Catégorie : 000 – A LA UNE

00 - A conserver privé (brouillons)
30
Mon guide spécial de Tokyo, pour les photographes !

C’est parceque les mois de novembre sont les plus déprimants de l’année (si l’on est pas en voyage), que je vous propose aujourd’hui, mon petit guide de voyage à Tokyo, spécialement écrit pour aider les photographes. Histoire de patienter jusqu’à votre prochain départ !

Il faut passer entre 2 et 5 jours à Tokyo, pour faire le tour de la ville… Car tout est intéressant à Tokyo ! Je vous suggèrerais toutefois quelques sites incontournables et prioritaires qu’il ne faudrait pas manquer, avec quelques conseils issus de mon expérience personnelle.

Tokyo est intéressante en toutes saisons, d’ailleurs, je m’y étais rendu la première fois en janvier, car les billets étaient beaucoup moins chers… Mais c’est en mai pendant le « Sanja Matsuri », ou en avril au moment de la floraison des cerisiers dans les parcs de la ville, que Tokyo s’éveille. L’été est également intéressant avec les jours qui rallongent et les festivals comme le Festival des lanternes (Mitama Matsuri), qui intéressera les photographes… Mais attention, en été il peut y faire très chaud.

Tokyo est une ville immense et folle, mais on ne s’y sent jamais oppressé… Même dans le métro, car il y a de l’espace et tout y est bien organisé et propre… Pas de tags, pas de saletés par terre, pas de vols et aucun risque d’agression ! Tokyo est bien plus reposante que Paris, d’autant qu’on y trouve des parcs magnifiques, des temples somptueux et beaucoup d’endroits calmes.

Oui, le nombre de « sujets photo » ne manque pas… A commencer par les « Japonais» qui se laissent photographier relativement facilement, à condition d’être courtois. Ils acceptent généralement de poser avec le sourire : toujours le sourire… Il faut donc ruser un peu, afin d’éviter de ne ramener que des « portrait souriants » toujours un peu les même !

Au Japon, il est mal vu de voler des photos, mais je le fais pourtant en m’excusant après, avec un sourire naïf. Généralement ça se passe très bien : bien mieux qu’à Paris en tous cas… Petit conseil, ne photographiez pas avec trop d’insistance les collégiennes « kawaii » en uniforme. Régulièrement des étrangers finissent « au poste » pour ça ! Vous imaginez bien pourquoi.  Lire la suite…

000 - A LA UNE
31
Mise à jour Lightroom Classic en Version 9

Signalons une mise à jour ce matin de Lightroom Classic en version 9… accompagnée de mises à jour de Photoshop, de Lightroom (pour le Cloud) et de Camera Raw en 12.0.

Précisions que cette mise à jour « entière » (passage de Lightroom Classic 8.4.1 à 9.0), nécessitera une mise à jour (transformation) de votre catalogue. Donc à ne lancer, qu’après une indispensable sauvegarde de votre catalogue (toujours conseillée lors d’une migration de catalogue)…

Envisagez même éventuellement un « time machine » complet avant la mise à jour. Car le catalogue une fois mis à jour ne peut être converti dans l’autre sens : lire la suite…

000 - A LA UNE
20
Office 2019 pour Mac toujours en vente sans abonnement

Je cherchais à installer un Word et un Excel récent (complètement 64 bits) sur mon Mac, en prévision de mon passage prochain sur OSX 10.15 Catalina… (qui ne supporte plus mon ancien Office 2008 en 32 bits)…

Oui, je sais : je ne suis pas pressé de passer à Catalina… Mais on ne peut pas dire qu’Apple  propose des choses à ce point indispensable, que je me sente obligé d’upgrader immédiatement mon Mac. D’autant que  l’abandon du 32 bit peut conduire à de multiples petits désagréments, qui font perdre du temps. Avec tout le boulot que j’ai en ce moment : aucune envie d’essuyer les plâtres.

J’ai récemment découvert (merci Gilles) qu’il existe toujours une version « étudiant » de Office 2019, qui est proposé en licence Classique définitive (donc pas sur abonnement). Vous pouvez l’acheter ici sur Amazon : pour 114 € seulement : https://amzn.to/32bRa6v

Ce que j’ai fait à l’instant sans difficulté. Ne vous inquiétez pas des commentaires négatifs de certains qui n’ont pas réussi à l’installer : c’est qu’ils n’ont « pas su faire ». Pourtant c’est franchement facile…

Cette version d’Office ne comprend que Word, Excel et Powerpoint… Dire que je l’avais vainement cherché sur le site de Microsoft sans jamais la trouver (si elle existe, elle est très, très bien cachée). Donc je vous glisse l’astuce si vous êtes dans la même situation que moi. Lire la suite…

000 - A LA UNE
47
Prise en main du Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM

Le très attendu RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM vient d’être dévoilé officiellement (en entier). Et c’est un choc : il ne pèse que 1,07 kg. Alors que la plupart des 70-200 mm équivalent tournent autour des 1450 gr.

C’est la monture RF qui a permis de concevoir une formule optique réellement innovante (monture RF dont on commence à comprendre tout l’intérêt avec un tel exploit). Prendre en main pour la première fois, un 70-200 mm f/2.8 aussi compact  : cela éveille bien évidement l’intérêt des professionnels et des photographes experts, dont le regard sur le système EOS R est en train d’évoluer… Le Canon RF 70-200 mm f/2,8L IS USM sera mis en vente le 21 novembre. Son tarif sera de 2849 €.

Il mesure seulement 14,6 cm en longueur, alors que le précédent modèle EF (pour reflex) mesurait 19,9 cm. Il est donc 27% plus court et c’est spécialement intéressant… Car dans le sac d’un professionnel, l’objectif le plus lourd et le plus encombrant (qui est pourtant l’un des plus indispensables) : a toujours été le 70-200 mm. A un tel point que parfois : on hésitait à l’emporter.

Désormais son fut « extensible » révolutionnaire (et protégé des poussières), permettra d’économiser beaucoup d’espace dans notre besace. Et il est même possible de le placer « verticalement » dans une « section » des sacs photos (la plupart d’entre eux), puisqu’il est juste un peu plus haut que les 15-35 mm et aux 24-70 mm… Les trois formant la « triplette » magique des photographes professionnels.

Il faut comprendre que le 70-200 mm f/2.8 est un des objectifs « les plus décisif » dans le sac photo d’un professionnel, comme expliqué dans cet article : 16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme, ou il était démontré quels étaient les objectifs les plus utilisés par les photojournalistes dont les images avaient été primées :

Le zoom 70-200 mm est le type d’objectif, dont les progrès et le gain de poids auront le plus d’impact sur le poids final de votre sac… Avec seulement 1,07 kilo : ce nouveau 70-200 mm est 28% plus léger que le précédent modèle EF (destiné aux reflex) qui pesait 1,48 kilo.

Essai et prise en main au Studio Harcourt : ces derniers jours, j’ai eu la chance de pouvoir essayer tranquillement au Studio Harcourt, les deux nouveaux objectifs annoncés ce matin… Le RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM… Mais aussi le RF 85 mm DS (lire cet autre article Prise en main du génial Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS)… Et le résultat est vraiment étonnant, autant que la « sensation ressentie » : lire la suite…

000 - A LA UNE
18
On1 Photo RAW 2020 est officiellement disponible

Comme promis, voici la version finale de On1 Photo RAW 2020 qui est enfin disponible en Français. Et c’est l’une des rares alternatives à Lightroom que je vous recommande (relire : Existe-t-il de vraies alternatives à Lightroom ? Et aussi : test de : ON1 Photo RAW 2019).

On peut d’ailleurs en parler sur notre groupe Facebook ON1 Photo RAW en Français (faites preuve de curiosité et inscrivez-vous ;-)  Parcourez ici l’annonce officielle de : ON1 Photo RAW 2020 (presse release). Et pour l’essai gratuit : passez par ce lien de préférence :

ON1 Photo RAW 2020

Alors OK : il faudra excuser quelques erreurs de traductions (pendant quelques temps) : soyez conscient que c’est un énorme effort pour un éditeur, de traduire un logiciel pour la première fois… Les dix nouvelles langues proposées sont (excusez du peu) : « Allemand, Espagnol, Français, Japonais, Coréen, Chinois Simplifié, Russe, Portuguais, Italien et Hollandais ».

Parmi les traductions pittoresques (ne soyez pas surpris), signalons « spectacle » : traduction de « show » (alors que « montrer » aurait du être employé). Mais pour « hide » par contre, la traduction est correcte :  « Cacher »… Ne vous arrêtez pas à cela et soyez indulgent, car le logiciel vaut le coup ! Même si il n’est pas encore parfait…

A signaler aussi le même jour (ou presque) l’arrivée de Luminar 4 en Français également : on en parlera bientôt (relire à ce propos notre test de : Skylum Luminar 3)… Lire la suite…

000 - A LA UNE
91
Les 20 erreurs les plus gênantes avec Lightroom (partie 1)

Je constate années après années, que les « légendes urbaines » à propos de Lightroom, ont la vie dure…  Pire, j’ai même parfois l’impression que les gens sont « de plus en plus perdus » lorsqu’il s’agit de démarrer leur gestion de photothèque, avec « Lightroom Calssic », ou avec « Lightroom »… (car oui, il y a 2 Lightroom très différents ! Comme si ce n’était pas assez compliqué déjà avec un seul…)

J’ai été le tout premier photographe professionnel en France, à dispenser des formations sur Lightroom, dès l’année de sa sortie en 2006. En fait, j’enseignais depuis 4 ou 5 ans déjà la gestion de Photothèque avec iView media Pro… La transition a donc été toute naturelle, puisque View Media Pro (qui avait été renommé Expression media par Microsoft après son rachat en 2006) proposait déjà l’essentiel de ce que Lightroom apportait en terme de catalogage, je n’était pas trop dépaysé… Relire : Il y a 10 ans sortait Lightroom 1 mais aussi : Utilisateurs de iView Media Pro évitez Mac OSX 10.15 Catalina.

A partir de 2006 et durant un peu plus de 10 ans, Adobe m’a proposé de présenter Lightroom sur divers évènements et rencontres (comme le Salon de la Photo). De tous les formateurs Français spécialisés sur ce logiciel : depuis 2006 j’ai probablement formé le plus grand nombre de photographes professionnels et amateurs, à travers divers programmes de stages que j’ai crée au sein de la Nikon School, de Pyramyd, ou à l’Ecole Nationale de Photo d’Arles… Et ailleurs (me contacter pour les dates et lieux des prochains stages)… J’ai même enseigné quelques fois Lightroom au Japon à des photographes Japonais !

Au cours de ces 13 années d’expérience sur Lightroom : j’ai vu et entendu absolument « tout et n’importe quoi » à propos de Lightroom et de la façon de travailler… Entre ceux qui créent un catalogue par session de prise de vue… ou ceux qui à l’inverse, ne cataloguent rien et utilisent uniquement le Module développement : oui, j’ai vu de tout…  Et j’ai même vu ceci (photo ci-dessous) qui est bien rigolo, mais n’est pas une idée si idiote que cela, pour mémoriser plus efficacement les raccourcis claviers de Lightroom (à condition que ce feutre soit effaçable ;-)

 

Malheureusement : il faut bien constater que depuis quelques années : Adobe (l’éditeur) n’a pas toujours aidé à clarifier la situation… Avec de nombreuses « maladresses ergonomiques », ou avec le passage à l’abonnement… Des changements de noms trop fréquents et la complexité de proposer deux « Lightroom », dont un qui n’est pas capable de gérer vos images sur votre disque dur (la version limitée au stockage Cloud).

Il est donc temps de faire la chasse à certains mythes et de lister les 20 plus grosses bêtises à éviter avec Lightroom… Je vous invite avant de commencer à vous inscrire à mon Groupe Facebook Apprendre Lightroom et gérer votre photothèque.

Erreur n° 1 – Se tromper de version de Lightroom : L’incompréhension entre Adobe et certains des clients potentiels de Lightroom, s’est encore amplifiée avec l’arrivée du « second Lightroom » : celui destiné exclusivement au stockage sur le Cloud…

Le pire est qu’il a déjà changé de nom trois fois, en 3 ou 4 ans. Il s’est appelé successivement « Lightroom Mobile », puis « Lightroom CC », puis désormais : Lightroom (tout court).

Au risque confondre ce « petit Lightroom pour le Cloud », avec la vrai Lightroom : le « Lightroom historique »… Rappelez-vous bien qu’il existe deux Lightroom et que au moment de démarrer : il ne faut pas se tromper de Lightroom, d’autant que leurs logos sont assez ressemblants : lire la suite…

000 - A LA UNE
18
ON1 Photo RAW 2020 est en beta publique en Français !

Vous savez de tout le bien que je pense de ON1 Photo RAW (relire nos articles ici) et surtout notre grand Test de ON1 Photo Raw 2019 : l’alternative à Lightroom. La version 2020 est en beta publique gratuite avec pas mal de nouveautés intéressantes (liste ici)…

Par exemple un filtre magique (dont il ne faudra pas abuser) nommé Sun Flare filter… L’autre grande nouveauté c’est l’arrivée d’une version en Français. Intéressant ! je viens juste de télécharger les version beta, on en reparlera bientôt : mais elles s’ouvre en Français (avec quelques petites fautes de traduction mais on leur pardonne)…

A noter que vous pouvez participer au Groupe Facebook que j’ai crée il y a un an : facebook.com/groups/on1photoparis. Oui, ce groupe est encore un peu vide (152 membres), mais on peut supposer qu’avec l’arrivée d’une traduction en Français, il commence à intéresser du monde… Lire la suite…

000 - A LA UNE
7
Mise à jour Mac OS X 10.15 Catalina : attendez !

Ne soyez pas stupides ! Ne mettez pas à jour votre système en Mac OS X 10.15 Catalina immédiatement : attendez, attendez… Attendez encore au moins 1 ou 2 mois, que tous les petits problèmes soient réglés.

Et ils ne manquent pas semble-t-il : les petits soucis avec Catalina… Et c’est normal, vu l’absence totale désormais de support de tout code 32 bits…

Même si… (heureuse surprise) : une grande partie de Lightroom 6.14 semble toujours fonctionner… Ouf ! A l’exception de la lecture des vidéos et des diaporamas (on s’en passera), qui font appèle à certains composants 32 bits. Ce qui ne sera pas réparé, soyez en certains… Quand aux anciennes versions de Lightroom  : « elles n’ont pas été conçues ni testées sur macOS Catalina », d’après une fiche technique d’Adobe.   Lire la suite…

000 - A LA UNE
69
Bienvenue au Nikon Z50 à capteur APS-C

Ouf ! Voilà une bonne nouvelle pour les Nikonistes, Nikon vient enfin de présenter un hybride APS-C, qui devrait faire oublier l’épisode totalement calamiteux des Nikon 1… Bienvenue au Nikon Z50.

La grande nouvelle est qu’il partage la même monture que les Nikon Z Full Frame : signe d’une nouvelle stratégie très intéressante. Alors que Sony avait équipé ses hybrides Full Frame d’une monture destinée à l’APS-C, Nikon a fait l’inverse… En équipant ses hybrides APS-C d’une monture conçue pour le Full Frame. Nous verrons ce qu’il en sera : en terme de résultats… Mais on peut déjà dire qu’en terme de look, c’est plutôt réussi !

Par contre on est étonné de ne voir qu’un capteur de « seulement » 20.9 Megapixels. C’est assez peu… Notamment face aux 30 Mpixels des Canon EOS M6 MkII et du Canon EOS 90D. Un choix étonnant en 2019… Je n’aurais pas le temps de vous en dire beaucoup plus ce soir, donc rendez-vous directement chez Nikon pour découvrir tous les détails de la fiche technique : sur la page du Nikon Z50… Place aux photos et à vos commentaires : lire la suite.

000 - A LA UNE
35
Brevets Canon RF70-240mm f/4 IS et RF70-300mm f/4-5.6 IS

Après avoir annoncé 10 objectifs RF en un an (dont 8 sont déjà disponibles), Canon ne chôme pas sur sa gamme R et semble travailler désormais sur des objectifs « amateurs », ou disons « experts »…

Ainsi, deux brevets intéressants (US Patent Application 20190302404) ont fait leur apparition, sur Canon News. D’abord un très attendu Canon RF 70-240 mm f/4 IS qui sera certainement le choix des amateurs experts ne pouvant s’offrir le fabuleux RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM « compact » (qui arrive bientôt)…

Lorsque l’on connait les performances de l’actuel EF 70 -200 mm f/4 L IS UMS II : on peut espérer un zoom de folie en gamme RF. Quelques détails sur le possible : Canon RF 70-240 mm f/4 IS USM :

– Focal length 72.10 mm 131.78 mm 242.00 mm

– F-number 4.10 4.10 4.10

– Half angle of view 16.70° 9.32° 5.11°

– Image height 21.64 mm 21.64 mm 21.64 mm

– Total lens length 147.22 mm 176.39 mm 210.90 mm

– BF 12.95 mm 25.54 mm 36.63 mm. Lire la suite…

000 - A LA UNE
48
Les progrès de l’AF du Canon EOS R en Firmware 1.4.0

Quelques vidéos pour mesurer les énormes progrès de l’Autofocus de l’EOS R et de la détection de l’oeil, après le mise à jour en Firmware 1.4.0 (dont nous parlions ici : Mises à jour Firmware pour Canon EOS R et Canon EOS RP)… « This is definitely a game changer » d’après un des testeurs.

Nos lecteurs qui ont fait la mise à jour, sont invités à donner leur sentiment… Moi, je ne pourrais tester ça que ce mardi, puisque j’ai un petit boulot à faire avec l’EOS R. D’abord cette vidéo qui aborde spécifiquement l’AF du point de vue de la vidéo… Lire la suite (et découvrir d’autres vidéos).

000 - A LA UNE
19
De quand date votre dernière… « bonne photo » ?

Je me pose souvent cette question : « de quand date ta dernière bonne photo » ? Alors, je replonge dans Lightroom et je filtre mes images 5 étoiles et les labels bleus… C’est un bon exercice !

Cinq étoiles + un label bleu : c’est un code qui me sert à mettre en évidence les photos qui comptent pour moi et qui sont éventuellement : de bonnes photos… Et si je ne trouve pas au moins quelques « bonnes photos » dans les six derniers mois : alors je sais qu’il est temps de me remuer les fesses ! Et qu’il est urgent de repartir vite en voyage…

Alors ? De quand date votre « dernière bonne photo », vous êtes-vous déjà posé cette question ? Se questionner ainsi peut remettre en cause votre façon de travailler, les sujets que vous abordez… Voire votre choix de matériel. Si je ne trouve pas assez de bonnes photos dans un reportage : il m’arrive de découvrir que c’est parceque je n’ai pas suffisamment utilisé mes objectifs fixes.

Et que je me suis laissé aller à une certains facilité, à une certains fainéantise : qui m’a poussé à abuser de mes zoom… Ma dernière « bonne photo » justement : (peut-être bonne photo) c’était il y a une semaine place Pigalle, juste en rentrant chez moi : j’avais par chance mon Canon G5X MkII dans ma poche lorsque je suis passé près de la fontaine, au moment ou le soleil se couchait…

Mais je ne sais pas encore si c’est « vraiment » une bonne photo : c’est une photo « sympas » et certainement la meilleure photo de le semaine dernière… Mais elle ne pèse probablement pas grand chose… face à certaines « anciennes bonnes photos ». Lire la suite…

000 - A LA UNE
29
Les cinq « terribles défauts » du Sony A7R IV

Une petite vidéo intéressante de Tony Northrup, qui liste cinq gros défauts du Sony A7R IV… Comme quoi, l’appareil parfait n’existe toujours pas.

A commencer par le « Buffer » qui ne serait pas suffisamment dimensionné vu le poids des RAW de 61 Mpix (le format compression .CR3 de Canon devrait aider sur ce point à l’avenir) et surtout qui bloque tout accès aux Menus pendant que l’appareil est en train de transmettre les fichiers à la carte (un problème que l’on a pas chez Canon qui laisse l’appareil disponible pendant qu’il transmet les images à la carte).

Ensuite :  la médiocrité de la connectivité (notamment vers le smartphone à l’aide d’une Application Smartphone très médiocre, noté 2 étoiles seulement)… A comparer avec la relative efficacité de Canon Camera Connect (qui est vraiment la plus intuitive dans ce domaine précis).

Le troisième point dont se plaint Tony : ce sont les commandes, qui sont un peu meilleures qu’avant, mais toujours pas parfaites (par exemple la molette de correction d’exposition)… Lire la suite de ce réquisitoire très sévère.

000 - A LA UNE
16
Lightroom 8.4.1 corrige de petits blocages

Petite mise à jour en Lightroom Classic 8.4.1 le week end dernier, qui a corrigé (ouf) pas mal de petits bugs (assez gênants), apparus avec la version précédent : la 8.4…

Et tout spécialement un blocage total (dans mon cas) de la synchronisation des Collections synchronisées de Lightroom Classic, vers Lightroom (Cloud)… Cette mise à jour permet aussi la prise en charge de quelques nouveaux fichiers RAW

 

C’est par ici, ou alors par le système de Mise à Jour de l’Application Adobe Créative Cloud… Un installeur séparé existe aussi pour Camera Raw, ici (pour certains cas particuliers). Lire la suite…

000 - A LA UNE
33
Coup de folie chez Fuji : cacher l’écran du X-Pro 3 ?

S’agit-il d’une idée géniale, ou d’un « coup de folie »… dans le but de redonner un peu d’intérêt à sa gamme X-Pro ? Sur son prochain X-Pro 3, Fuji va-t-il vraiment vous dissuader d’utiliser l’écran pour viser : en vous « privant » carrément d’écran ?

Regardez plutôt ces captures d’écran ! A mon avis c’est juste un coup de buzz… Et ils ne le feront pas (vraiment). Il faut comprendre ça : plutôt comme un « concept car », ou un « cahier de tendance ».

Pourquoi une telle privation d’écran ? Ce serait pour :  “keep photographers looking through the viewfinder” and “minimize the time looking at the back of the camera.” Si les photographes ne pensent pas à utiliser suffisamment leur viseur : est-ce pour autant une bonne idée de les priver totalement de visée à l’écran, pour les forcer à utiliser le viseur ? Vu le prix qu’ils ont payé ce viseur, c’est un peu leur problème de penser à l’utiliser non ? Lire la suite…

1 2 3 39