web analytics

Brevets Canon RF70-240mm f/4 & RF70-300mm f/4-5.6

35
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Après avoir annoncé 10 objectifs RF en un an (dont 8 sont déjà disponibles), Canon ne chôme pas sur sa gamme R et semble travailler désormais sur des objectifs « amateurs », ou disons « experts »…

Ainsi, deux brevets intéressants (US Patent Application 20190302404) ont fait leur apparition, sur Canon News. D’abord un très attendu Canon RF 70-240 mm f/4 IS qui sera certainement le choix des amateurs experts ne pouvant s’offrir le fabuleux RF 70-200 mm f/2.8 L IS USM « compact » (qui arrive bientôt)…

Lorsque l’on connait les performances de l’actuel EF 70 -200 mm f/4 L IS UMS II : on peut espérer un zoom de folie en gamme RF. Canon RF 70-240 mm f/4 IS USM :

  • Focal length 72.10mm 131.78mm 242.00mm
  • F-number 4.10 4.10 4.10
  • Half angle of view 16.70° 9.32° 5.11°
  • Image height 21.64mm 21.64mm 21.64mm
  • Total lens length 147.22mm 176.39mm 210.90mm
  • BF 12.95mm 25.54mm 36.63mm

 

Un RF 70-240 mm f/4, dans l’encombrement (ou même moins) d’un EF 70-200 mm f/4 et avec de meilleures performances, grâce à la magie de la monture RF ? cela serait très bien non ?

Ensuite il est question d’un RF 70-300 mm f/4-5.6 IS : probablement en entrée de gamme. Probablement un successeur plus compact à l’actuel Canon 70-300 mm f/4-5.6 EF IS USM II. Quelques détails sur un éventuel zoom : Canon RF 70-300 mm f/4-5.6 IS USM :

  • Focal length 72.10mm 144.31mm 289.00mm
  • F-number 4.60 5.68 5.88
  • Half angle of view 16.70° 8.53° 4.28°
  • Image height 21.64mm 21.64mm 21.64mm
  • Total lens length 136.41mm 169.48mm 201.14mm
  • BF 12.95mm 28.75mm 42.22mm

 

US Patent Application 20190302404

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

35 commentaires

  1. La monture RF comme les autres montures Plein Format ne font pas de miracle sur des focales au-dessus de 24mm.
    De plus, les opticiens élaborent des objectifs qui doivent supporter des résolutions de plus de 40MP.
    Deux façons, c’est abandonner la longueur fixe des objectifs de type 70-200mm, ou de faire des compromis de focales comme les derniers Tamron 28-75mmf2.8 ou de favoriser des zooms à ouverture glissante, je ne suis pas contre un 70-200mmf3.5-4.5, si il a un excellent AF, de bonnes qualités optiques et vendu à moins de 500€.

    • Pas d’accord : mais alors pas du tout…

      Et tu le verra avec le prochain RF 70-200 mm f/2.8 L IS USMS : oui, la monture R fait des miracles sur cette plage focale. Avec un zoom beaucoup plus compact plus léger, plus pratique et plus performants !

      Il suffira de comparer cet objectif révolutionnaire, avec l’actuel EF 70-200 mm f/2.8 L IS USM III…

      • Il n’y a aucune magie des montures RF ou Z.
        Cela permet de simplifier les optiques (pouvant alors être meilleures) qui ont une distance focale proche ou inférieure à l’offset. Plus besoin de formules complexes pour avoir une distance entre la dernière lentille supérieure à la focale.
        Cela permet d’avoir une lentille arrière plus grande pour une meilleure ouverture en focale moyennes et courtes (Nikon ne pouvait plus faire de f/1.2 depuis les contacts électriques dans la monture).
        Cela va bénéficier aux grands angles fixes et aux zooms trans-standards et grand angles pour la qualité, et aux focales jusqu’à environ 100mm à ouverture f/1.4 ou mieux.
        Regarde ton 80-200mm réflex, si cela avait de l’intérêt, la lentille arrière pourrait être plus en arrière (tu as la place pour un doubleur), et de plus grand diamètre.
        Si le nouveau 70-200 f/2.8 est plus compact et léger, ils devraient pouvoir en faire une version réflex (sauf si marketing oblige, on veut explique que les objectifs RF sont tous meilleurs pour renouveler le parc).

        • 100% approved ! Pas dit que le rendu photographique soit plus plaisant non plus…déjà que les evf, c’est la misère. On avait les optiques de bancs d’essais, maintenant on a les boitiers.

          • visée 2 fois moins bien , optique 2 fois plus cher , 2 fois plus de poussières sur le capteur , 2 fois moins d’autonomie ……… pas terrible les nouveautés.

            • Pour l’instant, pas séduit non plus, mais pas du tout. Pourtant j’en ai testé. Plus d’inconvénients que d’avantages réels (comme ceux que vous citez entre autre). Il faut peut-être attendre les versions pro ou 2-3 générations, surtout que le switch a un coût non négligeable. La visée optique a un avantage économique, c’est qu’elle est toujours excellente de génération en génération. Souvent on renouvelle son matos pro toutes les 2 générations. Avec les evf, c’est tellement inconfortable qu’à chaque génération, on va vouloir profiter d’un petit gain de qualité. Non je reste avec mes reflex pour l’instant surtout qu’il n’y a pas de remplacement de prévu.

              • Il y a aussi des modèles avec une visée optique tout à fait indigente et de génération en génération. ;)
                Maintenant, un beau viseur optique n’a pas d’égal côté EVF actuellement, c’est vrai.
                Perso, je comprend tout à fait qu’on bloque encore sur le viseur… et l’autonomie. Pour le reste, les optiques et l’AF, par exemple, commencent sérieusement a être au moins aussi bons qu’un équivalent REFLEX. C’est juste que tout ça fonctionne un peu différemment et qu’il n’y a pas encore un équivalent sérieux à l’AF C suivi 3D de Nikon. Mais ça devient de plus en plus ténu.

                Je vous invite à voir les vidéos de CameraLabs sur les nouveau EOS M6 Mark II et 90D pour illustrer le sujet. La partie sur la visée et le suivi des oiseaux en plein vol peux être surprenante… à confirmer à l’usage par de vrais photographes animaliers bien sûr. Le gars, bien que rigoureux dans ses tests (et sympathique) reste un testeur.

                • Bin quand on a l’habitude de la visée des D5,4,3 ou D800 ,810, 850, passer aux Z, c’est la misère pour l’œil. Et personnellement avec l’expérience, je n’ai pas besoin des gadgets pour savoir ce que donnera ma photo. Après, pour l’amateur en voyage ou pour la famille, les hybrides sont une solution effectivement.
                  Ps: j’évite tous ces sites de testeurs, je préfère faire mon choix en testant moi même le matos.

                  • Je suis comme vous, mais lui a toujours été assez sérieux et argumenté (et neutre surtout) et je suis en général assez d’accord avec ses constats une fois sur le terrain.
                    Quoiqu’il en soit, limiter les Z aux voyages et à la famille (comme les smartphones) ne me paraît pas très juste : ce sont d’ores et déjà de véritables outils pour les pros. (il y’a des pros qui se contente de bien moins d’ailleurs et qui s’en sont contenté des années, même avec des OVF).
                    Le fait que vous n’aimiez pas l’EVF n’en fait pas des outils d’amateurs, quand même. Et un Z n’est pas comparable à un D5… ce n’est pas le même usage.
                    Et perso la visée du D800 n’a rien d’exceptionnelle (je suis porteur de lunettes aussi). Du coup la partie optique du viseur et la forme de la visée du Z6 me conviennent beaucoup mieux que celle du D800.
                    D’autant, que le Z6 est globalement un bien meilleur appareil que le D800, sans aucun problème.

                    • Ca dépend de ce qu’on entend par meilleur… Je suis rendu au 850 et 500. Ca ne viendrait même pas à l’idée de switcher pour des Z qui tout de suite m’apporteraient des contraintes (plusieurs batteries par boitier, visée fatigante et gênante, ergonomie moins aboutie) Les seuls gains que je vois aujourd’hui en faveur des hybrides: la photo silencieuse et un gain de poids sur le boitier, mais pas révolutionnaire non plus (encore moins quand on parle d’encombrement). Mais je suis « open »: le jour où la technique égale l’autonomie et que la visée est « propre » (lumière changeante, filé, mouvement rapide etc…) je reconsidère ma position.

                  • Je vous répond là : j’ai bien écrit D800, pas D850 ni D500. (et c’est vous qui avez parlé de D800 au départ).
                    Pour l’instant, difficile de faire mieux que ces deux là chez Nikon… mais le D850 ne se trouve pas au même prix qu’un Z6 et le D500 reste un APS-C.
                    Pour le poids et l’encombrement, je ne suis pas d’accord : un Z6+24-70 F/4 S c’est plus petit et à peine plus lourd qu’un D5500+16-80mm.
                    https://camerasize.com/compact/#795.784,580.478,ha,t
                    Le gain en poids et encombrement est spectaculaire au contraire en regard des plein format REFLEX de la marque.
                    Même si je suis d’accord qu’il n’y a pas que ça qui compte et on peut préférer la prise en main de plus gros appareils.
                    Pour la qualité visuelle de la visée aussi je suis d’accord qu’elle reste largement perfectible. Maintenant, il y a un réglage qui la rend fixe (sans rendu iso-prise de vue) et ça vaut le coup d’essayer ça je pense pour les habitués à l’OVF.

                    • Lisez bien mon commentaire : D800 ,810, 850. Bien sur que j’en parlais !
                      Ensuite il faut comparer ce qui est comparable, Monsieur : D850 et Z7 qui sont au même prix.
                      Et concernant l’encombrement, je cherche encore le coté spectaculaire ;-) On a effectivement un gain de poids du fait qu’on perde le prisme, mais à quel prix (d’ailleurs en parlant de prix, apparemment pas répercuté dans celui des hybrides ) !

                  • Relisez bien aussi mon commentaire,taire : je n’ai pas écrit à un seul moment que vous ne parliez pas du D850.
                    Ce que je voulais dire : vous mettez le D800 et le D850 au même niveau alors que c’est le jour et la nuit.
                    Comparer tout de go les D800, D810, D850 aux Z n’a pas de sens.
                    Le D800 c’est une charrette à côté du D850 (et des Z) et c’est ce que je disais aussi. C’est vous qui les avez mis ensembles, et c’est la dessus que je conteste votre argument.
                    Le D850 est probablement ce qui se fait de mieux en REFLEX plein format alors que le D800 est un appareil correct tout au mieux, un premier essai courageux mais pas transformé pour moi (et ça a toujours été le cas).
                    Pour moi, en plein format REFLEX Nikon que vous citez, seul le D850 est comparable en qualité aux Z. Les Z sont largement plus proches d’un D850 que d’un D800 de ce point de vue.
                    Et en dehors du capteur, il n’y a aucune différence entre le Z7 et le Z6, sauf que le Z6 vaut largement plus le coup pour le prix et la réactivité un peu supérieure. Ce qui en fait un concurrent bien plus intéressant dans l’absolu face au D850, quelques soient les notions de gamme de prix. Ca reste des plein format très polyvalents, le nombre de pixels n’y change rien, ou pas grand chose.
                    Et vous ne l’avez pas cité (enfin, je ne crois pas ;)), mais le D750 pourrait aussi être suffisamment bon pour ne pas avoir à passer au Z6 si on n’aime pas le viseur électronique. Mais, pour moi, toujours pas le D800.

                    Vous comparez bien le D500 dans le lot qui n’a rien à voir non plus…
                    Pour l’exemple du 35, c’est la qualité optique qui pour le coup n’a rien à voir. Même si l’AF 35mm 1.8G est excellent, les optiques S sont toutes superlatives et sans concession (largement du niveau des Zeiss).

                    Je n’essaie pas de vous convaincre d’acheter du Z de toute façon, loin s’en faut, mais je pense simplement que vous n’avez pas besoin de chercher des arguments pour rester en REFLEX. La préférence pour l’OVF et les spécs sont suffisantes pour se satisfaire largement d’un REFLEX comme les D850 ou D500 si c’est ce que vous avez… aucune raison valable de changer, à part peut être pour le côté inédit du couple Z6+24-70 F/4, qui offre des caractéristiques physiques sans comparaison en REFLEX.
                    Mais on ne pourrait certainement pas en dire autant si vous n’aviez qu’un D800.

                    • J’ai eu tous les D8– entre les mains et bien, non, ce n’est pas le jour et la nuit. Ce sont des progressions minimes comme pour les Iphone depuis le 6s, les évolutions sont minimes. Il n’y a que les geeks qui flippent de ne pas avoir la dernière génération (ah, le marketing !) D’ailleurs, au boulot, il y a un D800E qui traîne et je le prends encore… (je pense que celui là va rester dans la voiture sous la main)
                      Je me méfie aussi du coté superlatif des optiques d’après les mesures de bancs d’essais, je préfère m’en rendre compte aux écrans et sans crop. Chacun sa façon de travailler et de s’équiper… bonnes photos…

                  • Oui, bon j’avoue pour le D800, je ne suis pas objectif : j’ai détesté cet appareil. L’ergonomie, le manque de fiabilité, le manque flagrant de réactivité, l’AF inconsistant. Les images pouvaient être belles mais l’appareil était lourdingue. En studio, posé, ça allait et les noirs et blancs sont très beaux aussi. Mais
                    franchement, pour le reste, pour moi il ne vaut pas un D750.
                    Pour moi, ces D800, ça reste des appareils à ne pas acheter. Maintenant, il n’y a qu’à regarder la côte de revente pour voir comment ils ont dégringolés.

                    • Ah, comme quoi tous les goûts sont dans la nature, j’ai jamais aimé le D750 avec son ergonomie expert, mais pas pro. Après la côte, c’est un peu la même histoire, toutes marques confondues et vous verrez avec les hybrides, ce sera pire à cause de la visée électronique : les générations suivantes rendront obsoletes les précédentes sans parler de l’usure et les pannes possibles… Le marché de l’occasion du matériel pro reflex a de beaux jours devant lui…

                  • C’est certain en effet (jé répond à votre dernier post sur le marché de l’occasion). Pour l’obsolescence, reste à espérer que le tassement des ventes bénéficie surtout aux acheteurs :D.

            • « 2 fois plus de poussières sur le capteur »… désolé mais, pour ma part, j’ai constaté exactement le contraire. J’ai des EOS M6 depuis 2 ans et je n’ai pas encore eu besoin de nettoyer les capteurs, ce qui a été le cas pour tout les REFLEX que j’ai pu avoir au bout d’à peine 3 mois d’utilisation et ce quelque soit l’attention que j’ai pu prêter à la manoeuvre de changement d’optique.
              Je n’ai pas fait de tests poussés, mais j’en conclus qu’il semblerait que la mécanique du miroir ramène beaucoup plus de poussière sur le capteur que pas de miroir du tout… même si tout ça reste un problème anecdotique.

              Pour les optiques, il y’a beaucoup d’exemples d’optiques hybrides qui sont maintenant les meilleurs rapport qualité prix du marché actuellement :
              – aucun équivalent à l’EF-M 11-22 pour le prix par exemple, dans aucun système actuel (REFLEX ou autre). Le 32mm aussi est supérieur à tout ce que j’ai pu essayer pour 500 euros.
              – le 14-30 S Nikon offre des performances totalement inédites pour un poids, un encombrement et un prix jamais proposés jusqu’ici pour ce type d’optique. Même chose pour le 24-70mm S. Seul le Canon EF s’en rapproche en rapport qualité/prix côté REFLEX (il est un poil moins cher mais aussi un gros poil moins bon).
              Mais c’est là l’essentiel de ce qu’il y’a de nouveau, il est vrai.
              Pour l’autonomie on est évidemment d’accord… il y a une grosse marge de progression.

        • Faire le 70-200 RF en EF = une nouvelle ligne d’assemblage à monter, à optimiser, et un nouveau produit à lancer. Sachant qu’ils ont sorti un 70-200/2.8 III l’an dernier, je pense qu’on peut se brosser pour voir un 70-200/2.8 téléscopique en reflex.

          Du reste, le 70-200/2.8 RF n’est pas en soi révolutionnaire. Il est l’abandon d’un paradigme (le fait que « les 70-200 doivent être à encombrement constant »). C’est pas une révolution, juste un changement de philosophie appréciable, qui aura ses pour et ses contre.

          On verra bien qui sortira le meilleur 70-200 f/4 en mirrorless pour voyager léger. J’ai bon espoir que Nikon en sorte un ultra compact.

  2. Et pendant ce temps la Nikon va bientôt faire une annonce le 10 Octobre, apparemment un mirrorless format aps-c, quelle va être la réaction de Canon ? Un eos rp aps-c avec des objectifs RF ( ça revient a faire doublon avec le M6 mark 2 ) ou bien alors de nouveaux objectifs ef-m plus qualitatif ? (Sigma a annoncé les 3 objectif prime pour Ef-m )

    Q’en pensez vous ?

    • Oui on n’en parle pas assez de compatibilité des nouvelles monture mirrorless mais je pense que c’est une vraie question qui mérite le débat.

      Sur les reflex c’était top d’avoir un boitier APS-C sur lequel on pouvait montait une optique full frame. En reportage on pouvait « partir léger » avec un couple boitier FF / boitier APS-C et seulement 2 optiques interchangeables du style 16-35 et 70-200. Monté sur l’aps-c le 16-35 devenait un 25-56 on n’avait pas un gros trou jusqu’au 70 et le 200 nous donnait un 320 appréciable.

      Si on s’équipe avec un EOS R et un M6 Mk II par exemple, les optiques RF ne se montent pas sur le mirrorless APS-C qui est en monture M et je doute qu’il soit possible de concevoir un bague d’adaptation…

      Canon a dés le début du lancement du M, fait le choix de séparer cette nouvelle monture de la future R afin qu’elles soient toutes 2 optimisées à fond pour leur format respectif.

      Je doute qu’il « tirent vers le bas » leur gamme en sortant un R avec capteur APS-C. Même si ce choix serait aujourd’hui pertinent.
      Le petit capteur sera demain cantonné à la monture M qu’ils vont continuer à développer et à la monture EF reflex dont le 90D sera probablement le dernier représentant.

      Canon va plutôt « tirer vers le haut » en proposant un R Pro capteur FF à 70 Mpix sur lequel on pourra switcher en un appui personnalisé entre le mode Full Frame et le mode APS-C tout en gardant la priorité à un format d’image « réduit » de 30 Mpix; idéal en mode reportage classique ou cette définition suffit largement. Dans ce cas de figure plus besoin d’interchanger des optiques avec un autre boitier APS-C, le kiffe total ! Car plein de photographes veulent un résultat immédiat à la prise de vue, sans passer par la case post-prod où un shoot au format Full Frame plein pot 70 Mpix pourra être recadré pour obtenir à peu prêt le même résultat.
      On aura le choix, c’est le top ! J’attend ce boitier avec impatience !

      Les amateurs et amateur averti auront le choix entre de l’APS-C en R vraiment léger peu encombrant et du FF RF avec les optiques entrée de gamme très bonnes et moins chère que les Pro RF en 2,8.
      C’est pas mal non ?

      • Erratum : Les amateurs et amateur averti auront le choix entre de l’APS-C en M vraiment léger peu encombrant et du FF RF avec les optiques entrée de gamme très bonnes et moins chère que les Pro RF en 2,8.
        C’est pas mal non ?

          • Oui le 90D est vraiment bien ! Je possède encore le 80D, il a dépassé largement le nombre de déclenchement garanti, j’espère qu’il tiendra jusqu’au printemps prochain.
            Je veux vraiment basculer entièrement vers le tout mirrorless avec optique RF, donc j’attend le R Pro.
            Je pourrais comme d’autres collègues acheter un 2ème R ou bien le RP pour remplacer mon 80D, mais le recadrage nécessaire pour atteindre le rapport 1,6 fait perdre trop de résolution, surtout avec le RP.
            Et puis l’argent non dépensé dans ce 2ème R ou RP sera mieux investit dans le futur R Pro qui coûtera à mon avis un bras… ou deux ! Mais assurément il répondra aux attentes de 90% des Pro

            Je regarderai d’un oeil attentif les remplaçants des M50 et M5 qui sortirai probablement avant. D’ailleurs on peut se demander si Canon ne va pas faire fusionner ces 2 boitiers comme ils l’ont fait avec le 90D qui remplace à la fois le 80D et le 7D MkII.
            Oui je vois bien un M50 MkII un poil plus gros avec l’ajout du joystick pour monter en gamme

            Et why not un M5 Mk II qui se transforme en « R5 » pour suivre la voix de Nikon, un APS-C pour la monture RF ? Après tout à l’époque Canon faisait du M5 son 1er mirrorless expert, vendu assez cher avec toute l’ergonomie Pro.
            J’y crois moyen car il faudrait vraiment pouvoir y monter aussi des optiques M… idem concevoir une bague RF vers M c’est quasi impossible :-/

            Bref, en attendant effectivement on n’est pas malheureux et les sorties à venir vont plutôt nous réjouir !

            Sony, Nikon, Canon y’en aura pour tous les goûts, pléthore de choix, celui qui fera encore une mauvaise photo devra sérieusement prendre des cours, IoI !! ;-)

            • Alors pour l’EOS M5, la fusion a déjà eu lieu, d’après DPreview. Canon a déclaré aux testeurs, lors des essais presse, que le M6 Mark II remplaçait à la fois le M6 et le M5.
              Il n’y aurait donc jamais d’EOS M5 Mark II si on suit cette déclaration (voir tests DPReview pour la référence).
              Ce qu’il faut espérer, c’est qu’ils fassent évoluer le viseur externe du coup.
              A noter, pour avoir un M6 et un viseur, que je trouve que l’ensemble fonctionne plutôt bien et est plus pratique à mon sens qu’un viseur à demeure, vue la taille de l’appareil.
              Il faut voir aussi que le M6 Mark II hérite des fonctionnalités écran du M5, ce qui justifierait ce choix, le but étant d’avoir un système le plus petit et pratique possible.
              Mais tout ça n’interdit pas qu’ils sortent un M50 mark II. Cependant, dans cette logique, il serait seulement dans la continuité du M50.

              Pour l’instant pas de rumeur sur un APS-C R non plus mais ce serait quand même plus probable.

              Pour la bague RF vers M, ils ont 2mm pour y caser l’électronique, ce qui, à mon avis, n’est pas la difficulté la plus importante. La difficulté est bien plus matériel, car pouvoir construire une bague de 2mm d’épaisseur suffisamment costaude pour se caler sans bouger ni broncher entre une optique RF (pas des plus légères) et un petit boitier M, me semble quand même une petite prouesse technique. Je crois que ça va surtout se jouer sur la rentabilité et je ne suis pas sûr que ça intéresse beaucoup de gens, surtout avec le parc EF déjà dispo et qui fonctionne déjà de façon fluide sur les EOS M.

              Pour le reste, on est bien d’accord et j’en prend souvent mon parti :D (je veux dire, quand je rate mes photos ;))

    • Bien au contraire, le budget en FF n’est pas le même, mais c ‘est surtout que Nikon a l’air d’arrêter les objectif actuel pour uniquement se consacrer au monture z et les z version Aps-c ( annonce le 10 Octobre )

      Mais pour ma part le 90D est un super appareil mais je préfère au M6 mark2 qui va bientôt remplacer mon 200d.

      La question est ce Canon arrête les Ef et Ef-s ( c’est sur il en manque pas ), ce qui est sur ils sont a fond sur les Rf, suite a l’annonce Nikon vont ils sortir de nouveaux Ef-m rapidement ou créer une bague ef-m/Rf ( façon speed booster ). On le saura assez vite….

    • J’aime bien le parti pris de Nikon qui propose des f1.8 non bridés: avec des formules optiques ambitieuses (pas ou très peu de aberrations chromatiques, par ex), un moteur AF rapide (je ne suis pas très attiré par les objectifs Canon avec un moteur STM, je préfère les Nano USM) et des zooms f4 qualitatifs, légers et bien tarifés.
      J’ai essayé le nouveau 85mmf1.8 cette semaine, il y a de la magie/caractère dans cet objectif. Première photo prise, j’ai regardé la photo sur l’écran lcd et je me suis dit: waouh.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.