web analytics

Le Leica M8, battu par… le Canon EOS 400D

30
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Découvrez dans la dernière livraison de Chasseur d’image (n°290, janvier-février), une série de mesures très intéressantes…

Img3phpLogoci_3
Elles concernent le bruit de déclenchement (et de réarmement de l’obturateur) d’une trentaine d’appareils numériques et argentiques fameux… La durée de ce bruit est également mesurée. C’est une enquète bien moins idiote que ce que la couverture pourrait vous laisser imaginer (ce coup-ci ils se sont dépassé ;-)

Voici donc quelques résultats particulièrement intéressants (classés dans l’ordre du plus discret au plus bruyant) qui tendent à boulverser certaines idées reçues :

  • Niveau sonore 54 dB : Canon EOS 400D, (durée 290 ms)
  • niveau sonore 54 dB : Canon EOS 350D, (durée 295 ms)
  • Niveau sonore 55 dB : Olympus E500, (durée 285 ms)
  • Niveau sonore 57 dB : Nikon D80, (durée 285 ms)
  • Niveau sonore 57 dB : Olympus E400, (durée 285 ms)
  • Niveau sonore 58 dB : Nikon D70s, (durée 290 ms)
  • Niveau sonore 58 dB : Leica M8, (durée 450 ms : la plus longue)
  • Niveau sonore 58,5 dB : Nikon D200, (durée 280 ms)
  • Niveau sonore 59 dB : Canon EOS 5D / 20D / 30D (durée 280 ms)
  • Niveau sonore 59 dB : Pentax K10D (durée 290 ms)
  • Niveau sonore 59 dB : Sony Alpha (durée 295 ms)
  • Niveau sonore 60 dB : Canon EOS 1D / 1Ds, (durée 270 ms)

L’EOS 400D est donc le plus discret des APN… Il n’est battu que d’un petit décibel par le Leica M7 (avec un niveau sonore de 53 dB sur une durée de 300 ms)… Mais ce dernier n’est pas un APN ! Voilà qui va susciter des commentaires passionnés j’en suis certain !  Autrement dit, si vous voulez photographier discrètement, choisissez le plus passe-partout des Appareils… Qui est aussi le plus silencieux (avec un Leica, vous serez de toutes façons vite repéré et catalogué)…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

30 commentaires

  1. Comme cela en devient gentiment l’habitude pour Chasseur d’Images, la marque Olympus est complètement passée sous silence et pourtant je suis certain que le E-1 bat tous ses concurents en matière de bruit de déclenchement de l’obturateur, comparable à celui de mon M3…

  2. C’est marrent, je trouve le bruit du D200 beaucoup plus discret que celui du D70s (ayant les deux sous la main…)
    Je me demande bien comment leur test à été réalisé (condition de mesure)

  3. Je me suis fait la même remarque pour le E-1. Cela prouve que les journalistes ne connaissent pas vraiment les appareils : ce ne sont plus que des machines à recracher des discours marketing que des observateurs du monde de la photo.
    Si quelqu’un veut vraiment un bruit zéro, il n’a qu’à acheter un compact.

  4. Christophe, pas d’accord. Avec les compacts, les constructeurs “s’amusent” à y adjoindre un bruit de déclenchement. Alors, la discrétion ;)
    Mais une chose est sûre, à niveau équivalent, un “bruit” peu être plus ou moins agréable. Par contre, traiter les journalistes de cons parce qu’ils font des mesures synthétiques, je trouve ça fort de café.

  5. Chasseurs d’image est un catalogue payant et vulgaire (mise en page et photos ringardes des années 50 destinées à la france profonde) sur le matériel photographique japonais à l’usage de débutants qui ne font pas de photographies.

  6. Je suis de très près le point de vue de Gilles et j’ajouterai que le bruit n’est pas, pour ma part, un facteur de choix quant à mon matériel (surtout qu’à en croire ce test, j’utilise le plus bruyant…) Je me vois assez mal taper la “discute” sur les db d’un appareil Canon avec l’un de leurs commerciaux. Je pense qu’il y a plus à dire sur la qualité d’image, …, …..
    Olympus, une fois de plus, est mis à l’écart… No comment… je ne suis pas client.
    Pour information, j’ai survolé ce même type d’articles dans la presse spécialisée outre-Atlantique il y a quelques semaines. Chasseur d’images serait-il en rade de sujets pour plagier leurs confrères??? Ou alors, la presse spécialisée n’a plus rien a nous offrir au pro et ne s’inquiète plus que d’un client lambda qui se pavane devant des articles techniques et sans intérêt.
    Rien de tel qu’une bonne discussion avec les commerciaux Canon et/ou Nikon, suivie d’un prêt d’essai lors d’un reportage pour se faire une opinion.
    Aymeric,

  7. “Chasseurs d’image est un catalogue payant et vulgaire (mise en page et photos ringardes des années 50 destinées à la france profonde) sur le matériel photographique japonais à l’usage de débutants qui ne font pas de photographies.”
    Le genre de propos qui suintent l’intelligence et le respect. Bravo.

  8. test stéril et sans grand intérêt… il me parait difficile de comparait un M avec un 400D ou même un 1D! tant les systèmes ne sont pas les mêmes. la question de la discrétion qui a déja été abordé ici est un vaste sujet qui tient moins au boitier lui même, au couple utilisateur boitier(objectif)!
    on peut effectivement être plus discret au 300 mm au 50 et inversement. lors de spectacle concert ou même lors d’un reportage la distance au sujet est pour moi le point le plus important. le boitier n’étant qu’un outil!

  9. Pour faire taire les râleurs j’ai rajouté les résultats des Olympus ! Vous pouvez accuser Chasseur d’image de tout ce que vous voulez… Mais certainement pas de manque d’objectivitée ! Ils connaissent leur boulot et quand ils font un comparatif, ils prennent en compte tous les appareils ! Ils savent qu’on les attend au tournant…

  10. ben apparemment y a au moins deux Christophe qui fréquentent régulièrement ce blog …. Donc je m’identifie… Et pour dire que pour une fois, mois qui suis vraiment, mais alors vraiment pas copain avec CI, je pense qu’ils ont fait un assez bon numéro ce coup-ci…
    POur revenir au bruit (le sujet du jour quand même…) je dois dire que pour n’avoir pourtant déclenché que 5 ou 6 fois avec le 400D, j’ai été stupéfait de son bruit, et je peux vous dire que je pense sérieusement à en acheter un, notamment pour ça, et pour son encombrement… C’est pas compliqué, il tient dans la main…
    Et si j’en crois certains.. :o), il est plutôt très bien ce petit boitier “amateur”… Ceci dit, je suis curieux de voir à quoi ça ressemble au bout de mon 500 mm F/4 IS !!!
    :o))

  11. Je ne comprends pas la virulence des propos tenus ici sur ce point.
    Tout le monde s’accordait à citer, après la qualité d’image bien entendu, que le faible bruit de déclenchement des Leica M argentiques était un de leurs atouts, qui les destinait bien à la photo de concert.
    Il faut visiblement reconnaitre que le M8 ne dispose plus de cet atout et ce n’est pas la peine de se mettre dans tous ces états pour autant.

  12. Euh… là encore j’ajoute ma voix à celle des autres : de qui se moque-t-on ? Ce genre de test c’est de la mesurette stérile ; ce magazine s’adresse à des amateurs en tentant de les aiguiller et de leur fournir des critères de choix. je ne suis pas certain qu’en faisant ce genre de comparatif on reste bien dans la photographie. Comme d’habitude et plus que jamais, Chasseur d’Images fait dériver la photo vers le matériel qui la prend, jamais on y trouve d’article ne mentionnant PAS le matériel utilisé par le photographe.
    Ne nous égarons pas, revenons à la photo, la vraie, celle qui implique un photographe et un sujet, mieux vaudrait parler de rapports humains, de chaleur, de compréhension, de connaissance de son sujet, de préparation, de création, de style, etc.
    Je recommande aux lecteurs de C.I. de changer de lecture, même Réponses photo est un peu mieux (plus proche des photographes et moins du matériel, quoique…), dans “Photo” il y a des photos (eh oui…), dans Images magazine aussi, dans les hors-série Photo de Connaissance des Arts, et aussi le magazine Photo America, ou encore Photo District News, outre-Atlantique. On vit à l’heure d’Internet, alors regardons un peu au-delà de notre petit nez !

  13. C’est l’une des raisons pour lesquelles il y a maintenant plusieurs années, j’ai mis fin à mon abonnement à CI : trop de tests “scientifiques” et passez de tests “pratiques”. Franchement, dire que tel appareil est plus ou moins bruyant que l’autre en mesurant un écart de 4 ou 7 DB est ridicule car dans la pratique cette différence est difficile à percevoir, même dans un endroit silencieux.
    D’autre part, pour faire suite au précédent commentaire, il est clair que CI est une revue plutôt spécialisée dans le test de matériel photo. Il est donc normal que ses journalistes parlent beaucoup matériel. Mais l’image n’est pas oubliée pour autant : voir les rubriques Portfolios, Actualité des agences, Expos… Et depuis quelques année, ceux qui sont allergiques aux tests peuvent lire Photophan, une revue éditée par la même équipe que celle de CI et consacrée 100% à l’image.

  14. oui, bien sûr, mais vous pouvez aussi ne pas du tout acheter CI, comme moi… et ne pas dire n’importe quoi…
    Le bruit, en fonction de ce qu’on photographie, ça compte… je n’y connais rien mais j’magine que lors d’un concert de musique classique, un Leica ou le 400D seront bien utiles au photographe, alors que lors d’un concert des Red HotChili Peppers, on s’en cogne de shooter avec un 1D… Voilà… maintenant, j’avoue que les tests CI, je m’en cogne aussi.. les pros savent ce qu’ils font et quand on achète du matos, on attend pas CI pour ça… on achète ce dont on a besoin./ ON connait le matos…
    Quant à photophan machin… pareil…
    Chaque journal a ses lecteurs, et c’est très bien comme ça.. on oblige personne à acheter non plus… et il est vrai que la presse anglo-saxone est plutôt pas mal…mais c’est tout aussi bourré de pub à tous les étages… pardon les pages..

  15. pour faire des photos durant des concerts, des soirées entre amis, etc. avec un 350D (égal au 400D pour le bruit), je tiens à signaler que j’aimerais bien avoir un 5D à la place, parce que les canon “pas cher” font un bruit de réarmement particulièrement aigu, un genre de “couic couic” qui attire sérieusement l’attention du public alentour. Au contraire je préfère de très loin le beau “clic clac” des gros EOS, ou des Nikon, plutot que ce couic-couic de 350D, peut être pas fort, mais hyper gênant, hyper cheap.
    Bien à vous.

  16. ..je pense aussi qu’Olympus devrait faire un peu plus de pub dans les magazines français!! lol
    ..il serait ainsi plus aimés dans les redactions …
    ..car je suis sûr egalement , que le plus silencieux des APN est l’Olympus E1 !!
    l’E1 ne fait pratiquement aucun bruit!! ..on ressent juste une legere vibration quand on shoote … tres veloutée , tres douce!
    …un régal !
    …et je n’ai pas pris encore tous les reflexs du marché (quoique …. ) , mais n’en ai pas vu de plus discrêt encore!

  17. – Olympus, c’est peut-être bien, mais le 4/3, c’est pas bon…
    – CI flatte le chaland en donnant des données brutes à ses lecteurs qui ont donc la sensation de maîtriser le sujet. Quand on explique quelque chose à ces êtres avisés, ils ont lu beaucoup de théorie, mais bien souvent, ils ne savent pas à quoi ça sert parce qu’ils lisent plus qu’ils ne prennent de photos… Pour la plupart, ils ont le temps, ils sont reraités… Le retraité aime se sentir rassuré…
    Pour les photos de spectacles, dans les théâtres ou les récitals dans les églises, un obturateur guillotine style D2H est une réelle gêne, pour les artistes et le public.
    Donc la discrétion est un facteur qui peut être essentiel.
    NB : +3 dB -> volume sonore X 2.
    En plus du bruit, le souci est le mauvais amortissement des miroirs sur certains modèles.
    Salutations

  18. @Rédigé par: Tony | 19 déc. 06 09:26:07
    Je n’ai pas dit que les journalistes étaient des cons, loin de là, j’ai simplement dis qu’il devrait être les mieux placé pour connaitre le matériel et on a souvent l’impression que ce n’est pas le cas.
    Autre exemple : lors du test du Panasonic DMC-L1, le “testeur” croyait que le flash était cassé car il était en position vers le haut…. Preuve qu’il ne connaissait pas le modèle juste sorti avant par la même marque (le DMC-LC1) qui avait exactement le même système de flash. Par contre, pour du Canon ou du Nikon, là, comme par hasard, il a de très bon souvenir : peut être le dossier marketing fourni est mieux rédigé par ces marques là….
    Je ne pense pas que les tests de matériel soient inutiles : c’est même plutôt un mal nécessaire car nous sommes quand même avide d’infos. Mais certains s’en font une spécialité au détriment de l’émotion photographique.

  19. Entre 54 et 60 dB durant à tout casser 300 ms ou même 400 ms pour le Leica…. bien.
    Mais ces mesures sont supposées avoir été faite dans le vide…. ce qui prouve bien que cela ne veut rien dire…. il y a donc fort à parier que dans des conditions normales du bruit ambiant…. 60 dB durant 300 ms ou 54 dB durant le même temps, la différence ne saute pas à l’oreille. Car repérer une différence de 6 dB dans un bruit ambiant qui doit être aux alentours de 10 ou 20 db suivant qu’on est à la ville ou à la campagne, je défie n’importe qui d’être capable de faire la différence entre le Canon 400D et l’EOS 1. Mozart peut-être ?
    Clic clac c’est Kodak !

  20. Ce sont des décibels acoustiques
    1db = la limite de discernement de l’oreille. Entre 58db et 58.5db, la différence de bruit est indiscernable.
    3dB est effectivement un doublement de l’énergie acoustique, mais l’oreille n’est pas non plus linéaire. Ca représente, intuitivement, “un peu plus fort”

  21. Merci Jean-bidule, ça fera que trois fois qu’on le remarque depuis le début du post…
    Même si l’article de CI sent un peu le sujet tiré par les cheveux, sorti des fonds de tiroir, qui ne révolutionnera pas l’histoire de la photo, ça fait couler pas mal d’encre et surtout écrire tout et n’importe quoi.
    Le problème de la mesure du bruit, c’est que la seule référence objective est le sonomètre dans une chambre sourde. (NB: Dans le vide, le bruit n’existe pas, parce qu’il ne peut se propager)
    Le dB a été créé pour quantifier ce que l’oreille ne peut pas faire, parce qu’elle s’adapte. Elle n’est pas un outil fiable pour avoir une référence.
    Le bruit est génant qu’en rapport à l’espace dans lequel il se produit, et s’il y a quelqu’un à géner…. Les mesures de bruit sont donc pertinentes s’entendant en rapport à un bruit intervenant dans un milieu silencieux. Dans une ambiance de supermarché, tous ces appareils seront des modèles de silence… même si on ne trouve pas encore de M8 dans les supermarchés…
    Après les débats sur ce qu’entendent intuitivement les oreilles, ou leurs porteurs, ça me dépasse.
    Laissez Mozart où il est. Relisez la conclusion du post de Tony un peu lus haut, et sortez prendre des photos.
    Joyeux Noël!

  22. Il y a longtemps que je ne lis aucune revue photo CI ou RP, je crois qu’inconsciemment ou “consciemment” ils ne tiennent pas à froisser leurs lecteurs qui sont en majorité utilisateurs Canon ou Nikon, utilisateur d’un E1 tout cela me fait bien rire.

Leave A Reply