web analytics

Autofocus : le Sony A1 écrasé par le Canon EOS R5 ?

63
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Passionnant ce comparatif d’Autofocus entre le Canon EOS R5 et le Sony A1 (qui est beaucoup plus cher ne l’oublions pas)…

Objectivement le Sony A1 est globalement battu… regardez la vidéo ! Mais peut-on dire (vu la différence de prix entre les deux modèles) : que le Canon EOS R5 écrase carrément le Sony A1 ? Je ne suis pas loin de le penser… Notamment si vous ajoutez la position de déverrouillage de l’objectif (si dangereusement placée sur le Sony) : par deux fois Tony a failli laisser tomber son précieux téléobjectif blanc ! On rigole : mais c’est une terrible faute de conception, qui remonte à loin… Mais ce n’est pas tout !

 

Ajoutez encore à cela la différence de prix, de vitesse et de capacité maximale des types cartes mémoires, utilisées par les deux marques (lire à 18.53) :

  • Pour le Sony : CFexpress type A à 700 Mb/sec de maximum 160 Go : pour 398 $.
  • Pour le Canon : CFexpress type B à 1.480 Mb/sec de maximum 256 Go : pour 389$.

Il n’y a plus beaucoup de raisons de préférer le Sony A1 : il me semble… Sauf si vous avez vraiment besoin de 30 im/sec… Et si vous êtes déjà en Sony bien entendu.

 

En fait il n’y a qu’un seul vrai « perdant », à la fin de ce match au sommet : et c’est vraiment Nikon. Qui pour le moment semble totalement largué dans le domaine professionnel…

 

Le parfum de « déception » qui commence à accompagner Nikon un peu trop souvent, puisse ses origines depuis plusieurs années, dans ce que je suppose être une forme « d’arrogance » de la part de ce fabricant. Et peut-être aussi de la part de ses équipes et de ses dirigeants…

Le déclin progressif de Nikon, que nous sommes obligés de constater après 20 ans de photo numérique (oui, je n’hésite plus à parler de déclin progressif en 2021, même si les Z5, Z6 et Z7 sont de très bon appareils), n’est pas un accident de parcours, mais bel et bien une tendance de fond… Nikon perd progressivement la confiance des professionnels : c’est un fait.

Ce n’est pas parcequ’il existe des très bons produit (je le répète ; les Z5, Z6 et Z7), que l’on peut nier cette tendance de fond… Un peu comme un « coup de froid temporaire », ne peut nous faire oublier un réchauffement climatique à long terme. Pendant que Canon et Sony s’envolent vers l’excellence, Nikon prend son temps et perd progressivement ses fidèles et ruine ses finances…

Jusqu’à quand cela durera-t-il sans que les conséquences se fassent sévèrement sentir ? Et que Nikon ne plonge « en seconde division » ? Quel est votre avis ?

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.
+

63 commentaires

  1. En tout cas, un type qui conduit sur la neige avec une main en tenant son gobelet de l’autre tout en parlant à la caméra, devrait s’inscrire au rallye de Finlande !!!

  2. Je partage 100% ton avis.

    Le Sony possède des tares de conception absolument incroyables telle que le désengagement de l’objectif!!!. A mon avis des têtes sont tombées pour ça.

    Quant à Nikon, imagine qu’il allait y avoir les JO au japon et qu’il n’avaient qu’un D6 à » présenter ». Clairement ils ne sont pas parvenus à se payer les services d’une société spécialisée dans lÂI / reconnaissance de visages / animaux etc
    Un bête iPhone le fait avec un taux de réussite très bon. Chaque personne sur la photo est reconnue et matérialisée via un carré.

    Regarde ma photo de profil Facebook. On croirait à une blague.
    S’en est une mais bien involontaire: L’appareil n’est pas parvenu à faire le point sur aucune des 4 personnes. Sur une série de 30 photos statiques, 5 sont totalement ratées en raison d’une mise au point fantaisiste. (sans compter les problèmes pour se connecter en wifi via snapbridge)

    Facile de comprendre que les pros s’en détournent.

    Enfin, un 70-200 ƒ4 n’est même pas annoncé.

    Bref, je regarde avec insistance le R6, sachant que Canon propose justement un 70-200ƒ4 qui semble parfait en matière d’ergonomie, qualité construction, qualité image, encombrement poids.

    A moins qu’un R6ii ne venait à se profiler? Car je peux encore attendre un peu …

    • Faute de frappe ? Tu veux parler d’un possible Canon EOS R MkII, je suppose ?

      Oui, il est prévu je crois… En 2021 peut-être ?

      Le RF 70-200 mm f/4 est encore en pénurie : beaucoup de retard dans la production, probablement à cause du COVID et du fait que pas mal d’usines de microprocesseurs sont occupées à produire des téléphones 5G : donc tout le reste passe après et prend du retard.

      Mais il va arriver en boutique : question de semaines… je suppose !

      • Non je parlais de la révision du R6. Alors une sorte de R6 mkII si la nomenclature fonctionne ainsi.
        Mais tout bine réfléchi, il ne semble devoir être revu comme Nikon a dû le faire pour ses Z6/7.

        Si je décide de ne pas attendre, je pars avec un R6 directement et en profite pour acheter quelques objectifs. Je pense au petit 50, probablement le 24-70 ƒ2.8 et le 70-200. A suivre

  3. J’étais certain que tu allais sortir un article du style.
    Je précise que je suis chez Canon ;)
    Tu as quand même réussi à sortir la SEULE vidéo qui dit ça.
    Et en fait c’est surtout le titre qui est putaclick.

    Quand à comparer le 600 F4 de Sony avec la version Canon (le F11 donc), c’est juste complètement stupide. Il aurait fallu comparer avec le 600 F4 de Canon, histoire d’avoir des résultats similaires à main levée…

    A la fin de la vidéo ils disent bien que les deux boîtiers sont excellents avec des performances quasi similaires. « If you are a Canon user, stay with the R5, if you are a Sony user, go with the A1 ».

    • Oui, mais le fait que l’AF d’un objectif à f/11 ne soit pas ridiculisé, face à l’AF du Sony équipé d’un 600 mm f/4 : en dit beaucoup…

      Ils ont également bien expliqué que si l’AF du Canon avec le RF 70-200 mm est supérieur à à son équivalent Sony : cela peut-être aussi causé par la modernité de ce RF 70-200 mm, alors que le Sony 70-20 0 mm est plus ancien !

      Si j’ai pointé cette vidéo : c’est que j’ai 100% confiance dans le jugement de Tony Northrop… Déjà car il est lui-même utilisateur de Sony A1 (il le possède c’est le sien) et je crois dans la sincérité de son test d’une part (pas de parti pris)…

      Et d’autre part : je crois vraiment en sa compétence technique, qui est bien supérieure à celle de pas mal d’autres Youtubers.

      Je n’ai pas choisi cette vidéo parceque les résultats ma plaisaient : mais je l’ai chois car elle me semble plus crédible que beaucoup autres.

      Et elle confirme d’autres que j’ai vu précédemment (avec d’autres modèles Sony plus anciens comparés au canon EOS R5) qui déjà mettaient en avant : au minimum l’égalité de l’AF entre les deux marques désormais… Et parfois une légère avance pour Canon.

      L’enjeux était de savoir si le nouveau Sony A1 allait réellement donner un « nouvel avantage » à Sony. Il semblerait quelle ne soit pas le cas… L’AF de Sony ne semble pas avoir fait un « bond en avant » avec ce modèle. Rien en tous cas qui lui permette de reprendre l’avantage, semble-t-il…

  4. N’as t’on pas atteint suffisamment l’excellence pour que tout bon en avant ne soit plus que marginal?

    2 très bon boîtier c’est le principal.

  5. Le test AF du Sony serait plus judicieux avec le 135 f1.8 qui est bien plus performant que les 85 1.4 et 70-200.

    Pour ce qui est de la différence de tarif avec le R5, il n’y a pas que l’AF qui entre en ligne de compte. Tu as sur le Sony, un meilleur viseur, la rafale, la vitesse d’obturation à 1/32000 avec le e-shutter, la synchro flash à 1/400, etc… et j’en oublie certainement.

    Le positionnement tarifaire indique clairement la cible, le futur flagship Canon sera très certainement dans les mêmes prix avec des caractéristiques très similaires.

    Ce qu’il faut retenir c’est que ces 2 boitiers sont d’excellents boitiers.

  6. Le marché de la photo est vraiment en train d’être bouleversé. Aujourd’hui on commence à se rapprocher du modèle commercial des Smartphones : des nouveaux modèles tout le temps, avec des nouvelles fonctionnalités et améliorations constantes (souvent superflues soyons honnêtes) et évidemment des prix qui grimpent en flèche.

    On est loin du temps ou la sortie d’un nouveau Reflex pour remplacer un modèle de 3/4 ans voir bien plus était un petit évènement, maintenant c’est un nouveau Flagship tous les ans.

    Forcément Nikon, qui a les reins clairement moins solides qu’un Canon ou Nikon, a du mal à suivre la cadence. On l’a vu récemment avec la fermetures d’usines de production, leur santé financière n’est pas au top et sortir des nouveaux modèles, ça coute cher.

    Personnellement je suis lassé de cette surenchère technologique, on en a tendance à oublier les bases de la photo pour se reposer sur des fonctionnalités de geek (et pourtant j’en suis un). J’ai trouvé mon bonheur chez Fuji, des appareils pensés pour le plaisir de prise de vue et abordables, sans regret.

  7. Gilles Theophile le

    « Objectivement le Sony A1 est globalement battu… regardez la vidéo ! »

    JF, j’ai vu la vidéo et ce n’est pas exactement ce que j’ai pu y entendre ;-)

  8. Nikon est officiellement dans la merde. Il a ete annoncé le mois dernier que toute la production était délocalisée et que ne resterait au Japon que les bureau du BE.

    Il semble que la production se fasse dans le futur proche que en Thailande et en Chine…..Comme le fait aussi Canon depuis 1 an et son changement de logique industrielle.

  9. Gilles Theophile le

    La surenchère technologique, avec de nouveaux boîtiers tous les 6 mois, ça existait déjà fin des années 80 début des années 90, avec l’avènement de l’autofocus et des modes programme. Puis ça s’est clamé et, aujourd’hui, ça repart de plus belle avec des nouveautés qui, pour moi, sont loin d’être anecdotiques.
    On est en train de vivre une nouvelle révolution avec la percée de l’AI à tous les étages dans un appareil photo, le bond en avant des capteurs, la puissance de calcul embarquée, sans parler des objectifs et, dans une certaine mesure, des logiciels photo qui accompagnent le mouvement.

    • Quand je parle de surenchère technologique (j’imagine que c’est une réponse à mon post plus haut), c’était une façon maladroite de souligner qu’on est arrivé à un point ou on compare des AF de boitiers sur-boostés et hors de prix pour savoir « qui a la plus grosse ». Parce que c’est uniquement de ça dont il s’agit, un truc de fanboy pour dire « ma marque elle fait mieux que la tienne ».

      Tout ça pour 2 AF qui sont de toute façon ultra efficaces et qu’on aurait pas osé imaginer il y a quelques années.

      Personnellement je m’en tape de savoir qui a le meilleur AF d’un chouilla entre le A1 et le R5. Tout ce que je sais c’est que si je suis pas capable d’avoir une bonne MAP avec un de ces deux boitiers, je peux arrêter la photo et me mettre au tricot.

      • Gilles Theophile le

        Eh bien non justement.

        On ne peut pas s’en taper.

        Car le photographe qui s’équipe, grâce à ces bonds technologiques, fera mieux, plus vite, avec un taux de réussite plus élevé.

        « Si toi tu ne le fais pas, c’est ton concurrent qui le fera. » Cet adage devrait rester gravé dans l’esprit des photographes, et plus particulièrement des pros et cela concerne aussi, dans une certaine mesure, les passionnés.

        • Oui, d’accord avec Gilles…

          Il y a toujours moyen de faire mieux et plus vite.

          Même si l’on est arrivé à un tel niveau, que la différence entre ces deux boitiers, touche « à la nuance » !

          Par contre quand je prends le RF 85 mm f/1.2, ou le 50 mm f/1.2 : là je suis assez convaincu de bénéficier d’un avantage certain, face à tous les objectifs Sony…

          J’ai justement fait en une journée plus de 2200 images avec ces deux objectif sur une grosse prod avec un collègue (dont je ne peux pas parler maintenant)… et bien : j’ai béni l’EOS R5 et le RF 85 mm f/1.2

          cela aurait été moins bien en Sony !

          • Gilles Theophile le

            Reste plus qu’à acheter un adaptateur pour monter le 85 f1.2 Canon (ou ce fantastique 28-70 f/2) sur le Sony A1…

            ;-))))

  10. Je plussoie sur la dernière remarque de Gilles. Les logiciels photo, et je pense en particulier à DxO PhotoLab (débruitage), aux GigaPixel AI et Sharpen AI de Topaz Labs utilisés à bon escient permettent de retravailler des fichiers numériques vieux de 10 ans. Les résultats sont incroyables, cela ne remplace évidemment pas le talent du voleur d’instant ou l’impact d’une prise de vue réussie mais permet de la hisser à une révision tangible concernant la qualité d’impression ou visuelle.
    Pour ma part, on peut, compte tenu de ces logiciels notamment garder un boîtier plus de dix ans sans rougir face à la débauche technologique des nouveautés.
    Moyennant une maîtrise certaine des techniques PhotoShop de « frequency separation », « Dodge & Burn » notamment, Daniel Scott avec son Canon EOS 5D (MKI) fait des miracles sur des portraits.

    https://i.imgur.com/TDV5UBx.jpg
    Daniel Scott ®©
    https://i.imgur.com/nM0C4bF.jpg
    Daniel Scott ®©
    https://www.fredmiranda.com/forum/topic/1683812
    Daniel Scott ®©

  11. L’autofocus n’est pas le seul progrès technologique de l’alpha 1. Et je trouve ça très amusant de voir que certains youtuber n’arrive pas à faire la mise au point avec un appareil à 7000€ alors que moi je n’ai quasiment aucun raté avec mon « vieux » alpha 7r3…
    Les vraies innovations sont le capteur empilé qui permet de réduire quasiment à néant le rolling shutter et permet une vraie utilisation de l’obturateur électronique. Mieux encore la possibilité de déclencher le flash en obturateur électronique ! Et la synchronisation du flash à 1/400 ème de secondes! Ça ce sont de vraies innovations technologiques utiles et sans égales sur le marché. Après qu’un youtuber ait eu un loupé sur l’oeil d’une marmotte à 300 mètres… Bon on s’en tape un peu…

    • Oui, les flash et les progrès du rolling shunter sont de réels progrès… en effet. Et espérons que ces progrès arrivent aussi chez Nikon et Canon bientôt (très probablement).

      Même si ces progrès ne concerne que 0,5% à 5%… des situations photographiques courante ! Ils sont toujours bons à prendre !

      • L’obturateur électronique est un énorme progrès et beaucoup de pros s’en servent quotidiennement : En situation de reportage (mariages, concerts) ou en animalier pour sa discrétion car il ne fait aucun bruit, en architecture et paysage car il ne fait aucune vibrations et même en sport car il permet de se libérer des contraintes mécaniques et augmenter la rafale. On rêve tous d’un global shutter et avec ce genre de machines, on s’en rapproche !

        Quand à la synchro flash, elle ne sert pas à tout le monde, certes, mais elle sert à 100% des photographes qui utilisent un flash !

        Donc 0,5 % de situations photographiques courantes ? Je pense que vous êtes très très loin de la vérité !

        Sony fait de très bons appareils et j’en utilise quotidiennement, pour autant je reste objectif, j’ai eu du Canon et j’ai encore du Nikon malgré tout cela il y a une seule et unique raison qui pourrait me faire switcher vers Canon (et je suis bien tenté !) : la color science qui est toujours bien meilleure ! Pour le reste ça se tient dans un mouchoir de poche et il ne faut pas être trop « fanboy » et rendre à César ce qui est à César :

        Ca me fait bien rire quand je vois des youtuber tenter de descendre l’autofocus de Sony avec des tests poussifs , lorsque j’ai acheté mon A7r3 en 2018, il faisait la map sur les yeux à la perfection en suivi continu (et encore aujourd’hui) et à l’époque Canon et Nikon et tout le reste en étaient bien bien loin !… Donc on peut tous remercier Sony d’avoir mis un grand coup dans la fourmilière pour faire avancer ces géants qui ne proposaient rien de neuf sous le soleil et faisaient tout d’un coup office de dinosaure de la photo !

  12. ben déjà ces deux là, Tony et Chelsea, pour moi, n’ont qu’un but: faire des vues. Ils sont bidons, ils sentent le fake à plein nez. C’est mon avis, très subjectif, mais vraiment pour moi c’est juste des youtubeurs qui font du putaclick pour faire des vues. Je ne regarde pas leurs vidéos, elles ne m’apportent rien.
    Deuxièmement sans même parler des performances des boitiers, je trouve que le parc optique de Sony est excellent. La gamme Gmaster est excellente et est très bien placée niveau rapport qualité-prix. C’est ce qui manque cruellement à canon : des focales fixes 1.4 pas trop grosses et pas trop chères non plus. Sans parler des optiques sigma!!
    Sony envoie du lourd et canon a du retard dans sa gamme optique!
    PS: en profiter pour clasher Nikon c’est vraiment mesquin. Déjà qu’il y a très peu d’objectivité sur ce site de fanboy canon, si en plus on tire sur les retardataires, on tombe très bas…
    Et je rejoins mes camarades sur le fait que ce serait pas mal d’arrêter de comparer les specs, qui ne font que progresser. Ou est le plaisir, la magie, le caractère des optiques etc… ou est la PHOTO dans tout ça?
    Allez, vive la photo ;)

    • Je partage votre avis concernant Tony et Chelsea : daube en barres. Les écouter, c’est l’assurance de faire de mauvais choix de matériel, comme choisir ces optiques en fonction des résultats Dxo. Ce ne sera jamais la bonne méthode pour choisir du matériel ou de se former.

      • Mais non, c’est pas vrai…

        A une époque ils ont étés les premier à parler de « Focus Breathing » par exemple ! 10 ans avant tous les autres…

        Et il ne fait pas une utilisation exagéré des score DxO (je ne me souviens même pas l’avoir entendu en parler d’ailleurs)…

        Absolument pas d’accord avec toi : Tony est un des plus compétents sur le marché des Youtubers !

    • Pas d’accord : je suis Tony depuis le tout début… C’est l’un des Youtubers les plus crédibles et les plus intéressant !

      Nikon est en chute libre visiblement : ou est la problème d’en parler ? Non, ça ne me fait pas plaisir de la constater…

      Mais je ne vois pas pourquoi on devrait s’interdire de parler des réalités ? car ça compte : c’est grave, par exemple pour tous ceux qui ont investi dans de nombreux objectifs pro Nikon (qui sont chers)…

      Ils sont bien content de lire notre avis, même si ça ne leur fait pas plaisir : notre avis peut leur être utile… Peut-être ils devraient tout revendre, pendant que le prix du matos Nikon d’occasion n’est pas encore impacté par cette perte de terrain ?

      • En tant que Nikoniste par habitude depuis 30 ans, plus que par fidélité, voire par fainéantise (changement de boitier sans regarder le mode utilisateur puisque l’ergonomie ne change pas) je me dois de réagir…

        et je dois avouer être un peu déçu depuis près de deux ans par le manque de dynamisme affiché des jaunes sur la R et D en hybrides.

        J’ai un Z7 remplacé par un Z7II et ai gardé aussi le D850. Je dois dire que le 24-70 f/4, le 14-30 f/4 et le 85 mm 1,8 sont de supers optiques et que ce boitier me confirme que la question n’est plus de savoir s’il faut tout passer en hybride mais quand ?

        le Z7 produit de très belles images (la colorimétrie est meilleure que sur le D850). Pour le portrait à la volée, en AF-C avec détection de l’oeil et réglage de la bague d’objectif pour la correction d’expo, on ne concentre plus que sur le cadrage, et basta, MAIS, quand on voit les progrès réalisés par Canon ces deux dernières années et l’inertie de Nikon, qui peine à se raccrocher au match, on à de quoi être inquiet.

        Même si les produits présentés par Nikon en hybride sont tops, on sent un certain retard et un manque de dynamisme qui m’inquiète, et la question que je commence à me poser, est s’il faudra switcher, et forcément perdre de l’argent dans le switch.

        Ma compagne a un canon R, un 24-105 f/4 et un 100-500 …. je confirme, pour du léger, on a du lourd en terme de possibilités… et je commence donc à m’inquiéter. Pas trop envie de continuer d’utiliser un matos dont la firme semble bien en retard maintenant.

        • La très bonne chose avec les Z : c’est que finalement Nikon a fini par prendre conscience de leur retard en colorimétrie, ce que j’ai dénoncé cé il y a environ 10 ans…

          Sauf que c’est trop tard. Il aurait fallut l’améliorer il y a 10 ans.

          Et les photographes qui constatent (enfin) en 2021 que Nikon a changé sa colorimétrie : se disent qu’ils ont perdu 10 ans… Le fait même que Nikon change sa colorimétrie à ce point : prouve qu ej’vais raison il y a 10 ans.

  13. Je crois Northrup n’a fait aucune vidéo sur le moyen format de Fujifilm, juste 5 sur Sony.

    Nikon est clairement sur une pente (on boit le verre à moitié vide) ou se restructure pour faire des économies et revenir plus fort (verre à moitié plein): retrait de la garantie internationale, délocalisation des usines japonaises.
    De toute façon, Sony ne fabrique ces objectifs et appareils qu’en Thaïlande (sauf le capteur), il me semble (vous confirmez ?)
    Fujifilm ça dépend (au Japon, c’est le moyen format et les objectifs à badge rouge.
    Canon, je ne sais pas, comme Fujifilm ?

    • Si he puis me permettre cette remarque : mais que vient faire le moyen format de Fuji, dans la discussion, qui porte sur du matériel de reportage ?

      Car c’est clairement un appareil de niche :

      – qui dispose d’une gamme optique minuscule : il est donc totalement impossible de l’utiliser dans la plupart des situations photographiques les plus courantes (reportage, sport, mariage)…

      – son AF est clairement largué par rapport à tous les Full Frame : Canon EOS R, Sony Alpha et Nikon Z…

      – Les 100 Mpixels sont clairement inutiles à 99% des photographes (même 45 Mpix est un peu excessif, je peux en parler moi qui utilise les 500 Mpix de l’EOS 5DsR depuis été 2015 – Au final ça pèse lourd, pour pas grand chose de plus)

      Alors que l’on compare la question du Fuji dans le cadre de la photo Studio publicitaire, face aux autres moyen formats (plus chers) : oui, ça a du sens…

      Mais lorsque l’on parle de matériel de reportage (donc du Full Frame) : la question du Fuji moyen format est totalement accessoire… sans rapport avec le sujet (il me semble) !

      • Il faut relire ma phrase, pas besoin de faire une prose FF vs MF, je connais les points forts et points faibles ^^.

        Je constate que Northrup n’a pas parlé du lancement officiel du MF de Fujifilm, mais il a fait énormément de vidéo sur Sony dont une sur une rumeur du curved sensor la veille de la présentation Sony qui s’est révélée fausse. C’est son droit, mais il me semble qu’avant, il était plus ouvert à toutes les marques de manière plus impartiale.

        Attention au syndrome Canon, genre pendant 2ans, Canon n’a pas sorti un appareil professionnel au niveau rafale ou au niveau des MP (45-50MP, Nikon oui), c’est pas grave, c’est Canon (durant ces deux ans, Sony a continué à raffler la mise au niveau des vente), dès que Canon a sorti son R5, les autres qui sont sur un autre créneau, ils sont considérés en seconde zone ou à la ramasse.
        Nikon, Panasonic et Canon ont des propositions différentes, mais incomplètes.
        Et Sony est présent dans toutes les catégories et je me demande si ils ne sont pas numéro mondial un l’année dernière et cette année.

        • Oui, mais en gros le moyen format de Fuji : il n’en parle pas, tout simplement car c’est un marché de « micro niche » qui n’intéresse absolument pas ses abonnés…

          Le Moyen format, ne représente qu’une niche microscopique : peut-être moins de 0,5% des photographes ? Ou peut-être moins que ça…

          Donc, absolument normal qu’il ne perde pas son temps à en parler. Et moi aussi d’ailleurs : pour la même raison… Et aussi car je ne pourrai pas me les offrir. Donc à quoi bon parler d’un truc, que l’on ne peut pas s’offrir ?

          • Il n’y a pas que le moyen format dont on ne parle pas ou peu : tous les appareils Sigma, idem pour les mêmes raisons. Cependant bien que cela soit des micro niches, c’est un peu dommage quand même car cela pourrait parfois intéresser quelques utilisateurs. On se sent un peu « orphelin » à utiliser des appareils de micro-niches, qui sont attachants et interessants dans leurs particularités. Pas un p’tiot article sur les « micro niches » ?

            • Si je n’avais que ça à faire : ça m’amuserait bien… pourquoi pas !

              Malheureusement, ce site ne survit que grâce à la publicité et aux commissions d’intermédiation… Il s’intéresse donc prioritairement aux sujets qui intéressent le plus grand nombre (parmi la très petite communauté photographique) : donc à des équipements qui ne dépassent pas les 5000 € (disons). Et on évite aussi les sujets sans avenir (Pentax par exemple)

              Il se trouve aussi que je traite aussi des sujets qui m’intéressent personnellement (il faut bien une motivation)…

              Ceci explique cela !

        • Canon a retardé au maximum son entrée sur le marché de l’hybride professionnel, en attendant que les viseurs soient « suffisamment performants »…

          Avant l’automne 2018 (et le premier Canon EOS R et le Nikon Z7) : je considérais que 90% des viseurs EVF sur le marché : étaient bien trop « mauvais » pour satisfaire l’oeil des professionnels (en tous cas le mien… d’autres étaient moins exigeant, ce que je peux concevoir).

          A mon goût : tout ce qui a précédé était bon pour la poubelle… (notamment le viseur du Sony A7 III, vraiment dégueulasse). Alors tant mieux pour Sony si ils ont vendu des tas de A7 entre temps : moi je n’en aurai pas voulu (même gratos). Je ne comprend pas comment on peut encore acheter en 2021 des Sony A7 III (mais bon chacun fait comme il veut)…

          Du moment que Canon a pu se fournir en quantité suffisantes des viseur de qualité et maitrisé certaines autres technologies (gamme optique RF fabuleuse, RF 70-200 mm ultra-compact et stabilisation du capteur) : ils étaient prêt pour les hybrides professionnels.

          Et c’est à partir de l’EOS R6 (aout 2020), que j’ai considérée qu’il fallait dire définitivement adieux au reflex…

          Mais avant cela : pas question…

          Certain l’ont fait plus tôt : bien leur en fasse et tant mieux pour eux si ils y ont trouvé leur bonheur… Mais plus tôt, c’était trop tôt, (à mon goût).

      • GFX100S :
        https://www.youtube.com/watch?v=3ZL-tOoGQcY&feature=share&fbclid=IwAR1ap-7L8aJ2_85efBiYEMX8zUjTWLTJNeUGNKKfWI7m5NvvUkSInAR3OUg

        GFX100 :

        https://www.chrisdaidone.com/

        Gamme minuscule d’objectifs il ne faut pas exagérer, la gamme MF Fuji ,c’est 12 objectifs dont 3 zooms, à la qualité d’image superlative couvrant le range de 18mm eq 24×36 à 277mm….c’est donc tout ce qu’il faut pour assurer du reportage,de la photo aérienne, du paysage,de l’architecture,du portrait,du studio et du sport …..

  14. Les 3 grands (Canikon + Sony) se livrent sans cesse une bataille (enfin depuis qq temps c’est surtout Canon et Sony) pour avoir le meilleur appareil. C’est comme ça pour tout dans le haut de gamme et c’est grâce à cela que la technologie avance. Mais franchement, si les 30 im/sec sont une réelle avancée par rapport aux ‘seulement » 20 im/sec du R5, pour le photographe y compris professionnel, ce n’est pas vraiment un critère d’achat non ? Enfin je veux dire qu’on ne va pas mettre 2000 balles de + pour ça et éventuellement (pour ceux qui s’en servent) la synchro flash au 1/400. Non ?
    A titre personnel, ce qui m’intéresse, c’est du matériel de qualité et abordable pour le pro mais aussi l’amateur soit à moins de 3000 et si possible autour de 2000. Et on a l’équation suivante :
    – A73 : toujours pas donné malgré son âge et viseur moyen
    – R6 : plus cher que les autres et définition un poil en retrait (disons qu’à 2000/2200€ ce serait le numéro 1)
    – Z6/7 : franchement bien calés au niveau prix/performances mais les optiques sont à la traîne.
    Les mois et années à venir vont être passionnantes pour le développement de ce matériel.

    • Salutations
      je suis assez d’accord avec ce constat. Par contre je ne te suis pas trop sur le fait que les optiques nikon soient à la traine… Tu entends quoi par là? Mauvaises performances ou pas assez d’optiques? Pas assez d’innovation?…

      • Bonjour
        Pour la qualité, ça m’étonnerait que Nikon fasse de mauvais objectifs. Pour la quantité, comme Canon, il en manque mais ça va venir. Par contre effectivement je ne vois pas d’innovation ; là où Sony propose des optiques lumineuses plutôt légères dans les grand-angles et là où Canon propose des optiques compactes et ultra-légères dans les télés. Le passage à l’hybride doit s’accompagner d’un allègement de la masse et du volume du sac photo. En tous cas pour les baroudeurs dont je fais partie.

        • Avez-vous déjà pris en main un 14-30 f/4 ou un 24-70 f/4 ? Perso, je ne prends plus que ça en voyage avec un Z7 (+ un 28 ou 58 f/1,4 en fonction). Ps: je passerai au 24-105 f/4 (sortie 2021)

          • Entièrement d’accord avec toi, le 14-30 et le 24-70 sont fabuleux, il me manque seulement le 70-200 f/4 (j’espère qu’il va venir) et pareil pour une sortie sans le sac j’attends pour cette année le 24-105 f/4 avec mon Z6II

            La compacité des Canon je m’en balance completement, quelques cm en plus ne me change pas la vie et niveau qualité photos c’est au moins egale

            Bonne photos à tous

          • Oui, les 14-30 mm f/4 et 24-70 mm f/4 sont fabuleux… très efficaces et très compacts. Je l’avais souligné dans mon test du Nikon Z7 à Hong Kong :

            https://photoetmac.com/2019/11/test-15-jours-avec-le-nikon-z7-a-hong-kong/

            Par contre le bouton de verrouillage : j’ai trouvé ça très chiant pendant 3 semaines à Hong Kong. Pour moi c’est tout de même un défaut qui n’est pas « négligeable à 100% ». Et qu’il ne faut pas oublie de prévenir les futurs acheteurs ! Attention, certains ne vont pas supporter…

            Un peu dans ce goût là (objectif compact et pas cher) : il existe un 24-105 mm f/4-7.1 chez Canon, dont je me sers…
            Alors, je sais déjà ce que l’on va me répondre : f/7.1 gna, ana, ana… Mais ce qui ne faut pas oublier c’est que ce zoom est d’abord :

            un 24-28 mm f/4 : on reste à f/4 entre 24 et 28 mm identique au Nikon

            un 24-38 mm f/4-4.5 : on est à f/4.5 entre 28 et 38 mm c’est quasi équivaut quasi au Nikon (aucune différence visible entre f/4 et f/4.5 : franchement)

            un 24-45 mm f/4-5 : on est à f/5 entre 38 et 45 mm, c’est à peine moins bien que le Nikon (pas de quoi casser trois pattes à un canard, car f/5 c’est encore très, très bien jusqu’à 45 mm !)

            un 24-50 mm f/4-5.6 : on est à f/5.6 entre 45 et 50 mm : pas si catastrophique je trouve : moins bien que le Nikon mais f/5.6 en Full Frame = rien de grave !

            un 24-80 mm f/4-6.3 : on est à f/6.3 entre 50 mm et 80 mm : là c’est un peu décevant d’accord : mais seulement sur une minuscule plage focale (entre 50 mm et 80 mm seulement). Toutefois c’est très utilisable.

            un 24-105 mm f/4-7.1 : on tombe à 7.1 au delà du 80 mm jusqu’à 105 mm : et là c’est toujours mieux que le Nikon 24-70 mm (qui n’offre rien au delà de 70 mm). C’est donc du « bonus » entre 70 et 105 mm : bon à prendre !

            Moi j’en conclus que en dessous de 50 mm on est à f/5.6 : la perte d’ouverture de ce zoom (face au Nikon) n’est pas une catastrophe (entre f/4 et f/5.6 : c’est la différence est assez négligeable tout de même). Donc 1 point partout, égalité (quasi)…

            Alors bien entendu : entre 50 mm et 65 mm : le Nikon garde a un net avantage (f/4 contre f/6.3). Un point pour Nikon donc… Même si un 24-70, on l’utilise les trois-quart du temps en dessous de 35 mm (c’est ce que j’ai remarqué)

            Mais au delà de 70 mm : le Nikon est battu (puisqu’il n’y va pas) ! Un point pour Canon. d’autant que 105 mm : ça commence à être un peu intéressant en portrait, notamment…

            Ajoutons un autre point pour le Canon : pour l’absence de bouton de verrouillage.

            Franchement ceux qui « descendent » systématiquement ce petit zoom 24-105 mm : c’est qu’ils ne l’ont jamais essayé. Car en pratique : il est pas si mal, très compact, très piqué… Et très bien fini aussi.

            Sauf qu’il est excellent ce 24-105 mm f/4-7.1 ! Et pas besoin de le déverrouiller avant de l’utiliser…
            Je le test en ce moment (enfin pas souvent car il faut vraiment moche en ce moment).

            • JF, quand tu pars faire de la photo, rassure-moi, tu retires bien le bouchon avant et tu mets ton boitier sur On (tu sais la gâchette super mal placée chez Canon) ? Bon bin, quand tu sors ton objo Z rétractable de ton sac, tu fais pareil, tu le mets sur 24mm et tu n’y touche plus. Attends d’avoir ton RF 600 f/11, pour piger le truc ;-)
              Concernant, les ouvertures glissantes de trou de lapin à trou de souris, si je sacrifie la lumière, autant profiter d’un range focale plus important type 24-240 (le RF en plus ferme qu’à 6,3 ; toujours mieux que 7,1). Bon, perso, je n’achète plus au dessus de f/4 ; à chaque fois je rends l’objo (trop de compromis). Par contre un 24-105 f/2,8-4 avec f/2,8 sur 24-35mm pour les intérieurs, je prends sans hésiter et je rends le 24-70 f/4 (tout en gardant bien evidemment la version f/2,8 pour le boulot).
              ps: « Je le teste en ce moment (enfin pas souvent car il faut vraiment moche en ce moment). » C’est dommage car avec un f/4, y a assez de lumière en ce moment ;-)

              • Mais non Rage ! Je n’utilise jamais de bouchons ;-)

                Je Range les boîtiers montés avec leurs objectifs : directement dans le sac sans bouchons (parfois avec le pare-soleil) : c’est pour pouvoir les sortir plus vite et shooter directement. Souvent je ne les éteint pas et les laisse en veille…

                Aucun problème puisque mon sac est toujours très propre je le nettoie régulièrement avec un aspirateur…

                Par contre je mets parfois les bouchons sur les objectifs « non montés » sur les boitiers… Mais parfois non : seul le pare-soleil les protège.

      • « Avez-vous déjà pris en main un 14-30 f/4 ou un 24-70 f/4 »
        Et bien si, il y a en sur ces 2 cités.
        Je confirme que le verrouillage est une plaie.
        Bon pour rester objectif, sur le R6, il faut aussi 2 mains pour l’allumer. L’allumage des Nikon est juste génial. Le verrouillage des objectifs un peu moins

        • Ecoutez, j’ai fait 3 semaines de voyages avec les deux objectifs : il n’y a pas de boutons !
          Il suffit de tourner simplement la bague de zoom pour les mettre en position 14 ou 24 (on sent alors un léger point dur qui évite justement de rétracter quand on « dézoome »)
          Ce n’a pas été une plaie pour moi, car dès qu’ils sont montés sur le boitier, je mets le pare-soleil (je ne mets jamais un filtre neutre inutile), j’enlève le bouchon et je le mets sur sa plus courte focale et je n’y touche plus. Par contre quelle compacité appréciable une fois rétracté en poche ou dans un sac. C’est certain que ça doit être une plaie si régulièrement, vous le remettez en position rétracté, un peu comme si on remettait le bouchon également.

          • Faisons de la sémantique :
            Oui il n’y a pas un bouton. J’ai simplement parlé de verrouillage.

            Effectivement je confirme le refermer. Régulièrement, par sécurité. Peut être pour rien. Peut être pour bénéficier de la compacité qu’il offre.

            Il n’empêche qu’ainsi et dans le feu de l’action est m’est quelques fois arrivé de porter l’appareil à l’oeil et de constater que je ne pouvais prendre la photo.

            Quoi qu’il en soit, si ce mode opératoire vous convient c’est là le principal. Car ces objectifs restent parfait en terme de prix / compacité / qualité de construction et d’image. C’est indéniable.

            Tout cela n’aura (dans mon cas) pas été suffisant pour les garder. L’avenir me dira sur je vais les regretter.

  15. D’ailleurs c’est simple je ne prends plus que le 35 ou le 50 1.8

    J’économise du coup l’ouverture , le zoom et le changement d’objectif.

  16. Très souvent je considère que le 24-105 mm f/4 est inutilement encombrants. La qualité de son petit frère f/4-7.1 me semble très suffisante pour les sujets traités la Plus part du temps du temps.

    Si j’ai besoin d’une meilleure qualité c’est que j’ai envie de prendre un fixe : mon 35, mon 50, ou moins 85 mm.

    Quant au 24 240 c’est uniquement intéressant pour certaines circonstances exceptionnelles, mais je ne l’achèterai pas je pense

    puisque je veux un 70 200 F4 Qui sera bien meilleur tout en étant relativement compact

    Cc

    • Je comprends JF, mais comme je ne suis pas fan du 70-200 (surtout avec les gros capteurs qui permettent de croper l’image), je préfère le duo 14-30 et 24-105 (120 chez Nikon pour l’instant) en voyage et un fixe lumineux (28 ou 35) et, de plus, comme mon boitier de secours est un apsc, j’ai au pire un 36-160 (180 chez Nikon). C’est redoutable en voyage surtout avec beaucoup de randonnées. Quand je veux un vrai télé, je prends le 300mm qui me frustre moins que le 200. Merci toujours pour la confrontation constructive d’avis sur ton site ;-)

      • Oui, oui, je sais que tu aime le Nikon 24-120 mm (que je n’ai jamais beaucoup aimé personnellement)…

        Et il m’arrive de « cropper » dans mes images au 70-200 mm (comme si j’avais un 300 mm) ! ! !

        Mais je sais qu’il n’y a pas qu’une seule façon d’envisager les choses ! Et que l’on peut évoluer dans ses avis…

        Moi, par exemple qui n’aimais pas les 50 mm : c’était un peu car je n’en ai jamais eu de très bon…

        Depuis le RF 50 mm f/1.2 L USM, j’ai eu envie d’un petit RF 50 mm f/1.8 à nouveau (j’ai eu dans les années 90 :e premier EF 50 mm f/1.8 délaissé ensuite pendant si longtemps)…

  17. Je me demande si les ingénieurs de Canon et Nikon ne font pas exprès de créer des gammes d’objectifs ainsi faites pour alimenter les sites et forum et faire parler d’eux.
    J’aurais dû mettre mes précédents messages au passé :)

    Comme JF le sais, je viens de faire le switch. J’ai revendu mon Z6 et 5 objectifs dont le 14-30 et ai pris un R6 avec le petit 50 et le gros 15-35. Quelques pixels de perdus au passage mais finalement des fichiers plus léger et donc plus faciles à gérer. Rien de bien grave pour mon utilisation.

    Je peux donc dès à présent légitimement comparer certaines fonctions propres à chaque marque (j’exclus de facto Sony que je ne connais pas) ainsi que les gammes objectifs que j’ai dû étudier, vu le prix des objets qui ne me permettent pas de m’acheter une gamme complète de rêve (aussi fonction de leur disponibilité ).

    Il y a des choses que je trouve étonnantes chez les 2 marques. Les menus, certaines touches, certaines logiques. Par exemple je n’ai pas trouvé comment compenser sur le R : en Av je ne peux que changer l’ouverture. Je vais trouver, c’est certain. A l’inverse la personnalisation de certains boutons semble plus efficace que chez Nikon.

    A propos du choix des focales, je m’interroge aussi sur les 24-105 et autres 24-240. (pas dispo chez mon dealer). Un 24-120 aurait été grandement apprécié.
    Si je regarde le 15-35 et le compare à mon ancien 14-30 (et encore pire avec un éventuel 14-24ƒ2,8) je perds un 1mm en bas mais je récupère 5mm en haut. Cela le rend plus adapté à ce que je veux faire. Il est lourd certes, mais il va me permettre de remplacer le 14-30 et le 35mm 1.8 d’un coup. J’évite des démontages intempestifs et ai plus de lumière aux focales courtes et un peu moins en 35. Peut être que ces arguments ne valent que pour moi mais comme ils m’importent, je suis content.

    Le 50ƒ1.8 est très petit (non testé en terme de qualité optique) et je suis très étonné de l’encombrement du Nikon qui propose les mêmes caractéristiques.

    Et enfin, je pourrais lorsque disponible acheter un 70-200ƒ4 qui n’est pas annoncé chez Nikon.

    Je vais tout de même continuer à surveiller ce que fait Nikon.

    • Tu nous racontera !

      Chez canon tout se pilote depuis le molette principale (la Molette Avant) :

      – En priorité Vitesse : choix de la vitesse
      – En priorité Ouverture : choix de l’ouverture
      – En Mode Programe : décollage du programme…

      La correction d’exposition : c’est toujours la molettes arrière (tu peux le personnaliser éventuellement aussi sur la bague de l’objectif – Ou encore ailleurs)

      Dans dans tous les Mode : tu fais ton choix devant… Et tu corrige derrière. C’est très logique.

      – En Mode Manuel : c’est Vitesse devant et ouverture derrière.

      – La correction d’expo en manuel reste dispo : via l’écran déjà… ou via autre molette programmée pour ça, par exemple Molette d’objectif.

      – La Correction d’Expo en Mode Manuelle reste indispensable pour ceux qui aime utiliser ce mode M avec l’ISO Auto (ce n’est donc plus vraiment un vrai Mode manuel dans ce cas… Du coup la correction d’expo est utile).

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎