Catégorie : appareil photo Canon EOS

ACTU : matos photo, divers
11
Canon G1X Mark III officiellement présenté

Voilà, le Canon G1X Mark III à capteur APS-C (page Canon.fr) a été présenté officiellement… On apprend qu’il est protégé des intempéries, alors que le G5X (à capteur 1 pouce) ne l’était pas.

Le prix sera bien de 1299 USD aux USA et 1209,99 € en France (pourquoi pas 1210 € avouez c’est idiot de rater la virgule de si peu). Il sera disponible en novembre.

Voici quelques nouvelle photos et une petite vidéo. On constate que l’objectif est rétractable, à un point tel que c’est probablement le seul appareil APS-C équipé d’un zoom 24-70 mm a être aussi compact. Si les compact à capteurs APS-C et objectifs fixes ne vous ont pas séduit (c’est mon cas aussi) : alors ce premier compact haut de gamme avec zoom, pourrait être une petite révolution. Lire la suite…

000 - A LA UNE
40
Canon G1X Mark III APS-C dévoilé : clone du G5X

On a jamais rien inventé de mieux qu’un reflex pour prendre de bonnes photos… C’est ce que j’ai toujours pensé ! Et découvrir (chez Nokishita), que ce gros compact adopte la physionomie d’un reflex (comme le G5X), me fait bien plaisir.

Ce coup-ci, ce pourrait être « le bon ». Le Canon G1X Mark III pourrait rassembler (enfin), tout ce que l’on a aimé sur les Canon G16, G5X (relire notre prise en main), ou G7X MkII et même les petits reflex comme l’EOS 100D ou l’EOS 200D. La seule inconnue reste le type d’écran orientable. Je préférerais un écran orientable dans l’axe (comme le G7X II), plutôt que celui du G9X ou de l’EOS 200D (relire test).

MAJ : sur la vue de dessus dévoilée aujourd’hui, il me semble bien reconnaitre l’articulation d’un écran latéral… Zut !

Il faudra aussi que ce Canon G1X Mark III soit suffisamment réactif en format RAW, car il n’y a rien de plus exaspérant que les compacts « mous du genoux » (comme l’était le G1X). Mais l’on annonce la présence d’un processeur DIGIC 7, donc tous les espoirs sont permis… Lire la suite.

 

000 - A LA UNE
120
Témoignage : parti vers Fuji mais revenu vers Canon

Philippe, (un de nos lecteurs les plus anciens) travaillait en reflex Canon depuis des années… Puis un jour il a craqué pour adopter les Fuji X à capteur APS-C. Oui, mais voilà… Surprise : il vient de revendre tout son matériel Fuji.

Il nous explique pourquoi… Et vous pourrez en discuter avec Philippe qui répondra à vos questions en commentaires : « Et bien voilà une nouvelle qui risque de t’intéresser : je retourne chez Canon !!! En effet, après avoir passé ces 9 derniers mois avec un Fuji XT2 et divers Optiques Fuji, et de faire avec ce Matos un voyage en Asie en Avril/Mai, mon constat est mitigé = Verre à moitié vide, à moitié plein !…

Fuji à fait du beau Matériel et de belles Optiques, avec lesquels j’ai pu faire quelques belles images, mais, si le gain de Poids est évident dans le sac Photo, en revanche dans mes mains cela fût moins évident…

Je m’explique : Lorsque je prends des clichés avec mon Ex Fuji XT2 (j’ai déjà tout revendu), le fait que l’ensemble soit très léger devient un problème pour moi. En fait, j’ai constaté beaucoup plus de déchets qu’avec mon ancien Canon EOS 6D, plus de légèreté : donc plus de flous de Bouger ! De plus, si j’ai pu me faire facilement (et plus rapidement que ce que je pensais), au Viseur électronique, en revanche je ne me suis jamais fait à l’interface Fuji… Lire la suite…

000 - A LA UNE
7
Le Guide Ultime Canon est dispo

Un petit mot pour vous annoncer la parution ce matin du Guide Ultime Reflex Canon (n°23) : un beau numéro de 200 pages, dans lequel vous trouverez un article (très pratique) de 10 pages, sur mon dernier reportage au Ladakh.

Amis Nikonnistes rassurez-vous : un numéro spécial Nikon est sorti en même temps ! Lui aussi fait 200 pages… « une formation complète et inédite pour vous aider à maîtriser votre appareil ».

000 - A LA UNE
58
Ce qui compte c’est l’objectif ! Pas l’appareil… (1/3)

J’ai toujours conseillé à mes élèves de dépenser davantage d’argent, dans leurs objectifs, que dans leurs boîtiers… Par exemple s’offrir un 70-200 mm f/4 : voilà un bien meilleur investissement à envisager…

Plutôt que de dépenser la même somme dans un nouvel appareil. Faites l’expérience : achetez un 70-200 mm f/4 (même d’occasion). Puis montez-le sur un vieux reflex, vous constaterez qu’il en sortira de meilleures photos que si vous aviez acheté un nouvel appareil (à quelques exceptions près évidement).

A suivre dans le prochain épisode, d’autres galeries d’exemples, réalisés avec certains de mes objectifs favoris… Parmi lesquels, le 70-200 mm f/4 bien entendu. Ou le Sigma 24 mm f/1.4 Art… Ou encore le petit Voigtlander 20 mm f/3.5. A suivre ici…

Ce qui compte c’est l’objectif : partie 2

Ce qui compte c’est l’objectif : partie 3

De plus, les bons objectifs sont des investissements généralement plus pérennes, qui perdent moins de valeur avec le temps, que les boîtiers (qui se démodent si vite)…

Vérifiez en occasion : les reflex vieux de 5 ans deviennent quasiment invendables (il faut dire que pas mal de gens achètent des boîtiers dont ils ne se servent quasiment jamais, donc les bonnes occasions ne manquent pas). Alors que les « bons » objectifs conservent une bonne cote durant plusieurs années… Lire la suite.

000 - A LA UNE
17
Canon EOS 200D : pourquoi est-il aussi… génial ?

Vous aviez bien compris à quel point j’aimais mon minuscule Canon EOS 100D ? Vous aviez deviné aussi, pourquoi j’adore le nouveau Canon EOS 200D ? Relire : Prise en main du Canon EOS 200D : indispensable !

Et bien si vous n’êtes pas encore certain de l’aimer vous-même, regardez donc cette prise en main signée The Camera Store TV… Leur conclusion est assez amusante et intéressante : cet EOS 200D est un peu un appareil hybride, sur lequel on aurait ajouté un petit viseur optique ! Il est probable que c’est ensuite l’appareil que vous recommanderez à vos amis.

000 - A LA UNE
108
Prise en main du Canon EOS 200D : indispensable !

Le petit Canon EOS 200D (555 € chez Camara) est arrivé à la boutique Camara Paris 09 et je viens de l’essayer rapidement (un grand merci à Philippe son patron pour le prêt de l’appareil. Allez le voir de ma part, vous aurez surement un petit cadeau ;-)

Je savais à quoi m’attendre ; étant utilisateur de son prédécesseur : le génial petit Canon EOS 100D que j’adore et qui ne m’a jamais déçu depuis 4 ans. je l’emporte à chaque voyage et je l’utilise en parallèle avec mon EOS 5DsR (relire 407g : Canon EOS 100D reflex tueur d’hybride et Quel appareil compact cet été ? Le Panasonic GX800 ?). Malheureusement la différence de résolution entre les deux boîtier commence à devenir visible. Alors je vais le remplacer par son successeur le Canon EOS 200D équipé d’un capteur de 24 Mix, déjà bien connu et apprécié sur les EOS 80D, 77D, ect…

Si vous avez besoin d’un petit boîtier complémentaire : pas cher mais efficace : et bien je suis assez tenté de dire que ce Canon EOS 200D est le meilleur choix, qu’il soit actuellement possible de faire… A préférer notamment, à n’importe quel hybride. C’est du moins ma conviction…

Même si les petits Panasonic GX80 et GX800 sont tout de même à considérer… Si vous voulez absolument du « vraiment très, très compact »… Relire Panasonic GX80 enfin un hybride efficace et Panasonic GX800 : petit et si pratique. Mais il me semble que l’EOS 200D l’emporte tout de même, question qualité d’image… Et surtout : question colorimétrie et choix d’objectifs… Alors passons en revue divers points, que je vous engage à prendre en compte :

Encombrement : il est un peu plus encombrant que son prédécesseur, certes… Mais sa taille reste très acceptable. Son poids et quasi identique à celui de l’EOS 100D. Une fois accroché à votre « sling », vous ne sentirez aucune différence antre l’ancien (ici à gauche)… et le nouveau (à droite) :

Prise en main : par rapport à l’EOS 100D, elle a été légèrement améliorée, grâce à une poignée beaucoup plus proéminente et plus creusée, comme sur les EOS 77D et 800D. Au début, j’ai cru que je préférais l’encienne à laquelle je m’étais habitué…

Jusqu’au moment ou j’essayé de tenir l’appareil en position Selfie (écran tourné vers l’avant) : la nouvelle poignée rend cette prise en main plus acceptable (le pouce, posé à plat sur le déclencheur)…

A noter que la molette des modes désormais bien mieux intégrée au boîtier plastique : elle est protégée des frottements et ne risque pas trop de tourner par erreur dans le sac. Même si il n’y a toujours pas de bouton de verrouillage. C’était donc un problème assez simple à régler finalement (noyer la molette dans le corps du boîtier est certainement moins coûteux que d’ajouter un bouton de verrouillage)…

On constate en montant un gros objectif sur l’EOS 200D : (un EF 100 mm f/2.8 Macro, par exemple), que cette nouvelle poignée permet une meilleure prise en main… Soulignons que certains boutons et molettes ont gagné en finition par ailleurs. Comme la molette avant en métal, ou le bouton de mise sous tension, qui est bien ferme et (éventuellement) plus rapide à basculer du pouce… Il semble que l’esprit de l’EOS M soit passé par là.

Ergonomie : pas trop de changement par rapport à l’EOS 100D pour la partie photo. A noter qu’un discret petit bouton Display a fait son apparition près du déclencheur, qui permet d’allumer et éteindre l’écran. Car il semblerait que le dispositif de détection de présence du visage près du viseur ait disparu (?). C’est peut-être mieux ainsi, car dès que l’on approchait la main du viseur, l’écran s’éteignait ce qui était énervant lorsque l’on passait en revue ses images sur l’EOS 100D.

Ouf ! Pas de mollette de correction manuelle d’exposition (comme sur l’EOS M5) : on conserve la logique des reflex, bien plus efficace à mon goût… Pour appliquer une correction manuelle, il faut donc appuyer sur la touche +/- avec le pouce, tout en tournant la molette avant. C’est mieux, on ne risque pas de faire ça par erreur. En reportage extérieur, quand la lumière est belle, j’applique quasi en permanence une correction d’expo de -1/3, quitte à devoir remonter l’exposition de certaines images dans Lightroom (par zones c’est encore mieux).

Lire la suite…


Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

000 - A LA UNE
14
Canon G1 X Mark III en approche

Je n’avais pas été un grand fan du Canon G1X premier du nom (j’en avais acheté un, mais finalement revendu assez rapidement : je ne le trouvais pas assez pratique)… J’avais zappé l’épisode G1 X MkII. Mais voici en approche une troisième version :

Le Canon G1X Mark III qui serait équipée d’un capteur APS-C de 24 Mix, à AF Dual Pixel… Qui (si il est aussi bon que celui du Canon EOS 200D) devrait faire un très bon appareil compact. Lire la suite…

APN : Canon
57
Une bonne note pour le Canon EOS 6D MkII

On sait que quelques sites « geekoïdes » s’acharnent sur le’EOS 6D MkII et son sois-disant manque de dynamique. Mon avis est que cet excellent reflex ne mérite pas un tel jugement et reste la meilleure solution FF accessible, que vous pouvez choisir.

Le site ePhotozine est du même avis et attribue la note de 4,5 sur 5 à ce reflex, ainsi qu’un Highly Recommended. Ce qui me parait très logique… Extrait : « The Canon EOS 6D Mark II gives increased resolution compared to the 6D it replaces, with no reduction in noise performance. You also get great colour reproduction, and an easy-to-use menu system and controls. There’s also a welcome update to the number of AF points, although the area is very centrally located. »

Rappelez-vous qu’il est d’abord recommandé de choisir les objectifs donc vous avez besoin… Et le reflex à placer derrière ensuite !

APN : Canon
49
Canon EOS 6D Mark II meilleur reflex du monde ?

Les premières « prises en main » du Canon EOS 6D Mark II, commencent à être publiées… Et de l’avis de tous ceux qui l’ont essayé : ce nouveau reflex Full Frame « accessible financièrement », semble bien né…

Sur le papier il a presque tout ce qu’il faut, pour devenir notre nouvelle référence des reflex semi pro… Citons notamment :

L’avis de Imaging-Resource : « Its image sensor is very good, Dual Pixel CMOS AF is an excellent inclusion and the new articulating touchscreen display is very useful in the field. The new features the camera includes may not be enough to make all 6D owners want to upgrade, but for users looking for a great full-frame DSLR that won’t break the bank, the Canon 6D Mark II may well be an excellent option. »

L’avis de DigitalTrends : « When it comes to still photography, we found nothing to complain about. Physically, the camera feels very comfortable. Performance was also very good, and while it may not quite match the resolution of the 30MP 5D Mark IV, we doubt most photographers will appreciate the difference. Image quality is very good, with accurate colors and ample detail in both highlights and shadows. While our time with the 6D Mark II was relatively brief, we feel safe in calling it a worthy upgrade over the original – at least for still photography. »

L’avis de thephoblographer : « the Canon 6D Mk II didn’t really miss any photos that I was focusing on. So far I’m really liking the Canon 6D Mk II. However, at the moment I’m not quite sure that I’m going to upgrade. » Lire la suite…

000 - A LA UNE
33
Canon EOS 200D : tout petit, tout beau, tout neuf !

L’annonce de l’EOS 6D Mark II l’avait quelque peu relégué au second plan… Mais le nouveau Canon EOS 200D (successeur du minuscule EOS 100D), méritait un petit article. Je vais vous expliquer pourquoi cette petite merveille m’intéresse.

D’abord, il me faut rappeler que depuis 2013, le minuscule EOS 100D me sert de « second boîtier »… D’abord c’était aux côtés de l’EOS 6D. Et la différence de résolution entre les deux n’était pas trop visible : 18 Mix face à 20 Mix pour l’EOS 6D.

En 2014, j’avais par exemple réalisé cette image avec le Canon EOS 100D sur lequel était monté mon zoom EF 70-200 mm f/4 L IS USM (le modèle stabilisé datant de 2006). Relire : 407g : Canon EOS 100D reflex tueur d’hybride ? et Quel appareil compact cet été ? Le Panasonic GX800 ?  

Puis, depuis aout 2015, non Canon EOS 100D à servi aux côtés de l’EOS 5DsR (relire Test terrain : Canon EOS 5Ds R au Kenya)… Mais dans cette nouvelle configuration, j’ai eu un peu plus de réticence à l’utiliser, car les 50 Mix de son grand frère font une sacrée différence avec l’ancien capteur de 18 Mpix.

C’est notamment visible lorsque je veux profiter d’une longue focale (cas typique ou j’utilisais mon second boîtier APS-C de préférence à mon Full Frame) : par exemple avec le EF 70-200 mm f/4. J’ai remarqué qu’en recadrant une image de 50 Mix (Full Frame) prise avec cet objectif au 200 mm : on obtient de meilleurs résultats qu’en plaçant le 70-200 mm sur le capteur APS-C de l’EOS 100D, qui le transforme en 320 mm grâce au coefficient de x1,6. Le recadrage logiciel est donc de meilleur qualité avec 50 Mix, que la multiplication de la focale par x1,6 avec 18 Mix.

Il devenait donc vraiment nécessaire de remplacer l’ancien EOS 100D par l’EOS 200D équipé d’un capteur de 24 Mix plus défini… Mais aussi plus récent et performant. Alors, voyons pourquoi ce petit Canon EOS 200D, me plait beaucoup.

Il est très peu couteux à 609 € boitier nu : j’ai besoin d’un « second boîtier », compact, mais surtout pas trop cher… Et 609 €, ça reste assez raisonnable. D’autant qu’on l’on peut espérer le voir passer sous les 500 € d’ici 10, ou 12 mois. A noter que en kit : il coutera 709 € avec un EF-S 18-55 mm IS STM… Rappelons que les objectifs « STM », permettent de profiter d’un AF silencieux en vidéo. Donc si vous ne possèdez aucun objectif STM, l’achat en kit n’est peut-être pas si idiot, si vous souhaitez filmer un peu..

Il reste très compact :  l’ajout de l’écran orientable n’aura pas « ruiné » la première qualité de l’EOS 100D, sa taille et son poids raisonnables… Il pèse 10% de plus que le précédent modèle, personne ne s’en apercevra.

Lire la suite…

 

Canon EOS 100D

Canon EOS 200D Canon EOS 77D
Largeur 116,8 122,4 131,0
Hauteur 90,7 92,6 100,0
Profondeur 69,4 69,8 76,0
Poids 407 gr 453 gr 540 gr
Prix nu 349 € 609 € 889 €

 

000 - A LA UNE
19
Tamron et Sigma : plus de choix en 24-70 mm compacts

Ouf, il y aura bientôt davantage de choix en 24-70 mm compacts… Avec l’arrivé prochaine en rayon du Sigma 24-70mm f/2.8 DG HSM OS Art (ouf, il n’est pas trop gros) et l’annonce hier, d’un Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD G2 à 1199 $.

Et on sait que Tamron fait du bon boulot ces derniers temps : Tamron 70-200 f2.8 G2 meilleur que le Nikon 70-200 f2.8E ? Une bonne nouvelle pour les Nikonnistes (spécialement), qui étaient quand même très encombrés avec leurs monstrueux 24-70 mm f/2.8 (depuis le temps qu’on l’explique : Nikon AF-S 24–70mm f/2.8E ED VR : accident industriel ?). Visiblement la petite taille du Canon EF 24-70 mm f/4 a fait des émules du côté de Sigma et de Tamron…

Un petit détour par Camera Size, pour vous en convaincre et comparer les tailles des 24-70 mm respectifs : de Canon (à gauche le modèle stabilisé à f/4). De Sigma, Tamron et Nikon (trois modèles stabilisés à f/2.8). Lire la suite…

000 - A LA UNE
132
Pourquoi le Canon EOS 6D MarkII me plait beaucoup !

Le Canon EOS 6D MkII vient d’être révélé et ressemble exactement à ce à qui avait été révélé : ses caractéristiques ne seront donc pas une grande surprise pour nos lecteurs fidèles. En ce qui me concerne, je suis très satisfait de cette annonce.

Il faut dire que son prédécesseur fut l’un des boîtiers les plus agréables que j’ai jamais eu le plaisir d’utiliser en voyage, je n’ai utilisé quasiment que lui entre 2012 et 2015 (relire mon Test Terrain du Canon EOS 6D au Japon)… après avoir revendu mon Canon EOS 5D MkIII (dont je n’avais pas vraiment besoin, mais qui était sorti avant l’EOS 6D)…

Certes, depuis aout 2015 : le Canon EOS 5DsR (que j’ai adopté pour partir au Kenya en été 2015) s’est avéré plus performants le terrain à tous les ponts de vue que le Canon EOS 6D (relire mon test terrain du Canon EOS 5Ds R au Kenya)… Mais le prix a payer pour cela, fut assez élevé : le poids et l’encombrement de mon reflex principal ont sensiblement augmenté lors de ce « passage de relais ».

Et pour tout vous dire, depuis aout 2015 : mon « petit » Canon EOS 6D m’a beaucoup manqué… Sa simplicité légendaire, sa fiabilité exemplaire, sa sobriété remarquable et son GPS intégré : tout cela était un vrai bonheur. On peut même signaler la taille raisonnable de ses fichiers RAW de seulement 20 Mix, qui pèsent beaucoup moins lourd que les 50 Mpix dont je profite actuellement (même si les aperçus dynamiques de Lightroom permettent d’amortir le choc en ce qui concerne la fluidité en Développement)…

Oui, j’avais adoré utiliser mon « petit » EOS 6D première version, durant ces trois ans… Et le pilote d’ULM au Kenya, qui ma l’a racheté pour l’utiliser en survolant la brousse, en est toujours très content je crois. D’autant que le GPS lui est spécialement utile…

Avec l’EOS 6D Mark II annoncé en ce 29 juin, Canon propose une évolution raisonnable et logique : à environ 2109 € le boîtier nu, ce nouveau modèle sera probablement un best seller. Un « sésame », qui permettra à beaucoup d’amateur de passer à la photo Full Frame… C’est à dire : à la « vraie photo ». Et je sais que lorsque j’écris « vraie photo » : certains s’énervent et se sentent même « mis en cause »…

Mais vous pourrez argumenter tant que vous voudrez : on ne fait pas les mêmes photos en Full Frame qu’en APS-C… Ce n’est pas pour rien que presque tous les pro travaillent (quasiment exclusivement) en format Full Frame (appelez-le plein format, ou 35 mm, si vous préférez)… Et parfois aussi en APS-C (un peu). Mais c’est seulement « en complément » de leur Full Frame. Moi aussi, je ne me passerais jamais d’un second boîtier en APS-C (je l’ai souvent écrit ici) : mais en tant que « second boîtier ».

Pour moi, l’idée que APS-C et Full Frame se vaudraient, est un « mythe », tout simplement ! Un mythe, fabriqué par des constructeurs qui aimeraient bien vous le faire croire, ceci pour l’unique raison qu’ils sont incapables de livrer pour un cout de fabrication (et de vente) raisonnable : une alternative commercialement viable, à ce que seuls savent faire Canon et Nikon jusqu’à présent… (et aussi un peu Sony, Leica et Pentax, mais dans une moindre mesure).

Pour le moment : proposer un Full Frame du calibre de l’EOS 6D MarkII à 2105 €, accompagné d’une telle gamme optique (comportant de nombreuses optiques financièrement très accessibles qui restent très performantes, en dessous de 200 €) : et bien seuls Canon et Nikon en sont capables… C’est dommage, mais c’est une réalité incontournable.

Pentax et Sony n’en sont peut-être pas si loin… Mais on ne pourra sérieusement comparer leurs offres, que le jour ou leurs gammes optiques : seront équivalentes à celles de Canon et Nikon (et financièrement tout autant accessibles). Mais objectivement, autant Sony que Pentax en sont encore loin : tant en terme de rapport qualité prix, que de diversité des objectifs disponibles…

Si vous êtes conscient de cela et si vous pensez comme moi, que ce sont les objectifs qui « contribuent » le plus à votre réussite : alors cet EOS 6D Mark II est probablement l’un des meilleurs reflex, de 2017… que vous puissiez placer derrière les objectifs que vous aurez choisi !

Rappelez-vous qu’il faut d’abord choisir « ses objectifs » en fonction de votre style ou de vos ambitions photographiques (chez Canon, Nikon, Sigma, ou qui vous voulez)… Puis ensuite : trouver le boîtier adapté, qu’il suffira de placer derrière… On ne choisi pas un reflex d’abord, devant lequel on placera « n’importe quel objectif ». Car les boitiers passent (de plus en plus vite), mais les objectifs restent : 10 ou 15 ans au moins…

Mais laissons cela et passons à l’analyse de cet EOS 6D Mark II… Je vais d’abord vous expliquer ce que je trouve génial (en début d’article) et pourquoi je ne vois pas beaucoup de raisons de « dépenser plus » !

Et plus bas, je décrirais quelques « réserves » et critiques quoi peut lui faire… Donc, si vous êtes su genre pressé et « râleur » (à voir toujours le verre à moitié vide) : alors descendez directement en bas de l’article… Et n’oubliez pas de laisser vos commentaires en bas de l’article. Lire la suite…

000 - A LA UNE
62
Toutes les caractéristiques du Canon EOS 6D Mark II

Les choses deviennent de plus en plus précises, au fil des jours… Aujourd’hui, c’est encore le site Nokishita qui dévoile toutes les caractéristiques techniques du Canon EOS 6D MarkII… Régalez-vous ! Et surtout donnez votre avis en commentaires

– Nombre de pixels effectif : 26.2 Mpix (27.1 million de pixels au total)

– Processeur : DIGIC 7

– AF à 45 collimateurs tous croisés

– Dual pixel CMOS AF

– Mesure : 7560 pixels RGB + IR metering sensor

– Viseur : couverture de 98%

– Grossissement du viseur : 0.71x

– Rafales : jusqu’à 6.5 im/sec (jusqu’à 4 im/sec en AF Ai-Servo en prise de vue Live View)

Lire la suite…

1 4 5 6 7