web analytics

Canon G1X Mark III APS-C dévoilé : clone du G5X

39
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

On a jamais rien inventé de mieux qu’un reflex pour prendre de bonnes photos… C’est ce que j’ai toujours pensé ! Et découvrir (chez Nokishita), que ce gros compact adopte la physionomie d’un reflex (comme le G5X), me fait bien plaisir.

Ce coup-ci, ce pourrait être « le bon ». Le Canon G1X Mark III pourrait rassembler (enfin), tout ce que l’on a aimé sur les Canon G16, G5X (relire notre prise en main), ou G7X MkII et même les petits reflex comme l’EOS 100D ou l’EOS 200D. La seule inconnue reste le type d’écran orientable. Je préférerais un écran orientable dans l’axe (comme le G7X II), plutôt que celui du G9X ou de l’EOS 200D (relire test).

MAJ : sur la vue de dessus dévoilée aujourd’hui, il me semble bien reconnaitre l’articulation d’un écran latéral… Zut !

Il faudra aussi que ce Canon G1X Mark III soit suffisamment réactif en format RAW, car il n’y a rien de plus exaspérant que les compacts « mous du genoux » (comme l’était le G1X). Mais l’on annonce la présence d’un processeur DIGIC 7, donc tous les espoirs sont permis…

Ressemblance frappante avec le Canon G5X. Qui suite à l’arrivée de ce G1X Mark III, risque de tout simplement disparaitre… c’est une hypothèse !

Le prix est connu aux USA : 1299 € (c’est pas donné quand même)… Ce qui fera hésiter avec le Canon EOS M5, auquel il ressemble finalement un peu… La liste des caractéristiques est désormais connue (traduction par Google Translate) : 

  • APS-C CMOS sensor (22.3 x 14.9 mm)
  • Dual pixel CMOS AF

 

  • Number of effective pixels: 24.2 million pixels (Total number of pixels: 25.8 million pixels)
  • Lens: converted 24-72mm f/2.8-5.6
  • DIGIC 7

 

  • Full HD 60p
  • Continuous shooting: about 9 frames / sec, servo AF about 7 frames / sec
  • ISO speed: 100-25600

 

  • Minimum shooting distance (from the lens tip): 10 cm (W), 30 cm (T)
  • EVF: 0.39 type 2.36 million dots
  • Back side liquid crystal: 3.0 type 1.04 million dot touch panel Bali angle angle liquid crystal

 

  • Wi-Fi · Bluetooth · NFC installed
  • Battery: NB-13L

 

  • Number of storable pictures: 200 pictures, in eco mode 250 pictures
  • Recording medium: SD / SDHC / SDXC card

 

  • Size: 115.0 x 77.9 x 51.4 mm
  • Weight: 375 g (body only), 399 g (including battery and SD card

 

A comparer avec le G5X vu de dos : quasi identique ! MAJ : sur la vue de dessus dévoilée aujourd’hui, il me semble bien reconnaitre l’articulation d’un écran latéral (identique à celui du G5X)… Zut !

 

A comparer avec le G5X vu de face : quasi identique !

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

39 commentaires

  1. Un objectif 15-45 f2.8-5.6 – Ouah – Très bon choix (j’en veux un pour mes reflex).

    Par contre, qu’est-ce qu’il est moche et cher : Beuark…

    • Moche c’est pa sale problème, si il fonctionne bien…

      Je connais pas mal de gens qui adorent leur Canon G5X (tout moche qu’il est), car c’est un vrai outil de terrain, bien pratique, bien pensé…

      Par contre : trop cher, en effet ! Si ils le sortent à plus de 1000 €, c’est trop cher… Mieux vaut le Canon EOS 200D dans ces conditions !

  2. Jean-François Lemarchand on

    Sur le papier, ça semble effectivement être un beau produit!

    Un 24-72, c’est super! mais f/2.8 – 5.6, ce n’est pas très lumineux.. ça pourrait être mieux non?

    Avec un tarif au delà de 1 000€, ça me fait dire qu’il faut peut être mieux rester sur un compact avec une focale fixe mais plus lumineuse, tu vois Jeff à quoi je pense, un Fuji X100F par exemple avec un Fujinon 35mm qui ouvre à f/2.0. Ceci dit, tout dépend de l’utilisation qu’on souhaite en faire..

    Je t’accorde que si l’écran est orientable dans l’axe pour faire des images par dessus une foule ou mettre son appareil au ras du sol, alors c’est un plus, si il n’est orientable que par une charnière sur la verticale, alors c’est beaucoup mois intéressant mais là encore tout dépend de l’utilisation qu’on en fait.

    J.F.L

    • A noter que un 24-72 mm f/2.8-5,6 APS-C et rétractable, dans cet espace très compact : ce n’est pas si mal je trouve…

      Dans l’état actuel de la technologie, il me semble impossible d’avoir : à la fois une grande ouverture, en même temps qu’un encombrement réduit, tout ça pour un zoom 24-70 mm APS-C.

      Réaliser un 25 mm fixe à f/2 non rétractable et compact : ce n’est pas très compliqué par contre… En ce sens l’objectif du Fuji X100 n’est pas hyper impressionnant non plus.

      Au final : un compact 35 mm f/2 fixe sera très bien certains jours… Mais vraiment pas assez polyvalent (les portraits à 35 mm : c’est toujours le même genre de portraits). On sera content d’avoir un 72 mm pour ça…

      Et il y a des tas de circonstances, ou le 35 mm n’est pas assez large…

      De plus le Fuji X100F reste très cher (spécialement pour une utilisation réduite au 35 mm exclusivement) : 1399 €… Boooouh !

      https://goo.gl/5kY9o7

      ET il pèse 469 gr (1/2 kg quand même). Quand le Canon pèsera 399 gr (20% de moins)

      Bref : comme je ne suis pas l’homme d’une seule focale ! Ce G1X MkIII devient un écries concurrent au Canon EOS 200D (qui n’a toujours pas de zoom EF-S 15-45 mm : ça c’est quand même embêtant). D’autant que l’on est pas près de voir arriver un 15-45 mm à ouverture aussi généreuse (je répète que f/2.8-5,6 n’est pas si mal)

      Il est un peu cher, mais il devrait quand même, être assez sympa ce nouveau bébé…

       

      • Moi, je trouve le Fuji X100F à 1070€.

        Cher ? C’est le seul constructeur à sortir un viseur hybride depuis 5 ans et il a un joystick AF, une MAP de 10cm, leaf shutter, filtre ND intégré, Obturateur électronique jusqu’à 1/32 000 s.

        Ce sont des fonctionnalités qui justifient le prix pour un appareil qu’on porte sur soi tous les jours tellement il est compact.

         

        PS : il y a des gens qui changent chaque année d’Iphone pour avoir le meilleur photophone, ils n’ont qu’à acheter un X-100F :)

         

         

        • Chez Amazon, le meilleur prix est 1399 €… (moins cher que ça : je ne sais pas si c’est très crédible et vraiment dispo… Mais admettons ! )

          http://amzn.to/2wUJ4QL

          Bah, pour ce qu’il sert le viseur hybride… Petit sondage auprès des utilisateurs de X100 : 80% utilisent le viseur électronique !

          Obturateur électronique au 1/32.000 sec ? Oui, argument très secondaire (qui justifie difficilement le prix)… Il me semble que ça sert quasi à rien. Perso :  99% de mes images sont faites en dessous du 1/1000 sec. Et très exceptionnellement : on monte parfois au dessus !  Parfois jusqu’u 1/4000 sec, ou au 1/8000 sec (et encore il faut généralement pour cela avoir des objectifs ouvrant à f/1.4 et shooter en direction du soleil). Enfin, admettons que ce soit utile…

          Mais l’expérience du Canon EOS 6D (et du Nikon D750) les deux étant limités au 1/4000 sec, durant plus de trois : m’ont démontré que ce n’était vraiment pas un soucis en pratique…

          Au final, si l’on est prêt à dépenser plus de 1200 € dans un compact, je crois qu’il faut vraiment un zoom pour une question de polyvalence…

          Car pour exploiter vraiment un 35 mm à grande ouverture  : il me semble que ça vaut le coup de sortir son reflex ! Et au moins un 35 mm f/2 avec un capteur Full Frame ;-)

          Il y a deux attitudes bien différentes :

          1 – Lorsque je travail avec un fixe : c’est là que je suis exigeant… et que je me donne du mal. Je pars spécifiquement avec l’idée (et l’envie) de faire des images : je prend mon reflex, je prends mon sac photo et choisi mes optiques.

          2 – Lorsque je prend un compact : c’est là que j’ai besoin de facilité, de polyvalence et donc d’un zoom… Je ne suis pas forcément parti avec l’idée de faire de la photo : mais je veux un appareil compact que je glisse dans mon sac de tous les jours (pas mon sac photo), de façon à pouvoir répondre à n’importe quelle circonstance intéressante. Il faut que mon compact reste compact et équipé d’un zoom… (en cela le X100F me déplait := pas assez compact, pas assez polyvalent).

          Enfin, c’est une question de philosophie… Je crois que nous sommes assez nombreux à être dans ce cas de figure.

          • Bonjour,

            L’obturateur électronique permet surtout deux choses:

            La possibilité de shooter à pleine ouverture en plein soleil avec les modes de récupération haute lumière activés (comme le HTP Canon) – style DR400. C’est efficace sans tomber dans l’excès HDR.
            Le fait de pouvoir faire des photos en silence en prenant en compte tout de même les contraintes de ce type d’obturateur: le risque de banding en lumière artificielle et les cassures sur les objets en mouvement rapides.

            Bref, pouvoir choisir ou laisser choisir le boitier en fonction des circonstances est un plus et pas un gadget.

            • Shooter en silence total : oui, voilà un « vrai » argument crédible en faveur de l’obturateur électronique… Que l’on trouve pour la première fois sur un reflex avec le Nikon D850 (Canon est en retard)…

              Pour le reste : bof… tous ces modes HDR dans les boitiers, sont assez horribles en pratique.

              A noter que l’on a sur les Canon depuis presque 10 ans, un Mode « Protection des hautes lumières », qui bascule la sensibilité mini à 200 ISO, et qui marche bien et reste discret…

              Par ailleurs ne pas négliger le problème du « roling shuter » avec l’obturateur électronique, dès que ça bouge un peu, ça décale l’image latéralement ! C’est très embêtant… Et c’est pour ça que les constructeurs conservent des obturateurs mécaniques, en tant qu’obturateur principal…

          • « moins cher que ça : je ne sais pas si c’est très crédible et vraiment dispo…  » quel jugement porté

            http://www.yodobashi.com/product/100000001003427992/

            et je ne tiens pas en compte des odr.

            Mis à part des photographes qui ont leur Reflex quotidiennement, qui porte son Reflex tous les jours ?

            Le X-100F, on le range dans son sac, sacoche, certaines poches de manteau, on l’a quotidiennement et on le dégaîne lorsqu’une occasion inattendue survient. On prend tout simplement plaisir à faire de la photo.

            Mais bon, sur le long terme, mieux vaut investir sur un nouveau X-E3 par exemple avec le 18mm F2 que sur un X-100F.

  3. Y z’ont piqué un mec du marketing de Fuji vendre l’ergo et le design ?

    1300 boules pour une optique de daube en ouverture, bravo !

    Ah les cocos…

    • Ce n’est pas une optique de daube ! Bien entendu…

      Le zoom 15-45 mm f/2.8-5,6 de ce Canon G1X mark III serait l’équivalent d’un 24-72 mm f/5-9 en Full Frame…

      C’est un zoom, rétractable (c’est le but dans un compact)… et c’est un zoom polyvalent : c’est ce que l’on attend !

      Impossible de faire mieux, dans un espace aussi compact !

      Personne ne sait faire un zoom à grande ouverture rétractable en APS-C, en l’état actuel de la technologie.

      Lorsque l’on prend sur un compact un zoom qui ouvre à f/2 par exemple : ne pas oublier de multiplier cette ouverture par le coef multiplicateur de Focale. Je l’avais expliqué ici :

      Appliquez le coefficient à la focale et… à l’ouverture

      ET ici encore :

      http://photoetmac.com/2014/11/panasonic-lumix-gm5-lumix-lx100/

      Par exemple le zoom du Panasonic LX100 qui est un excellent 12-32 mm f/3,5-5,6… est en fait équivalent à un 24-64 mm f/7-11 en Full Frame…

      Le zoom 15-45 mm f/2.8-5,6 de notre Canon G1X mark III serait l’équivalent d’un 24-72 mm f/5-9 en Full Frame…

      A ma connaissance il n’existe pas de zoom aussi compact, plus lumineux jusqu’à présent en APS-C… Pas à ma connaissance !

      • « l’équivalent d’un 24-72 mm f/5-9 en Full Frame… »

        à 1300 boules, ça fait rêver !

        C’est le choix du ni…ni… ce bidule.

        • Non, le ni, ni : ce sont le hybrides : ni assez performants (comme un reflex), ni assez compact (comme un compact)…

          Ce Canon G1X Mark III me semble quand même très compact sans sacrifier le zoom, ni l’ouverture, ni le viseur, ni le capteur APS-C… Tout en restant relativement performant !

          Il faudra voir à l’usage : mais sur le papier, il me semble que les caractéristiques sont inédite…

      • Bonjour,

        Le LX-100 a un zoom 12-37 mm f/1,7-2,8 avec un coeff de 2.
        Pour la luminosité (et les iso), l’ouverture est l’ouverture.
        Pour la profondeur de champ, c’est plus complexe. Un 12 mm reste un 12 mm que l’on utilise plus proche pour compenser la taille de capteur.
        En pratique, en position grand angle ça change pas grand chose. Un 24mm 1.4 full frame ne peut faire des flous d’arrière plan qu’à très courte distance.
        En position télé sauf à très courte distance, on a a peu près le résultat d’un f/5.6 en full frame (par exemple pour du portrait)
        Pour faire des comparaisons, il faut utiliser une table (ou un excel, ou une appli) de profondeur de champ et comparer les optiques avec leur vraie focale et des distances différentes (dans le rapport des tailles d’images).

        • En fait 10.9-34 mm (j’ai regardé dessus, car j’avais un doute), c’est vrai qu’il n’utilise pas tout le capteur (une partie selon le ratio)

        • Oui, mathématiquement, l’ouverture c’est l’ouverture… C’est une fraction entre le diamètre de l’objectif et la distance entre le point focale et le capteur. Tout le monde le sait, mais cela ne nous intéresse pas !

          Car ce qui nous intéresse n’est pas l’ouverture : mais la quantité de lumière…

          Et celle-ci dépend de la taille du capteur (en plus de l’ouverture). Un bon moyen de connaitre la différence de quantité de lumière entre deux objectifs adressant des capteurs de tailles différentes : c’est de multiplier l’ouverture par le coefficent multi^plicateur de focale.

          Donc sur un petit capteur l’ouverture doit être multipliée par un coefficient pour connaitre « l’ouverture relative » comparée à un capteur Full Frame…

          • Si on est au 1/1000 à f/2.8 avec un micro 4/3, on a la même exposition à f/2.8 en full frame. Il y a rien à multiplier.
            Les histoires de soit-disant équivalence, c’est pour la profondeur de champ (la réalité est qu’il faut prendre une table de profondeur de champ…). Multiplier x le coeff ça marche pour les longues focales en distance moyenne (typiquement le cas du portrait, ou en effet ça peut être gênant).

            • Oui, mais non !

              ———————————————

              D’abord un peu de logique : rappelons que f/2 cela veut dire dans le cas d’un capteur Full Frame avec un 50 mm = précisément 25 mm (c’est à dire : que le diamètre du diaph est de 50 mm divisé par 2 soit 25 mm…)

              Rappelons que f/2 cela veut dire dans le cas d’un capteur Micro 4/3 avec un 25 mm = précisément 12 mm (c’est à dire : que le diamètre du diaph est de 25 mm divisé par 2 soit 12 mm…)

              F/2, c’est F/2… Mais dans un cas c’est un trou de 25 mm, dans l’autre c’est un trou de 12 mm…

              f/2 n’est pas égale à f/2 !

              Car ce n’est qu’un « rapport entre des pommes et des poires »… Dans un cas j’ai un panier de 2 kg de pommes, comparé un panier de 1 kg de poires : ça c’est le Full Frame

              Dans l’autre cas j’ai un panier de 1 kg de pommes, comparé un panier de 0,5 kg de poires : ça c’est le Micro 4/3

              Dans les deux cas, j’ai deux fois plus de pommes que de poires (c’est le même f/2) ! Mais dans un cas j’ai deux fois plus de pommes

              Comprendre que f/2 peut vouloir dire une ouverture de 25 mm
              ET en même temps que f/2 peut vouloir dire une ouverture de 12 mm

              D’accord ? Ou pas ?

              ———————————————

              Concernant la focale : on compare toujours des « focales relatives » :

              En Full Frame : un 24 mm reste un 24 mm
              En Micro 4/3 : un 24 mm donne un 48 mm en « focale relative »

              Concernant la profondeur de champs : idem… On compare toujours des « ouvertures relatives », rapportées au Full Frame.

              Concernant la « quantité de photons » qui viennent illuminer le capteur : cela devrait être pareil… Il faut comparer la quantité de « photons par photopisites » ! Si l’on a 24 Mpix sur un capteur Full Frame, la quantité de photons qui vient illuminer chaque Photosite doit être (environ) 4 fois plus élevée, que la qualité de photons qui vient illuminer la surface (environ 4 fois plus petite) d’un capteur Micro 4/3.

              Donc, même si la sensibilité ISO est identique (disons 100 ISO) et l’ouverture réelle identique : on sait bien que le résultat photographique sera qualitativement très, très différent(il suffit pour cela de comparer les test à hautes sensibilité des divers boitiers d’une résolution identique chez DPreview)… Car avec 4 fois moins de photons « recueillis », la passage de l’analogique au numérique implique une « amplification » du signal bien plus forte sur un petit capteur (ce qui permet à un mauvais capteur Full Frame selon les test de DxO par exemple, d’être meilleur qu’un bon capteur Micro 4/3)…

              Donc c’est ce qui permet de déduire que la même ouverture de f/2 : non, cela ne donne pas la même luminosité (et très loin de là), sur un petit capteur, que sur un grand capteur. Pure logique…

              Et cela ne vient pas de l’objectif ( ! ) mais de la surface du capteur. Car (je fais ici une parenthèse) : si un objectif M4/3 de 12 mm f/2 cadre le même angle de champs qu’un 24 mm f/4… et transmet la même luminosité : il n’en reste pas moins que chaque photosite du capteur Full Frame, recueillera 4 fois plus de lumière, que le capteur Micro 4/3… (à technologie de capteurs identiques)

              • Absolument pas.
                L’ouverture ne préjuge pas du capteur ou de l’auto-focus derrière.
                Si le capteur est plus petit et qu’il a la même résolution, les pixels seront plus petits et il sera pénalisé dans les hauts iso (mais pas à 100 iso, de nos jours à partir de 1 600). 
                Pour le calcul de la profondeur de champ, avec des capteurs différents, il faut considérer que l’utilise des focales différentes pour photographier à la même distance. 
                Soit un full frame équipé d’un F= 70 mm f/N= f/2.8 et Micro 4/3 35 f/1.8 qui photographient à P=2 m.
                Les cercles de confusion (C) seront de 30µ et 15µ pour le même tirage photo final.
                Les hyperfocales seront environ 58.33 m et  45.37m (H= F^2/CxN).
                Les distances mini de netteté :      1.934m et 1.916m            (HxP/(H+P))
                Les maxis :    2.071m et 2.092 m (HxP/(H-P)
                Il y a 2 cm de différence. Avec 35 f/1.4, on aura la même profondeur de champ (on retrouve la « règle du doublement »).
                Pour de la courte distance, ce n’est plus vrai car le formule de l’hyperfocale ne marche pas (on la simplifie parce que l’objet sur le capteur est petit, tg= angle)
                 Le reste, les équivalences… c’est de l’optique pour Mme Michu.
                 

                • Ce que tu dis est juste… Et ne contredit en rien ce que j’explique (il faut me lire attentivement).

                  Ceux qui expliquent que f/2 et f/2 c’est pareil quelque soit la taille de capteur, ont raison (c’est juste dans le sens ou c’est un rapport entre deux valeurs). Mais (en oubliant de préciser que ces valeurs sont différentes) : ils contribuent à jeter la confusion dans les esprits…

                  Car f/2, ça ne donne pas le même diamètre d’ouverture (en cm), selon que l’on parle d’un Full Frame, d’un APS-C ou d’un Micro 4/3…

                  Et au final, Le fait que le capteur soit plus petit implique beaucoup de chose : d’abord un coefficient multiplicateur de focale, ce qui implique aussi un coefficient (à calculer et ça je ne le peux), pour connaitre combien de fois moins de lumière chaque photosite reçoit…

                  Bref, tout el monde sait bien que changer la taille du capteur change énormément de choses !

                  • …pour connaitre combien de fois moins de lumière chaque photosite reçoit…

                    Justement, ce n’est pas la quantité de lumière totale qui compte, c’est la quantité de lumière par unité de surface. Or, un capteur m43 a une surface quatre fois plus petite qu’un FF. Pour un exposition équivalente, et c’est ce qui nous intéresse en photographie, il demande donc quatre fois moins de lumière totale. Donc, l’équivalence pour l’exposition n’a aucun sens. Déjà que même pour la PdC c’est un peu ridicule de comparer…

                    • SI, bien entendu : c’est absolument la quantité de lumière récupéré par le capteur qui compte, afin d’obtenir une bonne qualité d’image…

                      Optique plus larges et surface plus vaste (Full Frame) = on « récolte » donc plus de photons, ce qui permet une amplification du signal moins forte lors de la conversion du signal Analogique (les photons), en signal électrique ! Moins d’amplification donc moins d bruit…

                      Au contraire : petit capteur = moins de photons récupérés par Microns carrés ! Donc amplification du signal plus forte : donc performances moins bonnes à l’échelle du pixel…

                      Tout le monde sait cela…

                      Non seulement on le sait : mais en plus on le constate très, très facilement en passât du Micro 4/3 au Full Frame…

                      Idem la différence de profondeur de champs : elle est TRES visible !

                      Je ne comprends pas du tout ce que vous essayer d’expliquer, là… Désolé !

                    • Pour reprendre ton analogie des pommes sur la quantité de lumière, le MFT n’est pas un cageot pouvant contenir 1Kg de pommes mais 0.5Kg, pour le remplir entièrement. Or, à débit équivalent de pommes, il faudra autant de temps pour remplir 0.5Kg dans le cageot MFT que pour remplir 1Kg dans le cageot APS-C.

                    • Je ne comprends pas du tout ce que vous essayer d’expliquer, là… Désolé !

                      Tout ce que l’on dit, c’est qu’une même ouverture et un même temps d’exposition à une même sensibilité donneront une exposition identique, peu importe le format de capteur. L’équivalence n’a rien à voir là-dedans.

                      Je crois que la mésentente provient que tu inclus le bruit dans l’équation. Ce qui est une toute autre histoire. Qui avec les capteurs modernes n’est pas vraiment un problème non plus en situation normale.

                       

  4. Bah, ce n’est qu’en complément d’un Full Frame… Seulement 399 gr… pour un équivalent 24-72 mm. C’est très léger !

    A metre en rapport avec le poids de l’équivalent reflex…

    Avons-nous déjà vu une telle combinaison pour seulement 299 gr ? Pas à ma connaissance ! Le tout incluant :

    – Un capteur APS-C
    – Un viseur
    – un 24-70 mm
    – un écran orientable
    – un zoom rétractable
    – un poids inférieur à 400 grand avec batterie…

    Quel appareil rivalise jusqu’à présent ? Aucun…

    • Mouais, je pense qu’optiquement, il sera moyen, un peu comme le Sony 16-50.

      Mais le Sony a6000+16-50mm est 2 fois moins cher et avec cette différence de prix, on s’achète le sigma 30mmf1.4 et 50mmf1.8 stabilisé (ou 85mmf1.8).

  5. Mouais, je pense qu’optiquement, il sera moyen, un peu comme le Sony 16-50. Mais le Sony a6000+16-50mm, qui est 2 fois moins cher, avec cette différence de prix, on s’achète le sigma 30mmf1.4 et 50mmf1.8 stabilisé (ou 85mmf1.8).

  6. Plutôt pas mal, à mon avis ce qui le fera passer de Top à flop c’est la réactivité !

    sil a un af qui arrache et un buffer qui suit, pourquoi pas, même à ce prix. S’il rame comme le G1X (ou qu’il est moins rapide que les Sony et Panasonic) ça restera un compact canon sans intérêt comme beaucoup d’autres.

    « Le zoom 15-45 mm f/2.8-5,6 de ce Canon G1X mark III serait l’équivalent d’un 24-72 mm f/5-9 en Full Frame »

    T’es au courant que la photo ça ne se résume pas à avoir la profondeur de champ le plus courte possible ?

  7. Certes il est cher, mais comme beaucoup d’appareil qui sortent ces derniers temps autant chez sony que canon, je ne sais pas pourquoi on assiste à cette flambée des prix.

    Mais il faut reconnaître que c’est une belle prouesse, car pour un gabarit plus petit que la version II (que je possède), il a un capteur plus grand et le viseur intégré.

    Alors certes on perd en zoom et en ouverture mais je trouve tout de même cela correct.

    Après, j’attendrai une bonne occasion pour l’acheter, comme tous mes appareils de ces dernières années, cela fait un moment que je n’ai pas acheté du neuf.

     

  8. Pas de commentaire sur le viseur électronique ?

    Tiré de la new d’octobre 2016: http://photoetmac.com/2016/10/hybride-inutile-sony-a6500/

    « Par ailleurs on est très déçu (spécialement à ce prix là), de constater que toute l’industrie photo se fournie toujours auprès d’un unique fournisseur de viseurs électroniques… Et que c’est le même « affligeant » viseur Epson de 2,36 Mpix seulement, qui équipe les hybrides de toutes marques (Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ?). Passe encore sur un produit d’entrée de gamme comme le Panasonic GX80 (Prise en main du Panasonic GX80 enfin un hybride efficace). Mais sur un hybride vendu 1700 € boîtier nu : c’est trop nul… »

    Etes-vous vendu à Canon?

    Salutations

    (J’ai un 5D lll, un 7D ll et un G1x donc pas opposé à Canon )

    • Vendu à Canon ? Mais quelle bêtise d’écrire ça !

      On est bien obligé de constater que ce G1X Mark III est le premier APN a combiner toutes ces caractéristiques : capteur 1PSC, zoom 24-70 mm rétractable, Viseur, écran orientable, compacité raisonnable… Le premier : oui, absolument le premier ! En quoi l’expliquer serait être « vendu » ?

      Par ailleurs : soyez bien certain, que je trouve ces viseur de 2,36 Mpix toujours aussi nuls… Qu’ils soient montés sur un Canon, ou un autre appareil ! Nuls… mais ils dépannent.

      Et qu avoir arriver encore et toujours ce même « viseur pourri » sur un nouveau modèle haute de gamme fin 2017, confirme tout ce que j’ai toujours écrit sur « l’industrie du viseur » : à savoir que la demande (faible et de plus en plus faiblissante), ne justifie pas des investissements suffisants de la part des constructeurs, pour développer de nouveaux viseur…

      Tout ce que j’ai donc écrit sur les AVF depuis des années (et ça commence à dater) : se confirme… j’avais raison !

      Mais n’oubliez pas une chose :

      J’ai toujours expliqué (aussi) : que si le viseur électronique permet de créer des compacts plus petits, plus légers, alors il doit être utilisé : quel qu’il soit…

      Je n’ai pas été intéressé par les Canon G1X et G1X MkII, car ils ne disposaient pas de viseurs. j’avais acheté un Canon G1X (le premier modèle), revendu après 6 mois, car en l’absence de viseur, je n’avais pas de plaisir à l’utiliser. ET à l’époque les écrans étaient bien moins pratique par ailleurs…

      Sur des compacts : mieux vaut un viseur (même pourri), que pas de viseur ! C’est ce que j’ai toujours écrit…

      Et sur des hybrides : je ne vois toujours pas l’intérêt, (lorsque l’on peut acheter un EOS 200D pour moins cher !)

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.