Browsing: APN : Olympus

000 - A LA UNE
62
Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO

Voici une série de quatre tableaux tout à fait passionnants, qui donnent l’équivalence des focales, des ouvertures et… des sensibilités, selon les tailles de capteurs (oui, les sensibilités) ! Quelque chose que l’on a évoqué déjà très souvent ici, mais que beaucoup de gens ont du mal accepter.

Si les utilisateurs de Micro 4/3 ne peuvent nier (car c’est visuellement facile à vérifier) que l’équivalent en ouverture de f/2 sur Full Frame : serait F/4 sur Micro 4/3…

En revanche, ils refusent généralement de croire que l’équivalent en sensibilité de 1000 ISO sur Full Frame : serait 250 ISO sur Micro 4/3… Ce qui bien entendu défavorise les capteurs Micro 4/3, qui sont de fait « moins sensibles », car ils récoltent moins de lumière vu que leur surface est plus petite. Je ne vais pas refaire ici toutes les démonstrations (il y en a plein en commentaires). Mais allez lire ce passionnant article : Equivalence Also Includes Aperture and ISO. – Lire la suite…

ACTU : matos photo, divers
15
Un catalogue commun de tous les objectifs Micro 4/3

Comme les années précédentes, l’alliance Micro 4/3 a publié un catalogue commun des objectifs M4/3 produits par les marques de l’alliance. C’est intéressant et dommage que l’existence de ce catalogue n’ait été davantage mise en avant plus tôt.

J’imagine que le membres de l’alliance Micro 4/3 doivent êtres inquiets, alors que le passage à l’hybride Full Frame semble être le tendance lourde en 2019 ? Il pèse 9.6 Mo et peut être téléchargé ici. Lire la suite…

000 - A LA UNE
41
Olympus E-M1X : le Micro 4/3 s’égare-t-il ?

Les spécifications de l’impressionnant Olympus E-M1X ont fuité vous les trouverez ici… Impressionnant, bodybuildé et moche : à mon humble avis Olympus se trompe de guerre, ils devraient changer de stratégie et abandonner la course au plus sportif.

Car de toutes façons, les pro veulent du Full Frame et ne veulent pas de ces capteurs Micro 4/3 de « seulement » 20 Mpixels : Panasonic l’a bien compris… Donc leur Olympus E-M1X ne se vendra pas très bien (comme ses prédécesseurs Olympus « pro » je parle des boitiers « sportifs » d’Olympus)… Inutile de lister toutes les caractéristiques techniques : elles sont impressionnantes (lisible sur thenewcamera.com) et tout le monde s’en fout ! Car la vraie photo c’est en Full Frame… en 2019, plus encore qu’avant !

Olympus devrait plutôt tenter de concevoir des appareils originaux, très haut de gamme, très compacts et très bien conçus, avec des objectifs encore meilleurs, encore plus pratiques, tout en exploitant les atouts spécifiques au Micro 4/3.

Olympus devrait abandonner les appareils professionnels « sportifs » et se concentrer sur un genre d’appareils très compact mais très bien finis « tels que les autres constructeurs passés en Full Frame ou en APS-C ne pourront plus en construire.

Olympus devrait également améliorer et raffiner ses design, ses interfaces graphiques : faire les meilleurs « petits appareils » du monde. Quitte à les vendre très chers, presque autant que des Leica, mais faire mieux et plus « ouvert » que Leica. Lire la suite…

000 - A LA UNE
88
Des objectifs plus légers pour nos hybrides Full Frame

En photo, ce qui compte, ce sont les objectifs… (on en avait parlé ici Ce qui compte c’est l’objectif). Mais attention : je ne pense pas forcément aux objectifs les plus performants, ni aux plus lourds… Mais plutôt aux objectifs les plus pratiques !

Ceux qui sont assez légers pour être « emmenés partout » et surtout ceux « que vous pouvez vous offrir ». Et voilà ou je veux en venir : à quoi cela nous avancerait de passer à des hybrides Full Frame plus légers, si les objectifs conçus pour eux sont plus « gros et lourds » que ceux de nos reflex actuels ?

Lorsqu’un utilisateur de reflex Full Frame prend en main les derniers Canon EOS R et Nikon Z6, il est forcément un peu déçus de ne pas gagner davantage de volume et de poids par rapport à son matériel reflex existant… La promesse du « passage à l’hybride » n’était-elle pas de nous proposer du matériel plus léger ?

Le cas du Canon EOS R et de son zoom RF 24-105 mm f/4 : La critique s’adresse surtout à Canon dont l’objectif du kit qui sera le plus vendu : le Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM aurait pu (aurait du) être plus léger et plus compact…

Même si il est un peu plus compact que l’actuel EF 24-105 mm f/4 L IS USM II : il reste toujours un peu trop gros à mon goût. Et c’est décevant, car on ne verra pas arriver une nouvelle version de ce 24-105 mm avant longtemps.

Et le prochain zoom polyvalent qui sera proposé par Canon : sera certainement un RF 24-70 mm f/2.8 professionnel, qui sera plus cher et ne sera certainement pas plus compact ! Tout juste pourrait-t-on espérer à moyenne échéance : un RF 24-70 mm f/4 L IS USM, qui serait une évolution de l’actuel EF 24-70 mm f/4 L IS USM pour reflex ?

Franchement par rapport à mon actuel Canon EOS 5DRs équipé du EF 24-70 mm f/4, je ne gagnerais rien en longueur à passer à un Canon EOS R… Décision remise au prochain modèle donc (faut d’un zoom assez compact) : peut-être gagnerais-je un capteur de 100 Pixels à cette occasion ? CF : camerasize.com :

Qu’en est-il du Nikon Z7 et de ces objectifs ? La marque a eu la très bonne idée de proposer immédiatement un premier zoom 24-70 mm f/4 très compact avec son Z6. Sage décision : sachant qu’ils avaient fait la grossière erreur de ne jamais proposer de 24-70 mm f/4 compact pour leur gamme de reflex, ce qui a mon avis, leur avait coûté pas mal de ventes (vu l’encombrement et le poids excessif de leur 24-120 mm f/4)…

Etrangement c’est désormais la situation inverse en hybride : c’est le petit 24-70 mm f/4 « compact » du Nikon Z6, qui semble manquer cruellement au Canon EOS R…  CF Camera Size

Qu’en est-il de la focale standard : le 35 mm ? Etudions le plus polyvalent des objectifs fixes maintenant : le 35 mm… Contrairement au paragraphe précédent : on est par contre un peu déçu de constater la « longueur » du Nikon 35 mm f/1.8, ci-dessous au centre…

De ce côté là, c’est le RF 35 mm f/1.8 conçu pour le Canon EOS R qui semble plus séduisant… Et ressemble beaucoup à son ancêtre pour reflex : le Canon EF 35 mm f/2 L IS USM (qui reste l’un de mes 2 ou 3 objectifs préférés justement grâce à sa petite taille, avec le Sigma 24 mm f/1.4 Art et avec le Canon EF 70-200 mm f/4 L IS USM)… Lire la suite…

000 - A LA UNE
28
Le Micro 4/3 va-t-il mourir ? Oui, je crois…

Je suis persuadé moi-même que le Micro 4/3 est mourant… Enfin : pas complètement mort. Mais le M4/3 disparaitra petit à petit, jusqu’à disparaitre totalement peut-être d’ici 10 à 15 ans. J’ai déjà expliqué pourquoi à de nombreuses reprises.

Notez bien, que ce n’est pas ce que je souhaite (ce que je souhaite n’est pas la question) : mais juste ce qui me parait logique… Et comme souvent je ne suis pas le seul. Voici l’avis de Tony Northrup. Quel est votre avis ?

ACTU : matos photo, divers
68
Le reflex a encore de beaux jours devant lui…

Les chiffres de vente d’appareil photo numérique CIPA sont sortis, pour le mois d’aout… C’est très intéressant de regarder ça… Car durant les prochains mois, on devrait assister une progression légère des vente d’hybrides, grâce aux Canon EOS R et Nikon Z.

Il y a plusieurs façons de lire les deux courbes publiées par Canon News : celle des reflex (en bleu DSLR) et celle des hybrides en Orange  (MILC veut dire Mirorless Interchangeable Lens Camera). Le premier point de vue : c’est de se dire que si l’on continue comme ça : il se vendra bientôt autant de mirorless, que de reflex… Oui, ça c’est l’évidence, peut-être d’ici deux à trois ans les courbes se croiseront.

J’ai tiré quelques lignes droites, pour me faire une idée ! Si les tendances des ventes restent identiques : il se vendra autant d’hybrides que de reflex, à partir de janvier 2021 (seulement)… Donc, en attendant 2021 : le nombre de reflex en circulation, continuera de croitre plus vite que le nombre d’hybrides !

Oui, car il se vend encore effectivement en ce mois de septembre 2018 : presque deux fois plus de reflex chaque mois, que d’hybrides. Et oui : c’est ce qui est indiqué sur cette courbe (si vous croyez ces informations)… Et vu le nombre incroyable de reflex numériques qui ont étés vendus depuis 18 ans : on peut dire que la « base installée » de reflex est immense, comparé au très petit nombre d’hybrides qui se vendent depuis 8 ou 9 ans environ. D’autant que les ventes mensuelles de reflex entre 2002 et 2012 étaient bien supérieures à celle post 2014 (ce graphique ne commence qu’en 2012).

Curieusement les vente d’hybride n’ont jamais vraiment « décollées »… La progression est très, très lente ! On assiste seulement depuis 6 ans, à un tassement progressif des ventes de reflex.

Pire : aviez-vous seulement pris conscience, qu’en ce mois de septembre 2018 : l’immense « parc installé » de reflex continue de croitre plus vite, que le minuscule parc d’hybrides installés ?  Et oui, car n’oubliez pas que en ce moment même : il se vend deux fois plus de reflex que d’hybrides… Etiez-vous conscients de cela ? Etiez-vous conscient que en terme de nombre d’appareils photos en circulation : l’hybride ne cesse de reculer ? Et ceci depuis 10 ans…

Lire la suite !

000 - A LA UNE
91
L-Mount alliance, la vraie photo c’est au Full Frame

Tout juste 10 ans après les premiers hybrides M4/3 de Panasonic, ce format semble coincé dans une impasse, limité par la taille de ses capteurs. Une nouvelle alliance « L-Mount » (Panasonic, Leica, Sigma) se donc tourne vers le Full Frame.

Depuis le temps que je le dis (moi qui ai fait un peu moins de 10 ans de photo professionnelle en diapos 24×36 jusqu’en 2001) : « La vraie photo, c’est au Full Frame »… Il me semble que les 18 années (bientôt 20) que nous venons de connaitre marquées (pour le grand public) principalement par l’APS-C et le Micro 4/3, n’auront été qu’une période de transition. Une sorte de purgatoire ! Avec des formats APS-C et Micro 4/3 un peu « bâtards », dont la taille était surtout dictée par des raisons de « cout de production » des capteurs…

Des formats APS-C et Micro 4/3 qui se sont imposés pour le plus grand nombre, car il était également difficile de miniaturiser suffisament les reflex Full Frame, (à cause de leur système de miroirs et de prismes).

Epoque révolue bientôt ! La transition du reflex vers l’hybride (si décriée à cause de l’indigence des EVF jusqu’alors), va permettre enfin cette miniaturisation (relative), dès que le problème du viseur sera totalement maitrisé (très bientôt donc). Autorisant enfin, le retour au « vrai format » : c’est à dire, le 24×36 car il présente le meilleur compromis taille / efficacité, jusqu’à présent…

Il y a donc six acteurs majeurs de l’industrie, qui sont tombés d’accord la dessus… Un capteur plus petit : c’était bien pratique c’est vrai… mais quand même un peu trop petit. Alors qu’un capteur plus gros que le 24×36 : ce serait beaucoup trop cher… Et je crains d’ailleurs que Fuji ne se soit « un peu égaré » dans une impasse « intéressante et originale », mais une impasse quand même. Ils auraient du foncer vers le Full Frame… D’ailleurs, dans la bouche de Panasonic, on peut entendre :

« Leica designed the original 35mm camera: they know what they’re doing »

Cela va faire « bouger les lignes » : car voici un quatrième acteur majeur qui proposera désormais des hybrides Full Frame. Nous vivons ces dernières semaines « en direct » une des transitions majeures de l’histoire de la photographie. Telle qu’il n’en existe que quelques unes par siècles… Avant cet épisode il y avait eu : l’invention du 24×36 chez Leica en 1914, puis l’invention du reflex vers 1959, puis la démocratisation de l’Autofocus vers 1985 / 1987, avant le passage au numérique vers l’an 2000 / 2001…

Puis (je crois), la transition suivante à la quelle nous assistons dès aujourd’hui : sera le retour vers le « tout 24×36 » qui se fera simultanément à la disparition progressive du reflex traditionnel…  Que vont devenir les reflex Full Frame de Pentax, face à cette déferlante ? A suivre…

MAJ : les communiqués de presse officiels  en Français : 

25-09-2018 – Le premier appareil photo hybride plein format sans compromis développé par Panasonic

25-09-2018 – OBJECTIF GRAND ANGLE LEICA DG VARIO-SUMMILUX 10-25 MM f/1.7

25-09-2018 – Pionnier par ses innovations : Panasonic célèbre les 10 ans de ses hybrides LUMIX G

25-09-2018 – Panasonic lance LUMIX PRO

25-09-2018 – MISE A JOUR FIRMWARE LUMIX

(…)

The L-Mount Alliance: a strategic cooperation between Leica Camera, Panasonic and Sigma

Cologne, 25 September 2018. At the company’s press conference prior to the opening of photokina 2018, Leica Camera AG, Panasonic and Sigma announced a strategic partnership. The ‘L-Mount Alliance’ is a previously unparalleled form of collaboration that will particularly benefit the customers of all three partners. The collaboration enables Panasonic and Sigma to make use of the L-Mount standard developed by Leica for their own developments and to offer both cameras and lenses utilising this lens mount. As a joint effort of all three partners, this alliance will increase the importance of the L-Mount technology to the world of photography even further.

Due to their numerous interchangeable components, system cameras are extremely versatile and can be individually configured for a wide range of photographic needs. Here, the bayonet is the most important interface, because the lens makes a decisive contribution to imaging performance and, in turn, to the quality of the final results. Thanks to the strategic partnership between Leica, Panasonic and Sigma, customers will be able to choose from a much wider selection of cameras and lenses without having to limit themselves to a particular brand, as all three brands will share the same proprietary bayonet mount. Lire la suite…

APN : Canon
38
Fuji + Olympus + Pentax = 13% du marché ?

Je ne sais comment il faut « tourner » les chiffres pour ne déplaire à personne, les chiffres sont cruels. En 2018 ces 3 marques : Fuji + Olympus + Pentax (Ricoh) ne représenteraient que 12,7% du marché des appareils à objectif interchangeable. au Japon.

En d’autres terme : c’est Canon qui s’arroge la moitié du marché avec 49,1% (en hausse de +3,9 % grâce probablement à ses hybrides APS-C). Visiblement c’est la marque qui souffre le moins de la baisse globale du marché photo. Suivi de Nikon (avec 1/4 du marché, soit 24,9% une proportion qui reste stable). Suivi de Sony (avec 13,3% en hausse légère de +2,9%).

Etonnement les part de marché sont en proportions quasi identiques pour ce qui concerne les appareils à objectifs fixes (compacts). Ce que l’on constate c’est la chute progressive du marché des hybrides Micro 4/3. Comme je l’avais prédit il y a assez longtemps : les smartphones après avoir « mangé » le marche des compacts, commencent à grignoter le marché des hybrides « entrée de gamme ». C’est logique.

Ajoutez à cela que les Micro 4/3 sont en même temps attaqués (par en haut), par les hybrides APS-C d’entrée de gamme. Une niche ou Canon est devenu n°1, grâce à ses excellents EOS M équipés du meilleur AF Live View (le plus agréable à utiliser), dans un marché ou une gamme optique limitées à une dizaines d’objectif n’est pas un handicape (mais au contraire : presque un argument marketing simplifiant la vision de la gamme). Relire : Canon EOS M50 meilleur que les Fuji X-100T et Sony A6000.

Le Micro 4/3 lui, a le « cul entre deux chaises » et est attaqué sur deux fronts. Il n’est ni assez performant pour rivaliser avec les APS-C et Full Frame (qui montent et finiront par devenir de plus en plus accessibles). Ni assez compact et bon marché, pour se défendre face aux smartphones (et même face à des compacts experts comme le Canon G1X MkIII). Olympus vient d’ailleurs d’annoncer des résultat en baisse de 11% concernant son secteur « mirorless » : un signe inquiétant, déjà que leur part de marché a sensiblement baissée. Lire la suite…

000 - A LA UNE
26
Ventes d’hybrides : Canon toujours devant Sony

Le Classement des ventes au Japon est sorti pour janvier 2018 (traduction en Français)… Etonnant de constater que Canon est toujours second derrière Olympus, et devant Sony, pour les ventes d’hybrides.

Après tout le mal que l’on a entendu dire des EOS M (à droite ou à gauche), cela démontre bien qu’il ne fait pas accorder trop de crédit aux sites « geeks » (ou les rédacteurs de s’occupent que de leurs propres désires, mais ne comprennent pas vraiment les besoins des utilisateurs réels)… Les conseilleurs, ne sont pas les payeurs…

Relire notre analyse de l’état du classement en fin d’année 2017. Sachant que Nikon et Canon n’a même pas encore débarqué sur le marché des hybrides Full Frame, je ne sais trop ce que cela nous réserve pour l’avenir…

Il me semble que Olympus ne restera pas éternellement en tête, si ils refusent de s’intéresser aux hybrides Full Frame. Sachant que Nikon prépare activement son hybride Full frame « pro », que Canon y viendra aussi (mais sans trop se presser, car vu l’état de la technologie des viseurs électronique : il n’y a pas de quoi se précipiter)… Lire la suite.

 

000 - A LA UNE
38
Comparatif : le Sony A7R III échoue au test de la pluie

J’avais écrit un jour que les hybrides Sony étaient des « appareils de salon »… Que n’avais-je dit ce jour la ? Une chose que pourtant Imagine Ressources a pu confirmer, avec un test de résistance à la pluie, auquel seul le Sony A7 RIII a « totalement échoué ».

Alors que le Canon EOS 5D MkIV et Olympus OM-D E-M1 MkII réussissaient sans problème et que le Nikon D850 réussissait presque parfaitement lui aussi. Leur conclusion : “Sony needs to up their environmental-sealing game if they want to compete in this high-end/professional market segment”. Par ici…

1 2 3 11