web analytics

Sigma : pas de développements spécifiques au Micro 4/3

16
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le saviez-vous ? L’excellent fabricant d’objectifs compatibles Sigma, qui fait de très gros efforts pour élever ses standards de conception et de fabrication au plus haut niveau, fabrique aussi des objectifs pour hybrides Micro 4/3.

Sauf, qu’il ne s’agit semble-t-il que d’objectifs APS-C « adaptés » au format Micro 4/3 (uniquement par leur monture spécifique)… Ces objectifs ne peuvent donc être aussi compacts, légers et spécifiquement adaptés aux petits capteurs Micro 4/3, que ceux fabriqués « expressément » pour ce format. Par Olympus ou Panasonic (notamment), cela va sans dire…

Ce que vient de confirmer à demi-mots le très médiatique directeur général de Sigma : Kazuto Yamaki, dans une longue et très passionnante interview en Anglais chez Imagine-ressource.com.

Il confirme que développer des objectifs « spécifiquement », pour ce format Micro 4/3 ne serait pas rentable, vu l’étroitesse de ce marché (La part de marché discrète, des APN hybrides) et l’investissement nécessaire pour de mettre au point des formules optiques spécifiques à ce format. Cela peut se comprendre…

Sigma_50_100_mm

 

Il est vrai que la majorité des acheteurs d’hybrides Micro 4/3 sont des amateurs « débutants », très peu susceptibles d’investir dans un ou deux objectifs complémentaires (ce que sont plus enclins à faire les acheteurs de reflex)… Et la majorité des ventes de ce type d’APN hybrides, concerne l’entrée de gamme. Donc, l’offre de Panasonic et d’Olympus est probablement largement suffisante pour l’acheteur typique d’hybride Micro 4/3. Je possède moi-même deux objectifs complémentaires (un 7-14 et un 45-145 mm) pour mon Panasonic GM1 et ne pense pas devoir en acheter un troisième…

Et si ce marché du Micro 4/3 est trop étroit ? Ne serait-il pas en voie de réduction carrément, en dépit des efforts de Panasonic et Olympus pour le tirer vers le haut avec des matériels de plus en plus ambitieux ?

Mais les hybrides Micro 4/3 sont menacés de deux côtés : au fur et à mesure d’un côté, que l’offre se développe et se « compactise » en APS-C (on attend encore d’autre progrès sur les reflex APS-C comme l’EOS 150D et les hybrides APS-C de Sony tendent à une compacité maximale, sans oublier Fuji et ses X)… Et de l’autre côté, au fur et à mesure que l’offre en APN compacts à capteur 1 pouce, se raffine et s’améliore (Panasonic TZ100, Sony RX100, ou Nikon DL) ?

Le Micro 4/3 est-il déjà mort ? Hybrides : seulement 7% du marché photo ? Ou sera-t-il cantonné à jamais à l’entrée de gamme ? Donc à la mort économiquement à long terme ? Et Olympus rêve-t-il de Full frame, comme le dépôts de récent brevet d’objectifs Full frame laisse le supposer ?

Autre question : est-ce la même raison (l’étroitesse du marché) qui retient encore Sigma (et la plupart des autres fabricants d’objectifs compatibles), de lancer des versions pour Sony et Pentax de leurs objectifs best-sellers en Full frame ? Il y a pourtant de gros manques dans ces gammes Sony et Pentax (bien pour un fabricant de compatibles donc) et moins de travail de développement (les formules Full frame existent déjà)…

Mais existerait-il assez de clients pour que Sigma rentabilise sont investissement ? C’est là qu’est la grande question : That is Ze Big question…

Dit autrement : le jour ou Sigma se mettra à adapter largement son catalogue Full frame pour Sony et Pentax, sera peut-être le jour ou l’on saura que Sony et Pentax auront réussi leurs paris, respectifs… A lire ici chez Digital Imagine :

 

Dave Etchells – Imaging Resource : Ah, and see what actual customers have to say. Separately, it was nice to see the introduction of a new mirrorless lens, the 30mm f/1.4 DN, especially for a Micro Four Thirds mount. You’d mentioned in a past interview that it probably wouldn’t be cost-effective for you to produce lenses just for Micro Four Thirds. The 30mm f/1.4 seems to follow your idea, sharing the same lens construction for APS-C and Micro Four Thirds…

Kazuto Yamaki – Sigma: Yeah.

Sigma’s 30mm f/1.4 DN lens is the first f/1.4 optic designed for Micro Four Thirds and Sony E-mount cameras.

DE : And so will we be likely to see more of that, where you’ll take, you know, an APS-C design and give it a Micro Four Thirds mount?

Kazuto Yamaki : Yeah.

DE : That makes a lot of sense.

Kazuto Yamaki : Yeah. If we can increase the sales volume, we can reduce the cost, and we can provide the products which the customers want.

DE : Yeah, so if you had to design one just for Micro Four Thirds, the volume would be too low, so it would get too expensive.

Kazuto Yamaki : Yeah.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

16 commentaires

  1. « …est-ce la même raison (l’étroitesse du marché) qui retient encore Sigma (et la plupart des autres fabricants d’objectifs compatibles), de lancer des versions pour Sony et Pentax de leurs objectifs best-sellers en Full frame ? »

    Pour ce qui est de Pentax, le même monsieur Yamaki a répondu spécifiquement à la question lors d’une entrevue en 2014 (en anglais). Pour faire court, il n’y a pas assez de demande pour rentabiliser la production d’autre chose que les best-sellers en monture K. Contrairement au m43, on ne parle évidemment pas de développement spécifique nécessaire au Pentax, mais bien uniquement d’adapter la monture. Ce qui pose néanmoins l’obstacle logistique de dédier une ligne de production à cette monture, opération rentable qu’à partir d’un certain nombre d’unités…

    Pour répondre plus spécifiquement à la dernière partie de la question, il faut quand même souligner que, jusqu’à tout récemment, puisque Pentax n’avait pas de boitier FF, il n’y avait non plus beaucoup d’intérêt pour un fabricant tiers à proposer certains objectifs d’abord conçus pour ce format. Que ce soit parce que certaines focales intéressantes en FF le sont beaucoup moins en APS-C, ou parce qu’il n’y a pas grand intérêt pour un fabricant tiers à proposer un objectif FF pour des boitiers APS-C lorsqu’il existe une alternative APS-C du fabricant d’origine…

    Mais bon, j’imagine que chez Sigma et les autres, on doit aussi être en mode attente relativement au succès du K-1 pour décider de rendre disponibles certaines optiques FF existantes en monture K… Ce n’est qu’une bête (mais importante!) question de volume de vente…

    • Espérons que le volumes de vente du Pentax K-1, décident Sigma à se bouger…

      J’ai quand même des doutes ! Même si je souhaite bonne chance à Sigma : je ne vois pas beaucoup de raison de me précipiter sur ce modèle unique…

      Lorsque chez Canon, Nikon et même en Sony A7 : on a toute une gamme de Full frame, adaptés à différents budgets et besoins ! On a le choix…

  2. <On est de plus en plus à utiliser le micro 4/3 en pro.

    La transition depuis le 5DmarkIII+85 1.2 au Pana (GX7/GH4 puis GX8) + 42,5 1.2 Leica/Pana s’est faite dans la joie et la bonne humeur : 3 fois plus léger, une mise au point à 1.2 parfaite dans 90% des cas quand j’avais dû depuis bien longtemps y renoncer via le viseur optique sur mon Canon malgré les multiples micro ajustement.

     

    Bon, mieux qu’un long discours ; toutes les photos sur ma page pro Facebook sont faites, sauf exceptions, depuis fin 2012-2013 avec ce matériel.

    https://www.facebook.com/Olivier.Allard.fbk

    (GH4,GX8, 42,5 1.2 Leica/Pana – 20 1.7 Pana – 12 2.0 Samyang)

    • Oui, normal que la mise au point soit beaucoup plus facile…

      Sur un Micro 4/3, un objectif ouvrant à f/1.2 dispose de la profondeur de champs, plus ou moins équivalente à un objectif f/2.4 en Full frame…

      La mise au point est plus facile (c’est un avantage)

      On a donc moins de flou derrière, aussi (et ce n’est pas un avantage)

  3. Sigma prends une sage décision car cela ne serait pas rentable. En effet si l’on observe l’offre plus que généreuse, qualitative et à prix attractif des gammes Olympus et Panasonic ….il n’y a pas photo.

  4. avec le 85 1.2 non et surtout en lumière naturelle (et en 3/4 ou légern3/4) ou les contrastes sont souvent plus doux, passage obligé par le live view en manuel et la loupe parce que le moindre écart est visible, 35 années de pratique du portrait et plus de 20 avec Canon et Monsieur Dassonville au SAV pro ;-) … Peut-être du pinaillage de portraitiste mais quand on attrape l’œil opposé ou les cils au lieu de l’iris, ça finit par énerver quand c’est 3 photos sur 4.

    Quant au flou avec le micro 4/3 un exemple qui montre que le capteur s’en sort plutôt pas mal question de profondeur de champ…

    • Oui, on peut s’approcher plus près et obtenir un très beau flou (aussi) en Micro 4/3…

      mais ça oblige quand même à être assez près et avec une focale assez longue…

      Par contre, si l’on veut travailler au 24 mm (pas en portrait, mais pour autre raisons) et avoir un joli flou : c’est quand même mieux en Full frame… CF mon image de saucisses à Tokyo !

      En tous cas, c’est certain que l’AF Panasonic est très efficace (même sur mon petit GM1, il est bluffant).

      Et au moins, ces Micro 4/3 peuvent être vraiment compacts… (contrairement aux Fuji X pro).

  5. olivier MONTREUIL on

    Oui pas mal, il y bien une ambiance dans tout ça, mais au final rien qui me scotche et me retourne au point de donner envie de virer nos « full frame » qui en on largement plus sous le coude !!!

    Et faire du portrait, ça n’est pas un trek dans l’Himalaya où effectivement le poids d’un 5D peut fatiguer à la longue !

    personnellement, la manipulation d’un GX7 ou un GX8 ne me donne pas vraiment envie d’en acheter un. Le seul, à la rigueur qui donne une sensation sympa à la manipulation c’est le OMD EM1 mais passer de son EVF au viseur d’un 5D, il n’y a pas photo !!!

     

     

    • Chacun son expérience utilisateur et oui, je ne fais que du portrait, mais je le fais depuis 35 ans et 50 heures par semaine, donc si, j’ai eu tous les 5D avec un 85 1.2 le 135 2.0 et même le fabuleux 200 1.8, et le poids fini par compter. Il ne s’agit pas de dire que le micro 4/3 est « scotchant », il fait simplement bien son boulot, il est carrément plus efficace en AF et trois fois plus léger. Et j’ai en France le record absolu du nombre de déclenchements sur un même obturateur avec un 5D au service pro Canon, ( + de 800 000 yep :-) et donc j’ai donné et je sais que Canon, c’est du bon et même du très bon matos. Mais je le redis, dans mon domaine où il est vrai qu’on ne secoue pas trop son matos, le passage d’un système à l’autre fut un pur bonheur.

        • Ça le 200mm f/1.8, on a jamais fait mieux et là pour le coup MAP impeccable et à 1.8 quelle merveille.

          À peu près le même rythme, un peu moins sans doute parce que j’ai moins à doubler ou tripler les prises, ce que je faisais avant par crainte de décalage du point.

           

          Et pour le flou, radicalement indispensable pour moi qui travaille en atelier/appart, je me suis pris la bague Metabone 0,64X  qui me permet de fixer mon 85mm1.2 sur mon GX8, ça fait un monstre et un équivalent focale 110mm pour un petit gain d’ouverture supplémentaire et un très bel effet de flou, plus prononcé qu’avec mon petit 42,5. Mais même si – et c’est un comble – l’AF du GX8 s’en sort bien mieux que celui de mon 5D, le gain ne justifie pas l’usage régulier de cette association monstrueuse. Je l’utilise maintenant sur pied, pour du N&B un peu vintage à la manière des chambres.

          • Oui, mais tu compare à quel EOS 5D là ?

            Parceque quand même l’EOS 5D MkIII est pas si mal… Et tu a la possibilité d’adopter un collimateur Spot extrêmement précis.

            J’ai quand même du mal à faire des photos floue avec un tel AF ! Même en mouvement… ci dessous l’EOS 5Ds R (le monde flou ne pardonne pas)

            Bon, faudra que j’essaye un jour ce 200 mm quand même !

  6. Pingback: Pour les 5 ans à venir : Olympus a un plan - Photoetmac.com

  7. Pingback: Comparatif : meilleurs hybrides avec EVF à moins de 700 € - Photoetmac.com

  8. Pingback: Surprise : Sigma 16mm f/1.4 Art à venir - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.