Browsing: LOGICIEL : Adobe Lightroom

LOGICIEL : Adobe Lightroom
20 Exclusif : test de Skylum Luminar 3 avec « Bibliothèque »

J’ai eu la chance de pouvoir tester « en avance » le nouveau catalogueur Skylum Luminar 3, quelques temps avant sa sortie officielle (qui est prévue pour le 18 décembre prochain)… Et j’ai été relativement étonné.

Car je ne m’attendais pas à ce que ce « petit » logiciel se soit autant amélioré, par rapport à ce que j’avais pu essayer auparavant. Alors avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser certaines choses, notamment par rapport à Adobe Lightroom Classic CC, qui est mon outil de travail principal depuis 2006 et mon logiciel de traitement et de classement préféré (comme vous le savez si vous suivez l’actualité de ce logiciel que je couvre depuis 11 ans).

Non, il n’est pas vraiment possible à Skylum Luminar de rattraper en 1 ou 2 ans seulement, ce. que Adobe à mis 12 ou 13 ans à construire patiemment avec Lightroom, qui conservera encore longtemps une grosse avance (car Lightroom n’est pas figé et continue de s’améliorer chaque trimestre)…

D’ailleurs, il est à noter que cette version 3 de Luminar (avec Bibliothèque pour la première fois) que l’on nous avait promis pour 2017, s’est fait attendre plus longtemps que prévu… Preuve certainement qu’il est plus difficile de développer un tel logiciel, que ne l’avait peut-être anticipé son éditeur initialement lorsqu’ils avaient annoncé leur ambition d’offrir une « alternative » à Lightroom : c’était à l’époque ou l’on avait appris que Lightroom passerait au principe de l’abonnement.

 

Un prix serré et pas d’abonnement…. Alors, oui : fin 2018 Luminar 3 (avec gestion de Bibliothèque) est enfin là ! Et sans surprise : il existe encore un « gouffre » entre Lightroom Classic CC et Luminar 3 : tant en termes ergonomiques, qu’en terme de fonctionnalités… Et c’est absolument normal. Mais il faut aussi admettre qu’il existe une très grosse différence de prix entre les deux logiciels :

Ce « petit » Skylum Luminar 3 ne coute que 69 € (et actuellement 59€), une fois pour toutes… Imaginons qu’au bout de 24 mois, il vous sera éventuellement nécessaire de repayer entre 40 € et 60 €  ( ? ) pour installer 1 ou 2 mises à jour. Au pire cela vous coutera sur 4 ans, peut-être : entre 130 € et 200 € ? En tout…

Alors que Lightroom repose sur un abonnement à 11,99 € par mois. Soit 515 € pour 4 ans environ (puisqu’il y a 30 jours d’essais). Lightroom coute au moins 2 à 3 fois plus cher, mais il propose aussi 10 fois plus de fonctionnalités (au minimum). Sans oublier le partage Cloud (Lightroom CC inclu)… Et des mises à jour chaque trimestre.

Ce sera à chacun d’évaluer ses besoins… Et c’est peu dire, que certains d’entre vous sont allergiques à ce principe d’abonnement. Mais il faut aussi relativiser un peu : car primo : Lightroom Classic CC restera (pour 70%) gratuit à la fin de l’abonnement ! Et par ailleurs : Lightroom 6.14 sans abonnement est toujours en vente… Et il faut être conscient : que la version 6.14 de Lightroom (sans abonnement sortie fin 2017), offre encore bien plus de fonctionnalités que tout ce que l’on trouve dans cette version 3 de Luminar.

Oui : je me répète il faut que ce soit clair : le Lightroom 6.14 sans abonnement de fin 2017, est encore clairement supérieur (très largement supérieur) à Skylum Luminar 3. C’est à prendre en compte, si vous vous sentez capable d’exploiter cet avantage. Je tenais à remettre la « maison au milieu du jardin »…

Toutefois, il est clair que pour beaucoup de photographes amateurs : l’offre de Luminar sera très alléchante, car ils utilisent moins de 10% de tout ce que Lightroom leur propose… D’autant que Skylum propose des remises spéciales aux utilisateurs possédant déjà des produits de l’éditeur : skylum.com/fr/luminar-discount.

Je me dois encore de préciser que l’offre Luminar 3, n’est pas la seule sur ce créneau. En effet, je test aussi depuis plusieurs mois un autre logiciel alternatif à Lightroom. Il s’agit de On1 photo Raw 2019 (dont je vous parlerais un jour), que je trouve assez intéressant lui aussi, qui est assez complet et qui ne coute que 99,99 € (plus que Luminar, mais moins que Lightroom).

On a vu aussi récemment que DxO (qui coute 129 € et 199 € selon les versions), a ajouté lui aussi une gestion de dossiers (malheureusement encore beaucoup trop timide pour le moment) à la dernière version de son logiciel. Relire : DxO PhotoLab 2 : le temps du renouveau. Mais c’est un début. C’est aussi le signe que presque tous les éditeurs ont compris (12 ans après Adobe, et presque 20 ans après View Media Pro ou Fotostation), que les photographes ont besoin d’un outil spécifique de catalogage et de visualisation.

Découverte de la Librairie : Luminar crée un catalogue. Il est temps de passer à la découvert du logiciel… Comme Lightroom : à son premier lancement Luminar 3 crée automatiquement un catalogue qui est nommé « Luminar Catalog.luminar ». Celui-ci est placé par défaut dans votre dossier Images. Il est possible de créer plusieurs catalogues et de passer de l’un à l’autre. Mais comme avec Lightroom : le catalogue ouvert sera automatiquement fermé, dès que l’on ouvre un autre catalogue.

 

Si vous déplacez le catalogue dans un autre emplacement que le dossier Images, Luminar ne le trouvera plus. Mais il suffira d’indiquer au prochain lancement du logiciel, ou se trouve votre catalogue principal (comme vous le voyez sur cette copie d’écran), vous n’aurez à lui indiquer ce nouvel emplacement qu’une seule fois…

Il sera donc possible de placer des catalogues sur des disques externe (au prix d’une perte de réactivité probablement). Par défaut, Luminar ouvre systématiquement le dernier catalogue ouvert précédemment.

Lire la suite > > > par ici…

Des questions, des commentaires ? Par ici…

 

Ludique, malin, encore incomplet... mais en bonne voie !
000 - A LA UNE
4 Lightroom Classic CC passe en 8.1 et Lightroom CC en 2.1

Petite mise à jour de Lightroom en ce début décembre… Pas énormément de nouveautés, mais tout de même : pour la première fois, Adobe autorise un début de « personnalisation libre » de l’interface. Ce qui va dans le bon sens et soulève quelques espoirs.

C’est en effet la toute première fois que Lightroom fait une entorse à cette doctrine extrêmement rigide depuis 2006, selon laquelle rien ne devrait « bouger » dans l’Interface « rigide et constante » qui est la même depuis le début. Plusieurs fois je me suis d’ailleurs plaint, notamment de cette dominante gris anthracite, qui nous est imposée depuis 11 ans, couleur qui ne me semble absolument pas justifiée.

Alors, tenez-vous bien : après un « clic droit » sur le panneau de droite en Module Développement, il sera désormais possible avec Lightroom Classic CC 8.1, de changer l’ordre des Onglets dans ce panneau. On peut dire que c’est « timide »… Mais c’est un début. A noter que jusqu’à présent on pouvait déjà masquer certains Onglets si on ne souhaitait pas les utiliser (par exemple, masquer l’onglet « Virage Partiel » permettait de gagner un peu de place dans l’interface). Lire la suite…

 

Du mieux, encore du mieux...
000 - A LA UNE
61 Le nouveau Mac Mini est devenu une « vraie bombe »

Information rapide à propos du Mac Mini présenté cette semaine qui bouleverse désormais la donne. Ce Mac mini est devenu l’un des Mac les plus puissants et l’un des meilleurs choix pour les photographes (qui n’ont pas tous besoin d’un portable).

Des « benchs » de Mac Mini un peu gonflés ont étés publiés (ici et ) sur Geek Bench et le placent au dessus du MacBook Pro 15″. Bien entendu : il faut y mettre un peu d’argent pour arriver à ce niveau et le configurer un peu (passer le processeur en Core i7 monter à 16 Go de RAM). Avec 1969 € (environ) vous obtenez une petite bombe transportable, moins couteuse qu’un MacBook Pro. Donc plus que jamais à recommander aux photographes, qui auront aussi le choix de l’écran (mate si possible). Lire la suite…

 

Le Mac Mini est quasiment un Mac Pro !
000 - A LA UNE
6 Lightroom CC sera embarqué dans le Zeiss ZX1

Un appareil photo avec Lightroom CC ? Ce sera possible avec le Zeiss XZ1 (CF minisite) et c’est une double première : premier boîtier Full Frame numérique chez Zeiss et premier boitier avec Lightroom CC : une sacrée bonne idée…

Autre originalité, ce boitier n’embarque pas de carte mémoire, mais stock tout en interne (espace de 512 Go), jusqu’à 68.000 Raw (en format DNG)… Ou 50.000 JPEG environ Le capteur Full Frame de 37 Mpix affiche une sensibilité allant de 80 à 51.200 ISO. Et l’objectif est un 35 mm f/2 T* Distagon.

Disponibilité en 2019, prix inconnu, mais attendez-vous au pire… On retient toutefois la très bonne l’idée ! Quel constructeur plus traditionnel (je veux dire moins cher que Zeiss) osera s’en emparer ?

PS : avez-vous regardé le film de présentation du Zeiss XZ1 ? Mais quel ennui ! Encore cette esthétique urbaine bleuâtre, triste et chiante… Depuis 10 ans j’ai l’impression de voir toujours le même film, les mêmes ambiances identiques, partout et tout le temps. Et quel sérieux ! Les vidastes et photographes qui produisent ce genre de film sont-ils toujours aussi sérieux ? Dans leur vraie vie ? Boooouh… et ben ça donne pas envie de rentrer dans leur monde triste et chiant… Lire la suite…

 

il fallait y penser ! une très bonne idée...
000 - A LA UNE
000 - A LA UNE
10 Lightroom Classic CC 8.0 mise à jour intermédiaire

C’est une mise à jour très discrète, qu’Adobe nous propose pour le passage de Lightroom Classic CC 7.4 à Classic CC 8.0. A tel point que l’on se demande bien ce qui peut justifier un changement de numérotation « entier »…

Mais il est vrai, qu’avec le principe de l’abonnement : les nouveautés sont désormais « étalées » tout au long de l’année. Ce qui a l’avantage pour les photographes débordés, de pouvoir les assimiler par « petits morceaux », plus progressivement… A noter que parallèlement, la version « Cloud » de Lightroom CC, passe également en version 2.0 (relire : Lightroom Classic CC ou Lightroom CC, quelle formule choisir ?). Alors allons-y pour ces (quelques) nouveautés :

Nouveau Processus de Développement 5 : léger changement pour le « Processus de Développement » qui passe en version 5. Ce qui permettra d’accéder à de nouveaux outils… Bien entendu (et pour éviter qu’elles ne soient modifiées), vos anciennes photos restent dans le processus que vous aviez utilisé lors de leur catalogage / Développement initial (vous pourrez leur attribuer le nouveau processus si vous le désirez, mais il faudra le faire vous même). Part contre les nouvelles photos seront automatiquement prises en charge par ce nouveau processus. Pas de changement de méthode donc de ce côté là.

 

Fusion de panoramas HDR : voilà une innovation plus intéressante, le but est de fusionner deux outils qui existaient séparément : la Fusion HDR et la Fusion Panorama. On pourra donc augmenter la Plage dynamique de nos panorama en doublant les prises de vue (ou même en le triplant ce qui sera probablement inutile). En pratique réalisez chaque photo de votre panorama deux fois (ou 3 fois) en utilisant un bracketing 2 vues (ou 3 vues). Lire la suite…

 

quelques discrètes nouveautés...
LOGICIEL : Adobe Lightroom
11 Petit outil innovant pour Lightroom et Photoshop

Jusqu’à présent, je n’ai jamais eu de vrai coup de coeur pour les divers palettes ou dispositif matériels de contrôle de Lightroom, qui nous ont été montrés : trop gros, trop chers, trop complexes… Mieux vaut apprendre les raccourcis claviers !

Par contre ce petit objet conçu pour la main gauche, m’a l’air très intelligent : il se nomme TourBox et il ne s’agit pour le moment que d’un projet QuickStarter. Mais sa forme, la disposition des commandes, m’ont l’air bien plus intelligents  et pratiques, que tout ce qui a été imaginé jusqu’à présent… Lire la suite !

 

Bonne idée !
000 - A LA UNE
21 Lightroom : gaffe au mode sombre de MacOS 10.14

J’ai mis à jour mon MacBook Pro en Mac OS 10.14 Mojave (je ne me précipite jamais pour ça). Tout c’est bien passé, mis à part le nombre d’avertissements de sécurité qui est en hausse, au point de devenir limite pénible. Mais mieux vaut ça, qu’un virus.

J’ai aussi testé le Mode Sombre : et bien ça, c’est encore pire que ce à quoi je m’attendais… Mais quelle « mocheté absolue » vous ne trouvez pas ?  C’est totalement laid et absolument illisible en plus. Oui, totalement illisible : de ce côté là c’est 100% raté. Bravo Apple ! ! ! Je ne sais pas ce que vous en pensez : mais j’ai trouvé ça tellement « nullissime » qu’il est certain que je ne l’utiliserais jamais… Mais comment chez Apple, ont-il pu produire une telle horreur ? Cela se voit que Steve Jobs n’est plus là… Ben oui : il ne supportait pas la laideur.

A ce propos, il y a un petit bug avec Lightroom référencé ici. Ne basculez pas vers le Mode Sombre lorsque Lightroom est lancé : ça le ferait planter. Lire la suite

 

Mon dieu qu'il est laid !
1 2 3 36