Browsing: COI Fujifilm

000 - A LA UNE
61 Il vend son Fuji X-T2 et passe au Canon EOS 6D MkII

Mon ami Jeff (un autre Jeff photographe amateur au sens « qu’il aime la photo » mais que ce n’est pas son métier), m’annonce qu’il vend son Fuji X-T2 et tous ses objectifs… Pour prendre un Canon EOS 6D MkII à la place…

Accompagné d’un EF 24-70 mm f/4, d’un EF 35 mm f/2 et d’un EF 100 mmf/2.8 IS. Je lui ai demandé pourquoi…

Canon EOS ou Fuji X ? Telle est la question vitale, qui semble agiter les cerveaux des « vrais photographes » ces derniers temps ! Ahah : je sais que ce terme « vrais photographes » en émoustille certains… Par « vrais photographes », je veux surtout parler des « photographes motivés », mais passons : ce n’est pas le débat du jour ! Et Nikon me direz-vous ? Pourquoi le débat ne serait-il pas Canon, vs Nikon, vs Fuji ? D’autant que Nikon vient de présenter le meilleur reflex du monde (c’est sur je le confirme) avec le fabuleux Nikon D850 ?

Et bien malheureusement pour Nikon : personne (ou presque) n’a besoin d’un reflex aussi performant, aussi encombrant et aussi cher que le Nikon D850… ET je crois que la plupart des photographes « normaux » : ont surtout besoin d’un appareil photo normal… C’est à dire performant, pas trop cher et surtout pas trop lourd ! Comme Fuji et Canon sont un peu les seuls à en proposer (je compte dans le poids total un équivalent 24-70 mm qui reste transportable et coûte moins de 1000 € : exactement ce que ne propose pas Nikon)… C’est pour cela que Nikon n’est plus dans le coup.

Car le plus important : est de conserver assez d’argent pour choisir les bons objectifs (ça c’est le plus important je l’ai expliqué ici : Ce qui compte c’est l’objectif ! Pas l’appareil…)… Et aussi pour s’offrir l’abonnement à Adobe Lightroom, qui reste l’outil le plus indispensable au vrai photographe, juste après ses objectifs mais bien avant son appareil (mais voilà encore un sujet de discussion polémique qui avait fait couler beaucoup d’encre en commentaires ici : Débat : Lightroom Classic CC uniquement en abonnement)…

Car voyez-vous, grâce à Lightroom (à condition de l’exploiter correctement, donc de s’être formé) : les images produites par un mauvais appareil seront probablement meilleures (et au moins elles ne dormirons pas au fond des dossiers), meilleures que celle produites par un très bon appareil, sans les cataloguer avec Lightroom ! Mais ceci est un autre débat ! Revenons au « switch » de l’ami Jeff… Je lui ai donc posé quelques questions et l’article est illustré de quelques unes de ses photos :

Pourquoi as-tu changé d’appareil ? D’abord à cause de la visée électronique, qui est tout de même un inconvénient, surtout à contre-jour… Même en optimisant les réglages du viseur (ce qui est possible sur le Fuji X-T2 et ce que j’ai fait depuis la Birmanie).

Pourtant avant, tu ne semblais pas trop gêné par la visée électronique. Pourquoi as tu changé d’avis sur ce point ? La visée électronique effectivement me convenait dans beaucoup de situations. Relire : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ? Mais comme je l’ai dit, en contre jour ça revient parfais à faire de la photo en « aveugle », alors que les scènes à contre jour sont très intéressantes. J’ai aussi des exemples en Birmanie un autre photographe était dans le champ. Et je ne l’avais pas vu dans le viseur… Lire la suite.

 

...et vous ? Qu'en pensez-vous ?
000 - A LA UNE
108 Témoignage : parti vers Fuji mais revenu vers Canon

Philippe, (un de nos lecteurs les plus anciens) travaillait en reflex Canon depuis des années… Puis un jour il a craqué pour adopter les Fuji X à capteur APS-C. Oui, mais voilà… Surprise : il vient de revendre tout son matériel Fuji.

Il nous explique pourquoi… Et vous pourrez en discuter avec Philippe qui répondra à vos questions en commentaires : « Et bien voilà une nouvelle qui risque de t’intéresser : je retourne chez Canon !!! En effet, après avoir passé ces 9 derniers mois avec un Fuji XT2 et divers Optiques Fuji, et de faire avec ce Matos un voyage en Asie en Avril/Mai, mon constat est mitigé = Verre à moitié vide, à moitié plein !…

Fuji à fait du beau Matériel et de belles Optiques, avec lesquels j’ai pu faire quelques belles images, mais, si le gain de Poids est évident dans le sac Photo, en revanche dans mes mains cela fût moins évident…

Je m’explique : Lorsque je prends des clichés avec mon Ex Fuji XT2 (j’ai déjà tout revendu), le fait que l’ensemble soit très léger devient un problème pour moi. En fait, j’ai constaté beaucoup plus de déchets qu’avec mon ancien Canon EOS 6D, plus de légèreté : donc plus de flous de Bouger ! De plus, si j’ai pu me faire facilement (et plus rapidement que ce que je pensais), au Viseur électronique, en revanche je ne me suis jamais fait à l’interface Fuji… Lire la suite…

 

...existe-t-il des déçus des Fuji X ?
000 - A LA UNE
35 A venir : Fujifilm X-E3, objectifs XF80mm et GF45mm

On apprend du côté de chez Fuji Addict (ça existe) que Fuji va présenter prochainement un Fujifilm X-E3, accompagné d’un XF 80mm f/2.8 R LM OIS WR Macro et d’un GF 45mm f/2.8 R WR.

Pas mal, à lire les spécifications qui ont déjà fuité… Mais Fuji vous voyez : je trouve toujours ça « globalement » trop cher (et trop lourd aussi)… Et il manque toujours trop d’objectifs : par exemple de bons télézoom accessibles… Quel équivalent trouver à l’indispensable Canon EF 70-200 mm f/4 stabilisé (1170 €) par exemple, qui se trouve à 950 € en occasion ? Lire la suite…

 

Fuji plafonne ?
000 - A LA UNE
33 Matos photos : les pires fausses bonnes idées, partie 1

Petite revue « d’innovations », de caractéristiques à la mode, de gadgets « du moment », ou de « lubies photographiques », que je ne vous recommande pas au moment de choisir un appareil photo. La suite est par ici :  les pires fausses bonnes idées, partie 2

Mais je dois (avant de commencer) faire une mise au point ! Avant que certains ne me « tombent dessus » et ne me traitent de « conservateur », voir de réactionnaire, voire pire (je suis toujours ébahis de l’intolérance de certains, dès qu’on tente d’échapper à la « tendance mainstream » et à la « pensée unique ») ! Oui, je tiens à préciser d’emblée, que ce n’est pas parcequ’une caractéristique me semble inutile en 2016, (voire farfelue ou même préjudiciable dans l’état actuel de la technologie)… qu’elle le sera encore dans 3 ans ou en 2020 !

Car la technologie évolue et apporte à chaque décennies, ses bienfaits et ses « révolutions » : et je suis le premier à me précipiter vers ce qui est potentiellement « révolutionnaire »…

Pour autant il est inutile d’essuyer les plâtres, « à chaque frémissement technologique » ! Un exemple : ceux qui avaient adopté l’autofocus avant 1988, s’en souviennent, pour s’en être mordu les doigts : c’était trop tôt… Ahhhh, ce Nikon F4 (que l’on m’avait prété) avec lequel j’ai fait les toutes premières images que j’ai vendu… Ah, ce Minolta Dynax 7000 prêté lui aussi ! C’était bien trop tôt l’AF n’était pas assez performant pour vous faire gagner du temps : à quelques années près, c’était de l’argent inutilement gaspillé.

Pour quelques innovation technologiques décisives : (l’autofocus Canon après 1988 en était une… et peut-être le viseur électronique en sera-t-il une aussi, bientôt)… Combien d’exemples de « sois-disant innovations technologiques » : qui ne sont que des pièges marketing, des attrapes gogos, ou des tentatives inahbouties ?

Méditons un peu la-dessus, avant de craquer pour un sois-disant gadget innovant… qui n’est pas encore au point, ou qui arrive trop en avance par rapport à notre éco-système technologie global !

> Le WIFI et le pilotage à distance : voilà pour 90% des utilisateurs un gadget coûteux et totalement inutile… Qui a vraiment besoin de piloter son appareil à distance, ou publier dans l’instant des images sur Facebook ? Comme si ça ne pouvait attendre le soir ? Pas grand monde…

Généralement les gens s’amusent avec leur WIFI, deux ou trois fois : puis oublient définitivement ce gadget coûteux. Moi, j’ai du utiliser peut-être une douzaine de fois, le WIFI (très efficace) de mon (ex) Canon EOS 6D : pour des besoins de formation. A la limite ça peut se justifier pour afficher immédiatement sur l’iPad les images réalisées dans le cadre de la formation…

Et je précise que j’ai trouvé les App iOS de Canon plutôt bien conçues et efficaces ( Canon EOS Remote mise à jour pour tablettes ). Alors imaginez l’intérêt extrêmement limité du WIFI, lorsque le constructeur à « très mal développé » ses applications pour tablettes… Ce qui est malheureusement très souvent le cas, chez la plupart des fabricants.

> La vidéo 4K : si on vous l’offre pour le même prix (comme le Panasonic GX80), alors pourquoi pas… Mais franchement ne choisissez pas tel modèle à la place de tel autre, sous prétexte qu’il dispose du 4K.

Car tous les photographes (à part quelques pro du sport et de l’animalier) s’en tapent royalement de la vidéo 4K… Soit vous faites de la photo (et vous choisissez votre appareil photo sur ses qualités d’appareil photo). Soit vous faites de la vidéo et dans ce cas là n’achetez pas un appareil photo, mais choisissez sur d’autres critères (et les problématiques photos sont secondaires)…

> Le viseur électronique : est à mon avis la pire fausse bonne idée du moment… Le prix que vous payez pour les viewfinders actuels (de 2,36 Mpix) et tout simplement indécent (Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ?)… Et leurs performances dans le hautes lumières et face à un contre jour, constituent à mon avis une gène préjudiciable à la création.

Comment « sentir la vibration de la lumière », comment composer et surtout comment enchainer les rafales lorsque la situation l’impose, avec les dispositifs actuels ? C’est encore trop tôt…

Mon avis : évitez-les… Sauf éventuellement lorsqu’il permettent un gain effective de place (et c’est assez rare), combiné à un prix raisonnable : comme par exemple le Panasonic GX80 (que j’adore). Ou éventuellement sur le minuscule Panasonic TZ100 (que j’adore aussi)… Lire la suite !

 

... ne vous faites pas avoir !