web analytics

Panasonic va-t-il se lancer dans l’APS-C ?

22
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Cela faisait longtemps que l’on se doutait que Panasonic s’intéressait au format Full Frame : ce qui a fini par arriver avec un projet très ambitieux… (relire : L-Mount alliance, la vraie photo c’est au Full Frame)

Mais celle-ci : on ne l’avait pas vu venir, si j’ose dire… Panasonic aurait-il l’intention de se lancer bientôt dans les hybrides APS-C ?  C’est en tous cas ce que pourrait laisser penser ce brevet qui a fait surface chez thenewcamera.com : le brevet d’un hybride APS-C.

Est-ce le signe que le marché du Micro 4/3 va si mal que cela ? Ou alors que les perspectives d’évolution technologique du Micro 4/3 sont peut-être trop limitées ? Relire : Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO. Il est vrai que Sony produit de fantastiques capteurs APS-C, qui pour le moment manquent quelque peu de « débouchés »…

Il se pourrait que Panasonic ne souhaite pas laisser Canon dominer ce marché des hybride APS-C, avec son EOS M50 (et ses successeurs potentiels qui ne devraient pas tarder)… Marché de l’hybride APS-C, qui sera à n’en pas douter : le prochain « plus gros marché photographique », à partir du moment ou les reflex APS-C laisseront leur place aux hybrides APS-C. Même si il est probable que jamais le marché des appareils à objectifs interchangeables, ne retrouve un volume aussi considérable qu’il ne l’était entre 2005 et 2015 : époque ou les reflex APS-C se vendaient comme des petits pains : jamais il ne se vendra autant d’appareil hybrides en si peu de temps.

En l’absence (pour le moment assez inexplicable) de Nikon sur ce nouveau marché prometteur de l’hybride APS-C, Panasonic y voit peut-être une « belle opportunité » à ne pas louper… Car « Panasonic » sait faire d’excellents boitiers (relire : Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace, ou encore : Prise en main Panasonic GX800 : petit et si pratique), d’excellents objectifs (Panasonic LUMIX G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH) et est parfois capable de faire de vrais petits bijoux comme le petit GM1 mon compact préféré est un hybride (bien que pana ne soit pas toujours très doué côté Design)… et Panasonic est bien entendu très fort en vidéo.

Avec tout ce savoir faire : ils ne peuvent se contenter de rester un « marginal quatrième » (au mieux troisième) sur le marché du Full Frame, qui est vraiment très étroit et déjà très encombré… Ceci, tout en « végétant » parallèlement sur un marché du Micro 4/3 qui recule et surtout qui « bride » Panasonic et l’empêche probablement d’exprimer tout son potentiel.

La synergie « de l’alliance » n’a peut être pas rempli toutes ses promesse ? Relire Un catalogue commun de tous les objectifs Micro 4/3… L’alliance Micro 4/3 peine notamment à développer de nouveaux capteurs de plus de 24 Mpix depuis plusieurs années déjà et ce marché est probablement beaucoup trop étroit pour que l’investissement sur de nouveaux capteurs soit rentable…

Et c’est bien dommage, alors que les capteurs APS-C de 24 Pixels de Sony sont probablement disponibles (juste à côté), probablement très peu coûteux et tout à fait excellents… Canon préparerait de son côté une nouvelle génération de capteurs APS-C de 28 Mpixels.

Il me semble donc logique que Panasonic investisse sur l’APS-C, qui est un excellent compromis et permet de créer des appareils très compactes (suffisamment compacts disons), très peu coûteux et très performants, comme le démontrent les petits EOS M50, le Fuji X-T30, ou les Sony A6400…

Panasonic vise probablement la niche écologique des reflex APS-C Nikon, que la marque Jaune a occupé pendant 15 ans et qu’elle semblent actuellement « laisser filer », pour se concentrer sur sa gamme Z… A moins que Nikon ne se décide à décliner bientôt sa série Z, avec des capteurs APS-C ? Pourquoi pas…

Il faudra donc surveiller tout cela de près : car si Panasonic laissait tomber le Micro 4/3 pour se concentrer sur l’APS-C à la place, alors ce sera vraiment la fin de ce format Micro 4/3 : à moyen terme… Le Micro 4/3 va-t-il mourir ? Oui, je crois…

Par ailleurs le « segment » du Micro 4/3 compact, sera le prochain à se faire bouffer par les « smartphones » haut de gamme : à mon avis Panasonic ne croit plus du tout au Micro 4/3. Nous verrons cela, il n’y aura pas très longtemps à attendre pour savoir comment le Micro 4/3 passera le cap de 2020.

Et si par exemple « des pro » investiront « en masse » dans des boitiers et objectifs micro 4/3 professionnels, comme le dernier Olympus ? Au moment ou l’offre en hybrides Full Frame voit ses prix commencer à baisser ? Relire : Olympus E-M1X : le Micro 4/3 s’égare-t-il ?

 

MAJ 07-05-2019 – Nouvel Indice ce soir : on apprend dans une interview du PDG de Sigma, que Sigma va créer / décliner : des versions APS-C (pour Leica) de leurs objectifs conçus spécifiquement pour la monture L-Mount… (l’alliance Full Frame de Panasonic, Leica et Sigma).

Donc, si il y a des objectifs L-Mount en versions APS-C ?

Alors pourquoi pas des Panasonic APS-C en monture L-Mount, pour les accueillir ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

22 commentaires

  1. Je n’y crois pas. Le 4/3 a quand même l’avantage d’être plus compact et ils ont déjà plein d’objectifs et de matériel. Aucun intérêt d’y passer.
    Enfin, on verra comment ça va évoluer…

    • Oui, je ne sais pas…

      Mais Panasonic gagne-t-il suffisant,nt d’argent avec ses Micro 4/3 ? J’en doute !

      Les développements des capteurs M4/3 coutent très cher pour un mangé minuscule… et ne semblent déboucher sur rien… Seul Olympus s’en tire peut-être (peut-être à perte)…

      Cela ne leur couterait pas grand chose à Panasonic « d’agrandir un peu » leurs appareils, d’y placer un capteur Sony APS-C (pas cher, vu les capacité de production pour Nikon, et Sony, : il y a probablement « surproduction » de capteurs APS-C chez Sony…)

      Et d’agrandir 2 ou 3 objectifs… peut-être avec l’aide de Sigma (ils semblent s’entendre bien) ! On verra !

    • Par ailleurs le « segment » du Micro 4/3 compact : est le prochain à se faire bouffer par les « smartphones » haut de gamme…

      Les Micro 4/3 sont pour la plupart aussi encombrant que les APS-C.

      Donc cet avantage, me semble moins déterminant qu’il ne l’était…

      • Oui, mais il y a des clients. Panasonic se débrouille très bien en Vidéo, donc ça marche.
        Il y a un bon parc d’objectifs et c’est le principal et les objectifs 4/3 sont toujours plus compact que les équivalents APSC.
        Et les capteurs, ça n’évolue plus tellement, donc je pense qu’ils ont interêt à rester au 4/3.
        Le 4/3 a gagné le droit d’exister comme l’APSC. Et je ne pense pas que l’un ou l’autre se fasse bouffer par les smartphones ou les full-frames.
        Enfin, on verra bien. La vision de l’avenir n’est pas évidente.

        • Olivier Olivier le

          Avoir un bon parc d’objectif de très bons appareils Olympus et Panasonic savent faire (je possède un EM10MK2 + le 12 100 mm F4 objectif qui est sans équivalent en terme poids range et ouverture contrairement à qq’un ici une ouverture f4 est bien une f4 jusqu’à preuve du contraire. Le plus important pour une société privée c’est que son bizness soit profitable si vous perdez de l’argent à un moment ou un autre il faut arrêter les frais. Si la branche photo Olympus n’est pas profitable, le MFT est mort.L’histoire semble se répéter https://fr.wikipedia.org/wiki/Format_APS.

      • Si Panasonic est capable de nous sortir un APS-C de la taille des G9 et GH5 en monture L, je pense que c’est jackpot!
        Leica a déjà des objectifs TL pour ces APS-C qui sont assez compacts (sauf le tarif qui est assez élevé, quoique pour du Leica c’est pas si énorme) et cette monture étant la même que pour les full-frame, c’est intéressant.
        Si ces APS-C de Pana font parti de l’alliance L mount, alors je pense qu’ils peuvent faire très très mal. Surtout que actuellement en APS-C mirrorless, à part Fuji et dans une moindre mesure Sony, ça stagne pas mal. Canon sort quasiment aucun objectif M et les boitiers commencent doucement à dater. Sony ne sort plus d’objectifs spéciaux pour leurs APS-C. Reste Fuji qui pousse/porte le marché au niveau innovation avec de superbes optiques et des boitiers au top… Donc il y a clairement la place pour PanaLeicaSigma !

    • Depuis la gamme EOS M de Canon, le M4/3 n’a pour ainsi dire plus aucun avantage en taille et poids. Les EOS-M, tant appareils qu’optiques, sont au moins aussi petits (voire plus pour certains), plus légers et surtout moins chers. Sans parler de l’accessibilité sans limite technique d’utilisation au parc optique Canon.
      Il suffit de chercher l’équivalent au couple 22 et 11-22 en M4/3 pour s’en rendre compte.
      Reste la qualité des optiques, la vidéo et le parc existant commun Pana/Olympus. Mais le moins qu’on puisse dire c’est que les avantages concurrentiels du M4/3 fondent comme neige au soleil en ce moment.

      Pour rappel, Olympus était la marque d’appareils hybrides la plus vendue au Japon avant de se faire détrôner par Canon et ses EOS M.
      Si Pana abandonne le M4/3 en tout cas, Olympus va se sentir de plus en plus seul…

  2. « Les Micro 4/3 sont pour la plupart aussi encombrant que les APS-C. »

    Oui, pour les appareils et les fixes, pour les zooms, c’est juste une offre différente, plus léger et moins lumineux en équivalence.

    Je parie pour Panasonic, c’est pour Leica CL.
    Mais avec la monture L, ils auront une porte de sortie si le m43 décline. Mais vu la taille de la monture, Nikon et Panasonic ne pourront produire des ensemble plus compacts qu’un Fuji ou Sony (surtout Nikon, pourquoi acheter un APS-C qui aura l’encombrement d’un Z6, pas possible de faire un appareil plus petit que la taille de la monture, ils ne peuvent pas réduire la hauteur de l’appareil, sauf un peu, si il déporte le viseur).
    Mais je pense que si Panasonic et Olympus mettait les moyens sur le traitement de l’image et l’IA, comme Apple,Samsung et Huawei, le m43 a encore de beaux jours (même si je préfère l’aps-C, pour le rapport encombrant-qualité-prix)

    Même le RP + 35mm f1.8, c’est trop gros pour beaucoup de monde.

  3. olivier z6 etc le

    Je suis convaincu que Nikon va lancer des Z an APS-C. D’ailleurs il est clairement écrit noir su blanc dans les notices de tous les objectifs Z qu’ils sont compatibles FF et APS-C.
    Sauf que contrairement à Canon, il vont probablement éviter de créer un nième monture et pérenniser ainsi la monture Z.

    Je pense (IMHO) que Nikon va décliner dans un second temps les APS-C après avoir bien rôdé le process en FF qui se vent naturellement plus cher et proposer par la suite des APS-C plus démocratique. Si tel était le cas, je trouve l’approche Nikon assez cohérent.

    Ce qui n’est pas pour me déplaire.

  4. Je pense que la voie consistant à tirer vers le bas les prix en mirrorless FF est la meilleure option. Je préfère la stratégie Canon, que celle que Nikon pourrait apporter avec des mirrorless APSC.

    Un futur RP avec un 24-85 à ouverture glissante ça ferait bien le taf, surtout si dans cinq ans le kit est proposé en lancement à 1500€. Je pense que c’est l’avenir, et plus simple pour les utilisateurs.

    Toutes les options en APSC sont des pis-aller faute de tirer vers le bas les prix.

    • olivier z6 etc le

      Je ne sais pas si les choses sont aussi simples.

      Si je comprends bien la gamme Canon, il existe déjà des hybrides APS-C, avec si je comprends bien une autre monture,
      Je n’imagine pas que Canon va baisser autant les prix jusqu’à faire de l’ombre à cette gamme? Ou bien ils souhaitent la tuer maintenant.

      Donc dire que la stratégie Canon est meilleure ne me semble pas juste. Elle est juste différente.

      je n’ai rien contre Canon, tout du contraire, mais je constate que subsiste, si j’ai bien compris pas moins de 3 montures.

      Enfin bref, faisons des photos, le reste n’est que détail.

      • Je pense que Canon va maintenir la gamme M tant qu’elle se vendra.

        Mais le jour où la monture M sera cannibalisée par les smartphones (ce qui arrivera un jour, je dirais dans cinq ans environ), là ils auront une gamme R avec du plein format très abordable.

        Je pense que c’est ce qu’ils anticipent, et à mon avis c’est la bonne voie. Tirer vers le bas le prix du FF pour permettre d’en vendre des palettes quand l’APSC ne suivra plus.

        • Olivier (nikon z6 et rien d'autre) le

          Je ne connais pas beaucoup de modèles économiques qui tiennent sur ce principe de baisse des prix et permettre à une gamme pour chasser au sein d’une marque, une autre gamme. Mais pourquoi pas.

          Je sais que pour les aficionados Canon certaines évidences peuvent être dures à avaler surtout si c’est Nikon qui donne la riposte, mais des fois il faut se rendre à l’évidence. Nikon peut décider ou non de lancer de l’APSC- C’est très très cohérent et la monture Z pourrait le permettre. N’en déplaise à Canon et ses 3 montures :)

  5. Valéry Bellengier le

    Je pense surtout qu’il serait tout à fait logique pour Panasonic, qui fait partie intégrante de la L-Mount alliance, de proposer un ou plusieurs boitiers pouvant accueillir l’un des nombreux objectifs de cette gamme (tous les Sigma en version Full Frame f 1.4 du 14mm au 135mm, ainsi que très bientôt les 16, 30 et 56 mm en version APS-C, mais aussi tous les Leica TL et SL… )

  6. Le format micro 4/3 m’a intéressé un temps, mais finalement je n’ai jamais franchi le pas. Je trouve que ce format se retrouve englué entre le format 1″, très intéressant pour ceux qui cherchent une compacité maximale tout en conservant une qualité acceptable (mais en ayant conscience de ses limites), et l’APS-C avec des appareils pas beaucoup plus encombrant mais avec des performance supérieures.

    J’avais hésité à l’époque entre le Fuji X-T1 et l’Olympus OM-D E-M1. En main, en terme de poids et d’encombrement, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. J’ai finalement opté pour le X-T1 et ne le regrette pas du tout. Et aujourd’hui, je commence à lorgner sérieusement sur des FF. Je ne me vois pas redescendre en taille de capteur. Et puis il y a une chose qui me dérange avec le micro 4/3, c’est justement le format 4/3… On peut « cropper » pour avoir du 3/2, bien sur, mais avec des capteurs de 16 ou 20 MP, la marge reste limitée.

    Et pour en revenir au sujet de la news, si Panasonic s’attaque vraiment au marché APS-C, je trouve que c’est une bonne nouvelle. Un S1 en version APC, moi je dis oui… ;-)

  7. Nouvel Indice ce soir : on apprend dans une interview du PDG de Sigma, que Sigma va créer / décliner : des versions APS-C (pour Leica) de leurs objectifs conçus spécifiquement pour la monture L-Mount… (l’alliance Full Frame de Panasonic, Leica et Sigma).

    Doc, si il y a des objectifs L-Mount en versions APS-C ?

    Alors pourquoi pas des Panasonic APS-C en monture L-Mount pour les accueillir ?

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.