web analytics

Lettre vélib « Changeons de conduite. Partageons Paris »

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Affichecyclistes_large
Suite à mes aventures récentes, je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager la dernière lettre reçu de Velib cette semaine :

A lire si vous roulez en vélo, quelques règles simples à réviser ! Lire aussi : Décodage du code de la route. Rouler à vélo en ville.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. ben j’avais loupe le post sur ton vol plane
    tu devrais achete un casque avec une camera dessus pour la prochaine fois, je plaisante bien entendu j’espere que tes prochains vol plane seront voulu et maitrise.

  2. Moi qui ne fais pratiquement que du Colombes-Levallois, j’ai conduit un peu dans Paris intra-murros, le mois dernier. J’étais effaré par le nombre de cyclistes qui roulent n’importe comment. On a l’impression qu’ils pensent que le Velib ayant été installé par la Mairie de Paris, le code de la route ou le bon sens ne s’appliquent pas à eux.
    Sans être un chauffard, il y a des angles morts en voiture ou camion, on peut être concentré sur un feu, un groupe de piéton et ne pas voir arriver à fond un vélibiste au moment ou on démarre, comme ça arrive avec le gibier qui traverse les routes de campagne (eux, c’est différent, ils calculent leur trajectoire d’interception avec précision pour endommager la calandre ou le pare-brise :-D)
    ;-)

  3. … oui je comprend ce point de vue ! Mais peut-être les automobilistes agissent sans trop se poser de question, car justement depuis des années ils n’ont pas été habitués à voir des vélos ?
    Ne devrait-on pas obliger les automobilistes à changer leurs habitudes (à rouler moins vite et à être plus attentifs) ? Car après-tout, la ville ne leur appartient pas plus qu’aux piétons et aux cyclistes ? … et il serait temps que ces deux catégories s’approprient à nouveau la part de l’espace urbain qui leur revient ?

  4. Il y a un truc pas mal pour les cyclistes, c’est tout simplement le code de la route.
    Je suis malheureusement un cas à part, mais quand je fais du vélo, (une sortie par semaine) ,si je suis sur route je respecte les panneaux et les feux.
    D’un simple point de vue logique, un vélo qui grille un feu à beaucoup plus à perdre, physiquement, qu’une voiture, avec la règle de la priorité à celui qui de l’élan.

  5. Richard Virenque le

    il n’empêche… la majorité des cyclisteq accidentés respectaient la signalisation et le code de la route !
    On met ces accidents sur le faute à pas de chance (le coup de l’angle mort)… mes fesse oui ! C’est tout simplement que le traffic est trop rapide et les automobilistes trop pressés.

  6. Bonjour
    Pendant 7 ans, je suis allé bosser à vélo.
    C’était génial … pour ma santé, pour mon porte feuille, pour la planète …
    Mais pour que ça reste génial, en plus d’un équipement adapté, casque, gants, lunettes, éclairage … j’appliquais encore plus fortement les règles que j’applique à moto : ne JAMAIS faire confiance aux automobilistes.
    Je préfère être agréablement surpris par un gars qui respecte le code de la route que désagréablement surpris par celui que ne le respecte pas
    Bonne route

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎