Browsing: TEST : Compacts experts

000 - A LA UNE
57 Prise en main Canon EOS M50 – Partie 1/2

La nouvelle petite merveille accessible de Canon est arrivée : le Canon EOS M50 est disponible en Kit avec le EF-M 15-45 mm f/3.5-6.3 IS STM pour seulement 699 €… Il fallait essayer ça et accessoirement, le comparer au Canon EOS 200D et même au Canon G1X MkIII le compact APS-C des experts.

Je me suis rendu à la petite boutique Camara à Paris 9em (merci à Philippe qui accueil toujours nos lecteurs avec attention)… Ou j’ai pu prendre en main longuement ce Canon EOS M50 (dont vous retrouverez toutes les caractéristiques détaillées ici). Dès la prise en main, je suis tombé un peu amoureux… Tant que j’y suis : visitez par ici, la (courte) gamme des objectifs Canon EOS M. On en parlera dans la seconde partie de cet article.

Ce mini reflex (ok, ce n’est pas un reflex mais il leur ressemble tellement), est minuscule et léger. Son ergonomie est (presque) parfaite, le viseur est assez correct (du moins dans la norme des EVF actuels). Pour un prix de seulement 699 € avec un EF-M 15-45 mm f/3.5-6.3 IS STM (équivalent à un 24-72 mm) : on ne peut pas vraiment se plaindre.

Je dirais que c’est une parfaite alternative au Panasonic GX80 que je considérais comme la meilleure affaire dans les hybrides d’entrée de gamme. Il y a déjà deux ans… Deux ans plus tard, l’EOS M50 le surclasse à mon avis, grâce à une colorimétrie plus agréable et à son capteur APS-C de 24 Mpix, (qui est bien plus intéressant que capteur Micro 4/3 de seulement 16 Mpixels du GX80). Relire : Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace.

Mais l’EOS M50 concède quelques petites absences, plus ou moins gênantes selon le photographe que vous êtes : étrangement pas de Mode panoramique (pourtant apparu sur le Canon G1X MkIII). Et pas d’obturateur électronique 100% silencieux accessible en Modes PASM (mais il existe un Mode scène 100% silencieux utilisant un obturateur électronique).

Pour autant, je sens que cet EOS M50 (caractéristiques détaillées ici), va peut-être dépasser la bonne note attribuée au Canon EOS 200D. Ce petit Canon EOS 200D (j’en possède un), qui serait actuellement le reflex APS-C que l’on pourrait considérer comme « le plus proche », par son prix et ses caractéristiques… Relire notre test du Canon EOS 200D ici)…

Taille, poids et design – Oui, le Canon EOS M50 est vraiment minuscule, notamment si vous l’équipez du petit objectif pancake EF-M 22 mm f/2.8 STM (seulement 219 €, à ce prix là : pourquoi s’en priver). En plus : je le trouve très mignon, vraiment très réussi esthétiquement.

Petite parenthèse : avec une étonnante régularité je trouve le design des EOS Canon plus esthétique, plus simple et plus efficaces… que le design des autres marque (désolé, mais c’est comme ça, j’écris les choses comme je les vois)… Et ceci sans artifices injustifiés, ni le moindre besoin de « molettes à l’anciennes » ou autres gadgets inutiles et désagréables (je vise par exemple, ce système de réglage ISO « à l’ancienne » de certains Fuji : le gadget idiot par excellence).

Il y a parfois quelques ratés bien entendu (toutes les marques peuvent se tromper) : comme le G1X MkII par exemple qui était peu convaincant au niveau de la prise en main. Mais Canon avait corrigé le tir très efficacement avec le modèle suivant : l’excellent petit Canon G1X MkIII (relire notre  Test du Canon G1X MkIII : compact APS-C des experts).

On pourra d’ailleurs hésiter entre Canon EOS M50 et Canon G1X MkIII : tous les deux partagent de nombreuses caractéristiques… Même capteur, même type d’AF, même viseur, même qualité d’image, même couverture du zoom, même petit flash et quasiment la même réactivité…

Mais le Canon EOS M50 a l’avantage de profiter d’objectifs interchangeable (même si le choix est serré) et d’un prix (de départ) bien plus sage…. Mais il a aussi le désavantage face au G1X MkIII, de ne pas pouvoir être glissé dans la poche d’une veste. A part cela : les deux sont relativement équivalents…

La finition est très bonne : par exemple j’aime beaucoup cette molette « aplatie » qui cercle le déclencheur… Très ludique à manipuler, très efficace et très jolie en plus : ce qui démontre qu’en 2018, on peut encore innover en matière de « molettes ». Par défaut, les touche M/Fn sur le dessus est configurée pour régler la sensibilité (comme on pouvait s’y attendre). Certaines touches sont configurables par ailleurs (mais pas autant qu’on pourrait en rêver)… Lire la suite…

 

... la petite merveille est arrivée !
000 - A LA UNE
3 Test terrain : Canon G1X MkIII à Hong Kong (1/3)

C’est peu dire que depuis des années, j’attendais l’arrivée d’un compact APS-C équipé d’un zoom… Le Canon G1X MkIII est le tout premier (et unique) compact APS-C suffisamment compact (390 gr), équipé d’un zoom 24-70 mm f/2.8-5.6 rétractable, capable de rentrer dans une poche de veste.

Avant lui, les photographes exigeants ne disposaient que de quelques compact APS-C à focales fixes : le plus recommandable étant certainement le génial petit Ricoh GR II dont le poids reste raisonnable et le design plat efficace pour se glisser dans une poche : https://goo.gl/iRJSiw

Et pour mieux mesurer « d’ou l’on vient » : signalons aussi l’existence depuis 2013, du Leica X-Vario (de 16 Mpixels) équipé d’un zoom 28-70 mm f/3.5-6.3 (assez sombre vue sa taille). Mais cet objectif ne débutait hélas qu’au 28 mm et l’ensemble était encombrant et lourd : à 680 gr, on ne peut parler de compact (comparaison : https://goo.gl/TBmfFB ). Ce X-Vario (qui semble n’avoir pas connu de descendance), ne proposait pas de viseur mais coûtait la somme faramineuse de 2400 €.

Bref : mesurer à quel point ce Canon G1X MkIII est révolutionnaire, aidera peut-être à comprendre certains compromis qui ont du être faits au niveau de la luminosité de son zoom. Nous y reviendrons…

Un capteur de reflex APS-C dans un corps de compact – A l’annonce du Canon G1X MkIII et de son 24-70 mm f/2.8-5.6, j’ai donc vendu mon précédent « compact » : le minuscule Panasonic GM1 et son zoom rétractable 12-32 mm f/3.5-5.6 (24-64 mm), que j’avais pourtant beaucoup apprécié ces dernières années… En dépit d’une ouverture moyenne, il était pratique, vu sa taille et son prix serrés. Je l’appréciais notamment avec le zoom ultra grand angle orthoscopique 7-14 mm f/4 : qui est sans doute un des plus intéressants zooms jamais produit par Panasonic… Oui mais voilà : mais je me suis lassé de sa colorimétrie trop éloignée de celle de mes reflex Canon.

Même après la création d’un profile personnalisé Color Checker Passeport, ses RAW me demandaient trop d’ajustements en post traitement, avant que je ne sois satisfait des couleurs. Et je ne l’étais jamais totalement… Même problème avec son ratio de capteur 4/3, qui finalement faisait « un peu tache » dans mon catalogue Lightroom.

Alors qu’avec ce Canon G1X MkIII, je redécouvre les joies d’un capteur APS-C de reflex au ratio 3/2… Avec des performances et des couleurs quasi identique à celles de mon EOS 200D (qui lui aussi est nouveau et à remplacé le vénérable EOS 100D)… Du coup, l’ensemble est beaucoup plus cohérent dans Lightroom.

Et plus léger dans le sac aussi… Imaginez à quel point je me sens léger, lorsque je laisse mon Full Frame et son zoom EF 24-70 mm f/4 L IS USM à la maison (et encore celui-ci est un des plus légers de sa catégorie). Ainsi, l’autre jour j’ai fait « ma journée de photo » à Hong Kong avec deux appareils : D’abord le Canon G1X MkIII qui me permet de profiter de la polyvalence de son zoom couvrant du 24 au 70 mm. Et en complément (pour la belle image) : mon canon EOS 200D équipé du EF 35 mm f/2 L IS USM (équivalent à un 56 mm) et du « petit » EF 85 mm f/1.8 (ce qui donne un équivalent 136 mm), je l’aime bien car il est ultra léger et ultra compact…

Certains jour je pourrais « panacher » le 24-70 mm du G1X MkIII (pour faire face à n’importe quelle situation), avec mon reflex Full Frame (pour la belle image). Qu je pourrais équiper d’une (ou plusieurs) de mes optiques fixes… A choisir entre le Sigma 24 mm f/1,4, le Canon EF 35 mm f/2, le Sigma 50 mm f/1.4, le Sigma 85 mm f/1.4, le Canon EF 85 mm f/1.8, ou le EF 100 mm f/2.8 Macro L IS… Le gain de place autorisé par le 24-70 mm du G1 X MkIII, me permettra d’emporter une ou deux optiques fixes de plus, dans un sac assez petit…

Laisser mon zoom EF 24-70 mm f/4 L IS USM à la maison : voilà un peu l’idée qui se cache derrière l’utilisation de ce G1X MkIII, qui me permet de gagner « de la modularité ». Lire la suite…

 

Le seul compact APS-C avec zoom 24-70 mm
000 - A LA UNE
85 Test élogieux du compact APS-C : Canon G1X MkIII

Le premier test assez élogieux, du Canon G1X MkIII est paru chez ePhotozine… A-t-on vraiment besoin d’acheter un hybrides APS-C, lorsque l’on peut s’offrir un compact APS-C comme celui-ci ? C’est à ce demander…

Canon vient ainsi de fabriquer le meilleur concurrent qui soit, à son propre EOS M5 et à pas mal d’hybrides APS-C aussi…. Malheureusement, nos oreilles indiscrètes ont entendu dire que les livraisons en France d’ici la fin de l’année : seront de quelques dizaines d’exemplaires seulement ! Il faudra patienter avant de le toucher ce compact miraculeux… Ce premier digne descendant du Canon G12, saura-t-il nous faire oublier l’abandon des Nikon DL… qui nous avaient fait rêver eux aussi ? Lire la suite…

 

Il va s'arracher...
000 - A LA UNE
40 Canon G1X Mark III APS-C dévoilé : clone du G5X

On a jamais rien inventé de mieux qu’un reflex pour prendre de bonnes photos… C’est ce que j’ai toujours pensé ! Et découvrir (chez Nokishita), que ce gros compact adopte la physionomie d’un reflex (comme le G5X), me fait bien plaisir.

Ce coup-ci, ce pourrait être « le bon ». Le Canon G1X Mark III pourrait rassembler (enfin), tout ce que l’on a aimé sur les Canon G16, G5X (relire notre prise en main), ou G7X MkII et même les petits reflex comme l’EOS 100D ou l’EOS 200D. La seule inconnue reste le type d’écran orientable. Je préférerais un écran orientable dans l’axe (comme le G7X II), plutôt que celui du G9X ou de l’EOS 200D (relire test).

MAJ : sur la vue de dessus dévoilée aujourd’hui, il me semble bien reconnaitre l’articulation d’un écran latéral… Zut !

Il faudra aussi que ce Canon G1X Mark III soit suffisamment réactif en format RAW, car il n’y a rien de plus exaspérant que les compacts « mous du genoux » (comme l’était le G1X). Mais l’on annonce la présence d’un processeur DIGIC 7, donc tous les espoirs sont permis… Lire la suite.

 

 

... voilà le nouveau "petit gros" !
A RELIRE CET ETE (BEST OF)
35 Voyage photo Hong Kong du 05 au 13 janvier 2018

Les dates du prochain voyage photo à Hong Kong seront : du vendredi 05 au samedi 13 janvier 2018. Détails et programme ici ! Si vous n’avez jamais participé à un voyage photo, commencez par celui-ci. Ou par le Japon peut-être ?

Notre agence de voyage agrée vous proposera un vol international au départ de Paris. Chaque jour seront proposé des visites sur des spots photographiques connus ou moins connus, au cours desquelles vous profiterez de l’expérience et des conseils d’un photographe professionnel, formateur expérimenté. Jean-François Vibert est aussi un grand connaisseur de l’ancienne colonie Britannique, qu’il explore chaque année depuis plus de 11 ans avec son épouse Sharon, qui à grandi à Hong Kong et sera notre guide dans les ruelles les plus secrètes de la ville et de ses alentours. « Au travers de nos promenades photographiques, notre objectif sera de communiquer à de petits groupes conviviaux de 6 à 8 personnes, nos « savoir-faire » issus d’une expérience du reportage et de la photo de voyage.

Asia, Asie

 

... une véritable initiation à l'Asie !
APN : Nikon
16 Le mystère des Nikon DL résolu en 2017 ?

Rappelez-vous ! Février 2016, Nikon présentait trois modèles de Nikon DL, dont deux vraiment très excitants : Nikon DL en grand angle et standard, les 2 font la paire, Relire aussi : Pourquoi le Nikon DL 18-50 mm f/1,8-2,8 fera un carton.

Mais depuis : plus rien ! Et l’on s’interroge même sur l’échec relatif de la gamme Nikon One : Nikon va-t-il arrêter la gamme Nikon One ? Pourtant, le site Nikon USA semble toujours y croire… Lire la suite.

 

... morts nés ?
ACTU : matos photo, divers
3 Panasonic LX10 et TZ100 : moches mais efficaces

Parmi les photographes, vous n’en trouverez pas beaucoup pour dire tout le bien qu’il faudrait dire de Panasonic… On croise souvent des « Nikonistes » et des « Canonistes ». On connait bien les Fujiistes, les Sonyistes et les défenseurs d’Olympus… Il y a quelques férus de Leica (les aristocrates de la photo ;-)

Et il subsiste même quelques Pentaxistes (Attendre le Full frame Pentax ? Ou passer en Canon ?)… Mais il n’existe pas beaucoup de Panasoniquiens (ou de Panasonistes ?) ! Et pourtant, à chaque fois, je suis étonné par l’intelligence de Panasonic : la qualité et la polyvalence des modèles proposés (GM1, ou GX80, relire Prise en main : Panasonic GX80 enfin un hybride efficace et relire Qu’y a-t-il dans mon sac photo ? )…

Y compris du côté des objectifs, relire Test du Panasonic LUMIX G VARIO 7-14mm F4.0 ASPH, Panasonic a été le premier constructeur d’hybride à proposer un excellent zoom équivalent 14-28 mm. Lire la suite…

panasonic_lumix_dmc_lx1_caut

 

Ce n'est pas le look qui compte...
000 - A LA UNE
38 Découverte du Canon EOS M5 en vidéos : très séduisant !

Sur cette vidéo, on peut admirer la sobriété du design du Canon EOS M5 et surtout sa taille réduite avec l’objectif du kit le 15-15 mm… Franchement l’ensemble fait très, très, très envie !

Notamment si vous n’avez pas l’intention d’encombrer vos disques dur avec de la vidéo 4K avant plusieurs années (le Full HD est déjà bien assez encombrant)… Personnellement je le trouve pas si cher : il fera aussi bien qu’un Fuji X-T2 pour la plupart d’entre nous (et moi en particulier), pour beaucoup moins cher que les Fuji XT-2.

Cherchez bien : quel autre hybride propose 24 Mix, un vrai capteur APS-C, un viseur, un écran pivotant, un flash intégré, une large poignée, un écran tactile, un AF piloté du pouce sur l’écran, un design de reflex et un zoom compact équivalent à un 24-72 mm  (un vrai 24  mm en position grand angle, je ne parle pas un 27 ou un 28 mm)… tout ça pour ce prix là ? Je n’envois aucun autre… Lire la suite…

 

... je crois que je vais craquer !
1 2 3 9