Catégorie : NOS MEILLEURS ARTICLES

000 - A LA UNE
44
Test Sony Alpha 6000 : efficace et pas cher

Le Sony Alpha 6000 disponible depuis quelques jours est une petite bombe (pour 649 € en kit dans certaines boutiques comme la boutique Camara de Paris 9). Après les Sony RX100 et RX1, voilà un troisième « petit » Sony qui me plaît bien.

L’Alpha 6000 remplace d’un seul coup le NEX-6 (équipé d’un capteur de 16 Mpix) et le NEX-7 (qui proposait déjà 24 Mpix).  Ouvrons une parenthèse, avant de revenir à l’Alpha 6000 : oui, je sais le cas du Sony Alpha 7 est délicat et paradoxal. Oui, il me plaît bien, oui c’est un appareil révolutionnaire, pourtant je ne l’échangerais certainement pas contre mon Canon EOS 6D, ou contre un Nikon D610.

sony_alpha_a6000_camera_4

La faute aux optiques disponibles, toujours très insuffisantes à mon goût (pour le moment)… Et à ce viseur électronique, qui reste encore (et toujours) incompatible avec mes besoins en voyage et par beau temps. Lorsqu’un s’agit de travailler en full frame, la caractéristique déterminante ne me semble pas forcément être le poids ou la taille (même si ça compte tout de même), mais plutôt le plaisir et l’efficacité qui découle du confort de visé…

Mais de full frame, il n’est pas question avec ce Sony Alpha 6000… Je le considère plutôt comme un gros compact, susceptible de chasser sur les terres des Canon G16 et Panasonic GM1… Autrement dit, compléter un reflex full frame. Ce qui relativise aussi la faiblesse de sa gamme optique. Lire la suite…

APN : Tous les autres...
2
Les méta données ne datent pas d’hier, mais de 1915 !

Il est dingue de penser qu’en 1915, on pouvait écrire une légende immédiatement sous chaque photo ! Au moment même, de la prise de vue… Et que ce ne soit pas possible aujourd’hui ! Tout juste peut-on attribuer une note de 1 à 5 (avec les Canon EOS), que l’on peut récupérer dans Lightroom.

Une fonctionnalité dont je ne peux plus me passer (et beaucoup d’élèves à qui je l’ai enseigné, me confirment qu’ils l’utilisent aussi).  Lire la suite !

0000_SCREEN_VIB_ 2014-02-16 à 15.25.42

 

APN : Olympus
9
Essai du Samyang 7,5 mm fish eye, pour Micro 4/3

Quelques heures de soleil en fin d’après-midi, l’occasion d’essayer enfin le petit Samyang 7,5 mm f/3.5 fish eye sur mon Panasonic GM1 (mise au point manuelle, ce qui n’est pas un souci à une telle focale).

C’est l’équivalent d’un 15 mm, c’est large et c’est bien… Il faut donc s’approcher de son sujet ! Aller au contact de ses congénère, sans craintes. Cet objectif reste très discret… Même à 50 cm, pas mal de gens que j’ai photographié, ne se sont rendu compte de rien (d’autant que le GM1 n’émet pas le moindre son).

Lire la suite…

APN : Olympus
21
Mes meilleurs objectifs en Micro 4/3 (partie 2)

Suite de notre revue des objectifs micro 4/3 préférées, pour hybrides micro 4/3…  Un zoom télé (stabilisé), plus ou moins équivalent à un 70-200 mm : pour cette catégorie, je me suis intéressé aux zooms (stabilisés), démarrant à l’équivalent full frame de 70 mm…

Et inférieurs à 400 mm à la plus longue focale (ce qui me semble déjà énorme). J’ai également éliminé les ouvertures maximales trop médiocres (fermées au delà de f/5,6).

A noter que la plupart des zoom Olympus, ne sont pas stabilisé (stabilisation dans le boîtier), comme le petit Olympus M.ZUIKO DIGITAL ED 40-150mm f4.0-5.6… mais je cherchais des zooms stabilisés sucieptibles d’être utilisés avec le Panasonic GM1. Donc si vous possédez un boîtier Olympus stabilisé, mieux vaudrait étendre votre recherche au delà des zoom listés ci-dessous.

Le choix les plus ambitieux pour un petit GM1, serait éventuellement le Panasonic LUMIX G X VARIO 35-100mm / F2.8 / POWER O.I.S (lien Amazon.fr), image ci-dessous… Assez cher tout de même (environ 990 €), surtout en regard de l’investissement initial dans un GM1. Lire la suite…

Pour cette catégorie, je me suis intéressé aux zooms (stabilisés), démarrant à l’équivalent de 70 mm et inférieurs à 400 mm à la plus longue focale (ce qui semble déjà énorme). J’ai également éliminé les ouvertures maximales médiocres (au delà de f/5,6).

⇒ ça aussi, intéressant !
APN : Olympus
30
Mes objectifs préférés pour hybride micro 4/3 (partie 1)

Suite de notre revue des objectifs micro 4/3 préférées, pour hybrides micro 4/3… Comme vous le savez, je suis fan (depuis décembre seulement), du minuscule Panasonic GM1 (relire : Test Panasonic Lumix GM1, mon compact préféré est un hybride).

Qui est un des tous premiers hybride micro 4/3 (avec l’Olympus OM-D E-M1) qui par sa taille me semble totalement cohérent.. Et son achat justifié (pour ne pas dire indispensable), à la place d’un compact expert de type Canon G16…  Lire la suite.

_MG_7842_blog_0498px

 

000 - A LA UNE
63
Panasonic GM1 mon compact préféré est un hybride

Voici un test terrain du Panasonic Lumix GM1 (CF intéressante page du site Panasonic) que j’ai utilisé pendant plus d’un mois entre Hong Kong et la Birmanie. Et bien si vous voulez un conseil : achetez cet hybride les yeux fermés !

Bonne nouvelle, Panasonic vous rembourse 100 € si vous l’achetez entre le 15 mai et le 15 juillet… Les modalités ici : Et vous pouvez aussi l’acheter sur Amazon en passant par ce lien, pour encourager photoetmac.com 

C’est le premier hybride qui ridiculise et ringardise tous les compacts haut de gamme… Jugez plutôt, j’ai réussi quelques très belles images grâce à lui. Le Panasonic GM1 est de loin mon compact préféré de la fin 2013 ! Et peut-être même le meilleur appareil de l’année 2013 si l’on prend en compte la rapport prix / possibilitées… C’est un scoop : car c’est le tout premier Panasonic que j’apprécie ;-) Lire la suite…

APN : Samyang
27
Test terrain de l’ultra grand angle Samyang 14mm f/2.8

Je laisse la parole a Gil Couturiot qui avait répondu à notre invitation a contribuer au contenu de Macandphoto et déja publié quelques tests d’objectif sur Macandphoto… Je lui laisse la parole, il nous parle aujourd’hui du grand angle Samyang 14mm F2.8.

 » C’est la première fois que je vais écrire le test d’un objectif que je ne possède pas. La différence par rapport à mes autres tests est que je n’ai eut l’objectif entre les mains qu’une semaine et ces lignes reflèteront plus une prise en mains poussée de l’objectif qu’un réel test terrain en profondeur comme j’en ai l’habitude.

Néanmoins j’ai quand même eut la possibilité de tester ce Samyang 14mm F2.8, sur pas mal de sujet différents et j’avoue avoir été très agréablement surpris par le rapport qualité prix de cet objectif, une fois couplé à mon 5D MkIII.

Fervent utilisateur du Canon EF 16-35 mm f/2.8 L usm II, j’apprécie particulièrement la photo au grand angle. C’est une arme redoutable pour moi qui couvre pas mal de mariages. Le passage de 16mm à 14mm est un gain bien plus important que les 2 petits mm ne le laisse penser.

On voit vraiment une différence importante avec le passage au 14mm et cela permet d’être encore plus près du sujet. C’est un avantage important en reportage qui permet de gagner en discrétion et de saisir plus facilement l’instant décisif. Lire la suite…

 

000 - A LA UNE
35
Test Terrain du Canon EOS 6D au Japon (partie 4/4)

Suite de notre test terrain du Canon EOS 6D au Japon. Vous pouvez accéder à tous nos tests terrains ici et à la catégorie compacts experts ici. WIFI et GPS vraiment utiles ?

Les fonctions WIFI et GPS seront éventuellement considérés comme des « petits plus » du Canon EOS 6D (premier reflex à les intégrer, sans ajout de module externe). Mais je n’ai pas encore compris, pour quel type d’utilisateur ! Car j’ai remarqué que très peu de photographes autour de moi, en font usage… Pour ce qui me concerne : WIFI et GPS ne me servent pas très souvent pour le moment

Le GPS m’aurait éventuellement intéressé, si seulement l’autonomie des batteries était moins rapidement entamée par son utilisation. Lire la suite…

Chez Canon, c’est à l’EOS 6D que revient la délicate mission de convaincre les photographes experts de « passer au full frame »… Et de changer leurs éventuelles optiques EF-S pour des modèles EF plus coûteux, sans êtres tentés de lorgner du côté de la concurrence à cette occasion.

Meilleur reflex 2013 !
ACTU : matos photo, divers
33
16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme

Quand des utilisateurs de Redit (site communautaire open source à l’interface impossible) se mettent à analyser les données EXIF des 95 meilleurs photos 2012 de Reuters (à visiter)… ça donne ça (lien google doc) :

Surprenant ! Ce que l’on constate, c’est que Canon équipe toujours majoritairement l’énorme masse des photoreporters du monde (du moins ceux qui collaborent avec Reuters). Le premier Nikon (le D3) ne pointant qu’à la 9em place. Lire la suite…

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.54.29

 

APN : Nikon
16
Test terrain, Nikon D800 au Kenya (partie 3)

Il existe un autre moyen d’alléger le poids de votre production. Si le format FX produit des images de 36 Mpix (7360 × 4912) sans conversion de focale, il existe 3 facteurs de recadrage qui produisent des images plus légères, grâce l’utilisation d’une portion centrale du capteur. Lire la suite.

 

APN : Nikon
18
Test terrain, Nikon D800 au Kenya (partie 2)

Comme d’habitude, ce nouvel AF Nikon est impressionnant. Un peu plus que d’habitude… Les 51 collimateurs (dont 15 croisés) ne sont pas une surprise, pourtant Nikon parvient à me bluffer à chaque fois. La reconnaissance des visages qui s’ajoute à l’AF par détection de phase.

Vous le constaterez en affichant les collimateurs pendant la visualisation des images (Menu Visualisation). De petits carrés blancs font leur apparition sur les visages, en plus des habituels points rouges, précieux pour vérifier l’endroit ou l’AF à accroché le sujet. On regrette d’ailleurs qu’Adobe ne permette toujours pas la peine d’afficher ces collimateurs actifs dans Lightroom, à la façon de Capture NX. Lire la suite.

 

APN : Nikon
20
Test terrain, Nikon D800 au Kenya (partie 1)

Alors, ces 36 millions de pixels, ça vaut le coup ? A quoi peuvent-il bien servir et ne pèsent-ils pas trop lourds ? Pour tenter de répondre à ces questions, il nous fallait trouver un terrain de jeux à la hauteur. Il fallait explorer la réserve du Massai Mara, pour mettre à l’épreuve un boîtier aussi ambitieux.

Pour toutes ces raisons, il nous fallait tester ce Nikon D800 pendant 10 jours en conditions réelles, avec pour seule solution de stockage quelques disques USB et un Macbook Air alimentés par la seule batterie de notre 4×4. Le tout en pleine saison des pluies, qui eurent tôt fait de transformer les pistes du Massai Mara en torrents boueux… Lire la suite.

 

COUPS DE COEUR
12
Multipliez par 4 la réactivité d’affichage de Lightroom

Après qu’un de nos fidèles lecteurs m’ait mis la puce à l’oreille en m’indiquant cet intéressant lien, j’ai vérifié qu’il est effectivement possible d’accélérer (environ) par quatre, la réactivité de l’affichage de Lightroom en Module Développement.

Et je crois que ce sera particulièrement utile aux utilisateurs de machines peu performantes, aux utilisateurs d’écrans supérieurs à 24 pouces, ainsi qu’aux futurs propriétaires de Nikon D800. Essayez de suivre la démonstration, attention ce n’est pas si facile que ça à expliquer…

 

1 7 8 9 10