Browsing: test Panasonic

000 - Grand large
65 Testé : ultra grand angle Panasonic 7-14mm f/4 ASPH G

S’il n’existait qu’une seule bonne raison d’utiliser un hybride micro 4/3 en complément d’un reflex, je crois bien l’avoir découverte… Et ce serait probablement : l’incroyable zoom ultra Grand angle «orthoscopique» Panasonic Lumix G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH (de son vrai nom).

Il s’agit de l’objectif micro 4/3 le plus étonnant et le plus extrème qui soit… Probablement le plus sexy aussi ! Un objectif injustement méconnu, sorti en 2009 déjà… et dont vous n’avez pourtant pas souvent entendu parler. A relire : 

Mes objectifs micro 4/3 préférées, partie 1 : les grand angles et zoom grand angle.

Mes objectifs micro 4/3 préférées, partie 2 : zooms télé (stabilisé), +/-  équivalents à 70-200 mm.

Mes objectifs micro 4/3 préférées, partie 3 : Objectifs fixes  et Premiums

Il semblerait que Panasonic n’ait jamais assuré la promotion qu’il mérite, alors qu’il présente d’indéniables qualités : ouverture constante (f/4), bonne qualité d’image (globalement), poids de 300 grammes seulement et encombrement hyper réduits (vu la plage focale couverte)… Prix (parfois) raisonnable, du moins comparé à ses paires en APS-C et full frame.

Specifications Panasonic Lumix G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH
Focale 14-28 mm (équivalent full frame)
Ouverture f/4 (soit environ f/8 en équivalent full frame)
Nombre de lamelle du diaphragme 7 lamelles arrondies
Construction 16 elements en 12 groupes dont 2 lentilles aspherical et 4 ED
Distance minimale de mise au point 25 cm
Dimensions 74 x 83 mm
Poids 300 grammes

Alors certes, il existe l’Olympus M.Zuiko 9-18mm f/4-5.6 ED (moins cher), mais l’angle de champs ne rivalise pas. Nous ne comparerons donc pas… Pas davantage de comparaison avec le M.ZUIKO DIGITAL ED 7-14mm f/2.8 PRO plus cher (dans les 1299 €) et plus lourd : 534 gr. (spécifications sur le site d’Olympus, diamètre 7,89 cm, longueur 10,58 cm). On est ici dans l’univers pro avec une ouverture constante à f/2.8. Mais à ce tarif autant viser le full frame non ?

Lumix G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH B


Plus léger, plus compact, car micro 4/3.

Presque tout le monde sait que l’on n’achète pas un micro 4/3, pour s’emmerder avec un viseur électronique. Les viseurs électroniques restent même l’un des principaux handicapes de ce système : en 2015 les meilleures EVF sont toujours de véritables horreurs : je ne comprends pas ceux qui prétendent le contraire… Dès que l’on travaille en plein soleil, on est « à l’ouest »… Et après quelques jours d’utilisation l’oeil se fatigue, à cause de la faible luminosité du viseur qui reste bien plus sombre qu’une scène ensoleillée ! Pas la peine d’insister davantage…

_1130243_blog_1078px

Par contre on achète bien volontier un APN micro 4/3 (ce que j’ai fait en complément de mes reflex), pour profiter de la taille réduite des optiques Micro 4/3 : vous aviez déjà été bluffé par le zoom 12-32 livré en kit avec les Panasonic GM1, GM5 et GF7, dont la taille microscopique est hallucinante ? Vous serez encore plus impressionné par la taille de ce zoom ultra grand angle (du moins si vous connaissez déjà le zoom 14-24 mm de Nikon, ou le dernier né de Canon).

_1130202_blog_1078px

Le capteur étant moins large (ratio 4/3 plus carré), le cercle optique peut être plus petit : la surface des lentilles est donc utilisée de façon plus optimisée (moins de gaspillage de verre et d’espace). L’idéal pour « gaspiller moins de cercle optique », serait même d’avoir un capteur carré. Ou mieux encore : rond ! Dans ce cas 100% de la surface des lentilles serait utile.  Lire la suite !

 

... comment voire large, lorsque l'on est petit !