web analytics

Lightroom Classic CC ou LR CC quelle formule choisir ?

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Certaines choses vont changer à l’avenir pour acquiérir Lightroom… Notamment les formules d’abonnement, vu la disparition de la licence classique perpétuelle (relire notre longue discussion ici).

Il faut comprendre que le nouveau « Lightroom CC » n’est pas le « vrai Lightroom complet ». Il s’agit d’une version légèrement allégée, spécifiquement orientée vers le Cloud. Qui vous sera utile, surtout si vous envisagez de travailler sur iPad / iPhone…

Ou encore si vous désirez construire un « Portfolio » en ligne basé sur Lightroom, nous en parlions encore ici très récemment : Publiez de Lightroom directement vers Adobe Portfolio. Précisons toute de même que la plupart de ce qui est possible depuis ce nouveau « Lightroom CC » en terme de synchronisation : l’est aussi depuis « Lightroom Classic CC » (à quelques petites exceptions près)…  La synchronisation entre deux ordinateurs est simplifiée par Lightroom CC, à condition d’uploader vos images vers le Cloud d’Adobe (ce qui ne sera une solution que si votre base photo ne pèse pas très lourd).

 

Nous détaillerons toutes ces questions dans notre formation du 11 novembre prochain à Paris (au moment du Salon de la photo) : Formation comprendre Lightroom Classic, Lightroom CC

 

Mais si vous voulez travailler « sérieusement » sur ordinateur : c’est toujours le Lightroom Classic CC qu’il vous faut : c’est lui le « vrai Lightroom », qui actuellement est une (très) légère évolution de Lightroom 6 (qui était aussi appelé anciennement « Lightroom CC » lorsqu’il était acheté sur abonnement : mais ne confondez pas avec le « nouveau Lightroom CC » qui est le nouveau nom de Lightroom Mobile – Il y a un terrible risque de confusion entre deux produits totalement différents mais portant le même nom, c’est totalement incompréhensible d’avoir fait ça ! ).

 


Voici donc les nouveaux tarifs (page Adobe ici)… Il y a désormais trois formules d’abonnement possibles de 11,99 € à 23,99 € par mois :

 

  • Abonnement à Lightroom CC – Inclut la nouvelle version de Lightroom CC (ex Lightroom Mobile) et 1 To d’espace de stockage dans le cloud. Pour 11,99 € TTC par mois (pas de Lightroom Classic ici : il s’agit de l’ancien Lightroom Mobile : une version allégée de Lightroom)

 

  • Formule Creative Cloud pour la Photo : Inclut la nouvelle version de Lightroom CC, 20 Go d’espace de stockage dans le cloud, Lightroom Classic CC et Photoshop CC. Pour 11,99 € TTC par mois (peu d’espace Cloud, mais les deux versions de Lightroom inclues (le vrai et le petit nouveau)… Et Photoshop CC en cadeau = c’est évidement la formule la plus recommandable).
     

 

  • Formule Creative Cloud pour la Photo avec 1 To d’espace de stockage dans le cloud :  Inclut la nouvelle version de Lightroom CC, 1 To d’espace de stockage en mode cloud, Lightroom Classic CC et Photoshop CC. Pour 23,99 € TTC par mois. Pizza complète, avec la Mozzarella, la roquette et le jambon de Parme au dessus.

 

 


Que penser de la formule d’abonnement incluant 1 To de stockage Cloud ? Evidement : 1 To de stockage, si vous envisagez d’uploader vos fichiers RAW vers le Cloud : ce n’est pas énorme ! Et cela n’intéressera que les amateurs, s’ils ne produisent pas beaucoup d’images en RAW (ni de vidéos). Par exemple, 1 To de stockage : c’est à peu près ce que je remplis si je pars 1 mois et demie en voyage. Et je film très très peu… (et pas la moindre séquence en 4K, alors imaginez si Canon me proposait un EOS filant en 4K ! )… Je me demande donc un peu, qui entreprendra vraiment de stocker toute sa photothèque RAW (ses originaux) « en ligne » ?

 


Ensuite mentionnons l’abonnement incluant 20 Go de stockage en ligne (50 fois moins) : cela suffira si vous décidez d’uploder certaines collections vers le Cloud (ce que nous faisons déjà depuis Lightroom 6), sous forme d’aperçus dynamiques (1 Mo par photo). Et bien entendu c’est adapté aux utilisateurs de Lightroom Classic CC, sachant utiliser les collections.

 

 

 

Nous détaillerons toutes ces questions dans notre formation du 11 novembre prochain à Paris (au moment du Salon de la photo) : Formation comprendre Lightroom Classic, Lightroom CC

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. En tout cas très déçu par les améliorations de l’outil développement, il y en a très très peu. J’attendais plus du côté de la retouche locale…

    Là l’impression c’est qu’ils sortent une nouvelle version pour prendre un nouvel abonnement à plus 20€….

  2. De pire en pire ! Ce qui aurait à la limite pu m’inciter à passer à l’abonnement, à savoir Photoshop CC, disparait dans la nouvelle formule…

    • Tu as mal lu ! Photoshop CC est bien inclus dans la formule N°2 : comme c’était le cas avant (c’est quasiment la même formule que l’ancienne formule Spécial Photographe) :

       

      Formule Creative Cloud pour la Photo : Inclut la nouvelle version de Lightroom CC, 20 Go d’espace de stockage dans le cloud, Lightroom Classic CC et Photoshop CC. 

      >>> Pour 11,99 € TTC par mois (peu d’espace Cloud, mais les deux versions de Lightroom inclues (le vrai et le petit nouveau)… Et Photoshop CC en cadeau = c’est évidement la formule la plus recommandable).

       

  3. Ensuite mentionnons l’abonnement incluant 20 Go de stockage en ligne (5 fois moins)  c’est encore pire : 50 fois moins 

  4. Quelle formule choisir ? Pour celles et ceux qui ont Lr6 en licence : aucune ! Attendre 6 mois 1 an avant de voir ce qui sera proposé et surtout gardez votre licence !

    • J’en suis là aussi !

      Cependant, en regardant plus loin, la nouvelle architecture technique proposée (LR CC) induit le stockage des originaux chez Adobe, ce qui permet un traitement sur plusieurs équipements simultanément (impossible avec LR actuel ou Classic). Je me trompe ?

      • C’est bien ça…

        Mais avec le Lightroom Classic CC : on peut quand même avoir cela grâce aux aperçus dynamiques (seuls eux sont synchronisés)… sur des collections.

        Mais dans ce cas : un seul catalogue peut être synchronisé (CF copie écran) : explications ici :

        https://helpx.adobe.com/fr/lightroom/kb/sync-different-lightroom-desktop-catalog-with-mobile.html

        Ceci est une limitation Logique (trop compliqué et trop d risques d’erreurs causées par l’utilisateur lui-même).. Pour synchroniser plusieurs catalogues de bureau : seu un stockage des originaux sur le Cloud le permet avec suffisamment de sécurité. D’ou la nécessité de développer une nouvelle application : Lightroom CC…

        • Merci pour cette confirmation.

          S’agissant du besoin de traiter ses images soit en déplacement, soit sur plusieurs appareils, il est évident qu’il fallait revoir l’architecture technique de LR. Cette obligation de mettre les images en un point unique, en l’occurrence leurs serveurs, je comprends aussi. Mais alors pourquoi les originaux (si j’ai bien compris) ? C’est ce point-là qui me gêne vraiment. Je fais mon affaire des problèmes de sauvegarde.

          Mettre dans le cloud les aperçus dynamiques  les modifier sur un quelconque appareil, n’importe où, puis synchroniser le tout de retour sur sa « base » avec les originaux, c’est bien ce qui se passe actuellement avec LR6 et LR mobile ? Pourquoi ne pourrait-on pas faire pareil avec  le nouveau LR CC ?

          Si oui, resterait pour moi le pb commercial : avec un abonnement autour de 8€ pour LR seul…je marche.

          Vous les « évangélistes » LR, faites passer le message : ça ne leur coûterait pas grand chose, ils pourraient ainsi garder des clients et ne pas passer pour de vulgaires racketteurs ;)

          • Il est aussi possible avec Lightroom CC : de ne pas uploader les originaux sur leurs serveurs (c’est prévu, regardez et essayez : c’est possible)… Mais dans ce cas, alors Lightroom CC ne présente aucun intérêt : mieux vaut rester avec Lightroom Classic (ce que je conseil à tous d’ailleurs).

            Et (je n’ai pas encore testé ça) : il devrait être aussi possible avec Lightroom CC, de faire une copie manuelle de disque à disque au retour de reportage pour passer d’un Lightroom CC à l’autre… (je n’ai pas encore testé cet aspect de LR CC), un peu comme on faisait avec LR Classic.

            Sauf que c’est sur et certain : si aAdobe avait proposé cette procédure : que 80% des utilisateurs se planteront tôt ou tard ! Car c’est finalement assez compliqué… Et les services de support ne pourraient pas faire face à la somme des demandes et des erreurs (causées par les utilisateurs eux-mêmes) : c’est certain. Car c’est tres technique finalement… ET si l’on « sait faire » cela : alors on sait aussi le faire avec Lightroom Classic, qui propose d etrsè puissantes fonctions à cet effet (et il n’y aurait aucunement besoin de Cloud pour cette synchronisation entre catalogue).

            Lightroom CC a été conçu pour les utilisateurs qui trouvent Lightroom trop complexe dans sa gestion de l’importation, des dossiers et des collections (et il y en a énormément : en gros les utilisateurs de Photo et iPhoto. Apple a fait la même chose il y a longtemps…)

            A mon avis : la seule solution « réaliste » et suffisamment stable, facile et sure (afin de rendre la synchronisation intuitive et sans risque) pour des utilisateurs débutants : c’est vraiment d’uploader les images (originaux) sur un serveur géré par Adobe… Ce n’est pas seulement pour louer de l’espace disque ! Mais vraiment car c’est trop compliqué autrement : fini la gestion de dossiers et d’emplacement.

            Croyez moi : ça fait juste 11 ans que j’explique et enseigne cette synchronisation avec LR Classic de Portable à Mac de bureau (et vice versa) : seulement 5 à 10% des photographes sont vraiment capables de l’utiliser sans faire d’erreur…

            • Je suis informaticien, donc certaines manip un peu techniques ne me gênent pas.

              Je comprends tout à fait le besoin de simplicité pour certains …et même pour moi (manips fastidieuses et un peu risquées c’est vrai!) et par conséquent la nécessité de stocker les originaux dans le cloud sans plus se poser de question ensuite.

              Ce n’est pas la location d’espace disque qui me pose problème c’est la mise à disposition de son fonds photographique chez Adobe dont à priori ce n’est pas le coeur de métier, contrairement à un Joomeo par exemple, chez lequel je mets des images…mais certainement pas les originaux.

              Je trouve étonnant que les pro (comme vous…) ne soient pas gênés par ça.

              Peut-être en discuterons-nous lors du Salon ;)

              • Hello !

                Bah, je ne pense pas qu’il existe une grosse différence entre déposer ses originaux sur le Cloud d’Adobe, ou ses mails sur les serveurs de Orange… Ou encore ses documents chez Dropbox !

                Il ne s’agit que de systèmes de Cloud sécurisés… comme tous les industriels en proposent (Apple, Amazon, Google, Orange, etc…)

                Rien à voir avec Flickr, Facebook, ou d’autres réseaux sociaux dont le but est le « partage ».

                Ici Adobe ne propose que du « stockage sécurisé »… C’est autre chose !

                • Le cloud Adobe au sens datacenter n’existe pas. Les données vont sur Azure de chez Microsoft. Quand on voit les capacités de ce cloud en terme de stockage, je me demande bien pourquoi Adobe ne propose pas plus que 1TO ce qui est un peu juste pour mon cas.

                  Pour information, une donnée stockée dans Azure est répliquée 2 fois (donc 3 copies au total). En fonction de la politique de sécurité choisit par Adobe, une des réplications peut être faite sur un autre datacenter ce qui diminue encore les risques de pertes de la donnée…

                  • Oui, effectivement… Demain elle pourront être ailleurs (Amazon, ou autres).

                    On sait bien que le stockage Cloud se loue et se « sous traite »… Ce qui compte c’est juridiquement votre interlocuteur et les conditions proposées (peu importe auprès de quel spécialiste, est sous traite le stockage) : par exemple Apple utilise en partie des serveurs de Amazon, qui est (je crois bien) le leader de ce secteur… Ce qui en les empêche pas de développer aussi ses fermes de serveurs.

                    Dropbox a par contre pris le parti de développer ses propres infrastructures de stockage (et c’est aussi un peu pour ça, que Dropbox est le meilleur Cloud et d’assez loin je trouve en terme d’expérience utilisateur)…

                    • Je connais bien ces cascades de sous-traitants. Donc puisque Adobe est le fournisseur « primaire » quelles garanties propose-t-il ? En termes de sauvegarde je ne suis pas inquiet, c’est plus en terme de détournement. Et c’est là où je ne sens pas les pro très inquiets. C’est moi qui suis peut-être parano…

  5. Pingback: Adobe Lightroom Downloader est disponible - photoetmac.com

  6. Pingback: L'intelligence artificielle de Lightroom trie les photos - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.