web analytics

Le Canon EF 35 mm f/1,4 L USM II vise l’excellence

10
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Face à l’offense de Sony sur le front du Full frame (le Sony A7 RII soulève l’enthousiasme sur le web), Canon met l’accent sur la diversité de sa gamme optique. Et continue de présenter de nouvelles optiques ambitieuses…

Aujourd’hui c’est le Canon EF 35 mm f/1,4 L USM II qui débarque au prix élevé (trop élevé ?) de 2199 €, alors que Sigma propose son 35 mm f/1.4 Art à environ 750 € (je suis moi-même propriétaire d’un Sigma 24 mm f/1.4 Art qui m’enchante)… Mais on n’oubliera pas que Canon fait parallèlement l’effort de proposer des optiques modernes, compactes, légères et beaucoup moins coûteuses que certains de ses concurrents, ce que les photographes amateurs apprécient beaucoup.

Par exemple le EF 35 mm f/2 IS USM (300 gr) annoncé en novembre 2012, qui est stabilisé et que l’on trouve à un peu plus de 500 €… Et que la sortie du nouveau venu ne doit surtout pas faire oublier.

 

Canon EF 35 mm f-1.4

Surprise : cette nouvelle optique fixe très haut de gamme n’est pas stabilisée, contrairement à son petit frère. Mais un 35 mm à f/1.4, n’importe quel photographe expérimenté comprendra que ce n’est pas bien gênant… Toutefois Canon prend un « risque d’image », car à l’époque d’Internet il se trouvera toujours un « décrypteur de fiche technique » pour préférer une solution stabilisée (par le boîtier) et critiquer cette absence… Même si en pratique, la stabilisation d’un 35 mm à f/1.4 ne lui servira vraiment qu’une ou deux fois par an.

Ici, c’est l’excellence optique qui est visée, avec tout ce qu’il faut comme lentilles de haute technologie (il pèse 760 gr pour 14 éléments en 11 groupes). Canon souligne l’arrivée d’une nouvelle technologie baptisée BR (pour Blue Refractive), sensée améliorer la netteté et réduire les aberrations.

 

Modèle Canon EF 35 mm f/1,4 L USM II
Compatibilité Reflex Full frame (+ reflex APS-C)
Stabilisation Non
Nombre de lamelles 9
Elements 14
Groupes 11
Eléments spéciaux BR (blue spectrum refractive), 2 asphériques, 1 Super UD + fluorine coating
Mise au point mini 0.28 m
Magnification Max 0.21×
Autofocus Yes
Motorisation Ultrasonic USM
Focus Internal
Echelle distance Oui
Echelle pr. de ch. Non
Poids 760 g
Diamètre 80 mm
Longueur 106 mm
Tropicalisation Oui
Diamètre filtre 72.0 mm
Par soleil Oui
 

Le filtre fait 72 mm (ça c’est un peu dommage, car 77 mm aurait été plus pratique pour ceux qui possèdent déjà de nombreux filtres 77 mm pour leurs séries L). Mais bon, on achète pas une optique à plus de 2000 €, pour le « pourrir » avec un médiocre filtre de protection…

9626679097

 

8099486379

Compléments d’informations livrés par Canon dans le communiqué de presse :

« Canon has developed Blue Spectrum Refractive (BR), a new optical element for use in camera lenses that corrects chromatic aberrations at an extremely high level to achieve superb imaging performance.

The new Canon-developed BR optical element offers characteristics that significantly refract blue light, which lies within the short-wavelength range, to achieve impressive levels of chromatic aberration correction for outstanding imaging performance. The BR optical element, positioned between two glass lens elements to create a BR lens, will make its debut in the new EF 35mm f/1.4L II USM wide-angle fixed-focal-length lens, which is scheduled to go on sale in October 2015.

Natural light, or white light, comprises a spectrum of wavelengths, or colors, each of which realizes a unique refractive index when passing through a lens. As all colors do not converge on the same point, this disparity causes chromatic aberrations, or color fringing, to occur in an image.

Canon develops optical elements by reviewing organic optical materials, beginning with the design of molecular structures, with the aim of achieving optimal chromatic aberration correction that suppresses color fringing. With the successful development of the BR optical element, which offers unique light-dispersion characteristics that significantly refract blue light-a wavelength that, until now, had proven particularly difficult to converge to a specific focal point-Canon is able to develop lenses that result in outstanding imaging performance by correcting chromatic aberrations at an exceptionally high level. »

Canon EF 35 mm f-1.4 b

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. Ah ! Le petit frisson en lisant ton article… C’est une optique de rêve et le fait qu’elle ne soit pas VR importe finalement assez peu, tout comme le prix d’annonce d’ailleurs. Canon conserve cette capacité à proposer des optiques sublimes et même pour ceux qui bossent désormais avec la crèmerie d’en face (suivez mon regard), on garde pour Canon ce même regard admiratif…

  2. Le filtre fait 72 mm (ça c’est un peu dommage, car 77 mm aurait été plus pratique pour ceux qui possèdent déjà de nombreux filtres 77 mm pour leurs séries L).

    Je n’achète jamais de filtres de 72 mm, ni 67mm, mais que des 77 mm. après une bague de conversion coûte 10 à 15 € !

     

  3. Quand je vois les performances stratosphériques du 35 1,4 Sigma (que j’ai revendu malgré tout), je me demande qui va mettre sur le comptoir les ~1000 € de différence pour le modèle Canon, à moins que l’écart devienne vraiment perceptible sur des boîtiers forcément plus exigeants comme le 5Ds.

    • Oui, je suis d’accord…

      Au delà du « très, très bon », a-t-on vraiment besoin du « très, très, très bon » ?

      Qu’en fera-t-on de plus ?

      C’est un peu la question que je me pose lorsque l’on me parle du Sony A7RII, qui d’après beaucoup, sera très, très, très bon en terme de qualité d’image…

      Alors que le Canon EOS 5Ds R est juste « très, très bon » !

      Oui, certainement… mais pour faire quoi de plus ? Que l’on ne pourrait pas faire avec le Canon EOS 5Ds R ?

      Combien de fois par ans, ai-je vraiment besoin de monter à plus de 3200 ISO (là oui le Son,y fera vraiment la différence) ? Cinq fois, ou 10 fois par an ?

      Par contre le reste du temps combien de fois serais-je handicapé par l’absence d’excellentes optiques à 500 € seulement, comme on en trouve des dizaines pour Canon ? ET quasiment aucunes pour Sony…

      • Bon, d’un autre côté, Canon a forcément une clientèle pour son 35. Et je ne me hasarderai pas à critiquer le prix, alors que je viens de me payer le 11-24.

        Mais ce qui est frappant, dans le milieu de la photo, c’est que la présence de challengers sérieux, comme Sigma avec ses excellentes productions récentes, n’a pas poussé les fabricants traditionnels à revoir leurs tarifs.

    • Car l’actuel EF 35 mm f/2 IS USM est déjà très très bon…

      ET suffisamment lumineux, stabilisé, léger, compact et pas cher.

      Bon au moins chez Canon, on ne va pas se plaindre d’avoir beaucoup de choix ! Sans oublier Sigma (qui tarde à proposer ses références en Sony).

      A votre avis, pourquoi ? Car le marché en monture Sony E, ne représente pour l’instant que 2% à 5% du marché en monture EF probablement…

  4. Le prix putatif annoncé par Canon USA n’est pas si élevé que les 2199 € que tu annonces.

    Pricing and Availability
    The new Canon EF 35mm f/1.4L II USM lens is compatible with 72mm filters and will be supplied with Lens Hood EW-77B and Lens Pouch LP1219. It is scheduled to be available in October 2015, for an estimated retail price of $1,799.00. For more information including specifications and an MTF chart, please visit http://www.usa.canon.com/cusa/professional/products/lenses/ef_lens_lineup/lens_wide_pro.

    L’article complet: http://www.usa.canon.com/cusa/about_canon/newsroom?pageKeyCode=pressreldetail&docId=0901e02480fefb33

    Un prix de l’ordre de 1600 € parait plus cohérent avec celui du 24 f/1,4, par exemple.
    Pour le filtre de 72 mm, il reste identique à celui du modèle actuel. Le 24 f/1,4 ayant un filtre 77 mm, il est vrai qu’uniformiser les diamètre de filtre à 77 pour les GA et UGA serait un + apprécié.
    A quand un 21 ouvert aussi à 1,4 chez Canon ? Marché de niche certes, mais c’est bon pour le prestige de la marque ! et cela peut servir à de rares photographes dans de rares occasions…
     
    Totalement OK avec toi pour les commentaires juste au dessus.
     

  5. Le détail de la technologie utilisée par Canon est ici :
    http://www.canonrumors.com

    Le but recherché est d’améliorer encore la correction du phénomène d’aberration chromatique dont la caricature bien visible est obtenue avec un prisme.
    La méthode classique pour traiter cela est l’utilisation de verres à dispersion anomale partielle, voyez :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dispersion

    et surtout le remarquable article de Pierre Toscani, sans doute créé à partir de la doc de Marco Cavina :
    http://www.pierretoscani.com/echo_cristal.html
    Jetez aussi un oeil sur les portfolios. Ce serait dommage de passer à côté de remarquables photos animalières et des textes qui les accompagnent.

    La technique mise en oeuvre par Leica pour l’Apo-Summicron de 50 utilise les verres « classiques » à dispersion anomale partielle. Elle est donc différente de la technique de Canon qui insère en plus un élément correcteur de la dispersion de la seule fréquence bleue entre deux lentilles.

    http://fr.leica-camera.com/Photographie/Leica-M/Objectifs-LEICA-M/APO-Summicron-M-50mm-f-2-ASPH/Downloads

    Enfin, les courbes FTM Canon et Leica ne sont pas strictement comparables, cela donne seulement une idée de la qualité des deux optiques.
    Canon donne les courbes pour des fréquences spatiales de 10 et 30 lignes/mm, Leica pour 5, 10, 20 et 40 lignes/mm.Sur les diagrammes FTM Canon, les courbes noires représentent les valeurs à pleine ouverture, les bleues à f/8. Chez Leica, il y a un diagramme par valeur d’ouverture.

    Enfin, bref, tout cela pour dire que les optiques récentes bien conçues et fabriquées sont réellement extraordinaires en terme de qualité et que c’est tout bénéfice pour l’utilisateur.

Leave A Reply