Catégorie : CONSEIL : Editing workflow

000 - A LA UNE
70
Lightroom Classic CC gratuit à la fin de l’abonnement !

Nous l’avions expliqué ici : Catalogue Lightroom gratuit à l’issue de l’abonnement. Si vous cessez de payer l’abonnement à Lightroom Classic CC, ce dernier restera fonctionnel indéfiniment et 100% gratuitement… Oui : 100% gratuitement !

Dans une configuration légèrement réduite : seuls les Modules Développement et Cartes sont désactivés…

Comme il faut toujours vérifier et expérimenter les choses avant d’en tirer des conclusion définitives : j’ai pris le temps il y a quelques mois, de créer un compte Adobe Creative Cloud tout neuf sur l’ordinateur d’un ami… D’y installer Lightroom Classic CC en version d’essai (gratuite pendant 30 jours)… et de laisser passer quelques mois !

Juste histoire de vérifier « en vrai » : ce qui continu effectivement de fonctionner gratuitement à l’issue de la période d’essai. Voici donc pour la toute première fois publié sur Internet (exclusivité mondiale semble-t-il) : la liste de tout ce qui marche gratuitement dans Lightroom Classic CC ! Et la liste de ce qui ne marche plus…

Au démarrage de la version « gratuite » : une alerte… Vous voilà prévenu que votre Lightroom fonctionnera avec des « fonctionnalités réduites »…

Fonctionnel à 100% gratuitement : toute la Bibliothèque… Oui, le coeur de Lightroom est désormais 100% gratuit : je l’ai vérifié ! C’est l’essentiel de Lightroom : tout fonctionne gratuitement ! Comme le démontre ces copies d’écrans…

Notamment, les collections et les collections dynamiques qu’il est possible de continuer à créer ou modifier. La gestion des dossiers reste disponible : il est possible de les créer, de les supprimer et de les modifier…

Les Mot-clés, les filtres, les recherches, les copies virtuelles, le « Moteur de renommage » des photos et même la reconnaissance des visages et le « géo codage inversé » : oui, tout cela reste 100% fonctionnel.

Oui tout marche très bien en Bibliothèque… Vous bénéficiez donc de 80% de Lightroom : totalement gratuitement et indéfiniment.

Fonctionnel gratuitement : les mises à jour automatiques de Lightroom Classic CC… Après plusieurs mois d’inactivité, la version de Lightroom Classic CC installée en décembre 2017, nécessitait une petite mise à jour … Ce qui s’est fait sans problème : j’ai pu installer la version 7.3.1 automatiquement, en lançant simplement le Module de Mise à Jour de Créative Cloud (connecté à un compte Adobe gratuit). Je n’ai pu tester une seconde mise à jour, mais nous verrons si cela continue de marcher lors de l’arrivée de la 7.4 (je suppose que oui)…

Fonctionnel à 99% gratuitement : l’import de nouvelles photos dans la Bibliothèque Cela signifie que vous pouvez continuer à utiliser Lightroom Classic CC pour décharger vos cartes mémoires. Pour organiser vos nouvelles images en dossiers classé par dates (ou classées autrement). Même la surveillance automatique d’un dossier et la capture en Mode connecté fonctionnent à 100%.

Une seule fonction a été désactivée : l’onglet « Appliquer pendant l’importation » a disparu. Il sera donc impossible d’appliquer des paramètres de développement (c’est logique). Mais aussi impossible d’appliquer des Mot-clés et des Paramètres Prédéfinis de Métadonnées pendant l’importation (on pourra le faire plus tard, ça ne change rien). Par contre le renommage reste possible à l’importation.

Fonctionnel à 100% gratuitement : l’export de photos depuis la Bibliothèque Cela signifie que vous pourrez continuer à exporter vos fichiers RAW en JPEG (ou autres formats).  Lire la suite…

CONSEIL : Editing workflow
10
Il y a un « problème… depuis que tu a touché mon Mac »

La pensée photo du jour vous rappellera peut-être quelque chose qui vous est arrivé… Cela vous est-il déjà arrivé de vouloir faire plaisir à un ami, en lui expliquant comme utiliser Lightroom ? Ou en lui réparant gentiment son ordinateur ?

Malheureusement il faut savoir que si par la suite, un problème survient (qui n’a rien à voir avec votre réparation) et bien on pourrait vous accuser d’en être responsable.

La pire situation que vous avez peut-être connu : c’est lorsqu’un ami vous appèle pour vous dire : « il y a un problème avec Lightroom, depuis que tu a touché mon Mac. j’ai perdu mes photos »… Si cela vous arrive, vous serez très embêté, car il sera difficile de lui démontrer que vous n’y êtes pour rien. Plus la personne est débutante et plus cela sera compliqué…

Lors de mes formations et consultations sur Lightroom, je reçois ainsi beaucoup de photographes qui m’appèlent à l’aide, après qu’un de leurs amis bien intentionné les ai mis dans de sales draps… Spécialement en leur expliquant (très mal) comment utiliser Lightroom.

Oui, il n’y a rien de pire que cet ami qui bidouille votre catalogue sans avoir tout compris, il ne vous apprend rien d’utile et parfois vous enseigne les pires pratiques ! Lire la suite.

000 - A LA UNE
47
Lightroom 7.3 révolutionne les Profils d’étalonnage

Les profils d’étalonnage de Lightroom et Camera Raw, étaient jusqu’à présent beaucoup trop négligés par les utilisateurs. Et pour cause : l’onglet étalonnage était bien planqué tout en bas en Module Développement…

Quel dommage ! Car le choix du bon profil (ou l’utilisation d’un profil sur mesure), pouvait totalement changer le développement de vos photos et vous faire gagner un temps précieux. C’est d’ailleurs ce dont il était question dans cet article (mémorable et indispensable, à lire si ce n’est déjà fait : Réparez la colorimétrie défaillante ( ! ) de vos… Nikon)

Il faut savoir qu’un profil d’étalonnage, n’est pas un Paramètre de Développement, c’est bien plus que cela. Un profil décrit la position relative de chaque couleurs par rapport aux autres, (il est impossible de réaliser exactement les mêmes changements dans les outils classiques de développement)…

Le profil est votre « base de départ ». Un peu comme si vous choisissez de cuisiner une tranche de thon, ou un de cabillot : impossible d’obtenir le même résultat à la fin après l’assaisonnement et la cuisson… Il faut d’abord choisir votre profil. Et ensuite commencer le développement. Un paramètre de Développement peut (ou non) inclure un profil.

De nouveaux profils dans Adobe Lightroom Classic CC 7.3

Dans cette nouvelle version de Lightroom, afin de mieux respecter cette logique chronologique (qui n’était connu que par les utilisateurs avancé), Adobe à placé le nouvel Onglet de Gestion des profils, tout en haut du panneau de droite du Module de Développement. Afin, que plus personne n’oublie de l’utiliser…

On y découvrira de nouveaux profils Adobe appelées « Adobe Raw ». Bien sur, les anciens profils « Adobe Standard » (moins intéressants) restent disponibles (car vos images déjà ajustées ne sont bien entendu pas modifiées). Si vous voulez profiter des nouveautés sur vos anciennes images, il faudra donc réinitialiser le profil (ou réaliser un Copier Coller du nouveau profil afin d’écraser l’ancien)…

Bien entendu, toutes les nouvelles images importées le seront « par défaut », avec ce nouveau profil qui est bien plus intéressant que l’ancien « Adobe Standard » (qui ne me plaisait pas beaucoup). C’est valable pour les images anciennes si vous les « Réinitialisez » : elles s’afficheront comme de « nouvelles images », avec les nouveaux profils.

Visiblement les rouge et oranges sont bien mieux traités désormais, se rapprochant un peu de l’ancien « Camera Standard Canon ». Et il y a plus de contraste et de saturation… Adobe est allé chercher l’inspiration chez Canon visiblement (et heureusement pas chez Nikon). Description des six nouveaux profiles Adobe (de base), qui remplacent l’unique Adobe Standard :

Adobe Color : est conçu pour améliorer l’aspect des tons chauds. Améliore les transitions entre certaines plages de couleurs… Augmente légèrement le contraste. En tant que nouveau profil de base (appliqué par défaut), il a été conçu pour être polyvalent et fonctionner avec le maximum de photos possibles.

Adobe Monochrome : est conçu comme « point de départ » pour toutes photos en noir et blanc. Il en résulte une plus grande différenciations des couches (tons chauds plus lumineux que les tons froids). Les résultats sont plus intéressants que lorsque l’on convertissait Adobe Standard en Noir et Blanc.

Adobe Landscape : est conçu pour être plus saturé en renforçant le contraste du ciel et de la végétation.

Adobe Neutral : est un point de départ avec un contraste très faible. Ce qui devrait permettre de controller mieux les ajustements à apporter dans le cas d’images difficiles à ajuster.

Adobe Portrait : permet davantage de control pour la reproduction des teintes de la peau. Ce qui implique moins de saturation et de saturation.

Adobe Vivid : est un point de départ plus « punchs ». A réserver à un certain style d’images…

Dans le nouvel onglet profils, on retrouve par ailleurs les Classiques profils « émulant » les profils des constructeurs de vos appareils photo (autrefois appelés Camera profils, ils sont renommés « Camera matching »)… Lire la suite !

000 - A LA UNE
17
Thésaurus Lightroom Régions et Communes Françaises

Chose promise (il y a longtemps), chose due : voici un Thésaurus en Français pour Lightroom :  intégrant les nouvelles régions Françaises, départements et communes. Je sais qu’il sera très utile à certains photographes pro qui parcourent la France.

Les thésaurus pour Lightroom ne sont pas du tout une nouveauté, mais sont toujours aussi indispensables… (un thésaurus, thésaurus de descripteurs ou thésaurus documentaire, est une liste organisée de termes contrôlés et normalisés). Ce petit nouveau tient compte des changements administratifs de ces dernières années pour les Régions et départements Français. Vous pouvez le télécharger ici :

France_Regions_départements_communes_2018_Lightroom_JFV_12.txt.

Et pour des raisons pratiques, cette seconde version est limitée aux Régions et départements (sans les 36.000 communes) :

France_Regions_départements_2018_Lightroom_JFV_12.txt.

Attention : pour cela, faites un clic droit « télécharger le fichier lié sous » pour choisir en emplacement de destination (selon votre navigateur, ce menu diffère). Stockez le quelque part…

Puis rendez-vous dans le Menu « métadonnées » du Module Bibliothèque de Lightroom Classic CC (quelque soit votre version y compris les anciens Lightroom 4, 5, 6). Choisissez « Importer les mot-clés ». Et vous intégrerez dans votre Catalogue ce nouveau thesaurus en Français mis à jour. Lire la suite…

000 - A LA UNE
6
Canon EOS 5D MkIV : « Dual Pixel Raw files Spliter »

Rapide article qui passionnera les spécialistes : un logiciel (DPRSplit File Splitter for Canon 5D Mark IV / Dual Pixel Raw files ) permet « d’extraire le second fichier RAW » caché à l’intérieur des Dual Pixel Raw que peut produire l’EOS 5D MkIV.

J’ai téléchargé DPRSplit et ça marche ! On lance la moulinette, puis on récupère un second fichier RAW (sous exposé d’un IL par rapport au premier)… Ce qui vous permet (éventuellement) de créer ensuite une Fusion HDR (ce que j’ai fait) proposant une dynamique augmentée de 1 diaph, comparé au RAW Brut…. Comme cela était déjà expliqué ici : Les Canon Dual Pixels RAW possèdent d’autres secrets et Forget subtle focus tweaks, Canonʼs Dual Pixel RAW tech can give you an additional stop in the highlights !

Epatant ! En résumé : une seule image en format Dual Pixels Raw (ci-dessous en rouge), vous donne deux fichiers RAW (en dng) séparés de 1 IL d’écart (ci-dessous en jaune). Que vous pouvez fusionner pour obtenir un dng à dynamique augmentée de 1 IL (ici en bleu). Malheureusement, je n’ai actuellement pas sous la main d’exemplaire de RAW Dual Pixel avec « fort contre jour » pour tester ça et l’intérêt de la chose… Si quelqu’un pouvait m’envoyer ça ? Lire la suite…

000 - A LA UNE
30
Lightroom 6.14 sans abonnement est toujours en vente

Surprise ! En ce 05 février 2018 : il semblerait qu’il soit toujours possible d’acheter Lightroom 6.14 « sans abonnement »… Ainsi que la mise à jour vers 6.14, depuis Lightroom 5 ou depuis toutes les versions précédentes.

Je recommande vivement à tous les utilisateurs de versions anciennes de Lightroom 1, 2, 3, 4, ou 5 : de mettre à jour leur version, en Lightroom 6. Ce qui ne coute que 74,40 € TTC : c’est « donné » vu tout ce qu’ils vont gagner grâce à cette mise à jour (et il n’y aura plus de mise à jour possible par la suite, hors abonnement).

Aujourd’hui Lightroom 6 est de retour chez Amazon.fr (si vous l’achetez ici, votre blog préféré touchera une minuscule commission) :

Acheter : Lightroom 6 (sans abonnement Mac chez Amazon : 130,80 €.

Acheter : Lightroom 6 (sans abonnement PC chez Amazon : 130,80 €.

Mais apparement : Amazon ne propose pas de Mise à jour vers Lightroom 6 (celle à 74 €). Pour cela il faudra faire l’achat sur le site d’Adobe.

Et tant qu’on y est toujours chez Amazon, l’abonnement à Lightroom Classic (Lr 7 + Photoshop CC + Lightroom CC + espace de stockage Cloud), est désormais aussi proposé :

Formule Creative Cloud Photo 20 Go : Photoshop CC + Lightroom Classic + Lr CC, 1 an Mac : 144,90 €

Formule Creative Cloud Photo 20 Go : Photoshop CC + Lightroom Classic + Lr CC, 1 an PC : 144,90 €

Formule Creative Cloud Photo 1 To : Photoshop CC + Lightroom Classic + Lr CC, 1 an Mac PC : 238,68 €

 

Sinon, vous pouvez l’acheter chez Adobe, ici (c’est pareil) : avantage ici une mise à jour (74 € seulement) est possible, depuis votre version de Lightroom 1, 2, 3, 4, ou 5 :

Acheter Lightroom 6 (licence sans abonnement) : 120,80 €TTC

Acheter la mise à jours vers Lightroom 6 (licence sans abonnement) : 74,40 €TTC – Il suffit de cliquer sur le Menu déroulant « Type » pour accéder à l’option « Mise à niveau de licence ». Lire la suite…

000 - A LA UNE
33
Catalogue Lightroom gratuit à l’issue de l’abonnement

Voici une grande nouvelle pour les « paranoïaques » qui hésitent à passer à Lightroom sur abonnement… Tenez-vous bien : si vous cessez de payer votre abonnement, la plus grande partie de votre catalogue Lightroom, continuera de fonctionner gratuitement…

Oui : gratuitement, après que vous aurez (peut-être) cessé de payer votre abonnement au Creative Cloud (11,99 €/mois)… Ainsi, vos photos ne resteront pas « prisonnières », d’un catalogue impossible à utiliser.

Puisque votre catalogue continuera à fonctionner gratuitement. Seuls les Modules Développement et Cartes cesseront de fonctionner, si vous suspendez votre abonnement à Lightroom… La suite par ici (j’ai testé la chose) : Lightroom Classic CC gratuit à la fin de l’abonnement !

Que l’on me comprenne bien : oui, le support d’Adobe m’a effectivement confirmé par écrit aujourd’hui, que vous pourrez toujours utiliser (totalement gratuitement) tout le reste de votre catalogue Lightroom, à l’exception des modules Développement et Cartes… Vous pourrez donc : importer, exporter, rechercher et visualiser vos photos. Seules les Modules Développement et Cartes resteront « payants » et nécessiteront que vous soyez abonnés (il sera possible de couper autant que vous voudrez… puis de reprendre votre abonnement. Ou pas).

Ce qui est étrange : c’est que sur le site Adobe, il ne semble pas (encore) exister de page pour expliquer tout ceci… C’est dommage car c’est une information vitale : pour ceux qui hésitent à continuer d’utiliser Lightroom, à cause du principe de l’abonnement !

Rappelons que ce principe de « gratuité du catalogage », avait été annoncé officiellement par Adobe en juillet 2014 pour Lightroom CC. Ce que je vous avais expliqué ici : Le catalogage Lightroom est devenu gratuit !

Aujourd’hui (22 décembre) j’ai donc joint par chat le support US d’Adobe, afin d’obtenir une confirmation officielle… Et on m’a confirmé en effet que :

« Toutes les fonctionnalités de mon catalogue Lightroom fonctionneront après la fin de mon abonnement : à l’exception des Modules Développement et Cartes ». Ce qui veut dire en principe, qu’il sera possible d’importer, d’exporter, de rechercher, de visualiser et d’utiliser tous les autres Modules (Livres, Impression, etc…)… »

J’ai aussi demandé pourquoi aucune page n’est encore disponible (en cette fin décembre 2017) pour expliquer tout ça ? Le support à répondu que ce serait réparé « sooner than later »… En gros, que ce sera bientôt fait ! Lire la suite…

000 - A LA UNE
91
Abandonner Lightroom ? Vous plaisantez sans doute…

Depuis le mois d’octobre et l’annonce de l’abonnement obligatoire à Lightroom (et la fin de la licence classique), j’ai téléchargé et testé une bonne douzaine de sois-disant alternatives à Lightroom… (Débat : Lightroom Classic CC uniquement en abonnement)

En me disant que si une véritable alternative devait émerger… et bien je pourrais proposer des formations à certains de mes élèves, qui éventuellement préféreraient cesser d’utiliser les logiciels Adobe (ce que je leur déconseillerais de toutes façons… Mais le client est roi).

Certains de ces logiciels ont été assez rapidement refermés et effacés de mon disque dur, car ils m’ont tout simplement semblé « inutilisables », comme Darktable par exemple. Aucune mauvaise surprise en revanche du côté des « excellents » logiciels solides et bien connus, que sont DxO PhotoLabs et Capture One : même si je ne considère pas qu’ils puissent « remplacer Lightroom »… Question de flux de travail.

La surprise du jour est cet article très bien documenté et réalisé, qui fait un peu le point sur un grand nombre de logiciels : Testing 10 Photoshop Contenders. Contrairement au titre, il s’agit bien de comparer les alternatives à Lightroom, en prenant en compte l’intégralité d’un flux de travail en RAW…

La conclusion me semble sans appel : si certains logiciel alternatif ont quelques points fort et qualités (la qualité d’image pour DxO PhotoLas notamment) : aucun n’est en mesure de vous permettre de vous passer de l’abonnement Photoshop + Lightroom… Une alternative à Lightroom ? On en rappellera dans 4 ou 5 ans, mais dans l’immédiat : je n’en vois aucune. C’est d’ailleurs pour cela que DxO PhotoLabs qui est probablement le meilleur logiciel du marché (en dehors de Lightroom), propose un flux de travail combiné à Lightroom grâce à un plug-in spécifique.

« However, as I’ve described, none of the programs tick all the boxes. Each has strengths, but also weaknesses, if not outright deficiencies. I don’t feel any can fully replace Adobe products for features and image quality. ( … ) Lire la suite…

000 - A LA UNE
20
Les photographes n’ont pas besoin d’un iMac Pro

On me demande depuis hier, si il est intéressant d’acheter un iMac Pro, pour un photographe… Si vous êtes un amateur qui veut se faire plaisir, si vous n’avez pas d’obligation de résultat, si vous êtes très riche : alors allez-y…

Mais si vous êtes un professionnel, je vous recommanderais plutôt d’évitez cet iMac « sois-disant » Pro. Pourquoi ? Car c’est une machine « tout en un », qui multiplie donc les risques de panne. D’une façon général : j’ai toujours détesté le concept des l’iMac (à part pour les petits budgets en entrée de gamme).

Je préfère largement vous recommander un portable puissant (en l’absence de véritable Mac Pro)… Déjà : un portable, c’est transportable par nature ! Donc, en cas de soucis (petit ou gros) un saut rapide dans un Apple Store ou chez un professionnel : et vous aurez un diagnostique ou même une réparation rapide. Alors qu’avec cet iMac Pro : c’est une autre histoire… Lire la suite.

000 - A LA UNE
4
Récupération : Mac-EaseUS Data Recovery Wizard

Je viens d’essayer un nouvel utilitaire de récupération de données (cartes mémoire effacée par erreur, ça peut arriver) : Mac-EaseUS Data Recovery Wizard… Dont l’interface est assez bien faite.

Il existe une version gratuite, limitée à 2 Go, qui vous permettra de le tester. Ensuite c’est payant, mais lorsque l’on est pressé de récupérer les données sur ses cartes, on se dit que nos images n’ont pas de prix ! Le mode d’emploi est ici pour la version Mac et ici pour la version PC.

Originalité : il existe en version Mac, en version PC, mais aussi pour iOS et pour Android. Et ça c’est assez original (je ne savais même pas qu’il existait ce type de logiciel pour nos smartphones). 

000 - A LA UNE
2
Nouvel éditeur de thème chez Photodeck

Mise à jour chez Photodeck cette semaine : l’éditeur de thème fait peau neuve. Vous trouverez dorénavant un panneau Personnaliser qui remplace les anciennes pages Styles et Paramètres du thème. Tout est organisé plus logiquement désormais…

Trouver et ajuster les options de personnalisation devrait être plus intuitif. Il est maintenant possible de désactiver temporairement (grâce à un bonton on/off) la personnalisation de toute option, pour voir simplement ce que vous avez changé. Découvrez les détails ici en Français et en Anglais.

Proposée à seulement 10 € HT par mois, l’offre « FOLIO » exclut juste la vente en ligne et les galeries privées (toujours disponibles dans l’offre pro à 21 € HT). Mais Folio offre tout ce dont un photographe a besoin dans un portfolio premium… Par exemple, une présentation complètement personnalisable, extrêmement rapide, et adaptée aux mobiles, ainsi qu’un support de nom de domaines propres. Les détails de cette nouvelle offre sont consultables ici. Personnellement, j’ai jamais trouvé mieux (visitez mon site : vibertphoto.com)… Plus d’info (en Français) sur photodeck.com/fr

000 - A LA UNE
0
Vos questions sur notre groupe Lightroom en voyage

Je vous rappel que vous pouvez poser toutes vos questions et soumettre d’éventuels bug, idées, suggestions de fonctions… Sur notre Groupe Facebook Lightroom en Voyage (qui compte déjà 1770 membres en trois mois seulement) !

On y parle aussi voyages… Les sujets sont ouverts, pas de limites, c’est moi qui valide les publications… C’est par ici : facebook.com/groups/538585906333492

000 - A LA UNE
7
Possible d’acheter Lightroom 7.0 sans abonnement ?

Comme on me pose cette question fatidique plusieurs fois par semaine : « est-il encore possible d’acheter Lightroom 6 sans abonnement ? »… je remets un petit lien vers cet indispensable article (à bookmaker), ou j’ai expliqué (oui), comment acheter Lightroom sans abonnement

Upgrade : Le lien a changé ! Voici le nouveau lien :

https://www.adobe.com/fr/products/catalog.html?promoid=ZFN4FMKB&mv=other&sort=name

Ou là : 

https://www.adobe.com/fr/products/catalog.html?promoid=ZFN4FMKB&mv=other&sort=name&filters=cd_252Fphotography&page=2

La question est maintenant : sera-t-il possible d’acheter la version de Lightroom 7.0 sans abonnement ? Moi je le crois… En tous cas, je l’espère. Car il serait très mal vu des utilisateurs, si la version « Non abonnement », n’était plus au catalogue ! A suivre… Car Lightroom 7 ne devrait plus tarder. Lire la suite.

000 - A LA UNE
36
Pourquoi prendre… de 500 à 1000 photos par jour ?

Lorsque je reviens d’un beau voyage (tous les voyages ne sont pas obligatoirement réussis), je fais le compte de mes images et je divise, par le nombre de jours passés…

Et je constate en général : que pour un « beau voyage », j’aurais pris entre 500 et 1000 photos par jour. Vous trouvez que c’est beaucoup ? Et même, beaucoup trop ? Certains s’étonnent qu’il me soit nécessaire de shooter autant que cela, pour parvenir à un résultat qui me plaise… Surtout depuis le temps que je fais de la photo ! Et bien je suis persuadé que c’est pourtant nécessaire et plus les années passent et plus je prends de photos. Cela faisait longtemps que j’avais envie d’expliquer : pourquoi je crois il est nécessaire de shooter « autant que cela »… Voici mes raisons : 

1 – La créativité est comme un « muscle » : qu’il faut entrainer… Et c’est en essayant et en essayant encore : que vous trouverez de nouveaux angles, de nouveaux cadrages et de nouvelles idées. Ne me faites pas croire que c’est « dans la tête », que l’on peut « visualiser » une idée de photo… Non, c’est en tentant de la réaliser : en vrai grandeur.

Certes, après quelques années de cet entrainement : vous serez peut-être capables (comme moi) de « réaliser virtuellement » des images dans votre tête. En sachant exactement ce que donneront tel ou tel choix de focale, d’ouverture et de correction d’exposition… Mais pour arriver à ce stade de maitrise : il faut avoir pris des milliers d’images pendant des années. Et ce n’est pas parceque j’ai une vague idée de ce que donnera la photo, que je m’épargne la peine de la faire, quand même… Il y aura toujours une différence entre ce que l’on croit que la photo sera : et ce qu’elle est vraiment.

2 – Le jour ou vous serez face à une situation urgente, au moins vous serez prêt à déclencher… Vos réglages, vos cadrages, votre choix de focal, tout cela sera devenu un automatisme : un travail d’instinct ! Car vous vous serez beaucoup entrainé (à raison de 1000 photos par jour, éventuellement inutiles pour 99% d’entre elles). Tout ça, pour le jour ou vous serez face à un véritable sujet intéressant !

Et ce jour là, vous verrez que votre entrainement aura servi à quelque chose. Car vous serez beaucoup plus efficace, rapide et créatifs, que quelqu’un qui aura déclenché de façon trop mesurée lorsqu’il n’y avait pas grand chose à photographier.

Par ailleurs votre workflow sera fluide et bien rodé : cartes mémoires disponibles, batteries et batteries de secours pleines, procédure de déchargement et de sauvegardes : rien ne vous surprendra… Vous serez comme un soldat capable de démonter et remonter son arme dans le noir. Lire la suite…

000 - A LA UNE
110
Réparez la colorimétrie défaillante ( ! ) de vos… Nikon

Cela fait plus de 10 ans que j’explique à qui veut l’entendre, que les choix colorimétriques de Nikon sont assez discutables : que leur « bleu du ciel » n’est pas assez « cyan » comme il devrait être… mais presque « bleu outremer » : presque « violet » !

Et que souvent leurs « tons chairs », donnent aux plus jolies peaux ce petit air « maladif » un peu « jaunasse ou verdâtre », qui me permet de reconnaitre instantanément un portrait pris avec un Nikon ! Si, si… je vous assure. Ci dessous une image prise en RAW par notre ami Guy avec son Nikon D750 développée dans Lightroom : à gauche le bleu du ciel tel qu’il devrait être (pas loin de « Bleu de France« ). Et à droite : le bleu qui sort directement du Nikon en JPEG (proche du « bleu outremer« ) :

style-image-nikon-vs-colorcheker-06

Bref, les couleurs qui sortent des Nikon en JPEG : ça « ne me va pas du tout »… C’est peut-être une question personnelle et je conçois que vous pouvez préférer le bleu outremer pour vos ciel par grand beau temps… Mais je sais aussi que je ne suis pas le seul à rechercher un bleu : disons « plus réaliste »… Car le bleu du ciel devrait être vraiment bleu en temps normal, pas bleu violet…

Alors que je n’ai aucun problème avec les JPEG qui sortent directement des Canon en style d’image standard, ni avec les JPEG produits par les Fuji en mode Astia ou Provia. Précisons toutefois, que parfois je trouve certains bleu Olympus trop « cyans » (à l’inverse des Nikon)… C’est que j’ai toujours été assez sensible aux nuances de couleurs. Et j’y ai été plus sensibilisé encore à l’issu de mes études d’Art Appliqué et d’histoire de l’Art, durant lesquelles j’ai pu étudier la théorie des couleurs.

teintes_de_bleu_1078

Alors ? Comment expliquer que Nikon en soit encore à produire des couleurs fausses, en 2016 ? Alors que d’autres constructeurs (plus secondaires), parviennent à délivrer des couleurs beaucoup plus réalistes, tout en restant aussi flatteuses ? Et surtout que personne ne se plaigne de cette particularité propre à Nikon, en dehors de rares photographes pointus et exigeants : souvent des portraitistes et photographes de mariage.

Venez vous former : à la création de Profils Couleurs Personnalisés pour Lightroom, afin d’améliorer la colorimétrie des RAW de votre reflex. Formation de 5h sur un après midi : contactez-moi ici.


Beaucoup de gens, ne voient pas (ou ne regardent pas) les couleurs !

Et bien la principale explication : est d’abord que la plupart des photographes ne se rendent compte de rien du tout ! Ils ne voient pas que les couleurs qu’ils affichent à l’écran sont à ce point fausses. D’abord, faute de « vraiment regarder » et de comparer…

Car si l’on ne prête pas attention aux couleurs, on ne voit rien. Chez la plupart des gens, l’oeil ne les « mémorise » pas les, il peut seulement les comparer. Pourtant l’oeil peut s’éduquer. Le problème est que la couleur n’est pas une chose à laquelle les hommes font naturellement attention. Les femmes : un peu plus !

En cas de doute sur leurs couleurs, les photographes pensent d’abord à accuser leur écran (et ils ont 100% raison), car il n’est pas assez bien calibré la plupart du temps… Si vous travaillez sur un iMac ou un Mac portable non calibré, tout sera : un peu « plus bleu »… Un peu « plus violet »… Un peu plus « saturé et contrasté » qu’il ne devrait : dans ce cas impossible « d’évaluer » la justesse du bleu du ciel.

Dans ce cas : l’écran non calibré « cache » le problème lié au profile de l’appareil lui-même. C’est l’écran (faux), qui cache la forêt du « Picture Control » (faux lui aussi). Du coup personne ne pense à remettre en question les choix du constructeur de l’appareil…

style-image-nikon-vs-colorcheker-90

Il me semble pourtant que la différence entre un « bleu Nikon » (ci-dessus à droite) et un bleu « à peu près réaliste » est parfaitement visible pour tout le monde… J’ai réalisé cette image à côté de chez moi à Montmartre, en RAW + JPEG, avec un Nikon D800E réglé sur le « Picture Control Standard ». Lire la suite…

1 2 3 4 6