web analytics

Pentax bouge encore : un reflex APS-C en 2020

17
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Petite info en passant : Pentax vient d’annoncer l’arrivée d’un prochain reflex APS-C en monture K pour 2020… Pentax n’est donc pas totalement mort : Pentax bouge encore !

On ne sait absolument rien de ce prochain appareil, mis à part le fait qu’il arrivera en 2020… Pourtant cette annonce me semble plutôt inquiétante. Notamment lorsque l’on voit ce qu’à pu faire Canon avec son nouveau reflex EOS 90D et son hybride EOS M6 MkII, qui partagent les mêmes technologies… En gros : Canon a réussi à faire rentrer un hybride EOS M6 MkII… « dans le corps » du reflex EOS 90D ! Puisque si on l’utilise avec l’écran en Live View : l’EOS 90D est un EOS M6 MkII.

En 2020, le photographe qui voudra absolument utiliser un reflex APS-C, se tournera probablement vers Canon ou Nikon, compte tenu de la richesse des gammes optiques pour l’APS-C, compte tenu des technologies proposées…

Quand à celui qui voudra absolument utiliser un capteur APS-C : ils se tournera probablement à l’avenir vers un hybride APS-C de préférence… Canon, Sony, Fuji, Nikon peut-être bientôt ? En APS-C, il ne faut pas négliger l’intérêt de la gamme Fuji X, qui est devenue diablement séduisante. Fuji fait de gros efforts depuis des années et démontre son implication : un sacré beau travail… Un hybride APS-C (ou dans une moindre mesure Micro 4/3) : ne ne sera certes pas le cas de tout les photographes, mais peut-être dans les années 2020 : le choix de deux acheteurs sur trois ? Ou davantage…

Connaissant l’évolution du marché de la photo : on ne comprend pas la logique de Pentax à s’obstiner « à ne pas présenter » une nouvelle gamme hybride innovante. Auraient-ils estimé que le marché de la photo était à ce point mort : qu’il ne sert à rien de se donner la peine de développer un tel hybride ? Et qu’il suffit de continuer à « fournir » les clients Pentaxistes, sans s’inquiéter de chercher à améliorer l’existant ?

Depuis un ou deux ans, j’étais déjà assez inquiet pour l’avenir de la marque Pentax… Mais plus les mois passent et plus je deviens pessimiste quand à la simple « survie » de leurs gammes de reflex.

Et vous, quel est votre avis ? Qui serait prêt à acheter un Pentax prochainement ? Je doute de l’intérêt de lancer un sondage mais si on le faisait : je ne donne pas Pentax à plus de 5% d’intention d’achat.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

17 commentaires

  1. Salut JF.
    De retour de balade. C’est vrai que pour Pentax, la concurrence n’a jamais été aussi rude sur ce segment et le marché aussi fermé et le peu de Pentaxistes que je connaissent ont eu tendances à changer de marques ces dernières années (essentiellement pour des hybrides, d’ailleurs) voire à abandonner simplement la photo autre qu’au smartphone.

    Maintenant, si Ricoh ajuste au mieux sa production, peut-être la gamme est-elle encore rentable. Ce ne sont quand même pas des débutants et peut-être ont-ils simplement dans l’idée de garder la marque Pentax sur le terrain du REFLEX (une fois que tous les autres l’auront abandonné ?).
    Ca a toujours été une marque à part après tout (et d’un rapport qualité/prix correct) et la gamme optique reste intéressante, avec des bijoux comme le smc PENTAX-FA 77mmF1.8 Limited, par exemple. Leur 150-450 est aussi excellent et d’un bon rapport qualité/prix aussi, pour un objectif tropicalisé.

    Il ne faut pas oublier aussi que toutes les marques historiques existaient à des époques ou les ventes étaient encore moindre que maintenant. Le retour à un marché plus « raisonnable » est peut être plus négociable qu’on ne le croit, finalement et laissera peut-être mieux se concentrer les constructeurs sur des produits de qualité (au lieu de bête surenchères de spècs sans rien de réellement probant sur le terrain, j’entends;)).

    Ricoh semble y croire en tout cas… et/ou essaie de nous faire y croire ;).

    • Oui, j’espère que tu as raison… Ce serait triste de voir Pentax tout arrêter !

      Mais nous ne sommes plus dans les années 90 : il y a des tas de choses que l’on faisait à cette époque qui ont totalement disparues. Alors je ne crois pas que l’on puisse en tant que constructeur d’appareil photo, compter sur un retour à un marché tel qu’il existait dans les années argentiques.

      Ce qui fut : ne sera plus…

      Par exemple, on ne re fabriquera jamais autant de planches à voile, car les gens qui faisaient de la planche à voile dans les années 90 : font autre chose désormais…

      Et je crois que les gens qui achetaient de reflex Pentax dans les années 90 : dépensent autrement leur argent dans les années 2020…

      Mais on verra bien !

  2. Je pense que Pentax sera le seule constructeur a sortir des reflex quand il n’y’aura que des hybrides dans le marché, je pense pas que Pentax va sortir un hybride.

    Ce sont des vieux de la vieille chez Pentax, et les nostalgies des viseurs optique trouveront leur bonheur dans 10 ans, sa sera les seuls qui en proposeront.

  3. Avec Canon a moins 23% de vente sur le premier trimestre 2019 et dans le rouge sur son secteur imagerie on peut comprendre qu’aucune marque n’est a l’abri d’un crash financier.
    Pentax bouge encore, Canon vacille…
    Au final ce qui manque,ce n’est pas le matériel, mirrorless, reflex ou autre, mais les gens qui veulent en acheter.
    Il suffit de regarder qui de la jeune génération préfère un APN au dernier iPhone 10, 11 …..

    • Tous les constructeurs connaissent un recule des ventes…

      Et même avec -23%, Canon continue à vendre 100 appareils photos, lorsque Pentax doit en vendre un ou deux.

      Je n’ai pas les chiffres, mais je ne dois pas être loin du compte… mais peu importe. Il y a un moment : lorsque plus rien n’est vendu : les actionnaires risque de siffler la fin de la récréation ! ET je crois que c’est ça qui guète Pentax.

      Si l’on regarde les meilleurs ventes d’appareils photo de Amazon : on cherche Pentax :

      https://www.amazon.fr/gp/bestsellers/electronics/342795031/ref=zg_bs_nav_ce_2_13910691

      Pas de Pentax sur la première page (les 50 premières place)…
      Ni sur la seconde page (les 100 premières places)…

      C’est juste catastrophique. Et si Pentax ne se vend pas sur Amazon : il se vend probablement encore moins chez Darty, à la FNAC ou à Carrefour !

  4. Bonjour JF, si quelqu’un doit sauter en premier sa serait bien Nikon ce sont les seuls qui dépendent de la photo, alors que Pentax ou Olympus et d’autres d’ailleurs c’est plus pour la visualité de leur marques ( domaine de la santé, surveillance, imprimante…).

    Et faut dire aussi que Pentax a leurs clients fidèle qui ne lâcheront pas leur reflex de sitôt.

    • ça c’est sur ! faire de la photo avec un reflex pentax pour moi c’est le top ! techniquement c’est un peu en retard, mais c’est du solide et tu en n’as pour ton argent… le reste c’est un concourt à qui auras le plus gros zizi ^^

  5. Bonjour.
    Ce qui est frachement inquiétant, chez Canon, c’est les 81% de baissesur les profits de la division imageries en 2019!
    Cette branche est indispensable a la survie de Canon.
    Aucun des acteurs de la photos, de Canon à Pentax ou Nikkon, ne peuvent perdurer sans les secteurs externes qui permettent au groupe de gagner de l’argent.
    Les division photos, actuellement, sont devenu les « danseuses » que l’on entretient en espérant sauver les savoirs faire et les acquis techniques .
    Ne soyons pas dupe. Ne regarder que les ventes de boitiers pour juger de la perinité de l’entreprise est une grave erreur…
    L’affolement des actionnaires de Canon, suite à la parution des chiffres catastrophique du groupe pour 2019 en est le meilleur exemple.
    L’ennemie des géants de la photos, c’est les acteurs de la téléphonie qui « pompent » toute « la mane rentable »de la photograpie et forgent les comportements des futurs photographes…. adeptes de selfies et vidéos YouTube.
    A ce jour Canon, Pentax , Nikon, sont a un tournant de leurs modéles économiques. Que l’une de leurs divisions s’affaisent et tout le systeme vacille.

    • Ce n’est pas une petite contre performance temporaire, qui peut faire vaciller un géant comme Canon ;-)

      Quand tu vois l’avalanche de nouveauté annoncées depuis 1 an… et l’excellence des produits (que ce soit les 10 optiques RF annoncées en 1 an, ou simplement l’EOS 90D qui continue d’adresser le marché majoritaire : celui des reflex qui se vendent toujours davantage que les hybrides)… et que Canon produit aussi un des meilleurs hybrides APS-C de l’année à venir (EOS M6 MkII : sur un marché qu’ils dominent avec l’EOS M50)…

      Et la vitalité générale et la créativité du groupe dans tous les domaines (cinéma, broadcast, télé surveillance, photo, médical, et autres domaines stratégiques qui incluent même les satellites), sans oublier le nombre de brevets qu’ils déposent chaque année… bref : vraiment je ne crois pas que Canon soit parmi les acteurs les plus en danger du moment !

      Mais on verra bien : je ne suis pas un « analyste » international, juste un observateur assez avisé depuis 20 ans de photo numérique…

      Mais il est évident que Canon conserve cette image d’innovation et d’excellence, autant auprès du grand public que des professionnels… Et même si la photo devait disparaitre : Canon ferait tout de même de bons produits, éventuellement dans d’autres domaines « voisins ».

      Un seul exemple : https://www.canonrumors.com/canon-announces-the-development-of-an-innovative-photography-solution-for-live-events/

      Il ne fait pas croire que tous les industriels doivent se transformer en constructeurs de smartphone, pour survivre au 21em siècle !

  6. Canon n’est pas a l’agonie. Néamoins, comme ses concurrents, trébuche sur les ventes photos et plus grave sur son secteur imagerie cette année. En cela, c’est du jamais vu.
    Voila ce que l’on peut constater en 2019.
    Là ou Nikon reussi à tirer son epingle du jeux, imagerie, surveillance, médical, Canon patine….

    Au final, vous, moi et quelques autres, nous sommes, une espèce en voie de disparition.
    Que nous ayons un Pentax, un Canon ou un Nikon, nous « bougeons encore » mais la photos que nous aimons, que vous aimez, semble irrémédiablement s’étioler.
    C’est cela que transcrit cette situation economique inédite, cette année, chez Canon.

    • Oui, enfin il convient de relativiser… et arrêter de voir les chose en noir, simplement parce qu’on les compare avec 5 ou 6 ans en arrière (les vente fabuleuses étaient une anomalie).

      Car si l’on compare avec les années 90 : l’industrie de la photo est encore en plein « âge d’or » !

      La période de 16 ou 18 années pendant laquelle il aura fallu totalement renouveler la totalité du parc argentique est cette terminée, oui… Mais l’industrie photo connait encore des ventes et des profits phénoménaux, si l’on compare avec la situation « pré numérique ».

      Regardez simplement ce graphique !

  7. Je pense que, malgré le matraquage publicitaire des marques et des « experts » youtube qui tentent de nous persuader de nous débarrasser de nos reflex devenus soudainement obsolètes pour le mirrorless dernier cri et de devoir renouveler complètement notre parc optique, il restera toujours une minorité des photographes, dont je fait partie, qui n’aura pas envie d’être contraint et forcé par cette politique « obsolescence programmée » par non-renouvellement des gammes d’abandonner la visée optique qui, suivant la pratique photographique, possède et possédera toujours des avantages sur les EVF.

    Regarder une scène en temps réel, avec sa vraie dynamique (infinie) et des couleurs fidèles reste pour moi et d’autres plus agréable et plus à même de développer notre vision photographique que de devoir passer par un écran interposé qui va nous « imposer » une certaine vision tronquée de la scène.

    Les seuls avantages réellement pertinents que je vois aux EVF sont les potentialités immenses ouvertes pour l’autofocus, qui ne sont pas nécessairement critiques pour tout les genres photographiques (tout le monde n’a pas besoin d’AF sur l’œil redoutable pour les portraits à f/1.2).

    Que Ricoh/Pentax décide de se focaliser sur le créneau des reflex traditionnels qui auront toujours un socle d’adeptes au lieu de lancer dans une course-poursuite suicidaire avec ses concurrents beaucoup plus gros que lui sur le marché déjà saturé des mirrorless ne me paraît pas idiot.

    Je ne serai pas non plus surpris que Pentax soit le premier (et le seul) fabriquant à proposer un reflex avec un viseur hybride…Il semble que la stratégie de la marque, faibles investissements R&D et surtout marketing avec une part de marché restreinte lui permet de garder une relative santé financière dans une période trouble pour les marques.

    •  » un reflex avec un viseur hybride… » ce serait une bonne nouvelle. Eventuellement…

      Mais je crois que ça n’intéressera personne. Car dans 5 ou 10 ans : les personnes de plus de 50 ans (aujourd’hui) que ça pourrait intéresser, ne représenteront plus un marché suffisamment important…

      Dans 5 ou 10 ans (le temps qu’il arrive : encore 5 à 10 ans) : les viseurs électroniques seront suffisamment performants et fidèles…

      Donc : si un tel viseur avait du voir le jour : il serait déjà arrivé… (ey il aurait fallu que ce soit Canon ou Nikon qui le propose. Mais ces deux marques sont parti sur les viseurs électroniques, donc c’est cuit).

      Le fait qu’il ne soit pas arrivé (chez Nikon ou Canon) : prouve qu’il n’arrivera probablement jamais…

      ET la tentative de Fuji sur les XT-100 et X-Pro 1 et 2 et 3 : n’aura pas été une grande démonstration de succès au final : seule une petite niche de photographes s’y est intéressée…

      Si cela avait été un succès : cela aurait été su et constaté… Mais non.

      Donc je n’y crois pas. Mais j’espère me tromper…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.