Browsing: LOGICIEL : Apple Photos Aperture

LOGICIEL : Apple Photos Aperture
60 C’est pas gagné… (prise en main d’Aperture part 2)

Quelques heures passées à explorer plus avant Aperture me permettent d’y voire plus clair maintenant. J’ai donc été amené à faire quelques correction à la première partie de cette article, que je vous engage à lire ici : Prise en main Aperture Partie 1

Un soft plein de promesses ! Oui, mais…

Entrons dans le vif du sujet : Comme nous l’avons déjà écrit, Aperture est potentiellement très prometteur… Mais il faudra attendre une version plus évoluée avant d’y passer dans le cadre d’un véritable flux de production. Soyons objectifs : en ce qui ME concerne : Aperture est INUTILISABLE au jour d’aujourd’hui et je déconseillerais à tout professionnel d’utiliser cette version 1.0 en tant qu’outil principal.

6a00d8341c048f53ef00e54f4938d48833-800wi

Comprenez que Photoshop et iView Media Pro restent indispensables… La question se pose d’ailleurs de savoir à qui Aperture fera de l’ombre, le jour ou il sera complètement au point… Commençons par y répondre.

Sur quel terrain attaque Aperture ?

Adobe n’est pas trop inquiet concernant l’avenir de Photoshop : il reste évidement irremplaçable et disponible autant sur Mac que PC, ce qui n’est pas un mince avantage ! 

Espérons (en passant) que la possible montée en puissance du logiciel d’Apple ne décourage jamais Adobe de développer Photoshop sur Mac (comme cela a été le cas avec Premiere concurencé par l’excellent Final Cut Pro), cela serait une catastrophe et un bien mauvais tour joué par Apple aux graphistes et photographes !
Officiellement, Aperture ne concurence Photoshop que sur le Bridge et Adobe Camera Raw… Mais c’est la « ligne du parti » comme on dit, et vous lirez (en partie 3) que l’on peut avoir une toute autre opinion !

 

LOGICIEL : Apple Photos Aperture
28 Test complet d’Aperture (part 1)

Oui vous avez bien lu… iPhoto ! Qui ne correspond pas à mes besoins et que j’ai tant critiqué ici ou là (pour d’assez bonne raisons), d’aucun s’en souviennent et se souviennent aussi des empoignades passionnées en commentaires entre les pro et les anti…

Importation de ma iPhoto library !

Je ne l’utilise pas évidement, je lui ai préféré iView Media Pro il y a longtemps comme beaucoup de collègues photographes. Cependant, petit à petit je commence à comprendre (et admettre) qu’iPhoto puisse séduire les amateurs et répondre pas si mal que ça à leurs besoins… Voilà pourquoi j’entretiens une petite base iPhoto de quelques centaines d’images. A titre d’expérience, et aussi pour me tenir au courant de l’évolution de ce soft. Cela tombe bien cette library va me servir de test pour Aperture ! 

Prise en main d’Aperture : PARTIE 1 – PARTIE 2 – PARTIE 3

Ma première pensée est pour ces nombreux photographes pas trop branchés informatique, qui ont opté pour la simplicité avec leur premier Mac et commencé avec iPhoto. Bonne nouvelle, pour eux pensais-je, leur iPhoto library va se transformer d’un clic en Aperture library… Aperture importe parfaitement les « rolls » et autres « album » de votre base iPhoto mais c’est au prix d’une duplication de la library iPhoto ! Pour un soft qui est censé nous faire économiser de l’espace disque cela est un poil dommage.

6a00d8341c048f53ef00e54f486d9d8833-800wi

Mais bon, on peut imaginer qu’un partage d’une même base aurait été source de certains problèmes, voire impossible à réaliser… Ma petite iPhoto library de démo pesait 2,17 Go, quelques minutes plus tard ma nouvelle Aperture library en pèse 2,64. Il faudra donc penser (si vous savez ce que vous faites) à suprimer la première après votre switch pour allèger votre disque… Qu’en serai-t-il si je désirais demain gèrer via Aperture mes 700 Go d’images et documents PSD actuellement  catalogués par iView ? Et bien cela se ferait au prix d’un doublement de l’espace disque. Là, il y aura un hic, vu que les deux emplacements internes de mon G5 sont pleins ! Mais nous n’en sommes pas encore là…

Site de la partie 1

 

... souvenirs, souvenirs !
1 6 7 8