Browsing: VU SUR LE NET !

ACTU : matos photo, divers
4 Indispensable répéteur WIFI Novodio Wireless R1200

Rien de plus énervant que d’avoir une bonne connection WIFi, mais qui ne « porte » pas dans toutes les pièces de la maison, faute à un mur plus épais que les autres.

J’ai acheté chez les amis de Macway (heureusement qu’ils sont là), un petit routeur / répéteur WIFI : le Novodio Wireless R1200… Un joli petit objet au look de science-fiction, qui se plug directement dans une prise murale (plutôt bien vu, pas d’alimentation, pas de fils qui trainent). Il existe trois modèles, j’ai hésité entre le moyen (Novodio Wireless R750 à 39,99 €) et le gros (à 49,99 €). 

J’étais certain que le moyen aurait suffit… Mais j’ai quand même pris le gros (on est plus à 10 € près lorsque l’on est passionné de hight tech) : histoire de l’essayer aussi dans le jardin, lorsque je passe un peu de temps en Savoie… Peut-être que là bas, quelques mètres de portée supplémentaire seront appréciables.

Bonne pioche : ça porte dorénavant dans la pièce « obscure », ou le WIFI était assez aléatoire… Après configuration, on peut débrancher et rebrancher le répéteur, à chaque fois le réseau est repris en quelques secondes sans attente excessive. On sera tenté de le débrancher si on ne l’utilise pas en permanence, car le boitier chauffe un peu, je suppose que c’est normal. Notons qu’il y a aussi un bouton on/off, ce qui permet de la laisser positionné sur la prise, à l’arrêt. Lire la suite.

 

... extension du domaine du WIFI !
ACTU : matos photo, divers
7 Matos incontournable que j’emmène en voyage photo

Cette petite liste « à la Prévert » pourrait servir de « pense bête » avant le départ, par exemple lors d’un de nos voyages photo (destinationphoto.com). Bien entendu, il y a plusieurs façon d’envisager l’équipement idéal pour un voyage photo…

Mais voici déjà la mienne… Avant de lire ceci, faite un détour par : Qu’y a-t-il dans mon sac photo ? mais aussi par : Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016.

Disque SSD 2,5 pouces de stockage (nu) – En voyage, si le SSD Interne de mon Macbook Pro est plein (il l’est), j’utilise exclusivement des SSD externes pour stocker les originaux (et c’est vrai que j’ai besoin de place car je shoot pas mal) : un système idéal combiné aux « aperçus dynamiques » de Lightroom.  Placez ce disque SSD (achetez-le nu),  dans un boitier USB3 de type Storeva Klik (24,99 €).   Lire la suite…

 

une bonne préparation est indispensable
000 - A LA UNE
2 Nouvel éditeur de thème chez Photodeck

Mise à jour chez Photodeck cette semaine : l’éditeur de thème fait peau neuve. Vous trouverez dorénavant un panneau Personnaliser qui remplace les anciennes pages Styles et Paramètres du thème. Tout est organisé plus logiquement désormais…

Trouver et ajuster les options de personnalisation devrait être plus intuitif. Il est maintenant possible de désactiver temporairement (grâce à un bonton on/off) la personnalisation de toute option, pour voir simplement ce que vous avez changé. Découvrez les détails ici en Français et en Anglais.

Proposée à seulement 10 € HT par mois, l’offre « FOLIO » exclut juste la vente en ligne et les galeries privées (toujours disponibles dans l’offre pro à 21 € HT). Mais Folio offre tout ce dont un photographe a besoin dans un portfolio premium… Par exemple, une présentation complètement personnalisable, extrêmement rapide, et adaptée aux mobiles, ainsi qu’un support de nom de domaines propres. Les détails de cette nouvelle offre sont consultables ici. Personnellement, j’ai jamais trouvé mieux (visitez mon site : vibertphoto.com)… Plus d’info (en Français) sur photodeck.com/fr

 

... vos photos mise en valeur !
000 - A LA UNE
4 Les objectifs utilisés par Stanley Kubrick

Stanley Kubrick était un génie du cinéma, mais aussi un photographe… « Plutôt perfectionniste, il lui arrive de prendre plusieurs centaines de clichés pour réaliser une seule photo », rapporte Wikipedia dans sa biographie.

Relire d’ailleurs : Pourquoi prendre… de 500 à 1000 photos par jour ? A ma connaissance, tous les grands photographes prennent (et prenaient) beaucoup d’images (mais refermons cette parenthèse)… Visionnez cette passionnante vidéo ou il est question des objectifs utilisés par Stanley Kubrick. Lire la suite…

 

... leçon de photo !
000 - A LA UNE
76 Appliquez le coefficient à la focale et… à l’ouverture

Petit rappel (avec toutes les explications techniques) à l’attention de ceux qui en doutent, dans une excellente et longue vidéo. Il « faut » appliquer à la focale et à l’ouverture un même coefficient multiplicateur avant de comparer des objectifs montés sur des capteurs de taille différente.

Oui, c’est comme ça ! On avait déjà eu de longues discussions à ce propos, en voici une nouvelle démonstration mathématique… Il faudrait donc pour un appareil Micro 4/3, qu’un constructeur sorte un éventuel grande angle de 12 mm à l’ouverture faramineuse de f/0,7 (ce qui est improbable)…  si il voulait égaler l’image d’un grand angle de 24 mm f/1.4 monté sur un capteur Full Frame.

Ne cherchez pas à « négocier » avec la physique et avec l’optique : c’est mathématique et c’est vérifié par l’expérimentation… Lire la suite.

 

Ne négociez pas avec les math...
000 - A LA UNE
55 Après un zoom trans standard quel second objectif ?

Voilà une grande question, que s’est déjà posé tout photographe débutant… Et même tout photographe expert, dans la variante : « en plus de mon zoom trans-standard, quel (s) objectif (s) emporter sur le terrain » ?

Je vais modestement tenter de vous donner ma vision des choses dans la cadre du reportage en voyage… Mais il peut évidement exister d’autres vision des choses que celle-ci. Déjà, avant même de parler d’un second objectif, revenons rapidement à la question du premier objectif…

Généralement je choisi par soucis de polyvalence : un zoom équivalent à 24-70 mm f/4 (en 24-36 mm). Car il représente le meilleur compromis qualité, polyvalence, poids, encombrement : spécialement le Canon EF 24-70 mm f/4 stabilisé, qui reste sans aucun équivalent chez d’autres marque (le troisième à droite ci-dessous – A comparer au 24-70 mm f/2.8 Nikon à droite, que je considère trop encombrant pour voyager confortablement. Même reproche au 24-120 mm et 24-105 mm).

Mais certains préféreront éventuellement comme objectif de base, un autre type de zoom (plus long, ou même plus large comme le Sigma 24-35 mm, ou plus qualitatif avec une ouverture à f/2.8 constante). Ou encore un objectif fixe : il y a les fans du 35 mm, du 50 mm, ou même du 40 mm (que je préfèrerais si on m’obligeait à me contenter d’un seul unique objectif). Relire : Qu’y a-t-il dans mon sac photo ?

L’objectif fixe unique : c’est aussi une solution très formatrice, mais très exigeante et tellement moins pratique qu’un zoom… Je dois vous dire que c’est avec un objectif fixe, que j’ai appris et pratiqué la photo durant mon enfance… Jusqu’à ce que j’ai une vingtaine d’année et que ça m’a plutôt réussi. Aurais-je apris de la même façon avec un zoom ? Je ne sais pas…

Petite précision technique avant de commencer : toutes les focales que je vais évoquer ci-dessous, le sont en « Full Frame » : équivalent 24×36. Car pour moi, la « vraie photo » en 2016 : c’est « au Full frame » et rien d’autre… Notamment car on ne manque pas de solutions performantes et presque économiques en Full Frame pour débuter « sérieusement ». Par exemple : le Canon EOS 6D (à prix cassé en attendant son remplaçant), ou le Nikon D750 (sous réserve de trouver le bon zoom trans-standard)…

Et beaucoup de boîtiers d’occasion, comme les Canon EOS 5D MkIII, ou même MkII (bien que un peu dépassé en 2016, je l’ai utilisé avec bonheur durant plusieurs années et réalisé des images fantastiques avec). Mais vous pouvez aussi débuter en APS-C ou en Micro 4/3 :

> Alors, si vous optez pour un boitier à capteur APS-C : vous devrez diviser les focales dont je parle par x1,5 (et par x1,6 pour Canon), afin de connaitre la focale que vous devez acheter en APS-C. Par exemple : il faudrait un 16 mm en APS-C, pour obtenir le 24 mm dont je parle ci-dessous.

> Et diviser par x2 pour le micro 4/3. Par exemple il faudrait un 12 mm en micro 4/3, pour obtenir le 24 mm dont je parle ci-dessous.

> Tout ça sans oublier de faire la division équivalente pour la profondeur de champs (relative à une ouverture donnée) : afin de connaitre l’équivalent que l’on obtiendrait en Full Frame… Par exemple il faudrait une ouverture de f/1.4 en micro 4/3, pour obtenir un résultat équivalent à une ouverture de f/2.8 en 24×36 dont je parle ci-dessous…

Ci-dessous : une image réalisée au 24-70 mm f/4, qui m’a permit de réagir très vite alors que je n’avais pas de recule, ni le temps d’organiser la scène :

Premier cas de figure : vous souhaitez vous limiter à deux objectifs seulement  –  Et bien dans ce cas-là, mon choix irait sans doute vers une focale fixe un peu longue et à grande ouverture si possible… Par exemple un 85 mm à f/1.4, ou f/1.8. Ou encore vers ce merveilleux petit EF 100 mm f/2 (dès 450 €) : si léger, performant et compact.

Il est aussi possible d’opter pour un 100 mm f/2.8 macro, ou un 135 mm f/2 macro. Ce type d’objectif ne servant pas seulement à la macro (que je pratique pas), mais devient aussi un fabuleux objectif à portraits.

On peut aussi opter pour un télé-zoom pas trop lourd, comme le 70-200 mm f/4. Mais les résultats ne sont pas comparables à ceux par exemple d’un 85 mm f/1.4.

Pas mal de gens vous recommanderont un 50 mm ou un 35 mm f/1.4… Pourquoi pas, mais c’est un peu une tarte à la crème de la photo. Je trouve ça assez chiant les photos faites au 35 ou au 50 mm. En tous cas, vous verrez moins la différence entre votre zoom en position 35 ou 50 mm et ce second objectif, que si vous optez pour un « petit télé » comme un 85 mm (surtout si vous le choisissez à f/1.4). Lire la suite…

 

... une décision difficile !
000 - A LA UNE
36 Classement de ventes de BCN Award 2016 : Canon domine

Petite info « un peu provoc »… relative au « Canon bashing » permanent qui est de bon ton sur le web photo depuis quelques années. Les BCN awards 2016 pour le marché Japonais ont sacré Canon gagnant, sur presque toutes les catégories en 2016…

Rappelons que BNC se base sur les données récoltées chez environ 2/3 de distributeurs au Japon. Ce qui donne pour 2016 :

Parts de marché pour les APN Reflex 2016 (au Japon)

1 – Canon 63.3% (56.2% in 2015)

2 – Nikon 31.6%

3 – Ricoh (Pentax) 4.8%

Parts de marché pour les APN Mirrorless 2016 (au Japon)

1 – Olympus 26.8

2 – Canon 18.5% (à comparer aux 13.6% en 2015)

3 – Sony 17.9%

Parts de marché APN à objectifs non interchangeables 2016 (au Japon)

1 – Canon 27.3%

2 – Nikon 22.1%

3 – Casio 19.3%

Parts de marché pour les objectifs 2016 (au Japon)

1 – Canon 24% (24.1% in 2015)

2 – Sigma 14.3%

3 – Nikon 12.5%

Notre analyse :  mais que dire de l’absence de Fujifilm… qui ne parvient pas à grimper dans le top trois, dans aucunes catégories ? Et bien tout simplement que Fuji reste trop cher…

Leur excellent capteur, la colorimétrie subtile… et le design « branché » (et quelque peu élitiste) des séries X, ne suffisent visiblement pas à convaincre. Du moins pas au delà d’un cercle un peu restreint d’amateurs fortunés. Lire la suite…

 

Parts de marchés... dans le secteur de la photo
000 - A LA UNE
7 Voyage photo Hong Kong du 05 au 13 janvier 2018

Les dates du prochain voyage photo à Hong Kong seront : du vendredi 05 au samedi 13 janvier 2018. Détails et programme ici ! Si vous n’avez jamais participé à un voyage photo, commencez par celui-ci. Ou par le Japon peut-être ?

Chaque jour seront proposé des visites sur des spots photographiques connus ou moins connus, au cours desquelles vous profiterez de l’expérience et des conseils d’un photographe professionnel, formateur expérimenté. Jean-François Vibert est aussi un grand connaisseur de l’ancienne colonie Britannique, qu’il explore chaque année depuis plus de 11 ans avec son épouse Sharon, qui à grandi à Hong Kong et sera notre guide dans les ruelles les plus secrètes de la ville et de ses alentours. « Au travers de nos promenades photographiques, notre objectif sera de communiquer à de petits groupes conviviaux de 6 à 8 personnes, nos « savoir-faire » issus d’une expérience du reportage et de la photo de voyage.

Asia, Asie

 

... une véritable initiation à l'Asie !
1 2 3 70