Browsing: APN : Canon

000 - A LA UNE
37 Quatre nouvelles bombes Sigma… à venir !

Sigma fait flotter depuis 2 ou 3 ans un vent d’optimisme sur une industrie photo plutôt morose. Voici les nouvelles bombes que Sigma prépare (via Nokishita) ! On peut supposer qu’elles vont encore nous impressionner, pour notre plus grand bonheur.

Pas moins de quatre optiques viennent de « fuiter » ! Un indispensable zoom  : 24-70 mm F/2.8 DG OS HSM | Art... Un fixe hyper grand angle  : 14 mm F/1.8 DG HSM… Une belle longue focale à très grande ouverture  :  135 mm F/1.8 DG HSM | Art… Et un long télézoom pour viser loin  :  100-400 mm F/5-6.3 DG OS HSM | Contemporary

Sigma 24-70 mm F/2.8 DG OS HSM | Art : il est beau, celui-ci va avoir un succès énorme (surtout chez les Nikonistes) ! Et (vu d’ici) il n’a pas l’air trop énorme…

Sigma 14 mm F/1.8 DG HSM | Art : Le tout premier concurrent (à ma connaissance), à l’increvable Canon EF 14 mm f/2.8 L USM… Celui-ci : je le veux !

Sigma 135 mm F/1.8 DG HSM | Art : grande ouverture et longue focale, une arme à portrait… Intéressante aussi pour le sport…    Lire la suite, vite ! ! !

 

... Sigma est génial !
000 - A LA UNE
15 Calendrier 2017 de sortie des prochains Canon EOS

Voici la traditionnelle mise à jour mon calendrier prévisionnel (et hypothétique) du renouvellement des prochains Canon EOS. Pour ce qui concerne Nikon, j’avais fait le même genre de prévisions par le passé (il y a très longtemps), mais j’y ai renoncé ensuite car le rythme de renouvellement des Nikon est assez chaotique.

Avouons aussi, que le sujet ne m’intéresse pas autant… Du moins tant que Nikon n’aura pas fait de réels progrès en colorimétrie (ahhh, ces ciels violets qui ne sont jamais assez cyans) ! Et tant que Nikon ne propose aucun zoom 24-70 mm f/4, efficace, stabilisé, léger et accessible (à moins de 1000 €)… Deux handicapes, qui ne m’encouragent guère à conseiller l’achat d’un reflex Nikon full frame en ce moment (relire : « Nikon Extraordinary Loss » et annulation des Nikon DL). Mais revenons plutôt aux prochains Canon (au passage, visitez ce petit tableau récapitulatif des sorties des gammes de reflex Canon EOS… par ici  qui permet de constater que le nombre de gammes et de modèles d’EOS est plutôt en expansion) :

Tableau complet, par ici

Le Canon EOS 6D représente désormais une gamme full frame, compacte et spécifique à lui tout seul. Relire notre test terrain de l’EOS 6D au Japon… Voilà presque 5 ans qu’il existe : son remplacement me semble tout à fait imminent. On attend évidemment un nouvel Autofocus « à jour »… (il est toujours équipé de l’ancien AF à 11 collimateurs (très efficace, mais un peu frustrant à la longue)… Une montée du capteur à 24 Mpix, ou même à 28 Mpix (comme l’EOS 5D MkIV), est envisageable : relire Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016.

EOS 6D (22 MP) : 17 septembre 2012 (longévité de 52 à 60 mois ?)

EOS 6D MkII (24 à 30 MP ?) : mars 2017 à septembre 2017 ?

Canon EOS 6D

Depuis le premier EOS 5D de 2005 (qui avait fait un carton mondial et son successeur l’EOS 5D MkII qui avait révolutionné la vidéo Full HD), les reflex Canon les plus attendus sont certainement ceux de la série EOS 5D… En cette fin 2015, tout le monde espère impatiemment un remplaçant à l’EOS 5D MKIII. Je pense qu’il ne devrait pas trop tarder : Lire la suite…

 

... quel sera votre prochain Canon ?
APN : Canon
18 Appareils et marques qui ont gagné le World Press 2017

Voici encore un article qui ne va pas nous réconcilier avec les fans club de Nikon, de Sony, de Leica, de Pentax et de Fuji… Désolé les gars, ce n’est pas moi : c’est le site Espagnol Photolari.com, qui s’est amusé à mettre en tableaux très lisibles, les appareils et marques « gagnantes » des World Press 2017.

Rappelez-vous des statistiques de l’an dernier : World Press 2016 : toujours Canon devant… Et celles de l’année précédente : World Press 2015 : Canon domine le classement.

Et cela donne ceci en 2017, pour les modèles d’appareils  : sans conteste, les Canon EOS MkIII et EOS 1DX sont les appareils de référence des reporters… Suivis d’assez loin par les Nikon D810 et D4s. Visiblement les pro n’ont pas grand chose à faire de la sois-disant meilleure dynamique des capteurs Sony qui équipe les Nikon… Pas un seul Sony par ailleurs, que beaucoup considèrent pour le moment : inadaptés au travail professionnel. Pas certain que cela change rapidement (on verra l’an prochain)…

Ce qui compte : c’est l’ergonomie, la colorimétrie, la gamme optique : comme je vous l’explique depuis des années (tout ce qui manque à Sony)… Le Fuji X-T1 fait son entrée, dominant pas mal de modèles Nikon, d’ailleurs mon hypothèse depuis plus d’un an, est que beaucoup d’ex Nikonistes passent progressivement en Fuji. Ce tableau me conforte dans cette hypothèse. D’après Photolari.com :

La meilleure photo sacrée cette année (An Assassination in Turkey World Press Photo of the Year, first prize singles), a d’ailleurs été prise par l’appareil le plus utilisé par tous les photographes de presse : le Canon EOS 5D MkIII… A 1600 ISO ! Pas mal pour un appareil qui a été tant critiqué sur les forums à cause (parait-il) : de ses performances perfectibles en haute sensibilité…

Et maintenant voyons ce que ça donne, pour les marques d’appareils : une photo sur deux gagnante du World Press Photo 2017, est prise par un Canon… Seulement trois sur dix, par un Nikon. Et Fuji fait une « petite entrée » au palmarès à 8%. Pentax et Leica ramassent quelques miettes. D’après Photolari.com  :

Lire la suite…

 

... domination hégémonique ?
000 - A LA UNE
14 Le Canon EOS 77D progresse et remplace l’EOS 760D

En perdant un « zéro », le successeur du Canon EOS 760D voit sa dénomination se rapprocher un peu plus de celles des reflex experts « intermédiaires » : par exemple l’EOS 80D, un modèle adopté par de nombreux vidéo blogueurs…

Du coup, on se demande comment l’EOS 77D s’appellera, dans trois générations ! Peu importe… Ce qui compte c’est le nouveau capteur de 24 Mpix (déjà bien connu et apprécié) doté de la technologie AF Dual Pixel, bien utile pour faire le point en Live View et en vidéo. Capteur qui a vu sa dynamique progresser (j’entend déjà les « haters » : rassurez-vous, elle sera toujours bien assez suffisante pour ce que vous aurez besoin d’en faire : je vous l’assure)…

Cette technologie Dual Pixel, est donc généralisée à presque toute la gamme Canon EOS désormais : les Full Frame professionnels EOS 1Dx MkII, l’EOS 5D MkIV (mais pas l’EOS 5DsR de 50 Mpix)… Mais aussi les APS-C experts : EOS 7D MkII, EOS 80D, EOS 77D… Sans oublier le reflex APS-C d’entrée de gamme : le petit EOS 800D (annoncé aujourd’hui aussi, il est le successeur de l’EOS 750D : une version simplifiée de l’EOS 77D). Et pour finir  l’EOS M5 et l’EOS M6 (le petit frère du M5, annoncé aujourd’hui également, qui est privé de viseur intégré mais accepte un viseur électronique amovible).

On notera l’ajout du Mode Anti Flicker (Anti scintillement, bien utile face aux néons, relire : Le Mode Anti Flicker, une première…). Le passage au processeur Digic 7, alors que l’EOS 80D en était resté au Digic 6.

Notons aussi l’adoption d’un système AF à 45 collimateurs croisés, avec collimateur central sensible à -3 IL et 27 collimateurs discriminants à f/8 : ce qui devrait donner à ce petit reflex une belle réactivité et une belle polyvalence. Lire la suite…

 

Une petite bombe ?
APN : Canon
18 Bientôt les Canon EOS 77D, Canon EOS 800D et EOS M6

Les fuites sont quasiment complètes avec les infos concernant les prochains reflex Canon EOS 800D, Canon EOS 77D (remplaçants des EOS 750D et 760D). Ainsi que le petit mirorless Canon EOS M6… Annonces officielles très prochainement.

On notera la généralisation du très bon capteur de 24 Mpix Dual Pixel sur les reflex d’entrée de gamme. Ce qui est un peu décevant par contre, c’est l’écran orientable et tactile des petits reflex reste « latéral ». Ce qui est peut-être très bien pour les blogueurs vidéo, mais moins pour les photographes à mon avis.

Dans le détail, caractéristiques du Canon EOS 77D (via Nokishita: il remplacera le Canon EOS 760D, le modèle d’entrée de gamme « un peu plus cher ». Car il dispose de l’indispensable écran monochrome à droite sur le capot supérieur. Reconnaissable à sa molette des modes sur le coté gauche. Lire la suite…

Résolution : 24.2 million pixels
Processeur : DIGIC 7
AF : Dual pixel CMOS AF
AF : 45 points
Rafales : Up to 6 im/sec
Sensibilité ISO : 100 – 25600
Ecran orientable : Type 3 Touch Panel Bali Angle LCD
Wi-Fi / Bluetooth
Taille : 131.0 × 99.9 × 76.2 mm
Poids : 540 g

 

... on ne change pas une équipe qui gagne !
000 - A LA UNE
41 80% Canon, 20% Nikon (et 0% mirrorless) ?

Je ne résiste pas à la tentation taquine de partager ce soir avec vous, le mail reçu d’un de nos fidèles lecteur (merci Rage)… qui nous écrit ceci :

« Salut Jean-François, j’espère que tu vas bien. Pour le buzz, le commentaire du jour est signé Ken Rockwell :  « 80% Canon, 20% Nikon »

« I know you looked, too.  I saw 80% of the guys at the Superbowl shooting the Canon 1DX Mk II and maybe 20% shooting the Nikon D5. While your count probably varies, I saw no mirrorless, just as I suspected.

Mirrorless is just for fun, not pro sports, regardless of what you see in advertisements for them. No one needed flip screens to shoot from over their heads; real shooters know how to point a camera by feel. 

DSLRs rule for serious work; mirrorless is for fun for those with money to burn. » Lire la suite…

 

mirrorless for fun for those with money to burn
000 - A LA UNE
52 Après un zoom trans standard quel second objectif ?

Voilà une grande question, que s’est déjà posé tout photographe débutant… Et même tout photographe expert, dans la variante : « en plus de mon zoom trans-standard, quel (s) objectif (s) emporter sur le terrain » ?

Je vais modestement tenter de vous donner ma vision des choses dans la cadre du reportage en voyage… Mais il peut évidement exister d’autres vision des choses que celle-ci. Déjà, avant même de parler d’un second objectif, revenons rapidement à la question du premier objectif…

Généralement je choisi par soucis de polyvalence : un zoom équivalent à 24-70 mm f/4 (en 24-36 mm). Car il représente le meilleur compromis qualité, polyvalence, poids, encombrement : spécialement le Canon EF 24-70 mm f/4 stabilisé, qui reste sans aucun équivalent chez d’autres marque (le troisième à droite ci-dessous – A comparer au 24-70 mm f/2.8 Nikon à droite, que je considère trop encombrant pour voyager confortablement. Même reproche au 24-120 mm et 24-105 mm).

Mais certains préféreront éventuellement comme objectif de base, un autre type de zoom (plus long, ou même plus large comme le Sigma 24-35 mm, ou plus qualitatif avec une ouverture à f/2.8 constante). Ou encore un objectif fixe : il y a les fans du 35 mm, du 50 mm, ou même du 40 mm (que je préfèrerais si on m’obligeait à me contenter d’un seul unique objectif). Relire : Qu’y a-t-il dans mon sac photo ?

L’objectif fixe unique : c’est aussi une solution très formatrice, mais très exigeante et tellement moins pratique qu’un zoom… Je dois vous dire que c’est avec un objectif fixe, que j’ai appris et pratiqué la photo durant mon enfance… Jusqu’à ce que j’ai une vingtaine d’année et que ça m’a plutôt réussi. Aurais-je apris de la même façon avec un zoom ? Je ne sais pas…

Petite précision technique avant de commencer : toutes les focales que je vais évoquer ci-dessous, le sont en « Full Frame » : équivalent 24×36. Car pour moi, la « vraie photo » en 2016 : c’est « au Full frame » et rien d’autre… Notamment car on ne manque pas de solutions performantes et presque économiques en Full Frame pour débuter « sérieusement ». Par exemple : le Canon EOS 6D (à prix cassé en attendant son remplaçant), ou le Nikon D750 (sous réserve de trouver le bon zoom trans-standard)…

Et beaucoup de boîtiers d’occasion, comme les Canon EOS 5D MkIII, ou même MkII (bien que un peu dépassé en 2016, je l’ai utilisé avec bonheur durant plusieurs années et réalisé des images fantastiques avec). Mais vous pouvez aussi débuter en APS-C ou en Micro 4/3 :

> Alors, si vous optez pour un boitier à capteur APS-C : vous devrez diviser les focales dont je parle par x1,5 (et par x1,6 pour Canon), afin de connaitre la focale que vous devez acheter en APS-C. Par exemple : il faudrait un 16 mm en APS-C, pour obtenir le 24 mm dont je parle ci-dessous.

> Et diviser par x2 pour le micro 4/3. Par exemple il faudrait un 12 mm en micro 4/3, pour obtenir le 24 mm dont je parle ci-dessous.

> Tout ça sans oublier de faire la division équivalente pour la profondeur de champs (relative à une ouverture donnée) : afin de connaitre l’équivalent que l’on obtiendrait en Full Frame… Par exemple il faudrait une ouverture de f/1.4 en micro 4/3, pour obtenir un résultat équivalent à une ouverture de f/2.8 en 24×36 dont je parle ci-dessous…

Ci-dessous : une image réalisée au 24-70 mm f/4, qui m’a permit de réagir très vite alors que je n’avais pas de recule, ni le temps d’organiser la scène :

Premier cas de figure : vous souhaitez vous limiter à deux objectifs seulement  –  Et bien dans ce cas-là, mon choix irait sans doute vers une focale fixe un peu longue et à grande ouverture si possible… Par exemple un 85 mm à f/1.4, ou f/1.8. Ou encore vers ce merveilleux petit EF 100 mm f/2 (dès 450 €) : si léger, performant et compact.

Il est aussi possible d’opter pour un 100 mm f/2.8 macro, ou un 135 mm f/2 macro. Ce type d’objectif ne servant pas seulement à la macro (que je pratique pas), mais devient aussi un fabuleux objectif à portraits.

On peut aussi opter pour un télé-zoom pas trop lourd, comme le 70-200 mm f/4. Mais les résultats ne sont pas comparables à ceux par exemple d’un 85 mm f/1.4.

Pas mal de gens vous recommanderont un 50 mm ou un 35 mm f/1.4… Pourquoi pas, mais c’est un peu une tarte à la crème de la photo. Je trouve ça assez chiant les photos faites au 35 ou au 50 mm. En tous cas, vous verrez moins la différence entre votre zoom en position 35 ou 50 mm et ce second objectif, que si vous optez pour un « petit télé » comme un 85 mm (surtout si vous le choisissez à f/1.4). Lire la suite…

 

... une décision difficile !
000 - A LA UNE
36 Classement de ventes de BCN Award 2016 : Canon domine

Petite info « un peu provoc »… relative au « Canon bashing » permanent qui est de bon ton sur le web photo depuis quelques années. Les BCN awards 2016 pour le marché Japonais ont sacré Canon gagnant, sur presque toutes les catégories en 2016…

Rappelons que BNC se base sur les données récoltées chez environ 2/3 de distributeurs au Japon. Ce qui donne pour 2016 :

Parts de marché pour les APN Reflex 2016 (au Japon)

1 – Canon 63.3% (56.2% in 2015)

2 – Nikon 31.6%

3 – Ricoh (Pentax) 4.8%

Parts de marché pour les APN Mirrorless 2016 (au Japon)

1 – Olympus 26.8

2 – Canon 18.5% (à comparer aux 13.6% en 2015)

3 – Sony 17.9%

Parts de marché APN à objectifs non interchangeables 2016 (au Japon)

1 – Canon 27.3%

2 – Nikon 22.1%

3 – Casio 19.3%

Parts de marché pour les objectifs 2016 (au Japon)

1 – Canon 24% (24.1% in 2015)

2 – Sigma 14.3%

3 – Nikon 12.5%

Notre analyse :  mais que dire de l’absence de Fujifilm… qui ne parvient pas à grimper dans le top trois, dans aucunes catégories ? Et bien tout simplement que Fuji reste trop cher…

Leur excellent capteur, la colorimétrie subtile… et le design « branché » (et quelque peu élitiste) des séries X, ne suffisent visiblement pas à convaincre. Du moins pas au delà d’un cercle un peu restreint d’amateurs fortunés. Lire la suite…

 

Parts de marchés... dans le secteur de la photo
1 2 3 63