Browsing: APN : Tamron

APN : Tamron
1 Brevet pour un Tamron 115 mm f/1.4 VC lens

Nikon avait fait parler la poudre récemment avec l’annonce de cette superbe optique (non stabilisé) : Nikkor AF-S Nikkor 105mm f/1.4E ED. C’est Tamron qui répondra peut-être le premier, avec un alléchant 115 mm f/1.4 VC (stabilisé lui).

Voila qui ferait une superbe optique à portrait, disponible pour Canon (probablement)… Pour le moment ce n’est qu’un brevet déniché ici par Egami Blog. Espérons le voir en vrai d’ici un ou deux ans ?

Tamron_115mm_brevet_2016_151661_fig005

 

... ça serait bien ça !
ACTU : matos photo, divers
12 Comparatif de zoom et téléobjectifs à 400 mm

Vous pensez vous équiper avant de partir en Safari ? Alors lisez bien ce comparatif réalisé par LensRentals, entre télés et zooms à la focale de 400 mm. C’est toujours passionnant (relire : Lensrentals consacre son top 10 de la décennie) ! En conclusions :

« I don’t think we really did too much here today except to have some fun and confirm, in numbers, what most people already know. The 400mm f/2.8 lenses, if you can afford one and don’t mind carrying it, are amazing. Canon’s new 400mm f/4 DO IS II is also superb, at least as good as the 300mm f/2.8 IS II with a teleconverter.

Canon’s 100-400 IS II is, from an MTF standpoint, the best zoom at 400mm, but the Nikon 200-500 and both the Sigma and Tamron 150-600s are also really good, far less expensive, and have greater range. The Nikon 80-400 VR II is not quite as good at 400 as the competition. »     Lire la suite…

 

... viser loin !
APN : Canon
7 Test AF des 24-70 mm f/2.8 : le Sony est derrière…

Petit match « de terrain » des zoom 24-70 mm f/2.8 full frame en vidéo, par the Camera Store : un peu long, mais intéressant… Il confirme ce que l’on pensait déjà. D’abord avec un petit test d’autofocus… Il n’y a rien de plus bête que de suivre un VTT descendant vers vous, avec l’AF en Suivi Continu.

J’ai fait ça des milliers de fois, pas que avec des VTT… Une situation extrêmement courante : que ce soit un vélo, une voiture, ou tout simplement vos enfants qui courent vers vous… A ce jeux là, Nikon (d’abord) et Canon sont devant. Et Pentax (enfin Tamron, puisque le Pentax n’est qu’un Tamron) suit d’assez près, juste derrière (mais testé sur un APS-C. Les testeurs ne disposaient pas du K-1 Full frame malheureusement, donc les choses sont un peu faussées pour Pentax qui est défavorisé). 

Et comme on le savait déjà : c’est l’hybride Sony A7 RII qui est le moins bon, forcément handicapé par un AF hybride… On savait depuis longtemps « pourquoi » aucun photographe de sport ne passait à l’hybride : voilà c’est confirmé par un test tout simple et tout bête sur le terrain. Un test absolument pas « extrême », qui reproduit seulement le « quotidien » de la grande majorité des photographes…

Question piqué : le Canon domine avec une homogénéité que les autres n’ont pas : on peut utiliser toute la plage focale sans arrière pensée : il est très bon partout et tout le temps… C’est l’impression que j’avais eu en l’essayant face au Mont Fuji il y a deux ans au Japon… Et c’est super appréciable. Le Sony est le meilleur au 70 mm, mais pas le plus homogène cependant (c’est embêtant ça pour la polyvalence)… Et le Pentax (le Tamron) est derrière. Quand au Nikon : les coins sont très décevants, même si le centre est très bon. Le Sony et le Canon (second) produisent le plus beau bokeh… Lire la suite…

 

le match des "grands garçons" !
APN : Canon
26 Boîtiers : l’intégration verticale sera la clé du succès

Quelle est la clé du succès actuel de Canon, sur le marché du reflex et du matériel expert ? L’intégration verticale des compétences : c’est un fait, Canon est une des rares marque à maîtriser totalement la fabrication de ses capteurs (jusqu’à 50 Pixels), de ses boîtiers et de ses optiques…

Tout comme Apple est le seul constructeur informatique capable de mener de front le développement de deux systèmes d’exploitations (OS X et iOS), tout en concevant elle-même ses smartphone et ses ordinateurs… C’est cette intégration verticale qui permet l’innovation : si Apple n’avait pu concevoir ensemble le matériel et le logiciel, Apple n’aurait pas inventé l’iPhone… 

Sony fabrique les meilleurs capteurs et des boîtiers désormais d’assez bon niveau (quoique perfectibles, ils n’égalent pas totalement les Canon ou Nikon et restent dépendant des viseurs électroniques décevants toujours fabriqués par Epson et vendu à tous les constructeurs)… Mais il manque toujours à Sony, l’expertise de Canon ou Nikon dans les objectifs… Et si Sony possédait ce savoir faire très rare, les Sony A7 disposeraient effectivement de la bonne dizaine d’objectifs spécifiques (professionnels et d’entrée de gamme) qui leur manquent encore, deux ans exactement après leur présentation… Mon idée est que si Canon a tenté de racheter Sigma, c’était qu’ils craignaient que Sony ne le fasse.

Doit-on s’inquiéter pour une marque, lorsqu’elle reste incapable de concevoir et fabriquer elle-même un des maillons essentiels de la chaine photographique ? Oui, évidement… Déjà car ses profits sont amputé automatiquement, par tout ce qui doit être acheté à l’extérieur. Combien gagne Sony, à chaque fois que Nikon vend un D7200, ou un D810 ?

C’est peut-être pour cela que Nikon souhaite ne plus dépendre de Sony (qui avait acheté « l’héritage photographique » de Minolta), pour la fourniture de ses futurs capteurs comme une rumeur le suggère depuis hier : Nikon Samsung : partenariat stratégique à venir ?

Il se trouve justement que aujourd’hui Samsung a officiellement nié cette hypothèse (ce qui ne prouve rien dans un sens, ni dans l’autre), mais peu importe, nous verrons bien en janvier ce qui se passera : 

« Samsung’s statement on this is as follows : Media reports that Nikon is allegedly buying our NX technology are not true. »

Doit-on s’inquiéter lorsque Pentax pour son futur reflex Full Frame, n’a d’autre choix que de « déguiser », un 24-70 mm f/2.8 crée et fabriqué par Tamron ? Oui, éventuellement…

Car les marque qui se portent bien, sont celles qui ont réussi une « certaine intégration verticale ». Fuji semble être de celles-ci : héritant d’une certaine « culture de la photo » (Historique de Fujifilm) et d’une image de marque forte, Fuji fabrique ses propres boîtiers, ses propres objectifs, ses propres capteurs et le fait savoir… Construisant « sa légende ».

Dans le même temps : tous les photographes « passionnés » du monde (les seuls susceptibles d’investir 2000 ou 3000 € dans des reflex et objectifs), savent que Nikon est depuis 15 ans incapable de fabriquer ses propres capteurs et ce n’est pas sans conséquences.

« Héritage photographique » et image de marque, qui ont certainement fait défaut à Samsung, pourtant capable de concevoir un boîtier NX1 diablement efficace, mais dont la gamme optique était certainement trop modeste… L’alliance avec Nikon (si elle se confirmait, ce qui reste encore hypothétique), semblerait donc relativement logique, les deux firmes étant très complémentaires en terme de savoir faire et « d’image »… Une alliance rappelant quelque peu (mais de loin), celle nouée par Olympus et Panasonic lors de l’annonce du « Micro 4/3 ».  Lire la suite…

 

Samsung dément la vente de ses hybrides NX
000 - A LA UNE
6 Profiles d’objectifs via Lens Profile Dowloader

Un de nos lecteur nous posait récemment la question suivante « existe-t-il un profile de correction optique pour l’ultra grand angle Samyang 14 mm f/2.8 en version Canon ? ». Non, ce profile n’existe pas d’origine dans Lightroom…

Mise à jour le 28 janvier 2016 : ça y est ce « manque » est réparé : Lightroom 6.4 nouveaux profiles objectifs Samyang etc… 

Mais on peut en télécharger un… A condition qu’il ait été crée par un utilisateur grâce au logiciel gratuit, Adobe Lens Profile Creator (sorti en 2010 déjà). Le téléchargement se fait via Adobe Lens Profile Downloader… OK, c’est de l’histoire ancienne (2010), mais voici quand même un petit rappel.

 


1 – Télécharger Adobe Lens Profile Dowloaded : que l’on trouve par ici :

PC : http://www.adobe.com/support/downloads/detail.jsp?ftpID=5492
Mac : http://www.adobe.com/support/downloads/detail.jsp?ftpID=5491
Guide : adobe.com/lensprofile_creator_userguide.pdf

Une fois l’application installée et lancée, voici son interface… Utilisez le moteur de recherche. Attention, il y a un piège : il faut rechercher « d’abord » la marque de l’appareil utilisé (ici Nikon). Lire la suite…

image002

 

... petit rappel de service !
APN : Tamron
5 Tamron SP 35mm f/1.8 Di VC USD et SP 45mm f/1.8 Di VC USD

Années après années, Tamron monte en gamme… La marque s’était déjà faite remarquée avec un fantastique zoom transtandard f/2.8 stabilisé venant combler un vide chez Canon et Nikon : le Tamron SP 24-70 mm f/2,8 Di VC USD (environ 850 €). Qui est très apprécié (bien qu’un peu lourd à mon goût).

D’ailleurs jetez un oeil à cette boutique Tamron sur Amazon.fr… La marque est également réputé pour son Tamron 150-600mm SP f/5-6.3 Di USD‎, dont les résultats sont étonnants en regard d’un prix serré tournant aux alentours de 1000 € (poussant Sigma à proposer un modèle très similaire le Sigma Contemporary 150-600 mm F5-6.3 DG OS HSM). J’ai pu observer ces deux objectifs de près au Kenya récemment, que demander de plus pour environ 1000 € ? Ce sont deux objectifs exceptionnels par leur rapport qualité / prix.

Signalons enfin le récent Tamron SP 15-30 mm f/2,8 Di VC USD (aux alentours de 1100 €) qui a étonné, tant les zooms grand angles stabilisés sont rares… Caractéristique commune à tous ces objectifs : s’ils sont disponibles en montures Canon et Nikon, aucun n’existe en monture Sony E (mais éventuellement en Sony A, promise à un oublie à moyen terme je le crains).

Aujourd’hui deux optiques fixes stabilisées ambitieuses et tropicalisées sont annoncées pour fin septembre pour les reflex full frame : le Tamron SP 35mm f/1.8 Di VC USD et le Tamron SP 45mm f/1.8 Di VC USD. Toutes deux profitent d’un design modernisé assez réussi (inspiré par Sigma peut-être ?) et seront construites au Japon… On ne connait pas encore les tarifs. Lire la suite…

f012e_sideview_20150623-2-75991 

  P 35mm f/1.8 Di VC USD SP 45mm f/1.8 Di VC USD
Montures Full-Frame: Canon EF, Nikon F, Sony A Full-Frame: Canon EF, Nikon F, Sony A
35 mm/APS-C 35mm / Nikon 52.5mm / Canon 56mm 45mm / Nikon 67.5mm/ Canon 72mm
Ouverture Maxi f/1.8 f/1.8
Ouverture Mini f/16 f/16
Angle de vue 63° 26′ 51° 21′
Dist. mini de MAP 20 cm 29 cm
Agrandissement 1:2.5 1:3.4
Autofocus Oui Oui
Stabilisation Versions Canon et Nikon Versions Canon et Nikon
Construction 10 éléments / 9 groupes 10 éléments / 8 groupes
Lamelles Diaphragme 9, circulaires 9, circulaires
Diamètre de filtre 67 mm 67 mm
Taille (D x L) Canon: 80.4 x 81.3 mm
Nikon: 80.4 x 78.7 mm
Canon: 80.4 x 91.4 mm
Nikon: 80.4 x 89.0 mm
Poids Canon: 479 g
Nikon: 451 g
Canon: 539 g
Nikon: 519 g

 

Tamron : la gamme qui monte...
APN : Nikon
8 Tamron 15-30 F2.8 face au Nikon 14-24 F2.8

Les géants d’hier, seront-ils les géants de demain ? Rien ne l’assure… DPreview a réalisé une confrontation entre le nouveau Tamron 15-30 F2.8 et le classique Nikon 14-24 F2.8… Et le résultat est surprenant.

On a hâte de comparer ce Tamron plutôt imposant physiquement, (ci-dessous côte à côte avec le Nikon qui est déjà un beau morceau)… au nouveau Canon EF 11-24 mm f/4… A lire chez Preview. En tous cas au 24 mm, le Nikon semble souffrir d’aberrations chromatiques que le Tamron parvient à éviter.

0000_SCREEN_VIB_ 168

0000_SCREEN_VIB_ 167

 

Duel au soleil, au grand angle...