Browsing: Fujifilm XT2

000 - A LA UNE
32 Le Fujifilm X-T2 et son 24 Mpix… non stabilisé

Voici donc le Fujifilm X-T2 annoncé, avec son nouveau capteur de 24 Mpix, qui le « replace » à égalité question résolution, en face de reflex de prix équivalent (Canon EOS 80D notamment).

Pour ceux qui acceptent le viseur électronique, c’est un modèle coûteux (1599 € boîtier nu) mais intéressant (pas trop pour moi, car je déteste toujours autant les viseurs électroniques de seulement 2,36 Mpix > relire mon article : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ?).

Fuji-X-T2-mirrorless-camera-12

Reste encore un autre soucis avec cette gamme Fuji X : leur capteur n’est toujours pas stabilisé (contrairement à ce que propose – entre autres – un Panasonic GX80)… Et « toutes » les optiques Fuji ne sont pas stabilisées non plus… Par exemple, sur les trois nouvelles optiques annoncées ce matin (en même temps que le X-T2 pour une dispo dans plusieurs mois), on est désolé de constater, que deux sur trois, ne soient pas (du tout) stabilisées… Lire la suite.

 

... qui peut le plus, peut le moins !
APN : Fujifilm
11 Nouvelles photos du Fuji XT-2 et de ses accessoires

Ce coup-ci, plus d’hésitations : nous aurons bien l’annonce du Fuji XT-2 d’ici quelques jours. Digicame-info vient de publier de nouvelles images plus nettes, accompagnées d’accessoires… La plus grande partie de sa fiche technique est désormais connue.

Les caractéristiques marquantes sont d’abord le passage du capteur de 16 Mpix à 24 Mpix, qui va faire passer la série XT du rang d’appareil hybride « pour les vacances », au rang de boîtier « sérieux », compatible avec des exigences professionnelles.

Petite parenthèse : n’oublions pas que sur un écran Retina, il faut désormais 4 pixels réels pour en afficher un à la même taille « physique » qu’avant sur un écran classique. Par exemple, pour ce blog, je dois uploader des images de 1402 pixels de large, alors qu’avant c’était 702 pixel (on double le nombre en largeur, ce qui veut dire multiplier par 4 le nombre de pixels en surface).

Donc, si vous voulez afficher dans Lightroom vos images à la même taille que précédemment (par exemple 1:2 afin de vérifier que vous avez ajouté assez de netteté) : il vous faudrait multiplier par 4 la résolution de vos images. C’est pour cela que (personnellement), le passage de 20 à 50 Mpix, m’a semblé totalement logique, parallèlement au passage à un Macbook Pro 13″ Retina…. C’est pour cela que la « course aux pixels », va repartir de plus belle, vous verrez ! Fin de la parenthèse.

Fuji-X-T2-mirrorless-camera-3

Autre caractéristique marquante : un nouvel AF à 325 collimateurs… Dont il vaudra vérifier l’efficacité. On a vu que le champion des hybrides question nombre de collimateurs (le Sony A63000 dont on disait ici beaucoup de mal récemment Franchement… j’ai du mal avec les Sony), peine toujours à dépasser les performances des reflex (du moins ceux coûtant à peu près le même prix). Ce n’est pas le nombre de collimateurs qui compte, mais bien d’autres choses ! L’AF n’a jamais été le point fort de Fuji, on verra si cet XT-2 révolutionne les choses. 

N’oublions pas l’adoption de la vidéo 4K, avec (espérons-le) la possibilité d’extraire des images de 8 Mpix facilement, comme sait le faire le Panasonic GX80. Lire la suite…

 

Fuji : le retour de la vengeance...