web analytics

Incroyable « affaire Grégory » à Montreux, non mais allo quoi ?

24
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il fallait bien que cela arrive : on en rit jaune en se pinceau le nez, voilà l’hallucinante histoire d’une photo pêchée sur Internet… Aussi pathétique que dramatique, c’est vraiment hallucinant :

« Une photo du petit Grégory Villemin, un enfant assassiné dans les Vosges et dont le meurtre n’a jamais été élucidé, s’est retrouvée sur le journal d’un festival de Jazz, à Montreux. Les parents de l’enfant sont « scandalisés ».

Les parents du petit Grégory veulent porter plainte contre le Montreux Jazz... Et ils ont bien raison, les excuses avancées ont bon dos (Les excuses du directeur Mathieu Jaton), car le mal est fait.

0000_SCREEN_JFV_ 2013-07-17 à 20.37.09

Découvert sur Twitter… C’est cool Twitter hein ;-)

0000_SCREEN_JFV_ 2013-07-17 à 20.40.03

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

24 commentaires

  1. C’est simplement ignoble et j’espère qu’on va comprendre que l’inconscience n’est pas toujours autorisée. Une image c’est important. On ne prend pas n’importe quoi n’importe où.

  2. ET oui ! ça m’a d’abord fait hurler de rire… avant de sentir une vague nausée en me mettant à la place des lecteurs de ce journal, de la famille, ou même des bénévoles qui bossent sur ce festival.
    Toujours, moins cher, toujours plus vite : ce nivellement par la bas, qui est en train d’abattre doucement, mais consciencieusement et sûrement 2000 ans de civilisation en occident ;-)
    Tu vois : je met ce type d’incidents, dans le même sac que des tas de renoncements et de défaites de la civilisation, que l’on tente de nous vendre comme des progrès !
    La liste est ouverte… à commencer par la négation de la valeur du travail bien fait ! Relire ce petit coup de gueule :
    Fotolia : d’après un pro « la qualité est dégueulasse »
    http://www.macandphoto.com/2013/03/fotolia-daprès-un-pro-la-qualité-est-dégueulasse.html
    ET ça aussi ! Allez :
    http://www.macandphoto.com/2013/03/monde-meilleur-dans-le-vie-libre-de-droits.html

  3. Ce que je trouve stupéfiant, c’est que ce fichier est passé toute la chaine de production sans que quinquonque lève le lièvre.
    JF, te souviens tu du passage du « petit Gregory » dans le film de B.Poelvoorde « c’est arrivé près de ches vous » ? Limite très mauvais goût, à l’époque la moitié des gens quittaint la salle de projection, outrés, avant la fin.
    Là, même plus la provoc, ou le très mauvais gout selon.
    Juste la « banalité de l’acte » sans aucune vergogne, érigé en procédé.
    Je me base en prenant le postulat de récupération de la photo sur le net et qu’à partir de là, la réalisation soit allé jusqu’au bout.
    Pour moi l’hypothèse que personne n’ai vu de qui il s’agissait avant la publication est la plus inquiétante par sa « banalité ».

  4. L’acculturation des communicants mène à ce genre de bourde. Une photo qui depuis des décennies est utilisée pour illustrer cette affaire est visiblement inconnue par ceux qui ont réalisé ces documents.
    Là où je m’interroge, c’est sur le nombre de personnes ayant validé cela, il n’y en est pas eu un pour s’apercevoir de cette stupidité.
    Effectivement le toujours moins cher, ou le tout gratuit, tire vers le bas notre profession. La conscience professionnelle n’est plus une valeur sure…

  5. Ce qui est pathétique dans cette affaire, c’est la misérable excuse du pseudo responsable qui a dit que c’était un graphiste d’origine étrangère qui ne connaissait pas l’affaire et qui aurait choisi cette image en tapant enfant dans google images.. La pratique est déjà pas légale, mais ce qui est encore plus choquant, c’est que personne n’ai validé cette affiche ! même l’imprimeur n’a rien capté ? surtout quand il vérifié l’alignement des couleurs, en gros personne n’a tilté, je trouve ça juste énorme… On tombe en plein dans Idiocracy…

  6. Je trouve un peu facile de hurler avec les loups et parler d’inculture ou de quoi que ce soit de ce genre.
    Si ça se trouve, le graphiste ou l’imprimeur qui a fait cela n’était même pas né au moment de l’affaire et, d’autre part, en tant que Français on a un peu trop tendance à se regarder le nombril et à se prendre pour le centre du monde, alors qu’il est fort probable que si vous demandez à n’importe quel Suisse, Allemand ou Anglais, ne fut-ce que pour citer les pays limitrophes, ce qu’ils pensent de l’affaire Grégory, il y a fort à parier qu’ils n’en n’ont jamais entendu parler, même s’ils étaient déjà ados ou adultes à l’époque.

  7. …débile comme excuse… c’est le graphiste qui a validé le BAT de l’affiche ? non mais allo, ils nous prennent pour des cons ou quoi ? faudrait faire du ménage…

  8. Le problème c’est qu’aujourd’hui, surtout grâce à Google, la plupart des gens pensent qu’il suffit de chercher une image, de la prendre et de l’utiliser, comme ça sans demander l’autorisation à personne, sans payer les droits d’utilisation.
    Cherchez par exemple sur Google image « Carrot Fotolia » et choisissez le grand format…
    Vous trouverez des images comme celle-ci http://www.google.com/imgres?imgurl=http://blog.brindilles.fr/wp-content/uploads/2013/06/Fotolia_51265733_Subscription_Monthly_XXL.jpg&imgrefurl=http://blog.brindilles.fr/les-cles-alimentaires-quand-on-allaite/&usg=__uT-VKxhFa5RbJUIXP3X29B7SK4w=&h=7360&w=4912&sz=7564&hl=it&start=2&sig2=oQjEwnHYMjUlXQbxNjL_jw&zoom=1&tbnid=hDHTZ-E7k7ok1M:&tbnh=150&tbnw=100&ei=C5vnUdv3K4fGPM-_gdgG&prev=/search%3Fq%3Dcarrot%2Bfotolia%26safe%3Doff%26sa%3DX%26sout%3D1%26hl%3Dit%26tbs%3Disz:l%26tbm%3Disch&itbs=1&sa=X&ved=0CDAQrQMwAQ
    35 Mpix c’est pas rien……

  9. Bravo avec les photos gratuites ou super pas cher ..on arrive à des monstruosités, et bien sur c’est la faute au stagaire..

  10. Complètement d’accord avec toi.
    Ce malheureux gag me parait sympthomatique des comportements de notre société vis à vis du marché de l’image en général, et de celles que l’on peut piquer (pardon « télécharger », c’est un synonyme à présent..) sans risque sur le web, en particulier.
    Comme d’hab en france, « on » accuse le lampiste…il est vrai qu’il n’a pas brillé de mille feux dans ce cas, mais « on »…pas mieux!
    Bref…

  11. N’oubliez pas le dicton : « ce qui est gratuit est pourri ! »
    2 leçons à retenir :
    – la 1ère est que la technologie qui l’emporte n’est pas forcément celle qui excelle en qualité, mais celle qui, économiquement, est la plus rentable pour l’industriel ou le consommateur : le mp3 supplante le cd, l’evf tue l’ovf (hors matériel expert-pro ; mais jusqu’à quand des pros sur la planète, car c’est le pro qui fait le D4 et non l’inverse)
    – la 2ème est que, comme tout n’est question que d’argent, pourquoi en serait-il autrement pour l’individu ? : pourquoi aller payer un pro, alors qu’un amateur va te pondre un ersatz gratuitement (en allemand : produit de remplacement) et pourquoi payer un responsable qui a de la bouteille qui validera de manière certaine une créa ?
    Au final la rentabilité de tout gagne sur la qualité qui a un prix et cette affiche en est la preuve : on dirait une fausse pub des NULS, parce qu’ils sont … nuls…

  12. C’est en principe à la personne responsable (qui est très bien payée pour ça), d’assumer la responsabilité d’une éventuelle erreur de ses subalternes. Ça a toujours été comme ça…
    Il ne fallait tout simplement pas employer un graphiste amateur (ou alors l’encadrer)… Le fait que ce soit un festival n’excuse rien. Est-ce que l’électricien qui sécurise la scène est bénévole ? Non surement pas…
    La loi fixe ce qui est autorisé / interdit. Nul n’est sensé ignorer la loi, il ne faudrait pas oublier que c’est la base de la civilisation : on se met d’accord sur un corpus commun d’interdits et de règles (le droit à l’image ou le droit d’auteur en font partie au même titre que l’interdiction de la polygamie par exemple).
    OK, ces règles sont amenés à évoluer (pas toujours dans le bon sens), mais ce n’est pas à chaque individu de les faire évoluer librement…
    J’espère que le procès de l’utilisation de cette image aura lieu et que les responsables du festival seront lourdement condamnés.
    C’est notre intérêt à nous photographes… Et celui de tout citoyen pour la protection de son image (qui n’a pas envoie de se retrouver utilisé à son insu dans une publicité, comme le petit Grégory)
    La justice a aussi une valeur éducative… Du moins théoriquement, car on est en train de l’oublier totalement…. Le laxisme judiciaire généralisé, qui protège autant le coupable que la victime, envoie aux futurs coupables le message que la société sera “clémente” une fois de plus.
    Et les conséquences sont dramatiques : un sentiment général d’impunité se repend.
    Et les gens ne se sentent responsables de rien, ne se posent jamais la moindre question, ne font pas attention aux autres, ni aux conséquences de leurs actes !
    Même les graphistes sont irresponsables…
    A+

  13. Mon brave Bige, j’attendais justement d’un homme cultivé comme toi, qu’il apprécie l’humour au second degrés…
    qui est justement un signe de culture ;-)
    On peut être cultivé, sans ignorer la « sous-culture » populaire (que tu n’ignore pas toi non plus, puisque tu connais Nabila).
    Preuve que l’on peut connaitre Nabila (comme toi et moi) et être cultivé…
    Cela ne devrait pas laissé songeur, mais plutôt interpeler !

  14. Dans la com c’est certain et depuis longtemps… On est dans l’ère du jetable ;o) : qualité, concept, illustration et… photographe.

  15. Vibert : « Et les conséquences sont dramatiques : un sentiment général d’impunité se repend.
    Et les gens ne se sentent responsables de rien, ne se posent jamais la moindre question, ne font pas attention aux autres, ni aux conséquences de leurs actes ! »
    C’est ce que j’appelle la prime au tricheur car la sanction est toujours plus rentable pour eux, quand il y en a une. Pourquoi se priver ?

  16. @Gilles: mais on s’en cogne que la personne soit née avant ou après l’affaire grégory, idem pour la nationalité des gens qui sont travaillés sur le projet ! la question n’est pas là, c’est juste énorme de ne pas rechercher la provenance d’une image, encore plus un enfant qui doit être protégée !
    Le pauvre stagiaire incapable et coupable comme toujours qui sera lapider sur la grand place à bien un chef, non ? et bien à ce moment là il n’avait qu’à faire son travail c’est tout. Moi je suis dév web et je travaille dans une agence de com, bah les photos les graphistes vont les prendre sur des banques d’images ou font parfois « rarement » appel à un vrai photographe pour des commandes particulières et ce avec tous les papiers nécessaires pour les droits, mais JAMAIS ils iraient chopper une photos sur google, NAN MAIS ALLO QUOI

  17. Le plus drôle est qu’un pro aurait très bien pu pondre ça. Professionnel n’est pas synonyme de compétant ! Certains amateurs sont bien plus compétants, concencieux et rigoureux que certains professionnels. Le nombre de professionnels totalements incompétants que je croise dans le domaine du bâtiment ou de l’informatique, par exemple, est incalculable. S’il suffisait de payer pour avoir un travail de qualité, cela se saurait et nous serions bien plus nombreux à payer plutôt que de faire soi-même…

  18. Un argument choc que je saurait parrer, au marché de Brive-la-gaillarde les pandores en ont naguère fait les frais ;o)
    Pour ne deniaiser sur les subtilités du second degré, je me suis fait les 10 minutes de pack-culturel sur le sujet via Google.
    Si le ragout de rumeur qui veut qu’elle est déposé son expression est vrai , JF garde-a-toi, tu va devoir payer des droit d’auteurs.
    Ou alors tu la spolie! hin! hin!
    Un futur billet croustillant sur les droit d’auteur sur le blog!
    Miam ;o)

  19. @ Laurent  » Certains amateurs sont bien plus compétants, concencieux et rigoureux que certains professionnels  »
    Ce qui est très facile quand on en retraite, en vacance ou au RMI et qu’on a que ça à faire… On peut prendre tout le temps de lècher et fignoler son travail (qu’il s’agisse d’une photo, d’une pâtisserie, ou d’un coup de platre sur un mur)…
    L’amateur n’a aucun souci de rentabilité ! Tandis que le professionnel est lui assailli de taxes et de charges et d’impôts… qui servent à entretenir le mec au RMI et à payer la rente des retraités !
    Si les professionnels ne pleuvent plus travailler correctement, c’est pas forcément de leur faute ! Mais de la faute d’un système qui invite à l’assistanat et décourage les entrepreneurs !
    La valeur travail a été systématiquement ringardisé et dévalorisée par des générations de prof endoctrinés et de politiciens de gauche, qui n’ont jamais travaillé, ni crée le moindre emploi… et qui en plus donne des leçons de bonne conscience au monde entier !

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎