Résultats : Canon EF 24-70 (197)

000 - A LA UNE
30
Quel serait le prix d’un switch Canon vers Sony ?

Intéressante estimation chez DPreview qui s’est amusé à calculer quel serait le cout d’un switch Canon vers Sony : si un professionnel bien équipé, revendait tout son matériel Canon, pour racheter (à peu près) l’équivalent en Sony…

Sachant que l’exacte équivalent, n’existe pas vraiment… Et que le cout total du switch, dépendra surtout de l’ampleur du parc d’équipement nécessaire. A savoir 2 ou 3 boîtiers pro… Accompagnés de 6 ou 7 objectifs, sans oublier un flash… Mais DPreview a oublié de compter quelques accessoires au passage, comme un chargeur de batterie supplémentaire, ou un flash de secours, ou encore d’autres petites bricoles (coûteuse à la fin). Il faudra notamment prévoir pas mal de batteries de secours chez Sony… Lire la suite…

000 - A LA UNE
21
Calendrier 2017 de sortie des prochains Canon EOS

Voici la traditionnelle mise à jour mon calendrier prévisionnel (et hypothétique) du renouvellement des prochains Canon EOS. Pour ce qui concerne Nikon, j’avais fait le même genre de prévisions par le passé (il y a très longtemps), mais j’y ai renoncé ensuite car le rythme de renouvellement des Nikon est assez chaotique.

Avouons aussi, que le sujet ne m’intéresse pas autant… Du moins tant que Nikon n’aura pas fait de réels progrès en colorimétrie (ahhh, ces ciels violets qui ne sont jamais assez cyans) ! Et tant que Nikon ne propose aucun zoom 24-70 mm f/4, efficace, stabilisé, léger et accessible (à moins de 1000 €)… Deux handicapes, qui ne m’encouragent guère à conseiller l’achat d’un reflex Nikon full frame en ce moment (relire : « Nikon Extraordinary Loss » et annulation des Nikon DL). Mais revenons plutôt aux prochains Canon (au passage, visitez ce petit tableau récapitulatif des sorties des gammes de reflex Canon EOS… par ici  qui permet de constater que le nombre de gammes et de modèles d’EOS est plutôt en expansion) :

Tableau complet, par ici

Le Canon EOS 6D représente désormais une gamme full frame, compacte et spécifique à lui tout seul. Relire notre test terrain de l’EOS 6D au Japon… Voilà presque 5 ans qu’il existe : son remplacement me semble tout à fait imminent. On attend évidemment un nouvel Autofocus « à jour »… (il est toujours équipé de l’ancien AF à 11 collimateurs (très efficace, mais un peu frustrant à la longue)… Une montée du capteur à 24 Mpix, ou même à 28 Mpix (comme l’EOS 5D MkIV), est envisageable : relire Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016.

EOS 6D (22 MP) : 17 septembre 2012 (longévité de 52 à 60 mois ?)

EOS 6D MkII (24 à 30 MP ?) : mars 2017 à septembre 2017 ?

Canon EOS 6D

Depuis le premier EOS 5D de 2005 (qui avait fait un carton mondial et son successeur l’EOS 5D MkII qui avait révolutionné la vidéo Full HD), les reflex Canon les plus attendus sont certainement ceux de la série EOS 5D… En cette fin 2015, tout le monde espère impatiemment un remplaçant à l’EOS 5D MKIII. Je pense qu’il ne devrait pas trop tarder : Lire la suite…

000 - A LA UNE
32
Classement de ventes de BCN Award 2016 : Canon domine

Petite info « un peu provoc »… relative au « Canon bashing » permanent qui est de bon ton sur le web photo depuis quelques années. Les BCN awards 2016 pour le marché Japonais ont sacré Canon gagnant, sur presque toutes les catégories en 2016…

Rappelons que BNC se base sur les données récoltées chez environ 2/3 de distributeurs au Japon. Ce qui donne pour 2016 :

Parts de marché pour les APN Reflex 2016 (au Japon)

1 – Canon 63.3% (56.2% in 2015)

2 – Nikon 31.6%

3 – Ricoh (Pentax) 4.8%

Parts de marché pour les APN Mirrorless 2016 (au Japon)

1 – Olympus 26.8

2 – Canon 18.5% (à comparer aux 13.6% en 2015)

3 – Sony 17.9%

Parts de marché APN à objectifs non interchangeables 2016 (au Japon)

1 – Canon 27.3%

2 – Nikon 22.1%

3 – Casio 19.3%

Parts de marché pour les objectifs 2016 (au Japon)

1 – Canon 24% (24.1% in 2015)

2 – Sigma 14.3%

3 – Nikon 12.5%

Notre analyse :  mais que dire de l’absence de Fujifilm… qui ne parvient pas à grimper dans le top trois, dans aucunes catégories ? Et bien tout simplement que Fuji reste trop cher…

Leur excellent capteur, la colorimétrie subtile… et le design « branché » (et quelque peu élitiste) des séries X, ne suffisent visiblement pas à convaincre. Du moins pas au delà d’un cercle un peu restreint d’amateurs fortunés. Lire la suite…

000 - A LA UNE
19
Du bonheur de shooter au EF 100 mm f/2.8 stabilisé

Notre voyage photo à Hong Kong 2017, s’est terminé samedi… Merci aux six participants pour leur enthousiasme et leur courage (on a pas mal marché). J’aime toujours autant Hong Kong, que je trouve d’une richesse incroyable.

Même au Japon, il est difficile de trouver en une seule journée, autant de contrastes et de sujets photos aussi différents. Cette année, j’ai fait le pari de laisser un peu mon EF 70-200 mm f/4 au repos… Et j’ai préféré une solution plus légère : le Canon EF 100 mm f/2.8 L IS USM Macro.

Alors évidement il est moins polyvalent, mais plus compact, plus léger, plus piqué et plus lumineux… Et le passer de mon Canon EOS 5Ds R à mon minuscule EOS 100D, me permet de bénéficier d’une « sorte de zoom virtuel ». En effet, il se transforme en 160 mm (coefficient de x1,6 sur l’EOS à capteur APS-C). Certes, pas de quoi remplacer totalement un EF 70-200 mm f/4 : mais de quoi bénéficier d’un peu de souplesse. Je ne pourrais me passer d’un APS-C en voyage, en complément de mon Full Frame.

De l’autre côté du « spectre des focales » utiles en ville, j’ai par ailleurs souvent préféré mon Sigma 24 mm f/1.4 Art, à mon classique zoom EF 24-70 mm f/4… Voilà une solution intéressante, que je recommanderais plutôt à ceux qui ont déjà photographié une ville sous « toutes les coutures », comme c’est mon cas à Hong Kong. Lorsque j’arrive pour la première fois sur un sujet, j’ai par contre du mal à me passer d’un zoom « trans-standard ».

Ici encore, j’ai eu la solution de transformer mon 24 mm en 38 mm, lorsqu’il est monté sur le Canon EOS 100D (APS-C)… Pendant que mon 100 mm est monté sur le boitier Full Frame. 

En tous cas, avec ces deux optiques fixes (24 mm et 100 mm) et ces deux boîtiers (APS-C et Full Frame) : j’ai presque l’impression de pouvoir tout faire. Pour résumer : je dispose en effet de quatre focales utiles : 24 mm, 38 mm, 100 mm et 160 mm… Ajoutez-y éventuellement un pancake EF 40 mm f/2.8 (pas cher et minuscule), donc un 64 mm aussi… et vous n’avez besoin de rien d’autre ! 

Pour revenir au Canon EF 100 mm f/2.8 L IS USM Macro, il est incroyablement piqué et la stabilisation est étonnamment efficace… Je ne fais pas trop de macro par ailleurs : je l’avais acheté pour numériser des diapos surtout ! Quelques exemples de photos prises à Hong Kong cette semaine :

Au fait : le prochain voyage photo à Hong Kong se déroulera du vendredi 05 au samedi 13 janvier 2018. Et il y a déjà deux ou trois inscriptions… Attention n’attendez pas le dernier moment : car il est limité à 8 places. Détails et programme ici :

http://photoetmac.com/2015/11/voyage-hong-kong/
http://www.destinationphoto.com

Si vous n’avez jamais participé à un voyage photo, commencez par celui-ci… Lire la suite.

Lire la suite…

000 - A LA UNE
12
Bonne blague : un Canon EOS 6D MkII mirorless ?

Rassurez-vous : il n’y a aucune chance pour que le futur Canon EOS 6D MkII devienne un boîtier « mirorless »… comme annoncé récemment par quelques sites de rumeurs ! Tout simplement car les acheteurs de reflex full frame actuels, n’en « voudraient pas ».

Et que Canon connait ses utilisateurs : le leader du marché photo ne prendrait pas le risque de lancer un boîtier, qui « rebuteraient » les majorité des utilisateurs de reflex, qui ne cherchent qu’à « renouveler » leur matériel. Et ne tiennent pas à « essuyer » les plâtres avec des viseurs électroniques peu aboutis.

Il est par contre probable que Canon travaille depuis quelques temps sur des prototypes d’hybrides FF (ce qui est peut-être à l’origine de la rumeur qui a agité le web). Mais avant que le marché « amateur expert » soit prêt à se passer d’un viseur optique, il s’écoulera encore quelques années…

Personnellement je ne voudrais d’ailleurs pas d’un remplaçant à mon reflex actuel dépourvu de viseur optique. Et nous sommes largement majoritaires dans ce cas ! Et cela : même si le gain d’espace et de poids était sensible, ce qui ne sera pas la cas : car dans le domaine du Full Frame ce sont de toutes façons les objectifs qui pèsent lourds. Que l’on pèse un sac contenant un EOS 6D avec trois zoom ouvrant à f/4 : et qu’on compare avec un sac contenant un Sony A7 accompagné de trois zoom f/4 équivalents…

Rappelons enfin que les viseur électroniques actuels n’ont absolument pas évolué depuis plusieurs années (ce qui est en sois une sorte de scandale) : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ? Et que la photographes raisonnables ne « tolèrent » des viseur électronique qu’à deux conditions et dans deux cas très précis : Lire la suite…

000 - A LA UNE
95
15 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS M5

L’arrivée prochaine du petit Canon EOS M5 aura déchainé les critiques… Oui ! Plus de 100 commentaires en quelques jours sur l’article qui le présente : Le Canon EOS M5 débarque enfin : alors heureux ? Une page extrêmement lue…

Vous êtes nombreux à regretter, son prix relativement élevé à son lancement (il s’agit du tout premier hybride sérieux de Canon)… Pourtant malgrès ce prix élevé (qui sera amené à baisser dans quelques mois, c’est certain), je pense moi, que ce modèle est une assez bonne affaire. Et connaitra un grand succès… Voici pourquoi en 15 paragraphes :

Que l’on réfléchisse un peu… Pour ce prix là (1400 € en kit avec le 15-45 mm), quel autre appareil propose tout ceci : un capteur de 24 Mix, un AF efficace (Dual Pixel), un design aussi réussi, une ergonomie aussi classique, un zoom équivalent 24-72 mm qui reste compact, un zoom grand angle (11-22 mm) peu coûteux en option, un écran tactile permettant de piloter l’AF… Et en prime la garantie d’une parfaite compatibilité avec 100 millions d’objectifs vendu par Canon depuis 1987 (via une bague fournie par Canon dont on ne doute pas de l’efficacité avec les objectifs Canon. Ce qui n’est pas garanti avec les bagues des fabricants Chinois). Oui, quel autre appareil vous offre tout cela pour 1400 € ?

1 – Parcequ’il est vraiment très petit et relativement léger… Rendez-vous sur Camera Size, pour le constater. Sa taille et son poids rivalisent avec le Panasonic GX80. Mais il embarque un capteur APS-C de 24 Mpix, alors que le petit GX80 n’offre qu’un (modeste) capteur Micro 4/3 de 16 Mpix. Beaucoup moins performant, tout de même…

En 2017, à l’heure des écrans Retina de 13 et 15 pouces (sans parler des 27 pouces) : je considère que seulement 16 Mix, c’est un peu court, tout de même (pas pour tout le monde bien entendu). Voilà pourquoi je n’achèterais probablement pas le GX80… Qui m’avait pourtant bien plus et dont le prix est très, très, très raisonnable (Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace)…

0000_screen_jfv-1-343

En terme de taille cet EOS M-5 n’a rien à voir avec le plus petit reflex l’EOS 100D. Faites un tour chez CameraSize qui n’a pas encore ajouté le EF-M 15-45 à sa base. Donc, sur la comparaison ci-dessus c’est l’ultra Grand Angle EF-M 11-22 mm qui est présenté. Et qui est un peu plus gros que le 15-45 mm.

canon_eos_m5_vs_eos_100d_face_702

canon_eos_m5_vs_eos_100d_702

canon_eos_m5_vs_eos_100d_dos_702

2 – Car son design est super réussi : il ressemble à un reflex et c’est un bon début… La position centrale du viseur est bien plus agréable qu’un viseur latéral (genre Sony A6500. Relire : un hybride cher et inutile : le Sony A6500)… Ensuite, la couleur, les matériaux, les molettes : tout ça est très finement dessiné. Cet EOS M 5 a de la classe ! On le sent avant même de l’avoir touché (ce qui ne va pas tarder : je suis impatient)…

Revisionner une série de vidéo, ou vous le verrez sous toutes les coutures (et la réaction des gens qui le touchent et le découvre pour la première fois est très positive, quand à la finition et à la prise en main) : Découverte du Canon EOS M5 en vidéos : très séduisant !

Canon sait fabriquer des reflex et cela se sent ! Aucun constructeur n’en a vendu autant depuis les débuts de l’histoire du reflex : et toute cette « culture » ergonomique semble résumée ici… Lorsqu’il aura fallut 3 génération des Sony A7, avant que Sony ne parvienne à placer correctement le bouton de déclenchement. Et pas mal de modèles avant qu’Olympus ne propose un véritable poignée sur son très séduisant Olympus OM-D E-M1 Mark II (à la poursuite des reflex).

Beaucoup d’utilisateurs ne sont jamais passé aux hybrides jusqu’à présent, car ils étaient rebutés par l’ergonomie (profondément rébarbative avouez…) de la plupart des hybrides, jusqu’à récemment. Notamment les hybrides Sony qui ne ressemblent pas à des appareils photos mais à des manettes de jeux vidéo !

Ce qui explique en partie la relative « razzia » réalisée par Fuji auprès des photographes traditionnalistes (je n’en suis pas)… Cette « forme de reflex » des Xt-1 et XT-10, avec leurs molettes et boutons métalliques et « bien dessinés ». Il y a un peu de ça sur le Canon EOS M5 : en plus moderne… Lire la suite…

canon_eosm_5_vs_gx80

000 - A LA UNE
30
Revue complète du Canon EF 24-105mm f/4L IS II

Il y a beaucoup de chances, pour que ce zoom soit votre prochain zoom ! Surtout si vous possédez déjà un Canon EOS 6D, ou envisagez le prochain Canon EOS 6D MkII…

Il possède en effet un range focal immensément pratique. Il est moderne, performant, piqué (bien davantage que son prédécesseur datant de 2005)… Et n’a pas vraiment de concurrents, crédibles chez d’autres marques (aperçu des concurrents ici)… Lisez donc ce test très complet du Canon EF 24-105mm f/4L IS II… Et si vous êtes pressé, allez directement aux conclusions. Rien que pour profiter d’un tel zoom, le choix du Full Frame me semble une évidence. Lire la suite…

canon_ef_24_105mm_f4_l_is_ii_usm_review-274x400

APN : Canon
36
Annonce officielle du Canon EOS 5D MkIV

Voilà, la bête est officiellement annoncée, exactement le jour prévu par les rumeurs… En attendant de finaliser mon article, voici déjà le communiqué de presse de Canon France (dont j’ai coupé un peu le début sans intérêt)…  Accéder à l’article.

« Courbevoie, le 25 août 2016. Canon annonce aujourd’hui le lancement de l’EOS 5D Mark IV. Ce nouveau représentant de la famille des EOS 5D a été conçu pour les photographes en quête d’excellence ( … )

> Capteur CMOS 30,4 millions de pixels avec grande plage dynamique

> Autofocus CMOS à Double Pixel et format d’enregistrement RAW à Double Pixel

> Enregistrement vidéo cinéma 4K avec mode DCI 4K jusqu’à 30p

> Connectivité étendue grâce au Wi-Fi et au GPS intégrés, ainsi qu’à la fonctionnalité NFC

Le Canon EOS 5D Mark IV est ainsi doté d’un capteur CMOS de 30,4 millions de pixels, caractérisé par une grande plage dynamique, d’une rafale pouvant atteindre 7 images par seconde, de la possibilité d’enregistrement vidéo interne en 4K, du Wi-Fi et d’un GPS intégrés. Il est offre également des résultats exceptionnels en basse lumière et un potentiel inédit en vidéo.

EOS 5D Mark IV FSL w EF 24-70mm_blog_1078px

L’EOS 5D Mark IV est également le premier EOS à proposer le format de fichier RAW à Double Pixel, qui permet, en post-production, d’ajuster ou de décaler légèrement la zone de netteté, ou encore de réduire les effets d’images fantômes et de reflets parasites, qui peuvent affecter les prises de vues en contre-jour, par exemple. Voici les prix TTC conseillés et disponibilités des produits annoncés ci-dessus :

–       Canon EOS 5D Mark IV : 4099.99€ le 08 septembre 2016

–       Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM : 2649.99€ le 1er novembre 2016

–       Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM : 1269.99€ le 1er novembre 2016

–       Canon Grip BG-E20 : 409.99€ le 08 septembre 2016

–       Adaptateur Wi-Fi W-E1 : 49.49€ courant octobre (à confirmer)

D’autre part, Canon annonce également le lancement de deux nouveaux objectifs de la Série L : les zooms EF 24-105 mm f/4L IS II USM et EF 16-35 mm f/2.8L III USM ». Lire la suite…

000 - A LA UNE
21
Dual Pixel RAW révélations autour du Canon EOS 5D MkIV

Jusqu’alors totalement inconnu, le site nokishita-camera.blogspot.fr (remarquez la curieuse extension .fr) livre aujourd’hui de nouvelles informations très spectaculaires autour de la nouvelle technologie RAW Dual Pixels, qu’embarquerait le Canon EOS 5D MKiV.

J’ai demandé une traduction Automatique en Français de la page de nokishita-camera.blogspot.fr. Ce qui donne à peu près ceci (après correction approximative de ma part) : 

Double Pixel RAW : enregistre à la fois l’image normale en RAW et les informations de parallaxe (informations de distance au sujet). Le logiciel « Digital Photo Professional » propose (en post traitement) une fonction «Dual Pixel RAW Optimizer » qui permet ces trois fonctions :

– Micro-ajustement du Focus : utilise les informations de profondeur (enregistrées par le Dual Pixel), pour affiner la position de la netteté maximale et la résolution de l’image.

– Bokeh Shift : permet de changer la position du flou (repositionne le point de vue de bokeh de premier plan pour un résultat plus agréable).

– Ghosting Réduction : permet de réduire l’incidence des parasites (ghost) et des reflets (flare).

Aye… Voilà qui va révolutionner un peu les choses ! C’est éventuellement un mini Lytro qui va être embarqué dans ce reflex pour la première fois… Et va peut-être me faire échanger mon Canon EOS 5Ds R contre ce nouveau Canon EOS 5D MkIV… Lire la suite.

Canon_EOS_5d_MKIV_ profile_702

000 - A LA UNE
17
Canon EF 24-105 mm f/4 L IS USM II dévoilé aussi

Après les caractéristiques du Canon EOS 5D MkIV dévoilées hier (qui ont fait sauter deux fois mon serveur hier soir, c’est dire si il est attendu), c’est au tour du Canon EF 24-105 mm f/4 L IS USM II être dévoilé ici par Digicame-Info.

Il va gagner un peu en qualité, en longueur (+ 1 cm) et un peu en poids (+ 125 gr), merci à Rico pour son commentaire. Mais il conserve heureusement le même diamètre et le même filtre de 77 mm. On devine aussi sur le côté un loquet de verrouillage du fut du zoom (probablement comme sur l’actuel EF 24-70 mm f/4 L IS USM). A moins qu’il ne s’agisse d’un poussoir permettant le passage en mode macro, ou les deux ? Intéressant en tous cas… Au fait : la rumeur de l’arrivée d’un écran d’affichage LCD sur le fut, était des plus fantaisistes ! Découvrez ses caractéristiques : lire la suite.

canon_ef24-105mm_f4ii_002-702pix

000 - A LA UNE
1
Liste des annonces Canon en septembre

Digicam-info vient de livrer au monde (qui n’en pouvait plus de retenir son souffle) la liste des produits Canon qui seront annoncés en septembre pour la Fotokina… Comme on s’y attendait, il faudra patienter un peu pour le Canon EOS 6D MkII.

Par contre un nouveau EF 24-105 mm f/4 L IS II USM fera plaisir à tous les Canonistes. Et risque de faire beaucoup de mal à Nikon (et à ce vieux 24-120 mm f/4 que je n’aime pas). Comprendre aussi que l’on va bientôt trouver du EF 24-105 mm f/4 L IS USM (le modèle actuel sorti en 2005 avec le premier EOS 5D) à prix cassé… Et que l’exceptionnel EF 24-70 mm f/4 L IS USM va peut-être voir son prix baisser.

Canon EOS 5D Mark IV

Canon EOS 5D Mark IV + 24-70 mm en kit

Canon EOS 5D Mark IV + 24-105 mm en kit   Lire la suite…

Canon_EOS_5DMKIII

000 - A LA UNE
107
Canon EOS 6D MkII : rien avant 2017… ( ? )

Selon Canon Rumors, le successeur du Canon EOS 6D, n’arriverait pas avant 2017… Cela va être long ! Terriblement long… Moi je conseillerais à ceux qui veulent découvrir le Full Frame, de ne pas attendre le Canon EOS 6D MkII… Offrez-vous l’EOS 6D !

Car on trouve ce fantastique petit boitier pour seulement 1500 à 1600 €, c’est cadeau (suivez ces liens pour soutenir votre blog) ! Relire notre test Terrain du Canon EOS 6D au Japon. Ajoutez un EF 24-70 mm f/4 L IS USM et vous aurez un ensemble compact, léger, efficace au rapport qualité prix imbattable. L’alternative chez Nikon est le Nikon D750, excellent lui aussi. Mais malheureusement il n’existe aucun zoom 24-70 mm f/4 stabilisé, aussi compact en monture Nikon. Ce qui gâche un peu son excellente compacité…

Ne stagnez pas éternellement en APS-C, vous le regretteriez… Car le full frame c’est vraiment « autre chose »… et n’oubliez pas un petit 50 mm f/1.4. Ou même un 85 mm f/1.4. Lire la suite…

canon_EOS6D

APN : Canon
7
Test AF des 24-70 mm f/2.8 : le Sony est derrière…

Petit match « de terrain » des zoom 24-70 mm f/2.8 full frame en vidéo, par the Camera Store : un peu long, mais intéressant… Il confirme ce que l’on pensait déjà. D’abord avec un petit test d’autofocus… Il n’y a rien de plus bête que de suivre un VTT descendant vers vous, avec l’AF en Suivi Continu.

J’ai fait ça des milliers de fois, pas que avec des VTT… Une situation extrêmement courante : que ce soit un vélo, une voiture, ou tout simplement vos enfants qui courent vers vous… A ce jeux là, Nikon (d’abord) et Canon sont devant. Et Pentax (enfin Tamron, puisque le Pentax n’est qu’un Tamron) suit d’assez près, juste derrière (mais testé sur un APS-C. Les testeurs ne disposaient pas du K-1 Full frame malheureusement, donc les choses sont un peu faussées pour Pentax qui est défavorisé). 

Et comme on le savait déjà : c’est l’hybride Sony A7 RII qui est le moins bon, forcément handicapé par un AF hybride… On savait depuis longtemps « pourquoi » aucun photographe de sport ne passait à l’hybride : voilà c’est confirmé par un test tout simple et tout bête sur le terrain. Un test absolument pas « extrême », qui reproduit seulement le « quotidien » de la grande majorité des photographes…

Question piqué : le Canon domine avec une homogénéité que les autres n’ont pas : on peut utiliser toute la plage focale sans arrière pensée : il est très bon partout et tout le temps… C’est l’impression que j’avais eu en l’essayant face au Mont Fuji il y a deux ans au Japon… Et c’est super appréciable. Le Sony est le meilleur au 70 mm, mais pas le plus homogène cependant (c’est embêtant ça pour la polyvalence)… Et le Pentax (le Tamron) est derrière. Quand au Nikon : les coins sont très décevants, même si le centre est très bon. Le Sony et le Canon (second) produisent le plus beau bokeh… Lire la suite…

000 - A LA UNE
9
En préparation : un Sigma 24-70mm f/2.8 DG OS HSM Art

Voilà qui va intéresser du monde : serait en préparation, un Sigma 24-70mm f/2.8 DG OS HSM Art. Du moins le brevet correspondant a été déposé… et lorsque l’on connait la détermination de Sigma depuis deux ou trois ans : on peut espérer un excellent 24-70 mm. Peut-être le meilleur.

En effet : un 24-70 mm stabilisé est un objectif extrêmement stratégique… Pour l’instant Nikon semble s’être totalement planté avec sa version f/2.8 stabilisée (Nikon AF-S 24–70mm f/2.8E ED VR : accident industriel ?). Par contre Canon a très bien réussi la version f/4 qui est une merveille, accessible et compacte. Mais n’a pas encore sorti la version stabilisée de son excellent 24-70 mm f/2.8. Lire la suite…

000 - A LA UNE
94
Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Essayons d’y voir plus clair dans l’offre actuelle, en nous limitant aux modèles à viseur optique… Je vous propose de comparer (d’abord) les fiches techniques. Puis les zoom trans-standard (en bas de la page)… Comparer exclusivement les fiches techniques à la loupe, n’est évidement pas la façon la plus intelligente de choisir son appareil photo. Mais cette étape reste pourtant obligatoire… avant de faire vos comptes !

Visitez aussi ce tableau récapitulatif des sorties des gammes de reflex Canon EOS… qui permet de constater que le nombre de gammes et de modèles d’EOS est plutôt en expansion. Ainsi que notre calendrier prévisionnel du renouvellement des prochains Canon EOS.

Bookmarkez cette page photoetmac.com/2016/02/comparfullframe : elle sera actualisée à la sortie des prochains reflex…

Faire vos comptes… sans oublier de compter les objectifs ! Attention au prix des objectifs ! On n’achète pas un reflex Full frame, pour se contenter du zoom de base non (dans ce cas restez sagement à l’APS-C) ?

trois_reflex_fullframe_comparatif_Canon_Nikon_Penstax_702

Je ne me suis pas lancé dans le chiffrage de la « triplette populaire » : 16-35 mm + 24-70 mm + 70-200 mm (à vous de le faire) ; par contre je me suis penché sur l’offre des zoom trans-standard (en bas de la page). Et des fantastiques objectifs fixes à f/1.4 de Sigma, considérés comme des « Must »… J’ai aussi indiqué les prix « de la rue », qu’il conviendra peut-être de mettre à jour d’ici quelques mois.

A noter que les EOS 6D MkII et EOS 5D MkIV sont attendus dans l’année 2016… Et ils vont probablement bouleverser ce tableau. Je reviendrais compléter ces colonnes le jour de leur annonce. On attend évidement un AF « nouvelle génération » sur l’EOS 6D MkII qui profitera des raffinements arrivés sur les EOS 7D MKII et EOS 5Ds, par exemple. N’oublions pas que les EOS 6D et 5D MkIII sont sortis il y a 4 ans déjà… Peut-être faut-il mieux attendre leurs successeurs ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

36,4 Mpix 24,3 Mpix 36,1 Mpix 20,2 Mpix 22,3 Mpix 30,4 Mpix 50,6 Mpix
fév. 2016 sept. 2014 juin 2014 sept. 2012 mars 2012 aout 2016  fév. 2015
1 990 € 1 947 € 3 190 € 1 509 € 2 497 € 4 100 € 3 590 €

 

A ce moment, le choix que vous avez fait d’un boîtier (uniquement sur la base de son prix, nu), sera peut-être amené à être remis en question, face à l’offre des objectifs du moment (les constructeurs sortiront de nouvelles optiques en 2016).

En effet : on devrait « d’abord » choisir les objectifs dont on a besoin (en étudiant les gammes optiques disponibles chez les trois marques), puis choisir l’appareil à placer devant : « ensuite »…

Car on garde un 70-200 mm pas loin de 10 à 15 ans… Par contre les boîtiers sont appelés à être changés plus souvent. D’une part car ils sont plus fragiles. Ensuite, car ils se « démodent » très vite en numérique, contrairement à une bonne optique.

Dans cet esprit, lisez donc cet article (en anglais), qui vous amènera peut-être à changer de point de vue sur le Pentax K-1, qui possède une des fiches techniques les plus généreuses.. Mais qui pourrait vous coûter « plus cher » dès qu’il s’agira de choisir un ensemble d’objectifs cohérents : « Once you’ve bought a couple of lenses for your Pentax K-1, that reasonably $1800 has turned into a much bigger investment.« 

N’oubliez pas : l’important ce sont les objectifs pas les boîtiers… Dernier point, j’ai exclu de cette page les hybrides Sony A7 à viseurs électronique. Ceux qui veulent un viseur optique, ne s’y intéresseront pas… (du moins tant que les  viseur électroniques seront ce qu’ils sont en 2016). Lire aussi cette liste des petits défauts du Sony A7R II, histoire de vous laisser tenter « en connaissance de cause ».

Ceux qui veulent absolument utiliser un viseur électronique, n’ont pas besoin de guide d’achat : tous les viseur électroniques font 2,36 Mpix et sortent de la même usine… Allez directement chez Sony, choisir le modèle correspondant à votre budget (puisque Sony ne connait aucun concurrent à ses hybrides full frame A7). Voici d’ailleurs un petit rappel des prix des divers modèles de Sony A7 … Lire la suite

APN : Canon
25
Pour quels photographes est fait le Canon EOS 80D ?

Vous avez pu découvrir hier les caractéristiques du Canon EOS 80D (1.280 € boîtier nu). Je n’ai pas eu le temps de couvrir tous les détails techniques (que vous pourrez lire tout simplement sur le site Canon dans la catégorie « EOS pour amateurs« ). Alors voyons plutôt pour qui au juste, est calibré cet EOS 80D.

En reportage, la rafale à 7 im/sec, sera un plus indéniable pour beaucoup de professionnels… Avec un buffer suffisant pour encaisser environ 25 fichier RAW de 24 Mpix, ou une centaine de JPEG. Des tas de reporters faisaient très bien avec beaucoup moins que ça, jusqu’à présent (relire Test terrain : 45 jours en Asie avec le Canon EOS 60D) ! Même les photographes animaliers amateurs (fort consommateurs de rafales), devraient être satisfaits avec ça, (la plupart du temps)… Et s’ils en veulent davantage, il y a toujours l’EOS 7D MkII (mais capteur de 20 Mpix seulement).

Canon_EOS_80D_1

On ne chipotera pas avec les 16 000 ISO maxi qu’autorise le processeur Digic 6 (c’est plus que nécessaire), extensibles à 25 600 ISO (on a jamais besoin de ça lorsque l’on fait des photo, même pas en rêve. Seul les « Chasseurs d’images de mires » s’intéressent à ce type de sensibilité ;-)

Suffisant, même pour des pros… Ensuite, grâce à son nouveau Module Autofocus à 45 collimateurs tous croisés, (qui a spectaculairement progressé depuis l’EOS 70D), je pense qu’il pourra constituer un excellent « second boîtier polyvalent »… Dont 27 compatibles f/8, ce qui permet d’utiliser des multiplicateurs de focale sur des objectifs ouvrant à f/4. Car beaucoup de photographes professionnels n’ont pas toujours besoin d’un reflex full frame, en permanence. Et encore moins besoin de reflex construits comme des « tanks » (car on ne va pas « faire la Syrie » tous les jours).

Evidement l’AF de l’EOS 7D MkII est encore plus impressionnant (relire Un oeil dans le viseur du Canon EOS 7D MkII et Aperçu de l’AF du Canon EOS 7D MkII), avec ces 65 collimateurs encore plus largement répartis en largeur (sans égaler toutefois le Nikon D500 pour lequel Nikon a tout donner afin qu’il domine le secteur de l’APS-C :Nikon D500 le retour du fils prodigue).

Un regret à souligner : il est bien dommage de ne pas avoir équipé l’EOS 70D de la « géniale petite gâchette » au dos de l’appareil, qui permet sur l’EOS 7D MkII de basculer rapidement d’un Mode de sélection des collimateurs à un autre… Oui, vraiment dommage ! A la place, on gagne du WIFI / NFC, ce qui sera éventuellement utile dans l’évènementiel… Exemple d’utilisation : le « comunity manager » peut visualiser les images au fur et à mesure de la prise de vue sans déranger le photographe (à condition à rester à portée de WIFI)… Donc peut les poster en quasi-direct en basse définition sur Facebook ou sur Internet.

Le Mode Anti Flicker, une première… Plus intéressant que la vidéo 4K à mon avis, le Canon EOS 80D est le troisième  reflex (après l’EOS 7D MkII et l’EOS 5Ds), à proposer l’intéressant Mode Anti Flicker (qui est une vibration de la lumière de certaines sources artificielles qui entre en phase avec la capteur).

Ce Mode permet de lisser les anomalies d’exposition générées par les néons, qui sont le cauchemar des photographes d’évènementiel. Par exemple dans les couloirs d’accès aux vestiaires d’un stade… Je pense aussi à ces photographes à qui on demande de photographier une personnalité dans un aéroport. Personnellement, j’ai déjà souvent eu par le passé des dizaines d’images gâchées par ce phénomène de Flicker, notamment en Asie ou ce genre de néons se trouvent un peu partout. Parfois on ratait des images sans trop comprendre pourquoi. Mais en fait : c’était ça !

Ci-dessous : bel exemple de Flicker (scintillement) sous un éclairage au néon au Japon, obtenu avec mon Canon EOS 6D (comme avec n’importe appareil). Déplacez le curseur de droite à gauche et constatez sur l’image de droite, cette « abominable » bande horizontale verte, qui massacre la photo. Elle est visible au milieu de l’image de droite. Et même en bas de l’image de gauche… Car elle se déplace verticalement et apparait de façon aléatoire sur les photos.

[twentytwenty]

_MG_1248_copie_blog_1078px 

_MG_1249_copie_blog_1078px

[/twentytwenty]

 

Voilà donc une caractéristique intéressante pour la « polyvalence » de l’EOS 80D. A noter qu’on ne la trouve chez aucune autre marque : c’est pour le moment une exclusivité Canon. Lire la suite…

1 2 3 4 5 13