web analytics

Les vaches plus nocives pour l’environnement que l’automobile

14
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Si comme moi vous n’êtes pas végétarien, désolez-vous… A force de manger des steak, nous contribuons dangereusement au réchauffement climatique.

VachePlus encore qu’en conduisant des voitures ! C’est du moins ce qu’affirme l’Organisation mondiale pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), je l’avais d’ailleurs déjà lu à plusieurs reprises. C’est par ici chez Cyberpress.ca, décidement rien ne va plus ! A quoi servira donc Macos 20.1 (d’ici quelques décénies), dans un environnement en ruine ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

14 commentaires

  1. Buffalo Bill et ses pairs sont des heros ecolos avant l’heure !
    Pour avoir décimé les bisons
    Pensez vous! des troupeaux qui aurait pu servir de l’espace tellement ils était enormes…
    et un bison ça bouffe et ça pête!
    heu… c’est la connerie qui va nous tuer, pas le cul des vaches !

  2. Sinon un autre problème lié à l’élevage provient du fait que l’on va manquer de terres cultivables pour produire les biocarburants. Même en utilisant l’ensemble des terres cultivables et en ne mangeant plus, on n’arrivera jamais à produire les 50 millions de tonnes de carburants consommés par nos voitures, chaque année en France.
    Sachant que plus 50 % de nos terres cultivables sont directement ou indirectement dévolues à produire des protéines d’origine animale, dans quelques années, il faudra certainement faire un choix :
    Conduire ou manger, en sachant que si on ne mange plus de viande on pourra rouler un peu plus.

  3. Les biocarburants ne sont une blague, mais il ne faut pas compter sur eux pour plus de 10 % de notre consommation actuelle de carburant mis dans nos voitures et 18 % si l’on ne mange plus de viande.
    Bien entendu, il faut faire le choix des cultures offrant le meilleur bilan énergétique et écologique, tout en tenant compte des consommations intermédiaires. Le E85 est très certainement, de ce point de vue, le plus mauvais choix.
    Un lien pour ceux qui veulent approfondir la question :
    http://www.manicore.com/documentation/carb_agri.html

  4. Bon moi je dis “vive la pile à combustible !” meme si la production d’H2 n’est pas tres ecolo… au moins comme ca il restera tj des vache pour manger de la cote de boeuf :)

  5. Pour ce qui concerne l’hydrogène, le problème tient à sa fabrication, certains ont calculé que pour produire l’équivalent des 50 millions de tonnes de carburant consommés chaque année par les voitures françaises, il faudrait construire 150 centrales nucléaires. Multiplier par quatre le nombre de centrales nucléaires en France semble totalement irréaliste.
    Ensuite pour son utilisation dans les voitures, l’hydrogène étant très inflammable, il est difficile à stocker, de même, la pile à combustible contenant du platine les voitures fonctionnant avec cette énergie sont donc actuellement hors de prix.

  6. Bien vu Jeff. Je viens de relayer cette info dans mon blog d’autant qu’elle me rappelle un sujet paru dans Actuel à la fin des années 80. A l’époque, c’est Joan Baez qui dénonçait les pets de vache et tout le monde se marrait. Comment, les vaches, vous rigolez. Aujourd’hui en France, mieux vaut dénoncez les 4×4, c’est plus facile, plus politiquement correct, et ca ne mange pas de pain. S’attquer au lobby de la viande bovine, en France et ailleurs est une autre paire de manche…
    La protection de l’environnement restera encore très longtemps, une agitation médiatique que si heurtera systématiquement à un lobby ou à un autre. Désolé je ne suis pas optimiste aujourd’hui

  7. Que la viande ai un mauvais rapport ressource/nutrition c’est un secret de polichinelle!
    Parlons des lobbys alors!
    Non, mais on crois rêver! opposer le cul des vaches à l’automonbile! je dis bien toute l’automobile fabrication incluse!
    On nous prendrait pas pour des cons des fois ?
    Cible facile, les vaches
    Dans les pays dit “evolué” ce secteur ne tient que par les subventions, par exemple au US la plue value pour le producteur n’est effectué que sur le surcroit de poids du aux hormones de croissance.
    Donc au niveau lobby ça pèse que dalle! en plus Mac Do est en perte d’image vu la mode “écolo”, et plus que mode le coté porteur en terme commercial pur.
    Bref même si il est oppoertun de se poser des questions sur nos habitude alimentaire , viande pour le mauvais rendement, poisson pour sa rarefacrion, ce genre de connerie, parceque il pas d’autre mots détouren de VRAI problèmes!
    Notament permet de pas remttre en cause le principal, nos habitude de sur-consomation!
    un ipod ça pête pas! mais on peut vicre sans…ha oui ça pollue pas un I.pod…et puis on touche au sanctuaire des “digitaveugles”…
    Pour preuve, ici même, utilisé pour justifier les 4X4…
    Bref les “digitgurus” parlez nous “digit” mais siouplait ne vous ridiculisez pas avec des conneries pareilles.
    mais c’est vrai que quand on maitrise le “digit” on est forcement expert et leader d’opinion en tout!
    Mdddr! Joan Baez, en vieux baba j’adore sa voix, et respecte ses engagement.
    mais faut pas deconner! vous avez mieux en expert, dites les experts en expertise ?
    Lisez donc rené dumont “l’utopie ou la mort”, “déclaration des droit de la nature” de claude marie vadrot, penchez vous sur le celèbre rapport du MIT commandndité par le club de rome, le croissance zero evoquée par l’OCDE…
    c’etait il y plus de trente ans! le mac m’existait pas, hulot suçais son pouce, et et les experts était pas des guignols “digit”, ou clown “séquence émotion”!
    Désolé de taper dans la fourmillère! mais vraiment la connerie assenné avec tant de prétention c’est consternant !
    pareil je suis pas ioptimise quand je vois des …. pareils!
    Charlatans! intoxiqués par vos proppres “homélie”
    Guignols! bouffons!

  8. Pratiquement toutes les activités humaines sont polluantes.
    Si vous voulez savoir où vous vous situez en terme d’empreinte écologique vous pouvez faire ce test approximatif :
    http://www.agir21.org/flash/empreinteecoweb/loadcheckplugin.html
    Le but, c’est d’atteindre une empreinte écologique proche de un. Ce qui veut dire, qu’à long terme, on pourrait se contenter d’une seule terre pour vivre en équilibre avec la nature.
    Bon test.
    P.S. : Mon empreinte écologique est égale à 1,2, car c’est pour moi une préoccupation constante.

Leave A Reply