web analytics

L’info la plus importante de la semaine…

3
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Elle sera peut-être passée légèrement inaperçus, mais une info très importante est sortie aujourd’hui dont la portée sera assez importante.

Apple a fait « quelque peu » machine arrière et autorisera à l’avenir les App développées sur la base d’un langage différent de celui proposé par Apple (peut-être un peu obligée par la menace de recours juridiques auprès des autorité veillant à la libre concurrence, tant aux US qu’en Europe). Ce qui veut dire par exemple, que des application développées en flash (ou autres langages) pourront être converties, en App pour iPhone et iPad (Adobe propose un outil pour cela).

Un développement unique pourra donc être fait pour être ensuite porté sur différents environnements, (par exemple Androïd, Windows Mobile, iOS, ect…). Cela ne vous dit peut-être rien, mais il s’agit d’une info assez stratégique, Apple aura donc été un peu obligé de mettre de l’eau dans son vin. Plus d’infos ici chez Wired

Autre nouveauté : les conditions requises pour voir une App acceptée sont dorénavant rédigées noir sur blanc.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

3 commentaires

  1. Bonjour,
    Il est vrai que les App pourront-être développées sur d’autres outils que ceux offerts par Apple, mais il ne faut pas oublier que celles-ci devront-être approuvés par le AppStore. Et pour obtenir cette approbation, les applications doivent respecter des normes d’interface et d’efficacité très strictes qui seront très difficiles à rencontrer avec des App en Flash par exemple. J’ai vu moi-même une App en Flash de type « Flip Book » fonctionner sur un iPhone et celle-ci semblait provenir d’une autre époque tellement elle était lente et inconsistante par rapport aux autre App compilées avec le kit d’Apple.
    Je crois par contre que dans l’avenir, d’autres outils de développement verront le jour et produiront des App mieux adaptées aux iPhone et aux autres plateformes mobiles.
    David

Leave A Reply




⬆︎ GO TO TOP ⬆︎