web analytics

Panasonic vend son activité « capteurs » à Taïwan

78
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

On apprend par le  Nikkei Asian Review  que Panasonic va vendre ses activités de semi conducteurs à une entreprise Taiwanaise : Nuvoton Technology (pour un montant de 250 million de dollars selon Reuters).

Cela inclut les activités de capteurs pour appareils photo… Et au passage, cela ne rassure pas sur l’engagement futur de Panasonic à supporter davantage le format Micro 4/3. Toutefois ce n’est peut-être pas forcément une mauvaise nouvelle pour les amateurs de Micro 4/3 : cela signifiera peut-être un jour, un marché dynamisé par des marques Taiwanaises, ou Chinoises ? Avec des produits plus diversifiés et encore moins chers ? Je crains personnellement que l’avenir du Micro 4/3 ne soit totalement sombre…

 

Il est vrai que la faiblesse des Micro 4/3 est leur capteur… Non seulement ils sont petits, mais en plus leur résolution n’augmente plus depuis des années, plafonnant à 16 ou 20 Mpixels. Alors que depuis longtemps les APS-C sont montés à 24 Mpixels. Et depuis peu à 30 Mpixels… Ce que permet au Canon EOS M6 MkII de décrocher chez DPreview : le titre de meilleur qualité d’image pour les appareils APS-C de la fin de 2019… Et même le titre de meilleur appareil moyen gamme.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Seriez-vous encore prêt à vous équiper en matériel Micro 4/3, après ces diverses nouvelles et rumeurs ? Rumeurs, qui ont par exemple concerné Olympus récemment (Olympus voudrait-il vendre sa division photo ? Non en fait)… Même si Olympus a confirmé que ce n’était pas au programme. On se souvient des dénégation de Samsung, qui expliquait qu’ils n’allaient pas arrêter leurs activités photos, avant finalement de tout arrêter… Votre avis ici.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

78 commentaires

  1. Je connais quelques photographes (même pro) qui adorent leurs Olympus. Oui, le capteur ne dépasse pas 20mp, et alors… Je trouve ça raisonnable (qu’un capteur dépasse 20mp ne m’intéresse pas plus que ça). Les objectifs sont plus petits. C’est donc plus facile à emporter. Et pour contrer les plus grands capteurs, Olympus a fait preuve d’ingéniosité en offrant pleins de fonctionnalités qu’on ne trouve pas ailleurs (Ok, très souvent gadget…) Par exemple, il y a un mode pour les poses longues ou on voit apparaitre en direct la photo sur le capteur à vitesse lente. Ce qui est pratique pour ceux qui font du Light-Painting.
    Donc il y a quand même un marché pour le 4/3. On verra si ça dure. Pourquoi pas… C’est bien que l’offre soit diversifiée.

    • Absolument!

      Aucun autre format ne propose autant de possibilités sur un même boîtier!!!
      Quant à la course aux pixels, nous savons tous aujourd’hui qu’elle est purement marketing…

      Tout dépend des besoins de chacun.

    • Oui, enfin, cette fonctionnalité de photo « Light painting », qui se crée sur le capteur : j’ai pu l’essayer… Cela n’a absolument aucun intérêt ! C’est du gadget à l’état brut…

      Toute fonction inutile : est nuisible : c’est un des principes de l’ergonomie… Il y a déjà suffisamment de fonctions pour décourager beaucoup d’utilisateurs : en ne comptant que celles qui sont utiles !

      Je vois donc cette créativité (du marketing), comme un problème : car tous ces gadgets égarent les débutants, en les détournant des vraies fonctionnalités…

      C’est un défaut je crois sur des appareils Grand public : de les barder de fonctionnalisées inutiles à 99% des gens…

      Les débutants sont réellement perturbés par la folle accumulation de gadget ou de logiciels… En tous cas : si personne ne leur explique à quoi ça sert… et surtout à quoi ça ne sert pas !

      • Au pif, le pixel shift pour des RAW 240MPx… inutile, sauf à des fins de reprographie (où là, ça aide, surtout si l’on a pas le budget moyen-format).

        Par contre, les sites qui se paluchent sur le 100% adorent.

      • Justement, j’ai vu une animation Light-Painting effectuée dans le cadre d’une inauguration d’une bibliothèque. L’intervenant était justement particulièrement content de cette fonctionnalité sur l’Olympus. Donc pour lui, ce n’était pas inutile. Et accessoirement, cela a d’autres intérêts pour les poses longues…
        Mais c’est vrai qu’il y a aussi du gadget…

  2. D’après DPREVIEW les capteurs des Sony A7 III, Panasonic Lumix DC-S1, Nikon Z6 et Sigma fp sont des dérivés du Sony IMX410CQX.

  3. Je n’ai jamais aimé la colorimétrie de Panasonic (comme celle de Sony). Impossible pour moi de travailler avec. Je ne regarde même pas leur line-up.

    • La colorimétrie des derniers boitier full frame de pana ont une colorimétrie proche de canon et surtout meilleur que sony.

      Je crois que le capteur du panasonic 1SR de 45mpix n’est pas d’origine sony, le S1 oui.

        • La colorimétrie des nouveaux Sony (A7RIV et A9II) est nettement meilleure et se rapprocherait aussi des Canon.
          Tiens je lisais une news ce matin comme quoi Sony était passé devant Nikon en terme de vente d’APN. Nikon n’est plus second derrière Canon…

          • Pas d’accord, la colorimétrie de Sony est toujours la pire (même si bien meilleure sur le A7RIV) dans la famille (Canon, Nikon, Fuji, Panasonic, Sony). Mes préférences :
            1/ Canon-Nikon (léger avantage pour Canon pour les Jpeg direct boitier, mais je préfère Nikon en post prod)
            2/ Panasonic-Fuji
            3/ Sony
            Et la colorimétrie est ce qui est le plus dur à rattraper et essentiel pour l’effet vivant d’une image.

            • C’était tellement drôle au festival de Montier…
              « De toute façon la colorimétrie Canon est la meilleure, on la reconnait entre 1000! »
              *Pointe du doigt une série de photos sur une expo*
              « Par exemple cette série on reconnaît tout de suite la colorimétrie parfaite de Canon »
              Le photographe, mi embarrassé, mi rigolard :
              « Toute la série a été faite à l’A9 et l’A7RIV »

              Voilà voilà ;)

  4. Etrange comme nouvelle car il me semblait que ca faisait belle lurette que Panasonic avait cédé une partie de son activité capteur à TowerJazz. Est ce que ca concerne le reste de leur participation ?
    Pour ce qui serait d’un capteur commun sony entre le a7III et le s1 ce serait aussi étonnant sachant que celui du s1 n’est, il me semble, pas BSI contrairement a celui du a7.
    Sinon cette nouvelle ne remet pas en cause mon attachement au m4/3 et a Pana en particulier qui procure une efficacite, une compacité, un parc optique de choix et une qualité d’image largement suffisante pour le commun des mortels. Leurs JPEG sont souvent utilisables tels quels avec une très bonne colorimétrie.
    En quoi 20 Mpix ne seraient pas suffisant ? J’ai fait de belles photos avec les 12 Mpix d’un d700, tirées en A2.
    Je n’ose pas imaginer que si a 50 ans on n’a pas de 50Mpix on a raté sa vie.
    Alors peut être que le M6II dispose de beaucoup de pixels mais je n’en voudrais pour rien au monde car il n’y a rien a mettre au bout !!! Et peut être qu’il marquera enfin un progrès sur son prédécesseur dont le capteur n’avait rien de fracassant dans sa qualite d’image et sa montée ISO ou il peinait a creuser l’écart avec les m4/3.

    • Disons que 20 MPixel: bien entendu c’est suffisant… Mais il y a mieux : 24 ou 30 Mpix : c’est mieux !

      Oui, j’ai pu faire ces dernières années : des tirages de 1,2 m de côté absolument magnifiques avec seulement 18 Mpix. Mais ils auraient été encore meilleurs en partant de 24 ou de 30 Mpixels.

      Mais si l’on peut avoir 30 Mpix au lieu de 20 Mpix, pour à peu près le même prix : je ne vais pas hésiter ! Car on gagne des possibilités de recadrage : et c’est toujours bon à prendre… Par ailleurs : plus de pixels, génère un bruit « d’une échelle » plus fine… Donc plus agréable, plus fin, et finalement plus facile à corriger (en perdant moins de détails de l’image).

      Je ne reviendrais pas en dessous de 50 Mpix, que j’utilise depuis 2015 : et j’ai noté un net progrès dans la qualité de mes images depuis que je suis passé de 22 à 50 Pixel.

      http://photoetmac.com/2015/09/eos-5ds-r-3/

    • Au bout de l’EOS M6 MkII : on peut y monter absolument tous les objectifs EF et EF-S… ET c’est une folie tout ce que l’on va trouver bientôt en occasion dans cette monture, dans les prochaines années grâce au passage progressif des reflex EF aux hybrides RF.

      J’ai par exemple pu tester mon EF 85 mm f/1.4 L IS USM sur l’EOS M6 MkII : et le résultat est fabuleux.

      Par ailleurs la gamme des objectifs EF-M est largement suffisante pour satisfaire 90% des acheteurs potentiels d’un EOS M6 MKII : car en générale les 4/5em des acheteurs d’appareils de ce prix là n’achète jamais plus d’un ou deux (grand maximum) objectifs complémentaires… Ils auront d’onc l’embarras du choix dans la gamme EF-M.

      les objectifs EF-M ont d’immenses qualités : très légers et compacts, très peu couteux et excellents vu leur prix… Pour moi, cette gamme est une authentique réussite. Mieux vaut moins d’objectifs : mais mieux conçus et plus accessibles…

  5. Mouais…les bagues c’est quand même de la bidouille et la compacité en prend un coup. A l’usage c’est chiant si on doit gérer dans un même sac un mix d’objectifs natifs et adaptés.
    Par contre c’est vrai que les eos m sont tres légers et compacts.

    • Les bagues natives de Canon : pas du bricolage… les objectifs EF fonctionnent vraiment parfaitement sur ces bagues.

      Pour les longues focales (gendre un 70-200 mm ou un 85 mm) : la bague ne change absolument rien pour l’encombrement et la prise en main…

      C’est quand même pas mal de bénéficier d’un parc d’objectif aussi énorme que les EF et EF-S… Parmi les quels il y a quelques pancakes.

  6. Je sais que ca fonctionne bien. En son temps j’avais expérimenté la meme chose chez sony entre les montures A et E. Mais c’est un peu lourdingue dans une configuration a 3 objectifs (1 natif et 2 adaptés) il faut changer les objectifs ET la bague. Sur le papier ca pose pas de problème mais dans la pratique c’est pénible. Mais si on reste sur 2 optiques ca passe. La bague ouvre certaines possibilités mais ca n’a généralement pas la souplesse d’une monture native. Je reprendrais ton raisonnement sur la définition des capteurs : certes on peut survivre avec du EOS M mais alors que certains systèmes ouvrent un large choix d’origine pourquoi s’en priver.

  7. Je possède depuis peu le M6 mark2 et franchement c’est un super appareil compact ( certain critique sont viseur amovible et moi je pense que c’est pratique par exemple si je vais faire des photos de paysage je met pas le viseur et si je veut de l’animalier et bien je met viseur… ).
    Alors que le M5 j’avais été déçu.

    Je pense que Canon va sortir d’autre objectif ef-m au vu su succès des optiques Sigma apparement le 16 mm est le plus plébiscité le 30 mm est moins chère que le Canon 32mm et le 56 mm est un super objectif et tout cela c’est inférieur à 500€.

    Il manque un transtandard de qualité compact. Donc je pense que l’année prochaine on aura de nouveaux objectif EF-M ( Tamron ? )

    • Bonjour,

      J’ai l’EOS M6 mk2 aussi et il est fantastique!

      La définition, la montée en iso pour de l’APS-C c’est vraiment la claque.

      Et encore je n’ai eu le 11-22 et le pancake 22…. le 56 sigma arrive bientôt et j’ai vraiment hâte.

      Je suis persuadé qu’il serait quasiment impossible de différencier une image faite avec le m6 mk2 et le sigma 56 f 1.4 par rapport à un boîtier FF avec un 85 f 1.8 (dans des conditions de luminosité normal j’entend).
      Et cela pour un prix nettement inférieur.

      • Oui, sauf que l’on dispose en Full Frame du Canon EF 85 mm f/1.4 L IS USM… (encore un peu cher à 1700 € : https://amzn.to/2Y6yCnJ ) Mais dans quelques années il baissera forcément.

        Ce que l’on remarque c’est que l’APS-C n’est pas beaucoup moins intéressant que le Full Frame. Mais beaucoup moins cher désormais, avec une qualité qui devient impressionnante. C’est vrai !

        Grace à ce nouveau capteur de 30 Mpix, qui a beaucoup progressé…

      • Et si l’on est vraiment mordu : alors il y a les objectifs RF à f/1.2… dont le rendu est stratosphérique. Pour un certain type d’images : il n’y a pas beaucoup moins d’y échapper.

        Certes, cela se paye encore très cher… Mais dans 2 ou 3 ans : les prix auront beaucoup baissé. Canon avec ces objectifs, a repoussé un peu plus loin la frontière…

        Le graal du photographe de mode : ce ne sera plus f/1.4 désormais… Mais f/1.2 : la nouvelle frontière.

         

        • Quel dommage que Nikon ne t’ai pas prêté le 85 mm f/1.8 Z pour ton test du Z7…
          Pour voir ce qu’il avait vraiment dans le ventre…

          • Cela dit c’est pour ça que je comparais avec un 85 f 1.8 qui tourne autour de 450 en monture F et EF (comme le sigma 56 mm f/1.4 )

            Le M6 mk2 (ou autre) avec le sigma 56 mm on s’en sort pour 1300/1400 € & a ce prix on a déjà une qualité incroyable.

            Là le R avec le 85 f/1.2 DS, d’accord on est sur une autre planète mais au niveau du prix aussi ! (ont est plutôt dans les 4500€)

            Enfin je me doute que tu t’es bien renseigné sur le prix de ces joujoux…

  8. Oui c’est une bonne nouvelle pour les canonistes que la triplette sigma arrive en monture M. Je confirme que le 56mm est un objectif magnifique. Je l’ai en m4/3 et je l’ai eu sur du sony. Super piqué et excellent bokeh…

      • Ouin. c’est forcément moins polyvalent (et plus difficile à utiliser en street photo) : plus difficile de donner une « ambiance » : un aperçu du décors et de l’environnement…

        Par contre : encore mieux qu’un 85 mm en portrait…

        A voir si la focale plus longue peut éventuellement compenser l’ouverture plus faible (équivalente à f/5.6 réellement). A ce propos, je ne prendrai pas les paris : seul un comparatif de terrain permettait de le comparer… A des focales réelles (angles de champs) différents : c’est pas facile de comparer.

  9. Les appareils Panasonic n’ont de toutes façons pas des capteurs Panasonic, donc je vois pas trop l’impact de cette vente de la division capteurs… ??? Ptet qu’ils faisaient leurs propres capteurs sur les 1er modèles, mais c’est fini maintenant, c’est du capteur Sony. Ou alors cette division vendait les capteurs pour des caméras de surveillance ou autre ??
    Panasonic travaille (avec Fuji) sur le capteur organique (ptet que les specs, pas la fabrication ?), c’est ça l’avenir. Et pour le moment ça ils n’ont pas dit qu’ils arrêtaient.

    Et perso j’ai abandonné Canon pour Panasonic, et là j’ai même récemment réinvesti dans le m43, en profitant des promos démentes du moment sur le matos Panasonic (flashbacks) : 850 euros le G9 (avec la mise à jour du firmware v2.0, ils l’ont encore amélioré), 900 euros pour le 200mm F2.8, une tuerie (avoir un équivalent 400mm F2.8/F5.6 aussi compact, léger et qualitatif en animalier ou sport, c’est tout simplement génial !). Et dans les 1000 euros pour le couple 12-35mm f2.8 + 35-100mm F2.8, tout ça tenant dans un sac d’épaule, bref c’est le pied !
    Et les couleurs Pana sont maintenant très bonnes depuis les modèles récents (GX9, G9 ou S1/S1R), c’est fini les couleurs pas terribles des GX8/GX80/GM1/GH5/GH4…etc.

    Le full frame c’est vraiment si on veut des profondeurs de champ minimales de chez minimales, mais sinon perso je trouve que cela n’est pas utile. C’est même contre productif, car trop pénible à utiliser (trop lourd, trop encombrant, pas discret…etc) Et puis en portrait à faible le moyen format c’est encore plus joli comme rendu :)

    Tiens ici une vidéo qui montre que « même avec du m43 » on peut sortir des portraits de top qualité :
    https://www.youtube.com/watch?v=-hn_ODoPkYU&t=1s
    (les commentateurs disaient qu’on voyait bien le « rendu moyen format », que c’était le « rendu Sony ou Canon », avant que l’auteur ne dévoile que c’était pris au m43, ahaha ! Tout ça est une vaste blague, le matos joue pour 1% du rendu, le reste c’est le photographe qui fait tout)

    • Oui, le matos compte pour 1% de la photo… Tout dépend du talent du photographe.

      n’étant pas personnellement convaincu de mon propre talent : je prends les 1%, car c’est déjà ça ;-)

      Tant mieux si les couleurs sont devenues bonnes sur les Micro 4/3 Panasonic… C’est en partie pour cette raison que j’avais tout revendu. J’attendais vainement un successeur au GM1 avec 20 Pixel, qui n’est jamais venu (en tous cas pas assez vite).

      La seule chose que je regrette vraiment de ma courte époque Micro 4/3 (trois ans environ) : c’est le fabuleux zoom panasonic 7-14 mm f/4… léger, minuscule, pas donné, mais tellement fun. J’avais une solution « équivalent 14-28 mm f/8 » dans un encombrement ridicule. Oui, j’ai adoré cet objectif. je l’ai vendu à un pro dans le domaine de la vidéo…

      L’autre problème : c’est qu’il n’existe aucun équivalent (pas cher) à un 50 mm f/1.8…

      ET encore moins d’équivalent à un 85 mm f/1.4 (et celui-ci : je l’adore ! ).

      Et oui, car le coefficient multiplicateur de focale s’applique aussi à l’ouverture… Quoique l’on en dise.

      TABLEAU DES ÉQUIVALENCES DE FOCALES, D’OUVERTURE ET DE ISO : PREUVES A L’APPUI !
      http://photoetmac.com/2019/03/tableau-des-equivalences-de-focales-douverture-et-iso/

      http://photoetmac.com/2017/03/appliquez-coefficient-identique-focale-louverture

      Je sais qu’il y a des gens qui le nient : exactement comme certains prétendent que la terre est plate. ou que l’homme n’est jamais allé dans la lune… Ou que les fantômes existent.

      Chacun est libre de se faire sa propre religion. Personnellement cela ne me gène pas…

    • J’ajouterais que ce genre d’appareils qui a pu faire sensation au moment de sa présentation : est désormais beaucoup moins impressionnant :

      Olympus OM-D E-M1 MkII, testé en Birmanie
      http://photoetmac.com/2017/03/olympus-omd-em1-mk2-1/

      Malheureusement les constructeurs de Micro 4/3 n’ont pas « poussé dans la bonne direction » : si ils avait eu un peu plus d’objectifs dans ce gout là… On serait beaucoup plus nombreux à utiliser du Micro 4/3…

      test ultra grand angle Panasonic 7-14mm f/4
      http://www.photoetmac.com/2015/06/teste-ultra-grand-angle-panasonic-7-14mm-f4-asph-g-vario/

      Un zoom Ultra Grand Angle : le Panasonic 7-14 mm f/4 : voilà un des objectifs les plus sexy de toutes les gammes M4/3. Cet objectif acheté environ 750 € au Japon en 2015, me permet de remplacer un encombrant 14-28 mm, ou un 16-35 mm… Il est idéal pour les photos « fun », les souvenirs, les images de « bons petits plats » dont on veut garder un souvenir dans un restaurant… Pour vous convaincre à quel point il ludique, relisez : test ultra grand angle Panasonic 7-14mm f/4.

      Quel dommage : je crains que le nombre critique minimal d’utilisateur n’ai jamais été atteint par l’alliance Micro 4/3 pour créer de véritables économies d’échelles…

    • Probablement pas possible (impossible ? faute d’objectifs équivalent à un 85 mm f/1.4 ?), d’obtenir en Micro 4/3, des arrières plan comme ceci…

      Même si je sais : il n’y a pas que le bokeh dans la photo (j’ai même écrit un truc à ce sujet une fois). La recherche du bokeh, ne doit rein avoir de systématique… Mais c’est juste un truc « assez sympa », parmi d’autres.

          • Je ne pinaille pas. Je suis juste attentif. Je suis sûr qu’une petite formation Lightroom remettrait en ordre tout ça !

            (Je plaisante. C’est l’un des avantages des optiques très récentes, notamment RF/Z : AC très très contrôlées, voire automatiquement corrigées, et donc bien moins de «  »petits » » défauts.)

            • Ca c’est les autofocus des reflex, c’est de la merde :)
              Alors si c’est pour prendre un reflex 24×36 pour faire des faibles profondeurs de champ et qu’au final la mise au point n’est jamais bonne, lol :)
              Je plaisante !
              Mais bon les mirrorless corrige ce petit défaut néanmoins, vive la mise au point sur les yeux en auto :)

              • Et puis les optiques PF, ça dégrade pas un peu le rendu du bokeh non ?
                Et il support le teleconvertisseur x2 le Nikon PF ?
                Le Pana oui, ce qui donne un équivalent 800mm f5.6/f11 en terme de cadrage, avec une qualité qui reste bonne.

              • Bon, encore faut-il savoir que ce qui a planté dans ce cas est que la map s’est faite en auto sur le filet « plus proche » que la personne. Raison pour laquelle, je ne travaille presque jamais en AF auto. Pas certain dans ce cas qu’un ML ait fait mieux… y a que la technique de papa qui ne plante pas ;-)
                Tiens, en parlant de « mer… », on en parle de vos viseurs :-)))

            • C’est la première chose que j’ai vu effectivement : MAP sur le filet de pêche. mdr. Le sélection auto, c’est parfait pour niquer une photo de rue.

              • Mais non : c’est justement parfait pour réussir une photo sur le vif… comme celle-ci.

                Comme tu n’étais pas sur place : j’explique !

                Nous étions dans un petit bateau en déplacement assez rapide entre les bateaux de pêche : si j’avais du déplacer un collimateur unique (ou Décadrer recadrer), alors tout simplement je n’aurais pas eu le temps de déclencher « à l’instant décisif »… Car à la vitesse ou notre bateau se déplaçait : ce temps perdu aurait eu une conséquence certaine : la composition de la scène était ratée à coup sur.

                Il y a des moment ou un collimateur unique est un avantage (si on à le temps)

                Et il y a des circonstances (comme ici) : ou c’est l’assurance d’être trop lent et de rater la scène…

                Je préfère largement que la mise au point soit faite sur le filet (priorité au sujet le plus proche), que de rater ma composition et mon sujet… CQFD !

                • Perso, j’aime quand même mieux avoir une map correcte dans une image, surtout avec une grande ouverture. Dans ton cas, déja, je serais en zoom et j’aurais fait la map sur le gars avec un plan large quitte à recadrer en post. Evidemment, si manque de temps je ne fais pas map+recadrer et dans ce cas, l’instant décisif n’est pas si court. Tu as d’ailleurs pas mal de photos avec ces map aléatoires (je l’ai déjà remarqué plusieurs fois) ; pour moi, la technique est mauvaise. Trop de déchets.

                  • C’est juste que je m’en fout complètement de la netteté…

                    Car une photo intéressant (mais un peu floue) : je la choisi toujours, de préférence à une photo moins intéressante (et bien nette).

                    Une bonne photo, n’est pas nécessairement une photo nette. D’ailleurs la plupart des bonnes photos argentiques que l’histoire nous a légué : sont extraordinairement floues et peu « piquées » (selon nos critères actuels)…

                    Une bonne photo est une photo qui raconte une histoire.

                    Qu’elle soit nette ou floue : c’est un détail totalement accessoire et négligeable (selon moi et beaucoup d’autres)…

                    • Pour ce point, 100% d’accord avec toi, le léger flou général d’une photo et surtout le piqué, on s’en fout complètement la plupart du temps surtout pour les photos de voyages. Mais dans ton cas, c’est autre chose : la map, surtout dans le cas d’une grande ouverture, donne aussi un sens de lecture à la photo. On regarde une photo de manière générale (scène), puis on la lit et c’est là que les éléments qui la compose, la composition et la map interviennent. Fais comme tu veux, ce sont tes photos de voyages, c’est juste un conseil.

              • Il est évident par ailleurs qu’avec un Mirorless comme l’EOS R (mais je ne l’avais pas à ce moment là) : la mise au point se serait faite automatiquement sur le visage…

                Cela aurait été un peu mieux (sans changer totalement la photo) : un petit plus… indéniablement. On réussi plus de photos nettes au bon endroit, sans se fatiguer ;-)

                C’est pour cela que les débutants apprécient énormément le Mode « Tous Collimateurs Actifs » + Reconnaissance du visage (et / ou des yeux) sur les Mirorless…

                Mà là j’étais au reflex, avec un 85 mm f/1.4 et en mouvement : je suis déjà assez content du résultat…

          • Appliques-tu une accentuation ? Je parle d’une fonction équivalente à » netteté de l’optique » de DX LAB.

            J’ai regardé la série « When they see us » les AC longitudinales sont très très visibles sur certaines séquences .

    • « 900 euros pour le 200mm F2.8, une tuerie (avoir un équivalent 400mm F2.8/F5.6 aussi compact, léger et qualitatif en animalier ou sport, c’est tout simplement génial  »

      >> Nikon 300mm f/4 PF en APSC ça te donne pareil, et tu vois en direct dans le viseur. Sinon, sur plein format, avec le **gros** surplus de piqué du FF, tu peux encore croper généreusement au besoin. ;)

      Par contre, ça, Canon ne le propose pas. (On ne peut pas tout avoir.)

      • Mouais mais F4 quoi :)
        F2.8 en photo de sport c’est mieux que F4 pour figer l’action
        En animalier tôt le matin par très faible luminosité, ça permet aussi de gagner un stop d’ISO (voir en plus en fait avec la stbailisation super efficace des m43), même si l’APS-C est en théorie 1 stop meilleur en bruit que le m43, donc ça ça s’annule presque. Mais l’avante pour figer un mouvement demeure

        • Ben non, tu montes les ISO. Comme l’APSC tolère mieux la montée en ISO que le m4/3, tu récupères largement la perte de luminosité.

          Il n’y a donc aucun avantage pour figer le mouvement. Vu qu’on parle de vitesses d’obturation égales.

    • Exactement ! un exemple de photographe pro http://www.robertroozenbeek.com des portraits réalisés avec le 45 1,2 Olympus et le 17 1,2.

      Le format 4:3 et aussi le 6:7 c’est autrement plus « classieux » à mon goût que le 3:2.

      L’avis du testeur du site optical limits sur la qualité du bokeh du 90 f2,4 Zuiko « As you can see below the highlights have indeed a very fuzzy edge transition making it one of the best conventional (non-STF) lenses that we have seen so far in this respect. Bon après 600 € avec le cahsback de 400 € pour une ouverture de 2,4 c’est cher.

      Dans combien de temps la branche photo Olympus fermera boutique ?

      Un portrait avec mon 24-200 F8 Zuiko à 200 mm et 4000 Iso.

  10. Toujours de superbes photos Jean François !
    Pour ce qui est des capteurs un responsable de chez pana nous avait dit au salon de la photo il y a deux ans que le gx8 était le dernier appareil a capteur sony. Les suivants étant « fait maison » (donc TowerJazz je suppose) après quel est la véracité de ces propos vu que personne ne peut vérifier ? Est ce une posture commerciale ?

  11. J’aime le micro 4/3 pour ses avantages mais le seul point gênant pour moi est son prix. Le dernier olympus omd em5 mk3 me plait beaucoup mais à 1200E c’est une grave erreur de placement. A moins de 1000E il aurait sûrement trouvé sa place mais là ça va être dure de justifier un tel prix surtout avec des spécifications que le lumix G9 avait il y a 3 ans…..
    Aujourd’hui on trouve du sony ff moins de 1000E et le nikon Z6 est à 1800E… et aussi d’excellents aps-c autour de 1000E.
    Le micro 4/3 ne pourra survivre qu’en baissant signicativement ses tarifs.

    • Les prix baissent en ce moment sur pas mal de matos m43.
      Ex : le Pana-Leica 200mm f2.8 vendu 3000 euros à sa sortie il y a 3 ans se trouve maintenant à 1300/1400 euros
      Et en plus jusqu’à la fin de l’année, Panasonic propose des cashbacks assez impressionnants. (-500 euros sur ce 200mm f2.8 justement, ça le fait au final à 800 euros… à comparer aux 3000 euros du début, hallucinant une telle décôte)
      Pareil pour le G9 qu’on trouve à 1050 neuf – 200 euros de cashback -> 850 euros. (alors que Pana vient justement de lui redonner une nouvelle jeunesse avec la sortie du firmware v2.0)

      Un vendeur que j’avais eu au téléphone me disait juste que le groupe auquel il appartenait (centrale d’achat de Darty, Boulanger, Fnac et compagnie) avait négocié un super lot avec Panasonic récemment, d’où ces prix halléchants en ce moment. Mais cela va peut-être remonter ensuite, après les fêtes, qui sait ? Ou avec la sortie de nouveaux modèles… ?

      Alors biensur pour un appareil qui vient tout juste d’annoncer comme l’EM-5mkIII, il faudra attendre un peu, c’est logique, mais en général ça baisse vite en m43…

    • Les optiques sont aussi chères que du FF j’ai commandé sur digixo le 45 1,2 à 600 € Olympus, 100€ de plus que le Nikon AFS 85 1,8 me semble le maxi raisonnable. L’objectif à 1000 € c’est du délire !! j’espère ne pas être déçu. Cet objectif doit être aussi cher à fabriquer même plus qu’un AFS 85 1,8 FF vu la construction optique.
      Je ne suis pas dans les petits papiers d’Olympus et Panasonic, mais je ne vois pas bien comment le MFT peut survivre dans un aussi petit marché si Canon et Nikon déjà tire la langue.

  12. J’aime bien les cadrages serrés en portrait.
    Sinon pas encore trop essayé en extérieur.
    Mais je voulais du plus court que mon superbe 75mm f1.8 et plus long que mon 42.5mm…ca semblait donc la bonne option.

  13. Pingback: Pour Canon EOS R et Nikon Z : Laowa 12 mm, 25 mm Ultra Macro et 100 Macro - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.