Browsing: Nikon D500

000 - A LA UNE
50 Nikon D500 le retour du fils prodigue

Le Nikon D500 c’est le Retour du fils Prodigue, le retour d’un APS-C professionnel que l’on n’espérait plus depuis la fin du D300s sorti en 2009, qui n’était qu’une « évolution » d’un D300 sorti en 2007… Pendant ce temps là Canon occupait seul ce secteur avec l’EOS 7D MkII : insupportable pour Nikon.

Ainsi, le format APS-C ne sera pas délaissé plus longtemps par Nikon et c’est une excellente nouvelle car le format APS-C présente aussi quelques avantages à côté d’une gamme full frame avec laquelle il peut « partager » une partie de ses objectifs (les objectifs FX s’accommodant sans problème d’un capteur APS-C) :

« Il fallait festoyer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé »enseigne la parabole !

Nikon D500 arriere

J’ai été très sévère avec Nikon ces derniers, estimant que la marque n’était plus aussi innovante que par le passé. Et j’ai régulièrement pointé quelques défauts récurrents que Nikon tarde à corriger (colorimétrie, ergonomie, menus, sans oublier le manque de quelques « optiques stratégiques »)… C’est donc avec un certain soulagement que l’on voit arriver quelques innovations de premier ordre avec les nouveau D5 et D500, ce dernier établissant sans discussion le « nouveau benchmark » des boîtier APS-C.

Vous trouverez ici un pdf Nikon, détaillant les nouvelles technologies des Nikon D500 et D5.

Un pdf en Français chez Nikon, résumant l’ensemble des caractéristiques.

Micro site Nikon D500 : http://imaging.nikon.com/lineup/microsite/d500/fr

Pour une fois le secret (la bonne nouvelle), avait été bien gardé : aucune fuite, pas même une rumeur… On a donc deux fois plus de plaisir a découvrir les caractéristiques pour le moins époustouflantes de ce nouveau « leader » en APS-C. Qui vous coûtera tout de même 2300 € à partir de Mars (on peut s’offrir un full frame pour ce prix-là). C’est « de l’APS-C professionnel » comme on vous le disait.

Nikon D500 cote

Ou est passé le Nikon D400 ? Il aurait du s’appeler Nikon D400, mais dans certains pays d’Asie la prononciation du chiffre 4 est similaire au mot « mort » et on y a longtemps cru à la mort définitive de cette lignée d’APS-C… C’est peut-être ce qui explique que Nikon soit passé directement au D500 (même si c’est invérifiable), on appèle cela la Tetraphobie : « À Hong Kong, certains appartements… évitent tout étage allant de 40 à 49. Ils passent directement du 39e étage au 50e, faisant croire, aux individus non-atteints de tétraphobie, que les étages manquent »… Notons toutefois que le Nikon D4 avait échappé à cette règle.. Lire la suite…

 

... la "carrément" nouvelle référence en APS-C !