Catégorie : APN : Tous les autres…

APN : Canon
21
Bagues d’adaptations exotiques pour Canon EOS R

J’ai toujours considéré l’idée d’utiliser des bagues d’adaptation exotiques, était une affaire de geeks un peu loufoques davantage intéressés par le « bricolage amusant du dimanche » que par la photo… Mais après tout, pourquoi pas le bricolage !

Si éventuellement vous récupérez une collection de vieilles optiques en métal pour trois fois rien : pourquoi pas !  Question « look », ça peut-être sacrément efficace !  Une fois installé à la terrasse d’un « coffre shop » à la mode : posez tout ça bien évidence devant vous… Et vous réaliserez peut-être l’hybridation impossible, entre « rétro hipster barbu » amateur de mise au point manuelle et « geek branché » très avant-gardiste et connecté. Aujourd’hui la marque Shoten annonce toute une collection d’adaptateurs exotiques.

L/M-CR –  Leica M Mount : vers Canon RF

FD-CR   –  Canon FD Mount : vers Canon RF

NG-CR   –  Nikon G : vers Canon RF

EF-CR   –  Canon EF : vers Canon RF

MAF-CR –  Minolta Sony A : vers Canon RF

MD-CR   –  Minolta MD : vers Canon RF

CY-CR –  Contax Yashica : vers Canon RF

NIK-CR   –  Nikon AIS : vers Canon RF.             Lire la suite…

000 - A LA UNE
6
Lightroom CC sera embarqué dans le Zeiss ZX1

Un appareil photo avec Lightroom CC ? Ce sera possible avec le Zeiss XZ1 (CF minisite) et c’est une double première : premier boîtier Full Frame numérique chez Zeiss et premier boitier avec Lightroom CC : une sacrée bonne idée…

Autre originalité, ce boitier n’embarque pas de carte mémoire, mais stock tout en interne (espace de 512 Go), jusqu’à 68.000 Raw (en format DNG)… Ou 50.000 JPEG environ Le capteur Full Frame de 37 Mpix affiche une sensibilité allant de 80 à 51.200 ISO. Et l’objectif est un 35 mm f/2 T* Distagon.

Disponibilité en 2019, prix inconnu, mais attendez-vous au pire… On retient toutefois la très bonne l’idée ! Quel constructeur plus traditionnel (je veux dire moins cher que Zeiss) osera s’en emparer ?

PS : avez-vous regardé le film de présentation du Zeiss XZ1 ? Mais quel ennui ! Encore cette esthétique urbaine bleuâtre, triste et chiante… Depuis 10 ans j’ai l’impression de voir toujours le même film, les mêmes ambiances identiques, partout et tout le temps. Et quel sérieux ! Les vidastes et photographes qui produisent ce genre de film sont-ils toujours aussi sérieux ? Dans leur vraie vie ? Boooouh… et ben ça donne pas envie de rentrer dans leur monde triste et chiant… Lire la suite…

APN : Pentax
10
Ricoh GR III : renaissance d’un excellent compact

On avait pas eu le temps d’en parler ces derniers temps (très riches en annonces), mais je tenais quand même à vous signaler que les géniaux petits Ricoh GR et GRII, auront donc un successeur… Et cela ravira pas mal d’amateurs de street photo.

En deux mot, le Ricoh GR III ne pèse que 257 gr. Il ne mesure que 109 x 62 x 33 mm. Il dispose désormais d’un capteur APS-C de 24 megapixel avec stabilisation sur trois axes. D’un objectif fixe équivalent à un 28 mm f/2.8 (cela me semble plus polyvalent qu’un 35 mm). Son autofocus est à détection de phase et de contraste… Son écran tactile de 3 pouces affiche 1 M. de Points. Lire la suite.

000 - A LA UNE
46
Monture Sony E : pas conçue pour le Full Frame ?

La, ça va faire du bruit. Un responsable de Leica Stephan Schulz (Leica Head of Professional Products) a rappelé que la Monture E de Sony, n’avait pas été conçue originellement pour le full frame. Mais pour l’APS-C…

Et que cela pourrait poser des problèmes lors de la conception d’objectifs Full Frame. Contrairement à la monture L (alliance Leica Panasonic, Sigma). qui a été spécifiquement développée pour répondre aux besoins de hybrides full frame et des objectifs AF Full Frame (tout comme les Montures Canon RF et Nikon Z). Cela peut se lire dans une interview passionnante, accordé à Reddotforum :

« That’s a big difference with the L-mount versus the Sony E mount. They started the mount with the NEX, which was APS, but Sony didn’t have full frame in mind at that time. So, they had some challenges in making the lenses work for full frame. The Leica L-mount is much bigger which gives us more flexibility. » 

Probablement on ne peut s’en rendre compte immédiatement. Mais d’ici 2 ou 3 ans, après que les divers constructeurs d’hybrides Full Frame (Leica, Sigma, Panasonic Canon et Nikon) auront exploré toutes les possibilités qu’offrent la combinaison d’une monture plus large et d’une distance objectif capteur plus courte, peut-être verra-t-on apparaitre chez eux, des types d’objectifs… qu’il serait déraisonnable d’espérer voir apparaitre chez Sony ? Que ce soit des objectifs exceptionnellement lumineux… Ou exceptionnellement compacts ? Voire, exceptionnellement bon marchés ? Lire la suite…

Distance au capteur Diamètre
Sony E 18 mm 46,1 mm
Canon EF-M 18 mm 46,5 mm
Canon RF 20 mm 54,0 mm
Leica Sigma Panasonic L 19 mm 48,8 mm
Nikon Z 16 mm 55,0 mm

000 - A LA UNE
132
A quel point les couleurs Sony sont-elles… moches ?

A chaque fois que je récupère des RAW d’appareils Sony, je trouve les couleurs « horribles » et fausses ! Si, si… « Horribles » ! Et fausses… Spécialement sur les portraits. Je sais, certains ne s’en rendent absolument pas compte…

J’en ai souvent parlé avec quelques amis qui voient la même chose que moi : et confirment que Sony a un gros problème de couleurs… Mais d’autres ne voient absolument rien : comme si ils étaient aveugles ! ! ! Ils ne voient pas du tout, que les visages sur les images prises avec des Sony manquent de « transparence » et manquent de « rose ». Ce rose qui est si typique de la carnation de la peau d’un visage en bonne santé.

Il y a chaque fois cet aspect « mat » à cause du manque de transparence : un peu comme si le modèle était couvert d’une bonne couche de fond de teint mat et jaune ! C’est pas du tout naturel… « Mat » et quelque peu jaune / orange oui, très facilement repérable sur la plupart des portraits faits avec un Sony. Ici à gauche par exemple (même si vous remontez de 1 ou 2 dixièmes de IL l’image de gauche, l’aspect mat persisterait :

Extrait de :  Is Sony’s Color Science Really That Bad ?

Et bien si vous ne le voyez pas : c’est tout simplement que vous n’avez pas le « sens de la couleur » : désolé les gars, mais c’est vraiment ce que je pense… Ceci dit rien n’interdit d’aimer ce rendu quelque peu artificiel.

Voyez-vous : « évaluer la couleur », c’est comme avoir l’oreille absolue en musique : tout le monde n’en est pas capable car tout le monde n’accorde pas la même attention aux couleurs (je suppose que tout le monde en serait capable, si seulement on sensibilisait les gens un peu plus tôt aux nuances de la couleur)… Certains, ne les regardent même pas : surtout les hommes, surtout les plus « techniciens » ! Je remarque lors de mes formations Lightroom que les femmes sont bien plus sensibles aux nuances des couleurs…

Et parfois il faut mettre ces « mauvaises couleurs » sous le nez des utilisateurs durant de longues minutes, avant qu’ils ne commencent progressivement (à force de comparaisons) à se rendre compte d’un problème de couleur… C’est une question d’éducation de l’oeil et non pas de « performances de l’oeil », car tout le monde possède des yeux suffisamment proches, pour être capables de comparer deux couleurs entre elles.

Même si chacun en fait une interprétation « légèrement personnelle » : cette interprétation reste très proche d’un individu à l’autre. Absolument tout le monde est capable de « comparer deux couleurs » entre elles, et ceci même si une minorité d’entre nous, ne voit pas exactement les mêmes couleurs : mais ceci n’est pas du tout un problème.  Bref : tout ça pour pointer un article passionnant traitant du sujet… Is Sony’s Color Science Really That Bad ? Cela promet des commentaires intéressants ! Lire la suite

ACTU : matos photo, divers
67
Le reflex a encore de beaux jours devant lui…

Les chiffres de vente d’appareil photo numérique CIPA sont sortis, pour le mois d’aout… C’est très intéressant de regarder ça… Car durant les prochains mois, on devrait assister une progression légère des vente d’hybrides, grâce aux Canon EOS R et Nikon Z.

Il y a plusieurs façons de lire les deux courbes publiées par Canon News : celle des reflex (en bleu DSLR) et celle des hybrides en Orange  (MILC veut dire Mirorless Interchangeable Lens Camera). Le premier point de vue : c’est de se dire que si l’on continue comme ça : il se vendra bientôt autant de mirorless, que de reflex… Oui, ça c’est l’évidence, peut-être d’ici deux à trois ans les courbes se croiseront.

J’ai tiré quelques lignes droites, pour me faire une idée ! Si les tendances des ventes restent identiques : il se vendra autant d’hybrides que de reflex, à partir de janvier 2021 (seulement)… Donc, en attendant 2021 : le nombre de reflex en circulation, continuera de croitre plus vite que le nombre d’hybrides !

Oui, car il se vend encore effectivement en ce mois de septembre 2018 : presque deux fois plus de reflex chaque mois, que d’hybrides. Et oui : c’est ce qui est indiqué sur cette courbe (si vous croyez ces informations)… Et vu le nombre incroyable de reflex numériques qui ont étés vendus depuis 18 ans : on peut dire que la « base installée » de reflex est immense, comparé au très petit nombre d’hybrides qui se vendent depuis 8 ou 9 ans environ. D’autant que les ventes mensuelles de reflex entre 2002 et 2012 étaient bien supérieures à celle post 2014 (ce graphique ne commence qu’en 2012).

Curieusement les vente d’hybride n’ont jamais vraiment « décollées »… La progression est très, très lente ! On assiste seulement depuis 6 ans, à un tassement progressif des ventes de reflex.

Pire : aviez-vous seulement pris conscience, qu’en ce mois de septembre 2018 : l’immense « parc installé » de reflex continue de croitre plus vite, que le minuscule parc d’hybrides installés ?  Et oui, car n’oubliez pas que en ce moment même : il se vend deux fois plus de reflex que d’hybrides… Etiez-vous conscients de cela ? Etiez-vous conscient que en terme de nombre d’appareils photos en circulation : l’hybride ne cesse de reculer ? Et ceci depuis 10 ans…

Lire la suite !

000 - A LA UNE
92
L-Mount alliance, la vraie photo c’est au Full Frame

Tout juste 10 ans après les premiers hybrides M4/3 de Panasonic, ce format semble coincé dans une impasse, limité par la taille de ses capteurs. Une nouvelle alliance « L-Mount » (Panasonic, Leica, Sigma) se donc tourne vers le Full Frame.

Depuis le temps que je le dis (moi qui ai fait un peu moins de 10 ans de photo professionnelle en diapos 24×36 jusqu’en 2001) : « La vraie photo, c’est au Full Frame »… Il me semble que les 18 années (bientôt 20) que nous venons de connaitre marquées (pour le grand public) principalement par l’APS-C et le Micro 4/3, n’auront été qu’une période de transition. Une sorte de purgatoire ! Avec des formats APS-C et Micro 4/3 un peu « bâtards », dont la taille était surtout dictée par des raisons de « cout de production » des capteurs…

Des formats APS-C et Micro 4/3 qui se sont imposés pour le plus grand nombre, car il était également difficile de miniaturiser suffisament les reflex Full Frame, (à cause de leur système de miroirs et de prismes).

Epoque révolue bientôt ! La transition du reflex vers l’hybride (si décriée à cause de l’indigence des EVF jusqu’alors), va permettre enfin cette miniaturisation (relative), dès que le problème du viseur sera totalement maitrisé (très bientôt donc). Autorisant enfin, le retour au « vrai format » : c’est à dire, le 24×36 car il présente le meilleur compromis taille / efficacité, jusqu’à présent…

Il y a donc six acteurs majeurs de l’industrie, qui sont tombés d’accord la dessus… Un capteur plus petit : c’était bien pratique c’est vrai… mais quand même un peu trop petit. Alors qu’un capteur plus gros que le 24×36 : ce serait beaucoup trop cher… Et je crains d’ailleurs que Fuji ne se soit « un peu égaré » dans une impasse « intéressante et originale », mais une impasse quand même. Ils auraient du foncer vers le Full Frame… D’ailleurs, dans la bouche de Panasonic, on peut entendre :

« Leica designed the original 35mm camera: they know what they’re doing »

Cela va faire « bouger les lignes » : car voici un quatrième acteur majeur qui proposera désormais des hybrides Full Frame. Nous vivons ces dernières semaines « en direct » une des transitions majeures de l’histoire de la photographie. Telle qu’il n’en existe que quelques unes par siècles… Avant cet épisode il y avait eu : l’invention du 24×36 chez Leica en 1914, puis l’invention du reflex vers 1959, puis la démocratisation de l’Autofocus vers 1985 / 1987, avant le passage au numérique vers l’an 2000 / 2001…

Puis (je crois), la transition suivante à la quelle nous assistons dès aujourd’hui : sera le retour vers le « tout 24×36 » qui se fera simultanément à la disparition progressive du reflex traditionnel…  Que vont devenir les reflex Full Frame de Pentax, face à cette déferlante ? A suivre…

MAJ : les communiqués de presse officiels  en Français : 

25-09-2018 – Le premier appareil photo hybride plein format sans compromis développé par Panasonic

25-09-2018 – OBJECTIF GRAND ANGLE LEICA DG VARIO-SUMMILUX 10-25 MM f/1.7

25-09-2018 – Pionnier par ses innovations : Panasonic célèbre les 10 ans de ses hybrides LUMIX G

25-09-2018 – Panasonic lance LUMIX PRO

25-09-2018 – MISE A JOUR FIRMWARE LUMIX

(…)

The L-Mount Alliance: a strategic cooperation between Leica Camera, Panasonic and Sigma

Cologne, 25 September 2018. At the company’s press conference prior to the opening of photokina 2018, Leica Camera AG, Panasonic and Sigma announced a strategic partnership. The ‘L-Mount Alliance’ is a previously unparalleled form of collaboration that will particularly benefit the customers of all three partners. The collaboration enables Panasonic and Sigma to make use of the L-Mount standard developed by Leica for their own developments and to offer both cameras and lenses utilising this lens mount. As a joint effort of all three partners, this alliance will increase the importance of the L-Mount technology to the world of photography even further.

Due to their numerous interchangeable components, system cameras are extremely versatile and can be individually configured for a wide range of photographic needs. Here, the bayonet is the most important interface, because the lens makes a decisive contribution to imaging performance and, in turn, to the quality of the final results. Thanks to the strategic partnership between Leica, Panasonic and Sigma, customers will be able to choose from a much wider selection of cameras and lenses without having to limit themselves to a particular brand, as all three brands will share the same proprietary bayonet mount. Lire la suite…

000 - A LA UNE
2
Comparatif de 85 mm Full Frame… captivant !

Trois choses ! La première : oui, la « vraie photo » c’est au Full Frame (je plaisante) ! La seconde ? Pas de vrai photographe sans 85 mm… Qui est l’objectif fixe le plus important à posséder à mon avis, juste après un 35 lumineux… et à mon avis oubliez le 50 mm.

Troisième chose : ajoutez une jolie fille très souriante, si vous voulez que tout le monde regarde votre vidéo jusqu’à la fin… Ce que j’ai fait moi-même. Quel sourire ! Même si vous vous foutez bien de posséder un 85 mm, regardez car elle est fascinante. Lire la suite…

000 - A LA UNE
12
Panasonic se préparerait au Full Frame

Cela fait déjà plus d’un an que l’on en parle. Mais la rumeur s’est fait plus pressante depuis l’arrivée de Nikon et Canon sur le marché des hybrides Full Frame : Panasonic aussi, se « préparerait » au Full Frame.

Cela veut peut être dire que la part du Micro 4/3, serait (peut-être) appelée à diminuer au sein de la Recherche et Développement de Panasonic… Personnellement j’ai adoré le principe du Micro 4/3 durant plusieurs années. Et plus spécialement apprécié les innovation de Panasonic et l’intelligence avec laquelle Panasonic a exploité les possibilités du Micro 4/3 :

Test ultra grand angle Panasonic 7-14mm f/4

Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace

Prise en main Panasonic GX800 : petit et si pratique

Test terrain : Olympus OM-D E-M1 MkII en Birmanie

Qu’y a-t-il dans mon sac photo ?

Mais pour autant : le Micro 4/3 je n’y crois plus depuis plus d’un an déjà… Et j’ai tout revendu (un boitier et trois objectifs)… Car le Micro 4/3 a un peu le « cul entre deux chaises ». Le Micro 4/3 est cerné…

D’abord « par le bas » : la taille du capteur Micro 4/3 est à mon avis trop petite, pour résister aux progrès à venir des smartphones. Smartphones, qui bientôt « boufferont à pleines dents » les parts de marché des Micro 4/3… Après avoir digéré les parts de marché des APN compacts sans viseurs (l’affaire est entendue).

Ensuite, les Micro 4/3 sont cernés « par le haut » : car certains objectifs APS-C sont désormais suffisamment compacts (relire le test de l’EOS M50) pour concurrencer quelque peu (pas complètement) les hybrides Micro 4/3. Ce n’est pas pour rien que Canon est désormais n°1 des ventes d’hybrides au Japon : une place autrefois occupée par des Micro 4/3.

Entre ces deux adversaires (dont le plus dangereux est certainement le smartphone, bien davantage que les hybrides APS-C qui seront eux même mis en concurrence un jour avec des Full Frame) : il me semble qu’il ne reste plus assez de « part de marché potentiel » au Micro 4/3 pour continuer à prospérer… Et ce qui cesse de prospérer, commence tôt ou tard à dépérir. Lire la suite…

000 - A LA UNE
243
Mes 10 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS R

Bon, ça y est : je sais que tôt ou tard… je vais craquer pour un Canon EOS R ! Et peut-être un ou deux objectifs RF… Je ne vais pas vous refaire ici la liste complète de toutes les fonctionnalité. Mais plutôt vous parler de celle qui m’ont convaincues !

De tas de commentateurs qui ne font pas « beaucoup » de photos (ou qui en font de vraiment moches) vous expliqueront très facilement de tout ce qui ne « va pas » sur ce boîtier… Exactement comme ils l’ont déjà fait pour l’EOS 6D MkII, qui est pourtant un des meilleurs choix actuels pour faire de bonnes photos sans se ruiner… Parler des défauts des boitiers plutôt que bien les utiliser : c’est le truc de pas mal de geeks. Croyez-les eux, ou croyez quelqu’un qui fait des photos !

Par exemple ils souligneront le fait que ce premier EOS R : ne filme pas en 4K natif… Mais souffre d’un « crop » de x1,7. Et cela : vous vous doutez que je m’en fiche complètement pour la photo (et je fais de la photo moi, pas de la vidéo)… Et que tous ceux qui font de la photo s’en foutent royalement eux aussi du 4K : revenons sur terre… Un conseil : si vous voulez filmer en 4K (vraiment) : alors achetez un caméscope c’est pas cher et il n’y a pas mieux. Mais revenons à ce qui nous intéresse ici : à savoir la photo…

Première raison de craquer : un prix qui reste raisonnable : on se doute bien qu’il y aura « bientôt » des hybrides EOS R plus cher… Et plus performants aussi (pour la vitesse en rafale notamment) qui sortiront en 2019. Ou 2020… Mais à ce prix là (2 499 € nu, je ne m’étais pas trop trompé finalement) : l’EOS R sera parfait pour me servir de second boitier… Complémentaire à mon reflex EOS 5DsR (je ne me passerais pas d’un viseur optique).

Et à 3500 € avec un RF 24-105 mm f/4 : il se situe entre les deux Nikon Z6 et Z7. Une bonne stratégie commerciale probablement… Notamment pour qui achète un premier boitier Full Frame. Qu’on se le dise : l’EOS R est un produit un peu plus haut de gamme que l’EOS 6D MkII. Mais moins professionnel que l’EOS 5D MkIV. Donc, idéal pour moi…

Seconde raison de craquer : son viseur électronique 3,69 Mpix, qui a l’air pas trop mal : Jusqu’à présent, tout les EVF sortis précédemment, étaient bien trop mauvais à mon goût… Mais Nikon et Canon ont bien compris, que les photographes utilisateurs de reflex, ne se laisseraient pas convaincre par un viseur médiocre.

Considérons donc ce nouveau niveau d’exigence de 3,69 Mpix (fin 2018) : comme le « minimum vital » concernant les EVF. Tout ce qui est moins bien : est « à balancer à la corbeille », c’est d’ailleurs ce que j’annonce depuis des années. Relire : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ?

Troisième raison de craquer : les nouveaux fichiers « allégés » C-RAW  : qui me feront économiser beaucoup de place sur mes disque durs… Et me permettront de faire quelques économies sur mon budget stockage / sauvegarde. Si vous êtes vraiment un « vrai photographe » (et pas un geek, qui s’amuse la plupart du temps davantage avec les réglages de son 4K qu’à faire des photos), si vous shootez beaucoup comme moi : alors cet argument « d’économie » d’espace est vraiment fantastique et fondamental ! Un avantage concret et pratique, en faveur des utilisateurs de Canon EOS R… lire la suite !

ACTU : matos photo, divers
23
Rolleiflex Instant Camera, le piège à bobo ultime !

Le bobo est un « gagnant de la mondialisation » et de la modernité, dont il profite de tous les bienfaits, ou presque… Pourtant, le bobo adore le « faux rétro », paradoxalement ! Rollei vient d’inventer le piège à bobo ultime : c’est le Rolleiflex Instant Kamera.

Comble de la boboïsastion : il ne s’agit que d’un projet Kickstarter (c’est encore plus rigolo comme ça)… Le petit film promo est la caricature du « clip bobo » par excellence : réalisé à grand coup d’effets de flou, de « flare », de bichromie pastel ou de reflets à contre jour… Aucun des « codes esthétiques du hypster » n’a été oublié ! Même la musique, dans le genre « sans gluten »… Régalez-vous, c’est cadeau ! Lire la suite…

ACTU : matos photo, divers
0
Piège à cagoles : Snapchat Spectacles 2

Après les « rétro bobos » (re lire Rolleiflex Instant Camera, le piège à bobo ultime), c’est au tour des cagoles de plages, d’être la cible des génies du marketing… Pour elles, Snapchat a conçu les lunettes caméra » Spectacle 2.

Qui contribueront à leur donner cet air intelligent… Oui, décidément on vit une époque formidable : de faux Rolleiflex pour les garçons et des lunettes roses qui filment tout pour les filles !

000 - A LA UNE
45
Classement BCN 2017 : Canon monte encore

Annonce du classement BCN camera 2017 : Canon monte, Sony et Nikon reculent… Fuji est encore absent et c’est Olympus qui logiquement reste n°1 des hybrides et je dirais que c’est mérité ! La traduction en Français par ici…

Tout ceci est très logique… Et cela nous rappel les résultat de l’an dernier : Classement des ventes de BCN Award 2016 : Canon domine (lisez ce long article passionnant)… On constate que Fuji est bien trop cher pour intéresser la masse des photographes. Lire la suite…

000 - A LA UNE
13
Yashica Y35 : le triomphe du vide abyssal et de la frime

Je ne m’attendais à rien du tout… Et ben nous n’aurons pas été déçu : l’annonce du projet « foutrac » Yashica Y35 concrétise la victoire du « vide », du bidon, de l’apparence et du marketing gadget érigé en raison d’être…

Toutefois : si il se trouve assez de « gogos » dans le monde, pour suivre et dépenser leurs sous dans ce jouet, ils auraient tord de s’en priver chez Yashica… Ce futur Yashica Y35 (dont il n’y a absolument rien à raconter tellement il est sans intérêt) : est le syndrome même du gadget « rétro-fashion ». Et dont probablement il ne restera que « fumée », dans les mois suivant sa disponibilité.

Dire que ce n’est pas le premier dans le genre et peut-être pas le dernier… Le top : ce sont ces espèces de « cartouches » ressemblant à de fausses bobines de films, dont je n’ai toujours pas compris à quoi elle pouvaient bien servir, en la présence par ailleurs d’une carte SD… Quelle époque ridicule (parfois).

000 - A LA UNE
1
Le Chinois DJI annonce les « DJI Goggles »

Le développement des drones, n’a pas fini de nous étonner… Au delà de la simple capture photo ou vidéo, le plaisir du pilotage et de l’évasion sera probablement décuplé lorsque bientôt ce genre de « lunettes immersives », seront accessibles…

Avouez que vous donneriez cher pour essayer ça ! Le Chinois DJI a annoncé les « DJI Goggles » : probablement le prochain gadget à la mode… Lire la suite.

APN : Pentax
7
Ricoh a perdu 10 milliards de yens (86 millions d’euros)

Selon DC.Watch (traduction en Anglais ici) : Ricoh annoncerait une perte de 10 milliards de yens (85 millions d’euros ?)… La marque prévoit de développer Ricoh Theta (appareil photo et vidéo VR) et révise ses prévisions à la baisse.

Ricoh prévoit aussi un plan de restructuration, à l’image de ce qu’ont annoncé Nikon et Panasonic. Et prévoit de développer le marché professionnel (BtoB). Dans le meilleur des cas, cela pourrait indiquer une montée en gamme pour la marque Pentax, qui s’orienterait résolument vers le marché professionnel (?) Comprendre des hybrides moyen format ? Suivant en cela Fuji, Leica et Hasselblad…

Il n’y a à mon avis plus d’espoir pour Pentax de se développer sur le marché APS-C ou hybride d’entrée de gamme : trop tard, trop loin… La seule issue est du côté du Full Frame et du moyen format. Lire la suite.

1 2 3 4 6