Catégorie : zoom lens

000 - A LA UNE
31
Le Fujifilm X-T2 et son 24 Mpix… non stabilisé

Voici donc le Fujifilm X-T2 annoncé, avec son nouveau capteur de 24 Mpix, qui le « replace » à égalité question résolution, en face de reflex de prix équivalent (Canon EOS 80D notamment).

Pour ceux qui acceptent le viseur électronique, c’est un modèle coûteux (1599 € boîtier nu) mais intéressant (pas trop pour moi, car je déteste toujours autant les viseurs électroniques de seulement 2,36 Mpix > relire mon article : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ?).

Fuji-X-T2-mirrorless-camera-12

Reste encore un autre soucis avec cette gamme Fuji X : leur capteur n’est toujours pas stabilisé (contrairement à ce que propose – entre autres – un Panasonic GX80)… Et « toutes » les optiques Fuji ne sont pas stabilisées non plus… Par exemple, sur les trois nouvelles optiques annoncées ce matin (en même temps que le X-T2 pour une dispo dans plusieurs mois), on est désolé de constater, que deux sur trois, ne soient pas (du tout) stabilisées… Lire la suite.

APN : Samyang
2
Prise en main : Samyang 24 mm à décentrement

J’ai pu essayer le grand-angle à décentrement Samyang 24 mm TILT-SHIFT F3.5 ED AS UMC (979 €). Un type d’objectif que je n’avais jamais eu l’occasion d’utiliser n’ayant jamais travaillé dans le domaine de l’architecture ou de la déco intérieure.

Le but de l’essai (un peu rapide mais c’est de ma faute), était surtout de tenter de démontrer l’intérêt d’utiliser un tel grand angle à décentrement pour redresser l’image… par rapport à une correction de perspective qui peut aussi se faire dans le module de Développement de Lightroom ou ACR, à partir d’une photo faite avec un grand angle 24 mm standard. La procédure du test est simple :

1 – Photographier d’abord une façade avec ce 24 mm à décentrement (en mode redressé).

2 – Photographier la même façade avec un 24 fixe standard (sans décentrement). J’ai utilisé mon Sigma 24 mm f/1.4 Art : Le Sigma 24 mm f/1.4 Art : mon objectif préféré.

3 – Importer les deux images dans Lightroom. Voilà qui est fait : à gauche le grand ange 24 mm classique… A droite le grand angle à décentrement. Lire la suite…

24mm_decentrement_vs_Sigma_24mm_01

APN : Panasonic
98
Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace

J’ai pu prendre en main ce week end le nouveau Panasonic GX80 (relire Trop gros, trop petit ? Ou parfait ?), dont les ventes décollent bien semble-t-il… Ce qui est normal car il rassemble (pour la première fois dans l’histoire des APN hybrides), un ensemble de caractéristiques impressionnantes…

Tout ça, pour un prix contenu de 699 € en kit avec le minsucule 12-32 mm stabilisé. Hors, il me semblerait fou de dépenser plus que cela pour un hybride à viseur électronique (viseur par définition médiocre) ; dont on peut suppose qu’il sera remplacé dans 16 ou 20 mois par un successeur bien meilleur. Mais à 699 € en kit : je serais presque prêt à me passer de visée optique… A condition d’avoir en échange tout ce qu’offre ce GX80 : un écran orientable verticalement, la compacité des objectifs M4/3, la stabilisation dans le boîtier et dans les objectifs, de la vidéo 4k… Sans oublier quelques gadgets amusants.

Voilà le programe de ce « gros GM5 », ou ce « mini GX 8 » de voyage (si on le compare à deux modèles phares de Panasonic)… Ce Panasonic Lumix DMC-GX80 (699 € en kit environ), sera à confronter principalement aux Fuji X-T10 (qui a baissé à 729 € en kit environ) et à l’Olympus OM-D EM-10 II (qui a lui aussi baissé à 699 € en kit environ). En dehors de ces deux-là (et des deux mini reflex de Canon et Nikon : les EOS 100D et D5500), la concurrence est quasi inexistante ! En effet, on ne peut mettre sur le même plan des APN compacts à capteurs de 1 pouce, qui ne procurent pas les effet de « bokeh » qu’adorent les photographes (même si il n’y a pas que le « bokeh » dans la vie)…

Merci à Philippe de la boutique Camara à Paris 9 em, qui m’a prêté un GX80 (il fait un prix spécial à l’occasion de son lancement). Voici mes impressions à chaud, classées sur le mode « j’aime / j’aime pas ».

Et je commence par les nombreux « j’aime » : vous verrez qu’il ne reste pas beaucoup de place pour les « j’aime pas », tout en bas de l’article…

Son rapport qualité / prix : franchement, je ne vois pas quel autre hybride peut offrir autant de bonnes choses, à ce prix là… D’autant que si vous envisagez l’achat de deux ou trois objectifs complémentaires, vous continuez à faire des économies… Allez vite relire notre grand Comparatif : meilleurs hybrides avec EVF à moins de 700 €. Et rappelez-vous que beaucoup de caractéristiques du GX80, étaient déjà en place sur le GM1 déjà testé ici : Panasonic GM1 mon compact préféré

Son zoom stabilisé en kit, le G Vario 12-32mm f/3.5-5.6 Asph. / MEGA O.I.S : je recommanderais l’achat de ce kit là (même si d’autres kit plus ambitieux sont proposés). Car ce mini objectif équivalent à un 24-64 mm en full frame, est unique au monde… Il ne pèse que 70 gr. Une véritable réussite, qui offre pourtant d’assez bonnes performances. Lire la suite…

000 - Grand large
37
Le Sigma 24 mm f/1.4 Art : mon objectif préféré

S’il est une focale incontournable dans le coeur d’un photoreporter au 21em siècle : je dirais que c’est le 24 mm… La focale 24 mm est au reportage en 2016, ce que le 35 mm était au reportage durant la première moitié du 20em siècle.

J’ai craqué pour le Sigma 24 mm / F 1,4 DG HSM : car il n’est pas trop cher (environ 850 € sur Amazon.fr) et exceptionnellement lumineux… Un peu encombrant, certes. J’ai pas mal hésité avec le Canon EF 24 mm f/2.8 IS USM : bien plus compact léger, stabilisé et moins cher (environ 489 € sur Amazon.fr). Mais la possibilité du bokeh à f/1.4 l’a emporté. Quelques exemples de photos réalisées au Japon (depuis 14 jours que nous y sommes)… Appareil tenu à bout de bras sans viser, lors d’un des plus fantastique festival qui se déroule à Tokyo, c’était samedi et dimanche dernier. Par hasard on se trouvait là… Lire la suite.

Japon Asie, Japan Asia

Japon Asie, Japan Asia

Japon Asie, Japan Asia

APN : Canon
7
Test AF des 24-70 mm f/2.8 : le Sony est derrière…

Petit match « de terrain » des zoom 24-70 mm f/2.8 full frame en vidéo, par the Camera Store : un peu long, mais intéressant… Il confirme ce que l’on pensait déjà. D’abord avec un petit test d’autofocus… Il n’y a rien de plus bête que de suivre un VTT descendant vers vous, avec l’AF en Suivi Continu.

J’ai fait ça des milliers de fois, pas que avec des VTT… Une situation extrêmement courante : que ce soit un vélo, une voiture, ou tout simplement vos enfants qui courent vers vous… A ce jeux là, Nikon (d’abord) et Canon sont devant. Et Pentax (enfin Tamron, puisque le Pentax n’est qu’un Tamron) suit d’assez près, juste derrière (mais testé sur un APS-C. Les testeurs ne disposaient pas du K-1 Full frame malheureusement, donc les choses sont un peu faussées pour Pentax qui est défavorisé). 

Et comme on le savait déjà : c’est l’hybride Sony A7 RII qui est le moins bon, forcément handicapé par un AF hybride… On savait depuis longtemps « pourquoi » aucun photographe de sport ne passait à l’hybride : voilà c’est confirmé par un test tout simple et tout bête sur le terrain. Un test absolument pas « extrême », qui reproduit seulement le « quotidien » de la grande majorité des photographes…

Question piqué : le Canon domine avec une homogénéité que les autres n’ont pas : on peut utiliser toute la plage focale sans arrière pensée : il est très bon partout et tout le temps… C’est l’impression que j’avais eu en l’essayant face au Mont Fuji il y a deux ans au Japon… Et c’est super appréciable. Le Sony est le meilleur au 70 mm, mais pas le plus homogène cependant (c’est embêtant ça pour la polyvalence)… Et le Pentax (le Tamron) est derrière. Quand au Nikon : les coins sont très décevants, même si le centre est très bon. Le Sony et le Canon (second) produisent le plus beau bokeh… Lire la suite…

000 - A LA UNE
8
Samyang passe à l’Autofocus : 14 mm et 50 mm FF

On en sait pas encore grand chose de plus : l’excellente marque Coréenne Samyang vient d’annoncer deux objectifs Autofocus Full Frame pour monture Sony E (pour les Sony A7) : un 14 mm F/2.8 (une focale qui a fait son succès) et un 50 mm F/1.4.

Ce qui tombe très bien : les ultra grands angles ne sont pas si nombreux pour les Sony A7… Et l’arrivée de l’AF chez Samyang était attendue depuis longtemps. Espérons que cela signifie, que cet AF sera décliné progressivement sur toute les gammes Samyang actuelles… Lire la suite.

samyang_14_et_50mm_Sony_E

000 - A LA UNE
16
Sigma : pas de développements spécifiques au Micro 4/3

Le saviez-vous ? L’excellent fabricant d’objectifs compatibles Sigma, qui fait de très gros efforts pour élever ses standards de conception et de fabrication au plus haut niveau, fabrique aussi des objectifs pour hybrides Micro 4/3.

Sauf, qu’il ne s’agit semble-t-il que d’objectifs APS-C « adaptés » au format Micro 4/3 (uniquement par leur monture spécifique)… Ces objectifs ne peuvent donc être aussi compacts, légers et spécifiquement adaptés aux petits capteurs Micro 4/3, que ceux fabriqués « expressément » pour ce format. Par Olympus ou Panasonic (notamment), cela va sans dire…

Ce que vient de confirmer à demi-mots le très médiatique directeur général de Sigma : Kazuto Yamaki, dans une longue et très passionnante interview en Anglais chez Imagine-ressource.com.

Il confirme que développer des objectifs « spécifiquement », pour ce format Micro 4/3 ne serait pas rentable, vu l’étroitesse de ce marché (La part de marché discrète, des APN hybrides) et l’investissement nécessaire pour de mettre au point des formules optiques spécifiques à ce format. Lire la suite…

Sigma_50_100_mm

APN : Sony
21
Sony : deux objectifs full frame… du mieux !

Bien conscient de la faiblesse de sa gamme optique jusqu’à présent… (une réalité !  quoi que racontent certains « fans de »), Sony travail à améliorer les choses… et tant mieux. Ainsi, c’est un indispensable 50 mm f/1.8 d’entrée de gamme (248 USD), qui vient d’être annoncé… Quoi ?

Un tel objectif, ça n’existait pas jusqu’alors, chez Sony ? En effet… L’arrivée de ce modèle est la démonstration éclatante de ce que je dénonce depuis la sortie des Sony A7 : un « palpable » manque de choix concernant les objectifs, ce n’est pas le domaine d’excellence de « l’électronicien ».

Certains « fans de » (au point de vue un peu étroit mais au porte monnaie bien rempli), pensent qu’il suffit d’avoir 10 ou 15 objectifs dans une gamme, pour qu’elle soit « complète », sous prétexte que eux, y ont trouvé leur bonheur. Mais pas du tout : il en faut beaucoup plus que ça !

Car avoir le choix entre un modèles à 1000 € et un modèle à 1000 € : ce n’est vraiment pas « avoir du choix » ! Une gamme ainsi conçu, exclu la plupart des photographes (donc la plupart des clients) et c’était bien le cas de la gamme Sony FE, même si il y a eu pas mal d’annonces récemment.

Jusqu’à présent (et aujourd’hui toujours) : la gamme optique Sony Full frame était un peu l’équivalent d’un magasin d’alimentation à Moscou dans les années 90 (j’y suis allé et j’ai vu)… Un modèle unique pour chaque besoin ! Qu’il convient de comparer avec un supermarché moderne, ou l’on trouve de tout et pour tout le monde : du haut de gamme (très cher)… Du milieu de gamme (pas trop cher)… Et aussi (et surtout) : de l’entrée de gamme (pas cher)… Ou même du bio ! Lire la suite…

Sony_FE_50_mmf18_3

APN : Sony
69
Un pro qui ne veut plus entendre parler de Sony

Un photographe professionnel (qui est aussi blogueur / YouTuber), explique pourquoi il ne veut plus de Sony A7 dans son équipement professionnel : Why I am dropping Sony E Mount from my PRO kit, ça envoie du bois et ça buzz !

Se « youTuber » chaque semaine : n’est-ce pas un peu immodeste ? N’est-il pas plus synthétique d’écrire ? Ou alors c’est « l’époque » qui l’exige tout simplement ? Un jour les gens n’apprendront peut-être même plus à lire ? D’ou la vidéo à la place de l’écriture… Quand on voit le niveau scolaire de l’ado moyen en 2016, on se dit que d’ici 50 ans, ça peut s’envisager… très sérieusement ! Si l’on expliquait aux instituteurs des années 50, qu’en 2016  la moitié des ado avouent ne même plus lire un seul livre par an… On se dit que le pire, s’il n’est jamais certain : n’est jamais exclu. Fin de la parenthèse.

Mais globalement son histoire se tient (je me suis forcé à écouter jusqu’au bout, bien que ce soit extrêmement long)…. D’ailleurs, il m’en faudrait beaucoup moins que ça pour bannir définitivement un fabricant de mon sac et de mes habitudes ! Lire la suite…

000 - A LA UNE
85
Prise en main Fuji X-Pro 2 : mes tops, mes flops !

Aujourd’hui, il ne s’agit pas d’un test, ni même d’une véritable prise en main.. Juste quelques réflexions rapides, après avoir essayé rapidement le X-Pro 2 et son petit Fujinon XF 35 mm f/2 R WR. Certains vont adorer ce boîtier et s’émouvoir… Et moi ? Je n’ai pas détesté (va…) mais je reste un peu sur ma faim.

Vous pouvez télécharger quelques RAW et JPEG ici : Fichiers du Fuji X-Pro 2 à télécharger. Je vais commencer par vous livrer les quelques « reproches » que je fais à Fuji… Et je garde (tout) ce que j’ai aimé, pour le bas de l’article. Pourquoi commencer par les critiques ? C’est comme ça : parceque j’ai toujours préféré garder le désert pour la fin… Je conseil donc aux Fuji fans, d’allez directement en bas de l’article (et de s’épargner tout le début ;-)

IMG_4035_blog_1078px

Et je vais commencer par ce qui m’énerve vraiment beaucoup ! Je propose que se « fassent Harakiri » en pleine foule (dans un yodobashi camera à Tokyo) les stupides coupables (probablement du service marketing) qui ont réussi à imposer cette idée ridicule : d’un sélecteur d’ISO « rétro design »… Qui se trouve être totalement « insupportable et fastidieux » à manipuler (et peut-être fragile aussi).

Je suppose qu’il avait contre lui tous les photographes « raisonnables » de chez Fuji : qui « utilisent » les appareils au lieu de les vendre : les photographes, les testeurs, les ergonomes, les techniciens… Et même le fantôme de Steve Jobs (relire :  Steve Jobs explique comment les compacts Nikon sont nuls).

 


Je n’ai pas aimé : le sélecteur de sensibilité

Lorsque le design est fortuit : il est nuisible (et cela vaut pour le rétro design, le meilleur exemple auquel je pense fut sans doute le Nikon Df, le pire reflex sorti par Nikon ces 15 dernières années juste derrière le Nikon D100 pour d’autres raisons)…

De quel droit Fuji peut-il m’interdire de changer l’ISO de bout de l’index et du pouce, sans quitter la scène de l’oeil dans son viseur ? Ce que je fais avec « QUASIMENT TOUS » les autres appareils, depuis nombre d’années… En plus ce « beau viseur », il coûte assez cher à l’acheteur du X-Pro 2 : alors devoir en « retirer » l’oeil, juste pour changer d’ISO : c’est une honte (屈辱 kutsujoku) !    Lire la suite…

000 - A LA UNE
4
Sigma MC11, une bague adaptatrice Canon vers Sony A7

DPreview a pu tester rapidement la bague d’adaptation Sigma MC11, dont je vous parlais la semaine dernière. Elle permettra de monter sur les Sony A7, la plupart des objectifs Canon et Sigma équipés de montures Sigma et Canon.

Est-ce le début de la fin du cauchemar du manque d’objectifs pour la gamme A7 ? Peut-être, car visiblement cette bague autofocus Sigma, démode toutes les bagues précédentes (les Metabonnes notamment, qui ne permettaient pas d’exploiter tous les modes AF, comme le montre cette vidéo).

Assurément une bonne nouvelle pour Sony… Qui pourra peut-être consacrer un peu plus d’énergie à l’amélioration du pathétique viseur électronique de 2,36 Mpix, qui reste un frein considérable à l’adoption des hybrides par les photographes les plus exigeants (votre viseur électronique est dépassé)…

Sigma_MC-11_side_adapter_Sony_E_702_vignet

Le fait est, que cette bague n’accueillera pour l’instant pas les objectifs Nikon. Mais s’agit-il d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle pour Nikon ? Bonne nouvelle : si vous possédez des objectifs Nikon, vous serez moins tentés de jeter un oeil dans le viseur d’un A7. Mauvaise nouvelle vous préférerez peut-être acheter un reflex Canon, ce qui vous laissera éventuellement l’option d’acheter aussi un Sony A7 en second boîtier (en attendant l’hybride Full frame Canon)… Lire la suite…

000 - A LA UNE
94
Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Essayons d’y voir plus clair dans l’offre actuelle, en nous limitant aux modèles à viseur optique… Je vous propose de comparer (d’abord) les fiches techniques. Puis les zoom trans-standard (en bas de la page)… Comparer exclusivement les fiches techniques à la loupe, n’est évidement pas la façon la plus intelligente de choisir son appareil photo. Mais cette étape reste pourtant obligatoire… avant de faire vos comptes !

Visitez aussi ce tableau récapitulatif des sorties des gammes de reflex Canon EOS… qui permet de constater que le nombre de gammes et de modèles d’EOS est plutôt en expansion. Ainsi que notre calendrier prévisionnel du renouvellement des prochains Canon EOS.

Bookmarkez cette page photoetmac.com/2016/02/comparfullframe : elle sera actualisée à la sortie des prochains reflex…

Faire vos comptes… sans oublier de compter les objectifs ! Attention au prix des objectifs ! On n’achète pas un reflex Full frame, pour se contenter du zoom de base non (dans ce cas restez sagement à l’APS-C) ?

trois_reflex_fullframe_comparatif_Canon_Nikon_Penstax_702

Je ne me suis pas lancé dans le chiffrage de la « triplette populaire » : 16-35 mm + 24-70 mm + 70-200 mm (à vous de le faire) ; par contre je me suis penché sur l’offre des zoom trans-standard (en bas de la page). Et des fantastiques objectifs fixes à f/1.4 de Sigma, considérés comme des « Must »… J’ai aussi indiqué les prix « de la rue », qu’il conviendra peut-être de mettre à jour d’ici quelques mois.

A noter que les EOS 6D MkII et EOS 5D MkIV sont attendus dans l’année 2016… Et ils vont probablement bouleverser ce tableau. Je reviendrais compléter ces colonnes le jour de leur annonce. On attend évidement un AF « nouvelle génération » sur l’EOS 6D MkII qui profitera des raffinements arrivés sur les EOS 7D MKII et EOS 5Ds, par exemple. N’oublions pas que les EOS 6D et 5D MkIII sont sortis il y a 4 ans déjà… Peut-être faut-il mieux attendre leurs successeurs ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

36,4 Mpix 24,3 Mpix 36,1 Mpix 20,2 Mpix 22,3 Mpix 30,4 Mpix 50,6 Mpix
fév. 2016 sept. 2014 juin 2014 sept. 2012 mars 2012 aout 2016  fév. 2015
1 990 € 1 947 € 3 190 € 1 509 € 2 497 € 4 100 € 3 590 €

 

A ce moment, le choix que vous avez fait d’un boîtier (uniquement sur la base de son prix, nu), sera peut-être amené à être remis en question, face à l’offre des objectifs du moment (les constructeurs sortiront de nouvelles optiques en 2016).

En effet : on devrait « d’abord » choisir les objectifs dont on a besoin (en étudiant les gammes optiques disponibles chez les trois marques), puis choisir l’appareil à placer devant : « ensuite »…

Car on garde un 70-200 mm pas loin de 10 à 15 ans… Par contre les boîtiers sont appelés à être changés plus souvent. D’une part car ils sont plus fragiles. Ensuite, car ils se « démodent » très vite en numérique, contrairement à une bonne optique.

Dans cet esprit, lisez donc cet article (en anglais), qui vous amènera peut-être à changer de point de vue sur le Pentax K-1, qui possède une des fiches techniques les plus généreuses.. Mais qui pourrait vous coûter « plus cher » dès qu’il s’agira de choisir un ensemble d’objectifs cohérents : « Once you’ve bought a couple of lenses for your Pentax K-1, that reasonably $1800 has turned into a much bigger investment.« 

N’oubliez pas : l’important ce sont les objectifs pas les boîtiers… Dernier point, j’ai exclu de cette page les hybrides Sony A7 à viseurs électronique. Ceux qui veulent un viseur optique, ne s’y intéresseront pas… (du moins tant que les  viseur électroniques seront ce qu’ils sont en 2016). Lire aussi cette liste des petits défauts du Sony A7R II, histoire de vous laisser tenter « en connaissance de cause ».

Ceux qui veulent absolument utiliser un viseur électronique, n’ont pas besoin de guide d’achat : tous les viseur électroniques font 2,36 Mpix et sortent de la même usine… Allez directement chez Sony, choisir le modèle correspondant à votre budget (puisque Sony ne connait aucun concurrent à ses hybrides full frame A7). Voici d’ailleurs un petit rappel des prix des divers modèles de Sony A7 … Lire la suite

APN : Panasonic
11
Stabilisation dans l’objectif supérieure… au capteur

Voilà qui ne surprendra pas grand monde (on commençait à s’en apercevoir depuis le temps) : un responsable de Panasonic explique clairement aujourd’hui, pourquoi la stabilisation optique dans l’objectif, est supérieure à la stabilisation dans le capteur…

Comme vous savez que le Panasonic GX8 dispose des deux (lorsqu’on lui propose un objectif stabilisé)… Pourquoi donc dans ce cas, Panasonic persiste-t-il à stabiliser Capteur et objectifs ? C’est le média Espagnol DSLRmagazine qui a recueilli ces propos intéressants de Monsieur Uematsu, un responsable de Panasonic (traduction Google)… En résumé ça donne ça en Français :

« Contrairement à Olympus, Panasonic affirme que la stabilisation optique reste supérieur à la stabilisation par le capteur, qui ne peut corriger que 1% environ du décalage (du bougé). C’est suffisant pour les grand angles, mais insuffisant pour les téléobjectifs…  Avec les “téléobjectifs extrèmes” vous auriez besoin d’un capteur capable de se déplacer de l’ordre de 20% de sa largeur…  (… )

Panasonic-GX8-image-front_b-1_702

Pour cette raison, Panasonic continuera d’utiliser la stabilisation optique en dépit de son coût, sur tous ses objectifs supérieurs à 25 mm. ( … ) Si ils ont utilisé (aussi) la stabilisation du capteur sur le GX8, c’est qu’ils comprennent aussi son intérêt pour les anciens objectifs (Legacy Lens) ». Lire la suite…

APN : Sigma
1
19 objectifs Sigma compatibles avec la monture Sony E

Sigma proposera aux utilisateurs de Sony A7, une bague d’adaptation avec autofocus ( MC-11 ), qui accueillera « certains » objectifs en monture Sigma SA et EOS. On en reparlera en avril le prix devrait être de 279 €… Lire la suite…

19 objectifs Sigma compatibles avec les APN Sony E
Appareils Bague Objectifs Sigma 

Sony A7

NEX

A5000

A6000

MC-11

Full F.

24-35mm F2 DG HSM | Art
24-105mm F4 DG OS HSM | Art
120-300mm F2.8 DG OS HSM | Sports
150-600mm F5-6.3 DG OS HSM | Sports
150-600mm F5-6.3 DG OS HSM | Contemporary
20mm F1.4 DG HSM | Art
24mm F1.4 DG HSM | Art
35mm F1.4 DG HSM | Art
35mm F1.4 DG HSM | Art
50mm F1.4 DG HSM | Art
APS-C 17-70mm F2.8-4 DC Macro OS HSM | Contemporary
18-35mm F1.8 DC HSM | Art
18-200mm F3.5-6.3 DC MAcro OS HSM | Contemporary
18-300mm F3.5-6.3 DC MAcro OS HSM | Contemporary
50-100mm F1.8 DC HSM | Art
30mm F1.4 DC HSM | Art
Bague inutile 19mm F2.8 DN HSM | Art
30mm F2.8 DN HSM | Art
60mm F2.8 DN HSM | Art
30mm F1.4 DC DN | Contemporary
 
000 - A LA UNE
7
Coup de gueule d’un « futur ex utilisateur » de Sony

Le commentaire du jour à été posté à la suite de notre présentation du Sony Alpha 6300 : 425 collimateurs AF ! Notre lecteur est très déçu par le successeur de l’Alpha 6000 (et moi je suis très surpris de son prix élevé…

Qu’en pensez-vous ? C’est en tous cas un argumentaire très argumenté, auquel je souscrit concernant la pauvreté de l’offre en optiques chez Sony… Je propose de poster vos commentaires plutôt ici, (pour plus de lisibilité)… La parole à OMEGARED972 :

« Pour moi les annonces Sony du jour sont une énorme déception ! Je suis ( fus ? ) un grand défenseur de la cause Sony, depuis les débuts de leur gamme Nex et la sortie du fameux Nex 7 que je possède ! Je louais leur volonté d’innovation par rapport à canon/nikon, qui ne font que sortir des mises à jours de leurs boîtiers existants. Et la, je suis désolé, mais le divorce est plus que proche !

Le seul point positif de cette annonce pour moi est pourtant paradoxalement celui qui n’évolue pas, à savoir la résolution du capteur qui reste à 24 Mpx ! Ouf ! Pas besoin de plus ! La course aux millions de pixels fait une pause et c’est tant mieux … Mais pour tout le reste je suis désolé : mais ce n’est qu’un A6000S (Apple a fait des émules )… Car à un moment donné il faut arrêter le foutage de gueule :

1 – Pas de stabilisation boîtier

2 – Pas d’écran tactile

3 – Ergonomie du boîtier et dessign boîtier identique, pas de joystick pour piloter les 425 collimateurs (ne servent donc qu’à l’AF-C puisque cette densité et cette rapidité sont contrebalancées par l’impossibilité de les sélectionner facilement )

4 – L’EVF ne fait que se « remettre au niveau », du Nex 7 sorti il y a des années en améliorant juste le taux de rafraîchissement.

5 – Presque tripler le prix de vente par rapport au A6000 pour une simple upgrade capteur, ça fait cher le gramme de Silicium !

6 – Mais surtout grand Dieu pas un seul objectif APS-C annoncé depuis des années ! En dehors du 55-200 mm livré en kit aux performance plus que moyennes qu’y a-t-il dans la gamme Sony ? RIEN ! On pourra toujours parler des deux 18-200 mm, mais ils sont beaucoup trop lourd et encombrant pour l’un et de qualite optique insuffisante pour l’autre ! Une seul objectif macro de 30mm pas extraordinaire… Et un Zeiss 16-70 mm qui n’est bon, que pour 1 exemplaire sur 4 ! Lire la suite…

Sony_alpha_6300_04

000 - A LA UNE
1
Lightroom 6.4 : profiles d’objectifs pour Samyang, etc…

Info qui ravira les utilisateurs d’objectifs Samyang (notamment le 14 mm f/2.8) : la dernière mise à jour Lightroom 6.4 (et Lightroom CC 2015.4, Adobe Camera Raw 9.4), proposent de nouveaux profiles pour Samyang, Bower et aussi quelques autres marques.

En principe ces nouveaux profiles Samyang, Voigtlander, etc… crées par Adobe, seront plus “justes” que ceux crées par des utilisateurs (professionnels ou non) et téléchargeables sur le Adobe Lens Downloader. Relire notre article ici comment utiliser le Adobe Lens Profile Downloader.

Mais certains couples boîtiers (rares) + objectifs, ne seront pas forcément présents dans Lightroom 6.4 (CC2015.4) et ACR… Le Adobe Lens Dwonloader restera donc utile, comme solution de secours. 

0000_SCREEN_JFV 565

La procédure pour profiter de ces nouveaux profiles intégrés à LR6.4 à légèrement changé, par rapport aux profiles que l’on pouvait télécharger grâce à l’Adobe Lens Profile Downloader. Démonstration par ici :

1 4 5 6 7