Browsing: boîtier dslr Canon

000 - A LA UNE
8 Pourquoi Canon n’aurait « pas besoin »… d’innover ?

Interessante tribune en Anglais aujourd’hui chez F-Stopper’s, qui nous explique pourquoi Canon n’a « pas besoin d’innover ». Non pas que l’innovation soit une mauvais chose en sois. Mais F-Stopper’s constate que Canon a depuis longtemps « déjà innové ».

Et qu’ils sont « toujours devant », justement parce qu’ils ont beaucoup plus innové que les autres par le passé. Et que ce sont les autres qui ont vraiment besoin d’innovations. Ces autres fabricants, ont laissé Canon et Nikon opérer quasiment seuls pendant presque 10 ans au début des années 2000 : cela se paye… Les photographes utilisateurs de reflex n’ont pas oublié que Pentax, Minolta, Fuji et même Olympus, les ont quasiment « abandonné » lorsque la photo est passé en numérique…  On lira avec intérêt le chapitre consacré à la couleur (ou Sony fait figure d’outsider)…

« Color Science : There’s a good chance you’ve heard about Canon’s color science and how great it is. Although Nikon cameras do produce very good colors, Canon is more famous for theirs and for good reason. Their color science is extremely good and in stark contrast, it’s one of the biggest complaints about Sony’s cameras. In fact, Canon’s color science is so good that in several of my own comparisons I’ve found it to be much better and more accurate than even some medium format cameras like the Fujifilm GFX 50s and even the Pentax 645Z. Their color science makes for a much easier and more streamlined workflow and this is especially useful for video too. Footage and images look more natural and skin tones tend to look much better than their competitors. Colors are far more important than having an extra stop of dynamic range or a slightly sharper image. Colors are a fundamental of photography and Canon just gets it right.  » Lire la suite…

 

... parlons en !
000 - A LA UNE
6 Canon EOS 5D MkIV : « Dual Pixel Raw files Spliter »

Rapide article qui passionnera les spécialistes : un logiciel (DPRSplit File Splitter for Canon 5D Mark IV / Dual Pixel Raw files ) permet « d’extraire le second fichier RAW » caché à l’intérieur des Dual Pixel Raw que peut produire l’EOS 5D MkIV.

J’ai téléchargé DPRSplit et ça marche ! On lance la moulinette, puis on récupère un second fichier RAW (sous exposé d’un IL par rapport au premier)… Ce qui vous permet (éventuellement) de créer ensuite une Fusion HDR (ce que j’ai fait) proposant une dynamique augmentée de 1 diaph, comparé au RAW Brut…. Comme cela était déjà expliqué ici : Les Canon Dual Pixels RAW possèdent d’autres secrets et Forget subtle focus tweaks, Canonʼs Dual Pixel RAW tech can give you an additional stop in the highlights !

Epatant ! En résumé : une seule image en format Dual Pixels Raw (ci-dessous en rouge), vous donne deux fichiers RAW (en dng) séparés de 1 IL d’écart (ci-dessous en jaune). Que vous pouvez fusionner pour obtenir un dng à dynamique augmentée de 1 IL (ici en bleu). Malheureusement, je n’ai actuellement pas sous la main d’exemplaire de RAW Dual Pixel avec « fort contre jour » pour tester ça et l’intérêt de la chose… Si quelqu’un pouvait m’envoyer ça ? Lire la suite…

 

1 IL de dynamique en plus !
APN : Canon
61 Colorimétrie : Canon est toujours la référence

Pour moi, ça ne fait aucuns doute : Canon conserve toujours un avantage évident (en gros 10 ans d’avance) en terme de colorimétrie (notamment pour les rouges, les oranges et les tons chairs)… Et je ne suis pas le seul à la penser.

Mon test terrain récent du Canon G1X MkIII m’a encore confirmé de l’étonnante « régularité » du rendu coloré d’une génération d’appareil à l’autre depuis des années. Et même d’une gamme à l’autre… Un exemple de plus ici : c’est Dustin Abbott qui compare très honnêtement le Canon EOS 5D MkIV au Sony A7RIII (que je n’ai pas encore pu essayer)… Et trouve à ce dernier ce petit côté « jaunasse » que l’on a déjà vu auparavant sur des portraits réalisés au Sony (et qui rappelle vaguement les RAW Nikon)… Lire la suite.

 

Question d'oeil...
000 - A LA UNE
2 Test terrain : Canon G1X MkIII à Hong Kong (1/3)

C’est peu dire que depuis des années, j’attendais l’arrivée d’un compact APS-C équipé d’un zoom… Le Canon G1X MkIII est le tout premier (et unique) compact APS-C suffisamment compact (390 gr), équipé d’un zoom 24-70 mm f/2.8-5.6 rétractable, capable de rentrer dans une poche de veste.

Avant lui, les photographes exigeants ne disposaient que de quelques compact APS-C à focales fixes : le plus recommandable étant certainement le génial petit Ricoh GR II dont le poids reste raisonnable et le design plat efficace pour se glisser dans une poche : https://goo.gl/iRJSiw

Et pour mieux mesurer « d’ou l’on vient » : signalons aussi l’existence depuis 2013, du Leica X-Vario (de 16 Mpixels) équipé d’un zoom 28-70 mm f/3.5-6.3 (assez sombre vue sa taille). Mais cet objectif ne débutait hélas qu’au 28 mm et l’ensemble était encombrant et lourd : à 680 gr, on ne peut parler de compact (comparaison : https://goo.gl/TBmfFB ). Ce X-Vario (qui semble n’avoir pas connu de descendance), ne proposait pas de viseur mais coûtait la somme faramineuse de 2400 €.

Bref : mesurer à quel point ce Canon G1X MkIII est révolutionnaire, aidera peut-être à comprendre certains compromis qui ont du être faits au niveau de la luminosité de son zoom. Nous y reviendrons…

Un capteur de reflex APS-C dans un corps de compact – A l’annonce du Canon G1X MkIII et de son 24-70 mm f/2.8-5.6, j’ai donc vendu mon précédent « compact » : le minuscule Panasonic GM1 et son zoom rétractable 12-32 mm f/3.5-5.6 (24-64 mm), que j’avais pourtant beaucoup apprécié ces dernières années… En dépit d’une ouverture moyenne, il était pratique, vu sa taille et son prix serrés. Je l’appréciais notamment avec le zoom ultra grand angle orthoscopique 7-14 mm f/4 : qui est sans doute un des plus intéressants zooms jamais produit par Panasonic… Oui mais voilà : mais je me suis lassé de sa colorimétrie trop éloignée de celle de mes reflex Canon.

Même après la création d’un profile personnalisé Color Checker Passeport, ses RAW me demandaient trop d’ajustements en post traitement, avant que je ne sois satisfait des couleurs. Et je ne l’étais jamais totalement… Même problème avec son ratio de capteur 4/3, qui finalement faisait « un peu tache » dans mon catalogue Lightroom.

Alors qu’avec ce Canon G1X MkIII, je redécouvre les joies d’un capteur APS-C de reflex au ratio 3/2… Avec des performances et des couleurs quasi identique à celles de mon EOS 200D (qui lui aussi est nouveau et à remplacé le vénérable EOS 100D)… Du coup, l’ensemble est beaucoup plus cohérent dans Lightroom.

Et plus léger dans le sac aussi… Imaginez à quel point je me sens léger, lorsque je laisse mon Full Frame et son zoom EF 24-70 mm f/4 L IS USM à la maison (et encore celui-ci est un des plus légers de sa catégorie). Ainsi, l’autre jour j’ai fait « ma journée de photo » à Hong Kong avec deux appareils : D’abord le Canon G1X MkIII qui me permet de profiter de la polyvalence de son zoom couvrant du 24 au 70 mm. Et en complément (pour la belle image) : mon canon EOS 200D équipé du EF 35 mm f/2 L IS USM (équivalent à un 56 mm) et du « petit » EF 85 mm f/1.8 (ce qui donne un équivalent 136 mm), je l’aime bien car il est ultra léger et ultra compact…

Certains jour je pourrais « panacher » le 24-70 mm du G1X MkIII (pour faire face à n’importe quelle situation), avec mon reflex Full Frame (pour la belle image). Qu je pourrais équiper d’une (ou plusieurs) de mes optiques fixes… A choisir entre le Sigma 24 mm f/1,4, le Canon EF 35 mm f/2, le Sigma 50 mm f/1.4, le Sigma 85 mm f/1.4, le Canon EF 85 mm f/1.8, ou le EF 100 mm f/2.8 Macro L IS… Le gain de place autorisé par le 24-70 mm du G1 X MkIII, me permettra d’emporter une ou deux optiques fixes de plus, dans un sac assez petit…

Laisser mon zoom EF 24-70 mm f/4 L IS USM à la maison : voilà un peu l’idée qui se cache derrière l’utilisation de ce G1X MkIII, qui me permet de gagner « de la modularité ». Lire la suite…

 

Le seul compact APS-C avec zoom 24-70 mm
000 - A LA UNE
27 Test du Canon G1X MkIII bientôt en ligne

Quelques nouvelles de Hong Kong ! Notre voyage photo à Hong Kong s’est très bien déroulé… Et je vous prépare actuellement un test du Canon G1X MkIII : qui est sans surprise le meilleur compact que j’ai jamais essayé…

Encore deux ou trois jours de patience, avant que je puisse le mettre en ligne. Il faut dire qu’il est le seul équipé d’un capteur APS-C et d’un zoom 24-70 mm : dans ces conditions, il n’a aucun concurrents (ben non : aucun concurrent)… Alors, oui, il est un peu cher : mais la dépense vaut vraiment le coup je trouve.

Car il vous en donne beaucoup pour votre argent, notamment une polyvalence exemplaire et une exceptionnelle qualité d’image dans un si petiot espace : c’est totalement inédit ! Je pèse mes mots : inédit… Avec son capteur 24 Mpix APS-C : il pourrait presque remplacer un reflex… Oui, c’était dans la fiche technique, on s’y attendait (Test élogieux du compact APS-C : Canon G1X MkIII), mais il fallait encore le vérifier sur le terrain. C’est fait ! Lire la suite…

Lire la suite…

 

un appareil photo... compact : mais un vrai ce coup-ci !
000 - A LA UNE
14 Samyang AF 14 mm f/2.8 EF autofocus pour Canon

Voilà le genre de nouvelles que l’on aime ! Le Coréen Samyang (Rokinon aux USA) vient d’annoncer son premier objectif AF pour Canon : un 14 mm f/2.8 sobrement nommé : AF 14 mm f/2.8 EF… Suite logique au 14 mm f/2.8 manuel de 2010.

Le tarif sera raisonnable : seulement 749 €, il ne sera plus possible de ne pas viser large… Pas de bague d’ouverture sur les version Canon EF de Samyang (il y en a pour les version Nikon). Distance minimale de mise à point de 20 cm (cela fera un peu plus en pratique, en fermant le diaph). Une bague caoutchouté anti ruissellement est de la partie et le poids de l’ensemble très contenu : seulement 485 gr. On aura l’occasion de l’essayer… Disponible en février en principe. Lire la suite…

 

osez viser large !
000 - A LA UNE
33 Comparatif : le Sony A7R III échoue au test de la pluie

J’avais écrit un jour que les hybrides Sony étaient des « appareils de salon »… Que n’avais-je dit ce jour la ? Une chose que pourtant Imagine Ressources a pu confirmer, avec un test de résistance à la pluie, auquel seul le Sony A7 RIII a « totalement échoué ».

Alors que le Canon EOS 5D MkIV et Olympus OM-D E-M1 MkII réussissaient sans problème et que le Nikon D850 réussissait presque parfaitement lui aussi. Leur conclusion : “Sony needs to up their environmental-sealing game if they want to compete in this high-end/professional market segment”. Par ici…

 

Encore des progrès à faire pour Sony...
1 2 3 4