parc optique !

            Au passage, je pense que le viseur optique d’un D5600 par exemple serait plus agréable sous le soleil qui cogne ! Il aurait ajouté un 35mm f1.8 pour moins de 200€ !

             

             

             

        • « va, je ne les hais point »  … (PIERRE CORNEILLE – Le Cid – Acte III Scène 4 – Va, je ne te hais point)

          C’est juste que je ne comprend absolument pas ce que l’on peut trouver à ces boîtiers Fuji : qui sont très chers, qui restent de l’APS-C, qui n’allègent aucunement le sac du photographe (comme cela a été démontré)… qui nous privent de viseur optique (donc de plaisir)… et dont l’ergonomie est relativement catastrophique.

          Bref : à part ça ils sont très jolis c’est vrai… et très objectivement pas mal des gens les choisissent par snobisme pour leur design (mais c’est une autre question, qui n’entre pas en compte dans mon jugement).

          Le vrai problème : c’est que à chaque fois que je les utilise, c’est avec beaucoup de déplaisir…

          A part ça je ne hais rien du tout ! Et surtout : je ne hais personne…

          Mais je préfère largement utiliser autre chose… avant les Fuji (dans l’ordre) :

          1 – reflex Canon (FF)

          2 – reflex Nikon (FF)

          3 – reflex Pentax (FF)

          4 – hybrides Sony (FF)

          5 – hybrides Panasonic (M4/3)

          6 – hybrides Olympus (M4/3)

          7 – Les Fuji seraient ceux que je choisiraient en dernier ! Après tous les autres…

  8. Un nikon D750, couplé avec la gamme d’objectif Sigma Art ( voire parfois du Tamron mais j’aime moins ) quand nikkor n’a rien d’équivalent à proposer, c’est aussi une solution efficace, et mois chère que du tout Canon ( tu es bien le premier à dire que la gamme Sigma est incroyable  )

    de toute façon l’exclusivité envers une marque n’a jamais apporté rien de bon sur ce type de marché ..

    ca devient lourd cet acharnement envers Nikon … vraiment, je lis ton blog avec beaucoup d’interêt mais parfois ca me fatigue de voir un tel état d’esprit

     

    • Je n’exprime que mon avis… qui n’engage que moi ! Vous ne devriez pas en être affecté, ni déçu, ni en colère.

      Il ne s’agit pas d’un acharnement, mais juste de ma liberté d’expression. Je me plains de plus en plus souvent aussi de Apple aussi : vous n’aviez pas remarqué ?

      C’est juste que j’ai les yeux ouverts, je suis très attentif et j’analyse énormément d’informations qui m’arrivent de toutes parts.

      Désolé, je ne suis pas certain qu’aucun zoom Sigma, ou Tamron ne soit aussi agréable à utiliser que le Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USMS…

      Mais heureusement ces marques sont là pour combler les défaillances de Nikon en offre d’objectif et zoom trans-standards accessibles.

      Heureusement ! Mais avouez : c’est tout de même grave (et très inquiétant), qu’il faille compter sur des marques « compatibles » pour combler des trous dans la gamme Nikon…

      C’est signe d’un certain échec de Nikon, qui à mon avis « va mal » et cela commence à « se voir » depuis 4 ou 5 ans.

      Vous pouvez toujours plonger la tête dans le sable comme l’autruche. Mais moi, j’écris ce que je pense… Si ça vous énerve à ce point : ne lisez que les articles qui ne parlent pas de Nikon ;-)

        • Tout est la :

          http://photoetmac.com/2017/11/classement-bcn-2017-canon-monte/

           

          Appareils hybrides : le design des Fuji n’y fait pas grand chose et voilà quatre ans qu’ils sont absents des trois premières places. On peut dire que la place dans les besaces des photographes et inversement proportionnelle à la place que la marque occupe dans les discussions entre photographes !

          Canon monte et prend petit à petit le marché des hybrides au sérieux : partis à la troisième place en 2016, les voici seconds en 2017 : pas très loin d’Olympus…

          Effondrement de Sony, qui en seulement trois ans a plongé de34% à seulement 18% de parts de marché. Je ne sais pas si cette catégorie englobe les hybrides Full Frame (je dirais que oui en toute logique)… Si c’est le cas, alors c’est une claque terrible pour la stratégie « haut de gamme » des Sony A7. Sony aurait-il mieux fait de développer des objectifs pour ses gammes NEX en APS-C ?

          BCN AWARD
          Premier
          Second
          2017 Olympus :  Canon :  Sony : 
          2016 Olympus :  Sony :  Canon : 
          2015 Sony :  Olympus :  Panasonic : 
          2014 Olympus :  Sony :  Panasonic : 

           

          Appareils reflex : on constate l’ascension régulière de Canon, qui se fait principalement au détriment de Nikon (qui ne cesse de baisser)… Quand au troisième Pentax (Ricoh Imagine), c’est en dents de scie. L’arrivée récente des Canon EOS 6D MkII et du petit EOS 200D, devraient renforcer la position de Canon en 2018 en milieu de gamme…

          BCN Award

          Premier

          Second

          Troisième

          2017

          Canon : 63.3%

          Nikon : 31.6%

          Ricoh : 4.8%

          2016

          Canon : 56.2%

          Nikon : 36.7%

          Ricoh : 6.7%

          2015

          Canon : 54.7%

          Nikon : 39.1%

          Ricoh : 4.5%

          2014

          Canon : 49.2%

          Nikon : 42.5%

          Ricoh : 5.2%

           

  9. C’est signe d’un certain échec de Nikon, qui à mon avis « va mal » et cela commence à « se voir » depuis 4 ou 5 ans.

    D’ailleurs, après avoir été interrompu par la sortie du D850, la série de nouvelles noires a repris de plus belle chez Nikon. Nikon a annoncé la semaine dernière son retrait complet du marché brésilien. Bon, on peut penser ce que l’on veut de l’importance du marché brésilien dans le monde de la photographie, n’en reste pas moins que c’est un signe évident que tout ne tourne pas rond chez Nikon…

    • Cela ne changera quasiment rien au marché de boitiers Nikon chez les Brésiliens : en raison de taxes d’importation totalement démesurés ces derniers s’approvisionnent principalement dans le marché « gris ».

      Logique que le « Nikon Officiel » ferme boutique s’il perds de l’argent. A mon avis ils vont certainement chercher une autre formule pour conserver un pied au Brésil sans pertes financières.

      Mais en effet Nikon a plutôt interêt à se bouger un peu car ces dernières années, et les déboires que l’on connaît, ils ont perdu la confiance d’une partie de leurs clients.

      • Ils sont mal chez Nikon… très mal ! Absent du marché des hybrides… En chute sur le reflex… Tout est la :

        http://photoetmac.com/2017/11/classement-bcn-2017-canon-monte/

        Appareils hybrides : le design des Fuji n’y fait pas grand chose et voilà quatre ans qu’ils sont absents des trois premières places. On peut dire que la place dans les besaces des photographes et inversement proportionnelle à la place que la marque occupe dans les discussions entre photographes !

        Canon monte et prend petit à petit le marché des hybrides au sérieux : partis à la troisième place en 2016, les voici seconds en 2017 : pas très loin d’Olympus…

        Effondrement de Sony, qui en seulement trois ans a plongé de34% à seulement 18% de parts de marché. Je ne sais pas si cette catégorie englobe les hybrides Full Frame (je dirais que oui en toute logique)… Si c’est le cas, alors c’est une claque terrible pour la stratégie « haut de gamme » des Sony A7. Sony aurait-il mieux fait de développer des objectifs pour ses gammes NEX en APS-C ?

        BCN AWARD
        Premier
        Second
        2017 Olympus :  Canon :  Sony : 
        2016 Olympus :  Sony :  Canon : 
        2015 Sony :  Olympus :  Panasonic : 
        2014 Olympus :  Sony :  Panasonic : 

        Appareils reflex : on constate l’ascension régulière de Canon, qui se fait principalement au détriment de Nikon (qui ne cesse de baisser)… Quand au troisième Pentax (Ricoh Imagine), c’est en dents de scie. L’arrivée récente des Canon EOS 6D MkII et du petit EOS 200D, devraient renforcer la position de Canon en 2018 en milieu de gamme…

        BCN Award

        Premier

        Second

        Troisième

        2017

        Canon : 63.3%

        Nikon : 31.6%

        Ricoh : 4.8%

        2016

        Canon : 56.2%

        Nikon : 36.7%

        Ricoh : 6.7%

        2015

        Canon : 54.7%

        Nikon : 39.1%

        Ricoh : 4.5%

        2014

        Canon : 49.2%

        Nikon : 42.5%

        Ricoh : 5.2%

         

        • Je faisais surtout référence au niveau fiabilité parce que depuis depuis 2016 ils ont mis la barre très haut avec les D5, D500 et maintenant le D850……

  10. J’ai trois systèmes et je tourne avec trois systèmes.

    Le plus ancien et qui a pas mal d’objectifs, historique : Sony en monture A que j’ai depuis 7 ans avec 6 objectifs dont 3 Zeiss. Très lourds tout ça.

    Un système léger avec Olympus pour le parc et la qualité des objectifs, qui révèle deux choses majeures :

    1 – c’est plus fragile que Sony, aussi bien les objectifs que les boitiers. C’est INDUSCUTABLE ! Mon matériel Sony je l’ai trimballé partout. Il a reçu des chocs : une seule réparation pour un 24-70/2,8 qui a chuté du sac photo d’1m50 ! Pour les Olympus : 2 objectifs en réparation dont  un sous garantie et un boitier (EP-5) super fragile même protégé comme il faut., avec des bugs parfois sur la molette de mise en marche, des freezeur obligeant à enlever la batterie.

    2- finalement sa compacticité me le fait prendre partout et je me suis rendu compte à mon insu, que je partais très souvent avec ce matériel plutôt que le FF. donc du coup je prends plus de photos : n’est ce pas le plus important ?

    3- le micro4/3 a ses limites en grand tirage du fait du petit capteur et en montée ISO : c’est parfois handicapant. La contre partie : il est facile à stabiliser sur un mur ou autre quand on a oublié le trépied !

    Mon troisième système : un boitier sigma avec deux objectifs fixes lumineux (le 50 mm Art qui devient un 85 qui se révèle polyvalent, le 24 mm Art, que je trouve un cran en dessous en terme de qualité. En plus j’ai trouvé d’occasion le dpQ2 qui est facile à emmener.

    Pourquoi ?

    1 – J’aime le rendu du capteur et les images beaucoup plus détaillées et parfois plus naturelles que celles du capteur FF de Sony. C’est plus un achat irrationnel ! Clairement.

    2 – je travaillais beaucoup en ISO 100 avant. Donc cela ne change pas de mes habitudes. Ses limites (lenteur, faible montée en iso) sont compensées par la qualité des tirages que l’on peut faire avec et par l’obligation de penser autrement pour l’approche photo.

     

     

    • Bien d’accord!!!

      Je cite:

      « Any good photographer should know the strengths and limits of each tool, regardless whether it’s a Sinar or an old iPhone 4. »

      Par contre je n’ai aucun problème à signaler avec Olympus (M1 / M5 MKII et objectifs), pas plus qu’avec mon Sony A6000…

      Sigma m’attire de plus en plus avec son Foveon;

      EOS 6D MKII en FF pour les concerts en réflexion…

  11. Sigma : le foveon est très particulier avec nécessité du logiciel maison qui est très lourd et demande une machine de guerre à utiliser (SSD obligatoire ! perso j’ai un iMac avec i7, 16 Go, … c’est tout juste !).

    Par contre on peut bien travailler les fichiers tiff (lourds) : aussi bien que des RAW.

     

  12. À ceux qui pensent que 300g d’écart sur un objectif fait une différence ; je vous invite à souscrire à un abonnement dans une salle de sport à 20€ par mois (dans des franchises offrant à accès à des centaines de clubs dans toute l’Europe).

    Il serait peut-être bon d’aller soulever un peu de fonte et se refaire une santé plutôt que passer son temps à blablater derrière son écran, au sujet d’un objectif « trop lourd », en mangeant des chips.

    C’est pas toujours l’objet qu’il faut remettre en cause. On peut aussi revoir ses habitudes de vie. Vous ne trouverez jamais un seul inconvénient à être plus fort que ce que vous êtes aujourd’hui et vous pourrez porter tout le matos lourd que vous voudrez.

    • Oui, mais quand tu ajoute ce problème de poids…

      Avec le problème de colorimétrie…

      Sans oublier les problèmes de fiabilité trop nombreux depuis 5 ou 6 ans…

      Le tout combiné à une ergonomie peu « user friendly », et pas seulement dans les Menus…

      Alors ça fait beaucoup de raisons qui expliquent largement le recul des ventes de reflex de Nikon (-10% en 4 ans) au profit de Canon (+14% en 4 ans)…

      http://photoetmac.com/?p=29787

      Tout s’explique !

      • JF, je n’ajoute pas ce problème de poids, au contraire je le soustrait de ton addition. Il semblerait néanmoins que la solution (efficace) que j’énonce ne te convient pas et à ce moment là je t’invite à revoir ta façon de penser.

        Si l’objet est trop lourd, alors fais l’effort de devenir plus fort.

        Tu devrais passer moins de temps à rédiger des tableaux de statistiques qui n’intéressent personne et passer plus de temps à t’entretenir toi-même.

        Excuse moi JF mais ton site devient carrément chiant à regarder. Je sais que mon commentaire n’est peut-être pas des plus agréables à lire, mais c’est le message que la plupart des gens essaye de te faire passer ici, enlève tes œillères. Ta gue-guerre des marques est ridicule. Tu es une telle caricature de l’acharnement qu’on a l’impression de regarder les guignoles de l’info. C’est simple, dans TOUS tes articles Canon est génial, innovant, leader du marché, et blablablabla et TOUT LE RESTE C’EST DE LA MERDE (avec des liens vieux de 3-4 ans pour justifier ce que tu dis, ou avec le témoignage d’un inconnu qui a abandonné sa marque pour aller chez Canon)…

        Pfff, j’aimerais franchement te secouer un peu pour que tu te remettes en question.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.