LOGICIEL : Apple Photos Aperture
28 Test complet d’Aperture (part 1)

Oui vous avez bien lu… iPhoto ! Qui ne correspond pas à mes besoins et que j’ai tant critiqué ici ou là (pour d’assez bonne raisons), d’aucun s’en souviennent et se souviennent aussi des empoignades passionnées en commentaires entre les pro et les anti…

Importation de ma iPhoto library !

Je ne l’utilise pas évidement, je lui ai préféré iView Media Pro il y a longtemps comme beaucoup de collègues photographes. Cependant, petit à petit je commence à comprendre (et admettre) qu’iPhoto puisse séduire les amateurs et répondre pas si mal que ça à leurs besoins… Voilà pourquoi j’entretiens une petite base iPhoto de quelques centaines d’images. A titre d’expérience, et aussi pour me tenir au courant de l’évolution de ce soft. Cela tombe bien cette library va me servir de test pour Aperture ! 

Prise en main d’Aperture : PARTIE 1 – PARTIE 2 – PARTIE 3

Ma première pensée est pour ces nombreux photographes pas trop branchés informatique, qui ont opté pour la simplicité avec leur premier Mac et commencé avec iPhoto. Bonne nouvelle, pour eux pensais-je, leur iPhoto library va se transformer d’un clic en Aperture library… Aperture importe parfaitement les « rolls » et autres « album » de votre base iPhoto mais c’est au prix d’une duplication de la library iPhoto ! Pour un soft qui est censé nous faire économiser de l’espace disque cela est un poil dommage.

6a00d8341c048f53ef00e54f486d9d8833-800wi

Mais bon, on peut imaginer qu’un partage d’une même base aurait été source de certains problèmes, voire impossible à réaliser… Ma petite iPhoto library de démo pesait 2,17 Go, quelques minutes plus tard ma nouvelle Aperture library en pèse 2,64. Il faudra donc penser (si vous savez ce que vous faites) à suprimer la première après votre switch pour allèger votre disque… Qu’en serai-t-il si je désirais demain gèrer via Aperture mes 700 Go d’images et documents PSD actuellement  catalogués par iView ? Et bien cela se ferait au prix d’un doublement de l’espace disque. Là, il y aura un hic, vu que les deux emplacements internes de mon G5 sont pleins ! Mais nous n’en sommes pas encore là…

Site de la partie 1

 

... souvenirs, souvenirs !
APN : Canon
19 Essai des « styles d’images » du Canon EOS 5D

Suite au post précédent et aux nombreuses questions reçues par mail à propos des « photos nettes qui paraissent floues », je vous passe ici quelques expériences complémentaires réalisées cet après-midi. 

Petite remarque en passant : certains lecteurs n’osent pas poser leurs question en commentaire peut-être parcequ’ils craignent qu’elles paraissent idiotes… N’en croyez rien, on essayera de répondre à toutes les questions même les plus simples !

Alors voilà. Pour montrer qu’il est possible d’obtenir des images nettes  (selon votre propre définition de la netteté), quel que soit le boitier et les choix du constructeur (en l’occurence de Canon qui préfère ne pas accentuer les images des boîtiers haut de gamme) : nous avons mis en évidence les différentes qualité d’accentuations proposées par les différents styles d’images de l’EOS 5D. Lire la suite.

 

1 452 453 454 455 456 470