web analytics

Bienvenue au Nikon Z50 à capteur APS-C

69
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ouf ! Voilà une bonne nouvelle pour les Nikonistes, Nikon vient enfin de présenter un hybride APS-C, qui devrait faire oublier l’épisode totalement calamiteux des Nikon 1… Bienvenue au Nikon Z50.

La grande nouvelle est qu’il partage la même monture que les Nikon Z Full Frame : signe d’une nouvelle stratégie très intéressante. Alors que Sony avait équipé ses hybrides Full Frame d’une monture destinée à l’APS-C, Nikon a fait l’inverse… En équipant ses hybrides APS-C d’une monture conçue pour le Full Frame. Nous verrons ce qu’il en sera : en terme de résultats… Mais on peut déjà dire qu’en terme de look, c’est plutôt réussi !

Par contre on est étonné de ne voir qu’un capteur de « seulement » 20.9 Megapixels. C’est assez peu… Notamment face aux 30 Mpixels des Canon EOS M6 MkII et du Canon EOS 90D. Un choix étonnant en 2019… Je n’aurais pas le temps de vous en dire beaucoup plus ce soir, donc rendez-vous directement chez Nikon pour découvrir tous les détails de la fiche technique : sur la page du Nikon Z50… Place aux photos et à vos commentaires :

 

A noter qu’il n’y a pas de stabilisation du capteur sur ce Nikon Z (contrairement aux Nikon Z6 et Z7) : personnellement ça ne me gène pas trop… Et c’est certainement ce qui permet de maintenir un prix de vente assez raisonnable de 999€ boitier nu. Un bon choix je pense… Caractéristiques principales :

  • Capteur : 20.7 MPix BSI-CMOS
  • Rafale : 11 images/sec avec suivi AF
  • Rafale : 05 images/sec en live view
  • Vidéo : 4K jusqu’à 30p
  • Viseur électronique : 2.36 Mpix OLED
  • Ecran tactile : basculant à 90° vers le haut et 180° vers le bas
  • Deux molettes de contrôle
  • Bluetooth et Wi-Fi (Snapbridge app)

 

Il y a de quoi se demander, si ce Nikon Z50 sera en mesure.. de faire se tourner définitivement la page du reflex d’entrée de gamme chez Nikon ? Il semble en tous cas être : tout ce que le Nikon 1 aurait du être.

  • Le prix du boitier nu est : 999 €
  • Le prix du boitier + NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR est : 1.149 €
  • Le prix du boitier nu + bague FTZ est : 1.149 €

 

Nikon a communiqué la Road Map des objectifs Z, qui ne sont pas encore très nombreux en version APS-C au jour d’aujourd’hui ! Mais heureusement il existe quelques bon objectifs Full Frame à ouverture f/1.8 pas trop coûteux pour les photographes amateurs de Full Frame… Mais qui sembleront un peu cher par contre aux yeux des acheteurs d’appareils APS-C. D’autant que ces objectifs Full Frame en monture Z, ne sont pas stabilisés (puisque les hybrides Z6 et Z7 possèdent un capteur Full Frame stabilisé eux…).

C’est bien entendu sur le front des objectifs, que tout va se jouer… Canon a démontré avec sa gamme EOS M, qu’il suffit de quelques objectifs très bien ciblées et pas trop cher, pour faire décoller les ventes (Canon est n° des ventes d’hybrides APS-C)… Car on sait bien que 70 à 80% des acheteurs de boitiers APS-C, n’achètent jamais de « second objectif ». Et que ceux qui achètent ne serait-ce que 2 objectifs complémentaires : ne doivent me^me pas peser plus de 10% des photographes utilisateurs d’appareils APS-C.

 

Donnez votre avis en commentaires

 

Press Release

A BIGGER MOUNT TO SHARE THE BOLDEST IDEAS: IT’S EASY TO TAKE CREATIVITY FURTHER WITH THE LIGHTWEIGHT NIKON Z 50 MIRRORLESS CAMERA

MELVILLE, NY (October 10, 2019 at 12:01 A.M. EDT) Today, Nikon Inc. announced the next Z series mirrorless camera, the DX-format Nikon Z 50, along with two new companion NIKKOR Z lenses, the NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR and NIKKOR Z DX 50-250mm f/4.5-6.3 VR. The new Nikon Z 50 takes full advantage of Nikon’s larger Z mount, providing creators of all types with the most innovative optical system for superior image and video quality. The compact and lightweight Nikon Z 50 was made for unique individuals seeking a camera that has the speed, portability and style to keep pace and share their creative storytelling and imagination, especially when paired with the new ultra-compact 16-50mm zoom and the slim 50-250mm telephoto zoom lenses.

“The new Nikon Z 50 is a small yet capable camera that brings the best of the Nikon Z series to all kinds of creators to discover, share and engage,” said Jay Vannatter, Executive Vice President, Nikon Inc. “The new NIKKOR Z DX lenses expands the Nikon Z series to provide new creative tools for those looking to take their photo and video passions to new heights.”

When a sudden case of jet-set wanderlust strikes, or if there’s an idea that just has to be shared in 4K video, the Nikon Z 50 is the unobtrusive companion that promises to help deliver content that truly stands out. This is Nikon’s first DX-format mirrorless camera, delivering a more compact lightweight system to those upgrading to mirrorless or discovering the Nikon Z mount system. The new Z 50 offers an ergonomic design, intuitive operability and the steadfast reliability Nikon is known for, but in a slimmer, lightweight and attainable body. Taking advantage of the Nikon Z mount, the Z 50 produces stunning image quality and provides optimal performance for any type of content creation, from still photography to high-quality 4K video.

SMALL ON SIZE, BIG ON FUN: The easy-to-carry, compact and lightweight 14-oz body of the Nikon Z 50 is designed with intuitive controls and an agile yet durable magnesium alloy frame. It’s effortless to carry while vlogging a vacation, hiking the backcountry or exploring a new part of town. Since it’s mirrorless, users can activate the silent shutter function for truly low-profile shooting in sensitive situations.

TELL YOUR STORY, BEAUTIFULLY: A DX-format 20.9-megapixel CMOS sensor delivers superior image quality, sharpness, color and tones to document it all, even in low light. The EXPEED 6 image-processing engine helps to achieve excellent low-light performance and the highest standard sensitivity in its class1 for still-image shooting – ISO 51,200 – so users can capture high-resolution photos in challenging lighting conditions, like concerts or night street photography.

HIGH-SPEED PERFORMANCE: The camera quickly locks focus with a 209-point Hybrid AF System that enables broad coverage of approximately 87% of the frame horizontally and 85% vertically. It’s also the first Nikon DX-format camera to employ Eye-Detection AF, which makes portrait photography simple by recognizing and instantly focusing on a subject’s eyes, even if they are moving. What’s more, with fast 11 fps (with AF/AE) continuous shooting, users can keep up with fleeting moments and never miss a moment of the action.

FLIP-DOWN SELFIE SCREEN: The Nikon Z 50 features an easy to use interface with a 3.2-inch flip-down LCD touchscreen that’s ideal for selfies and vlogging. The LCD features familiar soft keys and icons, while intuitive controls make storytelling simple. Selfie Mode automatically disables all but essential controls while the LCD is flipped down, which makes it easy for the photographer to turn the camera on themselves and capture flattering photos and videos without worry of accidentally changing settings.

EPIC VIDEO FEATURES AND NEW CREATIVE OPTIONS: Sharp, vibrant 4K video is just the beginning – Experience built in 120p slow-motion, time-lapse and interval timer as well as in-camera video trimming and 20 Creative Picture Controls. These Creative Picture Controls and Special Effect modes instantly transform an image or video footage, while Scene Modes automatically adjust settings to optimize performance for beginners. For smooth footage, the camera also incorporates additional built in stabilization while shooting Full HD or 4K video.

SHARE BETTER CONTENT, INSTANTLY: Built-in Wi-Fi® and Bluetooth connectivity along with support for the new SnapBridge2 version 2.6 app allows users to seamlessly share still images and videos with friends, families and followers. In addition to automatically sending gorgeous images to one’s phone, users now also have the ability to easily transfer video to their smart device quickly. The latest version of SnapBridge also supports RAW image transfer and advanced remote capture functions.

THE NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR & NIKKOR Z DX 50-250mm f/4.5-6.3 VR – NEXT GENERATION DX-FORMAT NIKKOR LENSES

The new NIKKOR Z DX 16-50mm standard zoom and the NIKKOR Z DX 50-250mm telephoto zoom lenses are designed to complement the new Z 50, striking the balance of small size and sharp optics. The NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR lens is a slim zoom lens that lets users capture a wide variety of scenes, from beautiful landscapes to candid portraits. The compact telephoto NIKKOR Z DX 50-250mm f/4.5-6.3 VR lens allows anyone to go the extra distance and capture far-away subjects, like city skylines or birds in flight. When paired with the new lenses, Dual Detect Optical VR is enabled on the Z 50 to help control the effects of camera shake when shooting.

Both the new NIKKOR Z DX lenses unleash the potential of the Nikon Z mount, using the superior design flexibility made possible by the large-diameter and the 16mm flange focal distance to deliver outstanding optical performance and sharpness in a deceptively compact form factor.

In addition to achieving incredible image quality, the new NIKKOR Z DX lenses are optimized for video capture when paired with the Z 50, making them must-haves for emerging content creators. Both lenses promise reduced focus breathing, a customizable control ring for smooth control of aperture or exposure compensation, as well as fast and quiet operation. Additionally, the new lenses offer in-lens optical Vibration Reduction (VR) technology to allow for smooth recording, with camera shake compensation equivalent to 4.5 stops3 and 5.0 stops3, respectively.

Beyond these two new lenses, Nikon Z 50 users can enjoy greater variety in imaging expression by mounting any of the current lenses in the NIKKOR Z lineup. A vast selection of traditional F-Mount NIKKOR lenses is also available to shooters via the Mount Adapter FTZ, with many lenses retaining functions such as VR and AF.

Price and Availability

The Nikon Z 50 will be available in November 2019, in several configurations including body-only for a suggested retail price (SRP) of $859.95*, a one-lens kit with the NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR lens for a SRP of $999.95* or a two-lens kit with both the NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR and NIKKOR Z DX 50-250mm f/4.5-6.3 VR lenses for a SRP of $1349.95.

For more information on the latest Nikon products, including the new Nikon Z 50, NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR, NIKKOR Z DX 50-250mm f/4.5-6.3 VR and the full Nikon Z mount system, please visit www.nikonusa.com.

  1. The maximum sensitivity available with movie recording is ISO 25600.
  2. For information regarding smart device compatibility and to download the appropriate app for the Nikon cameras with Wi-Fi capability built-in, NFC capability built-in, and/or Bluetooth capability built-in, please visit nikonsnapbridge.com. Please Note: Nikon cameras having Bluetooth built-in can only be used with a compatible smart device with Bluetooth 4.0 or later (i.e., a smart device that supports Bluetooth Smart Ready/Low Energy).
  3. Measured in accordance with CIPA standards. When a mirrorless camera equipped with an APS-C size image sensor is used. Measured at the maximum telephoto position.

*SRP (Suggested Retail Price) listed only as a suggestion. Actual prices are set by dealers and are subject to change at any time.

 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

69 commentaires

  1. Bien joué de Nikon. C’est un peu l’avantage d’arriver à la bourre, on peut prendre les meilleurs choix

    Cela permet d’utiliser des objectif de la gamme Z plein format.
    Et cela peut aussi permettre de passer plus facilement de l’Apsc au plein format, en gardant une partie des objectifs.
    Pas de stab capteur : aucune importance pour moi.

    Et que vois-je : un zoom bas de gamme 16-50 ! soit un équivalent 24-75… Bravo, enfin un entrée de gamme qui a un vrai grand angle (Ok, ça existe aussi dans la série Canon M).
    Mr Canon, quand est-ce que tu nous fais ça sur les reflex apsc… un ptit 15-50… steplait…

    20 mégapixels ? Moi, je trouve ça nickel sur un APSc. 20 ou 24, c’est presque pareil. Du moment, que c’est au dessus de 16.

    Par contre, un peu léger la définition du viseur. 2,3 mp ce qui en réel donne du 0,7 mp (faut diviser par trois, pour avoir l’équivalent TV. Ces truands séparent les pixels couleurs).

  2. Je ne pense pas que Nikon soit à la bourre.
    Tout comme Canon ils ont pris de temps de penser global.
    Ce que voit de leur offre me semble encore et toujours cohérent. Hormis les prix des focales fixes, pour. Ou tout est ok

    Mais surtout Nikon reste Nikon. La logic le se la monture Z, l’ergonomie etc.

    Pour qui à la nécessité d’un petit second appareil ou bien de mettre un pied dans l’écosystème Nikon.

    Non hormis quelques concessions du fait de la segmentation de l’offre je trouve cet appareil pas mal du tout.

  3. Quand à la résolution de 20mpx je trouve que c’est bien assez. Juste un peu moins de possibilité de recadrage. Mais probablement une meilleure sensibilité.

    Ou bien pour laisser la place à un z60 plus costaud?

    La road map donne quand même quelques beaux objectifs. A suivre.

  4. C’est un peu juste les 20MPx, maintenant c’est pas dramatique sauf dans l’esprit du consommateur lambda qui veut plus de MPx. Mais bon ils ont pas de 32MPx dans les cartons donc bon.
    L’absence d’IBIS c’est relou mais bon pareil on s’y fait.

    Si le feeling est aussi réussi qu’en FF, et que le 16-50 est bien, honnêtement j’ai rien à y redire, ça va cartonner.

    Le zoom 3.5-6.3 est pas moins lumineux que chez Canon avec le 15-45.

    À la rigueur il manquera un 24 et un 35 DX compacts.

    • C’est vrai qu’un pti pancake 24mm ça serait cool et une première dans le genre chez Nikon (et une très bonne idée aussi)… Et un 35mm 1.4 du niveau de l’EF-M 32 Canon aussi, ce serait vraiment le paradis.
      Pour les 32Mp, ça ne fait progresser que Canon en fait : je viens de faire quelques tests et même si c’est effectivement meilleur que l’ancien 24Mp Canon, ça rivalise tout juste avec le 24Mp du D7200.
      Et comme toujours, à qualité d’impression finale égale, pour moi, c’est le capteur avec le moins de pixels qui l’emporte forcément (temps de traitement plus court, moins de phénomènes de diffraction…).
      Reste que les couleurs sont belles (un peu comme avec le 5Ds).. même avec un profil Adobe Standard…
      (EOS 90D + 70-300 IS USM II)

        • Vous avez essayé les deux ? Parce que moi oui.
          D’une part la comparaison entre un plein format et un APS-C pour la montée ISO n’a pas trop de sens et en plus c’est justement faux : la montée ISO du 90D apporte vraiment un plus par rapport à ses prédécesseurs, beaucoup plus que le 6D2 en regard du 6D.

          Essayez tous ces appareils vous même et vous verrez !

          • je suis en pleine réflexion pour passer de mon 80D au 6D2 pour la gestion du bruit et pour les portraits.
            cela en vaut il la chandelle selon vous? je suis déjà équipé de mes objectifs EF.

            • Oui si tu possède des objectifs Ef, d’autant plus que la plupart des revendeurs font une remise de 200€ on le trouve a 1200€ globalement partout.

            • Si vous faites aussi de l’animalier, de la photo de sport et du concert, par exemple, vous devriez garder les deux, pas passer de l’un à l’autre.
              L’APS-C et le plein format ont simplement des usages différents et qui peuvent être complémentaires.
              L’APS-C peut être utilisé aussi dans de grands nombres de conditions différentes, mais le plein format pourra en effet donner de meilleures résultats pour du portrait ou des plans plus rapprochés.
              Si vous voulez faire de l’animalier ou du sport par exemple avec du plein format, préparez vous pour la muscu :D… Il vous faudra vous trimballer des focales plus longues et donc des optiques plus lourdes qu’avec un APS-C.
              La seule exception est côté Nikon avec les 300 et 500 PF qui sont des optiques à la fois de longues focale et légères… et aussi assez chères.

              Mais franchement, pour les portraits, le plus important reste l’optique, la lumière, et ce que vous en faites… pas l’appareil.
              Et pour du portrait statique, pas la peine de prendre un 6D Mark II, un 6D d’occasion et beaucoup moins cher fera largement l’affaire. Sauf bien sûr si vous ne pouvez pas vous passer de l’écran articulé et tactile… ça se défend ;)…
              (6D+ Canon EF 50mm 1.4 USM)

            • Encore une fois, le plein format et l’APS-C ça n’a aucun rapport et ce n’est pas le même usage. Pour l’animalier vous êtes mieux loti avec un APS-C.
              L’EOS 90D, en terme de spécifications est nettement au dessus du 6D mark II, surtout en ce qui concerne l’autofocus et le liveview, la vidéo… bref à peu près tout.

                • Pardon, j’avais loupé votre commentaire : comme je l’ai déjà écrit mieux loti à peu près sur tout sauf la taille du capteur, bien sûr.. qui n’est pas toujours un avantage.
                  En effet, sur le poids, le crop, et la prise en main (franchement vous avez vraiment comparé la prise en main du 90D avec celle du 6D2 ? J’ai du mal à y croire).
                  L’autofocus est nettement supérieur aussi sur le 90D, et il y a de plus le fameux joystick pour le contrôle qui manque furieusement sur le 6D Mark II … et j’en passe.
                  Mais ce sont des « détails » qui intéresseront surtout les photographes d’actions, et le 6D Mark II ne vise pas ce public a priori (même si c’est tout à fait possible de l’utiliser pour ça, il sera juste un peu moins performant).
                  Le 90D est aussi nettement moins cher et ce dés sa sortie (1250€ vs 1500€ en prix officiel, ça fait quand même une différence sans compter que le 90D va baisser et que le 6D Mark II était à 2100€ en prix officiel à sa sortie).

                  Maintenant, c’est vrai qu’à 1250 Euros, le 6D Mark II pourrait commencer à être intéressant. ;)

                  Pour moi, vous cherchez surtout à vous rassurer dans vos choix, ce qui est inutile : si l’appareil que vous avez vous convient, pas besoin d’en changer ou de crier partout qu’il est meilleur que le dernier sorti de la marque, en effet.
                  Surtout quand le dernier sorti est a réserver à un autre usage que celui que vous avez, de toute façon….

                  • Il est a 1250 euros avec les remises(1100 en juillet dernier) . Je cherche pas à me rassurer , je pense juste que pour le même prix , autant passer au plein format sauf pour les cas spéciaux…

                    • Il est à 1300€ au mieux avec le cash back en ce moment. En prix officiel ce n’est pas le même prix et vous trouvez aussi des remises pour le 90D voire des prix plus bas encore sur le marché gris.

                      Vous continuez à essayer de vous rassurer mais encore une fois APS-C et plein format ce n’est pas le même usage.
                      Ce n’est pas parce que vous continuez à croire le contraire que c’est vrai.
                      Donc non, il n’est pas nécessairement avantageux de « passer » en plein format.
                      Et on ne « passe » pas au plein format, cette expression même n’a aucun sens. On utilise ce qui convient à notre usage, c’est tout.

                      Que vous ayez envie de croire que le plein format c’est mieux pour soit-disant le même prix, c’est une chose, ça n’en fait pas une réalité.

                    • Le problème que j’entrevois avec l’utilisation de la monture Z pour de l’APS-C sera le même auquel on a eu droit avec les monture F et EF, à savoir des constructeurs qui se réfugient derrière la compatibilité pour ne pas avoir à développer une gamme optique ambitieuse. Même Canon avec la monture EF-M n’en fait pas beaucoup, 7 ans après pas d’autres zooms que du f/3.5-5.6 ou f/3.5-6.3 et 3 pauvres fixes qui se battent en duel…et vu la roadmap de Nikon qui n’annonce qu’un objectif APS-C, qui plus est un 18-140, il semble qu’ils vont tendre vers ça.

                      Contrairement à ce qu’affirme JF, les utilisateurs APS-C n’utilisent pas qu’un objectif, ils sont juste obligés dès qu’ils veulent un matériel un peu plus ambitieux de prendre du FF. Quand bien même ce serait vrai, avoir accès à des objectifs plus ambitieux en APS-C est aussi censé que d’avoir accès à des objectifs légers et abordables en FF.

                      Le fameux photographe animalier avec son D500 ou 7DII met quoi sur son boitier? Des 100-400, 200-400, 300 et 400mm pour FF! On peut voir le verre à moitié plein en se disant que s’il était en FF il lui faudrait des 500 et 600mm plus chers pour avoir le même cadrage mais on peut aussi le voir à moitié vide en se disant que s’il avait la possibilité d’avoir des 300 et 400mm conçus pour APS-C 2x moins lourds et moins chers il n’achèterait peut-être pas les versions FF… Même sans parler du photographe animalier, celui qui veut du portrait au 85 ou 70-200 ou du paysage au 16 doit prendre des versions FF (quand il y en a).

                      C’est d’ailleurs un peu contradictoire dans l’article de dire que les utilisateurs d’APS-C n’utilisent qu’un seul objectif pour dire ensuite que tout va se jouer…sur la gamme optique ^^. Fuji, qui est dans l’obligation de proposer une gamme complète pour l’APS-C vu qu’ils n’ont pas de format supérieur compatible, me semble bien plus pertinent dans ce format et vu ce que nous proposent Nikon, Canon et Sony je pense qu’ils vont le rester un bon moment.

                    • Pour répondre à Alex :

                      Le photographe animalier, ils n’achètera bientôt plus vraiment des Nikon D500 ou des Canon EOS 7D MkII (ça c’était « avant »)… Mais désormais il prendra un Full Frame. C’est déjà la cas de beaucoup d’entre eux (et ce sera de plus en plus le cas au fur et à mesure que le prix du Full Frame baisse).

                      L’APS-C à l’avenir : ce sera pour les personnes qui ne dépensent jamais plus de 1000 à 1200 € dans leur matériel et qui pour 95% d’entre eux, n’achètent jamais un second objectif complémentaire.

                      Et pour ceux (les rares) qui veulent acheter de l’APS-C avec 2 ou 3 objectifs complémentaire : il y en a bien assez dans les gammes reflex…

                      Enfin, pour la majorité des futurs acheteurs de boitier APS-C : pour ce sera de l’hybride (et pour les très rares qui veulent un objectif complémentaire : il y en a une dizaine dans la gamme EF-M… C’est bien assez ! )

                      Mais pour le très petit nombre de personnes concernées : cela ne représente pas un marché suffisant pour que cette gamme soit développée davantage je suppose…

                      Quelqu’un qui aurait eu envie d’un 35 mm f/1.8 : alors il aurait tout intérêt à partir sur un EOS RP Full Frame.

  5. Bien Nikon avec la monture Z!

    Pour le moment, c’est mieux que Canon qui ont EF, EF-s, EF-m, RF,…

    Bon, à la décharge de Canon, ils n’ont pas encore créé un APS-C sur la base R.

    Mais les deux ont compris ce qu’il fallait faire… pas comme Sony……

    • Disons que Canon prévois (je crois comprendre) : que ses appareils experts à l’avenir (les concurrents du Nikon Z50 aux environs de 1000 €)… seront plutôt des Full frame d’entrée de gamme.

      Et que la monture EOS M, sera dédiée à des entrées de gamme probablement moins couteuse que ne seront jamais les Nikon Z…

      CF l’EOS M 50 qui est leader des ventes APS-C : la dernière semaine de septembre Canon occupait 40% des ventes des APS-C… Comme le montre les dernières courbes de ventes au Japon :

      https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=auto&tl=en&u=https%3A%2F%2Fwww.bcnretail.com%2Fmarket%2Fdetail%2F20191007_139996.html

      Les ventes de Canon sont la courbe en bleu :

      • Pour que Canon impose un écosystème Plein Format à 1000€, il va falloir proposer un zoom de kit 3 fois que son 24-105mmf4.

        Un 24-70mmf3.5-5.6 pancake serait le jackpot avec des fixes comme un 50mm f1.8 à moins de 300€. Le RP est un peu esseulé côté Zoom pas cher et léger.
        Nikon semble prévoir un 24-105mm à ouverture glissante non S-Line.

        Pour l’instant, le meilleur rapport qualité-prix-fonctionnalité pour moi en Plein Format, cest le z6 avec le 24-70mmf4, en kit, le zoom vaut 460€ (prix Japon).

        Nikon semble utiliser la même politique que Canon, se focaliser sur les zooms.
        Ce qui se vend le plus au Japon, ce sont les doubles kit. Peu de gens achèteront un fixe ou un autre zoom.

      • Canon est premier côté APS-C en volume, en valeur c’est Sony il me semble. Son A6400 talonne le EOS Kiss M (M-50 en France) dans les ventes et il est deux fois plus cher.
        Côté Plein Format, Sony vend autant que Canon et Nikon réuni et le A7III se vend deux fois plus que le R et étonnamment (à vérifier) le RP ne se vend pas plus que le R.

        Nikon a annoncé que le Z6 est deuxième des ventes en France en termes de valeur (premier Sony).

      • C’est le graphe précédent, ils sont au coude à coude.

        Septembre, il y a peut-être un effet Coupe du monde Rugby. Canon est le sponsor officiel lors des mi-temps, il y a plusieurs pubs Canon.

      • C’est vrai que le coup du 70-200 F/2.8 rétractable tendrait à faire penser que Canon veut rester sur du FF pour ces montures F… mais ce n’est pas avec un EOS M6 Mark II non tropicalisé que j’irais faire des photos dans des zones humides et d’un autre côté, si jeux me passer de devoir me coltiner un 600mm qui pèse un âne mort, ça m’arrangerait… ;)…
        Donc un APS-C « R » serait le bienvenu, à mon avis… mais y a-t-il assez de clients potentiels ?

        J’ai surtout l’impression que les constructeurs naviguent de plus en plus à vue, au doigt mouillé dans les vents tumultueux du marché…

        • Je pense qu’ils voient à long terme…

          Dans 5 ans les smartphones et même les compact experts (descendants des G5X MkII et G7X MkIII par exemple) auront tellement progressé, que utiliser un hybrides APS-C aura moins de sens… Les hybrides APS-C verront leur marché grignoté par le bas…

          Dans 5 ans les hybrides Full Frame d’entrée de gamme (descendants des EOS RP par exemple) auront tellement progressé, qu’ils seront beaucoup moins chers… Et peut-être : ils seront à peine plus encombrants que les hybrides APS-C d’aujourd’hui… (à condition que l’encombrement des objectif régresse également, mais ce n’est pas impossible je pense, d’ailleurs Nikon l’a montré avec son 24-70 mm f/4Z)…

          Donc une seconde raison qui peut faire que Canon n’estime pas vraiment nécessaire de développer une gamme d’hybrides APS-C supplémentaire basée sur le monture R… Les hybrides APS-C vont également voir leur marché grignoté par le haut cette fois…

          • Dans ce cas, ils ont plutôt intérêt à prévoir du lourd au niveau capteur (autant en pixels qu’en possibilités de crop réel (par réel j’entend de n’enregistrer que la partie du recadrage choisie, pas juste se trimballer tout le fichier RAW plein format avec l’info de recadrage en EXIF).
            Je connais pas mal de photographe animalier qui ne sont pas prêts à abandonner l’APS-C…
            Maintenant, côté Nikon, à l’inverse, à mon avis, ils devraient se concentrer sur un remplaçant du D500 plutôt que de proposer une entrée de gamme en DX qui est vouée à se faire bouffer par les smartphones…

  6. Sympa. Maintenant, c’est trop proche je trouve des FF premiers prix et notamment du canon RP qui me tente de plus en plus. Tu vas le tester d’ailleurs Jean-François? J’ai lu quelques avis et une chose m’a interpellé, la différence de rendu jpeg entre le canon R et le RP, surtout pour la couleur de peau (https://mirrorlesscomparison.com/canon-vs-canon/eos-r-vs-eos-rp/#2-Image-quality).
    Je préfère attendre des retours utilisateurs avant de me lancer dans l’aventure, j’adore la compacité et la légèreté du RP mais si c’est pour me retrouver avec des portraits jaunes ou verts comme chez d’autres marques, je préfère mettre un peu plus en achetant le R et passer moins de temps sur LR.

  7. Encore un bricolage pour contrer les viseurs a électrons de sony. Les constructeurs de reflex devrait prendre des cours sur l’épaisseur des smartphones et nous laisser la visée optique .

  8. Très bel appareil ce Z 50 comme toujours c’est une première version, la seconde version sera mieux abouti. On saura bientôt pour le côté Canon ( une version R aps-c, ou bien de nouveau objectif ef-m plus qualitatif ou une bague spéciale ef-m \rf mais là ça suppose que le contrôle ring sera inactif à cause des connecteurs manquant )

    J’ai discuter avec le boss d’une boutique Canon fait de grosse remise sur des reflex full frame et eos r /rp pour épurer le stock et que ça va être le tournant cette fin et début d’année prochaine pour le passage à l’hybride. Et que les smartphone ça n’égalera pas un reflex les photos sont magnifique sur l’écran mais pour éditer sur du papier photo c’est plus la même chose les gens sont souvent déçu.

  9. Je suis un peut surpris par la réception réservé a ce Z50.

    Quand on voie la tempête dans un verre d’eau soulevé par les performances vidéo des hybrides Canon (4k cropé, absence de 24p), là tout le monde semble enthousiaste.

    Pourtant pas d’équivalent au focal fixe ef-m compact et lumineuse (ni a un zoom UGA), pour ça il faudra en passer par la bague d’adaptation.

    Le seul intérêt est donc de conserver la monture Z & une tropicalisation. mouais…
    Vu le prix des objectifs ef-m canon (et bientôt sigma) ça ne me semble pas incohérent de faire cohabiter des Canon M avec des Nikon Z

    • Je suis bien d’accord avec toi, d’autant plus en regardant sur le site Nikon sa fiche technique est pas complète a mon sens. Sait on s’il possède un intervalometre, du focus stacking, système pour faire des filée etc… c’est des petits détails mais ça peut faire pencher la balance.

      • Oui plus la mine de petite fonction présente dans les Canon M; touch & drag AF, Raw burst mode (pas essayé mais ça a l’air prometteur), mode timelapse, panoramique et bien sur le DPAF.

        Je pensais que Nikon limité à un capteur 20 ou 24 allait « donner » une fonctionnalité en plus pour se différencier (ibis, evf 3,6 Mpix, 4K sans crop etc), même si c’est avant tout commercial, j’en conviens.
        La on repart avec de l’usb 2 et des carte SD uhs 1

        Et sans parler de l’écran… position selfie vers le bas? Non mais allô.
        Un écran articulé comme ils savent le faire sur la série D5XXX aurait été parfait.

        Bref ça reste du Nikon avec des compromis à la Nikon.
        Cette marque un peut folle capable de produit fantastique et de sortir des produits en trainant les pieds dans la foulée.

        • Canon donne surtout du crédit à une ligne déjà populaire. Nikon semble avoir besoin de rassurer sur l’avenir de la ligne Z APS-C (ce qui, d’une certaine manière, n’est pas totalement rassurant :D).
          Les présents M6, M5 et 50 regorgent déjà de plein de fonctionnalités sympas en effet et même si le nouveau M6 Mark II n’en n’a pas tant que ça de nouvelles (et il y a aussi certaines fonctionnalités abandonnées au profit d’autres), comme dit plus haut par Ludo, c’est sur les détails que certains produits font la différence. Il a surtout l’air plus rapide à tous les niveaux et c’est à mon avis ce qui va être le plus intéressant.

          Je trouve aussi que Nikon aurait pu se passer de ce modèle et sortir directement un remplaçant du D500. Cette entrée de gamme me parait en effet un peu ce que les anglais appelle du « half-baked » (p..in, je fais du Macron… :D ). Il manque un zéro (on dit souvent ça…).
          Plus sérieusement, ils nous sortent un Z500, je prend, mais ce Z50 a peu de chance de m’intéresser.
          En tout cas pas pour l’instant, avec le peu d’optiques DX dédiées prévues.
          Maintenant, le problème est que le d500 est une bête de course et qu’en mirrorless, dans le genre APN pour sport et animalier, à part chez Sony avec le A9, on ne trouve pas grand chose du même ordre pour l’instant… et c’est beaucoup plus cher, un A9.
          Les technos doivent sûrement encore évoluer pour que le prix de production d’un « Z500 » baisse au point de pouvoir pratiquer un prix de vente compétitif…

          Dans tous les cas, que ce soit pour Canon ou Nikon, les temps sont plus difficiles qu’en 2012…

          • Je ne comprends pas  » Nikon semble avoir besoin de rassurer sur l’avenir de la ligne Z APS-C ».
            Nikon montre qu’il a confiance en ça monture Z, donc quoi?

            • Désolé, mais je ne suis pas sûr de comprendre votre question.
              Si c’est ce que vous voulez dire, je ne vois pas ce qu’il y a de contradictoire entre sembler vouloir rassurer le public d’éventuels futurs acheteurs au sujet d’une future ligne Z APS-C d’une part et avoir confiance en une ligne Z plein format déjà existante et grandissante d’autre part ?
              Et il y a un mot important dans ma phrase : « semble ». Je n’ai pas écrit que c’est ce que Nikon faisait, volontairement. Comment en avoir la preuve, d’ailleurs ?
              Et si vous voulez mon avis, en ce moment, aucun constructeur d’appareil photo, à moins d’être complètement à côté de ses pompes, ne peut avoir totalement confiance en l’avenir de ses produits. Ils sont tous assez nerveux, je trouve, et ça se comprend quand on voit comment ce marché rétrécit comme peau de chagrin.
              A part ça, je pense que la sortie de ce Z50 est prématurée (voire inutile ?), et que Nikon aurait mieux fait d’attendre de pouvoir produire un équivalent au D500, (ou au moins au D7500), comme ils ont attendu de pouvoir produire un équivalent au D750 et D850 en plein format avec les Z6 et Z7 (et avec une certaine réussite… enfin, surtout pour le Z6).
              De plus, je ne crois pas que ce produit ait la moindre chance face aux EOS M et Sony A6xxxx…. mais ça n’engage que moi et j’espère me tromper.

              • Le « ça » est à lire « sa » et effectivement j’ai répondu un peu trop rapidement: ce que j’ai écris n’était pas bien clair.

                Ce que je voulais dire était qu’à la lueur de cette présentation du Z50, il ne me semble pas que Nikon ai besoin de rassurer en quoi que ce soit.

                Tout du contraire, Nikon est tellement confiant qu’ils adoptent la monture pour ses aps-c. Ils n’ont pas estimé nécessaire de développer une nouvelle monture. Le swap Zxx vs zx ne se fera que plus facilement pour ceux qui le souhaiteront..

                Je ne suis pas devin et il est bien difficile de dire si tout cela va payer, mais pour le moment cela me parait plus clair que l’offre (très bonne qualitativement au demeurant) Canon qui propose une myriade de montures différentes.
                Est-ce que cela sera suffisant pour contrer Sony? Peut être pas. Ce sera dommage.

                Actuellement, personne n’est capable de dire si le z50 est ou non un équivalent au d500. Et si pas, peut être qu’un z60 sortira et permettra de retrouver les performances d’un hybride plein format dans un petit boitier/petit capteur.
                En ce sens la sortie du z50 n’est pas prématurée. Elle va peut être permettre de faire un peu de volume. Le d500 n’était pas si courant.

                D’ailleurs, plus le temps passe et plus je me dis que le d500 (que j’ai possédé et vite revendu) était un excellent appareil mais dans un format de capteur qui en faisait un système bancal.
                Je regrette que certaines fonctions de cette série (le trèfle, le rétro éclairage…) n’aient pas été reproduit sur le z6/7. Peut ‘être sur un hypothétique z8?

                • Aucun souci.
                  L’offre Canon est plus cohérente pour l’instant dans le sens où elle répond mieux au marché (les EOS M sont les APS-C les plus vendus à cette heure et ça ne risque pas de changer dans les mois qui viennent). Mais il est vrai que ça peut changer.
                  De mon côté, je ne vois toujours pas l’utilité de ce Z50. Mais en effet, Nikon peut espérer glaner des anciens propriétaires de REFLEX DX (l’intérêt avec la bague FTZ étant encore moindre qu’en plein format, quand même). Ce qu’il y a de sûr c’est que je ne troquerais pas mon D7200 pour ce Z50 alors que le Z6 peut avantageusement remplacer un D750 pour moi (à condition de supporter l’EVF bien sûr).
                  En revanche, je crois plus à la pérennité de l’APS-C dans son ensemble.
                  Je trouve que c’est un format qui répond mieux aux attentes de la masse des gens : un format pratique avec une qualité d’image qui continue d’évoluer et toujours bien supérieure aux smartphones (dans cet ordre !). La plupart des gens voient encore moins la différence entre la qualité d’image APS-C et plein format qu’entre celle du smartphone et de l’APS-C, voire ils ignorent même la différence technique et considèrent aussi et surtout le prix. De fait, les ventes d’APS-C constituent toujours la majeure partie du marché, et cette tendance ne change pas.

                  C’est en effet peut-être la dessus que peut compter Nikon, quelques soient les qualités ou défauts du Z50.

                  Pour le D500, si vous n’avez pas fait de photo d’action ou animalière, l’appareil peut vous avoir sembler peu intéressant. Mais pour l’instant, c’est une niche assez pérenne aussi et je pense que Nikon est très attendu sur ce point dans sa ligne Z…

                  • Effectivement, vous avez raison, mon problème du d500 était que je ne l’ai pas utilisé ni pour de l’animalier, ni pour de l’action. J’aurai dû me tourner vers la série 7000.

                    Attendons la suite chez Nikon.

                    en tous cas, après 1 an avec le z6, je peux dire que je ne suis pas prêt d’en changer.

                    le rapport volume/poids/qualité est pour moi au top

                    • En effet, avec ce Z6, Nikon ne s’est vraiment pas raté.
                      Et même si le Z7 intéresse moins de gens, il a également peu à lui envier.
                      De toute façon, malgré les attaques en tous genres des geeks internautes (dont je suis), Canon et Nikon se sont plutôt pas mal débrouillés..
                      Et on attend avec impatience les prochaines mises à jour de firmware.
                      J’avoue honteusement être plus intéressé par le matos que par la photo proprement dite en ce moment… ça se soigne… ou pas :D

                    • Ah mais non, ce n’était pas pour vous, c’était pour moi. (du coup effectivement, vous devriez être plus attentif :D mdr)…
                      bon désolé, c’est moi qui avait posté un peu vite.. en même temps on ne peut pas corriger les posts (scrogneugneu JF :D)

  10. En tant qu’utilisateur Nikon je vois que la marque a fait de gros efforts pour conserver sa clientèle ,les boîtiers n’ont rien d’absolument extraordinaire, ce sont de bons produits homogènes mais ce qui me donne le goût de rester équipé dans cette marque c’est beaucoup la feuille de route des nouvelles optiques. D’ici deux années la marque en aura commercialisé certaines qui méritaient une mise à jour comme le 105 macro et le 100-400. On a déjà eu le 24-70 f/4 qui nous manquait cruellement on devrait aussi obtenir un 40 mm. Rien d’excitant Mais simplement rassurant pour la suite.

    • Je te rejoins.
      Nikon reste Nikon. C’est juste rassurant pour les utilisateurs historiques.
      Les autres se tourneront vers le top ultra dernier cris et n’utiliseront jamais les fonctions non utilises à la photo.

    • C’est vrai que ce 24-70 F/4 est une vraie réussite. Nikon a été très inspiré sur ce coup ainsi que celui de proposer un kit complet (Z6+24-70+FTZ+carte XQD) à un prix nettement en dessous de ce que la concurrence pouvait proposer d’équivalent…

  11. Je suis assez Dac avec la dernière vidéo de Tony Northup. Nikon aurait pu sortir un FF sans viseur à 990€ au lieu de se disperser. Avec la monture énorme les boîtiers et objectifs restent assez gros.

    La stratégie de canon avec le RP est bien meilleure !

  12. La stratégie de Canon est meilleure ? C’est pour ça que le R se vend plus au Japon que le RP, le RP n’est pas accompagné d’un zoom proportionnel à son prix, il n’y a pas de zoom à moins de 500€.

  13. Bien malin celui qui actuellement peut dire qui de Nikon ou Canon possède la meilleure stratégie. Sauf à vouloir se rassurer sur son achat ou son futur achat.

    Actuellement. Canon aussi logique que cela ne propose pas d’optiques « usuels » pour ses R. Et ses objectifs mega top pro de la mort qui tue à e 3000 n’ont pas non plus de boitier pro. Donc je ne m’avancerai pas trop sur ce point là…
    Nous pourrons dire qui eu la bonne stratégie dans quelques années seulement.

  14. Un hybride Nikon pourvu d’un capteur d’une taille inférieure au 24 x 36 ? Si l’on s’en tient à cette formule, le Z50 n’a rien d’inédit, mais la prise de vue en rafale jusqu’à 11 images/s est extraordinaire.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.