web analytics

Canon EOS 6D Mark II meilleur reflex du monde ?

44
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Les premières « prises en main » du Canon EOS 6D Mark II, commencent à être publiées… Et de l’avis de tous ceux qui l’ont essayé : ce nouveau reflex Full Frame « accessible financièrement », semble bien né…

Sur le papier il a presque tout ce qu’il faut, pour devenir notre nouvelle référence des reflex semi pro… Citons notamment :

L’avis de Imaging-Resource : « Its image sensor is very good, Dual Pixel CMOS AF is an excellent inclusion and the new articulating touchscreen display is very useful in the field. The new features the camera includes may not be enough to make all 6D owners want to upgrade, but for users looking for a great full-frame DSLR that won’t break the bank, the Canon 6D Mark II may well be an excellent option. »

L’avis de DigitalTrends : « When it comes to still photography, we found nothing to complain about. Physically, the camera feels very comfortable. Performance was also very good, and while it may not quite match the resolution of the 30MP 5D Mark IV, we doubt most photographers will appreciate the difference. Image quality is very good, with accurate colors and ample detail in both highlights and shadows. While our time with the 6D Mark II was relatively brief, we feel safe in calling it a worthy upgrade over the original – at least for still photography. »

L’avis de thephoblographer : « the Canon 6D Mk II didn’t really miss any photos that I was focusing on. So far I’m really liking the Canon 6D Mk II. However, at the moment I’m not quite sure that I’m going to upgrade. »

L’avis de TechRadar : « It feels great in the hand, and the ability to pull away the screen and control it by touch is a huge bonus. The lack of a 100% viewfinder is a pity, and the fact that the model also misses out on 4K video will disappoint some; however, there should be enough here to keep the target market happy. »

Bref, ce n’est pas avant quelques temps que je pourrais l’essayer malheureusement… Mais je suis assez certain que vous pourrez l’acheter les « yeux fermés ».

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

44 commentaires

  1. Jai le 6d qui est une merveille avec le 24 70 f4 is ou le 40mm pancake et ce mark II ameliore la combo en particulier grace au nouvel autofocus. Mais un gros regret pour obtenir le sans faute cette putain de m…. de rotule laterale pour l’ ecran !!! Un ecran arriere articulé a la Nikon serait bien mieux !!!

  2. Bonjour
    Ah! Que j’aime ce genre de titre, le débat risque d’être à nouveau très chaud on s’ennuie pas cet été ici. Non plus sérieusement, j’envisage l’achat du 80d pensant être lui le meilleur du monde?( Déjà détrôné par le 6d mll ?) Ou alors même le 77d juste à cause du nouveau processeur? Je suis perdu, choix difficile entre les deux.

  3. C’est marrant les goût de chacun.

    Je trouve que le nouveau 6D est une totale réussite. Il a exactement tout ce qui me manquait sur le vieux 6D. Et j’adore la rotule latérale sur l’écran, c’est ce que je trouve de plus pratique (face à l’horreur des écrans arrières à la nikon :) ).

    Mais je ne l’achèterai pas, le vieux me suffit pour ce que je fais avec.

    Par contre, le nouveau 200D me déçoit pas mal, un chouïa plus gros, un écran articulé que je trouve inutile sur cet appareil, une poignée plus grosse alors que j’aimais bien la précédente. En fait, je voulais un 100D avec un nouvel autofocus et un nouveau capteur : C’est tout.

    Mais peut-être bien que je l’achèterai, car il correspond plus à mon besoin…

    • Oui, c’est vrai que l’ancienne poignée, ne m’avait jamais posé problème…

      Je crois qu’ils ont mis cette nouvelle poignée, juste pour pouvoir accueillir la même batterie que l’EOS 800D en fait… qui est plus puissante et plus courante sur de nombreux modèles.

      CANON LP-E17  – 7.2V, 1040 mAh – Pour Canon Eos M3, M5, M6, 750D, 760D, 77D, 800D, 200D

      Je ne sais si elle est plus volumineuse que l’ancienne :

      CANON LP-E12 – Batterie 7.2V – 875 mAh _ Pour Canon EOS-M / M10 et EOS 100D

  4. Le marketing est là pour nous faire oublier nos besoins et nous faire voir selon nos ambitions nos goûts et nos désirs. D’un autre côté, sans passion, la vie serait mortelle.

    Est-ce que mes bouses valent la peine de remplacer mon 6D, humm ? Probablement pas. Est-ce que la rafale, la construction, le viseur et l’autofocus du 5D MkIV dépassent suffisamment le 6D MkII pour se le procurer, – si je devais reprendre les photos de grosnavions autour de la Ferté ou autres lieux. C’est à voir.

    Est-ce que j’ai tiré la quintessence de mon 6D et de mon antique 17-40 (date du 10d le bestiau!) probablement pas.

    La passion primant chez moi la raison, c’est tout à fait possible que je me le commande ce petit Mk II.

    Job

     

      • Oui, je crois bien … le 16-35 f/4.0 semble très bien. On verra le boîtier après.

        A propos le 16-35 f/2.8 est prestigieux, et performant dans sa dernière version, mais les 1000€ de différence je préférerais les mettre dans autre chose.

        Une expérience du Sigma 20 1.4 ?

        Job

    • C’est sur que, entre l’EOS 5DsR et l’EOS 6D Mark II : on peut hésiter…

      Moi je ne lâcherait pas mon EOS 5DsR (puisque je l’ai depuis 2 ans, je ne vais pas le revendre de suite)…

      Celui que j’écarterait car on n’a pas besoin de tout ça : ce serait l’EOS 5D Mark IV…

  5. L’écran arriere sur rotule laterale est inutilisable. Encombrement global ecran déplié completement aberrant, alors quun ecran articulé a la nikon est parfait question pratique et aussi discretion. Jai ce genre d’écran sur l epl6 qui complete mon 6D et 100d et cest parfait, autant que jai détesté a l epoque celui du 60d qui ne servait a rien, du moins pour un photographe

    • J’ai connu ce type d’écran à rotule latéral avec un vieux Powershot G5. Et j’ai adoré. Ca me permettait d’utiliser l’appareil en mode Rollei en le collant sur le ventre et en regardant l’écran par dessus. Ce qui me donnait une bien meilleure stabilité.

      Depuis j’ai gardé l’habitude de ce type d’écran et je le préfère toujours à d’autre (comme celui que l’on trouve sur le G7X, pas pratique à la tenue).

      Ca a aussi l’avantage de pouvoir protéger complètement l’écran en le retournant à l’envers.

      Comme quoi c’est une affaire de goût. Ca m’amuse quand même qu’on le qualifie d’aberrant alors que je le préfère très largement :)

  6. Perso, j’hésite franchement entre ce 6d Mark 2 et le 7D mark 2 pour seconder mon 6D.

    Mes objos sont le 16 /35 f4 L et le 24 / 70 f 4 L, le 70 / 200 f4 L et enfin le sigma 35 mm ART.

    Le 7D Mark 2 reste 400 euros moins chère et me permettrais d’avoir un peu d’allonge avec le 70 / 200 et serait assez complémentaire pour la photo d’action.

    et perso je suis pas trop écran sur rotule.   je l’ai sur le 600 d et je ne m’en sers pratiquement jamais.  même pour les cadrage désorienté ..

    Mais avec le 6d Mark 2 je serais aussi en terrain connu …  je prévois l’achat pour la fin de l’année  en vu d’un nouveau voyage au Japon, mais je n’arrive pas à me décider …

    Vincent

      • C’est exactement ce que je voulais dire à Vincent!

        Sinon pour ma part je prendrai bien un 5Drs d’occasion (je ne sais si on en trouve?) pour remplacer mon 7D premier du nom car avec les 50Mpx je pourrai recadrer mes photos d’avions pour obtenir la même photo, depuis que j’ai goûté au plein format avec mon 6D je ne jure que par ça! Sinon pour remplacer le 7D le 80D ira parfaitement surtout point de vu taille et poids, tout cela est affaire de compromis et de budget!

        Pas facile de choisir avec toutes ces offres!

        https://www.facebook.com/Jean-Luc-Gu%C3%A9rin-Photographie-107726319292788/

         

        • merci pour vos réponses JF et Jean Luc.  j’ai bien pensé au 80 D,  d’autant que sa compacité par rapport au 7D Mark II permet d’allonger le sac.   Mais je penche quand même vraiment pour le 7D.  j’ai n’accorde pas trop d’importance au nombre de pixel, mais j’aime la prise en main du 7D et surtout son autofocus et sa géniale molette de selection. Je sais que pour mon style de photos cela peut me convenir.

          également j’ai préfère les écrans fixe type 7D plutôt que l’écran orientable dont je ne sers jamais.  et j’ai également un peu peur de sa fiabilité dans le temps.   Alors que le boitier 7D semble être a toute épreuve.

          Mais je garde quand même  sur ce 80D.  Peut être après un essaie en magasin …

           

          JF quand au fait que je change le 6D dans 2 / 3 ans, je pense que j’attendrais plutôt le 6D Mark 3 dans 5 ans.  Mon 6d a été acquis que récemment et peu encore  faire de belle année.

           

  7. Sauf qu un Rollei ne faisait que 10 cm de large et sa forme verticale se callait parfaitement sur l abdomen. Moins ergonomique avec cet ecran lateral !!!!

    • C’est justement ce que souhaite éviter Canon en « bridant » ses boitiers par rapport à la gamme supérieure (pas de 4K sur le 6DMarkII, ni de joystick,ni de double slot SD etc…). On pourrait supposer qu’ils sortent des boitiers tellement formidables à chaque fois qu’ils effacent les précédents en affolant les foules ….ou alors il attendent trop longtemps pour renouveler leur gamme : 5 ans en ce qui concerne le 6D….et plus encore pour le 7D….

    • Je ne suis pas sûr, ce n’est pas exactement la même cible. En plus pour la différence de prix assez faible, je prendrais sans hésitation le 7D markII (surtout pour le monstrueux autofocus). Et je préfère le 800D au 80D.

      En fait, ceux que je préfère en APSc c’est : le 800D et le 7D (et un peu le 200D) je ne piocherai pas ailleurs. Je veux du léger, si je prend plus lourd autant qu’il soit très bon.

      Le truc de Canon,  c’est de viser le maximum du marché même s’il y a redondance. Comme ça, il y a toujours des clients qui trouvent chaussures à leur pied. Nikon suit un peu le même mouvement. Pentax est bien plus réduit en gamme, mais essaye d’en proposer un max sur le même boitier. A chacun sa logique.

      C’est d’ailleurs intéressant de voir qu’on ne pointe pas sur les mêmes cibles.

  8. Il faut vraiment que t’arrête avec ce « la vraie photo », ça en devient pathétique de méconnaissance de l’histoire de la photo. Cette histoire de la photo est aussi faite d’images produites par du matos à la technologie approximative et improbable. Simplement parce qu’une image c’est d’abord la rencontre d’un cadre, d’une lumière et d’une émotion.

    Tu es en train de faire l’apologie de l’art pompier du XIX, de peintres à la technique irréprochable mais précisément qui n’arrivèrent jamais à dépasser la technique pour faire œuvre.

    Le matos est une pur outil auquel on demande essentiellement une chose : être là au moment où l’on souhaite faire une image, le reste…

    • Tu a raison dans un sens…

      Mais d’un autre point de vue : tu as tord je crois… J’ai eu la chance de faire des études artistiques et dans tous les ateliers, cours, ou classe de peinture que j’ai pu fréquenter : il y a toujours quand même un moment ou l’on demande aux apprentis artistes de se confronter à un format un peu plus grand !

      Et d’envisager le format « Grand aigle »… pour dépasser un peu le cadre du A4 auquel ils sont habitués.

      Il y a un peu de ça, dans l’histoire d’adopter le Format 35 mm (Full Frame). Je crois que c’est le format « normal »… Les APS-C et Micro 4/3 n’ayant que du dépannage, ou du « pis aller ».

      Mais bon, cela ne veut pas dire que l’on ne puisse faire du vrai dessin en crayonnant sur un coin de nappe en papier ! Les grand peintres l’ont fait… Sauf que de retour à l’atelier ; ils s’attaquaient à un vrai format, adapté à la taille de leur bras.

      Long débat : mais je ne suis pas prêt d’arrêter avec « la vraie photo » qui est au Full Frame. Ce n’est pas pour rien que Sony et Pentax, ont embrassé ce format ces dernières années…

      Et peut-être que Fuji, y viendra aussi (son APS-C reste trop petit et son demi moyen format reste trop cher).

    • C’est marrant Allard, tu es le seul a avoir parlé de « Vraie Photo ». Il n’y en avait nulle part dans les commentaires précédents…

      Il ne fallait donc pas en parler, c’était hors de propos :)

    • Je préfère le 800D pour la molette des modes et l’interrupteur même si le manque de molette arrière me manque un peu. Mais effectivement, beaucoup préfère le 77D.

  9. C’est ce que je disais : l’art pompier :-) je renvoie une nouvelle fois à Andreas Gursky recordman des enchères photos avec des formats géants de rayon congélation dans des hypermarchés au USA, d’une précision hallucinante … yep and WTF, jamais 1€ sur des photos comme ça, c’est un gag.
    Et sur le fond quel est le rapport entre grand format et qualité de piqué ou de grain de la photo. Juste une matière avec laquelle on compose. Comme pour un peintre, le choix de peindre au couteau en aplat ou de choisir les pinceaux les plus fin et les plus précis.
    Les photos de spectacles de sport avec des 3200 ou des pellicules poussées à l’extrême avaient un grain monstrueux…et alors cela n’interdit en rien d’´en faire des formats géants. Si tu colles ton œil à la photo, tu prendras conscience du grain, et alors. On l’a tous fait sur les 4×3 du métro en constatant la magie de cet amas de points grossiers qui à deux mètres donnent malgré tout une image. Et si tu colles ton nez aux toiles de Modigliani il y a parfois tellement peu de peinture que le lin brut apparaît.
    La technique c’est la technique, l’art c’est ce qu’on en fait.

    • « La technique c’est la technique, l’art c’est ce qu’on en fait. »…

      Oui, je suis bien d’accord, c’est bien pour ça que le matériel est sans importance… Et que tous les Arts, passent par des « formats » standard », des passages obligés : des classiques idéalement calibrés… Il faut bien faire (et refaire) ses classiques, avant d’innover avec des formats exotiques et d’improviser.

      Tous ceux qui apprennent la musique passent par le solfège. Tous les apprentis peintres passent par le croquis au Fusain sur format Grand Aigle (même si certains y échappent et vont directement grossir l’accumulation monstrueuse des oeuvres conceptuelles sans le moindre intérêt… qui caractérisent la dérive financière de l’Art contemporain actuel. Qui n’est plus de l’Art, mais de la merde en boite (littéralement) : je n’hésite pas à le dire dans une plongée accélérée vers le non sens, le « non art », le simple « manifeste vide de sens »… Mais passons la-dessus, c’est un autre débat !

      La photo au format 24-36, avec ses focales classiques (son 24, son 28, son 35, son 50, son 85 mm), son matériel standardisé, son viseur optique est quasi « universel ».

      Il est à la photo, ce que le croquis au Fusain (format grand aigle) est à la peinture… « un » format classique ! Celui en face duquel tout le monde est « comme vierge », à armes égales… C’est « la » référence qui permet de se comparer à d’autres, avec les mêmes outils…

      Ce qui n’exclu pas la photo à l’iPhone, ou à la chambre ! Bien entendu…
      Mais le 24 x 36 mm, c’est là que commence « la vraie photo » !

  10. Beau titre, un tantinet provocateur en effet. :D

    Il est vrai que ce 6D 2 a beaucoup d’arguments en sa faveur mais supposer déjà qu’il s’agit du meilleur reflex au monde c’est forcément oublier les excellents appareils déjà présents (et ceux à venir bientôt) dans d’autres gammes, tant chez Pentax, Nikon que chez Canon.

    Souhaitons-lui déjà de se vendre aussi bien que son prédécesseur qui, lui, a un statut avéré.

    Je rejoins également certains commentaires pour dire qu’en revanche, le 200D s’oppose à plus de concurrents directs déjà intéressants, même au sein de la marque, et que ce ne sont pas les quelques grammes et millimètres de différences qui pourraient convaincre autant que les avantages de ce 6D 2, semble-t-il, bien né. On comprend bien (je pense) la stratégie qui a fait associer la sortie des deux appareils (le 200D comme second boîtier), mais je ne suis pas sûr que les possesseurs de 100D à cet usage y trouveront autant leur compte, pas plus que ceux qui ont déjà des appareils éventuellement plus petits dans d’autres marques. Surtout que ce type d’appareil doit aussi s’opposer à d’éventuels M43 ayant un bon rapport qualité/prix tel que les Panasonic. Le fait de partager la gamme d’optique ne suffit pas à tout justifier.

    Sans parler bien sûr des EOS-M (je ne serais pas objectif, je kiffe le M6 :D).

    Saluons déjà le fait que le constructeur n’hésite pas à étoffer le choix, même si je ne suis pas convaincu que ce soit sa motivation première.

    Pour en revenir au sujet, pour ma part ce 6D mark II est déjà dans mon « budget prévisionnel »… sauf accident ou contre-indication médicale :D. Mon 6D est de la première heure et donc plus de la première fraîcheur : il a bien mérité de passer la main (en faisant sûrement encore un autre heureux)…

     

  11. Il fait beaucoup d’ombre au 5DmkIV ce 6DmkII !

    Excellent boitier sur le papier en effet. Enfin un écran orientable sur un boitier 24×36 Canon, allélouia ! J’espère qu’ils ont bien repris la techno des capteurs récents Canon (1DXmkII et 5DmkIV), pour bénéficier du petit boost en dynamique. A voir dans les tests à venir.

  12. Le 17-40L pas bon??
    Je l’utilise encore sur mon 6D et il est excellent! L’un des meilleurs zooms UGA que Canon a produits et étanche, compact,… bien sûr dans les angles il est un peu mou à f/4, mais je ne fais pas de paysage à cette ouverture (plutôt f/8) et ca reste marginal.
    Mieux vaut faire de la photo (la vraie) plutôt que de se perdre dans des tests et autres dxo (lol) qui nous font nous éloigner de notre passion….

  13. Pingback: Devoirs de vacance : articles à relire cet été ! - photoetmac.com

  14. Bon Mesdames et Messieurs

    l’heure de vérité a ‘presque’ sonné…

    Sur DP, tests de dynamiques sont maintenant disponibles pour ce 6d mkII ( mais sur boitier de pré-série ? Est-ce que cela change grand chose par rapport au boitier final ?)

    https://www.dpreview.com/articles/3416153698/canon-eos-6d-mark-ii-dynamic-range

    Et ca fait mal aux dents quand même, de voir une dynamique en baisse par rapport au 6d, et même par rapport aux APSC (80d, 7d mkII, etc…)

    Et d’accord, la dynamique ne fait pas tout, mais Canon là ils se foutent pas un peu de notre tronche de garder un niveau de prix si élevé pour un capteur de 6 MPx suppléùentaires par arpport au 6d qui nous fait repartir entre 5 et 7 ans en arrière pour la dynamique, alors que Nikon propose maintenant un D750 excellent pas loin des 1500 €…et un D760 en approche (avec possiblement phase et contraste sur le capteur pour la vidéo, la 4k…) cherchez l’erreur…

    plus ca va, plus je me dis qu’un D750 et  quelques bonnes optiques Tamron/Sigma, et c’est le meilleur rapport qualité/prix qui tombe sous le sens nan ?

    A vous !

    Sam

    • On peux faire l’impasse sur un certain nombre d’absences (K4, double slot, flash intégré etc…) mais là on touche un point essentiel sur l’évolution du 6D. Si j’ai bien compris ils ont testé un modèle de pré-serie….on va donc attendre les vrais tests avec un boitier de production.Si cela s’annonce véridique je m’interroge : autant conserver mon 6D MarkI ….

  15. Canon se fout de la geule du monde ! Pourquoi ne pas incorporer les technologies qui ont permis aux 5DMkIV et 80D de combler le retard sur bruit dans les ombres a faible ISO et l’invariance aux ISO et ressortir des performances d’il y a 5 ans voir plus sur un nouveau capteur dédié a un appareil qui justement est succeptible d’être très utilisé pour des photos ou l’on recherche ces performances !

    • oui, la fameuse technologie Analog to Digital Converter (ADC), intégré aux capteurs des 80d et 5DmkIV…

      qui la en l’occurrence ne l’est pas sur le nouveau 6d mkII…un gachi (ils ont la techno il leur fallait juste décider de l’implémenter dans ce boitier

  16. Ok, c’est l’heure de l’auto-critique. J’attendais pas mal de cette seconde mouture, mais le soufflé est retombé…
    J’ai finalement pu tester l’appareil la semaine dernière. Le magasin où je l’ai eu préférait que je reste discret une semaine, j’ai donc diféré la diffusion de mon avis. Mon sentiment global est extrêmement mitigé : l’appareil m’a surtout semblé un peu « cheap » en comparaison du 6D premier du nom. Ca ne veut pas dire que la mise à jour m’a semblé totalement inintéressante pour tous, mais que pour l’instant, au prix proposé, elle ne l’est à mon avis pas du tout.
    Pour la qualité d’image, pour ce que j’ai pu voir en comparant des prises de vues développées sous DPP, le 6D s’en tire mieux à ISO 100 (et 50) alors que le 6D2 monte légèrement mieux dans les ISO. J’ai pu confirmer ce sentiment par la suite avec des développements sous Lightroom.
    Le souci majeur, ce n’est pas tant que la qualité d’image soit sensiblement la même, c’est qu’elle l’est au détriment d’une plus grande taille de fichiers (environ 30%). Ce point constitue donc une « perte sèche » en ce qui concerne la comparaison avec le 6D : en résumé, je n’ai vu aucun bénéfice même avec plus de pixels.
    Pour ce qui est des images, je n’ai fait que des prises de vue de test (aucun intérêt de les montrer ici, mais si vous me les demandez je peux au moins vous en fournir deux à 100 iso prises au 6D et 6D2 dans les mêmes conditions), n’ayant même pas eu envie de sortir avec l’appareil, tellement sa manipulation m’a démotivé.
    Bien entendu, je n’ai pas fait de « tests scientifiques », ce sont juste des conclusions d’utilisateur.
    Dans tous les cas, les éléments de décisions qui m’ont fait rendre l’appareil ne sont pas liés principalement à ce point, même si j’avoue qu’une meilleure qualité d’image (disons au moins comparable au 5D4 comme le prétendait Focus Numérique… ce site, décidément !) m’aurait bien entendu fait un peu plus réfléchir avant de le rendre.

    En résumé, la liste complète des raisons principales de ma déception est la suivante et elle est bien entendu, toute personnelle (je la livre à toute fins utiles, sans plus):
    – pour la photo, le DPAF n’est pas suffisamment pratique  (pas de rafale par pression continue sur l’écran tactile, réactivité un peu « molle », par exemple, tout ça en comparaison avec l’implémentation du DPAF sur le M6, essentiellement). Bref, je m’attendais à mieux.
    – D’un point de vue purement pratique, le gain du nouvel AF par rapport à l’ancien est marginal pour moi. Il est juste un peu plus pratique en terme de variété des réglages.
    – Même si j’avoue avoir apprécié la prise en main (poignée plus large, appareil un peu plus léger) la qualité de fabrication est très en dessous de celle du 6D (vraiment), et m’a vraiment donné le sentiment que l’appareil n’était pas un successeur à la hauteur.
    – Comme déjà dit, aucun bénéfice pour la qualité d’image même avec les 6MPix de plus.
    – et surtout et enfin, en considération de tous ces éléments, la bête est beaucoup trop chère.
    Même si le 6D Mark II reste un bon appareil, d’une utilisation agréable, le prix proposé ne me semble en aucun cas justifié.
    Le 6D ne m’a jamais donné cette impression, quelqu’ait été le prix proposé.
     
     J’aurais donc plutôt tendance à conseiller aux possesseurs heureux de 6D d’attendre une sérieuse baisse de prix et quelques mises à jour de firmware (si elles sont véritablement intéressantes en terme de fonctionnalités)… voire de passer à autre chose suivant les besoins.
    Sans oublier que le 6D bénéficie des fonctionnalités avancées de Magic Lantern… pour le 6D2 il va falloir attendre, si les développeurs de ML sont motivés, ce qui n’est pas sûr.

    Quant aux possesseurs de 5D Mark III, 5Ds(r) ou 5DMarkIV, je pense qu’il vaut mieux oublier, même comme second appareil… vous serez nécessairement trop déçu par la différence de qualité de construction et les limitations de l’appareil pour un gain nul voire négatif en qualité d’image.

    Pour l’exemple, il y’a des 5Ds (peu cependant) d’occasion en vente pour quasiment le même prix et à mon avis, ça vaut nettement plus le coup. Par exemple, avec la carte W-E1 vous avez le WIFI et les mêmes possibilités en paysage pour une prise de vue avec écran déporté qu’avec un écran sur pivot sur l’appareil, voire mieux, du coup.

    Voilà, si jamais cet avis peut être utile à quelqu’un ce sera déjà ça ;)…

     

    • Merci pour cet avis, je pense que Jean-François va avoir du « boulot » a son retour de vacances pour nous donner son sentiment sur ce boitier. Je suis quand même étonné que Canon se tire une balle dans le pied avec ce qui devrait être un « best seller » dans sa gamme.

      • Bah, je n’irai pas jusqu’à dire qu’ils se tirent une balle dans le pied, et puis ma déception reste la mienne. D’autres trouveront peut-être leur compte dans cet appareil. L’utilisation reste très sympa et ça reste l’un des rares FF avec les attributs d’un appareil plus moderne. Le DPAF, même s’il n’est pas au top, couplé avec un écran articulé, reste une fonctionnalité unique dans cette gamme. Et le plein format garde malgré tout un certain avantage en terme de rendu, d’autant que le parc optique Canon reste ce qu’il est, à savoir le top dans le genre.

        Il faut aussi voir que tous les constructeurs ont des déboires un jour ou l’autre. Certains Nikon Fan boys jubilent mais ils devraient garder à l’esprit les quelques problèmes de contrôle qualité, abandons de modèles attendus et choix incompréhensibles de la marque de ces dernières années : pas de quoi pavoiser non plus.

        Seul Sony trace une route assez linéaire finalement tandis que les autres marques restent globalement anecdotiques en terme de ventes, voire menacées de ne pas survivre pour certaines (désolé, à ce jour, c’est un fait, même si ça peut changer et sincèrement, je le souhaite).

        Mais c’est vrai que mes expériences de ces derniers mois me donnent envie de dire que Canon ferait bien de passer définitivement au sans miroir. Le M6, par exemple, est un appareil superbe et qui vaut chaque euro dépensé pour son acquisition – et les forums d’utilisateurs sur DPreview qui se remplissent discrètement mais sûrement de commentaires positifs, notamment sur le couple M6-22mm, ne viendront pas me contredire – ce n’est pas le cas de ce 6D2… en tout cas pas pour moi.

        Et puis, ça met un pavé dans la marre tranquille et soporifique des  REFLEX. Même si ça a plus l’air d’une brique que d’un pavé, en fait :D.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.