web analytics

Un Macbook Air 13″, plus rapide qu’un Mac pro ?

43
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

L’actu est bien calme en ce début de mois d’août… Calme, c’est trop, trop calme. J’ai tout de même reçu ce matin un court mail de Stéphane Groleau, excellent photographe d’architecture (photos-architecture.com), qui me donnait ses premières impressions sur son nouveau Macbook Air 13″ :

Macbookair  » Bonjour Jean-François, Je sais que tu t’intéresses au MacBook Air pour en avoir déjà parlé sur ton site. Je viens d’acheter le modèle 13″ de base et c’est une véritable bombe ! Il est plus rapide dans Photoshop CS5 et Lightroom 3 que mon MacPro 2.66 Ghz avec ses 14 gigas de RAM.

Je suis photographe d’architecture et j’ai souvent de l’assemblage de grosses photos à faire, souvent avec 3 photos du 5D MarkII. J’ai chronométré cette tâche pour comparer les deux ordinateurs… Et le MBA est jusqu’à 20 secondes plus rapide que le MacPro pour cette tâche ! La nouvelle génération avec les SSD n’est plus qu’un simple videur de carte de luxe, c’est devenu un outil de travail très efficace en voyage ! Voilà je voulais te faire part de mon expérience concrète « .

Merci à Stéphane (et bravo pour tes photos réalisée avec des objectifs TSE ;-) Vous pouvez vous aussi livrer vos impressions, coup de gueule et messages à caractères informatifs ;-) En commentaires ou même par mail…

Une dernière petite chose : chez Cuk, on parle du Samyang 500 mm à miroir, celui que j’avais essayé ici et là (j’avais même volé une jolie photo d’un baiser à Montmartre ce jour là, allez je vous la repasse ;-) Bon finalement on aura quand même eu des truc à lire ce soir !

Baisé

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

43 commentaires

  1. Pour le Mac Book Air vs le Mac Pro, pour le Mac pro de Stéphane, je crois que c’est une machine d’environ 5 ans, donc rien de surprenant!
    Sinon c’est une super machine, très hâte d’updater mon macbook pour celui-ci!

  2. ce qui m’interesserait serait de savoir comment cette personne travaille ? vu la taille du ssd et le poid des fichiers comment s’organise son dd ou son reseau ?

  3. euh…j’ai payé mon titanium 1ghz 3 500 euro neuf. à part un 7200 trs (pas de sata donc pas de ssd), je n’ai rien pu faire évoluer !!! je ne m’en sers plus.
    j’ai payé un mac pro 2,66 ghz 2 000 euro d’occase,
    j’ai pu mettre un ssd vertex 2 120 g, 7 giga de ram, une 5870, deux sorties en plus en e-sata, je pourrais le passer en USB 3 et j’ai pu changer l’écran. j’arrive même à faire tourner crysis 2 casi à fond la qualité !
    donc j’ai bien peur, Gilles, que ce soit ta réflexion qui n’a pas de sens.

  4. procs = 80 euro
    ssd : cadeau d’un ami mais bon, 150 euro
    ram : 100 euro
    5870 : 200 euro
    au final, le prix qu’il valait en neuf en 2006, soi 2 500 euro
    je l’ai depuis 2007

  5. ps : euh…l’imac 27″, c’est pas celui qui, quand tu affiche un aplat gris, fait un beau dégradé ? =)) déjà que tout les écrans apple que j’ai croisé, avec un gris affiché, un côté était toujours plus rouge (chaud) que l’autre =)). et sur un aplat noir, je parie que t’as une ou deux zone sur les bords plus claires comme une fuite de lumière. (effet mura…)

  6. Je suis entièrement d’accord avec 406. Souvent un Mac Pro est bien plus évolutif et cohérent pour en faire une machine de bureau qu’un portable. Je ne reparlerai pas des possibilités évolutives et de réparation.
    On peut se servir d’un portable comme d’une machine de bureau, mais faut y raccorder des périphériques d’entrée (sinon bonjour l’ergonomie), un écran (chouette, on peut se faire un double écran, mais on perd beaucoup de place à laisser l’ordi portable ouvert)… Et puis en utilisant le portable fermé, il chauffe beaucoup. De plus, la gestion de la veille / activité est dramatique sur un laptop Apple. En le fermant, il se met en veille. On ne peut le réactiver en bluetooth. On est bligé de brancher un périphérique USB et encore c’est capricieux…
    Il est donc difficile de comparer une vraie machine de bureau et un ordi portable en utilisation purement sédentaire.

  7. Pour moi, il ne fait aucun doutes que l’on est gagnant (financièrement, en terme de sécurité et en terme de temps gagné) avec un Mac Pro, du moment qu’on le garde au moins 4 à 5 ans…
    Quand on liste tous les inconvénients des iMac, à commencer par les galères d’écran !
    Sans parler d’une éventuelle panne qui immobilise toute ta machine (en bloc)…
    Ou encore la galère dès que tu veux changer le disque…
    Dernier point : je ne connais personne qui utilise toujours confortablement un iMac d’il y a 4 ou 5 ans… ça se traine.
    Bref l’iMac, ça va, tant que tu es dans une utilisation amateur. Mais si tu bosse avec ta machine, je le déconseille vivement ! Enfin, chacun fait en fonction de ses finances.
    Par contre je serais d’accord avec Gilles pour les reflex : à l’exception de quelques domaines spécifiques (sports, animaux), je ne vois plus beaucoup d’intérêt d’acheter un EOS 1D ou Nikon D3…
    Mieux vaut se contenter de la gamme juste en dessous (EOS 5D, EOS 7D, D700, D300s… et même D7000 (une petite merveille, tant qu’on a pas besoin de rafales de plus de 7 ou 8 images)…

  8. Par exemple, ça fait plus de deux ans que mon Mac Pro tourne au SSD… Ce qui n’aurait pas été possible si j’avais acheté un iMac un iMac (on peut changer le disque de certains iMac, mais pas de ceux de l’époque à laquelle j’ai acheté mon Mac Pro)…
    Cela fait trois ans, que mes disques externes sont en eSATA ! Idem impossible avec un iMac (quand à Thunderbold, on ne trouvera des disques à cette norme, que le jour ou les Mac Pro en seront équipés… J’ai remarqué que souvent les amateurs ne font même pas la différence entre USB et Fire Wire ).
    Mon Mac Pro contient un RAID 1 de 2 fois trois Tera pour mes photos (Plus un SSD + un disque Time Machine et stockages divers)…
    Trois preuves de l’évolutivité indispensable des Mac Pro, pour un photographe pro…
    Mais en ce moment, ce n’est pas le moment d’acheter le Mac Pro (modèle en fin de vie), mieux vaut attendre les nouveaux modèles, qui ne devraient pas tarder.
    ET là, ça risque de « dépoter grave » une fois de plus…

  9. Entièrement d’accord avec JF pour le Mac Pro (j’en ai un sur ses conseils).
    Matt, Gilles parlait plutôt d’un iMac… C’est tout de même plus pratique qu’un laptop.
    J’ajouterais qu’avec un Mac Pro tu peux avoir deux excellents écrans bien calibrés… Impossible avec l’iMac, dont l’écran est inutilisable en photo ! Même les derniers… (trop beau, trop contrasté, trop saturé, impossible à calibrer précisément).

  10. Actuellement quel macpro conseillez vous à un prix « correct » +/- 3000 euros, car je ne connais pas les différents processeurs par rapports au imacs
    d’avance merci

  11. Je suis aussi un vendu au MacPro comme machine principale de travail, le mien est un 2.66 et commence à dater, mais après 5 année il tien encore la route. Ma copine, aussi photographe, a un iMac qui date de 2 ans, et mon MacPro est beaucoup plus rapide, sans compter le bordel à tout les 3 mois pour le disque de backups qui doit être remplacé par manque d’espace et de connectivité.
    Le MacBook Air me sert surtout pour les voyages.
    J’attend la prochaine génération de MacPro pour le changer, il devrait y avoir une grosse évolution niveau design de boitier et performance.

  12. Je suppose qu’actuellement un simple Quad coeur (un peu gonflé en fréquence à 3,2 Ghz soit un surcout de 400 € par rapport au modèle de base) est largement suffisant en photo (3024 € TTC)… Auquel il faut ajouter entre 400 à 700 euros d’écran Dell Ultra Sharp (24 à 27 pouces)
    Multiplier les coeurs ne sert pas à grand chose. Ce qui compte dans Lightroom c’est plutôt la fréquence (même s’il exploite la plupart des coeurs mais au delà de 6 on ne gagne plus rien – Donc 4 c’est assez). 6 à 8 Go de RAM sont suffisants :
    http://store.apple.com/fr/configure/MC560F/A?select=select&product=MC560F%2FA&mco=MTg2OTUwMzY
    Par contre, prévoir d’acheter des disques rapides et pas cher chez MacWay (pas sur l’Apple Store). SSD pour le système dès que possible !

  13. Désolé Gilles on ne colporte pas on relate juste ce que l’on a vue et testé de nos yeux vu ! Les écrans des iMac ne sont pas d’une qualité suffisante pour la photo…
    Sinon, je confirme tout ce qui a été dit précédemment :
    La différence de perf entre le MBAir de Stéphane et son MP 2,66 vient du SSD (et encore les SSD des MBAir sont les plus mauvais du marché…).
    Stéphane, il te suffit de mettre un SSD et ton MP redeviendra une bête de course !
    Pour ma part, j’ai commencé comme tout le monde avec un petit SSD de 64 Go pour le système et les applis puis très rapidement j’ai opté pour un 256 Go (et maintenant 512 Go !) histoire de tout faire avec (système, applis et travaux) et… c’est encore mieux !
    Résultat, j’ai toujours un MP 2,8 de 2008 et avec le SSD, quelques teras de disques dur en raid (pour mes travaux archivés), 14 To de RAM et cartes USB 3 et eSata…
    C’est toujours une méga bombe !
    Je ne vois donc aucune utilité de le changer actuellement. Je peux donc attendre tranquillement la génération 2012 avec TB et USB 3 de série !
    De plus, en juillet, j’ai passé 3 semaines à faire mon editing et mes dévelloppements raw sur mon « vieux » MBP early 2008 en lui balançant presque 40 Go d’images quotidiennement.
    Et je peux vous assurez que dans LR ou dans C1 avec son SSD de 512 Go, il était plus véloce que le dernier MBP 15″ Thunderbolt d’un collègue !
    Résultat, là aussi, sauf catastrophe (vol,panne,…) j’attendrai la génération 2012 avec USB 3 de série et nappe Sata 3 non défectueuse…
    Voilà c’est ça la magie du SSD !
    C’est encore horriblement cher mais ça change tout !

  14. Je confirme, mon MBA i7 est aussi rapide voire plus que mon Mac pro 2007 3GHz avec SSD et ses 16gb de RAM, c’est impressionnant. Mais il ne sagit que de puissance pure, je ne le ferai jamais faire 24h de rendu ou un gros codage ou même traiter des psd de 15Gb, il a pas l’architecture pour, ventilos, etc… pour supporter une telle charge.
    Par contre au quotidien c’est bluffant!
    Fred

  15. Ah ben inutile d’un gros SSD pour le disque de démarrage. Il faut qu’il soit rapide, c’est tout !
    Le mien est très petit, j’ai pris un Intel de 160 Go seulement… sur le quel il n’y a que le et les applications. Le tout pèse moins de 100 Go… (il faut garder quelques dizaines de Go libres)
    Ajouter y le catalogue Lightroom (seulement 5,8 Go car j’ai déplacé les Aperçus sur un autre disque grâce à un lien symbolique)…

  16. Personnellement , j’ai tenté de calibrer au moins 5 ou 6 iMac chez des collègues avec différentes sondes (y compris iOne Diplay2 et ma vieille Mocaco) : échec systématique sur tous les écrans LED (et la situation dure depuis 2 ou 3 ans au moins)…
    Résultat le meilleur profile est encore celui livré par Apple (iMac récents). Mais il n’est pas idéal pour autant (trop bleu, trop clair, top flatteur)…
    J’ai essayé aussi de matcher l’écran Dell d’un copain avec son Dell 2410 WFP (avec sonde Spyder 3 Pro) : échec total encore une fois…
    Pour moi : l’écran de l’iMac est parfaitement incompatible avec la callibration ! C’est du moins l’expérience que j’en ai…

  17. et moi, du prepresse. je n’ai jamais vu d’image prête à imprimer arrivé chez moi.
    et là, je suis sur un bouquin de 137 images. Tout est à retoucher =))
    Souvent trop sombre à cause de gens qui préparent leur image avec un écran réglé à plus de 100 candelas. d’ailleurs, si tu pouvais me dire à combien tu es sur l’imac, un 200 ne serait même pas étonnant. merci pour la réponse.

  18. Pour moi les écrans d’iMac restent insuffisants en terme d’usage photographique (tout comme les écrans de portable Apple d’ailleurs)…
    Cela ne veut pas dire que toutes les images travaillées dessus sont totalement fausses et à jeter !
    Elles restent « bien assez bonnes » pour être publiées (que l’on songe d’ailleurs à la grande majorité des photographes qui travaillent encore sur des écrans non calibrés et publient leurs images avec succès ;-) Que l’on songe aussi aux dérive qui s’ajoutent « derrière » le travail du photographe (conversion CMJN dans des espaces parfois non spécifiés, dérives à l’impression, papiers pas blancs, etc…). Ces dérives sont plus graves que celles causées par la non conformité d’un écran d’iMac !
    Non évidement, les images restent publiables. Mais leur affichage est juste « approximatif » : pas vraiment fidèle… Je veux dire : légèrement différent et souvent assez largement flatteur (surtout dans le cas des iMac récents).
    Je le répète : je n’ai jamais réussi à en calibrer un correctement, en utilisant différentes sondes courantes (Eye One Display 2, Spyder 3, et la vieille Monaco Color qui était excellente).
    Alors oui, maintenant il y a (enfin) une nouvelle sonde la i1 Display Pro que j’ai présenté ici (mais pas encore testé)… Toutes les sondes précédentes datent d’une époque ou les LED n’existaient pas :
    http://www.macandphoto.com/2011/06/enfin-de-nouvelles-sondes-de-calibration-écran-.html
    Alors, à défaut d’utiliser cette sonde de nouvelle génération (en admettant qu’elle marche bien, ce que je ne sais pas encore), il me semble qu’un Dell Ultra Sharp (24 ou 27 pouces) est une bien meilleure solution pour la photo. Beaucoup moins chère qu’un La Cie ou qu’un Eizo (dépense totalement inutile à mon avis)…
    Déjà il est mat ! C’est un détail, mais c’est tellement plus agréable et reposant pour les yeux (des test auraient démontré que l’oeil fait un effort permanent pour faire abstraction des reflets. Tiens ça me fait penser, avoir lu quelque chose comme la 3D était plutôt néfaste, avec ou sans lunettes).
    Ensuite il dispose de boutons de réglages RVB, de luminosité et de contraste. Cela permet de réaliser la première étape du calibrage : le calibrage (mise au point la plus neutre possible de l’écran avec ses réglages matériels). Une étape dont il faut se passer sur l’iMac…
    La seconde étape vient ensuite : le profilage (création du profile ICC de l’écran).
    Dernière indice que l’écran d’iMac (et de portables) est trompeur… Il m’arrive de travailler des images sur un iMac 24 pouces récent lorsque je vais en Savoie (pendant quelques semaines). Je crée un catalogue Lightroom, que je rapatrie sur mon Mac Pro ensuite…
    Et bien je suis à chaque fois horrifié du travail que je réalise sur l’iMac (une fois rapatrié sur le Mac Pro) ! Et suis obligé de reprendre tous les ajustements d’exposition (et parfois colorés, notamment pour le bleu cyan du ciel)… Les images sont trop sombres et pas assez contrastées ! Normal car l’écran de l’iMac est trop clair et trop contrasté…
    J’ai le même travail de vérification à faire lors du transfère entre le portable et Mac pro… Au moins je suis certain que mes Dell sont justes. Avec un iMac j’aurais toujours un doute !

  19. Je ne m’intéresse qu’aux résultats que je constate Gilles ! Pas aux caractéristiques…
    Et pour ce que j’en ai constaté, l’écran de l’iMac ne marche pas comme j’aimerais (il marche assez bien certes, mais pas exactement comme je l’aimerais)…
    Chez Dell les Ultra Sharp sont évidement Wide Gamut depuis 2009… Mais ça ne sert pas à grand chose, on est d’accord… J’ai eu pendant longtemps un 2408 à coté d’un 2407 l’un en sRVB l’autre en Adobe RVB sans voir très bien la différence.
    La grosse différence entre l’écran de l’iMac et les Dell (dont on ne connais pas forcément la provenance de la dalle, même si c’est probablement Samsung), cela reste l’absence de boutons « physiques » de réglage RVB, de contraste et de luminosité… Ce qui est parfaitement idiot !
    Ainsi que la surface brillante chez Apple (ça je ne m’y ferais pas sur un écran de bureau)… sur un portable c’est acceptable.

  20. Concernant les portables, j’ai du rater un épisode… je cherche un macbook pour ma fille qui commence ses études. Cela n’existe plus sur l’apple store. Est ce passager ou le choix est il désormais uniquement entre macbook air et pro ? Plus de portable Apple pour les étudiants ??? Benoît

  21. bah, les écrans, calibrés, ouich… sans doute, sauf que on se défonce pour sortir des plaques à 100.000 (hein JF), on passe ses nuits à les travailler sur LR3 avec des écrans calibrés, etc etc… Et au final, ben quoi au final ? Vous êtes tout le temps content du rendu de vos images publiées dans la presse ou en édition ???
    Bah, ça fait belle lurette que je ne me formalise plus avec toutes ces histoire de réglage au petits oignons quand je vois ce que les éditeurs puis les imprimeurs font de nos images : de la soupe la plupart du temps !
    Pas grave tout ça, pas grave… calibrer, oui, comme on peut… après… on ne maitrise qu’une toute petite partie de la chaine graphique, c’est rare que l’on puisse contrôler jusqu’à l’impression comme on le souhaiterait, et je vous assure que vous seriez HORRIFIES de voir sur quoi les imprimeurs travaillent souvent…
    Quant à l’iMac, perso, j’en ai eu un pendant 3 ans, et j’en étais très content.
    Plein de photographes de renom bossent dessus. Faut arrêter la masturbation et les fantasmes qui vont avec, je vous répète, il y a énormément de photographes qui bossent sur iMac. Et dans les salles de rédactions, c’est même un immense majorité…
    Maintenant, pouvoir bien calibrer ses écrans et travailler sur des écrans de premier choix, et bien au moins on a l’impression de bien bosser et on se fait plaisir, c’est déjà ça…

  22. je cite JF :
    « La grosse différence entre l’écran de l’iMac et les Dell (dont on ne connais pas forcément la provenance de la dalle, même si c’est probablement Samsung), cela reste l’absence de boutons « physiques » de réglage RVB, de contraste et de luminosité… Ce qui est parfaitement idiot ! »
    Oui, ça c’est LE gros point négatif sur l’iMac (en dehors du non choix mat ou glossy), l’absence de réglages basique de l’écran. JE ne comprends pas Apple là-dessus.

  23. t’es gentil mais si tu crois que je ne contrôle pas après, l’impression de mes bouquins avec mes écrans calibrés et mon système d’épreuve gmg calibré au spectro, tu te fourre le doigt dans l’oeil. j’ai déjà 20 ans de photogravure derrière moi donc je pense savoir de quoi je parle. même si je t’accorde que chez plus de 90% des imprimeurs français, tu dis : iso 12647, le gars te répond : à tes souhaits =))

  24. Oui, et j’ajouterais que sur un iMac 2011, j’ai testé deux sondes qui donnent des résultats différents !
    Alors que ces deux mêmes sondes donnaient des résultat identique (et crédible) sur les deux Dell (24 et 27) qui était posé juste à côté… c’était chez un collègue photographe.
    Et ce résultat était bien sur différent sur l’iMac posé à côté (j’affiche un fond d’écran identique avec une mire pour comparer) !
    Alors ? C’est bien qu’il y a une couille dans le potage non ?
    A qui faire confiance : à l’iMac ? Avec la première sonde ? Ou avec la seconde ?
    Dans le doute la logique la plus élémentaire est de faire confiance aux deux écrans Dell, qui donnent le même affichage avec deux sondes différentes !
    Donc, la théorie, c’est très bien… sur la papier l’écran de l’iMac présente peut-être toutes les garanties… Mais dans la pratique il en va autrement !
    Voilà au moins une expérience que j’ai mené (en vrai), qui persiste à jeter un doute sérieux sur l’écran de l’iMac ! Y compris l’iMac 2011…
    Bon, maintenant, j’ai pas encore testé la nouvelle sonde Eye On display Pro… Je l’ai déjà dit
    SI la nouvelle sonde marche bien sur cet iMac, pourquoi pas… Mais avec des sondes classiques qui n’ont pas étés conçues pour les écrans à LED : désolé c’est NIET pour moi !
    Les choses ne sont certainement pas aussi simple que tu le prétends Gilles…
    Je me répète cet écran d’iMac est peut-être suffisant pour la plupart des gens… Mais il n’est pas suffisament convainquant pour moi ! Tant qu’une expérience convaincante ne l’aura pas démontré, « sous mes yeux »…
    Généralement, je ne crois que ce que j’ai vérifié moi-même !

  25. je cite Gilles :
    « D’autre part, au vu de la conjoncture, je pense qu’un photographe s’en tirera très bien avec un iMac à 1500 euros, surtout que dans cette profession, il doit y avoir plus de types qui doivent renoncer à remplacer leur boîtier ou leur ordinateur pour payer leurs arriérés d’URSSAF que de claquer 4 à 5000 euros dans un MacPro.  »
    MERCI !!! Oui, vu la conjoncture.. qu’est-ce qu’on s’en cogne de savoir que le bleu un peu moins vert là ou plus magenta ici !?! Hein, qui ?
    De plus depuis quand les petits malins qui upload à donf sur leurs photos de vacances sur les Flickr et autre Fotobeurk ils prennent le soin de calibrer leurs écrans selon les normes en vigeur ?
    Bah, ils s’en tapent, les photograveurs s’en tapent (ok , pas tous sans doute il doit bien y avoir encore 2 ou 3 pro en France)… les éditeurs s’en tapent, et moi aussi !!!
    Combien de fois j’ai passé des centaines et des centaines d’heures sur des images avec un matos à la pointe, calibrer par un pro (ce qui m’avait coûté du pognon d’ailleurs pour voir qu’il ne faisait pas bien mieux que moi) pour les voir publiées quasiment en noir et blanc sur un papier que je n’utilise même pas dans mes toilettes… Tout ça …. ? parce que la culture de la photo est FINIE en France depuis 10 ans, c’est plié, et le grand public ne pense plus que iPhone et iPad. Offrir un beau panoramique pour son salon, un beau livre qui sent bon avec des photos qui claquent et qui vous font dire quand on tourne les pages : Wooouuuaahhhh !!! HE ben mais descendez sur Terre les petits gars, C’EST FINI !
    Calibrez vos écrans pour vous faire plaisir, mais de grâce, arrêtez de vous prendre le chou en pensant gangner du pognon avec vos beau travail !!!
    Même Arthus Bertrand il ne vend plus de beaux livres !!!

  26. bon, je tape un peu vite ce matin…
    Sinon, je n’ai pas encore essayé le nouvel iMac 2011 27″. Effectivement, je viens de donné à l’URSSAF ce qui aurait dû être ma nouvelle machine à la rentrée…
    Et ça fait mal…….

  27. Calme toi et ne tombons pas dans le débat stérile version politicien.
    de toute façon, aucun d’autre nous ne changera d’avis alors…
    pi bon, chacun fait selon ses envies et ses expèriences passées.
    on a juste exposé nos points de vue.

  28. Gilles on est bien d’accord ! J’ai testé trois sondes qui ne marchent pas sur les iMac…
    Et c’est ce que je dis depuis le début (remonter au début des échanges) :
    Donc en toute logique :
    L’achat obligatoire d’une nouvelle sonde est un argument négatif DE PLUS, à lister contre l’iMac (en admettant que le nouvelle Eye One Display Pro marche bien, ce que je n’ai pas encore vérifié)…
    Voilà pourquoi je recommande de préférence un Dell U2410 à 449 € :
    http://accessories.euro.dell.com/sna/products/Ecrans_plats/productdetail.aspx?c=fr&l=fr&s=dhs&cs=frdhs1&sku=294998&~ck=bncat&~bk=gr:CategoryRec_catpab2,g:MostBought,rk:
    avec le quel vous pourrez utiliser la vieille sonde que vous partagez avec deux ou trois collègues !

  29. J’ajouterais encore un dernier argument contre l’iMac : c’est l’impossibilité de régler la position de l’écran en hauteur !
    Totalement catastrophique pour les cervicales, d’après la médecine du travail…
    Si vous passez un certain nombre d’heures par jours sur un écran vous devez être en mesure de régler la hauteur et l’orientation de votre écran. Ce que permettent les modèles professionnels de Dell à l’aide d’une seule main.
    Pas pour rien que ce sont les écrans qui équipent toute les salles de marché et l’immense majorité des professionnels dans tous les domaines. A côté, ils ont des modèles amateurs avec des pieds bien plus simples…
    Cela permet de changer de position totalement, de régler la hauteur de sa chaise différemment et de travailler plus longtemps sans mal de dos ! Expérience vécue à l’époque des lourds écrans CRT (j’ai eu des Yiyamma 19 et 21 pouces et j’avais mal au dos… Ce n’est plus du tout le cas depuis plusieurs années)…
    Peut-être aussi parceque j’ai laissé tombé les boîtiers lourds genre EOS 1 !
    Bref pour revenir au début… je reste farouche partisant du Mac Pro et d’un écran raisonnable, que l’on peut changer si ça va pas !

  30. Parler de Mac pro à 4000 ou 5000 € est juste un peu excessif ! Je n’y met (dans les miens) jamais plus de 3500 à 3700 €…
    Un Quad coeur (un peu gonflé en fréquence à 3,2 Ghz soit un surcout de 400 € par rapport au modèle de base) est largement suffisant en photo : 3024 € TTC…
    3024 € TTC ! ! !
    Auquel il faut ajouter 449 € d’écran Dell Ultra Sharp (24 pouces)
    Construit un RAID interne de 3To utile (deux disques de 3 To à 160 €)… 320
    On en est à 3473 €…
    On en est à 3793 € avec le RAID de 3to en interne…
    A comparer à un iMac 27 pouces à environ 2000 € (gonflé un minimum à 8 Go de RAM pour avoir l’équivalent), auquel il faut ajouter un système raid Externe à 900 €…
    La différence n’est donc que de 500 à 1000 € selon la configuration… En comptant que le Mac pro permettra une grande modularité des disques durs dans les années suivantes : donc des économies et de la souplesse ! Sans parler du confort et des risques de panne et de galère en moins…
    J’en conclu avec grande confiance que le Mac Pro est plus économique !
    Ce qui ne veut pas dire évidement que l’iMac est interdit. Mais il y a des inconvénients…
    Tu as la majorité des Taxis qui roulent en mercedes depuis des années, mais depuis la crise de 2008, on commence à voir pas mal de Kangoo taxis à Paris ! Si, si…

  31. Oui, assez d’accord avec JF, sans t’as déjà investi 20.000 à 25.000 € de matos dans ton métier… tu n’est pas à 1000 ou 1500 € près et tu prends le Mac Pro ! De façon a jouer sécurité et confort.
    De toutes façons, n’importe que professionnel doit investir un peu… entre sa camionnette et son matériel !

  32. Franchement si les photographes en sont aujourd’hui à pinailler à 1000 € près, quitte à choisir un iMac conçu pour les familles et les étudiants… plutôt qu’un Mac pro conçu pour les professionnels !
    Autant changer de métier et faire un « vrai métier » ! Gagner décemment sa vie et se faire plaisir en photo le Week End…
    Avec un vrai métier t’hésitera pas à faire une « folie » et prendre un Mac Pro à 3500 € ! ! !

  33. Ma longue expérience de l’informatique en général et d’Apple en particulier, m’a depuis longtemps enseigné qu’avec les machines « fermées » t’es toujours baisé à un moment ou un autre.
    Vu qu’un mac Pro ne coute pas beaucoup plus cher qu’un iMac (1000 € de plus amortis sur 4 ans c’est que dalle), il faudrait être fou pour ne pas mettre toutes les chances de son côté ! Donc Mac Pro évidement…

  34. J’ajouterais que le nombre de pannes et de petits soucis qui touchent les iMac sont sans communes mesures avec le mac pro ! Il suffit de lire les forums de Macbodouille pour en prendre la mesure…

  35. Oui, c’est très bien pour rédiger, faire de la bureautique et classer deux ou trois photos…
    Maintenant pour un photographe pro qui produit chaque semaine et doit jongler avec plusieurs Tera de stock et de sauvegarde, l’iMac ça me fait un peu rigoler.

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎