Browsing: best Sigma lens

000 - A LA UNE
53
Quatre nouvelles bombes Sigma… à venir !

Sigma fait flotter depuis 2 ou 3 ans un vent d’optimisme sur une industrie photo plutôt morose. Voici les nouvelles bombes que Sigma prépare (via Nokishita) ! On peut supposer qu’elles vont encore nous impressionner, pour notre plus grand bonheur.

Pas moins de quatre optiques viennent de « fuiter » ! Un indispensable zoom  : 24-70 mm F/2.8 DG OS HSM | Art... Un fixe hyper grand angle  : 14 mm F/1.8 DG HSM… Une belle longue focale à très grande ouverture  :  135 mm F/1.8 DG HSM | Art… Et un long télézoom pour viser loin  :  100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM | Contemporary

Sigma 24-70 mm F/2.8 DG OS HSM | Art : il est beau, celui-ci va avoir un succès énorme (surtout chez les Nikonistes) ! Et (vu d’ici) il n’a pas l’air trop énorme…

Sigma 14 mm F/1.8 DG HSM | Art : Le tout premier concurrent (à ma connaissance), à l’increvable Canon EF 14 mm f/2.8 L USM… Celui-ci : je le veux !

Sigma 135 mm F/1.8 DG HSM | Art : grande ouverture et longue focale, une arme à portrait… Intéressante aussi pour le sport…    Lire la suite, vite ! ! !

000 - A LA UNE
38
Sigma 85 mm f/1.4 Art meilleur objectif au monde

Ainsi, DxO aurait décerné au récent Sigma 85 mm f/1.4 Art, la meilleure note globale jamais décernée, parmi tous les objectif que le labo Français a pu tester en format Full Frame…

Vu sa taille et son poids, il peut être bon vous me direz. Il dépasse même la note attribuée aux Zeiss en tête du classement jusqu’à présent (des objectifs dépourvue d’AF, donc quasiment inutilisable selon moi et en tous cas au prix largement disproportionné par rapport aux services qu’ils peuvent rendre) :

« A DxOMark score of 50 points and peak sharpness of 36-Mpix for the new Sigma 85mm F1.4 DG HSM A is the highest in our database, improving on the high-performance Zeiss Milvus 1,4/85, and even surpassing the ultra-high performance of the Zeiss Otus 1,4/55 and 1,4/85 in our metrics. In short, the new Sigma is one of the best-performing full-frame 85mm lenses we’ve seen.

Sa note de « Sharpness » n’est pour le moment que de 36 Mix (équivalent), car il n’a été testé que sur le D810, mais lorsqu’il sera testé sur le Canon EO S5DsR, on peut supposer qu’elle augmentera.

C’est la preuve que Sigma est passé « dans la cours des grands ». Et que le peu qu’il subsistait de l’optique Européenne est définitivement détrônée par les Japonais (si certains en doutaient encore). Personnellement j’aurais préféré toutefois que ce nouveau Sigma 85 mm conserve le gabarit raisonnable de son prédécesseur, dont le prix est très raisonnable et que je vous recommande toujours (car il reste relativement unique en son genre), même si son AF n’est pas des plus impressionnant. Lire la suite.

_VIB0032_blog_0702px_larg

000 - A LA UNE
58
Après un zoom trans standard quel second objectif ?

Voilà une grande question, que s’est déjà posé tout photographe débutant… Et même tout photographe expert, dans la variante : « en plus de mon zoom trans-standard, quel (s) objectif (s) emporter sur le terrain » ?

Je vais modestement tenter de vous donner ma vision des choses dans la cadre du reportage en voyage… Mais il peut évidement exister d’autres vision des choses que celle-ci. Déjà, avant même de parler d’un second objectif, revenons rapidement à la question du premier objectif…

Généralement je choisi par soucis de polyvalence : un zoom équivalent à 24-70 mm f/4 (en 24-36 mm). Car il représente le meilleur compromis qualité, polyvalence, poids, encombrement : spécialement le Canon EF 24-70 mm f/4 stabilisé, qui reste sans aucun équivalent chez d’autres marque (le troisième à droite ci-dessous – A comparer au 24-70 mm f/2.8 Nikon à droite, que je considère trop encombrant pour voyager confortablement. Même reproche au 24-120 mm et 24-105 mm).

Mais certains préféreront éventuellement comme objectif de base, un autre type de zoom (plus long, ou même plus large comme le Sigma 24-35 mm, ou plus qualitatif avec une ouverture à f/2.8 constante). Ou encore un objectif fixe : il y a les fans du 35 mm, du 50 mm, ou même du 40 mm (que je préfèrerais si on m’obligeait à me contenter d’un seul unique objectif). Relire : Qu’y a-t-il dans mon sac photo ?

L’objectif fixe unique : c’est aussi une solution très formatrice, mais très exigeante et tellement moins pratique qu’un zoom… Je dois vous dire que c’est avec un objectif fixe, que j’ai appris et pratiqué la photo durant mon enfance… Jusqu’à ce que j’ai une vingtaine d’année et que ça m’a plutôt réussi. Aurais-je apris de la même façon avec un zoom ? Je ne sais pas…

Petite précision technique avant de commencer : toutes les focales que je vais évoquer ci-dessous, le sont en « Full Frame » : équivalent 24×36. Car pour moi, la « vraie photo » en 2016 : c’est « au Full frame » et rien d’autre… Notamment car on ne manque pas de solutions performantes et presque économiques en Full Frame pour débuter « sérieusement ». Par exemple : le Canon EOS 6D (à prix cassé en attendant son remplaçant), ou le Nikon D750 (sous réserve de trouver le bon zoom trans-standard)…

Et beaucoup de boîtiers d’occasion, comme les Canon EOS 5D MkIII, ou même MkII (bien que un peu dépassé en 2016, je l’ai utilisé avec bonheur durant plusieurs années et réalisé des images fantastiques avec). Mais vous pouvez aussi débuter en APS-C ou en Micro 4/3 :

> Alors, si vous optez pour un boitier à capteur APS-C : vous devrez diviser les focales dont je parle par x1,5 (et par x1,6 pour Canon), afin de connaitre la focale que vous devez acheter en APS-C. Par exemple : il faudrait un 16 mm en APS-C, pour obtenir le 24 mm dont je parle ci-dessous.

> Et diviser par x2 pour le micro 4/3. Par exemple il faudrait un 12 mm en micro 4/3, pour obtenir le 24 mm dont je parle ci-dessous.

> Tout ça sans oublier de faire la division équivalente pour la profondeur de champs (relative à une ouverture donnée) : afin de connaitre l’équivalent que l’on obtiendrait en Full Frame… Par exemple il faudrait une ouverture de f/1.4 en micro 4/3, pour obtenir un résultat équivalent à une ouverture de f/2.8 en 24×36 dont je parle ci-dessous…

Ci-dessous : une image réalisée au 24-70 mm f/4, qui m’a permit de réagir très vite alors que je n’avais pas de recule, ni le temps d’organiser la scène :

Premier cas de figure : vous souhaitez vous limiter à deux objectifs seulement  –  Et bien dans ce cas-là, mon choix irait sans doute vers une focale fixe un peu longue et à grande ouverture si possible… Par exemple un 85 mm à f/1.4, ou f/1.8. Ou encore vers ce merveilleux petit EF 100 mm f/2 (dès 450 €) : si léger, performant et compact.

Il est aussi possible d’opter pour un 100 mm f/2.8 macro, ou un 135 mm f/2 macro. Ce type d’objectif ne servant pas seulement à la macro (que je pratique pas), mais devient aussi un fabuleux objectif à portraits.

On peut aussi opter pour un télé-zoom pas trop lourd, comme le 70-200 mm f/4. Mais les résultats ne sont pas comparables à ceux par exemple d’un 85 mm f/1.4.

Pas mal de gens vous recommanderont un 50 mm ou un 35 mm f/1.4… Pourquoi pas, mais c’est un peu une tarte à la crème de la photo. Je trouve ça assez chiant les photos faites au 35 ou au 50 mm. En tous cas, vous verrez moins la différence entre votre zoom en position 35 ou 50 mm et ce second objectif, que si vous optez pour un « petit télé » comme un 85 mm (surtout si vous le choisissez à f/1.4). Lire la suite…

000 - A LA UNE
17
Canon EF 24-105 mm f/4 L IS USM II dévoilé aussi

Après les caractéristiques du Canon EOS 5D MkIV dévoilées hier (qui ont fait sauter deux fois mon serveur hier soir, c’est dire si il est attendu), c’est au tour du Canon EF 24-105 mm f/4 L IS USM II être dévoilé ici par Digicame-Info.

Il va gagner un peu en qualité, en longueur (+ 1 cm) et un peu en poids (+ 125 gr), merci à Rico pour son commentaire. Mais il conserve heureusement le même diamètre et le même filtre de 77 mm. On devine aussi sur le côté un loquet de verrouillage du fut du zoom (probablement comme sur l’actuel EF 24-70 mm f/4 L IS USM). A moins qu’il ne s’agisse d’un poussoir permettant le passage en mode macro, ou les deux ? Intéressant en tous cas… Au fait : la rumeur de l’arrivée d’un écran d’affichage LCD sur le fut, était des plus fantaisistes ! Découvrez ses caractéristiques : lire la suite.

canon_ef24-105mm_f4ii_002-702pix

000 - A LA UNE
5
Très attendu : test du Sigma 50-100 mm f/1.8 DC HSM ART

S’il est un objectif qui fait rêver les possesseurs de reflex APS-C, c’est bien le récent Sigma 50-100mm f/1.8 ART  (relire Sigma 50-100mm F1.8 DC HSM Art… pour APS-C). Ne manquez pas cette revue de détail chez Dustin Abott.

Ou vous découvrirez qu’on peut physiquement monter cet étonnant zoom APS-C, sur un reflex Full Frame… Bien que ce ne soit pas une chose très intéressante à faire : du moins entre 50 et 80 mm, car le cercle d’image étroit du zoom ne couvrira pas totalement les coins de l’image, qui seront noirs. Mais cela peut éventuellement se traiter avec un peu de poste traitement… Et ce ne sera pas forcément gênant sur toutes les images, voir certains trouveront même ça… très joli.

Sigma_50_100_mm

Toutefois au delà du 85 mm, le cercle d’image commence à couvrir la totalité du capteur Full frame (avec un peu de vignette qu’il faudra corriger). Imaginez que vous envisagiez un recadrage de vos images au ratio 4/5 (moins large que le 2/3) : alors dans ce cas on pourrait presque considérer que ce zoom est compatible Full frame. Du moins sur une petite moitié de sa plage focale. Lire la suite…

000 - Grand large
37
Le Sigma 24 mm f/1.4 Art : mon objectif préféré

S’il est une focale incontournable dans le coeur d’un photoreporter au 21em siècle : je dirais que c’est le 24 mm… La focale 24 mm est au reportage en 2016, ce que le 35 mm était au reportage durant la première moitié du 20em siècle.

J’ai craqué pour le Sigma 24 mm / F 1,4 DG HSM : car il n’est pas trop cher (environ 850 € sur Amazon.fr) et exceptionnellement lumineux… Un peu encombrant, certes. J’ai pas mal hésité avec le Canon EF 24 mm f/2.8 IS USM : bien plus compact léger, stabilisé et moins cher (environ 489 € sur Amazon.fr). Mais la possibilité du bokeh à f/1.4 l’a emporté. Quelques exemples de photos réalisées au Japon (depuis 14 jours que nous y sommes)… Appareil tenu à bout de bras sans viser, lors d’un des plus fantastique festival qui se déroule à Tokyo, c’était samedi et dimanche dernier. Par hasard on se trouvait là… Lire la suite.

Japon Asie, Japan Asia

Japon Asie, Japan Asia

Japon Asie, Japan Asia

APN : Canon
7
Test AF des 24-70 mm f/2.8 : le Sony est derrière…

Petit match « de terrain » des zoom 24-70 mm f/2.8 full frame en vidéo, par the Camera Store : un peu long, mais intéressant… Il confirme ce que l’on pensait déjà. D’abord avec un petit test d’autofocus… Il n’y a rien de plus bête que de suivre un VTT descendant vers vous, avec l’AF en Suivi Continu.

J’ai fait ça des milliers de fois, pas que avec des VTT… Une situation extrêmement courante : que ce soit un vélo, une voiture, ou tout simplement vos enfants qui courent vers vous… A ce jeux là, Nikon (d’abord) et Canon sont devant. Et Pentax (enfin Tamron, puisque le Pentax n’est qu’un Tamron) suit d’assez près, juste derrière (mais testé sur un APS-C. Les testeurs ne disposaient pas du K-1 Full frame malheureusement, donc les choses sont un peu faussées pour Pentax qui est défavorisé). 

Et comme on le savait déjà : c’est l’hybride Sony A7 RII qui est le moins bon, forcément handicapé par un AF hybride… On savait depuis longtemps « pourquoi » aucun photographe de sport ne passait à l’hybride : voilà c’est confirmé par un test tout simple et tout bête sur le terrain. Un test absolument pas « extrême », qui reproduit seulement le « quotidien » de la grande majorité des photographes…

Question piqué : le Canon domine avec une homogénéité que les autres n’ont pas : on peut utiliser toute la plage focale sans arrière pensée : il est très bon partout et tout le temps… C’est l’impression que j’avais eu en l’essayant face au Mont Fuji il y a deux ans au Japon… Et c’est super appréciable. Le Sony est le meilleur au 70 mm, mais pas le plus homogène cependant (c’est embêtant ça pour la polyvalence)… Et le Pentax (le Tamron) est derrière. Quand au Nikon : les coins sont très décevants, même si le centre est très bon. Le Sony et le Canon (second) produisent le plus beau bokeh… Lire la suite…

000 - A LA UNE
16
Sigma : pas de développements spécifiques au Micro 4/3

Le saviez-vous ? L’excellent fabricant d’objectifs compatibles Sigma, qui fait de très gros efforts pour élever ses standards de conception et de fabrication au plus haut niveau, fabrique aussi des objectifs pour hybrides Micro 4/3.

Sauf, qu’il ne s’agit semble-t-il que d’objectifs APS-C « adaptés » au format Micro 4/3 (uniquement par leur monture spécifique)… Ces objectifs ne peuvent donc être aussi compacts, légers et spécifiquement adaptés aux petits capteurs Micro 4/3, que ceux fabriqués « expressément » pour ce format. Par Olympus ou Panasonic (notamment), cela va sans dire…

Ce que vient de confirmer à demi-mots le très médiatique directeur général de Sigma : Kazuto Yamaki, dans une longue et très passionnante interview en Anglais chez Imagine-ressource.com.

Il confirme que développer des objectifs « spécifiquement », pour ce format Micro 4/3 ne serait pas rentable, vu l’étroitesse de ce marché (La part de marché discrète, des APN hybrides) et l’investissement nécessaire pour de mettre au point des formules optiques spécifiques à ce format. Lire la suite…

Sigma_50_100_mm

000 - A LA UNE
4
Sigma MC11, une bague adaptatrice Canon vers Sony A7

DPreview a pu tester rapidement la bague d’adaptation Sigma MC11, dont je vous parlais la semaine dernière. Elle permettra de monter sur les Sony A7, la plupart des objectifs Canon et Sigma équipés de montures Sigma et Canon.

Est-ce le début de la fin du cauchemar du manque d’objectifs pour la gamme A7 ? Peut-être, car visiblement cette bague autofocus Sigma, démode toutes les bagues précédentes (les Metabonnes notamment, qui ne permettaient pas d’exploiter tous les modes AF, comme le montre cette vidéo).

Assurément une bonne nouvelle pour Sony… Qui pourra peut-être consacrer un peu plus d’énergie à l’amélioration du pathétique viseur électronique de 2,36 Mpix, qui reste un frein considérable à l’adoption des hybrides par les photographes les plus exigeants (votre viseur électronique est dépassé)…

Sigma_MC-11_side_adapter_Sony_E_702_vignet

Le fait est, que cette bague n’accueillera pour l’instant pas les objectifs Nikon. Mais s’agit-il d’une bonne ou d’une mauvaise nouvelle pour Nikon ? Bonne nouvelle : si vous possédez des objectifs Nikon, vous serez moins tentés de jeter un oeil dans le viseur d’un A7. Mauvaise nouvelle vous préférerez peut-être acheter un reflex Canon, ce qui vous laissera éventuellement l’option d’acheter aussi un Sony A7 en second boîtier (en attendant l’hybride Full frame Canon)… Lire la suite…

000 - A LA UNE
94
Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Essayons d’y voir plus clair dans l’offre actuelle, en nous limitant aux modèles à viseur optique… Je vous propose de comparer (d’abord) les fiches techniques. Puis les zoom trans-standard (en bas de la page)… Comparer exclusivement les fiches techniques à la loupe, n’est évidement pas la façon la plus intelligente de choisir son appareil photo. Mais cette étape reste pourtant obligatoire… avant de faire vos comptes !

Visitez aussi ce tableau récapitulatif des sorties des gammes de reflex Canon EOS… qui permet de constater que le nombre de gammes et de modèles d’EOS est plutôt en expansion. Ainsi que notre calendrier prévisionnel du renouvellement des prochains Canon EOS.

Bookmarkez cette page photoetmac.com/2016/02/comparfullframe : elle sera actualisée à la sortie des prochains reflex…

Faire vos comptes… sans oublier de compter les objectifs ! Attention au prix des objectifs ! On n’achète pas un reflex Full frame, pour se contenter du zoom de base non (dans ce cas restez sagement à l’APS-C) ?

trois_reflex_fullframe_comparatif_Canon_Nikon_Penstax_702

Je ne me suis pas lancé dans le chiffrage de la « triplette populaire » : 16-35 mm + 24-70 mm + 70-200 mm (à vous de le faire) ; par contre je me suis penché sur l’offre des zoom trans-standard (en bas de la page). Et des fantastiques objectifs fixes à f/1.4 de Sigma, considérés comme des « Must »… J’ai aussi indiqué les prix « de la rue », qu’il conviendra peut-être de mettre à jour d’ici quelques mois.

A noter que les EOS 6D MkII et EOS 5D MkIV sont attendus dans l’année 2016… Et ils vont probablement bouleverser ce tableau. Je reviendrais compléter ces colonnes le jour de leur annonce. On attend évidement un AF « nouvelle génération » sur l’EOS 6D MkII qui profitera des raffinements arrivés sur les EOS 7D MKII et EOS 5Ds, par exemple. N’oublions pas que les EOS 6D et 5D MkIII sont sortis il y a 4 ans déjà… Peut-être faut-il mieux attendre leurs successeurs ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

36,4 Mpix 24,3 Mpix 36,1 Mpix 20,2 Mpix 22,3 Mpix 30,4 Mpix 50,6 Mpix
fév. 2016 sept. 2014 juin 2014 sept. 2012 mars 2012 aout 2016  fév. 2015
1 990 € 1 947 € 3 190 € 1 509 € 2 497 € 4 100 € 3 590 €

 

A ce moment, le choix que vous avez fait d’un boîtier (uniquement sur la base de son prix, nu), sera peut-être amené à être remis en question, face à l’offre des objectifs du moment (les constructeurs sortiront de nouvelles optiques en 2016).

En effet : on devrait « d’abord » choisir les objectifs dont on a besoin (en étudiant les gammes optiques disponibles chez les trois marques), puis choisir l’appareil à placer devant : « ensuite »…

Car on garde un 70-200 mm pas loin de 10 à 15 ans… Par contre les boîtiers sont appelés à être changés plus souvent. D’une part car ils sont plus fragiles. Ensuite, car ils se « démodent » très vite en numérique, contrairement à une bonne optique.

Dans cet esprit, lisez donc cet article (en anglais), qui vous amènera peut-être à changer de point de vue sur le Pentax K-1, qui possède une des fiches techniques les plus généreuses.. Mais qui pourrait vous coûter « plus cher » dès qu’il s’agira de choisir un ensemble d’objectifs cohérents : « Once you’ve bought a couple of lenses for your Pentax K-1, that reasonably $1800 has turned into a much bigger investment.« 

N’oubliez pas : l’important ce sont les objectifs pas les boîtiers… Dernier point, j’ai exclu de cette page les hybrides Sony A7 à viseurs électronique. Ceux qui veulent un viseur optique, ne s’y intéresseront pas… (du moins tant que les  viseur électroniques seront ce qu’ils sont en 2016). Lire aussi cette liste des petits défauts du Sony A7R II, histoire de vous laisser tenter « en connaissance de cause ».

Ceux qui veulent absolument utiliser un viseur électronique, n’ont pas besoin de guide d’achat : tous les viseur électroniques font 2,36 Mpix et sortent de la même usine… Allez directement chez Sony, choisir le modèle correspondant à votre budget (puisque Sony ne connait aucun concurrent à ses hybrides full frame A7). Voici d’ailleurs un petit rappel des prix des divers modèles de Sony A7 … Lire la suite