Browsing: NOS MEILLEURS ARTICLES

000 - A LA UNE
12 Acheter Lightroom 6 sans abonnement (ou sa Maj.)

Suite aux remarques de nombreux élèves qui n’ont jamais pu trouver le lien pour acheter Lightroom 6 en licence définitive… Et ont été contraints d’acheter l’abonnement à la place : je vous redonne le lien…

Allez sur la home page d’Adobe.fr, descendez tout en bas et cliquez sur le « minuscule » bouton « Produits », en gris clair sur fond gris quasi invisible tout en bas de la homepage… Suivez la flèche.

0000_SCREEN_JFV 821

Bon, ce petit bouton « Produits » est quasiment invisible, on est bien d’accord… Adobe préférerait-il que vous achetiez « Lightroom CC » sur abonnement ? On ne peut totalement écarter cette hypothèse…

Mais l’achat de la licence définitive existe toujours, heureusement ! Cliquez sur « Produits » et vous arriverez sur cette page :  adobe.com/fr/products. Descendez jusqu’à la ligne Lightroom et cliquez sur « Acheter ».

Vous pourrez trouver la version complète Mac ou PC à 130 € TTC… Ou l’option d’achat de la Mise à jour à seulement 74 € TTC, (cliquez sur les menus déroulant accessibles via les triangles gris à droite). Il faut évidement posséder n’importe quelle version (de Lightroom 1 à 5) pour bénéficier du tarif 74 €. On vous demandera de rentrer le numéro de série de votre ancien Lightroom, plus tard. Lire la suite…

0000_SCREEN_JFV 824

 

pourquoi faire simple, quand on peut tout compliquer ?
000 - A LA UNE
7 Sociotypes : quel photographe êtes-vous ? Partie 4

Voici une quatrième partie de nos portraits de photographes, « caricaturaux » mais amusants j’espère ! Certains sont inspirés de mes amis et connaissances… qui se reconnaitront sans doute.

Dans tous les cas, ne prenez pas la mouche : ces portraits sont des « mélange » de plusieurs personnages dont vous partagez éventuellement que quelques « traits » et moi aussi ! Ce n’est pas vous, pas exactement… Dans tous les cas, rien de méchant bien entendu ! Même si il arrive que je pointe certains détails, assez justes…

J’espère que ces portraits amusants vous aideront à vous y retrouver… et peut-être même, à chasser certains de vos travers ? Commencez par lire la première partie icila seconde ici… et la troisème là.

 


Le « photographe voyageur collectionneur… qui « a fait » tous le pays » : il est un peu le pendant néo colonial du chasseur de trophés d’autrefois : celui qui collectionnait les « têtes coupées de tous les animaux de la création. Lui, il collectionne les photos de tous les pays. Et (s’il l’ose, mais ce n’est pas si facile) : les portraits des toutes sortes de « locaux », capturés dans leurs costumes colorés…

Son matos : il était pourtant décidé à voyager léger… c’est pour cela qu’il avait choisi un Sony A7. Manque de bol, après avoir glissé dans son sac, la « triplette » d’objectifs à f/2.8 (ou f/4) dont il pensait avoir besoin… il découvre que le sac « hybride full fram » pèse au moins « aussi lourd » que le sac qui transportait son Canon EOS 6D et ses trois zooms à f/4.

Si seulement il avait pris le temps de s’emparer d’une calculette pour faire l’addition, avant de se laisser séduire par les arguments bien rodés du marketing. Ce fut son erreur… La différence de poids étant au final « négligeable », il se dit qu’il aurait peut-être du penser au « Micro 4/3 » ? Car si le but était d’alléger vraiment son sac, le Micro 4/3 version Panasonic était peut-être « la » bonne solution ?

Son obsession : comme Georges Cloney dans « In the Air », il s’était astreint à photographier un object stupide devant tous les « paysages touristiques » possibles, lors de ses voyages. Il avait vu ça sur Internet et s’était dit que ça allait être une « série » très cool… Malheureusement, il n’a jamais trouvé le temps de monter ce « super time lapse » créatif à son retour.

Et depuis, sa passion pour cette super idée s’est émoussée : surtout qu’il en découvre une nouvelle variante chaque dimanche sur Facebook….

Ses travers : il découvre que ses photos sont plutôt « sans intérêt » finalement… Car en fait, il ne prête pas vraiment attention à ce qu’il photographie : il se contente de collectionner. Il se dit qu’il va peut-être changer de passion : peut-être s’il s’intéressait au monde de la Hifi ?

Ses réussites : cette expo « Ethnographique » dans le Hall de la Mairie… (même si c’est son cousin, conseillé municipal… qui en avait eu l’idée). Lire la suite…

 

... c'est cruel ! C'est pour ça que c'est bon ;-)
000 - A LA UNE
13 Pensez à (re) plonger régulièrement dans vos archives

Régulièrement j’essaye de me réserver quelques heures, le dimanche ou lors d’un trajet en avion pour me replonger dans mes archives. Car il y a plein de choses à faire avec un oeil neuf. Déjà, je m’applique à attribuer quelques mot-clés supplémentaires…

Je m’y astreint pendant une bonne demi-heure à chaque fois avant de commencer, c’est un peu comme une punition… Car appliquer des mots-clés, est un travail qui devrait se faire un peu « tout le temps » avec du recul. En plus de se faire au fur et à mesure de la production, bien entendu. J’essaye aussi de mettre quelques légendes, si j’en ai le temps : Photo sans légende = une photo fichue !

Ensuite, je vérifie si les images que j’avais mises en avant à l’époque (avec 4 ou 5 étoiles), sont vraiment les meilleures de leurs séries. Ce n’est pas toujours le cas, spécialement si je remonte 10 ans en arrière. Je découvre que certaines images que j’avais adoré à l’époque, me paraissent finalement banales aujourd’hui… Je m’en suis lassé, ce qui est assez normal. Attention à ne pas « écarter » des images intéressantes, au seul prétexte que vous vous en êtes lassé : car ce ne serait pas obligatoirement le cas de personnes qui les découvriraient aujourd’hui. Lire la suite…

Prayers flag, Ladakh Himalaya Inde. Photo : Vibert / Actionreporter.com

 

Ayez le bon reflex...
000 - A LA UNE
85 Prise en main Fuji X-Pro 2 : mes tops, mes flops !

Aujourd’hui, il ne s’agit pas d’un test, ni même d’une véritable prise en main.. Juste quelques réflexions rapides, après avoir essayé rapidement le X-Pro 2 et son petit Fujinon XF 35 mm f/2 R WR. Certains vont adorer ce boîtier et s’émouvoir… Et moi ? Je n’ai pas détesté (va…) mais je reste un peu sur ma faim.

Vous pouvez télécharger quelques RAW et JPEG ici : Fichiers du Fuji X-Pro 2 à télécharger. Je vais commencer par vous livrer les quelques « reproches » que je fais à Fuji… Et je garde (tout) ce que j’ai aimé, pour le bas de l’article. Pourquoi commencer par les critiques ? C’est comme ça : parceque j’ai toujours préféré garder le désert pour la fin… Je conseil donc aux Fuji fans, d’allez directement en bas de l’article (et de s’épargner tout le début ;-)

IMG_4035_blog_1078px

Et je vais commencer par ce qui m’énerve vraiment beaucoup ! Je propose que se « fassent Harakiri » en pleine foule (dans un yodobashi camera à Tokyo) les stupides coupables (probablement du service marketing) qui ont réussi à imposer cette idée ridicule : d’un sélecteur d’ISO « rétro design »… Qui se trouve être totalement « insupportable et fastidieux » à manipuler (et peut-être fragile aussi).

Je suppose qu’il avait contre lui tous les photographes « raisonnables » de chez Fuji : qui « utilisent » les appareils au lieu de les vendre : les photographes, les testeurs, les ergonomes, les techniciens… Et même le fantôme de Steve Jobs (relire :  Steve Jobs explique comment les compacts Nikon sont nuls).

 


Je n’ai pas aimé : le sélecteur de sensibilité

Lorsque le design est fortuit : il est nuisible (et cela vaut pour le rétro design, le meilleur exemple auquel je pense fut sans doute le Nikon Df, le pire reflex sorti par Nikon ces 15 dernières années juste derrière le Nikon D100 pour d’autres raisons)…

De quel droit Fuji peut-il m’interdire de changer l’ISO de bout de l’index et du pouce, sans quitter la scène de l’oeil dans son viseur ? Ce que je fais avec « QUASIMENT TOUS » les autres appareils, depuis nombre d’années… En plus ce « beau viseur », il coûte assez cher à l’acheteur du X-Pro 2 : alors devoir en « retirer » l’oeil, juste pour changer d’ISO : c’est une honte (屈辱 kutsujoku) !    Lire la suite…

 

... le Fuji X-Pro 2 est-il trop cher ?
000 - A LA UNE
89 Match : reflex Full Frame à viseurs optiques 2016

Quel reflex full frame ? Le passage au full frame est-il raisonnable financièrement ? Faut-il revendre ses reflex et objectifs APS-C avant de passer au tout full frame… L’arrivée du Pentax K-1 révolutionne-t-elle l’offre amateur-expert ?

Essayons d’y voir plus clair dans l’offre actuelle, en nous limitant aux modèles à viseur optique… Je vous propose de comparer (d’abord) les fiches techniques. Puis les zoom trans-standard (en bas de la page)… Comparer exclusivement les fiches techniques à la loupe, n’est évidement pas la façon la plus intelligente de choisir son appareil photo. Mais cette étape reste pourtant obligatoire… avant de faire vos comptes !

Visitez aussi ce tableau récapitulatif des sorties des gammes de reflex Canon EOS… qui permet de constater que le nombre de gammes et de modèles d’EOS est plutôt en expansion. Ainsi que notre calendrier prévisionnel du renouvellement des prochains Canon EOS.

Bookmarkez cette page photoetmac.com/2016/02/comparfullframe : elle sera actualisée à la sortie des prochains reflex…

Faire vos comptes… sans oublier de compter les objectifs ! Attention au prix des objectifs ! On n’achète pas un reflex Full frame, pour se contenter du zoom de base non (dans ce cas restez sagement à l’APS-C) ?

trois_reflex_fullframe_comparatif_Canon_Nikon_Penstax_702

Je ne me suis pas lancé dans le chiffrage de la « triplette populaire » : 16-35 mm + 24-70 mm + 70-200 mm (à vous de le faire) ; par contre je me suis penché sur l’offre des zoom trans-standard (en bas de la page). Et des fantastiques objectifs fixes à f/1.4 de Sigma, considérés comme des « Must »… J’ai aussi indiqué les prix « de la rue », qu’il conviendra peut-être de mettre à jour d’ici quelques mois.

A noter que les EOS 6D MkII et EOS 5D MkIV sont attendus dans l’année 2016… Et ils vont probablement bouleverser ce tableau. Je reviendrais compléter ces colonnes le jour de leur annonce. On attend évidement un AF « nouvelle génération » sur l’EOS 6D MkII qui profitera des raffinements arrivés sur les EOS 7D MKII et EOS 5Ds, par exemple. N’oublions pas que les EOS 6D et 5D MkIII sont sortis il y a 4 ans déjà… Peut-être faut-il mieux attendre leurs successeurs ?

Pentax K-1

Nikon D750

Nikon D810

Canon EOS 6D

EOS 6D MkII

EOS 5D MkIII

EOS 5D MkIV

EOS 5Ds / R

36,4 Mpix 24,3 Mpix 36,1 Mpix 20,2 Mpix 22,3 Mpix 30,4 Mpix 50,6 Mpix
fév. 2016 sept. 2014 juin 2014 sept. 2012 mars 2012 aout 2016  fév. 2015
1 990 € 1 947 € 3 190 € 1 509 € 2 497 € 4 100 € 3 590 €

 

A ce moment, le choix que vous avez fait d’un boîtier (uniquement sur la base de son prix, nu), sera peut-être amené à être remis en question, face à l’offre des objectifs du moment (les constructeurs sortiront de nouvelles optiques en 2016).

En effet : on devrait « d’abord » choisir les objectifs dont on a besoin (en étudiant les gammes optiques disponibles chez les trois marques), puis choisir l’appareil à placer devant : « ensuite »…

Car on garde un 70-200 mm pas loin de 10 à 15 ans… Par contre les boîtiers sont appelés à être changés plus souvent. D’une part car ils sont plus fragiles. Ensuite, car ils se « démodent » très vite en numérique, contrairement à une bonne optique.

Dans cet esprit, lisez donc cet article (en anglais), qui vous amènera peut-être à changer de point de vue sur le Pentax K-1, qui possède une des fiches techniques les plus généreuses.. Mais qui pourrait vous coûter « plus cher » dès qu’il s’agira de choisir un ensemble d’objectifs cohérents : « Once you’ve bought a couple of lenses for your Pentax K-1, that reasonably $1800 has turned into a much bigger investment.« 

N’oubliez pas : l’important ce sont les objectifs pas les boîtiers… Dernier point, j’ai exclu de cette page les hybrides Sony A7 à viseurs électronique. Ceux qui veulent un viseur optique, ne s’y intéresseront pas… (du moins tant que les  viseur électroniques seront ce qu’ils sont en 2016). Lire aussi cette liste des petits défauts du Sony A7R II, histoire de vous laisser tenter « en connaissance de cause ».

Ceux qui veulent absolument utiliser un viseur électronique, n’ont pas besoin de guide d’achat : tous les viseur électroniques font 2,36 Mpix et sortent de la même usine… Allez directement chez Sony, choisir le modèle correspondant à votre budget (puisque Sony ne connait aucun concurrent à ses hybrides full frame A7). Voici d’ailleurs un petit rappel des prix des divers modèles de Sony A7 … Lire la suite

 

Le Guide des reflex Full frame 2016
000 - A LA UNE
28 Pourquoi le Nikon DL 18-50 mm f/1,8-2,8 fera un carton

Il est certains nouveaux appareils, dont on serait quasi certain « dès le premier regard » qu’ils rencontreront le succès… On peut évidement se tromper. mais allez, je me lance : voici les raisons qui selon moi, feront du Nikon DL 18-50 mm un succès (relire Nikon DL en grand angle et standard, les 2 font la paire

Vous vous demandez peut-être pourquoi, je ne crois pas beaucoup au succès du Pentax K-1 (au delà du cercle étroit des Pentax fans), en dépit d’une fiche technique séduisante ? Alors que dans les 5 minutes (sans même avoir lu la fiche technique), j’étais déjà certain que le Nikon DL 18-50  était un appareil « attendu » bien au delà du cercle des Nikonistes ? C’est assez indéfinissable en fait : c’est le feeling ! Et lorsque c’est confirmé par la fiche technique, alors il faut l’expliquer plus en détail :

Car c’est un compact, indépendant de toutes gamme optique – Par exemple, les utilisateurs de Canon EOS « un peu déçus » par l’offre compact de Canon (Canon G5X et G7X II), pourront l’acheter… Ce qui n’est pas la même histoire avec les appareils à optiques interchangeables (il y a toujours un frein psychologique, parfois injustifié à changer de « monture »).

nikon-dl-compared_together

Car son range focal est novateur et unique pour un compact – Depuis combien d’années rêvions nous d’un compact à zoom « Ultra Grand angle » ? Ou même d’un objectif fixe Ultra Grand angle… Devinez quel est l’objectif que j’utilise le plus avec mon Panasonic GM1 ? C’est le zoom 7-14 mm (Testé : ultra grand angle Panasonic 7-14mm f/4 ASPH G). Car c’est juste super pratique… Et que le petit compact qu’on sort à table ou dans une réunion, un festival, doit pouvoir viser large. Voir très large…

Car l’ouverture reste « assez correcte » – Il ne s’agit pas d’un équivalent évidement à un « vrai » zoom f/1.8-2.8 tel que sur un full frame évidement. Elle doit subir un coefficient (probablement) équivalent au coefficient permettant de passer du capteur 1 pouce au Full frame. Mais ça reste assez correcte pour autant. Reportez-vous aux courbes ouverture / focale ici (en bas de la page)…

Car il est stabilisé (et possède un filtre ND 3 IL) – Et même grâce à une nouvelle technologie combinant le décalage de l’objectif habituel (pour les photos) et une stabilisation électronique combinée à la stabilisation de l’objectif (pour la vidéo).

On dispose aussi d’un filtre ND de 3. IL. L’obturateur classique monte à 1/1600 sec. Et un obturateur électronique grimpe au 1/16000 sec. Pas de problème pour shooter dans l’axe du soleil.

Car il a un pare soleil qui « déchire sa race », oupsss – J’avais déjà expliqué il y a longtemps (à l’occasion d’un test terrain de l’Olympus X-Z1), la difficulté à trouver un pare-soleil efficace pour un compact… Pourtant un pare-soleil est indispensable en reportage et en voyage pour protéger votre lentille avant. Surtout en street photo, ou dans les environnements poussiéreux, si vous vous promenez le compact en permanence prêt à déclencher. Personne n’avait semble-t-il suffisamment pensé à ce problème (pour les zoom) avant Nikon.

 

Car il a un capteur 1 pouce et que ça suffit bien  – Ce qui compte c’est le cadrage (d’ou la proposition de deux zooms complémentaires sur les deux modèles de DL), pas le capteur dont l’importance sur l’intérêt de votre photo sera totalement négligeable façons à la pertinence du cadrage et de la réactivité…

Alors il y aura toujours quelqu’un pour rapprocher à Nikon de ne pas utiliser un capteur Micro 4/3, ou même APS-C… Oui, d’accord, on peut toujours rêver de capteurs plus grands. Mais il existe aussi une question de prix et de taille. Soyez conscient qu’il n’existe absolument aucun compact équivalent équipé d’un capteur Micro 4/3. Encore moins en APS-C… Et certainement pas en full frame : ni à ce prix… Ni dans cette taille. Ni avec ce range focal. Ni équipé d’un zoom…

Car il sera réactif (on peut le supposer) – Si les Nikon 1 n’avaient pas que des qualités, ils avaient au moins la qualité d’être réactifs… Notamment grâce à cet AF hybride (mi contraste, mi détection de phase sur la capteur) disposant de 105 collimateurs. Nikon annonce 20 im/sec avec suivi AF en rafales (sûrement un peu optimiste, mais même la moitié sera bien).

Car il est beau tout simplement – Pas de rétro design inutile et clinquant ici… Cet appareil ressemble à une outil : efficace et sobre. Le but est visiblement l’efficacité, pas la frime… Lire la suite…

Nikon_DL_6

 

... incroyablement sexy !
000 - A LA UNE
32 BenQ SW2700PT : un excellent écran 27 pouce à 699€

L’arrivée de BenQ en France bouleverse la donne sur le marché des écrans « photo » en 27 pouces, en proposant des caractéristiques que l’on ne trouvait que sur des écrans autrefois beaucoup plus cher… (beaucoup trop chers même) !

Durant trois semaines. j’ai essayé ce BenQ SW2700 PT, que l’on trouve à 699 € chez Amazon ici. ou ici à 699 € en boutique et en ligne chez Le Cirque. Ou encore ici (avec une offre spéciale pour les membres de la FPF)… A ce prix on pourrait se dire : ou est le piège ? Après trois semaines d’essai, je n’ai pas vraiment trouvé de « piège », c’est donc « une affaire »… La diagonale est de 27 pouces (69 cm) est au ratio 16/9em, c’est classique et la résolution de 2560 x 1440 pixels, est supérieure au Full HD.

C’est bien assez pour de la photo (je ne lorgne pas encore sur les modèles 5K, ce sera pour beaucoup plus tard)… Avant de passer à la calibration, il faut monter votre écran… Facile, tout s’emboite sans outil. Même le support de pied, qui présente l’avantage de ne pas être trop encombrant sur le bureau. L’ajustement vertical est « sans efforts » : le poids de l’écran (étonnamment léger) est parfaitement compensé…

Installation matérielle : comment peut-on imaginer travailler sur un écran d’iMac (qui ne pivote pas et ne se règle pas verticalement)… Un écran fixe : c’est la catastrophe assurée pour vos vertèbres cervicales.

Ici, la colonne de soutien verticale propose un grand débattement. Elle est même graduée (pour noter la bonne hauteur et la retrouver)… Ainsi, l’écran peut être levé « assez haut » : au niveau des yeux (au maximum 19 cm entre la table et le bas de l’écran). Ce qui permet de travailler (éventuellement) avec votre portable posé sous l’écran (photo suivante) :

_1170111_blog_1078px

Le portable disposé devant (ou sous) l’écran : j’ai testé et ça marche bien… Notament avec le Mode « Double Ecran » de Lightroom… Disposez la grille en bas : les raccourci « g » et « maj. g » servent à alterner la position de la vue Loupe et de la vue grille. Ci dessus par exemple : c’est « Maj g » (l’écran principal étant attribué au 27 pouce, l’écran du Macbook devenant « l’extension » (écran secondaire).

Connectez la souris au Hub USB3 de l’écran, cette disposition vous dispensera d’acheter un clavier. Vous aurez trois câbles à brancher : le Mini Display (fourni), le cable USB 3 et l’alimentation. Inutile d’investir dans un Hub Thunderbolt (encore un truc inutile comme sait bien générer l’univers Apple).

L’écran peut aussi descendre très bas au niveau de la table, pour quasiment « reposer sur son pied ». Intéressant pour certains espaces de travail trop hauts (genre table d’architecte) : il peut descendre à seulement 5 cm (entre la surface de la table et le bord inférieur de l’écran). Lire la suite…

 

 

699 € : pourquoi dépenser plus ?
000 - A LA UNE
7 Coup de gueule d’un « futur ex utilisateur » de Sony

Le commentaire du jour à été posté à la suite de notre présentation du Sony Alpha 6300 : 425 collimateurs AF ! Notre lecteur est très déçu par le successeur de l’Alpha 6000 (et moi je suis très surpris de son prix élevé…

Qu’en pensez-vous ? C’est en tous cas un argumentaire très argumenté, auquel je souscrit concernant la pauvreté de l’offre en optiques chez Sony… Je propose de poster vos commentaires plutôt ici, (pour plus de lisibilité)… La parole à OMEGARED972 :

« Pour moi les annonces Sony du jour sont une énorme déception ! Je suis ( fus ? ) un grand défenseur de la cause Sony, depuis les débuts de leur gamme Nex et la sortie du fameux Nex 7 que je possède ! Je louais leur volonté d’innovation par rapport à canon/nikon, qui ne font que sortir des mises à jours de leurs boîtiers existants. Et la, je suis désolé, mais le divorce est plus que proche !

Le seul point positif de cette annonce pour moi est pourtant paradoxalement celui qui n’évolue pas, à savoir la résolution du capteur qui reste à 24 Mpx ! Ouf ! Pas besoin de plus ! La course aux millions de pixels fait une pause et c’est tant mieux … Mais pour tout le reste je suis désolé : mais ce n’est qu’un A6000S (Apple a fait des émules )… Car à un moment donné il faut arrêter le foutage de gueule :

1 – Pas de stabilisation boîtier

2 – Pas d’écran tactile

3 – Ergonomie du boîtier et dessign boîtier identique, pas de joystick pour piloter les 425 collimateurs (ne servent donc qu’à l’AF-C puisque cette densité et cette rapidité sont contrebalancées par l’impossibilité de les sélectionner facilement )

4 – L’EVF ne fait que se « remettre au niveau », du Nex 7 sorti il y a des années en améliorant juste le taux de rafraîchissement.

5 – Presque tripler le prix de vente par rapport au A6000 pour une simple upgrade capteur, ça fait cher le gramme de Silicium !

6 – Mais surtout grand Dieu pas un seul objectif APS-C annoncé depuis des années ! En dehors du 55-200 mm livré en kit aux performance plus que moyennes qu’y a-t-il dans la gamme Sony ? RIEN ! On pourra toujours parler des deux 18-200 mm, mais ils sont beaucoup trop lourd et encombrant pour l’un et de qualite optique insuffisante pour l’autre ! Une seul objectif macro de 30mm pas extraordinaire… Et un Zeiss 16-70 mm qui n’est bon, que pour 1 exemplaire sur 4 ! Lire la suite…

Sony_alpha_6300_04

 

... alors ? Déçus ? Ou impressionnés ?
1 2 3 4 5 13