Browsing: 000 – A LA UNE

000 - A LA UNE
58 Qu’ai-je appris en 25 ans de photo professionnelle ?

Je réalise que cela fait 25 ans, que j’évolue dans le monde de la photo professionnelle, ou dans des univers proches (presse, édition, web, formation photo et Lightroom) ce qui m’a permis de vivre de mes photos et de mon savoir faire dans ce domaine.

Du coup, je me suis posé cette question : « qu’ai-je vraiment appris en 25 ans de photo professionnelles » ? La suite est à lire par ici : Qu’ai-je appris en 25 ans de photo pro ? Partie 2/2. Pas inutile de faire un peu le point… Voici quelques idées qui me sont venues, un peu en vrac… Je ne vous les présente pas forcément, par ordre d’importance, mais plutôt par associations d’idées ! J’espère que tout cela vous intéressera… Et donnera peut-être lieux à quelques débats, ou témoignages dans les commentaires.

Ce qui survit aux années : ce sont les portraits, pas les paysages : rien de plus facile que de photographier des paysages…  Quitte à y consacrer beaucoup de temps, tout le monde est capable de réussir quelques bons paysages : c’est finalement très facile et cela ne demande pas énormément de talent., mis à part celui se trouver « au bon endroit, au bon moment » (ce qui. est tout de même un talent, c’est vrai)… Mais d’ici quelques décennies : tout le monde oubliera vos photos de paysages, même les plus belles (y compris vous). Ce qui restera par contre : je crois que ce sont les portraits.

Ne craignez pas d’abimer vos appareils, ce ne sont que des outils ! Les pires photographes, sont peut-être ceux qui sont obsédés par la protection de leur matériel : au point qu’ils en oublient de… « regarder autour d’eux ». Achetez du matériel « moins cher » et accordez-lui moins d’attention. Quitte à l’abimer un peu plus vite et à en changer un peu plus souvent… Décontractez-vous : lorsqu’il y a des débats matériels, il n’y a pas mort d’homme !

Le matériel photo est tout de même très costaud en général. Quelques gouttes d’eau sur l’appareil, ne font généralement rien de mal. Un objectif à la lentille un peu rayée, prendra d’aussi bonnes images que si il était neuf. Un appareil à l’état de surface un peu abimé, se revendra un peu moins cher, certes… Mais vous ne regretterez pas trop ce petit « déficit » : si en contre partie, vous avez pu prendre de meilleures images… En étant un peu moins concentré sur sa protection.

Trouvez « votre sujet » ou « votre style »… Le plus difficile est de trouver votre propre style : le jour ou vous aurez réussi cela, vous serez devenu un « vrai photographe ». Autrement dit, le jour ou en voyant une de vos photos, quelqu’un se dira peut-être : « tiens, cela pourrait être une photo de Toto »… Pour trouver « son style » : il est important de « creuser » un certain sillon et de ne pas trop se « disperser ». Et c’est tellement difficile : qu’à 50 ans, je ne crois pas avoir trouvé le mien…

Jamais il n’a été si simple d’être photographe ! Vous ne vous rendez pas compte, à quel point il est devenu « simple et facile » de faire des photos…  A l’époque du film : prendre des photos était une « autre histoire ». Pas seulement à cause du matériel photo. et des films. Mais aussi à cause de tout le reste… Parfois, je me demande comment je parvenais à voyager dans les années 90 : sans Booking.com, sans GPS, sans téléphone portable, sans internet… Et surtout, sans ordinateur et sans emails !

Je me souviens de quelques aventures mémorables qui me sont arrivée aux Philippines en 1998, ou au Vietnam en 1996… Et qui malheureusement, ne seraient plus « possibles » aujourd’hui. Oui parfois je ne peux m’empêcher de penser que c’était « mieux avant ». Surtout lorsque. je vois des hordes de touristes irresponsables et irrespectueux « massacrer » certains endroits. Je n’ai vraiment pas honte de le penser et même pas peur de l’écrire : « c’était mieux avant ». Lire la suite…

 

Arrêtez-vous ! Et réfléchissez...
000 - A LA UNE
34 DxO PhotoLab 2 : le temps du renouveau

Tout d’abord, de bonnes nouvelles : l’entreprise de Boulogne semble sortie de ses ennuis. La situation financière de l’entreprise DxO semble revenue à la normale, elle est notamment dégagée de la tutelle de l’administrateur judiciaire. Ouf !

DxO OpticsPro, devient donc DxO PhotoLab 2. Un changement de nom qui dénote une ambition plus large, ainsi DxO ne sera plus seulement l’exceptionnel outil de traitement RAW que nous connaissions bien. Mais aussi un gestionnaire d’image complet… Après l’intégration des fameux « U Point » (techno de retouche locale, récupérée suite à l’acquisition de Nik Softwear), 
DxO PhotoLab 2 améliore son outil 
DxO ClearView… Mais surtout (et c’est ce qui nous intéresse le plus ici) : il ajoute un gestionnaire d’images plus ambitieux : nommé DxO Photothèque.

Le logiciel est immédiatement disponible en téléchargement sur le site de DxO  : http://shop.dxo.com. Prix spécial de lancement jusqu’au 18 novembre :

  • DxO PhotoLab 2 Essential Edition : est disponible pour 99,99 € (au lieu de 129 €)
  • DxO PhotoLab 2 Elite Edition : est disponible pour 149,99 € (au lieu de 199 €)

 

J’encourage vraiment nos lecteurs, à acheter cette version du « renouveau » : même si vous utilisez déjà un autre logiciel (comme Lightroom). Car d’une part vous profiterez d’un « regard différent » qui peut enrichir votre pratique. D’autre part, vous contribuez à conserver en France un savoir faire digital, extrêmement rare et précieux et aussi quelques emplois très spécialisés.

Car il n’existe plus grand chose d’intéressant dans notre pays (inventeur de la photographie) dans le domaine du logiciel et de l’ingénierie photo… (oui, c’est désolant). Alors je vous demande (si vous le pouvez) : d’encourager DxO en achetant cette nouvelle version. Il me semble que ce logiciel grâce à son explorateur, dispose d’un vrai potentiel et va connaitre un vrai renouveau…

Je précise aussi que DxO n’est pas sur abonnement. Si vous êtes allergique à ce principe (je ne le suis pas personnellement), alors DxO fait partie des (rares) solutions crédibles, à se poser comme alternative aux produits Adobe. Lire la suite…

 

Pas d'abonnement... (mais pas de Collections pour le moment)
000 - A LA UNE
35 Découvrez le Canon EF 100 mm f/2.8L IS USM Macro

Le Canon EF 100 mm f/2.8L IS USM Macro est un de ces comment dire… « Objectifs mythiques ». Que l’on ne peut oublier après y avoir gouté. Pourtant, je n’utilise pas le mien aussi souvent qu’il le mériterait… et je m’en veux un peu !

Car à chaque fois que je le sors, je ramène quelque chose de spécial.  Cet article du Blog de Lenrental devrait vous donner envie de découvrir cet objectif fabuleux. Et ci-dessous, voici quelques images que j’ai prise avec ce fabuleux objectif : vos témoignages à propos de ce genre d’objectifs, sont bienvenus ! Lire la suite…

 

Incontournable...
000 - A LA UNE
17 Media Pro abandonné : Phase One a bien « merdé » !

Triste nouvelle (datant d’aout 2018) et probablement fin définitive de notre catégorie « iView Media Pro », inaugurée il y a 14 ans (les tous débuts de ce blog)… Phase One, l’éditeur de Capture One a été incapable de faire vivre le catalogueur Media Pro.

Qu’ils avaient acheté à Microsoft alors qu’il se nommait Expression Media. Lui même ayant été précédemment acheté à son fondateur en 2006… Dire que View Media Pro avait 5 ou 6 ans d’avance sur toute la concurrence (Lightroom, Aperture, etc… D’autres éditeurs en 2018, sont encore incapables de réaliser ce que View Media Pro proposait en 2003). Phase One l’a laissé agoniser durant des années (la dernière mise à jour date de 2016) avant de l’abandonner… Lire la suite.

 

Un magnifique gâchis, une lente agonie...
000 - A LA UNE
13 De vive voix : la société DxO serait sortie d’affaire

Voici de bonnes nouvelles : cette semaine j’ai eu conformation (de vive voix) de la part d’un responsable de DxO, que l’entreprise de Boulogne semblait sortie de ses ennuis. La situation financière de l’entreprise DxO serait revenue à la normale…

Et elle serait notamment dégagée de la tutelle de l’administrateur judiciaire. Ouf ! De quoi espérer le meilleur pour de prochaines versions du logiciel Français.

Rappelons que récemment DxO avait été scindé en deux entités : DxO restant en charge des logiciels photo. Mais les tests d’appareils photo et smartphones sont gérés par une société différente (qui n’a pas souffert des mêmes ennuis) : DxOMark Image Labs.

 

Libéré, délivré...
000 - A LA UNE
10 Lightroom Classic CC 8.0 mise à jour intermédiaire

C’est une mise à jour très discrète, qu’Adobe nous propose pour le passage de Lightroom Classic CC 7.4 à Classic CC 8.0. A tel point que l’on se demande bien ce qui peut justifier un changement de numérotation « entier »…

Mais il est vrai, qu’avec le principe de l’abonnement : les nouveautés sont désormais « étalées » tout au long de l’année. Ce qui a l’avantage pour les photographes débordés, de pouvoir les assimiler par « petits morceaux », plus progressivement… A noter que parallèlement, la version « Cloud » de Lightroom CC, passe également en version 2.0 (relire : Lightroom Classic CC ou Lightroom CC, quelle formule choisir ?). Alors allons-y pour ces (quelques) nouveautés :

Nouveau Processus de Développement 5 : léger changement pour le « Processus de Développement » qui passe en version 5. Ce qui permettra d’accéder à de nouveaux outils… Bien entendu (et pour éviter qu’elles ne soient modifiées), vos anciennes photos restent dans le processus que vous aviez utilisé lors de leur catalogage / Développement initial (vous pourrez leur attribuer le nouveau processus si vous le désirez, mais il faudra le faire vous même). Part contre les nouvelles photos seront automatiquement prises en charge par ce nouveau processus. Pas de changement de méthode donc de ce côté là.

 

Fusion de panoramas HDR : voilà une innovation plus intéressante, le but est de fusionner deux outils qui existaient séparément : la Fusion HDR et la Fusion Panorama. On pourra donc augmenter la Plage dynamique de nos panorama en doublant les prises de vue (ou même en le triplant ce qui sera probablement inutile). En pratique réalisez chaque photo de votre panorama deux fois (ou 3 fois) en utilisant un bracketing 2 vues (ou 3 vues). Lire la suite…

 

quelques discrètes nouveautés...
000 - A LA UNE
53 Montures larges : Sigma rend hommage à Nikon et Canon

Qui serait prêt à remettre une pièce dans la machine à commentaires à propos des hybrides Full Frame ? Et bien aujourd’hui, c’est carrément le patron de Sigma : le désormais très médiatique Katuto Yamaki.

« Après les interview de Zeiss, Nikon, Canon, Leica… Maintenant, c’est Sigma qui confirme que plutôt que de tordre les rayons lumineux dans tous les sens (dans une monture trop étroite) : une bonne monture bien étudiée et plus large, serait dans tous les cas préférable », comme l’écrit un de nos lecteurs dans les commentaires de notre précédent article : Monture Sony E : pas conçue pour le Full Frame ?

Lorsque DPreview  lui pose la question : « What is your opinion of Canon and Nikon’s new lenses for the RF and Z mounts ?  ». Il répond sans se démonter en Anglais :

« I’ve been very impressed by Canon’s new lenses for RF. The Canon RF 50mm f/1.2 and Canon RF 28-70 mm f/2. Very impressed – and a little jealous ! They’re possible due to the wide diameter and short flange back. Otherwise such lenses, would be very difficult or impossible. Having the larger elements at the rear of the optical system makes it easier to achieve good performance at large apertures. Software can’t create detail, only good optics can do that. » Lire la suite…

 

... juste une mise au point !
1 2 3 4 5 65