Browsing: compact

000 - Grand large
64 Testé : ultra grand angle Panasonic 7-14mm f/4 ASPH G

S’il n’existait qu’une seule bonne raison d’utiliser un hybride micro 4/3 en complément d’un reflex, je crois bien l’avoir découverte… Et ce serait probablement : l’incroyable zoom ultra Grand angle «orthoscopique» Panasonic Lumix G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH (de son vrai nom).

Il s’agit de l’objectif micro 4/3 le plus étonnant et le plus extrème qui soit… Probablement le plus sexy aussi ! Un objectif injustement méconnu, sorti en 2009 déjà… et dont vous n’avez pourtant pas souvent entendu parler. A relire : 

Mes objectifs micro 4/3 préférées, partie 1 : les grand angles et zoom grand angle.

Mes objectifs micro 4/3 préférées, partie 2 : zooms télé (stabilisé), +/-  équivalents à 70-200 mm.

Mes objectifs micro 4/3 préférées, partie 3 : Objectifs fixes  et Premiums

Il semblerait que Panasonic n’ait jamais assuré la promotion qu’il mérite, alors qu’il présente d’indéniables qualités : ouverture constante (f/4), bonne qualité d’image (globalement), poids de 300 grammes seulement et encombrement hyper réduits (vu la plage focale couverte)… Prix (parfois) raisonnable, du moins comparé à ses paires en APS-C et full frame.

Specifications Panasonic Lumix G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH
Focale 14-28 mm (équivalent full frame)
Ouverture f/4 (soit environ f/8 en équivalent full frame)
Nombre de lamelle du diaphragme 7 lamelles arrondies
Construction 16 elements en 12 groupes dont 2 lentilles aspherical et 4 ED
Distance minimale de mise au point 25 cm
Dimensions 74 x 83 mm
Poids 300 grammes

Alors certes, il existe l’Olympus M.Zuiko 9-18mm f/4-5.6 ED (moins cher), mais l’angle de champs ne rivalise pas. Nous ne comparerons donc pas… Pas davantage de comparaison avec le M.ZUIKO DIGITAL ED 7-14mm f/2.8 PRO plus cher (dans les 1299 €) et plus lourd : 534 gr. (spécifications sur le site d’Olympus, diamètre 7,89 cm, longueur 10,58 cm). On est ici dans l’univers pro avec une ouverture constante à f/2.8. Mais à ce tarif autant viser le full frame non ?

Lumix G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH B


Plus léger, plus compact, car micro 4/3.

Presque tout le monde sait que l’on n’achète pas un micro 4/3, pour s’emmerder avec un viseur électronique. Les viseurs électroniques restent même l’un des principaux handicapes de ce système : en 2015 les meilleures EVF sont toujours de véritables horreurs : je ne comprends pas ceux qui prétendent le contraire… Dès que l’on travaille en plein soleil, on est « à l’ouest »… Et après quelques jours d’utilisation l’oeil se fatigue, à cause de la faible luminosité du viseur qui reste bien plus sombre qu’une scène ensoleillée ! Pas la peine d’insister davantage…

_1130243_blog_1078px

Par contre on achète bien volontier un APN micro 4/3 (ce que j’ai fait en complément de mes reflex), pour profiter de la taille réduite des optiques Micro 4/3 : vous aviez déjà été bluffé par le zoom 12-32 livré en kit avec les Panasonic GM1, GM5 et GF7, dont la taille microscopique est hallucinante ? Vous serez encore plus impressionné par la taille de ce zoom ultra grand angle (du moins si vous connaissez déjà le zoom 14-24 mm de Nikon, ou le dernier né de Canon).

_1130202_blog_1078px

Le capteur étant moins large (ratio 4/3 plus carré), le cercle optique peut être plus petit : la surface des lentilles est donc utilisée de façon plus optimisée (moins de gaspillage de verre et d’espace). L’idéal pour « gaspiller moins de cercle optique », serait même d’avoir un capteur carré. Ou mieux encore : rond ! Dans ce cas 100% de la surface des lentilles serait utile.  Lire la suite !

 

... comment voire large, lorsque l'on est petit !
000 - A LA UNE
8 Canon G3X : un 24-600 mm à capteur 1 pouce

Annonce officielle de Canon ce 6 février : voici donc le « troisième larron » à capteur 1 pouce, dans la famille des compact G chez Canon (après le G7X et le G1X II). Le Canon G3x sera équipé d’un impressionnant zoom 25x, qui couvrira les focales de 24-600 mm !

Le prototype sera montré au CP+ au Japon, mais l’appareil ne sera pas disponible avant plusieurs mois. On distingue les molettes de contrôles impeccables qui caractérisent les compacts Canon (avec cette philosophie ergonomique que l’on préfère). Une griffe porte flash au centre (qui accueillera probablement le viseur électronique commun au G1X II et aux EOS M)… Et un flash pop-up éjectable par un bouton sur le côté comme sur les EOS M3. Lire la suite… 

 

 

Les Canon G ont pris du Red Bull !
VU SUR LE NET !
15 Dilemme, Panasonic Lumix LX100 ou GM5 ? Partie 1

Avec les Lumix GM5 et Lumix LX100, Panasonic a imaginé les deux compacts experts les plus intéressants du moment… Réunissant des caractéristiques rarement combinées jusqu’alors : d’excellents zoom polyvalents, de grands capteurs (pour des compacts)… et même des viseurs intégrés.

Je viens de toucher et de comparer les deux, qui viennent d’arriver à la petite boutique Camara Paris 9, (ou d’ailleurs il sont tous les deux proposés au prix exceptionnel de 689 €. Au lieu de 799 normalement). Donnez le mot de passe Photoetmac et vous y serez spécialement bien reçus ! 

LX100s_slant_FL70

Ce sont d’abord ces deux « grands capteurs » Micro 4/3 (plus grands que les capteurs 1 pouce des Sony RX100 et Canon G7 X), qui pourraient décider les photographes exigeants, à opter pour un de ces deux Lumix… (de préférence aux compacts experts de Sony et de Canon, qui conservent toutefois l’avantage d’une compacité record et de l’écran orientable)…

GM5

Nous reparlerons de la qualité d’image dans la seconde partie de cet article (à venir), mais en attendant vous pouvez mesurer ici chez DPreview les conséquences de la taille du capteur sur le piqué et le contrôle du bruit à 1600 ISO (en comparant par exemple le GM1, le canon G7X et le Canon G16). Le Panasonic Lumix LX100 est le premier compact moderne, équipé d’un zoom et d’un tel capteur.

Comparatif capteurs

Alors ? Lequel choisir ? Sachant que les deux Lumix partagent pas mal de caractéristiques communes… D’abord ce capteur micro 4/3 de 16 Mpix (malheureusement amputé à 12,7 Mpix pour le LX100, ce qui a des conséquences comme on le voit ci-dessus), les mêmes menus (pas géniaux) et le même traitement d’image… Le choix ne sera pas facile ! Débroussaillons les caractéristiques points par points… Lire la suite.

 

On a l'embarras du choix ! Pour une fois...