Browsing: MATOS : Accessoires photo

000 - A LA UNE
36 The Verge assassine iOS sur le nouvel iPad Pro (à raison)

J’ai toujours considéré qu’il était ridicule de croire qu’un iPad pouvait devenir un véritable outil de travail à court terme… Depuis que l’iPad existe, cela n’a jamais été le cas : l’iPad a toujours été un terminal servant à consulter, à consommer, mais pas à travailler…

Et c’est triste car fin 2018 c’est toujours et encore le cas avec le nouvel iPad Pro (qui est pourtant fantastique et extraordinairement puissant). Tout le problème : c’est iOS qui vous interdit de travailler avec… Je suis propriétaire moi-même d’un iPad Pro 12 de génération immédiatement précédente (super gonflé et cher), que j’utilise tous les soirs pour consulter des photos (28.000 RAW dans Lightroom Mobile), lire des sites, acheter et regarder des films, ou de la musique…  mais jamais pour travailler.  Lire la suite.

 

Le font-ils exprès ?
000 - A LA UNE
12 Macbook Pro 15 pouces mi 2018 : chrono Lightroom

Voici la suite de nos tests avec Adobe Lightroom Classic CC, sur le Macbook Pro 15 » mi 2018 à six coeurs… Relire la première partie : Macbook Pro 15″ 2018 : premier test avec Lightroom.

Passons maintenant à quelques tests chronométrés en comparant « dans la vraie vie » : le Macbook Pro 15’’ mi 2018 (Core i7 à 2.6 GHz à six coeurs), à mon précédant Macbook Pro 13’’ mi 2015 (Corte i7 à 3,1 GHz à deux coeurs physiques, mais quatre étant simulés). Les deux machines étant équipées de 16 Go de RAM et d’un SSD de 1To. Je suppose que cela vous aidera à savoir à peu près ou se situe votre propre machine entre ces deux là…

 

1 – Test intensif de constructions Aperçus 1/1 pour 267 RAW : le premier test qui me semblait indispensable, consiste à demander la construction des aperçus 100% sur un mélange de 267 images RAW (majoritairement) de diverses appareils et résolutions (avec quelques JPEG et PSD). Un travail que l’on fait très souvent dans Lightroom et qui est indispensable, avant de travailler confortablement en Bibliothèque (pour trier, comparer, afficher, sélectionner).

Vainqueur : le nouveau MBP15’’ et ses six coeurs, qui « écrase » littéralement l’ancien MBP 13’’ et ses deux coeurs (bien qu’il en apparaisse 4 sur le graphique, les 2 coeurs supplémentaires sont émulé). Il est environ deux fois plus rapide (avec 22 minutes d’avance), ce qui me semble assez logique et rassurant. Je ne regrette donc pas mon investissement car la construction des aperçus 1/1 est une des taches rébarbatives incontournables dans Lightroom !

Macbook Pro 13’’ mi 2015 : 39 mm et 15 sec.

Macbook Pro 15’’ mi 2018 : 17 mm et 10 sec.

Constante de la fréquence de travail : on constate durant les 17 minutes passées par le MBP 15 » à calculer les aperçus, que la fréquence du MBP15’’, est restée constante aux alentours de 3.3 GHz (donc légèrement au dessus de la fréquence de base de 2,6 GHz). Pas de Thermal Throttling ici…

La fréquence de l’ancien MBP13 sur la même période de 17 minutes, est restée stable à environ 3.1 GHz. Tout ceci par une température ambiante de 30°C (installé dans le jardin à l’ombre des arbres). Lire la suite…

 

... plus vite !
000 - Grand large
20 Génial, le Mode Astrophoto des Canon G1X MkIII et G5X !

Je croyais que le Mode Astrophotographie des Canon G5X et G1XMkIII : c’était du gadget… Mais pas du tout ! j’ai pu le tester lors d’une petite ballade nocturne à La Clusaz et j’ai carrément été bluffé, car ça marche vraiment très, très bien.

Par exemple cette petite photo a été travaillée un peu dans Lightroom à partir du JPEG produit par ce mode 100% Automatique, qui se charge de corriger le bruit lui-même. On distingue le bas de la voie lactée, ce qui est peut-être la Galaxie d’Andromède (?) et même une étoile filante (c’est la période)… Sur fond de la Chaine des Aravis : la Pointe Percée est la dernière dent au fond à gauche : lire la suite…

 

... trop bien !
000 - A LA UNE
30 Macbook Pro juillet 2018 quelle configuration choisir ?

Après pas mal de buzz il semblerait que la mise à jour apportée par Apple, permette finalement de tirer le meilleur des processeur Core i7 et Core i9 à 6 coeurs qui équipent les nouveaux Macbook Pro disponibles en ce mois de juillet 2018.

On se souvient en effet du problème soulevé la semaine dernière qui bridait gravement les performances du processeur Core i9 (sans rentrer dans le détail, c’était un mauvais réglage logiciel) : relire Macbook Pro 6 coeurs : l’option Core i9 déconseillée ?  Cela semble finalement corrigé…

Donc si votre Macbook Pro actuel est antérieur à 2015 (ou plus ancien), alors je pense que oui : cela vaut le coup d’adopter un de ces nouveaux Macbook Pro à processeur de 8em génération Core i7 ou i9 : éventuellement à six coeurs, pour les Macbook Pro 15″. Ou à 4 coeurs pour les Macbook Pro 13″.

Relire : Macbook Pro 2018 : Lightroom 54% plus rapide

Du moins si vous avez besoin d’augmenter vos performances… Car il y avait bien longtemps que des Macbook Pro n’avaient pas proposé un tel gain de puissance potentiellement (à l’exception de la carte graphique). Voyons quelques « bonnes raisons », qui expliquent que ces nouveaux modèles « valent le coup ». Et surtout comment configurer votre machine « sur mesure » : le choix de commander « sur mesure » sur l’Apple Store, étant à mon avis fortement recommandé. En cas d’erreur de configuration, il est en effet très facile de se faire rembourser et de tout recommencer… Lire la suite :

 

enfin, ça bouge un peu...
000 - A LA UNE
21 Comment lutter contre l’ennui… en photographie

Il peut arriver en photographie, comme dans d’autres domaines, que l’on finisse par s’ennuyer… Par tourner en rond ! Par refaire encore et toujours le même genre d’images. Et ne plus parvenir à s’extasier, ne plus parvenir à se surprendre, ni à se faire plaisir !

C’est ça « l’ennui ». Et c’est le signe qu’il est temps de changer quelques chose… Passons donc en revue, quelques façons de briser le cercle vicieux de « l’ennui en photographie ». De se sortir des « affres de la création ». De renouveler son regard, de changer de perspective… En somme : de se re-motiver.

1 – Partir en voyage ! C’est ma méthode préférée… à tel point, que photographie est devenu pour moi synonyme de voyage. Donc de rencontres, d’émerveillement, de retour aux sources. Les voyages forment la jeunesse et préservent de l’ennui !

Il n’est pas nécessaire de partir extrêmement loin, pour changer d’air. Même si je suis assez mal placé pour donner ce conseil, puisque dans mon cas, c’est surtout l’Asie qui m’intéresse… Contactez-moi pour participer à nos prochains voyages photo : NOS VOYAGES PHOTO.

2 – Changer d’objectif… (changer de focale) Je veux parler ici de l’objectif de votre appareil. Car on peut aussi changer d’objectif photographiquement parlant (on en parlera plus bas). Si vous n’avez jamais trenté d’utiliser toute la journée un 35 mm f/2 par exemple : tentez cela ! Et si vous n’avez jamais tenté d’utiliser un zoom : tentez-le aussi… Après un zoom trans standard quel second objectif ?

Cela vous obligera à sortir de votre « zone de confort » : vous en serez probablement frustré et peut-être les résultats vous sembleront décevants au début. Alors rebellez-vous et battez-vous un peu, que diable… Réussir des photos avec un objectif que vous ne maitrisez pas : voilà un défi intéressant. C’est un jeux, c’est déstabilisant, donc pédagogique… Photos de paysages : pensez au téléobjectif…  >    Lire la suite…

 

changez de perspective !
000 - A LA UNE
15 Ce qui compte c’est l’objectif : partie 4

J’ai toujours conseillé à mes élèves de dépenser plus d’argent, dans leurs objectifs, que dans leurs boîtiers… Par exemple s’offrir un 70-200 mm f/4 : voilà un bien meilleur investissement, que de dépenser la même somme dans un nouvel appareil. Voici la suite de notre dossier : « Ce qui compte c’est l’objectif, pas l’appareil ».

Dont vous retrouverez ici les trois premières parties : Ce qui compte c’est l’objectif : partie 1, partie 2, partie 3…

Pensez à  une longue focale fixe : macro éventuellement (mais pas obligatoirement)…  J’ai choisi le Canon EF 100 mm f/2.8 Macro L IS USM (858 €), même si la Macro Photo est un domaine qui ne m’intéresse pas beaucoup… Pour autant j’ai tout de même acheté cet objectif macro (coûteux) il y a deux ans. Je l’utilise parfois à la place de mon 70-200 mm f/4, lorsque j’ai besoin d’un peu plus de luminosité. Par ailleurs, il reste moins lourd et moins cher que le EF 70-200 mm f/2.8 L IS USM II (qui coute encore dans les 1900 €)

Un 100 mm permet de réaliser de superbes portraits… D’ailleurs, auparavant je possédais le merveilleux petit EF 100 mm f/2 USM (469 €) (sorti en 1991), qui n’était pas macro, ni stabilisé et qui est peu coûteux. Malgré son âge, il était tout de même très piqué et très compact. C’est une variante du EF 85 mm f/1.8, il date de la même époque.

J’ai aussi (et surtout) acheté ce 100 mm Macro, pour numériser des diapos et film N&B (en vissant un adaptateur à l’avant). Mais en dehors de cela, je ne l’utilise que rarement pour ses qualités macro : il faut dire que j’ai aussi une « position Macro » assez pratique sur mon EF 24-70 mm f/4 L IS USM…

Je l’utilise parfois en Macro, pour réaliser des images des appareils photo que je test (lorsque je ne les fais pas à l’iPhone). Comme celles de l’EOS M50 pour mon test récent : toutes ces images ont été faites avec ce 100 mm : Prise en main Canon EOS M50 – Partie 1  –  Prise en main du petit Canon EOS M50 – Partie 2

En APS-C je vous recommanderais le Canon EF-S 60 mm f/2.8 Macro… Qui est très réputé et correspondrait à un 96mm en Full Frame. A noter enfin, que vous trouverez d’excellentes longues focales fixes, chez d’autres marques. Il y a pas mal de choix… Citons par exemple un exceptionnel Sigma Objectif 135mm F1.8 DG HSM Art à 1289 €… Il ne s’agit pas d’un objectif Macro, il n’est pas stabilisé, mais avec cette ouverture c’est la promesse d’un bokeh incroyable. A moins que ce soit le Sigma 105 mm F/1.4 DG HSM « Bokeh Master » qui vous tente ? Voilà encore âtre chose… Lire la suite…

 

c'est pas le matos qui compte... Mais quand même un peu !
000 - A LA UNE
22 Innovant : Canon Speedlite 470EX-AI à orientation auto

Ce coup-ci, personne ne l’avait vu venir ! Canon innove de façon originale (qui a dit que Canon n’aurait pas besoin d’innover),  avec le Speedlite 470EX-AI proposé à 499 €. Un flash au concept très étonnant reposant sur l’intelligence artificielle !

Afin de piloter l’orientation automatique de la tête mobile en « Bounce Flash ». C’est vraiment très, très intelligent comme idée… Mais pas donné ! Il faut bien innover et explorer de nouveaux territoires, lorsque l’on trouve des Flashs chinois compatibles Canon EOS dans les 50 €. Je souligne au passage que Canon avait déjà fait preuve d’un certain sens pratique, en intégrant un éclairage LED circulaire à l’un de ses objectifs Macro (relire Le Canon EF-S 35mm f/2.8 Macro IS STM dévoilé).

Plutôt que de chercher à allonger indéfiniment la fiche technique en ajoutant des caractéristiques plus ou moins inutiles (qui a besoin de shooter des photos à 30 images / sec) ce que d’autres constructeurs utilisent comme argument marketing principale (quitte à ce que personne ne sache exploiter ces caractéristiques) : je remarque que Canon se pose souvent la question : « comment pourrions-nous faciliter la vie des photographes de façon simple et élégante ?  » Lire la suite…

 

fini la prise de tête... de flash !
000 - A LA UNE
45 Classement BCN 2017 : Canon monte encore

Annonce du classement BCN camera 2017 : Canon monte, Sony et Nikon reculent… Fuji est encore absent et c’est Olympus qui logiquement reste n°1 des hybrides et je dirais que c’est mérité ! La traduction en Français par ici…

Tout ceci est très logique… Et cela nous rappel les résultat de l’an dernier : Classement des ventes de BCN Award 2016 : Canon domine (lisez ce long article passionnant)… On constate que Fuji est bien trop cher pour intéresser la masse des photographes. Lire la suite…

 

Logique "Darwinienne" de sélection naturelle...
1 2 3 10