Résultats : Canon EF 24-70 (211)

APN : Canon
14
Test terrain du Canon G5X MkII en Sulawesi – partie 3

Suite de notre test terrain du Canon G5X MkII en Sulawesi (et un peu à Hong Kong)… N’oubliez pas de lire également le test du Canon G1X MkIII avec lequel il est possible d’hésiter ! 

L’application Canon Camera Control : un vrai plus – Elle fonctionne sur le Canon G5X Mark II comme sur les autres Canon EOS récents en WIFI / Bluetooth (mais pas de NFC sur ce modèle). Reportez-vous à notre article sur le canon EOS R : j’en avais assez longuement parlé.

 

 

Il est par exemple bien agréable d’attribuer des notes aux images présentes sur la carte, depuis le grand écran de votre iPad. Notes que l’on retrouvera plus tard dans Lightroom : c’est la première utilisation que j’en ai personnellement…

Une fois la première connexion réalisée, c’est très pratique et ça marche très bien, c’est un vrai bonheur avec un iPad Pro. La configuration lors du premier envoi est le seul obstacle à passer, pensez à utiliser le petit bouton WIFI sur le côté… Enfin, tout est relatif, car certains trouveront peut-être que ça reste moins facile que de connecter des AirPods II à un iPhone.

 

 

trop sympa ! le site Français digixo.com offre spécialement à nos lecteurs une carte SD 128 Go : achetez votre Canon G5X MkII en suivant ce lien avec le code : PHOTOETMAC  Merci qui ?

 

 

 

Voilà le prochain « benchmark » pour Canon : parvenir à égaler le simplicité de connexion des Air Pods II… Ce qui est bien entendu bien plus facile pour Apple qui fabrique les écouteurs et les Smartphone et peut appairer les deux bien plus efficacement. Lire la suite (de la partie 3)…

APN : Canon
4
Test terrain du Canon G5X MkII en Sulawesi – partie 2

Suite de notre test terrain du Canon G5X MkII en Sulawesi (et un peu à Hong Kong)… N’oubliez pas de lire également le test du Canon G1X MkIII avec lequel il est possible d’hésiter !

L’Autofocus du Canon G5X Mark II – Il ne s’agit pas du système AF Dual Pixel de Canon (que l’on trouve sur le G1X MkII et que j’avais beaucoup apprécié)… Mais tout de même, j’ai trouvé que l’AF à détection de contraste du G5 X MkII marche très bien et que le suivi des visages est très efficace.

 

 

 

trop sympa ! le site Français digixo.com offre spécialement à nos lecteurs une carte SD 128 Go : achetez votre Canon G5X MkII en suivant ce lien avec le code : PHOTOETMAC  Merci qui ?

 

 

 

 

On peut toucher l’écran pour faire le point et « accrocher » un sujet, qui sera alors suivi : si vous venez d’un reflex un peu ancien et n’avez jamais expérimenté ce type de « suivi », vous serez étonné…

On peut aussi piloter la zone de mise au point du pouce via l’écran tactile, lorsque l’on vise par l’écran. Avec les mêmes réglages que sur les EOS M50, G1X MkIII, ou même l’EOS R : on est en terrain connu, c’est agréable et très efficace.

En tous cas cet AF marche suffisamment bien, pour moi… Et pour tout ce que j’attends d’un appareil compact. En fait je n’avais encore jamais utilisé de compact aussi rapide à faire le point (à l’exception du G1X MkIII équipé du Dual Pixel)… Certes il semblerait que l’AF du Sony RX100 Mk7 soit encore meilleur.

Mais ce RX100 Mk7 est aussi beaucoup plus cher… Et comporte certains défauts (prise en main glissante, zoom 10x trop ambitieux et moins lumineux), qui me gênent beaucoup plus qu’un Autofocus (probablement) un peu moins rapide. En effet pour 95% des photos que je prends : la vitesse de l’AF est une question relativement secondaire. Tout dépendra de ce que vous souhaitez Fare avec votre compact bien évidement. Mais si vous êtes adepte de photos de sport ou d’action : il est probable que ce n’est pas d’un compact à capteur 1 pouce, dont vous avez besoin…

Un Flash Pop-up Minimaliste – Un flash Pop Up minuscule, n’a pas été oublié sur le Canon G5X Mark II (d’autre compact en ont été privés parfois)… Le bouton d’éjection est bien placé près du déclencheur, mais il est arrivé une ou deux fois que le flash se déploie accidentellement, par frottement de l’appareil contre un objet, alors était glissé en vrac dans un sac de plage (ce qui n’est pas une bonne idée bien entendu)…

Petit point négatif à souligner : la vitesse de recyclage de ce Flash est un peu longue, il met 3 à 4 secondes à se recharger entre chaque prise. Cela paraît bien long face à un sujet impatient…

La vitesse en rafale : elle fait très grosse impression !  C’est une des très bonnes surprises de cette génération de processeurs DIGIC 8 : sur une centaine de photos (en format C-RAW notamment), la vitesse en rafale monte a 20 im/sec (avec la mise au point bloquée sur la première photo). Lire la suite (de la partie 2)

000 - A LA UNE
68
Le test terrain du Canon G5x MkII… est en ligne !

Vous savez que je ne résiste pas aux charmes discrets des petits compacts doués et réactifs… L’an dernier en janvier j’avais testé longuement le Canon G1X MkIII (1089 € chez Digixo) et son capteur APS-C (relire Test du Canon G1X MkIII : compact APS-C des experts).

Que j’avais adoré… Reste que parfois la plage focale (limitée à 24-70 mm assez sage), me laissait un peu sur ma faim…. On a rien sans rien ! Alors désormais : place au Canon G5X MkIII et son zoom « long » 24-120 mm (899 € chez Digixo) tout nouveau, qui sera peut-être plus pratique.

Alors ça y est : le Test terrain du Canon G5X MkII en Sulawesi est enfin en ligne ! Plus d’un mois de test intensif dans toutes sortes de situations…

 

trop sympa ! le site Français digixo.com offre spécialement à nos lecteurs une carte SD 128 Go : achetez votre Canon G5X MkII en suivant ce lien avec le code : PHOTOETMAC  Merci qui ?

 

 

 

Oui, « long » : 24-120 mm je trouve ça déjà bien assez long pour un si petit zoom… On verra d’ailleurs ce que ça donne, sur le terrain. A noter aussi que l’on revient à un écran « dans l’axe » en passant du G1x MkIII au G5x MkII… Et que je préfère personnellement sur un compact, je ne sais pas trop pourquoi… Je trouve ça moins « visible » et moins « encombrant visuellement » : plus discret pour viser les gens (alors que sur l’EOS R l’écran latéral ne me gène pas trop à l’usage).

J’ai déjà constaté que cet écran basculant dans l’axe est très pratique pour faire des photos de rue les bras tendu aux dessus des tête : « dans l’axe »… J’ai testé ça hier soir : il n’y a pas à dire, je préfère cela ne s’explique pas ! Alors que lorsque je faisais le même geste avec l’écran de côté du G1x MkIII : j’avais presque l’impression d’être « de travers »… C’est idiot, car en théorie ça ne devrait gêner en rien. Mais bon ça doit être « dans la tête »…

En tous cas : je suis bien content avec mon nouvel écran « dans l’axe ». On devrait avec le choix pour ça : comme une « option »… Seconde qualité de cet écran dans l’axe : je peux caler le pouce de ma main droite, juste en dessous… Et je trouve que l’on tient bien mieux l’appareil ainsi : cela sécurise bien la prise en main (j’avais déjà remarqué cela avec le G7X). Lire la suite…

000 - A LA UNE
18
Metabones announce son Speedbooster EF vers EF-M

Metabones vient d’annoncer l’arrivée prochaine d’un Speedbooster EF to EF-M… De quoi d’agit-il ? Tout simplement de la possibilité d’améliorer d’un « Stop » l’ouverture des objectifs EF en les montant sur un capteur APS-C…

Tout en convertissant leur focale par un facteur de 0.71x. De façon à ce qu’un 50 mm devienne par exemple un 35,5 mm… A moins que le facteur 0,71x ne s’applique à la focale réelle dans ce cas un 50 mm. deviendra un 56,8 mm : j’enquête sur la question car j’ai un doute)… Intéressant n’est-ce pas ?  Plus d’infos. sur la page de cet article : Canon EF Lens to EFM Mount T Speed Booster® ULTRA 0.71x (EOS M). On avait d’ailleurs parlé d’un brevet déposé par Canon pour réaliser la même chose ! Le communiqué de presse :

Vancouver, Canada, May 2, 2019 – Metabones introduces the latest member of its award-winning Speed Booster family of DSLR (digital single-lens reflex) to mirrorless lens mount adapters, EF-EOS M Speed Booster ULTRA 0.71x. Full-frame Canon EF-mount lenses are now one stop faster, 0.71x wider and with increased MFT (note 1) on Canon EOS M cameras. Lire la suite…

000 - A LA UNE
40
La Sainte Trinité des zoom Canon RF « pro » : dispo fin juillet ?

Il se murmure sur les sites Américains (Canon Rumours), que la « Sainte Trinité » des trois « zooms pro » à f/2.8, arriverait en version RF dès le mois de Juillet…

On parle du Canon’s RF 15-35mm f/2.8L IS USM… Du Canon RF 24-70mm f/2.8L IS USM… Et du Canon RF 70-200mm f/2.8L IS USM… Qui avaient étés présentés ici : Quels objectifs recommander pour les Canon EOS R et Canon EOS RP. Quand au RF 85 mm f/1.2 : il arriverait dès le mois de mai…

Remarque en passant : ce n’est pas moi qui les appèle comme ça, mais l’expression « Holly Trinity » me semble assez bonne, car en dehors de ces trois là : pas de travail photo réellement professionnel… On en parle dans les commentaires si vous voulez ? Lire la suite…

000 - A LA UNE
97
Test terrain du Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS STM

Je vais tenter dans cet article de vous livrer par le menu : tout ce que j’ai pensé et « ressenti » en essayant le Canon EOS R durant quelques semaines… Une prise en main complémentaire suivra dans quelques temps, pour vous parler de l’EOS RP que j’essaye aussi en même temps.

 

 

Nous parlerons de son ergonomie surtout. Puisque concernant la qualité d’image, il n’est guère nécessaire de détailler la question : le capteur du Canon EOS R étant grosso-modo celui de l’EOS 5D MkIV… C’est à dire un excellent capteur, dont les performances vont déjà bien au-delà… de tout ce que j’attends d’un appareil photo Full Frame.

Comme toujours lorsque l’on parle de photo, il faut plutôt se poser la plus importante des questions : à savoir la question des objectifs… La véritable « raison d’être » de ces nouveaux hybrides est justement de proposer une « nouvelle génération d’objectifs » : encore plus compacts et encore plus performants car leurs formules optiques totalement révolutionnaires sont rendues possibles par la conception même des hybrides (distance plus courte entre l’arrière de l’objectif et le capteur, combiné à une diamètre de monture large… Relire : Quels objectifs recommander pour le Canon EOS RP. Relire également : Mes 10 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS R.

Et nous allons bien entendu parler de cela, puisque j’ai pu essayer l’EOS R avec le nouveau RF 35 mm f/1.8 Macro IS STM, qui est la meilleure raison de s’intéresser au Canon EOS R. A noter que j’ai pu aussi essayer les étonnants Canon RF 50 mm f/1.2 L USM et l’incroyable (Hulk) RF 28-70mm f/2 L USM. Mais avant cela, commençons par les questions classiques, d’ergonomie, de visée et de performances. Lire la suite…

000 - A LA UNE
58
Quels objectifs recommander pour le Canon EOS RP

Le Canon EOS RP proposé à 1499 € boîtier nu (avec bague EF-RF) : est une sacrée bonne nouvelle… Surtout si vous choisissez de l’utiliser avec le merveilleux petit RF 35 mm f/1.4 IS USM Macro (547 €) : une solution idéale pour la street photographie.

Lire :        7 nouveaux objectifs Canon RF en 2020 ! Oui, mais lesquels ?

Canon a par ailleurs annoncé l’arrivée en 2019, de six nouveaux objectifs RF, ça aussi c’est excellent (lire plus bas).  Reste une question, que se posent ceux qui disposent d’un « petit budget » et envisagent l’achat de l’EOS RP : quels autres objectifs utiliser avec ce boîtier ? Rappelez-vous que en Photo, ce qui compte c’est l’objectif…

Relire : Quels objectifs recommander pour les Canon EOS R et Canon EOS RP. Ci dessous la Roadmap des objectifs attendus en 2019…  (mais d’autres non annoncés pourraient arriver aussi si l’on en croit les brevets déposés : Canon : plusieurs « petits » objectifs RF en vue ? ).

 

Car à l’exception du RF 35 mm f/1.8 et du futur zoom à tout faire RF 24-240 mm (disponible courant 2019), Canon n’a pas encore proposé d’autres objectifs « d’entrée de gamme » en gamme RF (relire : Des objectifs plus légers pour nos hybrides Full Frame)… On peut supposer que des « cousins » du RF 35 mm f/1.8 arriveront en 2020… Par exemple un RF 50 mm f/1.8 IS ? Et peut-être un RF 24 mm f/2.8 IS accompagné d’un indispensable RF 100 mm f/2.8 IS Macro ? Mais en attendant ?

En attendant… vous serez obligé d’utiliser vos anciens objectifs EF montés sur la bague d’adaptation (offerte). Si vous choisissez bien vos objectifs, franchement l’ajout de la bague ne me semble pas être un « gros » problème, car elle n’est pas très longue…

Voici donc quelques suggestions d’objectifs compacts et pas chers, que vous n’aurez aucun mal à revendre : si dans deux ans vous voulez les remplacer par une future version RF. Relire à ce propos : Voyage : matos pas cher en cas de perte de votre reflex…. et        Après un zoom trans standard quel second objectif ?

Canon RF 35 mm f/1.8 IS USM Macro : 547 € – Actuellement c’est mon objectifs RF préféré… C’est aussi le plus abordable financièrement et sans surprise : le plus léger. Sautez-lui dessus ! D’autant que revenir au 35 mm, fera du bien à tout le monde. Relire : Vous tournez en rond ? Revenez au 35 mm f/2… ou f/1.8. Il est disponible sur Amazon, pour 547 €. Et vous voyez, il est relativement compact :

Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM – 1.129 € – Certes, le zoom polyvalent 24-105 proposé en kit avec les deux modèles d’EOS R est assez cher… Mais il s’agit probablement du meilleur zoom polyvalent actuellement disponible sur le marché : toutes marques et tous systèmes confondus… Relire : Canon RF 24-105 mm f/4 L IS : meilleur zoom polyvalent ?

Un investissement pour les 20 ans à venir qui ne sera pas difficile à revendre d’occasion… Disponible sur Amazon pour 1.129 € mais il est plus recommandé de l’aheter en kit avec un EOS R… Lire la suite.

APN : Canon
41
5 objectifs Canon RF annoncés très bientôt

Cinq objectifs Canon RF ont étés repérés sur le net (chez Nokishita) qui seront probablement annoncés officiellement dans une semaine, en compagnie d’un nouvel hybride EOS RP probablement d’entrée de gamme… (MAJ le 06 février)

D’après les photos (très petites) : toutes bénéficient de la bague avant programmable, qui fait partie des atouts de la gamme RF (à l’exception du 24-240 mm). On compte quatre « Séries L » haut de gamme cerclées de rouge. Un un zoom 10x à ouverture glissante, probablement d’entrée de gamme. Dans le détail, voici ce que ça pourrait donner :

Canon RF 15-35mm f/2.8 L IS USMvoici un intéressant zoom Ultra Grand Angle stabilisé… La lentille avant « plate » autorisera la mise en place de filtres. Et il adopte exactement la même forme que le 24-70 mm qui est presque son jumeau. Ce range focal me semble plus utile (et pratique) que celui du Nikon Z 14-28 mm (qui manque un peu d’allonge pour être parfaitement polyvalent – Relire ce que j’ai dit à promos de la focale 28 mm : Discret petit génie oublié : Canon EF 28 mm f/2.8 IS USM)…

Par contre ce 15-35 mm f/2.8 risque d’être un peu plus lourd et un peu encombrant aussi (et probablement assez cher)… C’est normal : car il ouvre à f/2.8 constant (alors que le Nikon n’est qu’un f/4 constant). Il sera aussi meilleur optiquement probablement : visiblement Canon a cherché à produire d’exceptionnelles optiques professionnelles.

Canon RF 24-70mm f/2.8 L IS USM : le zoom professionnel RF de base arrive… Et il est enfin stabilisé. Ce qui va tout changer et probablement « doucher » les espoirs de voir arriver un jour un zoom EF 24-70 mm f/2.8 L IS USM stabilisé. Cela a du sens : cela signifierait la fin annoncée des reflex EOS professionnels à moyen terme chez Canon.

Canon RF 70-200mm f/2.8 L IS USM : il sera un « temps fort » de la montée en gamme des objectifs RF. On est frappé par la longueur réduite de ce. 70-200 mm f/2.8… A n’en pas douter une formule optique assez originale autorisé part la nouvelle monture RF. MAJ : une nouvelle image vient d’apparaitre :

Canon RF 24-240mm f/4-6.3 IS USM : probablement un objectif destiné à séduire les amateurs et photographes voyageurs… Probablement en kit avec le nouvel « EOS RP » d’entrée de gamme. Il est certain que partir en voyage avec Full Frame très léger (Canon EOS RP certains parlent de seulement 400 gr), avec son RF 24-240 mm… Accompagné du petit RF 35 mm f/1.8 IS USM Macro (si l’on veut vraiment rester léger et si l’on aime la « belle » image).

Et éventuellement ajouter le RF 15-35 mm f/2.8 L IS USM (si l’on est vraiment très motivé)… Avec peut-être même la bague d’adaptation pour y mettre un minuscule EF 50 mm f/1.8 STM… ou un EF 85 mm f/1.8 : et bien cela aurait vraiment de la gueule ! De quoi faire oublier les reflex pourquoi pas…

Canon RF 85mm f/1.2 L USM : celui-ci va probablement coûter un bras… Un objectif portrait ultime qui attendra (impatiemment) l’arrivée d’un futur EOS R « stabilisé », puisque l’EOS R ne l’est pas. Il est aussi l’indice évident que Canon proposera bel et bien la stabilisation du capteur..

Et comme d’habitude vos commentaires par ici…    >>>   Lire la suite.

000 - A LA UNE
9
Canon RF 24-105 mm f/4 L IS : meilleur zoom polyvalent ?

Tout à fait passionnantes : écoutez les conclusions de Dustin Abbott à propos du Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM. Un objectif qui je dois dire : est hyper agréable à prendre en main, même si on aurait rêvé d’un modèle un peu plus compact.

A l’image de ce qu’à fait Nikon (relire Des objectifs plus légers pour nos hybrides Full Frame)… Mais il s’agit sans doute du meilleur 24-105 mm f/4 jamais conçu et Dustin Abbott est très positif à son sujet. Tout comme d’autres commentateurs ont pu l’être à propos du Canon RF 35mm f/1.8 Macro IS qui est lui aussi un vrai chef d’oeuvre, compte tenu de son prix serré (500 €) et de son encombrement minimal. Relire les conclusions d’un excellent photographe Canon RF 35mm f1.8 Review & Sample Photos.

Donc, si vous rêvez de partir en voyage avec un seul objectif à tout faire : ce RF 24-105 mm f/4 L IS est certainement le meilleur des objectifs polyvalents jamais conçu… Et rappelez-vous que en photo ce qui compte c’est l’objectif, le boîtier n’est qu’un accessoire secondaire. Dit autrement : il faut choisir d’abord vos objectifs et ensuite un (ou des) boitier(s) à placer derrière… Les bons photographes procèdent dans cet ordre. Et je pense que procéder à l’envers (c’est à dire choisir d’abord l’appareil puis s’inquiéter des objectifs) : dénote simplement d’un manque de compréhension de ce qui fait une bonne photo.

Après avoir parcouru les revues disponibles pour les deux premiers objectifs disponibles en gamme RF (ce 24-105 et le 35 mm). : il me semble assez clair que Canon (et Nikon aussi) disposent avec les montures RF et Z : d’un réel avantage sur des montures plus étroite… De quoi exprimer pleinement leur savoir faire… Et notamment en ce qui concerne Canon : un savoir faire que j’estime être (probablement) le meilleur de tous les fabricants d’objectifs. Lire la suite…

APN : Canon
28
Voyage : matos pas cher en cas de perte de votre reflex

Imaginez cette situation désolante : vous vous êtes offert un super voyage de trois semaines à l’autre bout du monde… Mais à peine arrivée : on vous dérobe votre sac photo en sortant de l’aéroport. Ou encore : panne irréparable de votre reflex.

Mais avec un peu de chance, vous vous trouvez dans un pays ou le matériel photo n’est pas cher : à Hong Kong par exemple (ici pas de taxes, pas de gilets jaunes)… La location ? N’y pensez pas trop : ça reste finalement assez cher et c’est plus compliqué…

La meilleurs solution est encore de racheter un « petit appareil photo de secours« , que vous utiliserez le temps du voyage et revendrez sur Leboncoin.fr, dès votre retour. Du matériel pas cher, léger et efficace… Mais surtout du matériel facile à revendre en France ! Tout ça, ressemble à un petit reflex Canon, pardi…

Alors je sais que l’on trouve aussi de bonnes affaires en Nikon. par exemple le Nikon D750 qui est un excellent choix. Mais je n’ai jamais crée de liste des objectifs fixes, peu coûteux. Il en existe (mais un peu moins qu’en Canon) toutefois : il en existe suffisamment… Ceci dit : le marché d’occasion du reflex Nikon me semble peut-être moins intéressant (pour les vendeurs) qu’en Canon. A vérifier… Alors, voici ma sélection de matériel « de secours » : à acheter en urgence à l’étranger en cas de pépin.

Ricoh – GR II : 556 € https://amzn.to/2SN9sXR

Canon Powershot G7 X Mark II : 598 € – https://amzn.to/2RllBqk

Canon – Powershot G5 X : 599 € – https://amzn.to/2QDKEQ0

Canon EOS 6D MkII + EF 24-105 mm : 2.100 € https://amzn.to/2RDaNTH

Canon EOS 6D MkII (nu) : 1.506 € – https://amzn.to/2Rj4TYG

Canon EOS 6D (nu) : 1.018 € https://amzn.to/2D2c0fj

Canon EF 35 mm f/2.0 IS USM : 499 € – https://amzn.to/2RixxJb

Canon EF 28 mm f/2,8 IS USM : 475 € – https://amzn.to/2RGy9I7

Canon EF 24 mm f/2,8 IS USM : 445 €  https://amzn.to/2Cehsd4

Canon EOS M50 + EF-M 15-45 mm : 598 € – https://amzn.to/2RnUF9m

Canon EOS 200D (nu) : 482 € –  https://amzn.to/2C8k5xc

Canon EOS 800D (nu) : 699 € – https://amzn.to/2RlVu2k

Canon EF-S 24 mm F/2,8 STM (équiv. 38 mm) : 161 € – https://amzn.to/2CgHMDs

Histoire de pouvoir tout de même « sauver les meubles », ne pas gâcher votre voyage : et faire tout de même de bonnes photos ! N’oubliez pas de relire ceci : Ce qui compte c’est l’objectif… Pensez « objectif » surtout : la qualité du boitier est presque accessoire. Lire la suite…

000 - A LA UNE
234
Mes 10 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS R

Bon, ça y est : je sais que tôt ou tard… je vais craquer pour un Canon EOS R ! Et peut-être un ou deux objectifs RF… Je ne vais pas vous refaire ici la liste complète de toutes les fonctionnalité. Mais plutôt vous parler de celle qui m’ont convaincues !

De tas de commentateurs qui ne font pas « beaucoup » de photos (ou qui en font de vraiment moches) vous expliqueront très facilement de tout ce qui ne « va pas » sur ce boîtier… Exactement comme ils l’ont déjà fait pour l’EOS 6D MkII, qui est pourtant un des meilleurs choix actuels pour faire de bonnes photos sans se ruiner… Parler des défauts des boitiers plutôt que bien les utiliser : c’est le truc de pas mal de geeks. Croyez-les eux, ou croyez quelqu’un qui fait des photos !

Par exemple ils souligneront le fait que ce premier EOS R : ne filme pas en 4K natif… Mais souffre d’un « crop » de x1,7. Et cela : vous vous doutez que je m’en fiche complètement pour la photo (et je fais de la photo moi, pas de la vidéo)… Et que tous ceux qui font de la photo s’en foutent royalement eux aussi du 4K : revenons sur terre… Un conseil : si vous voulez filmer en 4K (vraiment) : alors achetez un caméscope c’est pas cher et il n’y a pas mieux. Mais revenons à ce qui nous intéresse ici : à savoir la photo…

Première raison de craquer : un prix qui reste raisonnable : on se doute bien qu’il y aura « bientôt » des hybrides EOS R plus cher… Et plus performants aussi (pour la vitesse en rafale notamment) qui sortiront en 2019. Ou 2020… Mais à ce prix là (2 499 € nu, je ne m’étais pas trop trompé finalement) : l’EOS R sera parfait pour me servir de second boitier… Complémentaire à mon reflex EOS 5DsR (je ne me passerais pas d’un viseur optique).

Et à 3500 € avec un RF 24-105 mm f/4 : il se situe entre les deux Nikon Z6 et Z7. Une bonne stratégie commerciale probablement… Notamment pour qui achète un premier boitier Full Frame. Qu’on se le dise : l’EOS R est un produit un peu plus haut de gamme que l’EOS 6D MkII. Mais moins professionnel que l’EOS 5D MkIV. Donc, idéal pour moi…

Seconde raison de craquer : son viseur électronique 3,69 Mpix, qui a l’air pas trop mal : Jusqu’à présent, tout les EVF sortis précédemment, étaient bien trop mauvais à mon goût… Mais Nikon et Canon ont bien compris, que les photographes utilisateurs de reflex, ne se laisseraient pas convaincre par un viseur médiocre.

Considérons donc ce nouveau niveau d’exigence de 3,69 Mpix (fin 2018) : comme le « minimum vital » concernant les EVF. Tout ce qui est moins bien : est « à balancer à la corbeille », c’est d’ailleurs ce que j’annonce depuis des années. Relire : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ?

Troisième raison de craquer : les nouveaux fichiers « allégés » C-RAW  : qui me feront économiser beaucoup de place sur mes disque durs… Et me permettront de faire quelques économies sur mon budget stockage / sauvegarde. Si vous êtes vraiment un « vrai photographe » (et pas un geek, qui s’amuse la plupart du temps davantage avec les réglages de son 4K qu’à faire des photos), si vous shootez beaucoup comme moi : alors cet argument « d’économie » d’espace est vraiment fantastique et fondamental ! Un avantage concret et pratique, en faveur des utilisateurs de Canon EOS R… lire la suite !

000 - A LA UNE
92
L’hybride full frame Canon EOS R dévoilé

Loin de tout au Kenya, je choppe un peu d’internet… et découvre à l’instant les photos du prochain hybride Full Frame Canon EOS R et de quelques objectifs, dévoilées par Nokishita.

Il a l’air tout petit (et pas très joli vu de face), rappelant un peu les EOS des années 90. Mais les objectifs (spécialement le 34-105 mm f/4) ont l’air incroyablement compacts… Et ce sera peut-être la force de Canon face aux Nikon Z6 et Z7 (à vérifier).

La taille de la baillonette (54 mm) est quasi identique à celle des Nikon (55 mm). La distance minimale entre l’arrière de l’objectif et le capteur est de 20 mm (mais de 16 mm chez Nikon), difficile de dire si cela jour un rôle majeur à l’avenir…

Ci-dessus à côté d’un EOS 5D Mk4 : le gain de volume est spectaculaire. Heureusement, l’afficheur monochrome supérieur (indispensable pour éviter d’utiliser l’écran arrière donc économiser les batteries), est bien présent, comme chez Nikon… Il est absent des Sony.

Avec un gros zoom EF plus un doubleur (semble-t-il) plus l’adaptateur R / EF :

 

L’annonce officielle sera probablement le 5 septembre… Plus très longtemps à patienter ! Lire la suite :

ACTU : matos photo, divers
17
Rappel : le Cash Back Canon est désormais permanent

Si vous l’ignoriez encore : sachez que le Cash-back Canon est permanent (alors qu’avant c’était deux périodes dans l’année)… Retrouvez ici la liste des promotions à jour : canon.fr/lens-promo. Elles concernent certains objectifs, mais aussi des boitiers :

Par exemple 200 € remboursés sur un EOS 6D MkII. Ou 100 € remboursés sur un EF 24-70 mm f/4 L IS USM… Les conditions générales de l’offre sont ici. Pour info, il y a quelques années j’avais pu vérifier (en commandant un zoom), que l’offre s’appliquait bien aussi, aux produits achetés sur Amazon France. Je n’ai pas vérifié si c’était toujours le cas. mais je suppose que oui…

A noter qu’il continue d’exister des Promo Cash Back saisonnières : le cash back de l’été 2018 est ici !

000 - A LA UNE
47
Prise en main du petit Canon EOS M50 (partie 2)

Commencez par la première partie : Prise en main Canon EOS M50… La petite merveille accessible de Canon est arrivée, le Canon EOS M50 est disponible en Kit avec le 15-45 mm f/3.5-6.3 IS pour 699 €. Il fallait le comparer au Canon EOS 200D et au Canon G1X MkIII le compact APS-C.

 

 

L’Autofocus Dual Pixel est-il assez bon ? Oui, la mise au point m’a semble très satisfaisante y compris dans des conditions d’éclairage sombres. La rafale monte à 7,4 images /sec avec le suivi AF effectif… Au lieu de 10 images/sec sans suivi AF.

Oui, l’Autofocus Dual Pixel de Canon est désormais totalement utilisable. Et l’on est très loin de la lenteur fastidieuse des tous premiers EOS M, apparus avant le système Dual Pixel. Donc, RAS de ce côté : ça fonctionne bien… D’autant que la couverture des collimateurs a progressé : elle est plus que suffisante. On dispose au moins de 99 zones… Et jusqu’à 143 zones AF (collimateurs AF) avec les objectifs EF-M. Des collimateurs qui couvrent jusqu’à 88 % de la zone cadrée en largeur… Et 100% de la zone cadrée en hauteur.

Que la zone couverte soit de 88% ou de 100% : c’est un « non débat ». Car il est rarissime que les sujets mis au point soient totalement sur le bord du cadre.

Comme je l’ai testé sur le Canon G1X MkIII (relire notre test terrain), on dispose aussi sur l’EOS M50 et l’EOS M5, du « touch and drag » pour déplacer les collimateurs « du pouce » sur l’écran tactile, pendant que l’on vise à l’aide du viseur électronique (implémentation très réussi sur le G1X MkIII et que j’ai testé longuement).

Nouveau sur un Canon EOS M : apparition d’un Mode suivi de l’oeil, avec priorité à l’oeil le plus proche et possibilité de passer d’un oeil à l’autre. J’ai trop peu de recule sur la question pour vous en parler en détail. Il ne s’agit que du début de cette technologie chez Canon et son implémentation sur l’EOS M50 est encore très minimaliste. Toutefois cela mérite d’être souligné et pourrait être un indice intéressant, quand à son implémentation probable sur un futur hybride professionnel Full Frame.

Que cette implémentation « minimaliste » ne vous alarme pas trop… Car jusqu’à présent on a toujours réussi à faire des photos bien nettes, sans l’aide de cette technologie… Surtout sur un capteur APS-C (disposant de davantage de profondeur de champs) et avec des objectifs ne proposant pas des ouverture très extrêmes.

Le suivi AF sur l’oeil sera surtout intéressant sur les futur hybrides Full Frame : notamment lorsque l’on utilisera des ouverture de f/1.8, f/1.4, sur des focales de 85 mm et au delà (Sigma 105 mm F/1.4 DG HSM « Bokeh Master »).

Autonomie des batteries – Là c’est un peu moins bien… L’autonomie de la batterie Lithium-Ion LP-E12 (identique à celle de l’EOS M100) est donnée pour seulement 235 vues avec une batterie (on tiendra jusqu’à 300 images probablement en étant économe). Pas énorme, c’est vrai : ce n’est pas un point fort de ce M50…

Mais c’est forcément le prix à payer pour conserver un boîtier aussi compact, aussi léger et aussi peu coûteux. Je rappèlerais que avec son objectif 15-45 mm, cet EOS M50 pèse à peu près le même poids qu’un Panasonic G9X et le minuscule 12-32 mm (plus aucun avantage donc au capteur Micro 4/3 par rapport au capteur APS-C).

L’achat d’une seconde batterie me semble indispensable, si vous voulez tenir une longue journée de prise de vue bien remplie (et même trois batteries si vous êtes un gros consommateur comme moi).

Vu les ventes massives de l’EOS M100 (grâce à son prix serré), on trouve des batteries compatibles à très bas prix : deux exemplaires pour 16 €. Il n’est donc peut-être pas obligatoire d’acheter immédiatement la couteuse batterie Canon originale à 49 €, en même temps que l’appareil…

Autre solution : apprenez à travailler sans l’écran ! Puisque cet écran peut se refermer… Leica vend bien un appareil sans écran ( ! ) vous pouvez donc travailler comme avec ce Leica M-D, pour beaucoup moins cher. Je plaisante, superstition : un Leica M-D sans écran à 5950 €… Par ici, pour lire la suite…

000 - A LA UNE
24
Hybrides Full Frame Canon, Nikon : Tamron est prêt

Lors d’une interview accordée à dPreview, le fabriquant d’objectifs compatibles Tamrom a annoncé qu’ils sont prêt à l’arrivée des hybrides Full Frame de Canon et Nikon, qu’ils supposent être proche. Ils expliquent :

« Canon and Nikon vont lancer des « hybrides sans miroirs full-frame », probablement dans un futur proche. Quand cela arrivera nous pourrons facilement faire des versions Canon et Nikon à partir de nos objectifs en monture native E. La même conception pourrait fonctionner pour diverses montures « sans miroirs »…

Les nouvelles semblent se précipiter (une par jour). Aujourd’hui, il semblerait que Canon ait déjà enregistré deux modèles de mirrorless full frame, d’après Nikoshita. Cela se précise… Et cela sera peut-être pour plus tôt que ce que l’on imaginait. Lire la suite…

000 - A LA UNE
76
Test du Canon G1X MkIII : compact APS-C des experts (3/3)

Alors ce zoom 24-70 mm f/2.8-5.6, comment s’en sort-il ? Je trouve les images de ce G1X MkIII assez piquées dans l’ensemble (et dans certaines circonstances très piquées), notamment au grand angle et dès que l’on ferme d’un ou deux crans…

 

 

Compte tenu de la taille minuscule du zoom, Canon a fait un assez bon boulot, même sur les bords qui ne déçoivent pas trop (je m’attendais à moins bien en fait, je suis rassuré)…

Alors, bien entendu une optique fixe sur ce capteur de 24 Mpix feraient beaucoup mieux… Mais on ne peut pas tout avoir : rappelez-vous que vous vouliez un appareil compact !  Les aberrations chromatiques sont peu visibles. La géométrie et le vignetage sont corrigés logicielement (y compris dans les RAW qui arrivent corrigés d’office dans Lightroom). A f/16 face au soleil couchant, il produit de jolies petites étoiles… Et pas trop de flare. C’est vraiment impeccable…

Alors oui : il n’est pas très lumineux, c’est vrai. Autrement dit n’espérez pas un « bokeh » du diable… Sur ce plan, le Canon G1X MkIII ne fait pas de miracles ! Et ne fait pas mieux que son petit « jumeau » le Canon G5X qui dispose lui d’un zoom plus long 100 mm et plus lumineux à la plus longue focale (f/2.8)… Ce qui permet au « petit » de prendre légèrement l’avantage question bokeh, en dépit de son capteur 1 pouces plus petit.

La distance minimale de mise à point au 24 mm est de 10 cm : c’est très honorable pour un capteur 1PS-C, mais cela ne vous donne pas énormément de bokeh pour autant… Et elle est de 30 cm au 70 mm. Le range équivalent à un 24-70 mm est également court (3x c’est court pour un compact), mais pour qui est habitué aux reflex : c’est la norme, ou presque. Lire la suite…

1 2 3 4 14