web analytics

« Choc de stupidité », ça s’aggrave…

25
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

C’est drôle et terrible, cette tendance à supposer que les gens sont idiots… Idiots et incultes ! Après le projet d’abolir les notes au collège, voici un nouvel exemple de plus de « nivellement par le bas » : 

Boucherie ! « Tout part d’un arrêt gouvernemental sorti des cuisines le 10 juillet dernier et qui entrera en vigueur à partir du 13 décembre prochain. Le texte autorise, « aux fins d’une information du consommateur plus simple et plus compréhensible », des changements de dénomination.

Phnom Penh, Cambodge, Cambodia

Boucherie sur un marché de Phnom Penh au Cambodge….

Concrètement, le « bas de carré collier » va devenir la « blanquette *** à mijoter », ou la « tende-de-tranche » se transformera en « steak *** à griller ». Une notation de la viande en formes d’étoiles est également créée.  De 1 étoile pour la qualité la moins élevée à 3 étoiles pour la meilleure. « La viande va parler la même langue que vous », dit le slogan. » En savoir plus sur lexpress.fr.

C’est vraiment pathétique. Bientôt ce gouvernement, le pire qu’aura jamais connu la République, va-t-il tenter d’attribuer des étoiles aux appareils photo ayant le plus de Megapîxel, ou que sais-je encore ? 

stupidite

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

25 commentaires

  1. Bonjour,

    Ainsi, le commerçants peu scrupuleux pourront vous vendre d’importe quoi !

    Une bien belle évolution !

    Il faut quand même reconnaître que les dénominations bouchères avaient de la poésie : Gîte à la noix, tende de tranche, poire, araignée…mais pour le consommateur un tant soit peu averti.

    Quant aux étoiles…là, on frise le ridicule et le non sens !

    Tenez, je suis sûr que la joue de boeuf va être classée « une étoile » : qu’y a t il de meilleur qu’une bonne estouffade bien préparée avec de la joue de boeuf ? Cela fond dans la bouche, c’est comme de la soie !

    Allez, passons à autre chose, je crois vraiment que nos édiles (en tous les cas ceux actuellement en place) manquent réellement de bon sens et de vision.

     

    Serviteur,

     

     

    • Nicolas

      Si on consulte l’arrêté (et non « l’arrêt ») mis en lien par JF, concernant la joue, elle est classé « trois étoiles » .

      Extrait :

      Bourguignon *** ou pot au feu *** = Basse côte, jumeau, nerveux de gîte-noix, collier, macreuse à braiser, paleron sans tête de nerf épluché, jarret, queue, joue

      Joue *** = Joue

       

      Bref, ces arrêtés nous tirent vers le bas, mais les billets de ce genre (buzz du moment) le font aussi en nous faisant réagir  » à l’estomac » , et nous font affirmer sans vérifier en restant au niveau superficiel et délétère de l’opinion.

      J’ai moi-même réagis précedement sans consulter préalablement l’arrêté ;o)

       

       

       

       

  2. Moi je l’aime bien ce blog. C’est dommage quand il sort de ses domaines de compétences (photo et mac).

    Un billet qui n’en est pas un, et donne l’impression de profiter de son audience habituelle pour glisser on ne sait quel propos. Même une brève de comptoir a plus de poids

    Je vais pas rentrer sur le fond de ce post sur l’arrêté gouvernemental dont personnellement je me contrefous.

    Mais porter des analyses aussi profonde sur « le pire gouvernement qu’aura jamais connu la république » …

    L’auteur a t il la prétention d’avoir connu toutes les républiques ou même celle ci entièrement ? Même un historien (un vrai) a l’humilité de reconnaitre qu’il faut du recul et donc du temps pour se permettre ce genre d' »analyses ».Allez je vais finir de lire le comparatif des compacts experts.

    • Ahah ! Ben pourquoi donc je devrais m’auto censurer ?

      Ce gouvernement est selon moi le pire ramassis d’incompétents que l’on a jamais vu parvenir au pouvoir en France ! Vrai ou faux ? Il n’y a jamais eu pire… C’est ce que pense al grande majorité Français (et moi avec, je ne suis qu’un gars banal ;-)

      La République exemplaire de Cahuzac et compagnie tu l’aime toi ?

      Sans parler des 37500 € de retraite de Hollande (scandaleux… tout ça pour avoir contribué à ridiculiser un peu plus tout le pays, tout en ayant promis une république exemplaire)…

      Une belle brochette d’arrivistes et de professionnels de la politique dont la seule compétence est de savoir s’élever dans la hiérarchie du PS.

      Un parti dont la seule vocation est l’idéologie, au service du clientélisme électoral… Et vas-y que je te fais quelques promesse intenables, pour conserver ma rente de député, ou ma place de ministre ! C’est réellement insupportable…

      Menteurs (élus sur des mensonges énormes), profiteurs… Voir fraudeurs (Cahuzac et quelques autres) !

      Donc, je persiste et signe, je pense comme la majorité des Français (je ne suis pas exceptionnel), jamais leur défiance n’a été telle face à cette classe politique.

      Donc, tu peux être d’un autre avis, mais ne me demande pas de me taire !

      • Je ne t’ai pas demandé de te taire ou faire de d’appliquer une quelconque censure. Loin de moi cette idée.

        Je trouvais juste dommage de ne pas appliquer la même rigueur d’analyse dans ce billet que dans les autres composant la ligne éditoriale de blog.

        Je trouvais également dommage de venir balancer un boulet rouge en moins de 200 mots, ton commentaire de réponse est pour le coup presque plus consistant.

        Enfin blague à part toujours sur ce même commentaire de réponse, on peut l’appliquer très facilement aux 15 gouvernements précédents.

        • Mon analyse est parfaitement rigoureuse ! Ils sont beaucoup plus nuls que ceux d’avant… Les pires qu’on ai jamais vu !

          C’est rigoureux ça, comme analyse non ? Imparable même…

          Il n’aura même pas fallait 2 ans et demi pour s’en apercevoir.

          Tous les analystes politiques, sont d’accord là-dessus : même ceux de gauche… (qui ont tout lieu d’être encore plus déçu, vu l’ampleur des mensonges).

          Non, je ne crois pas qu’on puisse faire les mêmes reproches aux gouvernements précédents. Pas à ce point…

          Il y a une vrai fracture, une vraie décadence, un véritable abaissement de la fonction politique.

          Bref, c’est pas si grave !

           

          • Il n’y a pas eu de billet concernant le soutien de Marine à la tortue.. Certainement moins passionnant que la viande de bœuf… bizarre

            • On ne peut pas parler de tout… Marine je m’en fout un peu, de ce qu’elle peut dire ou pas sur la torture (j’ai pas suivi l’affaire).

              Quand au fait que les Américains (et d’autres éventuellement) aient pratiqué la torture, ça ne me surprend pas trop (qui sera surpris ?). Ce n’est probablement pas la méthode la plus efficace pour obtenir des aveux (il y a bien plus efficace parait-il)… Mais face à certaines circonstances ils ne devaient probablement pas savoir quoi faire de mieux ?

              Les Français ont fait de même en Algérie (la Bataille d’Alger). Et je ne suis pas totalement certain que les militaires Français d’aujourd’hui ne referaient pas tout pareil, si les circonstances se présentaient à l’identique ? Je sais pas trop…

              En temps de guerre et face au terrorisme, il faut croire que les personnes « en charge » se trouvent rapidement démunis. Et souvent ne savent pas comment faire autrement. Bref, je ne me permettrait pas trop de « juger » les « tortionnaires officiels »… Bien confortablement installé dans mon salon douillet.

              J’aimerais bien voir, de quoi les donneur de leçon de moral et tous les philosophes de bonne conscience de tout poils seraient capables… s’ils étaient soudain plongés dans le cauchemar d’une « guerre totale ». Je ne le leur souhaite pas !

              Il est plus facile de parler de la torture (et de tas de beau principes) en temps de paix… Du bon sentiment à bon compte, de la bonne conscience pas chère et qui n’engage à rien, inutile de s’en priver !

              Un peu facile d’ailleurs, au moment même ou l’état Français oblige le Mali à libérer des djihadistes dangereux, pour libérer un seul otage Français. Ce qui est très discutable moralement également : la vie d’un otage blanc vaut bien davantage que celles des nombreuses victimes africaines de ces combattants ?

              Bref, toutes ces questions dramatiques méritent mieux que les idées simplistes et les bons sentiments « hors sol »… que nous assènent les champions de la « bonne conscience » et donneurs de leçon professionnels.

            • Comme c’est parti, quand on demandera « soutenez vous la torture ? »,  une bonne partie de gens vont croire que « la torture » est un rappeur comme  » la fouine », d’autant qu’entre temps « torture » sera requalifié en « entretient ciblé avec accessoires •• » sur l’étal.

              Jeux de mot pour ceux qui connaisse un peu l’histoire du temps ou les francais pratiquaient la torture sur orde =

              En poésie d’étal de boucher on pourrait écrire sur l’éttiquette « tendre de Mollet « … et là on vois bien tout l’interêt de ne plus désigner les chose par leur nom…

      • La majorité des français adorent les photos HDR et s’en foutent de désactiver le flash dans les musées… Ont-ils raison parce qu’ils sont majoritaires ?

        Votre propos illustre parfaitement un problème sociologique dont les sondages ne tiennent pas compte.

        Je m’explique : aujourd’hui, si j’explique à 1000 français qu’ils participent à un sondage destiné à savoir ce que les français pensent de la sonde Philae, il est probable qu’aucun ne saura vraiment dire quelle seront les résultats de ce sondage. Leur avis sera donc influencé essentiellement par ce qu’ils en auront lu dans la presse et vu à la télé.

        Par contre, dans les cas des sondages concernant la cote de popularité du président, tout le monde connaît les résultats approximatifs des sondages précédents et a déjà une petite idée du résultat possible d’un nouveau sondage avant même de répondre aux questions.

        Le problème, c’est qu’à partir d’un certain seuil, un grand nombre de personnes ne réfléchissent plus à l’objet de la question qu’on leur pose mais raisonnent en termes de majorité/minorité et font le choix de rejoindre le camp de la majorité « qui a forcément raison »… Personne n’aime se sentir isoler dans ses opinions, a fortiori quand le sujet déchaînent tellement les passions et qu’il est si difficile de se faire une opinion précise (bah oui, la politique est un domaine très complexe auquel la plupart des citoyens ne comprennent pas grand-chose).

        Faites-en l’expérience autour de vous et demandez à n’importe qui de vous expliquer concrètement en quoi la politique du gouvernement actuel est pire que celle du gouvernement précédent (avec des exemples concrets, donc…). Vous verrez que la plupart des gens n’ont pas d’autres arguments que des phrases toutes faites et des attaques ad personam.

         

        • Ce phénomène existe certainement un peu…

          Mais il n’explique certainement pas l’immense impopularité du gouvernement actuel.

          Car les gens sont aussi capables de réfléchir par eux-mêmes (surtout depuis qu’Internet a pris cette importance avec les réseaux sociaux, qui sont encore plus sévères que l’opinion « de la rue »)…

          Et même si l’on admet que « les gens » sont influencés par la presse et les commentateurs politiques, ceux-ci sont un thermomètre aussi valable qu’un autre ! La presse était globalement en faveur de Hollande pendant son élection. Mais a changé d’avis assez rapidement… en constatant l’inaction, l’hésitation, l’incompétence et l’échec, rapidement incontestable.

          Enfin, si l’on demande aux gens pourquoi ce gouvernement est plus mauvais qu’un autre : ils répondront que leurs impôts ont augmenté (alors qu’on leur a propos la lune)…

          Et que le chômage continue à augmenter, alors qu’on leur a promis une inversion de la courbe… qui n’est pas venue (chose que les précédents n’ont jamais promis… à ce point).

          Tout le monde répondra cela et c’est bien la réalité non ? Il ne faut pas être très informé pour constater ça (ou simplement en entendre parler et le répéter sans comprendre)…

          Les gens citeront aussi d’autres évènements qui les ont marqué. Au choix : les affaires de coeur du président, (qui ont ridiculisé la fonction présidentielle)… Pire : les problèmes de sécurité : untel s’est fait volé son téléphone, un autre son vélo…

          « Un tel » s’est simplement fait insulter dans la rue… Une autre fait face au quotidien à des « interpellations sexistes » dans la rue… Et 9 fois sur 10, dans l’esprit des gens (ont-ils raison ?) : ces agressions ont quelque chose à voir avec l’immigration (est-ce la cas ?)…

          La montée du FN doit tout à ce genre d’incidents « bénins » qui ne rentrent pas dans les statistiques mais qui « marquent les esprits » : rien n’est fait contre ces petites incivilités quotidiennes. Pire : on prétend qu’elles n’existent pas (spécialement à gauche), alors qu’elles existent bel et bien et que les gens y sont confrontés, spécialement dans les endroits pauvres.

          Voilà probablement ou se situe la « fracture » la plus grave, entre la France d’en bas et celle d’en haut… Le gouvernement actuel paye très cher son « positionnement idéologique du déni », qui contredit frontalement « la réalité » constatée par les Français au quotidien.

          Et les commentateurs (ou politiciens) qui s’intéressent à ce genre de problèmes « tabous » sont vites « classés » dans le camps des « méchants », voir des « xénophobes », ou des « populistes » : car il est bien plus facile de tenter de les décridibiliser que de trouver des solutions aux « petits problèmes » d’incivilité..

          La France dont parle ce gouvernement (et la gauche en général), n’est pas celle que les Français vivent au quotidien… Et ce « décalage » est terrible, il ressemble à du mépris.
           

          • L’immense impopularité du président ne peut pas s’expliquer par les résultats (ou l’absence de résultats) car, si c’était le cas, Sarkozy n’aurait même pas osé se représenter à la tête de l’UMP (je ne ressors pas les chiffres de la dette qu’il a laissée ni le nombre d’affaires qu’il a aux fesses, ça se trouve facilement).

            Cette impopularité doit se chercher ailleurs et, à mon avis, elle s’explique principalement par le fait que les gens ont l’impression qu’Hollande ne tient pas compte de leur avis… C’est avéré : il s’en fout des sondages et tente (vaille que vaille) de s’en tenir à son programme initial : la réduction de la dette et la relance de l’économie. À l’inverse, Sarkozy a dépensé des fortunes en sondages et a calqué toute son activité présidentielle et gouvernementale là-dessus – on se souvient du « 1 fait divers, 1 loi ». Avec lui, les français avaient l’impression d’être écouté, alors que c’était de la démagogie pure…

            Le problème des français avec la politique, c’est leur vanité. Dans mon entourage, je ne connais qu’une seule personne qui ait l’honnêteté de reconnaître ne rien comprendre à la politique et ne pas être suffisamment informé. Toutes les autres râlent, tempêtent, menacent « qu’ils verront ça aux prochaines élections, etc. » alors que, soyons honnêtes, tout le monde s’informe grosso-modo aux mêmes sources (TV et médias mainstream) et seule une élite intellectuelle est vraiment au fait de la complexité du jeu politique. Il faut être réaliste : ce n’est pas une interview de 7 minutes menée tambour battant par Delahousse ou un articulet de 500 signes dans 20 minutes qui va permettre aux gens d’améliorer leur compréhension de la politique… Combien sont-ils à encore lire des bouquins d’histoire, des essais d’économie et de politique, à regarder les émissions chiantes qui passent tard le soir, à lire des journaux intellos, etc. ?

            Voyons rapidement les reproches que vous faites à Hollande :

            – Ses promesses électorales non tenues… Y a-t-il un président élu en France qui ait honoré TOUTES ses promesses électorales ? Bon…

            – La fait de « ridiculiser la fonction présidentielle »… Sérieux ? La déflation est à nos portes et on se soucie de ça ? Personnellement, je m’en contrefiche de la fonction présidentielle, du moment que le fonctionnaire élu pour 5 ans à la tête de l’État fait correctement son boulot. Cette obsession franco-française pour la fonction présidentielle est symptomatique du besoin d’avoir un chef, un leader, un roi… (que l’on peut quand même décapiter tous les 5 ans s’il nous casse les burnes). Ca me ferait rire si cela ne conditionnait pas le comportement des gens dans les urnes.

            – La montée du FN, les incivilités quotidiennes, etc. Qui a droitisé sa campagne et permis au FN d’arriver au second tour en 2002 ? Qui a ratissé les plate-bandes du FN en 2007 ? Qui avait promis de nettoyer les banlieues au karcher ?… C’est certain qu’Hollande allait régler en deux années des problèmes qui minent la société française depuis 30 ou 40 ans. Mais on arrive là sur d’autres sujets qui ne sont pas l’apanage de la gauche ou de la droite…

            Je le répète : d’un point de vue technique/économique, il n’y a aucune explication à l’impopularité de Hollande et c’est une hérésie de croire que cette courbe descendante est directement liée à ses mauvais résultats. Pour moi, cette impopularité est essentiellement affective : quand les gens ont l’impression que tout va mal, ils se tournent naturellement vers le chef autoritaire qui gueule haut et fort et propose des solutions faciles à comprendre (ça s’est déjà vu par le passé…). Hollande est un technocrate fiscaliste, une sorte de Mario Monti qui se contente d’analyser (un peu trop) froidement les chiffres sans se soucier de la clameur de la rue…

            Ce n’est pas idéal, certes, mais personnellement, je préfère avoir un Mario Monti qu’un Berlusconi aux manettes de l’Etat.

             

             

             

            • Les gens « en veulent » beaucoup à Hollande. Car n’ayant aucune crédibilité préalable au niveau économique, il doit son élection aux nombreux mensonges dont il s’est servi pour discréditer Sarkozi (et ça a bien marché)… L’Opinion ne supporte plus la manipulation permanente qui continue :

              Mensonge de promesses non tenues (bien plus de promesses que d’autres avant lui) : la négociation avec l’Allemagne et l’Europe (rien n’a changé dans la doctrine libérale Européenne), la baisse des Impôts, la Courbe du chômage, etc… Tout ça se paye et c’est bien normal.

              Promesse d’une République exemple… On sait ce qu’il en est de cette République exemplaire (Cahuzac, Thévenou, etc…)

              Promesse d’un Président Normal… Tu parles : A 37500 € de retraite (sans oublier les affaires de scooter, de livres et de photos)…

              Les avancées annulés du Précédent gouvernement (par exemple TVA Sociale,la défiscalisation des heures supplémentaires), que l’on refait à en cachant ça sous d’autres termes…

              Promesse d’un choc de simplification… qui n’est jamais arrivé ! Au contraire…

              La lenteur, l’incompétance et l’inefficacité en général : plus de 2 ans pour nommer Vals à Matignon (ces deux premières années sont considérées comme du temps perdu)… Et pour voir arriver cette la loi Macro « miraculeuse » (rien n’indique qu’elle sera efficace)…

              Le « double langage permanent » perceptible à travers les réformes idéologiques (alors que l’urgence est ailleurs), dont la seule utilité est de flatter l’aile gauche de son électorat, pour lui faire oublier l’aspect libéral de sa politique économique. L’Opinion ne pardonnera pas à Hollande de s’être occupé du mariage gay, et pas du chômage…

              Bref, l’opinion n’est pas idiote… Elle lit la presse. Elle écoute le Président quand il passe à la Télé pour expliquer sa politique (il fait des records d’audience). Et elle comprend qu’il n’a pas l’envergure et n’a plus confiance en lui.

              Il a démontré en deux ans et demi qu’il n’a ni l’autorité, ni la crédibilité d’un chef d’état (c’est vraiment mon avis). On a déjà tous compris que le France aura perdu 5 ans et que l’économie s’enfonce un peu plus dans le marasme et la société une sorte de lente décadence (annulation des notes au collège par exemple)…

  3. Donc, dans un site Photo, on n’a pas le droit d’être hors de la pensée unique?

    Je confirme, nos élus sont tellement débiles qu’ils pensent que nous sommes comme eux. Remarquez, depuis le temps qu’ils nous mentent en nous racontant n’importe quoi, se faisant ainsi ré-élire, on peut comprendre qu’ils le pensent.

    Dommage pour certains que ça tombe  sur le gouvernement actuel, mais faut dire qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour ça.

    • C’est justement ça la nouvelle pensée unique: répéter ad nauseum les mêmes banalités sur la culpabilité univoque des gouvernants dans la situation  de  crise systémique qui perdure…

       

  4. ça fait pourtant longtemps que la vessie est renommée lanterne, non ?

    et la langue de bois*** sur tout les étals avec pastille bleue, rose, rouge, noire, verte.

    le slogan « La viande va parler la même langue que vous » va devenir gouteux appliqué au cornichons.

     

    « Le cornichon va parler la même langue que vous »

     

  5. Ce gouvernement est une putain de caricature ! Les mots ont un sens ! Ils sont la richesse de notre langue et lui donne sa précision !

    Quand je pense que des mecs payés par mes impôts perdent leur temps à bosser sur ce genre de connerie …

  6. Ce gouvernement est le plus fort que la France n’ait jamais eu !

    Contrairement à ce que beaucoup pensent ici, les gens qui nous gouvernent sont loin d’être aussi nuls que cela.
    Ils ont un but précis. Et lentement (même pas trop – ce qui démontre combien ils sont fort) mais sûrement ils parviennent à leurs fins.

    Abaisser le niveau de culture générale de façon aussi efficace et systématique pour pouvoir mieux manipuler les masses c’est fort.
    Même très fort !

    Et aucun gouvernement précédent n’était encore arrivé à le faire avec autant de brio et de succès………

     

    • Tout à fait d’accord,

      Et ce nivellement par le bas ne concerne pas que la gastronomie…

      Technique redoutablement efficace mais peut-être menée avec un peu trop d’empressement par le gouvernement actuel.

      Serviteur,

  7. ce sont nos elites. ils ont fait les grandes écoles.
    fallait etre mieux noté à l’école les p’tits gars.
    maintenant faut subir.
    les agences de notation ont baissé la note de la france ?
    on sera tous des cancres à ce rythme !

Leave A Reply