Résultats : Canon EOS 5D MkIV (62)

A RELIRE CET ETE (BEST OF)
18
Guide des reflex Full frame (2/6), Canon EOS 5D

Voici la seconde partie de notre dossier sur les reflex Full frame. On commence avec le classique de la série : l’indémodable Canon EOS 5D première version. Vous retrouverez (bientôt) la suite par ici :  Comparatif des reflex Full frame (1/6) : Introduction

 

GRAND MATCH 2016 : DES REFLEX FULL FRAME À VISEURS OPTIQUES

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

 

 

 

000 - A LA UNE
38
Comparatif : le Sony A7R III échoue au test de la pluie

J’avais écrit un jour que les hybrides Sony étaient des « appareils de salon »… Que n’avais-je dit ce jour la ? Une chose que pourtant Imagine Ressources a pu confirmer, avec un test de résistance à la pluie, auquel seul le Sony A7 RIII a « totalement échoué ».

Alors que le Canon EOS 5D MkIV et Olympus OM-D E-M1 MkII réussissaient sans problème et que le Nikon D850 réussissait presque parfaitement lui aussi. Leur conclusion : “Sony needs to up their environmental-sealing game if they want to compete in this high-end/professional market segment”. Par ici…

ACTU : matos photo, divers
64
Nikon D850 annoncé : 45 Mpix et 153 collimateurs

Plus de deux ans et demi après le Canon EOS 5Ds, c’est Nikon qui rejoint (presque) le club des reflex à 50 Mpixels (ne chipotons pas pour 5 Mpix), avec l’annonce de ce Nikon D850 : un monstre de puissance qui sera plus polyvalent que l’actuel Canon EOS 5Ds (lequel sera mis à jour probablement en 2018)…

Et qui affrontera en fait le Canon EOS 5D MkIV présenté en aout 2016… Je ne vais pas me lancer dans une analyse et une comparaison complète (vu que je reste en Canon et que je ne vois pas trop de raison d’en changer), mais disons que Nikon a rempli la barque à raz bord, en ajoutant tout ce qu’il était possible d’ajouter à ce reflex (au jour d’aujourd’hui), en terme de fonctionnalités.

Cela va jusqu’aux boutons lumineux, une chose intéressante pour ceux qui travaillent de nuit (mais ne se rappellent plus la position de principaux boutons, ce qui est tout de même rare), que l’on avait vu chez Olympus il y a longtemps (mais qui n’avait pas sauvé la gamme reflex de ce fabricant pour autant). 

 

Un beau (gros) bébé :  Du coup le poids du Nikon D850 reste assez important (1005 gr avec batterie), alors que son principal concurrent l’EOS 5D MkIV est 10% plus léger (890 gr avec batteries). Et dans ce genre de gamme, on aimerait quelques progrès…

D’autant que ce D850 a perdu le petit flash pop-up qui distinguait le D800 / D810, de ses concurrents Canon EOS 5D qui en ont toujours été dépourvus… C’était pourtant pratique pour piloter des flash à distance : il faudra acheter un accessoire désormais.

Le prix sera lui aussi à la hauteur (encore que l’on aurait pu craindre bien pire) : il est annoncé à 3799 €. Ce qui finalement n’a rien d’excessif : on peut imaginer qu’en d’autres temps Nikon aurait proposé un boîtier si « riche » à plus de 40000 €. mais il faut croire que Nikon a besoin de se refaire une santé financière et que ce boîtier doit être un outil de reconquête : il faudra absolument qu’il se vende, pour endiguer une certaine hémorragie des clients experts et pros depuis deux ou trois ans (en direction de Sony, de Canon, ou de Fuji).

A noter que l’on trouve le Canon EOS 5D MkIV en théorie exactement au même prix : 3798 € (mais en pratique parfois aux alentours de 3250 €, puisqu’il a été présenté il y a déjà un an, en aout 2016). Peut-être l’arrivée d’un concurrent aussi redoutable que le Nikon D850 fera-t-elle légèrement baisser prix de l’EOS 5D MkIV : ce serait une bonne nouvelle…

A souligner : des efforts de la part de Nikon – Au niveau de la fiche technique, saluons l’arrivée (enfin sur un reflex) d’un obturateur électronique 100% silencieux en visée Live View… Voilà un truc utile ! Ce que Canon devrait faire (d’autant qu’ils ont l’avantage de l’AF Dual pixels), vraiment ce serait bien… On ne pourra plus dire que les reflex Nikon sont bruyants (du moins à condition d’utiliser la visée Live)…

Cette nouvelle fonctionnalité, nous laisse espérer l’arrivée d’un hybride 24×36, peut-être en 2018 chez Nikon ? Si c’était le cas, en tous cas il est clair (avec ce D850) que cela ne signifierait pas pour autant, que Nikon baisserait les bras du côté des reflex…

Un capteur Retro Eclairé : pour la première fois sur un reflex – Nikon innove avec un capteur rétro éclairé, qui sera encore meilleur ! On n’a pas fini d’entendre « l’argumentaire de la dynamique », encore plus en faveur de Nikon… Vous savez ce que je pense de « l’argument dynamique » : c’est le genre de « qualité’ qui ne sert en rien à améliorer vos photos (sauf une photo sur 1000 dans certains cas spécifiques), mais c’est le truc à la mode. Fan de « dynamique » : c’est le Nikon D850 qu’il faudra acheter ! Fans de photos : étudiez le reste de la fiche technique pour vous décider ;-)

Un écran orientable « vers le haut », comme j’aime : bravo Nikon ! Si la dynamique m’en bouge à peine une sans réveiller l’autre… par contre un écran orientable « dans l’axe » (comme le Nikon D750 mais en mieux), me plait beaucoup ! Beaucoup plus que la solution adoptée par Canon de « bascule sur le côté » comme sur l’EOS 6D MkII, dont je ne suis pas fan (quand à l’EOS 5D MkIV, il n’a pas d’écran orientable, ce que je ne m’explique pas vraiment en 2017)… Lire la suite…

000 - A LA UNE
88
Réparez la colorimétrie défaillante ( ! ) de vos… Nikon

Cela fait plus de 10 ans que j’explique à qui veut l’entendre, que les choix colorimétriques de Nikon sont assez discutables : que leur « bleu du ciel » n’est pas assez « cyan » comme il devrait être… mais presque « bleu outremer » : presque « violet » !

Et que souvent leurs « tons chairs », donnent aux plus jolies peaux ce petit air « maladif » un peu « jaunasse ou verdâtre », qui me permet de reconnaitre instantanément un portrait pris avec un Nikon ! Si, si… je vous assure. Ci dessous une image prise en RAW par notre ami Guy avec son Nikon D750 développée dans Lightroom : à gauche le bleu du ciel tel qu’il devrait être (pas loin de « Bleu de France« ). Et à droite : le bleu qui sort directement du Nikon en JPEG (proche du « bleu outremer« ) :

style-image-nikon-vs-colorcheker-06

Bref, les couleurs qui sortent des Nikon en JPEG : ça « ne me va pas du tout »… C’est peut-être une question personnelle et je conçois que vous pouvez préférer le bleu outremer pour vos ciel par grand beau temps… Mais je sais aussi que je ne suis pas le seul à rechercher un bleu : disons « plus réaliste »… Car le bleu du ciel devrait être vraiment bleu en temps normal, pas bleu violet…

Alors que je n’ai aucun problème avec les JPEG qui sortent directement des Canon en style d’image standard, ni avec les JPEG produits par les Fuji en mode Astia ou Provia. Précisons toutefois, que parfois je trouve certains bleu Olympus trop « cyans » (à l’inverse des Nikon)… C’est que j’ai toujours été assez sensible aux nuances de couleurs. Et j’y ai été plus sensibilisé encore à l’issu de mes études d’Art Appliqué et d’histoire de l’Art, durant lesquelles j’ai pu étudier la théorie des couleurs.

teintes_de_bleu_1078

Alors ? Comment expliquer que Nikon en soit encore à produire des couleurs fausses, en 2016 ? Alors que d’autres constructeurs (plus secondaires), parviennent à délivrer des couleurs beaucoup plus réalistes, tout en restant aussi flatteuses ? Et surtout que personne ne se plaigne de cette particularité propre à Nikon, en dehors de rares photographes pointus et exigeants : souvent des portraitistes et photographes de mariage.

Venez vous former : à la création de Profils Couleurs Personnalisés pour Lightroom, afin d’améliorer la colorimétrie des RAW de votre reflex. Formation de 5h sur un après midi : contactez-moi ici.


Beaucoup de gens, ne voient pas (ou ne regardent pas) les couleurs !

Et bien la principale explication : est d’abord que la plupart des photographes ne se rendent compte de rien du tout ! Ils ne voient pas que les couleurs qu’ils affichent à l’écran sont à ce point fausses. D’abord, faute de « vraiment regarder » et de comparer…

Car si l’on ne prête pas attention aux couleurs, on ne voit rien. Chez la plupart des gens, l’oeil ne les « mémorise » pas les, il peut seulement les comparer. Pourtant l’oeil peut s’éduquer. Le problème est que la couleur n’est pas une chose à laquelle les hommes font naturellement attention. Les femmes : un peu plus !

En cas de doute sur leurs couleurs, les photographes pensent d’abord à accuser leur écran (et ils ont 100% raison), car il n’est pas assez bien calibré la plupart du temps… Si vous travaillez sur un iMac ou un Mac portable non calibré, tout sera : un peu « plus bleu »… Un peu « plus violet »… Un peu plus « saturé et contrasté » qu’il ne devrait : dans ce cas impossible « d’évaluer » la justesse du bleu du ciel.

Dans ce cas : l’écran non calibré « cache » le problème lié au profile de l’appareil lui-même. C’est l’écran (faux), qui cache la forêt du « Picture Control » (faux lui aussi). Du coup personne ne pense à remettre en question les choix du constructeur de l’appareil…

style-image-nikon-vs-colorcheker-90

Il me semble pourtant que la différence entre un « bleu Nikon » (ci-dessus à droite) et un bleu « à peu près réaliste » est parfaitement visible pour tout le monde… J’ai réalisé cette image à côté de chez moi à Montmartre, en RAW + JPEG, avec un Nikon D800E réglé sur le « Picture Control Standard ». Lire la suite…

000 - A LA UNE
32
Lightroom 6.7 innove grâce aux Aperçus Dynamiques

Mise à jour intéressante aujourd’hui, qui officialise une pratique (un peu secrète) que les spécialistes de Lightroom connaissaient (mais que je n’enseignais en cours, que pour les niveaux avancés) et qui permet de gagner pas mal de vitesse.

Je vous explique en quoi ça consiste : lorsque je travail avec des RAW de très haute résolution (au delà de 36 Mpix), j’ai en effet prix l’habitude de « déconnecter » les RAW des images présentes sur le disque Local… Ceci : en renommant temporairement le dossier contenant les images, afin que Lightroom « perde » leur chemin. Le but est de faire apparaitre le fameux point d’interrogation (temporairement bien entendu)…

Et pourquoi cela ? Pour forcer Lightroom à travailler sur les aperçus dynamiques (à condition de les avoir préalablement construit, bien entendu)…

0000_screen_jfv-1-264

Cette technique intelligente que j’avais imaginé avec la version Beta de Lightroom 5, permet de travailler en développement extrêmement vite ! Imaginez qu’un aperçu dynamique (large de 2500 pixels seulement) est à peu près l’équivalent d’un RAW de 5 Mpix, pesant 1 Mo seulement… Inutile de vous expliquer que Lightroom travail plus vite avec un aperçu dynamique, qu’avec le RAW original (par exemple large de plus de 8000 pixels pour un 50 MPix, pesant 75 Mo). 

Avant d’exporter, il faudra bien entendu reconnecter les originaux : en renommant le dossier des images tel qu’il était initialement… C’est aussi nécessaire pour reconstruire les Aperçus 1:1 et pour régler finement la netteté et le contrôle fin de la correction du bruit. Cette technique marche idéalement, dès Lightroom 5.

Nouvelle option d’utilisation des Aperçus dynamiques  dans Lightroom CC (2015.7) / 6.7 :

La nouveauté, est qu’avec ce Lightroom 6.7 (ou Lightroom CC 2015.7) : une nouvelle préférence permet d’obliger Lightroom à charger en Module Développement ce fameux aperçu dynamique… à la place du RAW original. Pensez à redémarrer pour appliquer la modification…

0000_screen_jfv-1-259

Et ça mouline beaucoup plus vite, donc… Pour l’export, Lightroom chargera le fichier RAW, complet… Bien entendu ! C’est pas mal non ? Dommage, cela aurait pu être implémenté il y a plusieurs années (dès la sortie de Lightroom 5 Beta) et la suggestion en avait été faite par votre serviteur (qui utilise cette technique depuis Lightroom 5, mes élèves en témoigneront ;-)

Par contre lorsqu’il s’agira de travailler la netteté fine des images, mieux vaudra à nouveau charger l’original (en désactivant la préférence), un raccourci dans un menu, serait plus rapide… Lire la suite.

000 - A LA UNE
1
Pensez à utiliser le moteur de recherche

Petit message de service : nous avons il y a quelques temps avec l’ami Bertrand, corrigé un bug étrange qui empêchait le champ « Rechercher » de s’afficher sur tous les articles… Quoi ? Vous n’aviez rien remarqué ?

Désormais : vous pouvez rechercher sur le site, à tout moment et depuis n’importe quel page (c’est tout en haut, à droite)… Pensez à utiliser notre moteur de recherche, il y a plus de 10 ans d’archive, et presque 3400 articles ! Par exemple, cherchez Canon EOS 5D MkIV.

000 - A LA UNE
94
Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Essayons d’y voir plus clair dans l’offre actuelle, en nous limitant aux modèles à viseur optique… Je vous propose de comparer (d’abord) les fiches techniques. Puis les zoom trans-standard (en bas de la page)… Comparer exclusivement les fiches techniques à la loupe, n’est évidement pas la façon la plus intelligente de choisir son appareil photo. Mais cette étape reste pourtant obligatoire… avant de faire vos comptes !

Visitez aussi ce tableau récapitulatif des sorties des gammes de reflex Canon EOS… qui permet de constater que le nombre de gammes et de modèles d’EOS est plutôt en expansion. Ainsi que notre calendrier prévisionnel du renouvellement des prochains Canon EOS.

Bookmarkez cette page photoetmac.com/2016/02/comparfullframe : elle sera actualisée à la sortie des prochains reflex…

Faire vos comptes… sans oublier de compter les objectifs ! Attention au prix des objectifs ! On n’achète pas un reflex Full frame, pour se contenter du zoom de base non (dans ce cas restez sagement à l’APS-C) ?

trois_reflex_fullframe_comparatif_Canon_Nikon_Penstax_702

Je ne me suis pas lancé dans le chiffrage de la « triplette populaire » : 16-35 mm + 24-70 mm + 70-200 mm (à vous de le faire) ; par contre je me suis penché sur l’offre des zoom trans-standard (en bas de la page). Et des fantastiques objectifs fixes à f/1.4 de Sigma, considérés comme des « Must »… J’ai aussi indiqué les prix « de la rue », qu’il conviendra peut-être de mettre à jour d’ici quelques mois.

A noter que les EOS 6D MkII et EOS 5D MkIV sont attendus dans l’année 2016… Et ils vont probablement bouleverser ce tableau. Je reviendrais compléter ces colonnes le jour de leur annonce. On attend évidement un AF « nouvelle génération » sur l’EOS 6D MkII qui profitera des raffinements arrivés sur les EOS 7D MKII et EOS 5Ds, par exemple. N’oublions pas que les EOS 6D et 5D MkIII sont sortis il y a 4 ans déjà… Peut-être faut-il mieux attendre leurs successeurs ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

36,4 Mpix 24,3 Mpix 36,1 Mpix 20,2 Mpix 22,3 Mpix 30,4 Mpix 50,6 Mpix
fév. 2016 sept. 2014 juin 2014 sept. 2012 mars 2012 aout 2016  fév. 2015
1 990 € 1 947 € 3 190 € 1 509 € 2 497 € 4 100 € 3 590 €

 

A ce moment, le choix que vous avez fait d’un boîtier (uniquement sur la base de son prix, nu), sera peut-être amené à être remis en question, face à l’offre des objectifs du moment (les constructeurs sortiront de nouvelles optiques en 2016).

En effet : on devrait « d’abord » choisir les objectifs dont on a besoin (en étudiant les gammes optiques disponibles chez les trois marques), puis choisir l’appareil à placer devant : « ensuite »…

Car on garde un 70-200 mm pas loin de 10 à 15 ans… Par contre les boîtiers sont appelés à être changés plus souvent. D’une part car ils sont plus fragiles. Ensuite, car ils se « démodent » très vite en numérique, contrairement à une bonne optique.

Dans cet esprit, lisez donc cet article (en anglais), qui vous amènera peut-être à changer de point de vue sur le Pentax K-1, qui possède une des fiches techniques les plus généreuses.. Mais qui pourrait vous coûter « plus cher » dès qu’il s’agira de choisir un ensemble d’objectifs cohérents : « Once you’ve bought a couple of lenses for your Pentax K-1, that reasonably $1800 has turned into a much bigger investment.« 

N’oubliez pas : l’important ce sont les objectifs pas les boîtiers… Dernier point, j’ai exclu de cette page les hybrides Sony A7 à viseurs électronique. Ceux qui veulent un viseur optique, ne s’y intéresseront pas… (du moins tant que les  viseur électroniques seront ce qu’ils sont en 2016). Lire aussi cette liste des petits défauts du Sony A7R II, histoire de vous laisser tenter « en connaissance de cause ».

Ceux qui veulent absolument utiliser un viseur électronique, n’ont pas besoin de guide d’achat : tous les viseur électroniques font 2,36 Mpix et sortent de la même usine… Allez directement chez Sony, choisir le modèle correspondant à votre budget (puisque Sony ne connait aucun concurrent à ses hybrides full frame A7). Voici d’ailleurs un petit rappel des prix des divers modèles de Sony A7 … Lire la suite

000 - A LA UNE
108
Combien coute un équipement Full Frame pour chaque marque ?

Imaginez que vous souhaitiez vous équiper en repartant de zéro et en visant un équipement plutôt haut de gamme, si possible Full Frame. J’ai sorti ma calculette et commencé à faire les comptes pour les différentes configurations hybrides / reflex, chez différentes marques…

Pour le même exercice avec capteur APS-C, rendez-vous ici : Combien coute un équipement Photo APS-C dans chaque marque ?

Bien entendu cet exercice se limite à un certains nombre d’objectifs « classiques » utilisés par les pro ou les experts. Pour faire simple, je me suis mis dans le cas de figure qui correspondrait à une pratique polyvalente, en ne visant pas obligatoirement les matériels les plus chers. Mais plutôt en pensant aux matériel les plus utiles et les plus incontournables, que je choisirai peut-être pour moi.

J’ai conçu trois configurations : une configuration  minimale incluant 3 objectifs. Une configuration professionnelle « de base » incluant 5 objectifs… Et enfin une configuration professionnelle « ultime », incluant 10 objectifs et deux boitiers dont un boitier de haute résolution.

Relire également : Quels objectifs recommander pour les Canon EOS R et Canon EOS RP.

Relire attentivement ceci : Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO

J’ai pointé chaque modèle sur Amazon (ou les prix évoluent chaque semaine), ce qui me permettra de tenir à jour ce tableau assez facilement : si vous constatez que le prix a changé, merci de me le signaler… Bon à savoir : chaque lien rapporte quelques euro à votre site préféré lorsque vous achetez du matériel en les suivant. Lire la suite…

000 - A LA UNE
71
Des objectifs plus légers pour nos hybrides Full Frame

En photo, ce qui compte, ce sont les objectifs… (on en avait parlé ici Ce qui compte c’est l’objectif). Mais attention : je ne pense pas forcément aux objectifs les plus performants, ni aux plus lourds… Mais plutôt aux objectifs les plus pratiques !

Ceux qui sont assez légers pour être « emmenés partout » et surtout ceux « que vous pouvez vous offrir ». Et voilà ou je veux en venir : à quoi cela nous avancerait de passer à des hybrides Full Frame plus légers, si les objectifs conçus pour eux sont plus « gros et lourds » que ceux de nos reflex actuels ?

Lorsqu’un utilisateur de reflex Full Frame prend en main les derniers Canon EOS R et Nikon Z6, il est forcément un peu déçus de ne pas gagner davantage de volume et de poids par rapport à son matériel reflex existant… La promesse du « passage à l’hybride » n’était-elle pas de nous proposer du matériel plus léger ?

Le cas du Canon EOS R et de son zoom RF 24-105 mm f/4 : La critique s’adresse surtout à Canon dont l’objectif du kit qui sera le plus vendu : le Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM aurait pu (aurait du) être plus léger et plus compact…

Même si il est un peu plus compact que l’actuel EF 24-105 mm f/4 L IS USM II : il reste toujours un peu trop gros à mon goût. Et c’est décevant, car on ne verra pas arriver une nouvelle version de ce 24-105 mm avant longtemps.

Et le prochain zoom polyvalent qui sera proposé par Canon : sera certainement un RF 24-70 mm f/2.8 professionnel, qui sera plus cher et ne sera certainement pas plus compact ! Tout juste pourrait-t-on espérer à moyenne échéance : un RF 24-70 mm f/4 L IS USM, qui serait une évolution de l’actuel EF 24-70 mm f/4 L IS USM pour reflex ?

Franchement par rapport à mon actuel Canon EOS 5DRs équipé du EF 24-70 mm f/4, je ne gagnerais rien en longueur à passer à un Canon EOS R… Décision remise au prochain modèle donc (faut d’un zoom assez compact) : peut-être gagnerais-je un capteur de 100 Pixels à cette occasion ? CF : camerasize.com :

Qu’en est-il du Nikon Z7 et de ces objectifs ? La marque a eu la très bonne idée de proposer immédiatement un premier zoom 24-70 mm f/4 très compact avec son Z6. Sage décision : sachant qu’ils avaient fait la grossière erreur de ne jamais proposer de 24-70 mm f/4 compact pour leur gamme de reflex, ce qui a mon avis, leur avait coûté pas mal de ventes (vu l’encombrement et le poids excessif de leur 24-120 mm f/4)…

Etrangement c’est désormais la situation inverse en hybride : c’est le petit 24-70 mm f/4 « compact » du Nikon Z6, qui semble manquer cruellement au Canon EOS R…  CF Camera Size

Qu’en est-il de la focale standard : le 35 mm ? Etudions le plus polyvalent des objectifs fixes maintenant : le 35 mm… Contrairement au paragraphe précédent : on est par contre un peu déçu de constater la « longueur » du Nikon 35 mm f/1.8, ci-dessous au centre…

De ce côté là, c’est le RF 35 mm f/1.8 conçu pour le Canon EOS R qui semble plus séduisant… Et ressemble beaucoup à son ancêtre pour reflex : le Canon EF 35 mm f/2 L IS USM (qui reste l’un de mes 2 ou 3 objectifs préférés justement grâce à sa petite taille, avec le Sigma 24 mm f/1.4 Art et avec le Canon EF 70-200 mm f/4 L IS USM)… Lire la suite…

000 - A LA UNE
39
Ce qui compte c’est l’objectif ! Pas l’appareil… (1/3)

J’ai toujours conseillé à mes élèves de dépenser davantage d’argent, dans leurs objectifs, que dans leurs boîtiers… Par exemple s’offrir un 70-200 mm f/4 : voilà un bien meilleur investissement à envisager…

Plutôt que de dépenser la même somme dans un nouvel appareil. Faites l’expérience : achetez un 70-200 mm f/4 (même d’occasion). Puis montez-le sur un vieux reflex, vous constaterez qu’il en sortira de meilleures photos que si vous aviez acheté un nouvel appareil (à quelques exceptions près évidement).

A suivre dans le prochain épisode, d’autres galeries d’exemples, réalisés avec certains de mes objectifs favoris… Parmi lesquels, le 70-200 mm f/4 bien entendu. Ou le Sigma 24 mm f/1.4 Art… Ou encore le petit Voigtlander 20 mm f/3.5. A suivre ici…

Ce qui compte c’est l’objectif : partie 2

Ce qui compte c’est l’objectif : partie 3

De plus, les bons objectifs sont des investissements généralement plus pérennes, qui perdent moins de valeur avec le temps, que les boîtiers (qui se démodent si vite)…

Vérifiez en occasion : les reflex vieux de 5 ans deviennent quasiment invendables (il faut dire que pas mal de gens achètent des boîtiers dont ils ne se servent quasiment jamais, donc les bonnes occasions ne manquent pas). Alors que les « bons » objectifs conservent une bonne cote durant plusieurs années… Lire la suite.

A RELIRE CET ETE (BEST OF)
59
Guide des reflex Full frame (6/6), conclusions

Voici la sixième et dernière partie de notre dossier consacré aux reflex Full frame. Retrouvez le reste par ici :  Comparatif des reflex Full frame (1/6) : Introduction

 

GRAND MATCH 2016 : DES REFLEX FULL FRAME À VISEURS OPTIQUES

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

 

 

 

 

A RELIRE CET ETE (BEST OF)
72
Guide des reflex Full frame (5/6), Sony Alpha 900

On continue la visite avec le Sony Alpha 900 et c’est le Canon EOS 5D mk2 qui conclura cette série d’ici quelques temps… On en tirera ensuite toutes les conclusions dans la sixième partie. Pour la rédiger, je tiendrais d’ailleurs compte de vos commentaires et de vos retours d’expérience. 

 

GRAND MATCH 2016 : DES REFLEX FULL FRAME À VISEURS OPTIQUES

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

 

 

 

 

A RELIRE CET ETE (BEST OF)
27
Guide des reflex Full frame (4/6), Nikon D700

On continue la visite avec le Nikon D700, qui est précédé d’une réputation d’excellence, telle que l’on en avait pas vu depuis longtemps… Ce Nikon est-il aussi fabuleux qu’on le dit ?

 

GRAND MATCH 2016 : DES REFLEX FULL FRAME À VISEURS OPTIQUES

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

 

 

 

A RELIRE CET ETE (BEST OF)
25
Guide des reflex Full frame (1/6), introduction

Les reflex full frame sont à la mode, on ne parle que d’eux… Et à raison ! Mon premier article sur le full frame remonte déjà à 3 ans en arrière. Il était question du Canon EOS 5D, un boîtier exceptionnel qui a marqué son époque et constituait un véritable tournant dans la petite histoire des reflex numériques (lire iciiciici).

 

GRAND MATCH 2016 : DES REFLEX FULL FRAME À VISEURS OPTIQUES

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R