Catégorie : ACTU : matos photo, divers

ACTU : matos photo, divers
36
Oubliez (un peu) ce bon vieux Collimateur AF Unique

Avec tout le respect que j’ai pour le travail de certains de mes collègues photographes plus âgés que moi (et quelques autres plus jeunes aussi) je voudrais leur suggérer d’essayer une autre méthode… que toujours opter pour ce « satané collimateur unique ».

D’ailleurs on en parlait récemment :  Racontez des histoires en photo, ne comptez pas les pixels et ce sont certains commentaires qui m’ont donné l’idée d’écrire cet article (que j’aurais du écrire il y a longtemps)…

Il me semble que vous êtes assez nombreux à persister dans une vraie erreur d’analyse et de méthode : en restant bloqué depuis des années, sur l’utilisation quasi systématique ce de « satané collimateur unique » ; que vous vous efforcez (parfois laborieusement) de « placer » sur votre sujet… Ce qui vous fait perdre un temps fou et vous fait rater énormément de photos dans l’urgence (me semble-t-il). Rappelez-vous que la photo : c’est l’instant décisif…

Ceci, que vous utilisiez la bonne vieille technique du Joystick : lorsque vous êtes généralement en Mode AF Continu (appelé Ai-Servo chez Canon)…  Ou encore la technique du « Décadrer / Mémoriser / Recadrer » : lorsque vous êtes généralement en Mode AF Single (appelé One-Shot chez Canon).

Ces deux façons de faire sont évidement très utiles dans certains cas précis : et bien entendu je les utilise assez régulièrement (comme vous)… Mais pas aussi souvent que vous ne le croyez et (probablement) pas aussi souvent que vous (si vous êtes de ce style de photographe là)… Et beaucoup moins souvent depuis 10 ou 15 ans, que je ne le faisais dans les années 90 ou au début des années 2000.

D’un point de vue général : je conseillerais à beaucoup de photographes de faire beaucoup plus souvent confiance en la Sélection Automatique des Collimateurs AF, qui est réalisée très efficacement par l’appareil avec Priorité au sujet le plus proche (ou le plus contrasté). Qui est le plus souvent : justement le sujet le plus intéressant… Ce qui tombe bien ! Lire la suite…

000 - A LA UNE
8
Intéressante prise en main du Sony A7R IV

Il est étonnant de voir Sony échouer à corriger certains problèmes ergonomiques modèles après modèles… Heureusement d’autres sont améliorés : comme le grip désormais plus profond sur le nouveau  Sony A7R IV : 61 Mpixels pour 4.000 €

Il n’y a pas de secret : avec un grip qui ressemble à celui d’un reflex désormais, on retrouve la bonne prise en main du reflex… Parmi ces autres petits défauts qui sont très énervants et qui tardent à être améliorés : il y a ce souci de réactivité des commandes, que j’avais déjà remarqué… Et qui est bien expliqué dans cette prise en main du Sony A7 RIV. Dont voici un petit extrait, qui ne donne pas très envie avouez… (je n’ai pas pu vérifier cela pour le moment) :

« The biggest disappointment with the controls aren’t their physical characteristics but how sluggish they are when using them. Like the Sony mirrorless cameras before it, there is a delay between scrubbing the shutter speed or aperture dial, for example, and the change reflected in the viewfinder or rear monitor. If I’m only moving one click — one third of a stop — then it’s not very noticeable.

Once I start moving three clicks, or one stop, or more than that, the effects of the delay become more and more pronounced. If I scrub three clicks very fast, it’s in the air if the camera is going to register all three clicks and move me one stop, and the worst part is I need to pause to check if it did or not.

I used to own the original a7R and shoot landscapes in a very measured manner, and at that time it wasn’t much of a concern to me how slow the camera would react. Now that I have switched back to DSLR and primarily photograph birds when I’m not reviewing gear, the sluggish controls are jarring to me. »

Lire la suite…

000 - A LA UNE
10
Brevet d’un 20-77 mm f/2.8-6.4 (équivalent Full Frame)

Selon Canon Watch, Canon aurait déposé un brevet pour un zoom original : EF-M 12-48 mm f/1.8-4… Un range focale dont on se surprend à rêver : car avec le facteur x1.6 des APS-C Canon, cela reviendrait à un inédit et passionnant : 20-77 mm f/2.8-6.4 (en équivalent Full Frame).

Sauf si ce zoom était destiné à un capteur de plus petite taille (proche du Micro 4/3) : dans ce cas là l’idée d’un équivalent 20-77 mm tombe à l’eau (dommage)… C’est une idée défendu par Canon News ici qui pointe vers la page du brevet Japonais ici : Japan Patent Application 2019-20821. Mais il serait étonnant que Canon adopte une nouvelle taille de capteur, car on trouve déjà chez Canon pas mal de tailles de capteurs. Sauf peut-être pour une nouvelle gamme de Caméscopes ?

Revenons à ma première idée : celle d’un zoom équivalent à un 20-77 mm. Il me semble que si les matériels d’entrée de gamme comme les hybrides APS-C et les reflex APS-C veulent survire face à la menace grandissante des smartphones haut de gamme, ils se doivent de proposer des objectifs plus ambitieux, plus pratiques, offrant des range focal plus variés et plus larges… A l’image de ce potentiel zoom  EF-M 12-48 mm f/1.8-4. Lire la Suite…

ACTU : matos photo, divers
44
Racontez des histoires en photo, ne comptez pas les pixels

L’actualité qui voit l’arrivée d’un nouveau capteur Sony de 61 Mpixels m’a suggéré cette petite réflexion…

Moi qui suis pourtant assez partisan de toujours davantage de pixels (je travail avec 50 Mpixels depuis 2015), je me suis dit : faut-il vraiment disposer de 61 Mpixels pour faire de bonnes images en 2019 ? Qui aura besoin de cette Formule 1… Vraiment besoin ?

Il est clair que de nombreux collègues photographes se trompent de combat, en recherchant sans cesse : quel serait le meilleur capteur, le meilleur objectif, ou le meilleur boîtier qui leur permettrait de ramener de meilleures photos… Voir : quel serait le meilleur sac à dos, le meilleur pied, ou le meilleur filtre ! Ce qui parfois touche au ridicule…

Mais pas un seul moment, ils ne s’interrogent sur ce qu’il conviendrait de changer dans leur pratique personnelle et dans leurs méthodes de prise de vue… Voir dans leur état d’esprit : autant de progrès, qui pourrait bien davantage changer la donne, qu’un changement de matériel.

Plutôt que de travailler sur eux-même et plutôt que d’essayer d’apprendre de l’expérience d’autres photographes (et je vous assure que parfois il y a vraiment beaucoup de choses à changer, lorsque je vois des photographes amateurs travailler) : beaucoup de photographes cherchent des raisons extérieures (à eux-même), qui pourraient expliquer pourquoi ils ne sont pas contents de leurs photos.

En fait ils cherchent « des excuses »… Pour les uns, ce serait leur appareil et leurs objectifs qui seraient trop gros, trop visibles, trop encombrants. Il leur faudrait donc un hybride Micro 4/3 ! Pour les autres, ce serait leur capteur qui serait trop petit… Ou variante différente (et très répandu chez les lecteurs de site web consacrés à la photo) : ce serait leur capteur qui manquerait de « dynamique ». Ahhh, cette fameuse « dynamique » qui expliquerait (à elle seule), toutes leurs photos ratées ! Il leur faudrait donc un Sony ou un Nikon, dont les capteurs proposeraient un peu plus de dynamique.

Les vendeurs d’appareils photos (comme les épiciers du marché local de Jaïpur) : ont intérêt à vous laisser penser que si vous ne réussissez pas vos photos : c’est que vous devez changer de matériel…

Et c’est exactement cette raison qui a conduit Amazon a acheter le site DPreview d’ailleurs. Le rôle de DPreview désormais : est de vous faire croire que tout le matériel qui a été vendu « avant »… serait « bon à jeter ». Et que grâce à du nouveau matériel : tout serait plus facile… C’est aussi ridicule que de penser qu’en achetant de nouvelles épices : on fera de la meilleure cuisine ! ! ! Ce qui n’enlève rien au plaisir d’aller faire son marché… Lire la suite…

000 - A LA UNE
29
Bientôt quatre objectifs Sigma pour hybrides Full Frame

Sigma annoncerait très bientôt (le 11 juillet) quatre objectifs Full Frame professionnels, conçus spécialement pour les hybrides Full Frame…

Ils seront probablement déclinés en plusieurs montures : d’abord en Sony E et certainement monture L-Mount (Panasonic / Leica / Sigma)… Et peut-être un peu plus tard ; en version Canon RF et Nikon Z. On peut compter semble-t-il sur ces quatre références :

Sigma 35 mm f/1.2
Sigma 45 mm f/2.8
Sigma 14-24 mm f/2.8
Sigma 24-70 mm f/2.8

Voilà qui va intéresser du monde ! Notamment chez Canon et Nikon… Ou l’on manque un peu de variété pour le moment (mais patience le catalogue va se remplir très vite). Signe des temps : ces objectifs spécialement calculés pour les hybrides Full Frame, n’auront pas de déclinaisons reflex. Lire la suite…

ACTU : matos photo, divers
11
Les Canon G5X Mark II et le Canon G7X Mark III dévoilés

Les infos ont fuité chez Nokishita : la grosse nouveauté du jour, est que le compact expert Canon G5X MkII (qui n’avait pas évolué depuis 2015), change de forme…

Il faut dire que l’aspect général de « mini reflex » du G5x original, avait été repris par son grand cousin : le Canon G1X MkIII (relire notre test terrain) qui est lui équipé d’un capteur APS-C…

Le Canon G5X MkII sera donc un Canon G7X « boosté », en gagnant un zoom lumineux un tout petit peu plus long que son petit frère. Canon nous propose pour la première fois un zoom (5x) équivalent à un 24-120 mm pour le G5X MkII, à la place du 24-100 mm historique du G7X… Relire notre prise en main du Canon G5X qui remonte déjà à octobre 2015 (c’était une belle année pour Canon, avec l’arrivée également de l’EOS 5DsR)

Sans perdre son petit Flash Pop-up si pratique, le G5X MkII gagne un viseur escamotable. Espérons qu’il soit solide et ne se « bloque pas » comme celui du Sony : avant la version IV ce dernier nécessitait un mouvement en deux temps : d’abord l’éjecter puis ensuite le tirer vers l’arrière (c’était trop long à mon goût).

Le Canon G5X MkII revient par ailleurs à un écran « dans l’axe », alors que celui de son prédécesseur basculait sur le côté : je trouve cette évolution « dans l’axe » très positive personnellement. Vu que le haut de l’appareil est débarrassé du viseur, l’écran pourra tout de même servir aux « Selfies » et aux vidéastes.

Lire la suite…

000 - A LA UNE
4
Canon RF35 mm f/1.8 Macro IS testé par DPreview

A 540 € environ : le Canon RF 35 mm f/1.8 Macro IS STM est certainement l’un des meilleurs choix que l’on puisse faire actuellement, pour qui désire faire de la photo 35 mm… C’est notamment un excellent choix si on le compare à son cousin et ancêtre indirect : le (déjà excellent) Canon EF 35 mm f/2 IS USM qui était déjà un excellent 35 mm, que j’emporte systématiquement lors de tous mes voyages…

Découvrez ici, une galerie d’images que j’ai réalisé avec ce RF 35 mm f/1.8. Qui devrait vous convaincre des intéressantes possibilités de cet objectif. Notamment en terme de bokeh, de distance minimale de mise au point (quasi) Macro, de résistance aux flare, de netteté, de vignettage… Pour le moment le profile de l’objectif n’est pas encore proposé par Lightroom (au 27 juin 2019) : mais ça devrait venir…

Dpreview vient de publier un test complet, dont les conclusions sont très positives. Relire à ce propos : notre récent « plaidoyer » pour faire de la photo au 35 mm : Vous tournez en rond ? Revenez au 35 mm f/2… ou f/1.8 … Relire également si vous ne savez pas trop quel objectif acheter : Quels objectifs recommander pour le Canon EOS RP.

Si vous souhaitez encourager votre blog Photoetmac (qui touchera une petite commission) : vous pouvez commander ici votre RF 35 mm chez Digixo (une boutique en ligne 100% Française situé à Paris, qui emploie des salariés Français)… Ou alors chez Amazon là, (ce qui pourrait éventuellement contribuer à détruire quelques emplois en France, mais à ma petite échelle : je n’y suis pour rien – et je ferais la même remarque concernant la canicule)…   Lire la suite…

000 - A LA UNE
7
Comment photographier à travers des vitres

Je voulais vous parler du Ultimate Lens Hood : un accessoire pas si con… Que j’ai beaucoup regretté de ne pas avoir lors de nos ballades à Tokyo ou à Hong Kong, ou les prises de vue en hauteur à travers des vitres ne manquent pas (notre prochain voyage photo à Hong Kong est en janvier).

A Hong Kong, pour réaliser des images de la ville depuis le « Sky100 » du building de l’International Commerce Center : j’ai souvent du m’abriter avec une veste, ou ma main… Ce qui est bien galère ! Ici une vue de Tokyo à travers la vitre de la Mairie de Tokyo à Shinjuku : qui m’a demandé pas mal de nettoyage en post traitement. Mais à droite, vous constatez qu’il reste un petit reflet ! Zut et zut c’est trop con :

La solution : c’est le Ultimate Lens Hood (que vous trouverez sur le site Français Digixo)… Il existe deux modèles : le petit. et le gros. Très léger, il se « replie » à plat et se fait oublier dans la poche ordinateur du sac photo : à vous les prises de « vue du ciel » à travers les vitres… Litre la suite…

ACTU : matos photo, divers
13
Un équivalent au Nikon D6 arrivera… en hybride !

Le grand President de Nikon Toshikazu Umatate, a confirmé que comme Canon, la marque Jaune préparait bien l’arrivée d’un hybride professionnel « équivalent » à un Nikon D5.

C’est à lire dans cette interview au Nikkan Kogyo Shimbun. Du coup, on peut se demander si le Nikon D5 actuel aura bien un successeur de type reflex, c’est à dire un Nikon D6. Ce n’est pas garanti, mais actuellement personne n’est en mesure d’aller au delà de simples spéculations. Même question pour le futur Canon EOS 1D X MkIII, mais mon sentiment est que ce reflex professionnel, arrivera bel et bien d’ici à 2020, aux côtés d’un ou de deux hybrides professionnels en gamme EOS R : l’un donnant priorité à la vitesse et l’autre à la résolution.

La stratégie des modèles qui seront produit fait l’objet de communication. Mais pas de communication sur éventuellement les modèles qui ne seront plus renouvelés… Lire la suite.

 

ACTU : matos photo, divers
56
Canon EOS R à l’épreuve des sommets au Pakistan

Je laisse la parole aujourd’hui à Laurent. Boiveau qui a la particularité d’être Guide de Montagne et qui nous parle de son expérience récente au Pakistan, avec le Canon EOS R…

Laurent est aussi un de nos très anciens lecteurs, avec qui j’avais échangé il y a pas mal de temps à propos du Micro 4/3, un format qui l’intéressait pour des questions de place. et de poids. Vous pouvez découvrir son Trek au Népal dans son livre : « Népal – Histoire d’un trek » Editions Clémentines. On attend vos questions et commentaires…

 

« Pour mes voyages (guide-photographe) en régions lointaines et pas toujours faciles d’accès, j’ai besoin d’un matériel robuste et léger. Du moins le plus léger possible. Tout n’est donc que compromis. Lorsque je dois porter tout mon matériel de montagne, plus celui lié à la photographie, il arrive le moment où je ne peux pus lever mon sac. Je vieillis, certes, mais c’est une réalité que je ne pas passer sous silence.

Lors de ma traversée du Népal (solo à deux ;-), j’avais privilégié un 4/3 (pour être exact 2) pour avoir la meilleure relation qualité poids. J’avais tout de même 25 kg sur le dos avec vingt-cinq cols à 5000 m. Et trois à 6000 m. : à 47 ans je trouvais cela bien assez lourd. Lire la suite…

000 - A LA UNE
13
Samedi 15 juin essayez les Canon EOS R et EOS RP

Ce samedi 15 juin, Canon et Digixo vous invitent à essayer pendant 3h : les Canon EOS R et EOS RP, lors de deux petites ballades photo organisées par Digixo, dans le 2ème arrondissement à Paris.

J’aurais le plaisir de vous servir de guide ! Mais oui… Et de vous présenter les principaux atouts des Canon EOS R et EOS RP : tout ce qui me plait dans cet appareil et toutes vos questions seront bienvenues… Une petite dizaine d’exemplaires seront prêtés par Canon, avec notamment le RF 35 mm f/1.8 IS STM. Il y aura un RF 50 mm f/1.2 L IS USM certainement… Lire la suite.

000 - A LA UNE
39
Passionnant : premier avis sur le Panasonic S1

Le commentaire du jour a été posté par Gilles, un de nos lecteurs : à la suite de cet article : Colorimétrie : le Panasonic S1 meilleur que le Sony A7III. Et je l’ai trouvé tout à fait passionnant, donc je le publie ici…

« Bonjour, J’ai acheté ce S1 en plus d’un Sony A7R2 et d’un Fuji X-T3. Mon impression personnelle rejoint les constats colorimétriques de cette vidéo. Panasonic a fait un super boulot sur la science des couleurs (qui s’était déjà améliorer sur le G9 et le GX9).

Les carnations sont flatteuses (le X-T3 offre également de belle couleur, mais contrairement au S1 je le trouve plus difficile à traiter en post-prod). La balance des blancs ne fait pas n’importe quoi et semble relativement juste (ce qui n’est pas le cas du Sony).

Je sais qu’il a débat sur les couleurs, et que c’est un reproche qui est fait très souvent (et pas uniquement sur ce site). Force est de constater, à mon avis, que mon Sony A7R II donne un peu la « jaunisse » à mes portraits, et que le Panasonic (comme le Fuji, et a priori les Canon) des peaux plus agréables.

Bien entendu on peut améliorer tout cela en post-prod pour le Sony, mais cela demande un peu plus d’expertise et d’énergie que pour d’autres boitiers. De mon expérience, je passe 2 fois plus de temps à reprendre mes fichiers ARW Sony, que mes fichiers Panasonic ou Fuji (sur ce dernier si on a bien fait le travail à la prise de vue, les JPEG sortis de boitier son général excellent et exploitable en l’état). Je garde quand même le Sony A7R2, car hormis cela, cela reste un formidable boitier. Lire la suite…

ACTU : matos photo, divers
7
Colorimétrie : le Panasonic S1 meilleur que le Sony A7III

C’est vrai que je n’ai pas assez de temps pour tester et parler de tous les super APN hybrides Full Frame, qui sont arrivés en même temps sur le marché… Et croyez bien que je le regrette.

Pour nous rattraper un peu : voici un intéressant test comparatif du Panasonic S1 et du Sony A7 III, qui m’a beaucoup intéressé, car on remarque une différence de colorimétrie (une fois de plus) très visible entre les deux… Et qui confirme exactement tout ce que je pense sur cette génération de Sony A7, qui à mon avis n’est pas encore parfaite au niveau de la colorimétrie.

Par contre Panasonic semble avoir fait de très, très, gros progrès : avec des teintes chairs, vraiment réalistes et bien plus agréables. Jugez-en par vous même ! Lire la suite…

000 - A LA UNE
9
MacBook Pro 2019 à 8 coeurs : oui, ça vaut le coup !

MacG a déjà testé les performances du nouveau MacBook Pro pour la première fois à 8 coeurs (modèles 2019)… Celui qui succède donc au précédent MacBook Pro 15″ à 6 coeurs : celui que je possède et dont je vous présentais les performance en aout 2018 (Macbook Pro 15 pouces mi 2018 : chrono Lightroom)…

Visiblement, l’apport d’un coeur supplémentaire vaut le coup, si vous utilisez des applications comme Lightroom Classic, capables d’exploiter et répartir ses efforts sur l’ensemble des coeurs :

« Ce performance boost donne un vrai coup de fouet aux MacBook Pro. Jetez un coup d’œil distrait sur notre graphique, et vous penserez que c’est toujours la même histoire, des gains modestes d’une année sur l’autre. Mais regardez-y de plus près : le MacBook Pro 13″ gagne 10 %, le MacBook Pro 15″ d’entrée de gamme gagne 14 %. Vous utilisez des applications capables d’exploiter huit cœurs ? Le MacBook Pro 15″ haut de gamme sera 45 % plus rapide que son prédécesseur direct, et 26 % plus rapide que le modèle toutes options de l’an passé. » Une saine lecture !  Lire la suite…

000 - A LA UNE
12
Combien pour un appareil Photo APS-C selon les marques. ?

Imaginez que vous souhaitiez vous équiper en repartant de zéro et en visant un équipement plutôt haut de gamme, basé sur un capteur APS-C… J’ai sorti ma calculette et commencé à faire les comptes, pour les différentes configurations hybrides / reflex, chez différentes marques…

Pour le même exercice avec capteur Full Frame, rendez-vous ici : Combien coute un équipement Full Frame complet dans chaque marque ?  Bien entendu un tel exercice se limite à un certains nombre d’objectifs « classiques », utilisés par la majorité des photographes… Il ne peut prendre en compote la totalité des options et préférences. Il faudra continuer votre enquête vous même, pour les cas « particuliers ».

Ceci est une base de réflexion, rien de plus… Mais c’est déjà un énorme travail, que vous n’aurez pas à refaire. Pour faire simple : je me suis mis dans le cas de figure qui correspondrait à une pratique polyvalente, en ne visant pas obligatoirement les matériels les plus chers, ni les moins coûteux systématiquement…

J’ai plutôt visé les matériels les plus incontournables, que je choisirai peut-être pour moi même…. Ce qui m’a permis de concevoir trois configurations classiques : d’abord une configuration « en kit » peu couteuse. Puis une configuration « minimale » incluant 3 objectifs. Et enfin, une configuration professionnelle « de base » incluant 5 objectifs…

Il s’agit ici de capteurs APS-C, donc relisez attentivement cet ancien article, ou l’on aborde la question des équivalences de focale et d’ouverture : Tableau des équivalences de focales, d’ouverture et de ISO. Car travailler en APS-C, ce n’est pas la même chose que travailler en Full Frame…

Enfin, j’ai pointé chaque modèle sur Amazon (ou les prix évoluent chaque jour) ce qui me permet de tenir à jour ce tableau facilement.Si vous constatez qu’un prix a (beaucoup) changé merci de me le signaler.

Bon à savoir : chaque lien rapporte quelques euro à votre site préféré lorsque vous achetez du matériel en les utilisant. Lire la suite…

1 2 3 17