Résultats : Canon EOS 5D MkIV (63)

000 - A LA UNE
6
Canon EOS 5D MkIV : « Dual Pixel Raw files Spliter »

Rapide article qui passionnera les spécialistes : un logiciel (DPRSplit File Splitter for Canon 5D Mark IV / Dual Pixel Raw files ) permet « d’extraire le second fichier RAW » caché à l’intérieur des Dual Pixel Raw que peut produire l’EOS 5D MkIV.

J’ai téléchargé DPRSplit et ça marche ! On lance la moulinette, puis on récupère un second fichier RAW (sous exposé d’un IL par rapport au premier)… Ce qui vous permet (éventuellement) de créer ensuite une Fusion HDR (ce que j’ai fait) proposant une dynamique augmentée de 1 diaph, comparé au RAW Brut…. Comme cela était déjà expliqué ici : Les Canon Dual Pixels RAW possèdent d’autres secrets et Forget subtle focus tweaks, Canonʼs Dual Pixel RAW tech can give you an additional stop in the highlights !

Epatant ! En résumé : une seule image en format Dual Pixels Raw (ci-dessous en rouge), vous donne deux fichiers RAW (en dng) séparés de 1 IL d’écart (ci-dessous en jaune). Que vous pouvez fusionner pour obtenir un dng à dynamique augmentée de 1 IL (ici en bleu). Malheureusement, je n’ai actuellement pas sous la main d’exemplaire de RAW Dual Pixel avec « fort contre jour » pour tester ça et l’intérêt de la chose… Si quelqu’un pouvait m’envoyer ça ? Lire la suite…

APN : Canon
2
Comprendre Canon Log sur le Canon EOS 5D MkIV

Canon Log arrive donc sur le Canon EOS 5D MkIV, ce qui nécessite un passage en SAV pour 99 $ (aux USA) : il ne s’agit pas d’une simple mise à jour Firmware. Pour tout comprendre sur Canon Log, suivez cette vidéo en Anglais publiée par Canon USA.

Et trouvez davantage d’informations ici : usa.canon.com/canonlog5d4. Il faut savoir que le prochains Canon EOS 5D MkIV produits, intégreront Canon Log. Lire la suite…

APN : Canon
83
Canon EOS 5D MkIV : nouvelle référence en mariage ?

A lire aujourd’hui, une intéressante prise en main (très illustrée) du Canon EOS 5D MkIV par un photographe de mariage : Albert Palmer… La photo de mariage, ce n’est vraiment pas ma spécialité (quand un ami se marie, je dis que je suis en voyage en général ;-)

Et pourtant ça doit être un Art assez intéressant pratiqué à un bon niveau, comme le fait Albert Pamer. En tous cas son analyse du Canon EOS 5D MkIV est intéressante et confirme bien l’idée qui s’impose et se confirme depuis 2005 (sortie de l’EOS 5D) : la « vraie photo » c’est au Full Frame… Surtout avec ce fameux EF 50 mm f/1.2 qui fait la différence avec n’importe quel autre photographe travaillant en APS-C (un jour je finirais pas craquer et me l’offrir celui-ci). Par ici : Albert Palmer

0000_screen_jfv-1-327

APN : Canon
26
Première impression sur le Canon EOS 5D MkIV

Ric, un de nos lecteurs qui a pu prendre en main les exemplaires du Canon EOS 5D MkIV sur le stand Canon à Perpignan, nous a laissé ce commentaire… On y trouve de très intéressantes informations :

« Je viens d’avoir eu en main le MkIV et de faire quelques RAW. Mais ces derniers sont pour le moment illisibles par DPP version 4.3.31.0 comme par Lightroom. Essai de quelques minutes seulement, je n’avais pas le temps de rester à Perpignan, bien que le CPS m’ait proposé un prêt qui aurait permis de faire des clichés à l’extérieur.

Sinon pour la prise en main, idem le MkIII ou le 5Ds, le petit bouton supplémentaire sur le dos, très pratique pour la photo de sport ou animalière (les oiseaux en vol notamment) parce que l’accès au changement de capteur est beaucoup plus rapide.

Dans le viseur, le collimateur mis au point, peut être visible en rouge comme sur les anciens boîtiers (Canon EOS 5D MkII ou les EOS 1Ds) à l’aide d’une fonction dans le menu. Lire la suite…

APN : Canon
36
Annonce officielle du Canon EOS 5D MkIV

Voilà, la bête est officiellement annoncée, exactement le jour prévu par les rumeurs… En attendant de finaliser mon article, voici déjà le communiqué de presse de Canon France (dont j’ai coupé un peu le début sans intérêt)…  Accéder à l’article.

« Courbevoie, le 25 août 2016. Canon annonce aujourd’hui le lancement de l’EOS 5D Mark IV. Ce nouveau représentant de la famille des EOS 5D a été conçu pour les photographes en quête d’excellence ( … )

> Capteur CMOS 30,4 millions de pixels avec grande plage dynamique

> Autofocus CMOS à Double Pixel et format d’enregistrement RAW à Double Pixel

> Enregistrement vidéo cinéma 4K avec mode DCI 4K jusqu’à 30p

> Connectivité étendue grâce au Wi-Fi et au GPS intégrés, ainsi qu’à la fonctionnalité NFC

Le Canon EOS 5D Mark IV est ainsi doté d’un capteur CMOS de 30,4 millions de pixels, caractérisé par une grande plage dynamique, d’une rafale pouvant atteindre 7 images par seconde, de la possibilité d’enregistrement vidéo interne en 4K, du Wi-Fi et d’un GPS intégrés. Il est offre également des résultats exceptionnels en basse lumière et un potentiel inédit en vidéo.

EOS 5D Mark IV FSL w EF 24-70mm_blog_1078px

L’EOS 5D Mark IV est également le premier EOS à proposer le format de fichier RAW à Double Pixel, qui permet, en post-production, d’ajuster ou de décaler légèrement la zone de netteté, ou encore de réduire les effets d’images fantômes et de reflets parasites, qui peuvent affecter les prises de vues en contre-jour, par exemple. Voici les prix TTC conseillés et disponibilités des produits annoncés ci-dessus :

–       Canon EOS 5D Mark IV : 4099.99€ le 08 septembre 2016

–       Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM : 2649.99€ le 1er novembre 2016

–       Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM : 1269.99€ le 1er novembre 2016

–       Canon Grip BG-E20 : 409.99€ le 08 septembre 2016

–       Adaptateur Wi-Fi W-E1 : 49.49€ courant octobre (à confirmer)

D’autre part, Canon annonce également le lancement de deux nouveaux objectifs de la Série L : les zooms EF 24-105 mm f/4L IS II USM et EF 16-35 mm f/2.8L III USM ». Lire la suite…

000 - A LA UNE
21
Dual Pixel RAW révélations autour du Canon EOS 5D MkIV

Jusqu’alors totalement inconnu, le site nokishita-camera.blogspot.fr (remarquez la curieuse extension .fr) livre aujourd’hui de nouvelles informations très spectaculaires autour de la nouvelle technologie RAW Dual Pixels, qu’embarquerait le Canon EOS 5D MKiV.

J’ai demandé une traduction Automatique en Français de la page de nokishita-camera.blogspot.fr. Ce qui donne à peu près ceci (après correction approximative de ma part) : 

Double Pixel RAW : enregistre à la fois l’image normale en RAW et les informations de parallaxe (informations de distance au sujet). Le logiciel « Digital Photo Professional » propose (en post traitement) une fonction «Dual Pixel RAW Optimizer » qui permet ces trois fonctions :

– Micro-ajustement du Focus : utilise les informations de profondeur (enregistrées par le Dual Pixel), pour affiner la position de la netteté maximale et la résolution de l’image.

– Bokeh Shift : permet de changer la position du flou (repositionne le point de vue de bokeh de premier plan pour un résultat plus agréable).

– Ghosting Réduction : permet de réduire l’incidence des parasites (ghost) et des reflets (flare).

Aye… Voilà qui va révolutionner un peu les choses ! C’est éventuellement un mini Lytro qui va être embarqué dans ce reflex pour la première fois… Et va peut-être me faire échanger mon Canon EOS 5Ds R contre ce nouveau Canon EOS 5D MkIV… Lire la suite.

Canon_EOS_5d_MKIV_ profile_702

APN : Canon
9
Les caractéristiques du Canon EOS 5D MkIV dévoilées !

Voilà c’est fait ! Après la liste des annonces de Canon en septembre, voilà que le site Digicame-info dévoile les photos et caractéristiques du prochain Canon EOS 5D MkIV qui sera dévoilé à la Fotokina en septembre. Caractéristiques cohérentes avec les rumeurs de ces derniers temps…

Capteur CMOS de 30,4 Pixels – Autofocus Dual Pixel sur le capteur CMOS – Nouveau type de fichiers RAW dual pixel « sans recombinaison des demis-pixels : des fichiers de 60,8 Mpixels avec une matrice RRVVVVBB, au lieu de la classique matrice de Bayer RVVB ». – Module autofocus à 61 collimateurs   >>>   Lire la suite…

canon_5d4_f001 copie

APN : Canon
7
Canon EOS 5D MkIV : concours de pronostics

Le prochain Canon EOS a être présenté sera le Canon EOS 5D MkIV (qui arriverait le 27 aout ?), successeur de l’actuel EOS 5D MkIII (sorti en mars 2012)… Petit concours de devinettes pour anticiper sa fiche technique, en nous basant sur les derniers Canon EOS annoncés (donnez votre avis aussi).

Quelle résolution ? Sachant que l’EOS 80D est déjà doté de 24 Mpix sur un capteur APS-C, il me semble assez probable que le Full frame professionnel que sera l’EOS 5D MkIV, sera équipé d’un Full frame de 24 à 32 Mpix.. Je prends les paris pour 28 Mpix. Avec toujours les trois tailles de fichier RAW (un avantage « quasi » exclusif à Canon, vu que chez Nikon la taille RAW inférieure est trop petite pour être intéressante).

Une variante « R » sans filtre pass-bas ? Canon reproduira-t-il le principe inauguré par l’EOS 5Ds et 5Ds R, ce dernier étant vendu 100 € de plus et dépourvu (pas vraiment mais c’est idem) de filtre passe-bas ?  Relire : Canon EOS 5Ds R au Kenya (partie 1).

Un AF à détection de phase boosté ? On peut toujours faire mieux… Avec une répartition des collimateurs un peu plus large. Avec davantage de collimateurs utilisables à f/8. Avec davantage de collimateurs croisés (et en double croix). Avec le collimateur central sensible jusqu’à -3 EV. Avec peut-être une amélioration de l’ergonomie aussi : je connais pas mal de photographes qui ne comprennent rien aux options avancées (les 6 cas d’AF typiques)… Lire la suite ici…

canon_eos_5ds_r_face-1

000 - Grand large
65
A quoi ressemblera le Canon EOS 5D MkIV

Le prochain Canon EOS a être présenté, sera probablement le Canon EOS 5D MkIV, successeur de l’actuel EOS 5D MkIII (sorti en mars 2012)… Petit concours de devinettes pour anticiper sa fiche technique, en nous basant sur les derniers Canon EOS annoncés (vous pouvez participer).

Quelle résolution ? Sachant que l’EOS 80D est déjà doté de 24 Mpix sur un capteur APS-C, il me semble assez probable que le Full frame professionnel que sera l’EOS 5D MkIV, sera équipé d’un Full frame de 24 à 32 Mpix.. Je prends les paris pour 28 Mpix. Avec toujours les trois tailles de fichier RAW (un avantage « quasi » exclusif à Canon, vu que chez Nikon la taille RAW inférieure est trop petite pour être intéressante).

Une variante « R » sans filtre pass-bas ? Canon reproduira-t-il le principe inauguré par l’EOS 5Ds et 5Ds R, ce dernier étant vendu 100 € de plus et dépourvu (pas vraiment mais c’est idem) de filtre passe-bas ?  Relire : Canon EOS 5Ds R au Kenya (partie 1).

Un AF à détection de phase boosté ? On peut toujours faire mieux… Avec une répartition des collimateurs un peu plus large. Avec davantage de collimateurs utilisables à f/8. Avec davantage de collimateurs croisés (et en double croix). Avec le collimateur central sensible jusqu’à -3 EV. Avec peut-être une amélioration de l’ergonomie aussi : je connais pas mal de photographes qui ne comprennent rien aux options avancées (les 6 cas d’AF typiques)…

La gâchette arrière servant au changement de types de sélections de collimateurs ? Apparue sur l’EOS 7D MkII, elle est hyper pratique… Pourquoi l’EOS 80D n’en a pas hérité, mystère ! Elle sera j’espère de la partie sur l’EOS 5D MkIV.

Un AF Dual Pixel en vidéo ? Le Canon EOS 1Dx a hérité de l’AF hybride Dual pixels en Live View et Vidéo, qui était apparu sur l’EOS 70D… Probable que l’EOS 5D MkIV en hérite aussi, surtout si il doit filmer en 4K.

La vidéo 4K ? C’est assez probable oui… Pour les détails, je préfère ne pas m’avancer, mais on pourra étudier les caractéristiques de l’EOS 1Dx II pour en savoir plus. Je suppose que le Full HD montera au moins à 120 fps. Possibilité d’extraire des JPEG (de 8,8 Mpix ?), des vidéos 4K : intéressant pour les reporters de presse.

Un écran orientable ? Probablement pas… seul Nikon a osé depuis le D750. Mais sait-on jamais ? Avec le développement de la vidéo, Canon finira peut-être par se laisser tenter. Cela fait quelques générations que de nombreux reflex en sont équipés. L’argument « solidité » ne tient plus vraiment…

Un écran orientable tactile de 1.620 Mpix ? Oui, probablement comme sur l’EOS 1Dx II : ratio 3/2. Fonction tactile réservée à la vidéo et à la revue des images (pas aux menus ni aux réglages).

Améliorations de la Mesure d’exposition ? On peut espérer la mesure spot liée au collimateur AF actif (comme l’EOS 1Dx II). Ainsi que la prise en compte de la reconnaissance des visages grâce à une mesure RVB (dont été dépourvu l’EOS 5D MkII). Lire la suite…

000 - A LA UNE
51
Prise en main du Canon RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM

Le très attendu RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM vient d’être dévoilé officiellement (en entier). Et c’est un choc : il ne pèse que 1,07 kg. Alors que la plupart des 70-200 mm équivalent tournent autour des 1450 gr.

C’est la monture RF qui a permis de concevoir une formule optique réellement innovante (monture RF dont on commence à comprendre tout l’intérêt avec un tel exploit). Prendre en main pour la première fois, un 70-200 mm f/2.8 aussi compact  : cela éveille bien évidement l’intérêt des professionnels et des photographes experts, dont le regard sur le système EOS R est en train d’évoluer… Le Canon RF 70-200 mm f/2,8L IS USM sera mis en vente le 21 novembre. Son tarif sera de 2849 €.

Il mesure seulement 14,6 cm en longueur, alors que le précédent modèle EF (pour reflex) mesurait 19,9 cm. Il est donc 27% plus court et c’est spécialement intéressant… Car dans le sac d’un professionnel, l’objectif le plus lourd et le plus encombrant (qui est pourtant l’un des plus indispensables) : a toujours été le 70-200 mm. A un tel point que parfois : on hésitait à l’emporter.

Désormais son fut « extensible » révolutionnaire (et protégé des poussières), permettra d’économiser beaucoup d’espace dans notre besace. Et il est même possible de le placer « verticalement » dans une « section » des sacs photos (la plupart d’entre eux), puisqu’il est juste un peu plus haut que les 15-35 mm et aux 24-70 mm… Les trois formant la « triplette » magique des photographes professionnels.

Il faut comprendre que le 70-200 mm f/2.8 est un des objectifs « les plus décisif » dans le sac photo d’un professionnel, comme expliqué dans cet article : 16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme, ou il était démontré quels étaient les objectifs les plus utilisés par les photojournalistes dont les images avaient été primées :

Le zoom 70-200 mm est le type d’objectif, dont les progrès et le gain de poids auront le plus d’impact sur le poids final de votre sac… Avec seulement 1,07 kilo : ce nouveau 70-200 mm est 28% plus léger que le précédent modèle EF (destiné aux reflex) qui pesait 1,48 kilo.

Essai et prise en main au Studio Harcourt : ces derniers jours, j’ai eu la chance de pouvoir essayer tranquillement au Studio Harcourt, les deux nouveaux objectifs annoncés ce matin… Le RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM… Mais aussi le RF 85 mm DS (lire cet autre article Prise en main du génial Canon RF 85 mm f/1.2 L IS USM DS)… Et le résultat est vraiment étonnant, autant que la « sensation ressentie » : lire la suite…

APN : Canon
8
Le Canon Focus Bracketing sur le Canon EOS RP

Aujourd’hui, je laisse la parole à l’un de nos lecteur : Julien, qui nous propose son retour d’expérience en Macro Photographie du « bracketing de mise au point » du Canon EOS RP. Ce que l’on appel en Anglais : le Focus Stacking. Et chez Canon particulièrement : le Canon Focus Bracketing.

Je précise que j’ai découvert grâce à lui récemment, que l’EOS RP proposait cette fonction, alors que l’EOS R ne la proposait pas (pour le moment). Le Canon EOS RP possède un mode de bracketing de mise au point, pas mal fichu. En gros : vous lui indiquez combien de clichés vous voulez, de combien vous voulez décaler votre mise au point entre chaque cliché… Puis vous faites votre mise au point sur le premier plan le plus en avant, il ne reste qu’a déclencher. Et il fait tout le reste. Il pilote l’AF micrométriquement pour vous et vous garantit ainsi de ne louper aucune zone de net du début, à la fin.

Plus d’infos à propos du Canon Focus Bracketing, dans cet intéressant article. Cette fonctionnalité automatique est limitée à une dizaine d’objectifs Canon EF et RF récents… Il se pourrait (peut-être) que grâce à une mise à jour Firmware, cette fonction soit un jour ajoutée au Canon EOS R : puisque le logiciel Canon DPP 4.1 la supporterait pour les EOS RP, EOS R et EOS 5D MkIV. (relire notre Grand test terrain du Canon EOS R).

Julien, est un photographe amateur, qui pratique la photo à temps perdu depuis 2015 et notamment la Macrophoto. Il publie quelques clichés sur http://pic.drarena.fr. Je lui laisse la parole :

« Je n’ai aucune prétention, je suis amateur et je m’amuse. Je possède beaucoup de clichés macro/proxy, dont beaucoup de moyens (légers flous, mauvaise expo, etc…)… Puis quelques bons aussi, que je considère sympas et qui ke l’espère : témoignent de ma progression. Lire la suite…

000 - A LA UNE
93
Test terrain du Canon EOS R et du RF 35 mm f/1.8 IS STM

Je vais tenter dans cet article de vous livrer par le menu : tout ce que j’ai pensé et « ressenti » en essayant le Canon EOS R durant quelques semaines… Une prise en main complémentaire suivra dans quelques temps, pour vous parler de l’EOS RP que j’essaye aussi en même temps.

Nous parlerons de son ergonomie surtout. Puisque concernant la qualité d’image, il n’est guère nécessaire de détailler la question : le capteur du Canon EOS R étant grosso-modo celui de l’EOS 5D MkIV… C’est à dire un excellent capteur, dont les performances vont déjà bien au-delà… de tout ce que j’attends d’un appareil photo Full Frame.

Comme toujours lorsque l’on parle de photo, il faut plutôt se poser la plus importante des questions : à savoir la question des objectifs… La véritable « raison d’être » de ces nouveaux hybrides est justement de proposer une « nouvelle génération d’objectifs » : encore plus compacts et encore plus performants car leurs formules optiques totalement révolutionnaires sont rendues possibles par la conception même des hybrides (distance plus courte entre l’arrière de l’objectif et le capteur, combiné à une diamètre de monture large… Relire : Quels objectifs recommander pour le Canon EOS RP. Relire également : Mes 10 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS R.

Et nous allons bien entendu parler de cela, puisque j’ai pu essayer l’EOS R avec le nouveau RF 35 mm f/1.8 Macro IS STM, qui est la meilleure raison de s’intéresser au Canon EOS R. A noter que j’ai pu aussi essayer les étonnants Canon RF 50 mm f/1.2 L USM et l’incroyable (Hulk) RF 28-70mm f/2 L USM. Mais avant cela, commençons par les questions classiques, d’ergonomie, de visée et de performances. Lire la suite…

APN : Canon
26
Test terrain : Canon EOS R mieux que le Nikon Z6 ?

Jared Polin a publié un (très) long test du Canon EOS R que j’ai intégralement regardé (c’est vraiment très, très long et ne suis pas certains que ça vous intéresse tout du long)… Mais les conclusions sont très intéressantes : il a adoré cet appareil.

Bien plus que l’EOS 6D MkII, visiblement… Et peut-être même un peu plus que le Canon EOS 5D MkIV (du moins pour un usage polyvalent). C’est notamment les objectifs RF qui l’ont bluffé. Et plus encore la parfaite réactivité des objectifs EF montés sur cet appareil grâce à la bague d’adaptation Canon. Visiblement les quelques défauts de cet appareil (absence de Eye EF en continu, ou carte SD unique), n’ont pas été totalement rédhibitoires. Si ce modèle n’est pas encore parfait : on peut être rassuré sur le fait que de prochains modèles feront mieux, voir beaucoup mieux : Canon est. sur la bonne trajectoire…

Visiblement il a été plus impressionné par le Canon EOS R que par le Nikon Z6 (qui semble avoir déçu un peu certains observateurs). C’est encore une fois au niveau des objectifs que Canon a frappé très fort et on attend avec impatience la suite… Lire la suite.

000 - A LA UNE
161
Prise en main du Canon EOS R… premières impressions !

Notre envoyé spécial Pierre Lagarde, photographe et fidèle lecteur de notre site, a pu essayer tranquillement le Canon EOS R… Et nous a préparé un compte rendu très complet, qui passionnera beaucoup de monde j’en suis certain.

Il n’est d’ailleurs pas le seul. J’ai reçu deux mails aujourd’hui, de la part de deux autres lecteurs qui ont pu le toucher et qui soulignent à quel point ils ont apprécié la prise en main, le viseur, l’Autofocus et le zoom 24-105 mm de l’EOS R (notamment)… Relire avant d’aller plus loin : Mes 10 bonnes raisons de craquer pour le Canon EOS R. N’hésitez pas à poster vos commentaires et à poser vos questions à Pierre. Qui vous répondra du mieux qu’il pourra j’en suis certain. Je lui laisse donc la parole :

« J’ai donc assisté à une présentation de l’EOS R hier après-midi qui avait lieu au magasin « Concept Store Photo André Percepied » de Nantes. Il y avait trois appareils Canon EOS R disponibles. Avec trois optiques :

– Le Canon RF 50 mm f/1.2 L USM

– Le Canon RF 24-105 mm f/4 L IS USM

– Le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

– Et les différents adaptateurs Canon

Il n’y avait pas encore de 35mm disponible, malheureusement, ce qui fait que je n’ai pas pu faire de comparaison avec le couple EOS 6D + 35 mm f/2 IS USM comme je l’avais prévu. Concernant le 35, le commercial présent m’a plus ou moins confirmé qu’à l’inverse du 35 mm f/2 IS USM, la partie portant la lentille frontale sera mobile, ce qui est moins bien que sur le F/2 qui est une optique IF, fermée, et donc plus solide a priori.

J’avais également apporté une optique manuelle avec adaptateur (Nikkor 180 mm f/2.8 AI-S + bague Novoflex, un geekerie :D) pour faire un test des systèmes de mises au point manuelle sur optiques tierces.

Concernant mes essais, je suis allé à l’essentiel de ce qui m’intéresse. Cet avis est limité à une manipulation de l’appareil pendant 2 heures. Je ne fais pas l’énumération des points que l’on pourra trouver dans la documentation, je donnerai uniquement mes impressions « informelles » et personnelles. A chacun d’en faire l’usage qui lui conviendra. Je n’ai testé aucune fonctionnalité vidéo : ça ne m’intéresse pas.

Le boitier, la prise en main : Le boitier est vraiment plus petit qu’un EOS 6D. Pour mes mains, assez grandes, je préfère la prise d’un EOS 6D ou EOS 6D mark II (cette dernière étant pour moi la meilleure que j’ai testée chez Canon… et oui, je ne lui trouve pas que des défauts à ce 6D2 ;) ). Pour en revenir à L’EOS R, même si la profondeur de la poignée est bien, c’est plutôt la hauteur de l’appareil qui m’a gêné. Le talon de l’appareil ne tombe pas à un endroit agréable pour moi. Bien sûr, ça reste très personnel.

En revanche, l’appareil est vraiment très agréable avec le grip. Qui plus est, il reste assez léger. On peut aussi jouer sur le poids en ne mettant qu’une seule batterie dans le grip, même si, bien sûr, on perd en autonomie.

Les boutons tombent assez naturellement sous les doigts et même si on peut être un peu décontenancé par la roue des modes – qui ne comporte plus d’indication « en dur » – la surprise passée, tout se passe très bien.

L’affichage sur le dessus de l’appareil m’a semblé un peu petit. Rien de bien gênant car il est bien clair aussi.

Je ne peux pas dire grand-chose de l’autonomie, les essais ayant été trop courts pour juger, bien sûr. Sur les deux heures d’usage continu, il n’y a pas eu besoin de s’en inquiéter en tous cas.

Les fonctionnalités : L’appareil est vraiment très configurable. Encore une fois, je n’ai pas trop compris les quelques critiques que j’ai vu sur le net à ce sujet. L’attribution de boutons à diverses fonctions est tout à fait efficace et permet d’avoir un appareil à sa main. Je n’ai pas vu trop de limites gênantes, contrairement à ce qu’on peut voir sur un EOS M6, par exemple, ou la mise au point sur bouton arrière est rendu inutilisable pas l’impossibilité d’avoir un autre bouton pour fixer l’exposition, entre autre limitation. Pour l’EOS R on a tout le contrôle dont on a besoin et bien plus, à mon avis.

Les menus sont les classiques de Canon, donc pas de surprise de ce côté.

Pour le mode FV, je m’étais un peu documenté avant moi-même. Le démonstrateur est passé très rapidement dessus mais j’ai pu l’essayer quand même (également rapidement, cependant). En résumé, il s’agit d’un mode « P » que l’on peut désengager à tout moment pour avoir le contrôle manuel de son choix (vitesse, ouverture, ou tout manuel).

La « bascule » de Program AE vers le contrôle manuel peut être attribuée à divers boutons sur le boitier. C’est en gros un moyen de passer rapidement du mode « Programme » à tous les autres modes de contrôles manuels de son choix sans lever l’œil du viseur. Une sorte d’ «override» pour le mode P. Personnellement, comme je ne m’en suis pas servi sur le terrain, je me garderais de juger de l’utilité réelle de cette fonctionnalité. En tout cas, ça fonctionne sans problème. Lire la suite…

1 2 3 4