Browsing: APN : Tous les autres…

000 - A LA UNE
2 Comparatif de 85 mm Full Frame… captivant !

Trois choses ! La première : oui, la « vraie photo » c’est au Full Frame (je plaisante) ! La seconde ? Pas de vrai photographe sans 85 mm… Qui est l’objectif fixe le plus important à posséder à mon avis, juste après un 35 lumineux… et à mon avis oubliez le 50 mm.

Troisième chose : ajoutez une jolie fille très souriante, si vous voulez que tout le monde regarde votre vidéo jusqu’à la fin… Ce que j’ai fait moi-même. Quel sourire ! Même si vous vous foutez bien de posséder un 85 mm, regardez car elle est fascinante. Lire la suite…

 

000 - A LA UNE
12 Panasonic se préparerait au Full Frame

Cela fait déjà plus d’un an que l’on en parle. Mais la rumeur s’est fait plus pressante depuis l’arrivée de Nikon et Canon sur le marché des hybrides Full Frame : Panasonic aussi, se « préparerait » au Full Frame.

Cela veut peut être dire que la part du Micro 4/3, serait (peut-être) appelée à diminuer au sein de la Recherche et Développement de Panasonic… Personnellement j’ai adoré le principe du Micro 4/3 durant plusieurs années. Et plus spécialement apprécié les innovation de Panasonic et l’intelligence avec laquelle Panasonic a exploité les possibilités du Micro 4/3 :

Test ultra grand angle Panasonic 7-14mm f/4

Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace

Prise en main Panasonic GX800 : petit et si pratique

Test terrain : Olympus OM-D E-M1 MkII en Birmanie

Qu’y a-t-il dans mon sac photo ?

Mais pour autant : le Micro 4/3 je n’y crois plus depuis plus d’un an déjà… Et j’ai tout revendu (un boitier et trois objectifs)… Car le Micro 4/3 a un peu le « cul entre deux chaises ». Le Micro 4/3 est cerné…

D’abord « par le bas » : la taille du capteur Micro 4/3 est à mon avis trop petite, pour résister aux progrès à venir des smartphones. Smartphones, qui bientôt « boufferont à pleines dents » les parts de marché des Micro 4/3… Après avoir digéré les parts de marché des APN compacts sans viseurs (l’affaire est entendue).

Ensuite, les Micro 4/3 sont cernés « par le haut » : car certains objectifs APS-C sont désormais suffisamment compacts (relire le test de l’EOS M50) pour concurrencer quelque peu (pas complètement) les hybrides Micro 4/3. Ce n’est pas pour rien que Canon est désormais n°1 des ventes d’hybrides au Japon : une place autrefois occupée par des Micro 4/3.

Entre ces deux adversaires (dont le plus dangereux est certainement le smartphone, bien davantage que les hybrides APS-C qui seront eux même mis en concurrence un jour avec des Full Frame) : il me semble qu’il ne reste plus assez de « part de marché potentiel » au Micro 4/3 pour continuer à prospérer… Et ce qui cesse de prospérer, commence tôt ou tard à dépérir. Lire la suite…

 

000 - A LA UNE
245 Mes 10 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS R

Bon, ça y est : je sais que tôt ou tard… je vais craquer pour un Canon EOS R ! Et peut-être un ou deux objectifs RF… Je ne vais pas vous refaire ici la liste complète de toutes les fonctionnalité. Mais plutôt vous parler de celle qui m’ont convaincues !

De tas de commentateurs qui ne font pas « beaucoup » de photos (ou qui en font de vraiment moches) vous expliqueront très facilement de tout ce qui ne « va pas » sur ce boîtier… Exactement comme ils l’ont déjà fait pour l’EOS 6D MkII, qui est pourtant un des meilleurs choix actuels pour faire de bonnes photos sans se ruiner… Parler des défauts des boitiers plutôt que bien les utiliser : c’est le truc de pas mal de geeks. Croyez-les eux, ou croyez quelqu’un qui fait des photos !

Par exemple ils souligneront le fait que ce premier EOS R : ne filme pas en 4K natif… Mais souffre d’un « crop » de x1,7. Et cela : vous vous doutez que je m’en fiche complètement pour la photo (et je fais de la photo moi, pas de la vidéo)… Et que tous ceux qui font de la photo s’en foutent royalement eux aussi du 4K : revenons sur terre… Un conseil : si vous voulez filmer en 4K (vraiment) : alors achetez un caméscope c’est pas cher et il n’y a pas mieux. Mais revenons à ce qui nous intéresse ici : à savoir la photo…

Première raison de craquer : un prix qui reste raisonnable : on se doute bien qu’il y aura « bientôt » des hybrides EOS R plus cher… Et plus performants aussi (pour la vitesse en rafale notamment) qui sortiront en 2019. Ou 2020… Mais à ce prix là (2 499 € nu, je ne m’étais pas trop trompé finalement) : l’EOS R sera parfait pour me servir de second boitier… Complémentaire à mon reflex EOS 5DsR (je ne me passerais pas d’un viseur optique).

Et à 3500 € avec un RF 24-105 mm f/4 : il se situe entre les deux Nikon Z6 et Z7. Une bonne stratégie commerciale probablement… Notamment pour qui achète un premier boitier Full Frame. Qu’on se le dise : l’EOS R est un produit un peu plus haut de gamme que l’EOS 6D MkII. Mais moins professionnel que l’EOS 5D MkIV. Donc, idéal pour moi…

Seconde raison de craquer : son viseur électronique 3,69 Mpix, qui a l’air pas trop mal : Jusqu’à présent, tout les EVF sortis précédemment, étaient bien trop mauvais à mon goût… Mais Nikon et Canon ont bien compris, que les photographes utilisateurs de reflex, ne se laisseraient pas convaincre par un viseur médiocre.

Considérons donc ce nouveau niveau d’exigence de 3,69 Mpix (fin 2018) : comme le « minimum vital » concernant les EVF. Tout ce qui est moins bien : est « à balancer à la corbeille », c’est d’ailleurs ce que j’annonce depuis des années. Relire : Votre viseur électronique est-il… « dépassé » ?

Troisième raison de craquer : les nouveaux fichiers « allégés » C-RAW  : qui me feront économiser beaucoup de place sur mes disque durs… Et me permettront de faire quelques économies sur mon budget stockage / sauvegarde. Si vous êtes vraiment un « vrai photographe » (et pas un geek, qui s’amuse la plupart du temps davantage avec les réglages de son 4K qu’à faire des photos), si vous shootez beaucoup comme moi : alors cet argument « d’économie » d’espace est vraiment fantastique et fondamental ! Un avantage concret et pratique, en faveur des utilisateurs de Canon EOS R… lire la suite !

 

... plutôt satisfait !
ACTU : matos photo, divers
23 Rolleiflex Instant Camera, le piège à bobo ultime !

Le bobo est un « gagnant de la mondialisation » et de la modernité, dont il profite de tous les bienfaits, ou presque… Pourtant, le bobo adore le « faux rétro », paradoxalement ! Rollei vient d’inventer le piège à bobo ultime : c’est le Rolleiflex Instant Kamera.

Comble de la boboïsastion : il ne s’agit que d’un projet Kickstarter (c’est encore plus rigolo comme ça)… Le petit film promo est la caricature du « clip bobo » par excellence : réalisé à grand coup d’effets de flou, de « flare », de bichromie pastel ou de reflets à contre jour… Aucun des « codes esthétiques du hypster » n’a été oublié ! Même la musique, dans le genre « sans gluten »… Régalez-vous, c’est cadeau ! Lire la suite…

 

... m'as tu vu ?
ACTU : matos photo, divers
0 Piège à cagoles : Snapchat Spectacles 2

Après les « rétro bobos » (re lire Rolleiflex Instant Camera, le piège à bobo ultime), c’est au tour des cagoles de plages, d’être la cible des génies du marketing… Pour elles, Snapchat a conçu les lunettes caméra » Spectacle 2.

Qui contribueront à leur donner cet air intelligent… Oui, décidément on vit une époque formidable : de faux Rolleiflex pour les garçons et des lunettes roses qui filment tout pour les filles !

 

elles vous donne un air... spirituel !
000 - A LA UNE
45 Classement BCN 2017 : Canon monte encore

Annonce du classement BCN camera 2017 : Canon monte, Sony et Nikon reculent… Fuji est encore absent et c’est Olympus qui logiquement reste n°1 des hybrides et je dirais que c’est mérité ! La traduction en Français par ici…

Tout ceci est très logique… Et cela nous rappel les résultat de l’an dernier : Classement des ventes de BCN Award 2016 : Canon domine (lisez ce long article passionnant)… On constate que Fuji est bien trop cher pour intéresser la masse des photographes. Lire la suite…

 

Logique "Darwinienne" de sélection naturelle...
000 - A LA UNE
13 Yashica Y35 : le triomphe du vide abyssal et de la frime

Je ne m’attendais à rien du tout… Et ben nous n’aurons pas été déçu : l’annonce du projet « foutrac » Yashica Y35 concrétise la victoire du « vide », du bidon, de l’apparence et du marketing gadget érigé en raison d’être…

Toutefois : si il se trouve assez de « gogos » dans le monde, pour suivre et dépenser leurs sous dans ce jouet, ils auraient tord de s’en priver chez Yashica… Ce futur Yashica Y35 (dont il n’y a absolument rien à raconter tellement il est sans intérêt) : est le syndrome même du gadget « rétro-fashion ». Et dont probablement il ne restera que « fumée », dans les mois suivant sa disponibilité.

Dire que ce n’est pas le premier dans le genre et peut-être pas le dernier… Le top : ce sont ces espèces de « cartouches » ressemblant à de fausses bobines de films, dont je n’ai toujours pas compris à quoi elle pouvaient bien servir, en la présence par ailleurs d’une carte SD… Quelle époque ridicule (parfois).

 

...ridicule !
000 - A LA UNE
1 Le Chinois DJI annonce les « DJI Goggles »

Le développement des drones, n’a pas fini de nous étonner… Au delà de la simple capture photo ou vidéo, le plaisir du pilotage et de l’évasion sera probablement décuplé lorsque bientôt ce genre de « lunettes immersives », seront accessibles…

Avouez que vous donneriez cher pour essayer ça ! Le Chinois DJI a annoncé les « DJI Goggles » : probablement le prochain gadget à la mode… Lire la suite.

 

... ça déchire !
1 2 3 8