web analytics

… et bien dansez maintenant !

51
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ce soir, cultivons-nous un peu sur la question des impots. Car cela sera bientôt de circonstance à un point que vous n’imaginiez pas. « Que faisiez-vous au temps chaud ? Je chantais ne vous déplaise. Vous chantiez ? Et bien dansez maintenant ».


Les invités de Ruth Elkrief : Alain Madelin et… par BFMTV

Quand on sait qu’actuellement seulement 10% des Français, payent 50% de tous les impots, (vous lecteurs de ce blog, faites partie de ces 10% là, les autres 90% ne s’intéressent pas à la photo, un loisir très coûteux il faut bien le dire)… Et ces 10% là, commencent à 4200 € pour un foyer ! Chiffre surprenant… Faire payer les riches disent-ils ? Oui, mais lesquels ?

Je propose donc comme première mesure d’économie, de commencer par supprimer la notion même d’équipe de France de foot ça nous ferait des vacances. Et l’on ne reformerait une telle équipe, que le jour ou nous serions (éventuellement) capables de réunir un groupe suffisant, de joueurs motivés et un minimum éduqués.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

51 commentaires

  1. un impot juste est un impot a assiette large … la france possede une fiscalité inhumaine.
    les taux de marge des entreprises françaises sont les plus faible d’europe. Même les sociétés espagnoles gagnent mieux leur vie ! – Le Monde
    on va droit dans le mur avec le racisme contre les riches que les medias cultivent depuis des années

  2. le pire c’est quand on voit:
    – total qui ne paye quasi pas d’impots en france
    – eurodisney qui verse des royalties a disney USA et ne paye donc pas d’impots en france
    – apple retail france qui se fait facturer a mort par apple USA et ne paye donc pas d’impots en france …..
    les classes moyennes se font ratiboiser pendant que les multinationales multimilliardaires ne payent pas d’impots

  3. Ben la question, c’est comment se tirer de France le plus vite possible…
    Car être assommé d’impôts pour payer le RMI de dealers dans les banlieues qui roulent en BMW… sans oublier le salaire des racailles de l’équipe de France, non merci !

  4. « Ben la question, c’est comment se tirer de France le plus vite possible… »
    Et bien justement, ça va devenir de plus en plus merdique car ils sont en train de penser a un impôt sur la nationalité … mais bon, Sarko aussi y avait pensé …

  5. Salut
    un ami que je n’avais pas revu depuis longtemps a été embauché au GRETA, ( rattaché à l’éducation nationale)…
    il m’a expliqué la gabegie financière colossal( augmentation obligatoire chaque année,heures non travaillées à répétition pour absences de transport, enfants malades que l’on cumule et que l’on prend même si on en a pas besoin (ex 3 enfants= 9 jours en plus..), argent reversé aux collèges, lycée pour des cours hypothétiques…..des salariés qui ne viennent pas travailler pendant plusieurs jours sans prévenir..Distribution d’un cota d’heures sup ( prime déguisée)en fonction du choix des syndicats.
    Des promotions obligatoires car sinon le salarié conteste et gagne à chaque fois……etc
    Nous sommes tous des grecs

  6. Et si JFV donnait son point de vue et son analyse ce serait sympa pour comprendre ce qui « L’Interpelle quelque part ».Faute de cette info ça reste du populisme « Bof attitude »

  7. Titi je suis d’accord avec toi, j’attend la réponse avec impatience.
    Mais on va attendre longtemps.
    Cornet de frites

  8. C’est inadmissible de payer des impôts alors que les racailles qui sont en chômage n’en payent pas. Après c’est super dur de payer les traites de la maison et de la scenic, nous qui sommes des entrepreneurs et qui prenons des risques alors que ceux qui n’en prennent pas payent pas du tout d’impôts.

  9. Bonjour le niveau des commentaires.
    Je suis en profession libérale mais je ne désigne pas les pauvres comme le problème économique. C’est terrible de penser comme ça !

  10. Ça vaudrait le coup de creuser sérieusement la question, avant de s’énerver.
    Je suis d’accord avec Blazouf sur les commentaires, trop simpliste pour être honnête ça…
    Vous croyez quand même pas qu’il y a 90% de racaille en France ???
    Pour les impôts, ça fait bien longtemps que je souhaite un impôt progressif et non par tranches, qui serait bien plus juste.

  11. Personnellement, je n’ai pas de réponse immédiate…
    Toutefois je suis intimement convaincu que nous nous sommes égarés dans un système totalement décourageant pour les PME, pour les indépendants, comme pour les grosses entreprises.
    Je ne crois pas que ce soit le RMI de quelques uns qui plombe les compte… Mais plutôt les traitements et salaire de beaucoup trop de fonctionnaires inutiles, jamais évalués et bénéficiant d’une sécurité de l’emploi devenue indécente aux yeux de la plupart…
    Cela dit, il y a aussi un problème de communication : comment donner envie à de jeunes banlieusards de travailler à l’école pour s’en sortir, si on laisse quelques racailles impunies gagner beaucoup d’argent en dealant ?
    Comment donner envie à des chefs d’entreprise de prendre des risques pour innover, s’agrandir, si c’est pour se faire piquer 75% de ce qu’ils pourraient gagner ? C’est juste ridicule… C’est dévaloriser la « valeur travail ».
    D’ou le cercle vicieux que nous connaissons bien : en décourageant certains de gagner de l’argent, on les décourage aussi d’embaucher des gens ! On favorise au contraire la rente et l’épargne… ou la fuite des plus brillants et des plus entreprenants à l’étranger. La gauche n’a pas encore compris que nous vivons dans un monde global…
    Donc, la protection sociale : oui… Mais pas au delà du point ou elle décourage les un d’entreprendre et les autre d’essayer de s’en sortir par leur travail.
    La TVA anti délocalisation me semblait une très bonne idée, mais patatras la gauche n’en veut pas ! Allez comprendre…
    Ce qui m’inquiète avec le PS, c’est la « croute idéologique » qui sclérose toute innovation libérale et qui va nous envoyer dans le mur, nous enfoncer encore un peu plus la tête sous l’eau…
    Nous verrons bien si Hollande saura s’affranchir du clientélisme habituel. Plutôt que de tenter de réformer l’indécrottable mammouth de l’éducation nationnale, on embauche dans ce secteur au détriment d’autres ministères, tout simplement car les profs sont le socle idéologique et électoral du PS…
    Hors le problème de l’éducation et de la formation n’est pas un problème quantitatif, mais qualitatif… Il faut tout reprendre à la base, réformer, évaluer les prof, les payer mieux (ce qui ne couterait pas plus cher que d’embaucher 60.000 personnes). Malheureusement le corporatisme de ce secteur est tel, que rien ne peut bouger.

  12. Oui sauf que moi je ne désigne ni les pauvres, ni aucune classe sociale (prof ou libérale).
    « L’innovation libérale ».. Hem.. Ok mais vu vers quoi ça nous mène : une société de consommateurs toujours plus frustrés avec son pendant, l’exploitation et la planète qui agonise à vitesse grand V.
    Et encore, j’ai pas d’enfants.. Mais j’ai du mal à comprendre ceux qui en ont et qui ne remettent pas en question ce système libéral…
    Bon de toute façon ces discussions café du commerce sont sans fin.. Mais pour moi on se dirige toujours plus vers un monde exploitants/exploités. Et avant d’opposer les travailleurs entre eux, je commencerai par remettre en question les millions de marges que s’octroient les multinationales..
    Oui je sais, je suis un sale gauchiste.. :-)

  13. @ myriam: en France l’impôt sur le revenu est progressif et par tranche; elle est pas belle la vie !
    @ je ne sais plus qui: Un mec qui touche le chômage c’est un mec qui a cotisé pour toucher le chômage. Tu ne paies pas son chômage, tu cotise pour le tien à la hauteur de ton salaire et quand tu y seras tu toucheras plus que lui; magique !
    @populiste et Cie: Les dealers finissent en taule ou avec une balle dans le bide et personne ne les laissent tranquille mais on manque de fonctionnaires et d’argent pour lutter efficacement contre ce fléau.
    @ceux qui veulent partir: et bien barrer vous les enfants mais il va falloir changer de nationalité maintenant. La fuite des cerveaux… un gars(une fille) qui gagne beaucoup d’argent n’est pas un cerveau, c’est un gars(une fille) qui gagne beaucoup d’argent; c’est tout.
    Quant au RMI(RSA pour être précis) et bien pour ma part je pense qu’on ne va pas assez loin: http://www.libgauche.fr/allocation-universelle-voie-liberale-communisme-jacques-marseille/
    On oublie l’entête du site et on prend le temps de lire. Pour approfondir c’est là: http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle
    Ouais c’est pas gagné…

  14. Je vous signale que les charges à 8,5% de l’Agessa et les 7% de TVA sont des niches fiscales…
    Le RSA est maintenu -cyniquement ou non- pour assurer une paix sociale et une sécurité dans la rue. Ce n’est pas cher payé pour la collectivité.
    C’est quoi ce mythe que tout le monde a les c… de devenir chef d’entreprise ?
    Que les chefs d’entreprise se bougent le cul pour créer des emplois oui ! et toutes ces machines qui remplacent les non qualifiés ? Il font quoi ces gens ? Il y a déjà bien assez d’autoentrepreneur laveur de carreau, c’est bouché comme secteur…
    Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne au niveau intelligence ni éducation et penser que tout le monde à les mêmes capacités que VOUS c’est se tromper..
    Donc le plein emplois dans les conditions actuelles c’est impossible.
    Il y a bien une solution , mais ça s’appelle le servage, va falloir attendre encore un peu avant de remettre ça en place..

  15. La situation est déplorable et je ne milite pas pour le statut quo, hein..
    Sinon pour payer la dette, il faudra prendre l’argent où il y en a un jour ou l’autre, ça c’est toujours terminé comme ça dans l’histoire.
    Pour donner un idée en forme de boutade, Francois Lordon, sur Arrêt sur image, avait proposé que l’état confisque tout l’immobilier parisien et le revende…

  16. Patrick a mis le doigt sur un truc qui pourtant semble totalement échapper à la gauche depuis Marx et Cie.
    Oui, nous ne sommes pas tous égaux dans la vie, oui, il y a des gens qui peuvent entreprendre, oui, il y a des gens qui ne pourront JAMAIS entreprendre, oui, il y a des gens doués et oui il y a des gens ne le sont pas. Oui, il y aura toujours des inégalités, des gens qui seront au-dessus du lot et des gens qui seront en dessous. C’est comme ça, c’est la nature humaine, nous sommes des animaux, doué d’un peu plus de capacité cognitive que les huîtres mais il n’en reste pas moins que de vouloir A TOUT PRIX niveler la société est illusoire, totalement illusoire. Un ouvrier ne pourra jamais avoir ni les compétences ni le salaire d’un ingénieur ou d’un dirigeant d’entreprise, c’est comme ça, arrêtez de rêver.
    Maintenant, qu’il y ait bcp trop de gaspillage, que des gens soient sur-payés, oui, c’est aussi une réalité. Et ce n’est pas notre Président qui changera ça j’en ai bien peur.
    Discussions stériles de comptoir. aller, hop, au taff… faut payer les cotisations sociales les mecs…

  17. Un soucis de la france, c’est que les abus ne sont pas sanctionnés (même plutôt valorisés parfois, « la bonne combine » latine). Y’a de bonnes idées, humanistes et tout et tout, mais on est allergique à toute forme de contrôle, donc ça part en live.
    Un autre soucis aussi c’est que le débat tourne toujours au passionnel, à l’émotif, à l’idéologique, ça devient vite caricatural avec des grands mots à la con, ça manque de bête pragmatisme. (le pays des lumières môsieur ! pas imbus d’eux mêmes les petits français, pas du tout, demandez aux étrangers ;))
    Et enfin je finirai par dénoncer le clientélisme, l’élitisme généralisé, le copinage à tous les niveaux, qui fait que si tu connais pas machin ou si tu as pas fait l’école machin, ben t’as aucune chance, même si tu es compétent. On a décapité notre roi, mais finalement on adore le fonctionnement monarchique (état, entreprises, école, associations…)
    donc bref on se met dans la merde, tous autant les uns que les autres.

  18. Complètement d’accord, les deux principaux problèmes de la france sont le niveau élevé des impôts et les 35 h.
    Autrement dit, il faut baisser les impôts et baisser les salaires.

  19. @Raaaaaaaah Ah j’avais pourtant vu des docs qui précisait les tranches ???
    C’était peut-être un autre impôt et j’ai confondu alors ? Genre la fortune ?
    Si c’est le cas d’où vient ces plaintes de gens qui trouvent que tout d’un coup ils payent nettement plus d’impôts que l’année d’avant sans une augmentation si grande de leur revenus ?
    Y a bien un calcul qui est bizarre, ou des gens qui se plaignent trop vite ?
    Bon je sais pas où vous êtes mais à Nîmes aujourd’hui il fait trop chaud pour débattre !

  20. De joueurs motivés, tout à fait d’accord. Un minimum éduqué ? Quel est le rapport avec le sport ? Faut-il être éduqué pour être un excellent sportif ? Demande-t-on à nos politiques et têtes pensantes d’avoir un minimum de condition physique ?
    Et franchement, Ribéry serait tellement moins drôle s’il parlait correctement que non, décidément, je n’adhère pas du tout à la fin de votre phrase :)

  21. Myriam, oui les gens s’énervent vite surtout quand on parle impôts et alors je ne t’explique même pas quand c’est leurs impôts…
    La seule raison de s’énerver c’est quand on gagne moins d’argent que l’année d’avant qui sert d’assiette à l’impôt que l’on va payer cet année. Pour payer c’est plus difficile ça fait un gros trou mais on appelle ça une erreur de gestion et cela n’a rien à voir avec le système; Il fallait prévoir mais quand on parle impôts: Tous des salops, pas de ma faute !
    Quant aux tranches c’est très simple:
    -Prenons deux tranches une de 0 à 100 imposée à 5% et l’autre de 100 à 200 imposée à 10%
    -Tu gagnes 105, les boules tu viens de passer une tranche !!!
    – En France on est sympas et intelligents: on te fera payer 5% de 100 et 10% de 5.
    Par contre ça reste de l’argent qui part et ça fait toujours mal surtout lorsque l’on a cru bêtement que cet argent était à nous et qu’on a acheté un 4×4 sur 72 mois, hé hé.

  22. Drôle de site photo qui au lieu de parler photo participe à l’abêtissement général !
    Pour ceux qui ont envie de se faire une idée précise sur notre fiscalité complexe je vous conseille le site de M Piketty ( qui n’est pas un révolutionnaire)  » Pour une révolution fiscale » http://www.revolution-fiscale.fr/.
    Ainsi vous découvrirez que l’affirmation reprise par M Vibert expliquant que 10 % des français payent 50 % de tous les impôts est une ânerie que l’on passerait à un élève de 3 ème et encore . Les impôt qui rapportent le plus à l’Etat sont la TVA, la CSG, les taxes sur les produits pétroliers et les impôts locaux qui sont payés par presque tout le monde. L’impôt sur le revenu rapporte de moins en moins à l’Etat !
    M Piketty montre que tous prélèvements confondus, les taux d’imposition sont plus élevés pour les ménages les plus modestes et s’abaissent pour les plus riches !
    Notre pays a besoin d’une profonde réforme fiscale qui apporte de la justice sociale !

  23. Cher Espinat, il semblerait que mon site parle d’impôt vous intéresse ! ET plein d’autres…
    Alors ais-je tord d’en parler ?
    Autre point : si il y a besoin d’une révolution des impôts, c’est bien que le système actuel est complètement injuste (y compris pour ceux qui travaillent)…

  24. Cher Monsieur Vibert,
    Votre site m’intéresse pour la photo et pour le reste vous parlez de ce que vous voulez ! Pour ma part, je crois qu’il est plus efficace de ne pas mélanger les genres !
    Ce qui me chagrine, c’est le fait de rabâcher des lieux communs qui ne correspondent pas à la réalité et qui sont des arguments distillés par des clubs ultra libéraux pour justifier la baisse des impôts sur le revenu surtout pour les plus riches.
    Ainsi pour 100 € d’IR payés par les ménages imposables, tout le monde paye 400 ou 500 € sous forme de CSG TVA ou autres mais de façon moins visible.
    A cela s’ajoute ce que l’on appelle les niches fiscales qui représentent plus de 100 milliards d’€ par an et qui profitent surtout aux ménages les plus aisés !
    Oui il faut une réforme fiscale pour plus de justice !
    Bon courage à vous et bien cordialement quand même !

  25. Plus efficace de ne pas mélanger les genres ?
    Justement, je ne crois pas… Au contraire : le mélange des genres permet d’intéresser à ces question, des gens qui ne s’y intéressent pas habituellement…
    Je ne crois pas que ces (sois disant) thèses libérales soient « rabâchées » ! Je crois justement qu’il faut les faire connaitre (je ne sais pas si l’on parles des mêmes thèses exactement et je le qualifirait plutôt de « real politik » et de réalisme économique, par opposition aux mesures « idéologiques »…)…
    Par exemple, l’impôt à 75% sur le haut revenus est une ineptie économique. Une vraie connerie, qui ne rapporte rien mais coute beaucoup : un très mauvais signal ! Un coup de poing symbolique contre productif, contribuant un peu plus à faire fuir les entreprises et les investisseurs. Il ne faut pas s’étonner ensuite qu’il n’y ai plus de travail !
    Enfin, , c’est mon point de vue… J’y crois très fort, et très sincèrement !

  26. Trop de protection sociale aura tout simplement anéanti les entreprises… cause du chômage, donc de l’effondrement des recettes de l’état, ce qui débouche au final sur la mort pure et simple du système…
    Les gauchistes par aveuglement, par refus des reformes et par idéologie, auront réussi à tuer le meilleur system social du monde !
    quel gachis !

  27. Je suis content de payer mes impôts, je gagne honnêtement ma vie et je trie mes ordures.
    Si j’achète un nouveau Mac, ce sera après avoir épargné un max et parce que j’en ai besoin dans le cadre de mon travail.
    J’aurais peut-être pu être commercial, entrepreneur, dirigeant, mais c’est pas mon truc :
    Allergie à la cravate (1 an de tenue à la con pendant l’armée, ça suffit), je ne sais pas sourire pour vendre une brosse à dent ou un dictionnaire, tout simplement parce que je ne sais pas et n’ai pas envie de mentir, je ne trouve aucun intérêt à plastronner en Audi quand une grande part de mes semblables crève la dalle (c’est d’autant plus con de plastronner ainsi que si j’étais client, je n’irais pas chez quelqu’un qui risque de faire tant de profit sur mon dos.
    J’ai voté Hollande parce que – même si la droite a raison économiquement – je ne trouve chez elle aucun idéal social à part la domination, la notion de propriété menant à l’exubérance, bref l’égoïsme (et avec Sarko-Louis XIV, faut avouer qu’on a été servi : Rolex, avion, yacht, c’est marrant, les mêmes idéaux qu’un vulgaire mafieux !!!). Ben moi c’est plutôt ceux de Diogène (un grec !!!).
    Donc oui, je préfère être con, de gauche et sympa avec mes congénères que n’avoir pour soi-disant intelligence, celle de savoir écraser mes voisins (ou ces « salaud d’étrangers ») quitte à ce que ce soit moi qui soit écrasé.
    Et ça ne m »empêche pas de bosser 60h par semaine s’il le faut, parce que c’est pas non plus un parti qui va me dicter ce que j’ai à faire. Et donc pour faire simple : je mets l’idéal et l’utopie devant la jouissance et l’onanisme.
    A contrario, c’est ce qui me fait bander.

  28. Je crois avoir lu quelque part que les Etats-Unis ont eu pendant presque 50 ans un taux d’imposition marginal de 80% depuis les années 30. Ca ne les a pas empêché de connaitre une développement économique important.
    Après sur le fait que l’état doit être mieux géré certes, mais est-ce vraiment les fonctionnaires du services publics qui coutent chers? Combien coute l’ensemble des hauts fonctionnaires? Un député, un sénateur? qui sont relativement nombreux par rapport aux assemblées des autres pays démocratiques.

  29. Et perso marre qu’on rabâche ce mensonge néo-libéral du « moins de charges aux entreprises = plus d’emplois »
    Cela a déjà été fait 100 fois par le passé, ici ou ailleurs, et il est prouvé que cela ne crée pas d’emplois, cela n’en a jamais créé. Les entreprises utilise ce gain d’argent autrement (investissement, dividendes…etc, mais ne créent pas d’emplois). Même les entrepreneurs l’avouent.
    (à lire par exemple : http://hussonet.free.fr/regar.pdf)

  30. Ouch le niveau des commentaires… ça pique les yeux. Je me demandais comment autant d’électeurs des premier et second tours pouvait bien vouloir ou du Sarko ou du Le Pen, je suis fixé.
    Par contre, ce qui me fait méchamment bondir, c’est l’étroitesse d’esprit du rédacteur de ce blog: je ne paye pas d’impots, je suis au RSA (complémentaire), et pourtant je pratique la photo. En numérique et en argentique. J’en vends même des fois (pas souvent).
    J’ai même fait le choix de rester dans un boulot de vacataire, que j’adore, mais extremement précaire et mal payé (je rêve d’un CDI, mais a priori c’est plus intéressant pour la boite de faire comme ça…), pour avoir du temps pour pratiquer (je fais l’équivalent d’un mi-temps).
    Mais peut-être que ce n’est pas la même photographie que vous. Un misérable parasite social comme moi ne pourrait prétendra à faire la même chose que vous, à savoir communiquer, transcrire en images sa réalité.
    Allez, bonne continuation avec vos stéréotypes débiles, et continuez à vous palucher sur les sacro-saints principes libéraux, tout en dégueulant sur les micro-stocks et compagnie (que j’exècre tout autant que vous, mais avec un raisonnement un peu plus cohérent derrière…).

  31. Lorsque je lis le commentaire de Victor, je me demande comment il peut se complaire dans une situation professionnel de « looser » (apparemment, en tous cas c’est comme ça qu’il semble se définir lui-même)…
    C’est son problème, mais je ne comprend pas bien la logique !
    SI j’étais lui, j’irais faire un vrai métier et consacrerais mes loisirs à la photo…
    Sinon, il y a quand même 48% des Français qui ont voté pour Saeko (avec 90% des media contre Sarko, c’est quand même beaucoup)…
    Tous mes beaux parleurs consid§re donc qu’un Français sur 2 est un imbécile, un réac, voir un fasciste (pour les gauchiste si t’est de droite t’es FN)…
    C’est dingu l’étroitesse d’espri de certains !

  32. C’est beau de parler d’étroitesse d’esprit avec un commentaire pareil. Je me demande où j’ai bien pu me définir comme looser, et si ma situation inspire ce genre de commentaire, c’est un peu l’hopital qui se fout de la charité…
    Je bosse dans le domaine de la culture et de l’éducation (c’est sûr que c’est pas des « vrais métiers », d’ailleurs ça rapporte quoi en terme de PIB hein?), en tant que vacataire, dans une structure qui ne m’embauchera jamais et préfère multiplier les vacataires corvéables et remplaçables. Manque de bol, non seulement je suis bon mais en plus mon emploi me plait. J’ai donc le choix entre continuer mon pseudo mi-temps (le grand nombre de salariés à mi-temps apprécieront d’être traités de loosers), ou aller bosser à l’usine ou dans un bureau et faire un truc qui ne me plait pas.
    Donc je préfère être un looser bien dans sa peau (moins dans son compte en banque) plutôt qu’un énième dépressif sous médocs parce qu’ayant raté sa vie (mais avec un « vrai métier », et un scénic à crédit et un petit pavillon de banlieue). En passant, pour bien forcer le tableau gauchiste (ça fera plaisir à tous les Mat tellement ouvert d’esprit), j’achète mes vêtements en vide-dressings ou friperies, je n’ai pas de télé, pas de crédit à la consommation, pas de voiture, le même ordi depuis des années, pas d’iphone, d’ipad, et mon forfait téléphone me coute 10 euros/mois. C’est surement pas un modèle universel, mais quand je vois les revenus de certains et leur ressentis par rapport à leur pouvoir d’achat, c’est effrayant.
    Et merci pour les raccourcis abusif. Il n’y a pas 48% des Français qui ont voté pour Sarko, mais 48% des votants. Les Sarkophiles idolatres considèrent que 90% des médias étaient contre Sarko, chez les Hollandais c’est pile le même pourcentage, mais contre Hollande. Allez, on vous la fait à 50-50.
    Et concernant l’amalgame droite umpiste et FN, c’est sûr que la fin de campagne présidentielle, puis celle des législative nous a montré combien cette droite sait prendre ses distances. On récoute Buisson, Morano, on relit le discours de Dakar (2007 tout de même), et on revient parler d’étroitesse d’esprit.

  33. C’était pas une attaque personnelle Victor.
    Je voulais juste dire que tu assumais sans complexe, d’être en bas de l’échelle sociale (du moins dans le 1/3 inférieur)… C’est ton choix, je ne juge pas.
    Mais une question : avec des revenus précaires, n’es tu pas inquiet de l’avenir et de l’éducation de tes enfants ?
    N’a tu pas envie de gagner un peu plus pour leur donner plus de chances dans la vie (qu’ils puissent faire des études sans devoir bosser au Mac Do par exemple)… Ou tout simplement qu’ils puissent faire des études !
    Quoi ? T’as pas d’enfants ? A ben woui, je comprends tout… C’est une conception de la société, ou l’on pense « apres nous le déluge » ! Mon confort est le fruit de centaines de générations de labeur. Mais moi j’en profite et ne pense même pas à transmettre ce dont j’ai hérité…
    Effectivement, dans cette perspective de jouissance égoïste : pas la peine d’avoir un vrai travail, ni de mettre de l’argent de côté, ni la peine de penser à demain… ni a son prochain (au sens prochaine génération) : c’est ça la France de la dette !

  34. Ah oui à votre écoute coute que coute, ça me fait trop marrer cette émission !
    Bon sinon, @Mat il y des choses fondamentales à passer aux enfants : l’amour, l’éducation, la spiritualité entre autres. Et je ne doute pas que Victor y ai pensé à cet aspect des choses, c’est de la richesse aussi.

  35. De mieux en mieux.
    On pourrait discuter de la corrélation entre niveau dans l’échelle sociale et revenus. Ou niveau intellectuel et culturel, ou bien d’autres choses encore. C’est peut-être un peu long pour être fait ici, mais si tu veux, je peux l’avouer, oui je suis au bas de ton échelle sociale, et ça ne me gène pas, ni mes amis, ni ma famille, ni ma copine qui est pédiatre et bien contente d’avoir quelqu’un pour lui préparer de bons petits plats quand elle rentre tard.
    Effectivement je n’ai pas d’enfants. Peut-être en aurais-je, je ne sais pas, pour le moment, à 27 ans ce n’est pas dans mes priorités. Si j’en ai, la question se posera différemment, mais j’ai réussi à faire des études universitaires (master), avec très peu d’aides de mes parents. Certes j’avais une bourse, mais j’ai surtout bossé à coté, ça a été plus dur que mes congénères dont les parents pouvaient payer un appart rubis sur l’ongle…
J’ai aussi été indépendant à 19 ans, j’ai appris la valeur de l’argent, je suis partis faire des années d’études à l’étranger voir un peu comment ça se passe, et j’ai été beaucoup plus autonome et indépendant que d’autres. 
Et avant de me tirer moi même une balle dans le pied en me précipitant au bas de l’échelle sociale, je suis allé bosser en intérim, a plein temps ou dans des « vrais » boulots. Aussi bien sur des chantiers que dans des bureaux, dans mon domaine (la biologie) ou ailleurs. J’ai pas aimé, je suis partis. J’ai tout claqué pour faire un an de voyage en Amérique du Sud et du Nord, pendant que tous les « vrais » travailleurs m’enviaient. Je crois pas que l’argent puisse acheter de plus belles choses que ces souvenirs.

  36. Par contre la tirade sur les gens qui ne veulent pas d’enfants et qui sont des égoistes, merci, belle preuve d’ouverture d’esprit, de nouveau. Et toi Mat, tes enfants tu les a fait pour quoi? Pour eux? Ils te l’ont demandé? Tu as jugé tes gènes tellement performants pour avoir envie de les disséminer partout? Je pense que faire des enfants est beaucoup, beaucoup plus égoiste que de ne pas en faire. Et dans tous les cas c’est un choix personnel, que moi, je ne juge pas (et d’ailleurs je travaille avec des enfants et j’aime ça). Et pour les prochaines générations, merci, je leur lègue de la culture, de l’ouverture sur le monde. C’est pas indispensable, c’est vrai…
    
Et sur la génération de la dette, je suis majeur depuis 10 ans et elle était là avant moi. Accusons plutôt la génération de la consommation à outrance et des achats à crédits. Est-ce la votre?
    Peut-être que c’est ça aussi qui te pose problème: je bosse beaucoup moins que toi, j’ai beaucoup plus de temps libre que toi, et pourtant je vis pas plus mal que toi. Je loge dans un bel appart en centre ville, je mange à ma faim, je sors avec mes amis, j’ai une vie culturelle et sociale riche…et je me fais plaisir en pratiquant la photo, en numérique, en argentique et même avec une chambre, d’ailleurs il fait beau ici, je vais sortir, j’ai l’après midi devant moi…

  37. Toi tu peux te permettre de glander, vu que t’es entretenu par ta femme qui est médecin ! Laisse moi rigoler…
    Moi aussi j’aurais bien aimé tout claquer pour voyager et me cultiver, être citoyen du monde et toutes ces conneries !
    Franchement j’aurais préféré… Mais je peux pas ! D’ailleurs ma femme est au chômage depuis 5 ans et ne retrouve plus de travail. Mes enfants sont étudiants, je les aide comme je peux, mais c’est dur…
    EN gros toi, tu as de la chance ! Tu peux te permettre de glander et de philosophie… C’est facile d’être au bas de l’achel quand c’est ta femme qui gagne bien sa vie (elle est médecin, vous êtes probablement au dessus de 5000 € de revenu net par mois)…
    Bon en gros t’es pas vraiment au bas de l’échelle financière ! Tu as la sécurité, tu peux donc philosopher sans fin…
    Tu parle de ce que tu ne connais pas ! Le bobo typique… Facile d’être généreux dans ces conditions !

  38. Ma réponse n’apparait pas, délai de vérification ou censure, je ne sais pas.
    Tant pis, je ne pourrais répondre aux inepties de Mat, qui n’a rien compris.

  39. Mon précédent commentaire n’apparait pas, je reprend donc:
    Stop le délire, les interprétations abusives et compagnie…
    Je ne suis pas marié, pas même pacsé, je n’ai pas de femme et ma copine ne m’entretient certainement pas, pour la bonne raison qu’on ne vit pas ensemble, on n’a pas de compte commun, chacun chez soi et je paye le loyer de MON appart et toutes mes dépenses tout seul comme un grand.
    Le jour où on casse, j’aurais pas de pension, juste à faire comme d’habitude, rien ne changera. Donc pour la sécurité on repassera.
    Et pour info, elle bosse jusqu’à 65h par semaine, 10 ans d’études, en hopital public, pour environ 2200 euros net/mois. Pas tout à fait 5000 euros hein…
    Et pour reprendre dans l’ordre: je ne glande pas, je bosse (presque) chaque jour.
    Si tu voulais tout plaquer pour voyager, t’avais qu’à le faire, y’a aucune lois qui t’en empêche, juste des choix à faire.
    Au bas de l’échelle, c’est toi qui veut m’y voir, je m’en contrefiche moi de ces classements, qui est premier, qui est dernier, qui a la plus grosse et compagnie. C’est aussi permis de grandir un peu et d’arrêter les concours de qui pisse le plus loin.
    J’ai pas de la chance, j’ai fait des choix. J’ai bossé, gagné de l’argent, dépensé. C’est exactement la même chose que le mec qui se paye sa grosse Audi, et j’imagine personne lui dire qu’il a « de la chance ».

  40. En tout cas, merci de me prouver que j’ai eu bien raison de faire les choix que j’ai fait, ça m’embeterait de devenir aigri et agressif comme toi plus tard.
    Et pour quelqu’un qui regrette le manque d’ouverture d’esprit et les amalgames, je vois que tu es bien pressé de classer dans des petites cases: gauchiste, bobo…Mais tu ne juge pas et ce ne sont pas des attaques personnelles, bien sûr.
    Pour finir, je pourrais utiliser la même rhétorique niaiseuse et ultra-réductrice que toi: pourquoi ta femme préfère ne rien glander plutôt que d’aller bosser pour aider au redressement du pays? 5 ans de vacances c’est pas assez? Mais je suis sûr que dans un grand élan d’altruisme, vous avez refusé les allocs, pour le bien des finances du pays et celui des générations futures.

  41. Bonjour,
    vous dites: » (vous lecteurs de ce blog, faites partie de ces 10% là, les autres 90% ne s’intéressent pas à la photo, un loisir très coûteux il faut bien le dire)… Et ces 10% là, commencent à 4200 € pour un foyer ! Chiffre surprenant… Faire payer les riches disent-ils ? Oui, mais lesquels ? »
    Je fais partie de ces 90% qui selon vous ne s’intéressent pas à la photo car ils ne gagnent pas 4200€/mois.
    Raté: je m’intéresse à la photo alors que je gagne 1900€/mois. Alors vos raccourcis gardez-les par devers vous! Je ne pourrais jamais me payer le matériel que certains ont. Je m’en fous je ne suis pas jaloux
    Avec mon épouse nous faisons 3100€/mois avec 18oo€ d’impôt par an, un fils en école privée (car pas de public dans son domaine) qui nous coute peu ou prou 30% de nos revenus + la maison à continuer de payer,Je ne touche pas d’allocations logement ou familiales . Alors ne comptez pas sur moi pour pleurer sur des gens qui gagnent ^plus de 4200€/mois car je fais partie de ceux qui payent l’autre 50% des impôts sur le revenu.
    Et pourtant je m’intéresse à la photo! Etrange, non? Alors quand je lis des propos aussi sectaires, je me dis que ceux qui ne s’intéressent pas à la photo ont bien raison de le faire. La photographie est un loisir élitiste? Vous croyez que vos livres et publications qui vous font vivre sont achetés uniquement par ceux qui sont au delà de la limite de revenus que vous citez? Voilà que s’appelle cracher dans la soupe. Je ne vous félicite pas! Je lis régulièrement votre site pour votre bon sens sur le matériel photo, je vous pensais plus fin. La preuve que non!

  42. Tout à fait d’accord avec Olivier.
    Pour donner un exemple sur ce que peut couter de pratiquer la photo, avant de m’acheter mon premier numérique, je fonctionnais avec un olympus OM-1 de plus de 40 ans, légué par mes parents, trois objectifs (28mm, 50mm et 100mm). J’achetais des pellicules périmées sur le net, je les développais moi même (cuve et accessoires récupérés d’un club photo d’un lycée). J’avais juste à acheter les produits (je me suis mis au stand dev avec du Rodinal parce qu’on peut le diluer à 1+100, voir 1+200!), et un scanner d’occas à 90 euros pour numériser.
    Mise de départ, 150 euros, puis une vingtaine d’euros par mois.
    Je fais toujours ça, mais en moyen-format, avec un kiev88 acheté 50 euros. Et le numérique cohabite avec tout ça.
    Allez voir sur Holg4 pour des exemples de types qui font beaucoup (en créativité) avec peu (de moyens), vous serez surpris.

  43. Cher Olivier, vous faites ainsi partie de l’exception qui confirme la règle… On peut gagner peu et faire de la photo ! Mais ce n’est pas la norme !
    C’est tout ce que je voulais dire (ET C’EST BIEN LA REALITE D’AILLEURS, IL Y A DES ETUDES COMMANDITÉES PAR LES MARQUES, qui démontrent de façon statistique que ce sont bien les CSP+ et des retraités riches (comme on dit), qui dépensent de l’argent dans la photo et y investissent beaucoup de temps, etc…
    Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire de la photo quasi gratuitement si on est motivé !
    ET vous en êtes la preuve et la démonstration… A mon tour de vous féliciter !
    Pourquoi essayer de me faire dire ce que je n’ai jamais dit (ni même voulu suggérer ?) et que je ne pense pas…
    Pourquoi toujours tenter de dresser les gens les uns contre les autres ?
    Je dis que « généralement et dans leur majorité, ce sont des gens riches qui pratiquent la photo »… OK ???
    Cela ne dénigre absolument pas la minuscule minorité de gens pas riches qui la pratiquent à peu de frais et avec éventuellement talent !
    Ce n’est pas parceque la réalité des pratiques culturelle est brutale, qu’il faut vous en prendre à moi !
    Si je dis : « les pauvres ne vont pas au théâtre  » ! C’est ma faute ? ET pourtant, c’est bien vrai… c’est dommage, mais c’est vrai.

  44. Je dois être entouré de cas particulier alors.
    Je connais pas mal de personnes qui s’intéressent à la photo, investisse dans du matos, participent à des concours et qui ne sont pas dans les catégories cités. Certes, ils ne sont pas non plus au Smic.

  45. Et bien tant mieux si il y en a beaucoup ;-)
    Cela prouve que ces gens s’intéressent au fond des choses… et pas qu’à la forme.
    Pour ma part, il m’arrive de sortir de Paris, d’aller en banlieue (parfois pour y faire des photos, mais aussi pour d’autres raison), ou en province… et j’y croise beaucoup moins de photographes que dans les quartiers branchés de Paris.
    Bon, c’est juste ce que j’ai cru remarquer… A suivre !

  46. Ce que je sais c’est que les boutiques photos connaissent bien ces gens qui en ce moment revendent des d700 à 3000 déclenchements et qui revendent aussi déjà pas mal de d800. Je vois aussi dans les mariages du meilleur materiel que le lien.
    Ce que je veux dire derrière ça c’ est que je suis originaire du milieu créatif sans argent mais que la photo me fait fréquenter d’ autres milieux qui existent bel et bien. Mais on peut effectivement passer sa vie à ne pas les voir.
    D’ où l’ utilité des statistiques car bien souvent on ne voit que le reflet de sois-même.

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎